Yuukoku, la ville aux deux visages...


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Braquage à l'aspirateur [PV/Helyan Misato]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Isas Seiichi
The Masochist clown☆Oyabun des Seiichi-kai
avatar

Nombre de messages : 21
Age : 28
Sexualité : Fétichisme
Métier : Chef du marché noir des armes, la pornographie et de l'alcool.
Date d'inscription : 13/07/2011

MessageSujet: Braquage à l'aspirateur [PV/Helyan Misato]   Dim 18 Sep - 21:39

☆Braquage à l'aspirateur☆


Extérieur / Soir / Temps humide


Après une longue semaine de stress inutile, Isas sortait enfin avec sa voiture pour se détendre et agir comme un citoyen presque normal car il est vrai, qu'un type qui bosse dans la mafia avec autant de cicatrices sur le corps ne passe pas inaperçu dans une grande foule citadine. D'où laquelle il aime circuler la nuit car les gens sont moins intimidée par son look et c'est un moment idéal pour le parrain du clan Seiichi de faire une pause pour acheter des cigarettes vers trois heures du matin. Une heure parfaite où y a moins de monde dans les rues pour faire une balade jusqu'au convenient store. Ainsi l'Oyabun excentrique roule en route dans sa voiture noire à la vitre sombre avec son fidèle acolyte, son garde du corps et d'homme à tout faire...
Gin Saikyo, un petit emmerdeur qui râle tout le temps.

Les deux hommes sont dans la voiture, Isas écoute de la puissante musique populaire de Tokyo car en plus d'une bouteille de whisky qu'il a bu entièrement et d'un spliff pur qu'il a fumé, Isas aimait partir conduire en couille dans cet état. La musique forte avec un beat régulier le mettait dans un état second comme une transe ou bien tout simplement une défonce qui le met dans un esprit euphorique et paranoïaque. Tout le contraire de Gin qui déteste ce genre de musique et qui déteste la drogue ou l'alcool. Il incarne le parfait chieur Yakuza respectant les anciens codes féodaux avec une disciple de vie presque honnête car n'oublie pas qu'il reste un bandit. Donc, tout ce bruit insupportable pour ses oreilles et les actions irresponsables de son Oyabun, le mettez dans une rage virtuellement insupportable. *Elle me saoule ta musique ! * Il commence à s'irriter par inquiétude sur la conduite et la musique puis pense qu' Isas est littéralement, un malade mental qui conduit une voiture.


Gin - Aniki, tu devrais me laisser conduire ou bien envoyer tout simplement quelqu'un d'autre pour acheter tes paquets de cigarette...

Isas fait un dérapage dans un virage avec la voiture qui fait cogner la tête de son garde du corps contre la vitre de sa portière. *Ouch !*

Isas - Attache ta ceinture par mesure de sécurité. Je n'ai pas envie qu'un flic nous chopes à cause de toi !


Gin - Je te rappelle que tu ne portes pas ta ceinture Aniki.

Isas - Moi, je ne me cogne pas la tête, monsieur Saikyo.

Gin - ... Un flic risque de nous arrêter si tu ne portes pas ta ceinture.

Isas - *rire* Les vitres sont teintées !

Gin - Tsssk... Alors, pourquoi tu me demandes de mettre ma ceinture ?

Isas tourne sa tête en direction de son garde du corps pour lui faire comme à son habitude son tristement célèbre sourire comique pour lui répondre avec son fort accent...

Isas - Mesure de sécurité ! ... De plus, je vois que tu flippes sur ma façon de conduire.

Gin - *énervé* "Je ne flippe pas !" *Espèce de malade, tu vas me tuer avec tes conneries !*

Le blondinet commence à ricaner * bien sûr !* Puis se concentre sur la conduite et la musique tandis que Gin énervé par les remarques de son patron, boude dans son coin en regardant les décors défilés par sa fenêtre. Après de bonnes minutes de routine, nos deux hommes arrivent enfin au convenient Store, un petit super marché ouvert 24h/7j équivalant au Seven eleven. La voiture s'arrête doucement sur le parking pour éteindre ses deux phares et se garer sur une place pour handicapée. Les deux hommes sorte de la voiture montrant tous de belles paires de chaussures, l'un en santiag blanc avec un pantalon mince noir et une chemise a carreaux jaune flashy tandis que l'autre porte un costume noir banal sans veste avec des mocassins marron en cuir. Soudain, la clochette qui annonce les clients dans le magasin sonnent pour annoncer à la jeune intendante qui fait office de vendeuse sur l'arrivée de nouveau client.

Vendeuse - Ohayou-gozaimasu ! (Bienvenue)

La jeune femme bien coiffée avec des cheveux courts teintés en marron accueille tous les visiteurs en croisant les mains et en baissant la tête avec un sourire charmeur. Puis, elle lève la tête pour capturer les visages de nouveaux arrivants. Au bout d'un instant d'observation quand les deux hommes ont enfin pénétré dans le magasin pour lui répondre d'un simple "ÔY", les visiteurs se dirigent tranquillement aux articles qui les intéressent. La vendeuse ouvre grand les yeux et meurt de peur à la vue des deux mafiosos sachant que les deux hommes ont l'allure de Yakuza qui est reconnu par toute la population urbaine mais le plus effrayant est le faux sourire dessiner sur le visage terrifiant du blondinet. *Oh seigneur... J'espère qu'ils ne me feront pas de mal ?*

Mais les deux yakuza ne furent pas attention ou d'attention malhonnête envers la jeune femme. Gin se dirige vers les magazines et les feuillettes par curiosité afin de s'informer sur les événements ressent des nouvelles, tandis qu'Isas se dirige d'abord pour acheter ses paquets de clopes et flâner entre les rayons pour voir ce qui a d'intéressant d'autres à acheter. La vendeuse morte de peur pour sa sécurité, elle ne quitte pas des yeux les deux hommes parce qu'elle s’ inquiète qu'ils lui volent quelque chose en douce. Mais ils flânent toujours et les yakuza ne sont apparemment pas encore décidés de partir...
Rien ne s'est passée depuis une bonne dizaine de minutes, d'ailleurs c'est connu dans le pays que les citoyens aiment bien glander dans les boutiques, même pour rien faire et profiter de lire un maximum de magazine gratis. Néanmoins, quelque chose d'inattendue se prépare...

Qui est la vendeuse ?
Spoiler:
 




_________________

"Invité genki desu ka ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helyan Misato

avatar

Nombre de messages : 60
Age : 27
Age : 18
Sexe : féminin
Sexualité : hétéro
Petit(e) Ami(e) : Célibataire
Date d'inscription : 22/08/2011

MessageSujet: Re: Braquage à l'aspirateur [PV/Helyan Misato]   Mar 27 Sep - 11:12

Hélyan fouilla au fond de son sac pour enfin en sortir non sans mal son paquet de cigarette, un soupire lui échappa en constatant qu’elle prenait la dernière. D’un geste machinal elle jeta le paquet vide dans une poubelle à côté d’elle. Il lui fallait à présent aller acheter un nouveau paquet, et à une heure aussi tardive, elle n’avait pas franchement le choix du lieu.


Elle siffla pour prendre un taxi, lorsque l’un d’eux s’arrêta devant elle , elle pénétra à l’intérieur. La jeune femme était vêtue d’un jean délavé très près du corps avec un tee-shirt bustier bleu pervenche, en parfaite harmonie avec la couleur de ses yeux et mettant magnifiquement en valeur sa longue chevelure dorée. Sans même accorder le moindre regard au chauffeur elle lui annonça sa destination, elle avait adopter un comportement froid… Lorsqu’elle n’avait plus de cigarette, la jeune yakusa était très facilement irritable, et lorsque l’on la contrarié, elle pouvait même être dangereuse.


Une fois arrivée dans le quartier d’affaire de la ville, devant la petite superette ouverte 24/24h et 7/7j, elle paya le chauffeur de taxi, sans même lui adressa un regard ou un mot et sorti en direction du commerce. Elle pénétra à l’intérieur, elle regarda autour d’elle, et fut surprise de trouver à cette heure tardive deux hommes aux airs peut recommandable au sein du magasin. La jeune femme jeta un bref coup d’œil à la commerçante qui semblait terrifiait par les deux hommes, se qui fit sourire Helyan, car elle, elle n’avait peur de rien, et même au contraire cela l’amusait ; de plus elle sortait jamais sans son arme.


La jeune yakusa se dirigea directement dans le rayon des clopes pour aller chercher deux paquets de ses cigarettes préférées. Devant le rayon, elle cherchait, et aperçu se qu’elle cherchait tout en haut de l’étagère, elle se mit donc sur la pointe des pieds pour l’attraper lorsque tout à coup quelque chose ou quelqu’un la heurta, se qui la fit s’éclater les quatre pieds en l’air au milieu du rayon, et vit à coté d’elle un des deux mafieux.


-Vous n’auriez pas put faire attention non… ?


Dit elle en lui lançant un regard assassin tout en se relevant le plus rapidement qu’elle put. Elle savait très bien qu’en se montrant ainsi avec se genre de mecs elle risquait d’aller au devant des ennuis, mais cela lui était égale ; elle n’était pas le genre de femme craintive à ne pas dire ce qu’elle pensait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isas Seiichi
The Masochist clown☆Oyabun des Seiichi-kai
avatar

Nombre de messages : 21
Age : 28
Sexualité : Fétichisme
Métier : Chef du marché noir des armes, la pornographie et de l'alcool.
Date d'inscription : 13/07/2011

MessageSujet: Re: Braquage à l'aspirateur [PV/Helyan Misato]   Mar 13 Déc - 12:32


Tard la nuit, la sonnette retentit à nouveau pour accueillir une nouvelle cliente. Gin leva la tête brièvement pour voir une sublime blonde à la chevelure flamboyante. *Une blonde à Yuukoku ?......* Gin se demandait si cette jeune femme n'est pas le chef du cartel de la drogue, cette maudite étrangère qui se prend pour un Yakuza, mais il s'est vite rendu compte qu'elle était toute seule, parce que la célèbre oyabun toxico n'est pas assez folle comme le clown de se montrer sans garde du corps en pleine nuit. Surtout cela fait plusieurs mois qu'on entend plus parler d'elle...

Gin est toujours bien informée sur tout ce qui passe en ville et il a mémorisé tous les visages avec qui il doit garder un œil, mais cette jeune femme ne lui ressemble pas du tout en fin de compte. De plus, elle avait l'air d'être nouvel dans le coin, car elle ne bougea pas d'un cil à la vue des deux malfrats et ne semble pas les reconnaître.
* Elle a une jolie paire de... Je ferais mieux de la surveiller.* Pense Gin caché derrière un magazine mais c'est un paranoïaque qui prend toujours trop son boulot au sérieux, un caractère sympathique qui plaît au seigneur des armes et du porno, mais qui est réputé d'être toujours décontracté dans sa position.

D'ailleurs, la blondasse a tapé à l’œil du clown qui se penche pour regarder sa silhouette de rêve avec ses yeux de sadique, il aimait ses vêtements qui ont du style lui donnant une allure de confiance pour tous les hommes qui la regardent. Il n'est donc pas étrange qu'il aille aborder la jeune femme en prenant soin de tirer ses cheveux en arrière. D'ailleurs il pense qu'il a trouvé enfin une partenaire idéal pour lui faire l'amour et le frapper à coups de poing afin d'atteindre l'extase. Un vrai sadomasochiste qui ne rend pas compte les sentiments des gens et qui fait tout ce qui lui passe par la tête. De plus il en avait marre de jouer avec les actrices pornos de Yuukoku qui n'arrivaient pas à le satisfaire. *Le monde est cruel !*

Sans s'en rendre compte, Seiichi était perdu dans son délire avant de se cogner contre la jeune femme et la renverse tout en ricanant comme un imbécile puis il regarde la regarde tomber à terre et profite d'avoir une superbe vue de haut en direction de ses nichons, Il n'y a pas dit, le clown déséquilibré a toujours des pensées extrêmement perverses dans toutes les situations même dans les scènes les plus étranges... Sans même s'excuser, la jeune femme lui lance un regard assassin, un regard qui disait beaucoup trop de choses sur sa personne... Des yeux bleus aussi tranchante qu'un rasoir et des nichons aussi attirante qu'intéressante. Isas connaissait ses yeux là, car il avait l'habitude d'être entourait de yakuza de tous genres... Soudain il se mit à ricaner bêtement. Pourquoi ? Étant donné qu'il trouve ça drôle, mais voilà qu'un événement inattendu se produit... Soudain trois hommes suspects en cagoule rentrent dans le magasin avec leur flingue et hurle.

« TOUT LE MONDE À TERRE ! C'est un hold-up ! » Il tire en direction du plafond qui a pour effet d'intimider toute personne susceptible de s'opposer à eux.

_________________

"Invité genki desu ka ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helyan Misato

avatar

Nombre de messages : 60
Age : 27
Age : 18
Sexe : féminin
Sexualité : hétéro
Petit(e) Ami(e) : Célibataire
Date d'inscription : 22/08/2011

MessageSujet: Re: Braquage à l'aspirateur [PV/Helyan Misato]   Mer 21 Déc - 8:39

Helyan n'en revenait pas, cet imbécile ricanait; non seulement il ne c'est pas excusé mais en plus il se moquait d'elle. La jeune femme ne supportait pas ce genre d'attitude, elle aurait aimé lui faire regretter ce qu'elle considérait comme un affront à sa personne, mais elle n'en eut pas le temps, trois homme entrèrent dans le magasin cagoulés en hurlant qu'il s'agissait d'un hold up. Non non, dans cet accoutrement personne ne s'en serait douté... La jeune femme soupira, elle n'avait absolument pas besoin de ça ce soir, elle était fatigué de sa soirée de la veille avec cet homme avec lequel elle s'était amusait une bonne partir de la nuit... Deux coups de feu en direction du plafond cassèrent les oreilles à la jeune femme qui était visiblement agacé par la situation.

Hely avait une arme à feu dans son sac à main bien entendu, mais elle n'allait pas la sortir, pas pour le moment du moins car les hommes risqueraient de s'en prendre à la pauvre vendeuse qui était suffisamment morte de peur comme ça. Helyan jeta un rapide coup d’œil dans sa direction elle tremblait comme une feuille morte.

Helyan jeta un regard lassé en direction des trois hommes, elle espérait qu'il fasse vite et qu'ils ne fassent pas trop de dégât afin qu'elle puisse rentrer chez elle. Un des hommes jeta un coups de coude à un de ses complices, et jeta un coups d’œil en direction d'Helyan.

*Qu'es qu'ils me veulent encore...* Pensa la jeune femme en levant les yeux au ciel.

Avec sa longue chevelure blonde elle ne passait pas inaperçue dans cette ville, et ça l'agaçait profondément, car elle voulait qu'on lui fiche la paix. Mais si c'est hommes voulaient s'en prendre à elle, ils n'allaient pas être déçue, car elle n'est pas une femme sans défense comme ils le croient certainement. Comme on dit, il faut se méfier de l'eau qui dors...


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isas Seiichi
The Masochist clown☆Oyabun des Seiichi-kai
avatar

Nombre de messages : 21
Age : 28
Sexualité : Fétichisme
Métier : Chef du marché noir des armes, la pornographie et de l'alcool.
Date d'inscription : 13/07/2011

MessageSujet: Re: Braquage à l'aspirateur [PV/Helyan Misato]   Jeu 12 Avr - 12:52

(hrp: désolé du retard, mon bras et enfin guéri)


Décidément, les bandits dévalisés le magasin de la pauvre caissière, puis l'un d'entre eux s'approche d'elle et l'attrape par le menton et la regardent de plus près. « Tu sais que tu es mignonne toi ?! » Un autre point son flingue sur elle et hurle. « Ce n'est pas le moment mec, faut vite se casser. » L'autre qui attrape la fille par le menton prend un air sarcastique avec un ton relativement sadique... « Aller, avoue quelle mignonne et que tu as envie de t'amuser. » Des mots qui transpercent le coeur de la caissière comme des poignards, elle réalise qui va lui faire du mal, elle commence à pleurer et supplie aux bandits de la lâcher...

Une situation qui excite l'homme qui pousse un cri idiot de joie, puis il la frappe brusquement au visage pour l'assommer. L'un des autres bandit panique « Putain mec t'es fou, tu fais quoi là ? » L'autre bandit pointe son flingue sur celui qui vient de parler. « Fait pas chier, tu ne veux pas avoir du bon temps plutôt. » Intimidés par la folie du bandit, les deux autres ne disent pas un mot, tandis qu'il profite pour emmener la fille dans les vestiaires du convinient store en la traînant au sol par les bras... Dorénavant, seul deux bandits sont sur les lieux, tandis que le troisième... Qui sait ce qu'il a réellement l'intention de faire ?

Pendant ce temps, même lorsque le clown excentrique sort s'acheter un paquet de cigarettes, il rencontre des problèmes du genre une attaque dans un super marché. Déjà l'oyabun a un casier judiciaire aussi long que son testament et il n'a vraiment pas envie d'avoir les flics aux fesses. Néanmoins, il ne peut pas faire grand-chose, il ne possède aucune arme à feu et encore moins la motivation nécessaire pour aller sauver la peau de la caissière, en revanche Gin est un pratiquant d'art martial, si l'opportunité se présente, il leur fera subir une prise de Jujitsu dont il a le secret. Hélas même lui ne peut pas dévier une balle, tout comme le reste de la clientèle, il restera impuissant pour aller sauver la petite demoiselle, en revanche l'oyabun à l'oeil pour remarquer des gens dangereux, comme cette jeune blonde au regard de rasoir.

*Cache t-elle quelque chose d'utile dans son sac ?* Pense le blondinet qui se tourne en direction de la jeune fille. C'est alors qu'une idée de génie traverse son esprit alors déjà si tordu. Il attrape doucement la blonde par le bras et se rapproche de son oreille pour lui parler discrètement. « Relax coquine, je ne vais pas te blesser, j'ai un plan mortel pour ce faire ses chiens de secondes zones. J'espère que tu sais te défendre, mais le truc, pour réaliser ce plan... » Le clown baise d'un ton en prenant une voix grave et sérieuse « C'est de leur montrer ta culotte sous leur nez, je te parie 5000 yens qu'en te voyant, ils deviendront dingue de toi. Puis en attendant, mon gars les chopes et moi je profite de les planter. » Isas recule de Helyan et prend un large sourire confiant dont il a le secret. « Si ça dégénère, je viendrais te sauver ! » Bien entendu Isas mentait sur cette intention, il ne la connaissait pas et il ne respecte encore moins les étrangères. Tout ce qui voulait c'est de s'amuser en jouant à un jeu dangereux dans une situation complètement dingue. Sacré Seiichi, il est incorrigible !

Sans lui laisser le temps de dire quelque chose il la pousse par surprise hors du rayon à la vue des bandits. Le clown masochiste lui fait des mimes afin qu'elle aille les séduire, puis il lui mime de retirer sa culotte... Après tout, Isas est le patron du porno, il sait ce que la population locale aiment comme fantasme, d'ailleurs il a ouvert un magasin sous la demandent de ses clients spécialement sur les culottes féminines usagées... Ce que les gens peuvent être dégelasse parfois, mais c'est un sacré gagne pain, presque autant que les armes et chez les yakusas, presque tout est bon pour faire du business.

_________________

"Invité genki desu ka ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Braquage à l'aspirateur [PV/Helyan Misato]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Braquage à l'aspirateur [PV/Helyan Misato]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Question] Aspirateur de sites web
» Maison de Misato
» Braquage entre gentlemen [Pv Haron][Terminé]
» Un braquage......tout a fait normal (libre)
» Aimez-vous aller chez le dentiste ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yuukoku, la ville aux deux visages... :: Le centre ville :: Le Quartier d'affaire-
Sauter vers: