Yuukoku, la ville aux deux visages...


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sumiko Blood, la mort au bout des doigts...

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Sumiko Blood, la mort au bout des doigts...   Sam 16 Juil - 14:44

Nom : Blood

Prénom : Sumiko

Age : 16 ans

Sexe : Féminin

Sexualité : Hétéro

Métier : Tueuse à gage


Physique : Comment décrire cette demoiselle au visage angélique pour que vous puissiez au mieux vous la représenter ?
Commençons par décrire son corps frêle… La jeune Sumiko est mince et élancée, et possède une musculature assez développée, résultat de ses longues heures d’entrainement. Elle a été dotée d’une poitrine plutôt importante pour son rapport taille/poids, ce qui lui a souvent valu des regards en coin de la part de quelques pervers que nous pouvons facilement trouver dans les rues du pays du Soleil Levant. Son visage est digne d’une figure de mode, doux et fin, presque enfantin. Sa peau est couleur ivoire, et parait parfaite.
Ses grands yeux bleus ont de quoi vous hypnotiser, et vous intriguer par leur couleur profonde.
Ses lèvres sont si fines, que sa bouche en est presque invisible. Son nez n’est qu’une minuscule pointe à peine visible. Ce visage angélique est encadré par une immense chevelure dorée, relevée en couettes sur le haut de son crane par deux rubans blancs. Tout cela donne un résultat sublime et harmonieux. Personne ne peut rester indifférent au charme de cette demoiselle insolite. Toujours habillée d’un uniforme noir, blanc et rose, composé d’une chemise, d’un blazer et d’une jupette plissée, elle peut facilement se faire passer pour une lycéenne japonaise des plus banales.


Caractère : Sumiko n’a pas un caractère facile.
Lunatique, elle change d’humeur en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, et peut passer de la joie à la colère, de la tristesse à la rage. Le plus souvent, quand elle change subitement d’humeur, c’est pour passer à une humeur mauvaise comme la colère, la haine. Ce qui peut être dangereux pour ceux qui se trouvent autour d’elle à ce moment, étant donné que quand elle est en colère, elle tue, tout simplement.
Cependant, elle sait aussi être adorable. Mais, cela est plutôt rare. Malgré son jeune âge, cette blonde aux yeux bleus est dépressive. Elle fait souvent des tentatives de suicide, mais toutes se soldent par des échecs. Ce qui parait incroyable quand on sait que la demoiselle ne rate jamais aucune de ses cibles.


Famille : Sumiko n’a plus aucune famille. Son frère jumeau est mort, sa mère l’a abandonnée, et elle n’a jamais connu le reste de sa famille.


Histoire :
Un jour de Février 1995, alors qu’une tempête de neige s’était abattue sur le Japon, une jeune française de 18 ans venue passer une année scolaire dans ce merveilleux pays mit au monde deux adorables bébés. Un petit garçon et une petite fille. Sumiko et Tenshi.
Ne pouvant pas les élever, et devant rentrer en France sans que ses parents ne sachent qu’elle était tombée enceinte d’un japonais, la jeune femme laissa ses enfants devant le perron d’une maison luxueuse, dans un berceau accompagné d’un petit mot, persuadée que le couple y vivant pourrait subvenir aux besoins de ses enfants. Cependant, elle s’était trompée. Le couple éleva les deux « demi-japonais », mais, à cause de leurs origines, ne les considéra pas comme leurs enfants, mais plutôt comme leurs serviteurs.
Les pauvres enfants étaient battus jour et nuit, et n’avaient que quelques heures de répit quand la marâtre sortait avec quelques-unes de ses amies. Et encore, durant ces moments, ils devaient nettoyer chaque recoin de l’immense maison. Ces enfants n’avaient qu’un prénom. Ils n’avaient pas d’identités réelles. Ils n’étaient même pas connus aux yeux du gouvernement japonais. Ils n’avaient donc aucunes issues de secours face à cette situation.
En 2005, lors d’un été un peu trop chaud, Tenshi succomba à la maltraitance à laquelle il avait fait face ces dix dernières années. Ce fut un évènement déclencheur dans la tête de la jeune Sumiko. Elle mit au point un plan d’évasion infaillible, dans lequel la mort de ses ravisseurs était un point important.
Durant une nuit d’hiver, en l’année 2006, elle passa à l’action. Alors que le couple dormait profondément, elle les éventra sans aucuns états d’âme, de la manière la plus cruelle qui soit : Elle planta le couteau dans le bas du ventre de la femme, qui se réveilla en hurlant, réveillant au passage son mari. Puis, elle remonta lentement mais fermement l’arme jusqu’au cou, qu’elle trancha ensuite. Elle ne put faire la même chose à l’homme, car, il essaya bien entendu de se sauver. Elle dut lui courir après avant de lui trancher la gorge, puis elle le remit dans son lit et l’éventra à son tour. Après avoir commis ce double meurtre avec joie, elle prit tout l’argent qu’elle put trouver dans la villa, et se sauva, seule vers l’inconnu.
Jusqu’en 2010, année où elle rencontra un homme qui lui proposa de devenir tueuse à gages dans la ville de Yuukoku , elle erra dans les rues de la capitale nippone, et tua quelques bourgeois innocents pour récupérer leurs portefeuilles bien remplis, et ainsi réussir à vivre convenablement, en ayant de quoi se nourrir. La solitude lui plaisait beaucoup, malgré le fait que son frère lui manque fortement.
Durant ses années d’errance, elle fit beaucoup de crises de déprime, avec tentatives de suicide, mais aucune ne fut une réussite. Depuis qu’elle a un travail qui lui plaît et qu’elle a une identité grâce à son recruteur, qui lui a trouvé tous les papiers nécessaires, ses tentatives se font plus rares.

Autre : Sumiko a deux pistolets attachés à ses cuisses, sous sa jupe, cadeau de l’homme qui l’engagea comme tueuse à gages. Et son nom de famille est, comme vous devez vous en douter, un faux nom, car elle ne connait pas son nom de famille réel.


Dernière édition par Sumiko Blood le Sam 16 Juil - 17:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Votre Cher Admin
Admin pointilleux
avatar

Nombre de messages : 837
Date d'inscription : 26/06/2008

MessageSujet: Re: Sumiko Blood, la mort au bout des doigts...   Sam 16 Juil - 15:36

Bienvenue !

Je vais être chiant mais est-ce que tu pourrais enlever l'histoire des pupilles noires qu'elle n'a pas, s'il te plait ? Ça ne peut vraiment pas exister (mes cours de biologie déteignent sur moi v__v). Mais à part ça, je n'ai rien à dire. Peut-être l'âge qui est un peu jeune pour une tueuse à gage mais vu que tu écris bien, je vais laisser passer. Je te laisse juste modifier l'histoire des yeux et je te valide !

_________________
~¤~ Je te surveille Invité... Je surveille tout le monde... ~¤~ [ Ça fait peur, ne ? ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twilight-city.nightforum.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sumiko Blood, la mort au bout des doigts...   Sam 16 Juil - 17:30

Merci !

Pour l'histoire des pupilles, c'est changé Wink

Sinon, j'avais peur que mon niveau d'écriture soit trop bas pour ici, car je dois avouer que même si je RP depuis environ 3 ans, je n'ai pas encore un niveau comme le votre. Mais, je suis ici pour m'améliorer, après tout, c'est sur le terrain que l'on progresse le mieux.

Bonne soirée !
Revenir en haut Aller en bas
Votre Cher Admin
Admin pointilleux
avatar

Nombre de messages : 837
Date d'inscription : 26/06/2008

MessageSujet: Re: Sumiko Blood, la mort au bout des doigts...   Sam 16 Juil - 17:39

Tout est bon. Et tu as raison, tu progresseras en écrivant ^^ Mais en tout cas, tu as déjà un très bon niveau de français (*très pointilleux sur ce point*). Le reste suivra rapidement je pense !

Ta fiche est validée.

Amuse-toi bien !

[Je verrouille le sujet.]

_________________
~¤~ Je te surveille Invité... Je surveille tout le monde... ~¤~ [ Ça fait peur, ne ? ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twilight-city.nightforum.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sumiko Blood, la mort au bout des doigts...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sumiko Blood, la mort au bout des doigts...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Joe Jack-La vie au bout des doigts
» Magistra magicienne jusqu'au bout des doigts =D
» Pokémon sur le bout des doigts
» wu yi feng ? je te retiens du bout des doigts
» Promenons-nous sur le chemin de la torture, on trouveras peut-être un mort au bout ? //[FLASHBACK]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yuukoku, la ville aux deux visages... :: Hors RP :: Corbeille :: Présentations des membres supprimés-
Sauter vers: