Yuukoku, la ville aux deux visages...


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ayane, alias Dangan, la petite balle (fini)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ayane Aoki

avatar

Nombre de messages : 28
Age : 26
Age : 23 ans
Sexe : Féminin
Sexualité : Hétérosexuelle
Métier : Officier de police de la Crim’
Petit(e) Ami(e) : Célibataire et libre comme l'air...snif T.T
Date d'inscription : 01/06/2012

MessageSujet: Ayane, alias Dangan, la petite balle (fini)   Ven 1 Juin - 18:04

Nom : Aoki

Prénom : Ayane

Surnom : Dangan (Anglais: Bullet / Français : petite balle)

Age : 23 ans

Sexe : Féminin

Sexualité : Hétérosexuelle

Métier : Officier de police de la Crim’. Et garde du corps si besoin. (Et possible ?)

Physique : Ayane a beau être d'origine japonaise, elle est loin d'être fine et mince comme ses copines. Omît sa petite taille d'un mètre cinquante-cinq, Miss Aoki a des mensurations dignes d'une actrice porno avec ses 88 cm de tour de poitrine, 58 cm de tour de taille et 89 cm de tour de hanches…ce qui n'est pas forcement un compliment, en tout cas pour elle. Pesant 55 kilos tout rond, la jeune femme n'en reste pas moins musclée et rapide, ayant travaillé son corps avec du taekwondo et de l'Aïkido durant son enfance et son adolescence. Sa peau est claire et douce, un teint de porcelaine mit en valeur par sa longue chevelure brune, ses grands yeux marrons et ses longs cils noirs. Cependant son regard peut être digne d'un tueur si vous l'énervez. Son visage n'est pas particulièrement mince, mais équilibré, avec son petit nez légèrement en trompette et ses longs et fins sourcils cachés par sa frange. Néanmoins il n'en reste pas moins adorable et rassurant à regarder lorsqu'elle sourit avec ses petites et minces lèvres rosies.

Un petit bout de femme sexy ? Pas vraiment. Ayane est timide, par conséquent elle ne se met pas souvent en mode "hot". Son code vestimentaire et plutôt simple, mignon et confortable en règle générale. Le décolleté n'est pas souvent au rendez-vous, et est souvent petit, mais fait son effet. Mais s’il y a bien une chose qu'elle déteste mettre, ce sont les talons hauts. Elle ne les porte que pour de rares occasions, tel que fête de gala et casino entre amies. Niveaux sous-vêtements ? Pareil, simple et confortable, après tout la dentelle...ça gratte. Et oui, Ayane n'a pas perdu certaine habitude de lorsqu'elle était un "garçon manqué", tout aussi bien dans son quotidien (surtout à la maison) que son comportement.


Caractère : En dehors de son boulot, Ayane est une jeune femme douce et chaleureuse, gentille et généreuse. Rien ne pourrait sous-entendre qu'elle possède un fort caractère…grossière erreur. Miss Aoki est de nature calme et sympathique, mais pendant son travail, elle peut se montrer froide et sérieuse. Ex garçon manqué dans l'âme, Ayane garda quelques mauvaises habitudes, tel que sa tête de mule, son élégance de manger comme une femme distinguée *tousse* ou de regarder la télévision en tenue de sport légère avec une panaché à la main. (elle adore les film d'action)
Bref, il vaut mieux éviter de venir à l’improviste chez elle, sauf si ces monsieur veulent connaitre "la face cachée de la femme" *rire sadique*
Ho, et prudence à ceux qui oseraient l'énerver, elle n'hésitera pas à se servir de ses poings, alors éviter de lui mettre la main aux fesses.

Mais je vous rassure tout de suite, elle n'est pas de sang chaud, elle ne se sert de la violence, et de son arme, que lorsque ceci est nécessaire. Néanmoins, elle a un énorme point faible…sa naïveté. Ayane fait trop vite confiance au inconnu, croyant généralement tout ce qu'on lui dit. Mais ce n'est pas tout, la jeune demoiselle est aussi timide, surtout avec les hommes. Dans le monde professionnel, ceci ne la dérange pas, tant que ses collègues ne la drague pas. Mais passé ce cap et elle perd tous ses moyens. A fleur de peau, le contact physique avec un homme l'a fait rougir et la met mal à l'aise. Elle oublie cette sensation que durant ses missions, où l'adrénaline et le danger lui stoppent sa timidité. Enfin, Ayane est une bien étrange femme, réservée, mais attachante.

Famille : Miss Aoki est fille unique. Sa mère est décédée à la suite d'un accident de la route lorsque Ayane avait 4 ans. Son père, ex-commissaire de la Crim’, est mort lors d'une intervention…Ayane avait 22 ans à ce moment-là.

Histoire :

Ayane est fille unique et issue d'une famille modeste, avec sa mère, Ayami Makka, infirmière, et son père, Yoshiteru Riku, policier.

Sa naissance fut un moment de fête. Ses parents lui donnèrent un nom digne de sa douceur, l'associant à un doux tissu. "Le bruit de la soie", voilà ce que signifiait…Ayane.

Grandissant dans l'amour de parents comblés par sa venue dans leur vie, elle ne se souvient hélas pas de sa mère, celle-ci mourant dans un accident de la route, alors qu'elle n'avait que quatre bougies. Son père l'éduqua du mieux qu'il put, et ceci malgré ses horaires au commissariat, engageant nounou sur nounou jusqu'aux 14 ans de sa fille. La petite Aoki n'était pas malheureuse, Yoshiteru passait beaucoup de son temps libre avec sa fille, lui offrant amour et sécurité. Son enfance fut donc agréable, bien que parfois difficile avec les nourrices. Elle apprit le piano à l'âge de six ans et commença le taekwondo à dix. Cependant sa scolarité, particulièrement au collège, fut moins drôle.

Rejeter par les filles lorsqu'elle commença à avoir des formes à l'âge de douze ans, Ayane commença à perdre confiance en elle, développant un caractère rebelle et agressif envers ceux qui se moquaient de sa personne. À l'adolescence, la situation empira, n'hésitant pas à frapper les garçons qui rigolaient de ses formes généreuses, ou osaient la toucher. Garçon manqué dans l'âme, la féminité n'avait pas d'intérêt pour elle durant le lycée, commençant l'Aïkido et préférant se concentrer sur ses études que de se faire des amies. Son père tenta de la réconforter, la rassurer et lui faire comprendre que la violence n'arrangerait pas les choses, lui demandant de n'utiliser la force que pour se défendre. Ayane aimait son père, énormément, celui-ci la faisant rire et la protégeait depuis son enfance et lui enseigna la voie de l'indépendance rapidement. Elle était libre de faire ce qu'elle voulait, de gérer son argent de poche, du moment que ceci était raisonnable et réfléchit. Son adolescence et ses années lycée furent alors rebelles mais calmes, évitant la bagarre et consacrant son temps aux études, au sport, et à la lecture…sans oublier le karaoké lorsqu'elle trouva enfin des amies qui l'acceptaient comme elle était durant sa dernière année de lycée.

Le lycée fini, Ayane travailla dans un bar jusqu'à être en âge de se lancer dans une formation d'agent de sécurité. Certificat en main, elle s'inscrit aussitôt à l'école de police afin de suivre les traces de son père, devenu récemment commissaire. À 22 bougies, Ayane devint officier de police, reconnu pour son talent au tir et sa rapidité à la course. Elle vivait dans le danger, certes, mais aussi dans le bonheur de pouvoir passé plus de temps avec son paternel au commissariat, et ceci malgré la dureté de son travail. La vue du sang et des cadavres fut une épreuve pour elle, et ceci l'était encore, mais elle prenait sur elle et faisait de son mieux pour aider ses confrères. Mais un accident bouleversa sa vie. Yoshiteru Riku fut retrouvée mort lors d'une intervention avec des trafiquants d'armes. La mission avait été un échec, avec cinq morts et trois blessées. Les trafiquants réussirent à s'enfuir, laissant naitre la haine dans le cœur de la jeune femme.

Quelqu'un avait tué son père, ainsi que ces amies…depuis, elle ne montrait plus de pitié avec les tueurs. Lors de ses interventions, Ayane leur tiraient dans les genoux, les cuisses plus précisément, ainsi que les mains…elle commençait à comprendre ce qu'était de vouloir tuer…mais…même si elle en avait envie…elle ne pouvait pas tuer, non…son père ne l'aurait jamais accepté…il ne lui aurait jamais pardonné…de devenir comme eux.

Après une année de deuil, Miss Aoki redevint plus calme, s'engageant dans la Crim’ où son père était le commissaire auparavant. Et bien qu'elle était redevenue douce et chaleureuse, tout au fond de son cœur, Ayane savait…oui, elle sentait un côté sombre, celle de la vengeance envers celui qui prit la vie de son père. Mais se qui lui faisait le plus peur, s'était sa réaction si elle devait à le rencontrer un jour ? Deviendrait-elle une meurtrière à son tour ? Allait-elle vraiment rester sur le droit chemin…comme l'aurait souhaité Yoshiteru ? Ayane se promit de ne tuer que si sa vie était en danger, espérant de toutes ses forces, de ne jamais se laisser envahir par la haine qui la rongeait.



Autre :
- Ayane éprouve une certaine haine pour les tueurs, surtout depuis la mort de son père.
- Evité de l'appeler par son surnom, "Dangan" ou encore "petite" ou "gamine", elle a horreur de ça.
- Ayane est timide, et pour cause, elle est vierge.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Votre Cher Admin
Admin pointilleux
avatar

Nombre de messages : 837
Date d'inscription : 26/06/2008

MessageSujet: Re: Ayane, alias Dangan, la petite balle (fini)   Lun 4 Juin - 21:24

Bienvenue !

Je suis désolé pour le retard, j'ai beaucoup de travail en ce moment qui me prend mon temps.

Et bien je n'ai rien à redire, tout est bon. Par contre, le forum est un peu calme pour le moment, sans doute à cause des exams, stages et autre. Sois patiente jusqu'au retour des joueurs ^^

Ta présentation est validée !

[Je verrouille le sujet.]

_________________
~¤~ Je te surveille Invité... Je surveille tout le monde... ~¤~ [ Ça fait peur, ne ? ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twilight-city.nightforum.net
 
Ayane, alias Dangan, la petite balle (fini)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite tornade [fini]
» Une complicité difficilement séparable...(PV Petite Marguerite)[FINI]
» Bonjour Cheyenne Des Plaines ( alias Cheyenne), la petite nouvelle :)
» Petite feuille FINI !!!!
» Soeur pour toujours (Petite Lune) ::FINI:: suite dans la mer originelle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yuukoku, la ville aux deux visages... :: Hors RP :: Présentations-
Sauter vers: