Yuukoku, la ville aux deux visages...


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Préparatifs [PV Kiba Tenkai] - TERMINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Echo Bailey

avatar

Nombre de messages : 268
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Pas définie
Métier : A la recherche d'un nouveau boulot.
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Préparatifs [PV Kiba Tenkai] - TERMINE   Jeu 30 Aoû - 21:44



Un craquement fit brusquement tourner la tête d'Echo, qui lâcha finalement un petit soupir en reconnaissant le gros chat noir qui venait souvent faire les poubelles dans l'arrière cour sur laquelle donnait le Puzzle. Il tira lentement sur sa cigarette, se disant que, décidément, il était bien nerveux.

A l'intérieur, il entendait les serveurs prendre leurs affaires en discutant tranquillement de la soirée. Il reconnut la voix du patron, qui saluait tout le monde et sembla franchir la porte du bar pour regagner ses pénates. Peu à peu, tout reprenait son calme. Ce soir, c'était Echo qui était de fermeture, il achèverait de nettoyer les tables, passerait un coup de serpillière quitterait les lieux à son tour.

Jetant le mégot dans le caniveau, il revint à l'intérieur, et salua le dernier serveur qui sortait. Il traversa l'arrière boutique, puis la salle, et passa les portes du sas. Le videur fumait une petite cigarette et tira la fermeture éclair de sa veste. Echo lui fit un signe de la main, puis retourna à son travail. Tout en se rendant dans le cagibi pour prendre son matériel, il prit son portable et écrivit à Tenkai que la voie était libre.

Le policier ne tarderait pas à arriver, Echo supposait qu'il devait rôder dans le coin. Maintenant que le bar était désert, le policier allait pouvoir faire son boulot. La semaine précédente, le jeune anglais avait appelé Clay. A vrai dire, ça n'avait pas marché du premier coup. D'abord, Clay avait décroché, mais sans le laisser parler, préférant l'abreuver d'insultes avant de couper la conversation. Ensuite, il avait cessé de répondre. Echo s'était finalement décidé à laisser un message sur le répondeur en prononçant le nom de Cesar pour lui mettre la puce à l'oreille, et Clay l'avait rappelé dans la minute. Echo, lui expliquant qu'il était pétri de remords, lui avait raconté pour se faire pardonner qu'il avait été missionné par Kazuo pour récupérer les coordonnées du dealer; bien évidemment il ne lui avait pas précisé qu'il en avait subtilisé d'autres pour le compte du policier. Clay était entré dans une fureur noire, et c'était à grand peine que le jeune homme avait réussi à le convaincre d'agir uniquement le jour du deal.

Le coup de filet, ainsi, serait parfait.

Il revint dans la salle avec le seau rempli d'eau et la serpillière, guettant d'une oreille le moment où Tenkai franchirait la porte... Une par une, il mit les chaise sur les tables pour dégager le sol.

Après le coup de fil, le jeune homme avait revu rapidement le policier, qui avait récupéré sa carte SIM pour prendre le message. Il avait ensuite obtenu, manifestement, le mandat nécessaire à la pose de micros dans le deal. C'était trois jours auparavant, le deal allait avoir lieu un peu moins d'une semaine plus tard. Echo se sentait de plus en plus nerveux, à vrai dire, il en avait du mal à trouver le sommeil depuis quelques nuits. La quiétude qu'il avait éprouvée après avoir passé la nuit avec une parfaite inconnue du nom de Cassandre n'avait été que de courte durée... Il était jusqu'au cou dans cette histoire, et il y avait tellement de manières pour les choses de dégénérer qu'il n'avait pas assez de temps pour le rêver. Il devait entièrement se fier à Tenkai, lui qui depuis de nombreuses années ne croyait qu'en lui même, et encore...


Perdu dans ses pensées,Echo retroussa les manches de sa chemise, trempa la serpillière dans le seau, l'essora un peu et entreprit de laver le sol à grande eau. Il n'était pas du genre à faire le ménage régulièrement chez lui, le bar lui donnant assez de travail; une fois à deux par semaine, il était de nettoyage au Puzzle et cela lui suffisait largement. Cependant, cela le calmait un peu de nettoyer la surface, histoire de faire un peu briller le sol. Ce dernier avait besoin de pas mal de nettoyage. Le linoleum, même facile à laver, était jonché de traces de pieds sur le revêtement rendu collant par l'alcool. C'était sans parler des mégots et autres petites ordures que les clients ramenaient de l'extérieur. Et encore la soirée avait été relativement calme. Ce qui n'était pas plus mal, comme ça le videur ne se sentait pas obligé de veiller au grain...

Lorsque seconde porte du sas s'ouvrit, Echo, qui s'était arrêté, le menton appuyé sur le manche de la serpillière, sursauta, réalisant qu'il n'avait même pas entendu la première porte s'ouvrir. Il leva les yeux et son visage s'éclaira d'un petit sourire en reconnaissant le nouveau venu.

- Tu arrives un peu tard pour la dernière tournée.


Dernière édition par Echo Bailey le Lun 3 Sep - 14:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiba Tenkai

avatar

Nombre de messages : 524
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel
Métier : Inspecteur de police de la brigade des stup' - Dealeur pour arrondir certaines fins de mois.
Petit(e) Ami(e) : Entretient une relation plus ou moins sérieuse avec Kano Sugiura.
Date d'inscription : 27/06/2009

MessageSujet: Re: Préparatifs [PV Kiba Tenkai] - TERMINE   Jeu 30 Aoû - 22:50

    Le dénouement de l’enquête sur le patron du Puzzle approchait. Bailey, mon indic, m’avait filé l’enregistrement de la conversation qu’il avait eu avec Clay, un dealer qui s’était fait dupé. Avec cette petite histoire entre dealers, j’étais parvenu à avoir un mandat pour poser des micros au Puzzle. Mais ça n’avait pas été de la tarte. Mes supérieurs me soutenaient peu sur cette affaire donc ça avait été à moi de faire toutes les démarches. J’étais allé voir un procureur pour qu’il me donne ce mandat, mais sans succès. Pareil pour le deuxième. Ils s’étaient donné le mot ou quoi ? Il fallait que j’obtienne ce mandat et rapidement ! Je m’étais alors souvenu d’un juge auquel j’avais rendu un « petit » service. J’avais surpris son fils en train d’acheter de la drogue. Ça aurait été bête que ça se sache. Ce juge m’avait donc demandé de me taire. Il me devait donc un service en échange de mon silence. J’étais donc allé lui rendre une visite. Au début, il avait refusé, mais je lui avais rafraichi la mémoire concernant le service que je lui avais rendu. Il avait finalement accepté ma demande et j’étais ressorti de son cabinet mon mandat à la main.

    Tout de suite après, j’avais demandé à avoir mes micros. J’en pris peut-être trop mais il valait mieux ça que pas assez. Et puis ça donnait du travail à mes collègues « geeks » qui travaillaient dans tout ce qui était programmation pour l’écoute, les recherches informatiques et autre. Ils me donnèrent ce dont j’avais besoin un jour et demi après ma demande et me firent un petit topo dessus. J’avais déjà utilisé des micros mais c’était toujours bon de réentendre comment on s’en servait. J’étais enfin prêt pour la pose mais je devais attendre le soir où Bailey était de fermeture. Ce serait mentir de dire que je ne sentais pas la pression monter. Pour le moment, les choses avaient été plutôt faciles. Mais est-ce que tout allait se dérouler sans encombre jusqu’à la fin ? Il n’y avait pas de raison mais je ne pouvais m’empêcher d’avoir cette petite pointe d’adrénaline en moi. Tout allait bien se passer. Pour l’enquête, pour moi, mais aussi pour Bailey.

    Le soir S, le barman anglais m’envoya un message pour m’informer que la voie était libre. Tout le monde avait quitté le bar, y compris les employés. Il était donc seul et m’attendait. Bien sûr, je n’avais pas attendu son message bien au chaud chez moi. J’avais pris de l’avance et étais sur les lieux depuis un quart d’heure. Je m’étais garé au coin de la rue et guettai le départ du videur, le dernier à partir. J’attendis quand même quelques minutes, pour m’assurer qu’il ne reviendrait pas chercher quelque chose qu’il aurait oublié. La voie complètement libre, je marchai jusqu’à l’entrée, une mallette à la main, et franchis la première porte, puis celle du sas. Je cherchai du regard Bailey mais ne mis pas longtemps à le trouver. Il était seul dans la salle, sa serpillère à la main et un seau d’eau aux pieds. J’avais aussi connu la corvée de ménage lorsque j’avais travaillé à côté de mes études. Ce n’était pas la tâche la plus sympa.


    - Tu arrives un peu tard pour la dernière tournée.

    « Mais je connais un barman sympa qui acceptera quand même de me servir un verre... » dis-je en m’approchant de lui et en lui tendant la main, pour le saluer à l’occidentale. « Alors, comment s’est passée ta soirée ? Ça a été ? »


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Echo Bailey

avatar

Nombre de messages : 268
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Pas définie
Métier : A la recherche d'un nouveau boulot.
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: Préparatifs [PV Kiba Tenkai] - TERMINE   Sam 1 Sep - 9:25


- Alors, comment s’est passée ta soirée ? Ça a été ?

Echo s'essuya sur sa chemise et serra la main que lui tendait le policier avec un petit sourire. C'était plutôt sympa de la part de Tenkai de lui serrer la main comme on faisait chez lui, en Angleterre. Le salut de la tête ne posait pas particulièrement de problème à Echo, mais de temps en temps, une vraie poignée de main, c'était agréable.

- Ça allait, pas mal de clients mais pas de vagues, répondit-t-il avec un haussement d'épaules.

Ces derniers temps, il s'était calmé dans les deals et autres passes, pour plusieurs raisons. Déjà, il avait trimé comme un malade pour rembourser l'argent qu'il devait à Kazuo. Ensuite, il n'avait pas envie de donner plus de grain à moudre à la police qu'elle n'en avait déjà à son encontre, si d'aventure il se faisait arrêter dans le cadre du coup de filet en préparation. Enfin, il commençait tout doucement à voir Anaëlle avec plus de régularité. Même s'il ne savait pas encore trop de quoi il en retournait vis à vis d'elle, il pensait qu'elle valait la peine qu'il lève un peu le pied sur les activités illégales, en attendant de passer totalement à autre chose...

Son regard clair tomba sur la mallette du policier, il siffla entre ses dents.
- C'est un vrai truc d'agent secret dis donc! Je t'emmène tout de suite à l'arrière salle, plus vite ce sera fait, mieux ce sera.

Laissant la serpillière en équilibre dans le seau, il invita Tenkai à le suivre. Passant derrière le bar, il poussa la porte, dépassa les toilettes et la réserve, pour arriver finalement dans la pièce qui servait de simulacre de salon privé.
- Voilà, c'est là que tout le monde se réunit le soir, pour parler affaires.
Se passant une main dans les cheveux, il jeta un regard circulaire à la pièce. Il ne connaissait pas vraiment la taille ou l'apparence que pouvait avoir un micro et ne savait pas trop où le policier pouvait les cacher. Sous les fauteuils? Dans un repli du petit comptoir qui servait de mini bar? Dans les lampes?

Il lâcha un gros soupir.
- Je n'y connais rien, j'espère que tu trouveras des coins où poser tes micros. Tu me montres pour le premier? Ensuite je repars faire mon ménage.

Le jeune homme réalisait que lui-même devrait être très prudent avec cette histoire, quant à ce qu'il dirait dans cette pièce. Il faudrait qu'il se débrouille pour ne rien dire de répréhensible, qu'il se fasse tout petit, en croisant les doigts pour que les escrocs et les dealers transitant par cette pièce ne prononcent pas trop son nom.
Avec un peu de chance, à supposer que les flics captent sa participation aux affaires du Puzzle, peut être ne verraient ils en lui qu'une "petite main". Avant, cela l'aurait fait tomber lui aussi mais là, peut être qu'avec l'aide de Tenkai, il passerait entre les mailles du filet vu le nombre de personnes impliquées dans la descente qui aurait lieu dans quelques jours...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiba Tenkai

avatar

Nombre de messages : 524
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel
Métier : Inspecteur de police de la brigade des stup' - Dealeur pour arrondir certaines fins de mois.
Petit(e) Ami(e) : Entretient une relation plus ou moins sérieuse avec Kano Sugiura.
Date d'inscription : 27/06/2009

MessageSujet: Re: Préparatifs [PV Kiba Tenkai] - TERMINE   Sam 1 Sep - 12:13

    - C'est un vrai truc d'agent secret dis donc! Je t'emmène tout de suite à l'arrière salle, plus vite ce sera fait, mieux ce sera.

    « T’as raison. Débarrassons-nous de ça au plus vite. »

    Bailey laissa la serpillière et me montra le chemin de l’arrière salle. Nous passâmes devant les toilettes puis une autre porte, avant d’arriver dans la pièce où se déroulaient toutes les réunions. Ce n’était pas le grand luxe mais c’était tout de même pas mal. Il y avait un grand canapé d’angle, une table basse et, à l’opposé de tout ça, un petit comptoir avec trois tabourets où étaient alignées quelques bouteilles et des verres. En gros, ça faisait une sorte de salon privé. Il ne se privait pas le patron. Nul doute que ses réunions devaient être agréables autour d’un verre et de liasses de billets. Dommage pour lui, tout ça prendrait bientôt fin. J’étais tout de même déçu de ne pas pouvoir voir sa tête lors du coup de filet. Je pourrais, mais ça pourrait mettre Bailey en danger si quelqu’un me reconnaissait.

    - Je n'y connais rien, j'espère que tu trouveras des coins où poser tes micros. Tu me montres pour le premier? Ensuite je repars faire mon ménage.

    « Pas de souci. Laisse-moi d’abord faire un schéma de la salle. Je marquerai dessus la position des micros. Ça serait con d’en oublier lorsqu’il faudra les enlever. »

    C’était peut-être petit un micro mais ça coûtait cher. Je ne voulais pas être responsable de la perte d’un, voire de plusieurs. Je posai ma mallette sur le comptoir et l’ouvris. J’avais pris une feuille et un crayon avec moi. Je fis un dessin grossier de la pièce. C’était juste histoire de me rappeler des cachettes, ça n’avait pas pour but d’être exposé dans une grande galerie d’art. Je regardai ensuite autour de moi. Il y avait pas mal de bonnes cachettes. Sous la table basse, dans le canapé, au niveau du comptoir. J’en aurais bien mis aussi dans les lampes mais avec la chaleur, j’avais peur que ça n’endommage les micros. Je sortis ensuite l’un des micros et le montrai à Bailey.

    « Dire que c’est des petits trucs comme ça qui vont faire plonger ton patron et ses amis… »

    Le micro que je tenais dans la main était petit et sans fil. Vive les nouvelles technologies. Seul bémol, c’était qu’il fallait un fourgon d’écoute près du Puzzle pour pouvoir capter les conversations. Ces micros n’étaient pas encore assez évolués pour, à eux tous seuls, retransmettre ce qu’ils enregistraient au commissariat. Pour ça, il fallait les relier à un ordinateur ou à un téléphone pour que les enregistrements passent par internet ou les câbles téléphoniques. Mais c’était plus risqué et je ne savais pas comment me débrouiller seul avec ce genre de matériel. Ces micros suffiraient amplement. J’allai en fixer un sous la table basse, dans un coin. Je mis assez de bande adhésive pour qu’il ne tombe pas bêtement. Je me relevai ensuite et me tournai vers le barman.

    « Pour le moment, ils n’enregistrent rien. Il faudra les déclencher à distance le jour J avec le boitier qu’il y a dans la mallette. Mais un collègue s’en chargera. » expliquai-je, me disant que Bailey devait être un peu perdu dans ce domaine. « Bon, d’ici un quart d’heure, ça devrait être bon. Préviens-moi si quelqu’un débarque. Je ne l’espère pas mais on ne sait jamais. Mais on arrivera toujours à trouver une raison à la présence de ton mec ici. » ajoutai-je avec un clin d’œil pour détendre l’atmosphère.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Echo Bailey

avatar

Nombre de messages : 268
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Pas définie
Métier : A la recherche d'un nouveau boulot.
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: Préparatifs [PV Kiba Tenkai] - TERMINE   Dim 2 Sep - 9:58



Le policier exécuta rapidement un croquis de la pièce, expliquant à Echo qu'il allait s'en servir pour se rappeler l'endroit où se trouvaient les micros. Il montra ensuite l'un des petits appareils à l'Anglais. C'était à la fois tout petit, et assez gros pour être vu par un oeil attentif. Il fallait donc bien se débrouiller pour les cacher, mais Echo supposait que Tenkai devait avoir l'habitude de ce genre de choses.

Le Japonais fixa solidement le micro sous la table basse, à l'angle que formait l'un des pieds. On n'aurait pu le repérer qu'en se contorsionnant, allongé sur le sol. Si tous étaient aussi bien placés, il n'y aurait sûrement pas de problème. Tenkai se releva finalement, et déclara:
- Pour le moment, ils n’enregistrent rien. Il faudra les déclencher à distance le jour J avec le boitier qu’il y a dans la mallette. Mais un collègue s’en chargera. Bon, d’ici un quart d’heure, ça devrait être bon. Préviens-moi si quelqu’un débarque. Je ne l’espère pas mais on ne sait jamais. Mais on arrivera toujours à trouver une raison à la présence de ton mec ici.

Les commissures des lèvres d'Echo se haussèrent d'un petit sourire et il acquiesça.
- Je retourne à la salle, dans ce cas. Fais moi signe si tu as besoin de quelque chose.

La serpillière n'avait pas bougé. Echo, avec un petit soupir, se remit à la tâche.
Tenkai était discret comme une petite souris. L'Anglais ne l'entendait pas bouger, c'est comme s'il avait été seul dans l'établissement. Il continua de laver le sol à grande eau, frottant parfois vigoureusement pour enlever les saletés les plus tenaces.

Quand il eut fait la moitié de la salle, il alla vider le seau dans les toilettes et renouveler l'eau. Les sanitaires, il ne les ferait pas aujourd'hui, l'usage étant qu'ils soient lavés juste avant l'ouverture du bar pour sentir encore le propre au moment où les premiers clients arriveraient. C'était tant mieux. Déjà que c'était presque comique qu'il fasse le ménage pendant que Tenkai travaillait vraiment, là ç'aurait été le pompon.

Il ajouta du javel dans l'eau du seau, prenant garde de ne pas éclabousser ses vêtements, puis le prit à deux mains pour le ramener dans la salle. Au moment où il en franchissait la porte, il perçut un mouvement derrière le comptoir. S'il n'avait pas déjà été plutôt pâle, toute couleur aurait quitté son visage lorsqu'il reconnut Kuro, l'ancien du groupe des serveurs, par conséquent le "chef" de l'équipe. C'était inattendu, surtout que Kuro n'avait pas été de service ce soir-là.

L'homme eut l'air aussi surpris qu'Echo de ne pas être seul. Avant qu'il fasse un pas de plus, le jeune Anglais, élevant un peu la voix pour alerter Tenkai, s'exclama:
- Putain, j'espère que t'as pas tout sali, je viens juste de faire le sol, là!
Kuro émit un petit juron. Il avait l'air un peu nerveux, malgré la contenance calme qu'il essayait de se donner. Manifestement, il aurait voulu être seul dans le bar.
- Tu es le dernier? demanda-t-il.
Echo hocha la tête, fronçant les sourcils.
- Je suis seul, oui. Tu as oublié quelque chose? demanda-t-il.

Il y avait quelque chose dans l'attitude de Kuro qui clochait. Il était aussi mal à l'aise qu'Echo, c'est donc qu'il devait avoir une mauvaise raison d'être ici. Le jeune anglais tenta de gagner du temps, histoire qu'il ne vienne pas à l'idée de son collègue de bouger de l'endroit où il se trouvait. Se haussant sur la pointe des pieds, il se pencha par dessus le comptoir, et écarquilla les yeux en apercevant un sac de sport grand ouvert, partiellement rempli de bouteilles. Celles du bar, et pas les moins chères.

Il regarda à nouveau Kuro, éberlué:
- Tu es en train de faire ce que je crois, là?
Il était gonflé, quand même. Chaque mois, les serveurs se faisaient remonter les bretelles parce que l'inventaire ne correspondait pas aux commandes. Là, il avait le responsable sous les yeux, et cela l'agaçait profondément. Kuro était toujours le premier à lui montrer clairement qu'il méprisait les "extras" d'Echo, mais il ne valait pas mieux.
Le serveur, pris sur le fait, eut d'abord l'air très embêté, puis se ressaisit. Il referma le sac d'un coup sec, avançant vers le jeune homme, qui recula machinalement d'un pas.
- Si tu balances... commença-t-il, menaçant.

Ils se figèrent tous les deux. Il y avait eu un bruit, perceptible quoi que faible, provenant de l'arrière salle. Quelque chose dans le regard d'Echo dut le trahir, car Kuro esquissa un sourire.
- Et toi, tu me dis que tu es seul, c'est ça?
Avant qu'Echo ait pu esquisser un geste, il le contourna et franchit rapidement la porte à côté du comptoir. Echo, lâchant un "merde!" affolé, s'élança à sa suite, et le vit piler net à l'entrée du salon...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiba Tenkai

avatar

Nombre de messages : 524
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel
Métier : Inspecteur de police de la brigade des stup' - Dealeur pour arrondir certaines fins de mois.
Petit(e) Ami(e) : Entretient une relation plus ou moins sérieuse avec Kano Sugiura.
Date d'inscription : 27/06/2009

MessageSujet: Re: Préparatifs [PV Kiba Tenkai] - TERMINE   Dim 2 Sep - 12:33

    - Je retourne à la salle, dans ce cas. Fais moi signe si tu as besoin de quelque chose.

    « Ok ! »

    Je regardai Bailey sortir de l’arrière salle puis m’occupai des autres micros. Il y avait pas mal d’endroits pour les cacher. J’en mis sous les coussins du canapé, dans l’un des replis du comptoir, sous un tabouret, derrière et même sous le canapé… Je trouvai même un espace pour en glisser un sur la porte car il y avait un jour entre elle et l’encadrement. A chaque pose d’un micro, je notai sur mon schéma son emplacement, avec quelques indications pour mieux expliquer où il se trouvait. Je refis le tour de la pièce pour vérifier que les micros étaient tous bien fixés mais fus au bout d’un moment interrompu par la voix de Bailey. Je n’entendis pas distinctement ce qu’il disait mais apparemment, ce n’était pas à moi qu’il parlait. Merde ! Il y avait quelqu’un d’autre. Pourvu que ça ne soit pas le patron…

    Je réfléchis un instant. Si on me trouvait ici, tout seul, qu’allait-on penser ? L’histoire du mec de Bailey était bonne mais pourquoi me laisserait-il seul et préfèrerait-il passer la serpillère ? Si, j’avais une idée. Je pouvais toujours faire croire que je l’attendis ici, le temps qu’il finisse de nettoyer le bar. Et si je l’attendais dans l’arrière salle, c’était dans l’idée qu’on passe un très bon moment lui et moi. Après tout, le canapé était confortable. J’espérais que l’intrus goberait cette histoire. Je déboutonnai entièrement ma chemise, histoire de me mettre à l’aise et faire croire que je n’attendais plus que Bailey me la retire. Je pris ensuite ma mallette et déplaçai le canapé pour la cacher derrière. Mais en le remettant, le meuble émit un léger bruit en frottant contre le sol. Si l’intrus ne savait pas que j’étais là avant, maintenant il le savait. D’ailleurs, je ne tardai pas à entendre des bruits de pas se précipiter vers l’arrière salle. Sans vraiment réfléchir, je m’affalai sur le canapé et fis mine de me relever sur les coudes pour regarder qui se trouvait à l’entrée.


    « Euh… Salut… » dis-je en voyant un type que j’avais déjà vu, un employé du bar. « Hé hé, c’est Echo que j’attendais moi. C’est pas que vous n’êtes pas mon genre mais… Oh, Echo ! »

    Bailey venait d’apparaître derrière son collègue. En me voyant ainsi sur le canapé, chemise ouverte, il dut comprendre rapidement ce que j’essayais de faire croire à l’intrus. En même temps, c’était le plan que j’avais imaginé si quelqu’un nous surprenait et je lui en avais parlé. Je me relevai et reboutonnai grossièrement ma chemise, l’air faussement gêné. Le pauvre type avait dû comprendre la situation. Par contre, ce que je ne comprenais pas, c’était sa présence ici. Apparemment, il n’avait pas fait qu’oublier quelque chose. Il l’aurait pris sinon et serait tout de suite reparti. Etait-ce son patron qui l’envoyait pour surveiller Bailey ? J’espérais que non. Mais s’envoyer en l’air avec son mec dans l’arrière salle était tout de même moins grave que d’aider un flic à planquer des micros, non ?

    « Je crois que tu aurais dû me faire passer avant ton ménage Echo. Nous aurions déjà fini et je serai parti sans me faire choper… » expliquai-je en me passant une main dans les cheveux, l’air gêné. « Vous allez fermer les yeux sur ça, hein ? Tout ce que je veux, c’est m’envoyer en l’air avec mon mec, je ne cherche pas d’histoires. » ajoutai-je à l’adresse du collègue de Bailey.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Echo Bailey

avatar

Nombre de messages : 268
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Pas définie
Métier : A la recherche d'un nouveau boulot.
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: Préparatifs [PV Kiba Tenkai] - TERMINE   Dim 2 Sep - 13:44



- Oh, Echo !

Echo, en apercevant Tenkai par dessus l'épaule de Kuro, qui lui barrait l'accès à la pièce, fit des yeux ronds comme des soucoupes. Si la situation n'était pas aussi tendue, elle aurait presque été risible. Le policier, chemise ouverte, s'était langoureusement affalé sur le canapé, et affichait une mine gênée de circonstance.

- Je crois que tu aurais dû me faire passer avant ton ménage Echo. Nous aurions déjà fini et je serai parti sans me faire choper… Vous allez fermer les yeux sur ça, hein ? Tout ce que je veux, c’est m’envoyer en l’air avec mon mec, je ne cherche pas d’histoires.

Se glissant entre son collègue et l'encadrement de la porte, Echo rentra dans la pièce, sous le regard médusé de Kuro, qui allait du flic à l'Anglais et de l'Anglais au flic. On se serait cru dans un vaudeville.

- T'as vraiment rien à faire ici, dit Kuro d'un ton abrupt. Que tu sois son mec ou pas. Y'a mille autre endroits pour faire vos... trucs.
Quel crétin, se dit Echo. Kuro était, en plus d'un petit chef stupide, un indécrottable psychorigide. Dans un autre contexte, il aurait réagi à la remarque et, surtout, il savait que Tenkai aurait fait de même. S'il savait à qui il avait affaire en la personne du blond, son collègue aurait beaucoup moins fait le malin.

Se tournant vers Echo, il dit en secouant la tête:
- T'en tiens une couche, Echo; que tu bouffes à tous les râteliers, ça m'en touche une sans faire bouger l'autre, mais tu sais très bien qu'ici, c'est le dernier endroit où faire tes conneries.

L'indic, croisant les bras sur sa poitrine, haussa les épaules. La fine allusion au fait qu'une semaine auparavant, il était reparti avec Cassandre à son bras ne lui plaisait que très modérément. S'il avait vraiment été avec Tenkai, Kuro aurait été un vrai connard de dire un truc pareil. Il se prétendait respectable alors qu'il bossait dans un des pires gouges de la ville, et ne valait pas mieux pourtant, à piquer des bouteilles une fois le bar fermé.

- Tu me fais doucement rigoler, Kuro.

Pour le coup, il valait mieux jouer l'intimidation. Kuro l'avait clairement dans le nez, et ce depuis son arrivée au Puzzle. Peut-être était-ce par jalousie, ou par racisme, ou par intolérance, Echo n'en avait rien à fiche, n'empêche que ce n'était pas le moment de risquer que la visite de Tenkai s'ébruite au sein du Puzzle.
Il pointa un index accusateur sur son collègue.

- Comme mon mec vient de le dire, on est juste là pour s'amuser. Et puis vu ce que je viens de te surprendre à faire au bar, à ta place, je me la fermerais sur ce que je viens de voir, parce que moi aussi, il y a des trucs que j'ai du mal à encadrer!
S'asseyant à côté de Tenkai, il lui tapota affectueusement la jambe, le prenant à témoin.
- Aux dernières nouvelles, baiser n'a jamais fait de mal à personne, non? Tu te rends compte que je l'ai chopé en train de chourer nos bouteilles?

Il fixa Kuro droit dans les yeux, espérant que ça passe. Son collègue lui lança un regard massacreur, très contrarié que le jeune anglais ait révélé ce qu'il avait fait.
Il prit finalement une profonde inspiration et lâcha, d'un ton agacé:
- D'accord, je ne dirai rien là dessus, mais de ton côté, Echo, si tu me balances, t'es un homme mort.
Il se tourna vers Tenkai:
- Et toi, le blond, joue pas les pipelettes non plus, ok? Ce sera facile de remonter jusqu'à toi.
Echo, par réflexe, resserra doucement sa main sur la jambe du japonais. Tenkai était assurément un bon professionnel, mais il avait son caractère, et Kuro était particulièrement agaçant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiba Tenkai

avatar

Nombre de messages : 524
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel
Métier : Inspecteur de police de la brigade des stup' - Dealeur pour arrondir certaines fins de mois.
Petit(e) Ami(e) : Entretient une relation plus ou moins sérieuse avec Kano Sugiura.
Date d'inscription : 27/06/2009

MessageSujet: Re: Préparatifs [PV Kiba Tenkai] - TERMINE   Dim 2 Sep - 18:13

    - T'as vraiment rien à faire ici. Que tu sois son mec ou pas. Y'a mille autre endroits pour faire vos... trucs.

    Ah, j’étais tombé sur un homophobe apparemment. Enfin, ça ne me gênait pas. J’étais habitué à ce genre de comportement avec certains de mes collègues. Chacun pensait ce qu’il voulait. Ce qui me fit tiquer par contre, ce fut le tutoiement. Lui et moi ne nous connaissions pas, ou alors seulement de vue. Ce n’était pas parce que j’étais soi-disant le mec de Bailey que cet abruti devait se permettre des familiarités. A moins qu’il ne veuille me rabaisser parce que j’avais des penchants homosexuels ? Ça ne m’étonnerait pas. Quoiqu’il en soit, j’avais été poli moi. Certes, je l’avais été pour ne pas aggraver la situation mais tout de même. J’espérais qu’il se barre et ne raconte rien à son patron. Enfin, tout ce qu’il pourrait dire, c’était que Bailey m’avait ramené ici pour prendre du bon temps mais ça me faisait tout de même chier que le barman ait des problèmes à cause de moi.

    - T'en tiens une couche, Echo; que tu bouffes à tous les râteliers, ça m'en touche une sans faire bouger l'autre, mais tu sais très bien qu'ici, c'est le dernier endroit où faire tes conneries.

    Bailey « bouffait à tous les râteliers » ? Ce n’était pas un secret pour moi. Il était bi et libre comme l’air. Il m’avait bien parlé d’une fille à qui il tenait mais ne tenait pas pour le moment à s’engager sérieusement avec elle. Alors il faisait ce qu’il voulait. S’il rencontrait une femme ou un homme qui lui plaisait dans le bar, il pouvait la ou le ramener chez lui. Mais… Ce n’était peut-être pas comme ça que je devais penser. Aux yeux de l’intrus, j’étais le mec de l’Anglais donc je devais me montrer jaloux. Mais je fis semblant de ne pas comprendre. J’aimais bien jouer les imbéciles quand ça m’arrangeait, et là c’était le cas. Je ne voulais pas faire durer cet échange, bien qu’une dispute de couple eut été amusant.

    - Tu me fais doucement rigoler, Kuro. Comme mon mec vient de le dire, on est juste là pour s'amuser. Et puis vu ce que je viens de te surprendre à faire au bar, à ta place, je me la fermerais sur ce que je viens de voir, parce que moi aussi, il y a des trucs que j'ai du mal à encadrer! s’exclama Bailey avant de s’asseoir à mes côtés et de me tapoter la cuisse. Aux dernières nouvelles, baiser n'a jamais fait de mal à personne, non? Tu te rends compte que je l'ai chopé en train de chourer nos bouteilles?

    « Ouh… C’est moche ça. »

    Je fis semblant d’être embêté pour Kuro (je pouvais maintenant mettre un prénom sur son visage). Alors comme ça monsieur l’homophobe venait piquer des bouteilles sur son lieu de travail lorsqu’il pensait qu’il n’y avait plus personne ? Il n’y en avait vraiment pas un pour en rattraper l’autre dans ce bar. Y avait-il au moins quelqu’un d’honnête ? En tout cas, ça arrangeait Bailey et moi. Si l’Anglais ne parlait pas, Kuro ne parlerait pas. C’était donnant-donnant. Finalement, nous avions beaucoup de chance mon indic et moi. Pour le moment, nous retombions à chaque fois sur nos pattes. Heureusement que l’enquête arrivait à sa fin car je ne savais pas encore si notre bonne étoile allait continuer d’être avec nous.

    - D'accord, je ne dirai rien là dessus, mais de ton côté, Echo, si tu me balances, t'es un homme mort… Et toi, le blond, joue pas les pipelettes non plus, ok? Ce sera facile de remonter jusqu'à toi.

    Des menaces ? Pour qui il se prenait ce con ? Je m’apprêtai à me lever et à répliquer quand je sentis des doigts se resserrer sur ma cuisse. Je jetai un coup d’œil à Bailey et compris qu’il voulait que je me tienne à carreau. Oui, c’était sûrement plus sage. Mais ce Kuro ne perdait rien pour attendre. J’espérais qu’il soit là le soir du coup de filet. Ça lui ferait du bien de passer une nuit en garde à vue, voire plus si affinités. Mais je ne savais pas du tout s’il dealait donc peut-être devrions-nous le relâcher. Tant pis. Au moins ça le refroidirait un peu. Je ravalai ma fierté et entourai la taille de Bailey avec un bras pour me coller à lui. Ça allait agacer ce Kuro et il finirait bien par partir.

    « Je l’ai dit, je ne veux pas d’histoires moi. Pareil pour toi Echo, n’est-ce pas ? »


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Echo Bailey

avatar

Nombre de messages : 268
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Pas définie
Métier : A la recherche d'un nouveau boulot.
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: Préparatifs [PV Kiba Tenkai] - TERMINE   Dim 2 Sep - 21:44


Kiba eut l'air de faire un gros effort sur lui même pour ne pas rentrer dans le lard de Kuro. Mieux, il renchérit en entourant sa taille de son bras - ce à quoi Echo ne put s'empêcher de très légèrement frissonner.

- Je l’ai dit, je ne veux pas d’histoires moi. Pareil pour toi Echo, n’est-ce pas ? dit le blond de la voix la plus calme du monde.

Les coudes appuyés sur les cuisses, le jeune homme mit son menton dans sa main. Il leva les yeux vers Kuro, lui lançant un regard provocateur, mais se contenta de hocher la tête.
- On va en rester là, non, Kuro? Tu fais ton business, moi le mien. Tu prends ton sac et tu te tires, et on fait notre affaire tranquillement. Point.

Les deux serveurs se regardèrent un instant en chiens de faïence, puis Kazuo eut un haussement d'épaules agacé.
- Fais vraiment gaffe à toi, Echo, dit-il simplement.
Il asséna un dernier regard méprisant à Tenkai, puis fit volte face et sortit d'un pas rapide.

Echo, enfouissant son visage dans sa main, l'entendit farfouiller encore dans le bar, puis traverser la salle. Quand la porte du sas claqua, il laissa échapper un petit soupir et, releva la tête vers Tenkai, le regardant un instant. Ça s'était bien passé, en grande partie grâce au policier. Il avait vraiment bien joué son coup et, mine de rien, l'avoir juste à côté de lui l'avait fait se sentir plus en confiance. Sa proximité était galvanisante, presque électrisante.

Il finit par se lever, pouffant doucement de rire pour masquer ce qui venait de traverser son esprit.
- La tête de Kuro en te voyant, je crois que je ne l'oublierai jamais.
Lui-même avait du avoir l'air sacrément ahuri... Il passa ses mains dans ses cheveux.
- Je pense qu'il ne fera pas de vagues. C'est un crétin, mais on se déteste assez ouvertement pour qu'il sache que je n'hésiterai pas à parler s'il dit quoi que ce soit sur toi...
Regardant à nouveau le policier, il eut un petit sourire.
- Tu en es où avec les micros? Faute d'avoir le bonheur de t'envoyer en l'air avec moi, j'espère au moins que tu as pu tout installer comme tu voulais?



Dernière édition par Echo Bailey le Lun 3 Sep - 8:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiba Tenkai

avatar

Nombre de messages : 524
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel
Métier : Inspecteur de police de la brigade des stup' - Dealeur pour arrondir certaines fins de mois.
Petit(e) Ami(e) : Entretient une relation plus ou moins sérieuse avec Kano Sugiura.
Date d'inscription : 27/06/2009

MessageSujet: Re: Préparatifs [PV Kiba Tenkai] - TERMINE   Dim 2 Sep - 22:20

    - On va en rester là, non, Kuro? Tu fais ton business, moi le mien. Tu prends ton sac et tu te tires, et on fait notre affaire tranquillement. Point.

    - Fais vraiment gaffe à toi, Echo.

    Le mec lançait encore une menace et, comme si ça ne lui suffisait pas pour jouer les durs, il me lança un regard rempli de mépris. J’en tremblais de peur… Il finit par nous laisser Bailey et moi dans l’arrière salle. Des bruits de bouteilles se firent entendre, puis un bruit de porte. Je soupirai et lâchai l’Anglais. Nous avions eu chaud sur ce coup… Mais je devais avouer que cette grande proximité avec Bailey ne m’avait pas déplu. Ça avait été assez excitant. Mais il ne fallait plus y penser. D’ailleurs, le barman se leva et s’éloigna légèrement de moi. La tension descendait et il finit par pouffer de rire. Il y avait de quoi. La situation avait été vraiment grotesque.

    - La tête de Kuro en te voyant, je crois que je ne l'oublierai jamais.

    « C’est vrai qu’il avait l’air un peu con le pauvre… »

    - Je pense qu'il ne fera pas de vagues. C'est un crétin, mais on se déteste assez ouvertement pour qu'il sache que je n'hésiterai pas à parler s'il dit quoi que ce soit sur toi...

    « Tant mieux dans un sens que ça ne soit pas le grand amour entre vous deux. »

    - Tu en es où avec les micros? Faute d'avoir le bonheur de t'envoyer en l'air avec moi, j'espère au moins que tu as pu tout installer comme tu voulais?


    « Fais attention, tu es peut-être enregistré… » plaisantai-je en réponse à la blague de Bailey. « J’ai fini de tous les poser. Il n’y a plus qu’à attendre le jour J. »

    Je me levai du canapé et m’étirai légèrement, faisant cracher un peu mon dos. Ce fut là que je remarquai que j’avais mal boutonné ma chemise. En même temps, dans la précipitation, je ne pouvais pas faire mieux. Mais le fait d’avoir sauté un bouton avait rendu mon personnage encore plus bête que je ne l’avais voulu. Je rouvris ma chemise et la boutonnai correctement cette fois-ci. Je déplaçai ensuite légèrement le canapé pour reprendre ma mallette cachée derrière. Ça serait bête d’oublier le déclencheur ici.

    « Bon, je crois que tout est bon. Je ne reviendrai ici que lorsqu’il faudra retirer les micros, et encore, pas sûr que ça soit moi qui m’en occupe. J’avais pris goût à venir ici mine de rien. C’est assez animé, même après la fermeture apparemment… Trouve tout de même quelque chose de plus calme pour ton prochain boulot, ok ? »


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Echo Bailey

avatar

Nombre de messages : 268
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Pas définie
Métier : A la recherche d'un nouveau boulot.
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: Préparatifs [PV Kiba Tenkai] - TERMINE   Dim 2 Sep - 22:49



- Fais attention, tu es peut-être enregistré… J’ai fini de tous les poser. Il n’y a plus qu’à attendre le jour J.

Echo fit un sourire narquois en réponse au trait d'esprit de Tenkai, mais son sourire s'éteignit un peu lorsque le policier évoqua le jour du coup de filet. Regardant avec application les fissures des murs lorsque Tenkai entreprit de réajuster sa chemise - le lundi était avec le mardi, comme disait l'expression -, il hocha lentement la tête.
- Comme tu dis, "ya plus qu'à..."

- Bon, je crois que tout est bon. Je ne reviendrai ici que lorsqu’il faudra retirer les micros, et encore, pas sûr que ça soit moi qui m’en occupe. J’avais pris goût à venir ici mine de rien. C’est assez animé, même après la fermeture apparemment… Trouve tout de même quelque chose de plus calme pour ton prochain boulot, ok ?

- J'hésitais entre tueur à gages et maquereau, mais tu as raison, il doit y avoir des trucs où j'ai plus de chances de faire de vieux os.

A vrai dire, il n'avait pas vraiment pensé à ce qu'il allait faire après le Puzzle. Rester à Yuukoku parce qu'il n'avait pas mieux où aller, soit, mais pour y faire quel travail? Barman, pourquoi pas. Après tout, il était assez doué dans ce boulot. Les clients l'aimaient bien, il le savait. Il pourrait avoir de bons pourboires. Est ce que c'était suffisant? Cela dépendrait sûrement de l'endroit. Etait-ce bon pour lui? Probablement. Il ne pouvait rien espérer réparer, encore moins construire, en travaillant dans un endroit comme le Puzzle, qui ne lui avait attiré, ces derniers temps, que des ennuis.

Enfin, ça, il y penserait après. D'abord, il y avait la douloureuse étape du coup de filet. Réaliser qu'il ne verrait plus Tenkai avant la fin de l'opération ne le rendait vraiment pas tranquille. Bien sûr qu'il ne l'appellerait pas, affolé, au dernier moment, pour lui dire qu'il avait la trouille et qu'il lâchait tout. Bien sûr qu'il était débrouillard, et réussirait à s'en tirer sans égratignure.

N'empêche qu'il voyait mal comment Clay, autrement que de manière très violente, tenterait de marquer le coup pour le vol du filon "Cesar". Il faudrait qu'il soit extrêmement prudent, qu'il se tienne à distance et, surtout, qu'il réagisse très vite en cas de menace. Nom de dieu, quelle situation de merde...

Retroussant à nouveau ses manches de chemise, il souffla en l'air pour dégager les boucles tombées sur son front.
- De mon côté, je vais en finir avec ma passionnante tâche.
Il hésita une seconde, puis s'éclaircit la gorge.
- Juste, je sais que tu ne seras pas là quand ça se passera mais... tu entendras tout ce soir là?
Cette perspective, à vrai dire, le rassurait un peu. S'il lui arrivait quelque chose, Tenkai serait le seul à réagir. Les autres flics s'en foutraient complètement, imaginant qu'il relevait des dégâts collatéraux...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiba Tenkai

avatar

Nombre de messages : 524
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel
Métier : Inspecteur de police de la brigade des stup' - Dealeur pour arrondir certaines fins de mois.
Petit(e) Ami(e) : Entretient une relation plus ou moins sérieuse avec Kano Sugiura.
Date d'inscription : 27/06/2009

MessageSujet: Re: Préparatifs [PV Kiba Tenkai] - TERMINE   Dim 2 Sep - 23:30

    - J'hésitais entre tueur à gages et maquereau, mais tu as raison, il doit y avoir des trucs où j'ai plus de chances de faire de vieux os.

    J’esquissai un sourire à la plaisanterie de Bailey. Je ne le voyais vraiment pas faire ce genre de boulots de toute façon. Il était bon en tant que barman mais sans doute avait-il d’autres qualités encore. C’était à lui de choisir sa voie. Je lui filerais un coup de main pour lui trouver un bar qui l’embaucherait mais, s’il voulait travailler dans un autre domaine, il était libre de le faire, du moment que ça ne flirtait pas avec l’illégalité. Et puis j’espérais qu’il reste à Yuukoku. Il ne semblait pas prêt à partir mais sait-on jamais. De toute façon, il avait bien dit qu’un jour ou l’autre il finirait pas rentrer chez lui, en Angleterre. Mais il y avait encore le temps apparemment, le temps de faire connaissance et de créer d’autres liens que ceux entre un flic et un indic.

    - De mon côté, je vais en finir avec ma passionnante tâche. me dit-il avant de reprendre après un court silence. Juste, je sais que tu ne seras pas là quand ça se passera mais... tu entendras tout ce soir là?

    Je ne m’attendais pas à cette question. Ça avait l’air de le préoccuper. Avait-il peur que j’entende quelque chose ? Ou, au contraire, que je n’entende pas ? Sachant qu’il y avait les micros, Bailey allait sûrement faire attention à ce qu’il dirait et, de toute façon, tenterait de rester le plus loin possible de l’arrière salle. Alors, cela en tête, j’en déduisis qu’il avait peur que je n’entende pas quelque chose. Ce quelque chose, était-ce un problème, comme une violente dispute voire une fusillade ? Peut-être. Mes collègues se ficheraient complètement de lui et, s’ils avaient à tirer, ils n’hésiteraient sûrement pas, du moins dans l’arrière salle pour éviter de blesser voire de tuer des civils dans le bar. Il fallait donc que Bailey reste loin de son patron en cas de problèmes mais il était assez intelligent pour le savoir.

    « J’entendrai tout, du moins jusqu’à ce que j’entende le lieu de rendez-vous et que je m’y rende. Ensuite, j’interviendrai là-bas donc je ne pourrai pas écouter la suite. » expliquai-je, avant d’ajouter : « Tout se passera bien Echo. Je pourrai voir à t’envoyer un message lorsque mes collègues seront prêts à intervenir si tu veux. Une fois le lieu de rendez-vous donné, ils ne tarderont pas à débarquer donc j’aurai le temps de t’informer. »

    C’était tout ce que je pourrais faire pour lui ce soir-là pour lui éviter les ennuis. En général, on évitait l’utilisation des téléphones lors d’interventions mais je n’aurais qu’à le mettre en silencieux et à lui envoyer un court message. Quoiqu’il y ait écrit dessus, même de simples lettres ne voulant rien dire, il comprendrait qu’il fallait qu’il se prépare à voir débarquer mes collègues, armés. Une fois la mission terminée, nous nous retrouverions un peu plus tard au commissariat, sains et saufs. J’étais de nature optimiste et voulais transmettre cela à Bailey. D’ailleurs, sans le vouloir, je l’avais appelé par son prénom, comme je le faisais devant quelqu’un lorsqu’il fallait jouer le petit couple. Mais si ça pouvait donner plus de sincérité dans mes paroles, c’était tant mieux.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Echo Bailey

avatar

Nombre de messages : 268
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Pas définie
Métier : A la recherche d'un nouveau boulot.
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: Préparatifs [PV Kiba Tenkai] - TERMINE   Lun 3 Sep - 10:38



- J’entendrai tout, du moins jusqu’à ce que j’entende le lieu de rendez-vous et que je m’y rende. Ensuite, j’interviendrai là-bas donc je ne pourrai pas écouter la suite. Tout se passera bien Echo. Je pourrai voir à t’envoyer un message lorsque mes collègues seront prêts à intervenir si tu veux. Une fois le lieu de rendez-vous donné, ils ne tarderont pas à débarquer donc j’aurai le temps de t’informer.

Echo, qui avait enfoncé ses mains dans ses poches, hocha pensivement la tête.
- Ça pourrait m'être utile, merci. Dans tous les cas je peux t'assurer que je me tiendrai à carreau.

Ça ne servait à rien de paniquer. De toute manière, les choses étaient lancées. C'était comme aller chez le dentiste pour se faire arracher une dent. Le rendez-vous était fixé, c'était un mauvais moment à passer mais ensuite tout irait mieux. Tenkai devait bien sentir qu'il avait peur, et tentait de le rassurer. C'était sympa de sa part, et il ne fallait pas qu'Echo rende les choses encore plus pesantes qu'elles ne l'étaient déjà pour le policier.

Le blond avait beau être patient et plein de largesses à son encontre, personne n'aimait les lâches ou les boulets. Echo n'avait pas l'impression d'être l'un ou l'autre pour le moment, mais il ne fallait en aucun cas qu'il le devienne. Lorsque cette histoire serait finie, il s'arrangerait pour ne plus jamais avoir à solliciter Tenkai, à lui demander de franchir pour lui les limites posées par sa fonction.

S'ils désiraient se revoir, il ne serait plus question de le faire dans un contexte pareil. Déjà, là, qu'ils arrivent à s'entendre de cette manière relevait du miracle, vu leur place à chacun dans l'ordre social. Il ne fallait pas pour autant que cette situation s'éternise, sinon elle aurait raison de leur embryon d'amitié.
Après le Puzzle, Echo essaierait à tout prix d'arrêter les conneries, pour Anaëlle, pour Kiba, et pour lui même. S'il échouait, il endosserait tout seul la responsabilité et n'entraînerait personne avec lui. C'était en tous cas la plus belle occasion de se racheter qui se présentait à lui depuis de nombreuses années.

Il finit donc par lui adresser un sourire un peu plus convaincu:
- A très bientôt, alors, -il fit un clin d'oeil au policier - au commissariat, comme au premier jour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiba Tenkai

avatar

Nombre de messages : 524
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel
Métier : Inspecteur de police de la brigade des stup' - Dealeur pour arrondir certaines fins de mois.
Petit(e) Ami(e) : Entretient une relation plus ou moins sérieuse avec Kano Sugiura.
Date d'inscription : 27/06/2009

MessageSujet: Re: Préparatifs [PV Kiba Tenkai] - TERMINE   Lun 3 Sep - 14:13

    - Ça pourrait m'être utile, merci. Dans tous les cas je peux t'assurer que je me tiendrai à carreau.

    Je l’en remerciai d’un simple signe de tête. Je comptais sur lui pour qu’il ne fasse pas le malin comme la dernière fois avec « chemise mauve », surtout que celui-ci serait sûrement présent au Puzzle lors de l’interpellation. Mon collègue lui en voudrait toujours mais il n’était pas assez con pour le mettre en danger. Il restait flic avant d’être un pur imbécile et cherchait la sécurité des civils, des témoins et même des criminels avant tout. Nous étions là pour boucler les coupables, pas pour les tuer, bien que parfois, certains mériteraient bien ce châtiment. Quoiqu’il en soit, le jour J, j’enverrais un message, comme promis, à Bailey pour l’informer du débarquement imminent de mes collègues. Ainsi, il pourrait s’éloigner de l’arrière salle et se mettre à l’abri.

    - A très bientôt, alors, au commissariat, comme au premier jour!

    « Là où tout a commencé et où tout finira… Enfin, pas tout non plus. On continuera de se voir après ! » ajoutai-je, avant de tendre à nouveau la main à Bailey pour le saluer. « Aller, à bientôt. Je te tiendrai aux nouvelles. »

    Nous nous serrâmes la main, comme on le faisait en Angleterre, puis le barman me raccompagna jusqu’à la sortie. Je jetai tout de même un coup d’œil pour m’assurer que ce cher Kuro ne soit pas là à nous attendre mais il n’y avait apparemment personne. Après un dernier sourire à l’attention Bailey, je m’éloignai du Puzzle pour regagner ma bécane avec ma mallette. La pose des micros était faite. Il n’y avait plus qu’à attendre le jour J pour les déclencher et écouter le rendez-vous de dealers. J’espérais que tout se passe bien. Pour le moment, nous n’avions pas eu de gros problèmes. Je souhaitais juste que ce Kuro ne mette pas ses menaces à exécution et ne parvienne pas à remonter jusqu’à ma véritable identité. Je ne voyais pas comment il le pourrait mais on ne savait jamais. Mais mieux valait-il ne pas y penser. Tout allait bien se passer et, dans quelques jours, tout serait fini.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Préparatifs [PV Kiba Tenkai] - TERMINE   

Revenir en haut Aller en bas
 
Préparatifs [PV Kiba Tenkai] - TERMINE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Salle à manger]Petit diner entre amis [TERMINE]
» [THEME] Baiser volé [TERMINE]
» Les histoires d'amour finissent mal, en géneral...[FB 1753] [TERMINE]
» Je suis Kiba et la liberté m'appartient ! [EC]
» Zedd Kiba [FINI]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yuukoku, la ville aux deux visages... :: Le Quartier des Loisirs :: Les Bars et Restaurants :: Les Bars-
Sauter vers: