Yuukoku, la ville aux deux visages...


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Intrusion [PV Haneda Mimi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Intrusion [PV Haneda Mimi]   Mer 21 Nov - 22:39

Abel vivait depuis quelques semaines dans la demeure des Sugiura, quartier général du clan du même nom. Il y avait apporté la plupart de ses affaires mais en avait laissées quelques unes dans son loft situé dans les bas quartiers, au cas où il devrait y retourner pour une quelconque raison. L’une des affaires laissées était l’un de ses costumes. Il désirait le mettre pour un prochain tête-à-tête avec Tatsuki, son amant. Il voulait se retrouver seul avec lui pour refaire fonctionner leur couple. Ils s’étaient remis ensemble suite à la tentative de meurtre dont avait été victime l’Oyabun. Cette histoire leur avait fait ouvrir les yeux sur le fait qu’ils s’aimaient toujours. Après presqu’un an de séparation, ils avaient décidé de se redonner une dernière chance, qu’ils pensaient cette fois-ci la bonne. Mais ils allaient pour une fois prendre leur temps…

En fin d’après-midi, alors que le soleil déclinait dans le ciel, le grand blond demanda à ses deux gardes du corps attitrés de l’accompagner dans les bas-fonds de Yuukoku. Ces quartiers étant mal famés, Abel préférait être entouré pour se rendre chez lui. De toute façon, Tatsuki n’aurait jamais accepté de le laisser sortir seul de la demeure après cette tentative d’assassinat. Le tueur courrait toujours et pouvait s’en prendre à l’entourage du yakuza. Abel n’appréciait pas cette atmosphère mais ne voulait pas aller contre les désirs de son amant. Il ne désirait pas tout lui céder comme par le passé mais il savait que sa vie pouvait être en danger et ne pouvait pas se permettre de refuser une garde rapprochée. Il arriva donc devant chez lui à l’arrière d’une berline et regarda autour de lui avant de sortir du véhicule, s’assurant que la voie était libre.

Pensant ne rien craindre chez lui, Abel sortit seul de la voiture sous le regard de ses deux gardes du corps. Il fouilla dans la poche de son manteau mi-long noir pour en sortir la clé de chez lui. Mais, en voulant l’introduire dans la serrure, il remarqua un détail étrange sur le côté de la porte, à hauteur de la serrure. S’y connaissant un peu dans le domaine, il sut que quelqu’un avait forcé la porte, mais avec beaucoup de soin, il devait l’admettre. Abel se retourna vers sa voiture et fit signe à ses gardes de venir le rejoindre. Ceux-ci comprirent tout de suite qu’il y avait un problème et arrivèrent en silence devant le loft. L’ex-tueur à gage leur montra le signe d’effraction pour leur expliquer sans mot le problème. Il préférait ne rien dire à voix haute, ne sachant pas si quelqu’un se trouvait dans l’habitation ou non.

Après un échange de regards entendu, les deux gardes du corps sortirent discrètement leur arme et, après un compte à rebours sur les doigts, ils entrèrent rapidement dans le loft. On aurait presque dit une opération policière. Presque car au moins l’un des deux gardes avait vraiment le physique du yakuza : cheveux tiré en arrière avec du gel, légère cicatrice au niveau de l’œil, fine barbe… Protégé par ses deux cerbères, Abel entra chez lui et resta derrière eux. Et quelle ne fut pas sa surprise lorsque son regard se posa sur une jeune fille qui avait visiblement élu domicile chez lui. Elle était assez jeune, autour de dix-huit ou dix-neuf ans. En tout cas, elle n’avait pas la vingtaine. L’entrée brusque des trois hommes avait sûrement dû la tirer de sa sieste sur le canapé. Abel demanda aux yakuza de baisser leur arme mais, par mesure de sécurité, ils gardèrent leur pistolet en main, prêts à viser de nouveau l’intruse si elle tentait quelque chose ou si quelqu’un d’autre débarquait d’une autre pièce.


« Je peux savoir ce que vous faîtes chez moi ? Vous êtes seule ? » demanda le grand blond, en léger retrait mais visible de la jeune fille.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haneda Mimi

avatar

Nombre de messages : 7
Age : 18 ans 1/2.
Sexe : Female.
Sexualité : Pansexuelle.
Métier : Tueuse à Gage
Date d'inscription : 05/11/2012

MessageSujet: Re: Intrusion [PV Haneda Mimi]   Jeu 22 Nov - 18:33

Cela faisait déjà quelques jours que j’avais élu domicile dans cet appartement, il était grand, spacieux et je l’avais surveillé assez longtemps pour comprendre qu’il était abandonné. J’ai donc pris mon courage à deux mains, il fallait bien que je me trouve un endroit où dormir, les ruelles étaient mal famées et les toits n’étaient pas abrités des vents et/ou de la pluie. Les fenêtres étaient renforcées aucun moyen de les forcer, ce qui m’obligea à passer par la porte d’entrée, moins bien protégée que les fenêtres bizarrement, que je n'eus aucun mal à forcer. L’endroit était propre, et n’avait rien d’un rien d’un squat ou d’un endroit glauque quelconque. J’investis la chambre à coucher. En ouvrant les placards je découvris une petite collection de superbes costumes… N’osant pas y toucher, je les poussai doucement vers la gauche et m’affairai à accrocher les affaires, mes habits de jour, et mon costume de nuit (que j’avais en plusieurs fois, n’étant ni douce, ni soigneuse j’en déchirais ou en abîmais un par semaine).
Je me laissai tomber doucement sur le lit. Tout était doux et sentait bon. Je me pelotonnai dans la couverture, cela faisait longtemps que je n’avais pas dormi dans un vrai lit. J’ouvris des grands yeux tristes et décidai d’aller prendre une douche. En cherchant la salle de bain, je tombai sur différentes pièces, la cuisine (au frigo vide malheureusement), au salon, composé d’un grand canapé, d’une télé écran plat et d’un lot de bibliothèques emplies de livres aussi intéressants les uns que les autres. Je souris en passant devant ceux-ci en pensant au bon temps que je pourrais prendre ici. Je continuai mon chemin pour tomber sur une pièce entièrement carrelée, avec, au fond un bassin pour ce baigner. Une vraie baignoire japonaise ! Comme quand j’étais petite ! Je frissonnai au contact de mes pied nus sur le froid du carrelage et m’approchai du robinet de la grande baignoire et fis couler de l’eau chaude. De la vapeur monta dans l’atmosphère.
En attendant que le bassin ne se remplisse, j’allai me changer, passai un grand tee-shirt blanc et un short de sport gris que j’utilisais pour dormir et m’allongeai sur le canapé du salon, munie d’un livre pris au hasard dans la bibliothèque ; « La métamorphose » une livre étranger ! Quelle chance. Cependant, la fatigue accumulée depuis plusieurs jours en décida autrement et je sombrai rapidement dans le sommeil. J’ouvris les yeux lorsque j’entendis une clé glisser dans la serrure et la porte s’ouvrir à toute volé sur un groupe d’hommes lourdement armés. Je m’essuyai les yeux encore embrumés. « Que ?... » Un homme, resté en retrait, prit la parole.

« Je peux savoir ce que vous faîtes chez moi ? Vous êtes seule ? »

Par instinct, je bondis hors du canapé tout en souplesse, décrochai un des katana appuyé au mur de gauche, en face des bibliothèques et dégaina. Mes armes étant restées dans la chambre, je me rabattais sur ce qui venait et actuellement ce n’était pas si mal. Pieds nus, un en avant, je défiais ces homme qui, auraient pu me tuer d’une rafale d’une de leurs armes. J’avais peur, mais n’en montrais rien, ne jamais montrer sa peur devant son adversaire, s’il la voit, tu es morte. Je serrai les dents, « En quoi je devrais vous répondre ? » Mes cheveux châtains me tombaient devant les yeux et une goutte de sueur glissa depuis ma tempe gauche jusqu'à ma joue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.boo-sweetstuff.tumblr.com/
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Intrusion [PV Haneda Mimi]   Sam 24 Nov - 23:27

La jeune fille, visiblement surprise par l’entrée de trois hommes dont deux armés, se leva précipitamment du canapé et attrapa l’un des deux katanas ornant le mur du salon d’Abel. Elle se mit rapidement en position d’attaque, prête à bondir sur son assaillant si celui-ci faisait le moindre geste vers elle. Sa posture était bonne, mais son choix d’arme ridicule. Une arme blanche contre une arme à feu ne faisait pas le poids. Mais l’intruse n’avait rien trouvé de mieux pour se défendre. Les deux gardes du corps d’Abel relevèrent leurs armes pour continuer à viser la jeune fille, même si l’ex-tueur à gage leur avait demandé de les baisser. Sans doute voyaient-ils cette fille comme une réelle menace et voulaient éviter tout problème, par peur que leur patron, Tatsuki, ne leur tombe dessus par la suite.

« En quoi je devrais vous répondre ? »

« Vous êtes chez moi et je ne vous ai jamais invitée à vous y installer. » répondit le grand blond, un brin surpris par l’effronterie de l’intruse. « Lâchez cette arme. Ils ne vous feront aucun mal sans que je ne leur en donne l’ordre, à moins que vous ne tentiez quelque chose de stupide. »

Abel avança d’un pas mais resta tout de même derrière sa barrière de sécurité. Il ne se montrait pas menaçant et gardait son calme légendaire, bien que cela lui déplaisait de savoir que quelqu’un avait élu domicile chez lui sans son consentement. Il était assez perfectionniste et n’envisageait pas que quelqu’un utilise SES affaires et dérange SON loft. Chaque chose avait sa place avec lui et il détestait que l’on dérange cet ordre. Rien ne semblait avoir bougé dans le salon mais… En faisant bien attention, Abel entendit le bruit de l’eau qui coule. L’intruse avait apparemment pris l’initiative de faire couler un bain dans SA baignoire. Mais depuis combien de temps l’eau coulait-elle ainsi ? C’était tout de même LUI qui payait les factures !

« Ecoutez Mademoiselle : vous êtes en tord dans cette histoire donc je vous conseille de ne pas aggraver votre cas. Soit nous réglons le problème en gens civilisés, soit j’appelle la police ou demande à ces hommes d’intervenir, d’une façon ou d’une autre... Je vous le redemande : que faîtes-vous ici et êtes-vous seule ?»

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haneda Mimi

avatar

Nombre de messages : 7
Age : 18 ans 1/2.
Sexe : Female.
Sexualité : Pansexuelle.
Métier : Tueuse à Gage
Date d'inscription : 05/11/2012

MessageSujet: Re: Intrusion [PV Haneda Mimi]   Dim 25 Nov - 12:36

Je fixai toujours les hommes sans ciller… Il avait raison, je n’avais aucune chance… Je baissai mon arme, la glissai doucement dans son fourreau et la reposai à l’identique sur le mur…

« Ce sont de très belles pièces que vous avez là… »

Je me retournai vers le groupe, l’homme avait avancé d’un pas, je m’inclinai dans sa direction, pris une grande respiration et me présentai : « Mon nom est Haneda Tamaki Mimi, je suis une jeune tueuse à gage en devenir qui cherchait un endroit où passer la nuit. Et oui, je suis seule. »

Puis dans un rictus ajoutai : «Mais je doute que la police accepte de s’aventurer jusqu’ici. Et puis sûr, j’arriverais sûrement à faire faire passer pour la victime innocente. » Je fis une moue de bébé complétée par de grands yeux tristes presque larmoyants. Je tournai ensuite la tête vers la salle de bain, « Oups, si vous ne voulez pas que la baignoire déborde, il va falloir me laisser passer. » Je m’avançai donc vers la salle de bain, toujours en joue.

J’ouvris la porte et allai vers le robinet. Je fermai celui-ci et retournai vers la porte.
« Haha… » Ils ne s’attendaient sûrement pas à ce que je la verrouille. Certes c’est mal ce que je suis en train de faire mais j’aurais tué quelqu’un pour prendre une douche. J’entendais l’homme protester derrière la porte. « Ne vous inquiétez pas, vous pourrez me flanquer dehors après que je me sois lavée… » J’enlevai doucement mes habits et glissai lentement dans le bain dans un soupir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.boo-sweetstuff.tumblr.com/
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Intrusion [PV Haneda Mimi]   Mar 27 Nov - 10:58

La jeune intruse se résolut à baisser son arme et la remit dans son fourreau avant de la raccrocher à son portant sur le mur. Elle avait enfin compris qu’elle ne faisait pas le poids face à deux hommes armés. Elle se permit tout de même une petite remarque qui passa comme un compliment. Elle avouait qu’elle trouvait beaux les deux katanas d’Abel. Pour le prix qu’il les avait achetés, il aurait été dommage de se retrouver avec deux sabres affreux et aussi coupants que des couteaux en plastique. Ces katanas devaient être les deux seuls objets onéreux en évidence chez le tueur. Sa télévision était de taille modeste et avait quelques années derrière elle. Son canapé était en simple tissu et avait du vécu… Rien dans le loft d’Abel ne laissait percevoir tout l’argent qu’il pouvait bien posséder. Celui-ci était bien au chaud à la banque, en cas de coup dur.

« Mon nom est Haneda Tamaki Mimi, je suis une jeune tueuse à gage en devenir qui cherchait un endroit où passer la nuit. Et oui, je suis seule. »

Abel, tout comme ses deux gardes du corps, ne s’était pas attendu à cette réponse. « Une jeune tueuse à gage en devenir » ? Ce n’était pas la carte de visite que l’on présentait à tout le monde. Pensait-elle impressionner ces interlocuteurs ? C’était perdu. Et puis qu’est-ce qui prouvait qu’elle disait la vérité ? C’était facile de lancer ce genre d’informations sans preuve. Certains auraient sûrement refusé d’y croire en voyant le corps frêle de la jeune fille. Mais Abel savait qu’il ne fallait pas se fier aux apparences. Il avait lui aussi commencé très jeune sa carrière de tueur à gage, alors que ceux de son âge étudiait encore. Lui aussi il avait fini à la rue après avoir fugué de chez son père. Mais à l’inverse de cette adolescente, il n’avait pas décidé d’entrer par effraction chez quelqu’un et d’y élire domicile. Il s’était contenté des ponts, de squats, ou bien d’une chambre d’hôtel lorsqu’il en avait eu les moyens ou lorsqu’il avait trouvé quelqu’un pour passer la nuit et payer la chambre.

«Mais je doute que la police accepte de s’aventurer jusqu’ici. Et puis sûr, j’arriverais sûrement à faire faire passer pour la victime innocente. »

« Ne pensez pas vous en sortir par votre jeune âge et cet air de victime. » répondit Abel devant l’air que prit la jeune fille avant qu’elle ne se rende compte qu’elle avait laissé l’eau couler dans la salle de bain.

« Oups, si vous ne voulez pas que la baignoire déborde, il va falloir me laisser passer. » dit-elle en se dirigeant vers la salle d’eau.

« Ne la laissez pas… »

Trop tard. La jeune fille s’était enfermée dans la salle de bain et lança à travers la porte qu’elle voulait prendre un bain avant d’être mise à la porte. Elle ne manquait pas d’air celle-là. L’un des gardes d’Abel jura et s’excusa de ne pas avoir réagi plus tôt. Le grand blond avait fini par s’habituer à la présence de ses deux cerbères mais devait avouer qu’ils n’étaient pas toujours très réactifs lorsque la situation n’était pas des plus dangereuses. Ils se laissaient trop avoir par les apparences, comme à cet instant où ils s’étaient imaginé que la jeune fille allait revenir comme si de rien était alors qu’Abel avait deviné qu’il s’agissait d’une vraie petite peste.

« Surveillez-la. »

Abel soupira, irrité par la situation. Toutefois, il gagna sa chambre où il tomba sur des armes sur son lit. Ainsi la jeune fille avait dit vrai et semblait maitriser les armes. Le grand blond ouvrit son placard et découvrit avec énervement que ses habits avaient été tassés sur le côté pour faire de la place à ceux de l’intruse. Elle avait du culot celle-là… Abel se saisit des vêtements, dont certains ressemblaient à du cosplay, et les jeta à terre. Il se baissa ensuite et ouvrit le tiroir du placard dans lequel se trouvaient des gants en cuir. Il les enfila et alla examiner les armes. Elles ressemblaient à celles qu’il avait possédées lors de ses débuts. Quelle nostalgie. Cela faisait un moment qu’il ne s’était pas servi d’une arme et qu’il n’avait pas tué. Ce temps révolu lui manquait. Une sorte d’éclair traversa alors son esprit. L’intruse était de trop ici et il serait bien de s’en débarrasser. Elle avait assez barboté dans la baignoire… Abel sortit de la chambre, prit des mains l’arme de l’un de ses gardes et donna un coup de pied dans la porte de la salle de bain pour l’ouvrir. La serrure était loin d’être solide et céda très facilement.

« Fini de jouer Haneda-san. Vous allez me faire le plaisir de dégager de chez moi ou je m’occuperai personnellement de vous mettre dehors. »

Abel se fichait d’être entré dans une salle de bain dans laquelle se lavait une jeune fille. Le corps d’une femme, ou plutôt ici d’une pseudo-femme, lui faisait ni chaud ni froid. L’ex-tueur à gage garda son arme visée sur l’intruse et lui jeta une serviette de bain pour qu’elle sorte au plus vite de la baignoire. Durant ce temps, le garde du corps sans arme resta devant la chambre, attendant de voir ce qu’ils allaient faire des armes et des vêtements de la jeune tueuse à gage. Cette situation était totalement loufoque et il ne savait vraiment pas quoi faire. Abel, quant à lui, ne voulait qu’une chose : nettoyer son loft de cette vermine qui y avait élu domicile et n’hésiterait pas à employer la force s’il le fallait. Les menaces concernant la police ne lui faisait pas peur. Il savait qu’avec ses connaissances, il était sûr de gagner.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haneda Mimi

avatar

Nombre de messages : 7
Age : 18 ans 1/2.
Sexe : Female.
Sexualité : Pansexuelle.
Métier : Tueuse à Gage
Date d'inscription : 05/11/2012

MessageSujet: Re: Intrusion [PV Haneda Mimi]   Mar 27 Nov - 17:50

Les bains de douche sentaient bons ici. Quel bonheur de pouvoir respirer sans sentir une odeur de sueur ou de relents de l’endroit où j’avais dormi la vielle. Moi qui avais cru que ce temps-là était fini. J’allais de nouveau devoir plier bagages et de retourner dormir dans la rue. Il faisait froid en ce moment, j’irai tenter ma chance à la gare. Enfin, si personne ne me déloge. Je m’étais déjà fait embarquer parce qu'on m’avait trouvée dormant là.

Je finissais de me laver quand l’un des hommes défonça la porte. Je décidai rapidement de jouer la carte de la « Poker Face ». De ne surtout ne pas lui montrer qu’il est le premier homme à me voir nue comme un ver. Je cachai mon rougissement aussi bien que je pus. L’homme blond entra dans la pièce. Je me relevai et fis apparaître ma poitrine. Il était armé, j’eus un mouvement de recul et secouai la tête en cherchant quelque chose pour me protéger. Mais je n’avais sous là main que des cosmétiques et j’aurais eu l’air belle en brandissant une savonnette.

« Fini de jouer Haneda-san. Vous allez me faire le plaisir de dégager de chez moi ou je m’occuperai personnellement de vous mettre dehors. »

Je me levai et sortis de la baignoire, complément nue, sans aucune pudeur devant cet homme tellement plus grand que moi. J'attrapai la serviette qu’il me lançait et me séchai les cheveux. Je m’avançai vers la porte et glissai bêtement sur une flaque. Mes bras brassèrent les airs et je m’effondrai en avant. En essayant de me rattraper, je m’accrochai à la veste de l’inconnu et l’entrainai avec moi.

Il se retint au mur et manqua de tomber. Je me retrouvai à genoux, agrippée à la chemise du blondinet. La scène était des plus cocasses, moins amusante pour ses gardes qui y virent une agression, ils déboulèrent en trombe dans la pièce et l’un deux m’agrippa par le bras et me plaqua contre un mur. Ma tête tapa contre celui-ci et mes yeux virent rouge, bleu et enfin noir.

[DONG !]

Je me sentis glisser doucement contre le mur, un liquide poisseux s’écoula dans mon cou… Mes fesses touchèrent le carrelage froid de la salle de bain, le stimulus me fit ouvrir les yeux, je voyais flou. J’entendais l’homme blond hurler sur l’un de ses gardes. Mes épaules touchaient le sol, j’expirais en un râle. L’homme se tourna vers moi alerté par le bruit, il s’accroupissait devant moi. Un liquide rouge coula depuis mon front et s’immisça dans mon œil telle une larme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.boo-sweetstuff.tumblr.com/
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Intrusion [PV Haneda Mimi]   Jeu 29 Nov - 13:20

La jeune intruse attrapa la serviette de bain qu’Abel lui avait lancée et se sécha les cheveux. Elle entoura ensuite son corps avec pour sortir de la salle de bain. Malheureusement, avec les pieds mouillés, elle glissa sur le carrelage. Elle tenta tant bien que mal de se rattraper mais ce fut le grand blond qui en paya les frais. L’adolescente se rattrapa à la veste de l’ex-tueur à gage qui, perdant l’équilibre, dut se tenir au mur. L’intruse, quant à elle, termina sa chute sur les genoux, la main agrippant toujours le vêtement d’Abel qui soupira devant cette situation encore plus idiote. Il avait l’air bien là, une arme à la main et une jeune fille nue et à genou devant lui. Vu de l’extérieur, cela pouvait sembler bizarre. On pouvait croire qu’il menaçait l’adolescente pour qu’elle lui fasse une gâterie…

Mais ce ne fut pas ce qu’imagina les deux gardes du corps d’Abel, sans doute parce qu’ils connaissaient bien sa personnalité et son orientation sexuelle. Croyant que la jeune tueuse agressait celui qu’il devait protéger, l’un des deux gardes du corps attrapa celle-ci et la plaqua contre le mur. Malheureusement, ne mesurant pas sa force, il cogna par la même occasion la tête de la fille qui glissa contre le mur, sonnée. Elle finit de nouveau à terre, mais cette fois-ci blessée, le front esquinté et sanguinolent. Les cerbères d’Abel étaient peut-être forts et très efficaces en cas d’agression, ils pouvaient être aussi bêtes que leurs pieds dans ce genre de situation.


« Vous croyiez vraiment ça utile ? Sortez. »

Les deux hommes s’exécutèrent, non sans un soupir de colère. Abel n’aimait pas leur parler ainsi car il savait bien que leur mission de le protéger était comme un fardeau et qu’ils la voyaient comme surveiller le joujou de leur patron. Mais là, ils avaient vraiment commis une bêtise… Le grand blond s’accroupit devant l’intruse et lui remit tant bien que mal la serviette sur elle pour la couvrir un peu. Il n’était vraiment pas habitué à voir une fille dans son plus simple appareil et cela le mettait légèrement mal à l’aise. Mais au moins elle n’avait rien à craindre de sa part : ni risque d’attouchement ni de regard louche trop persistant. Abel coinça son arme à l’arrière de son pantalon pour éviter que la jeune fille ne l’attrape mais aussi pour que le pistolet ne le gêne pas. Il écarta délicatement une mèche de cheveux du front de l’adolescente pour voir sa blessure. Celle-ci était bénigne mais, comme toujours, une blessure à la tête saignait plus qu’ailleurs.

« Vous m’entendez ? Vous pouvez vous lever ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haneda Mimi

avatar

Nombre de messages : 7
Age : 18 ans 1/2.
Sexe : Female.
Sexualité : Pansexuelle.
Métier : Tueuse à Gage
Date d'inscription : 05/11/2012

MessageSujet: Re: Intrusion [PV Haneda Mimi]   Jeu 29 Nov - 15:05

J’entendais des voix près de moi, J’avais mal à la tête et des étoiles dansaient devant mes yeux. Les deux gardes du corps sortirent de la pièce en grognant et je vis l’homme blond s’accroupir près de moi. Il me caressa le front :

« Vous m’entendez ? Vous pouvez vous lever ? »

Sa voix me paraissait lointaine, dans un effort je marmonnais un oui qui ressemblait plutôt à un râle d’animal. Je ne reconnaissais pas à voix… C’était…Bizarre, je clignai des yeux. Le blondinet m’attrapa par les épaules et m’appuya contre la sienne. J’avais froid, le carrelage était gelé et j’étais contente de trouver un peu de chaleur humaine. Il attrapa mes jambes et se leva. Tel un chevalier portant sa princesse, il m’emmena jusqu’à se chambre et me posa délicatement sur le lit.

C’est à partir de ce moment que j’ai commencé à reprendre mes esprits… Je me recroquevillais. « Grmmlrmmrr… » Le blond revint avec une trousse de secours. Il s’assit sur le bord du lit et examina ma tête… Il sortit de la trousse du coton et de l’alcool, il imbiba celui-ci et le colla à mon front.

« AAAAÏÏÏE ! »

Je me redressais dans un mouvement brusque et tint ma tête entre mes mains… « Guuh… Ca ne va pas ?! » La douleur m’avait redonné toute ma vitalité et ma vigueur, encore mieux qu’une dose d’adrénaline. La serviette que le blondinet avait nouée avec soin autours de ma poitrine glissa sur mon ventre, « Hi ! » Je cachais ma poitrine, cherchait des yeux mes vêtements et descendit du lit, pour perdre en chemin le reste de la serviette.

Me voilà bien, nue et sans savoir où sont mes fringues, je me cachais aussi bien que je pus et cherchais dans la pièce. Je questionnais du regard l’homme blond qui montra du doigt une boule de tissu qui dépassait de la corbeille de la chambre. Je courrais vers elle, m’agenouilla et fouilla au fond en quête de sous-vêtements. En enfilant une culotte je tournais la tête vers l’homme, qui comprit ce qu’il se passait, il se leva et se tourna vers le mur, les mains dans le dos, la droite chatouillant le pistolet qu’il avait bloqué dans sa ceinture…

J’attrapais mon costume, la nuit était tombée, il allait falloir que je trouve du travail. Ma jupe commençait à devenir trop courtes, il va falloir que j’en change, je remontais mon collant, j’enfilais ma veste et ajustait mes cheveux sous ma perruque. Je faisais un petit tour sur moi-même en levant les bras, Parfait, pensais-je. L’homme se retournais, visiblement surpris de me trouvé costumée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.boo-sweetstuff.tumblr.com/
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Intrusion [PV Haneda Mimi]   Sam 15 Déc - 0:55

La jeune fille n’avait pas l’air d’être au mieux de sa forme. Abel retint un soupir, légèrement excédé par cette situation. Il était revenu chez lui juste pour prendre quelques affaires, pas pour tomber sur une squatteuse dont il devait maintenant s’occuper. Le blond était passé par les mêmes épreuves qu’elle mais ne se sentait pas l’envie de jouer les protecteurs. Chacun avait son lot de problèmes et devait les gérer seul. Pourquoi Abel s’occuperait-il de ceux de cette jeune fille effrontée ? Toutefois, il se résolut à la porter pour la sortir hors de cette pièce froide et la conduire à la chambre. Il n’était pas un monstre, du moins en dehors de son travail de tueur à gage qu’il n’exerçait plus depuis un moment. Il pouvait lui arriver de ressentir de l’empathie pour quelqu’un.

L’ex-tueur à gage sortit une trousse de secours du bas de son armoire. A l’intérieur se trouvaient des cotons. Il en imbiba un avec de l’alcool à désinfecter et l’appliqua sur le front de l’intruse, ce qui eut pour effet de lui arracher un cri de douleur. Elle l’avait bien mérité. Cela lui apprendrait à rentrer chez les gens ainsi et à se moquer d’eux… Mais encore une fois, elle ne tint pas en place et se leva brusquement, faisant glisser au passage le seul tissu cachant son corps. Par respect, Abel détourna légèrement le regard et lui indiqua le tas de vêtements qu’il avait rageusement retiré de son armoire. Mais cela ne sembla pas suffire à la jeune fille qui lui fit clairement comprendre par un regard qu’il devait se tourner pour la laisser se rhabiller tranquillement. Sans un mot, il s’exécuta mais resta tout de même sur ses gardes, prêt à dégainer le pistolet qui était coincé à l’arrière de son pantalon. Il avait encore de très bons réflexes.

Lorsqu’il jugea que l’intruse avait eu le temps de se vêtir, Abel se retourna, pour tomber sur une sorte de cosplayeuse. Il ne s’y connaissait que très peu dans ce domaine et le trouvait d’ailleurs grotesque, surtout que là, la jeune fille n’allait à aucune convention dédiée aux mangas ou autres évènements du même genre. Mais il comprit bien vite qu’il ne s’agissait pas de cosplay mais de « vêtements de travail ». C’était assez… spécial, et encore plus grotesque à ses yeux. Jamais il ne lui serait venu à l’idée de s’accoutrer de la sorte pour aller mener à bien une mission. Cette jeune fille était-elle vraiment une tueuse à gage ? Elle devait bel et bien débuter dans le milieu pour se permettre encore ce genre de fantaisies.


« Si je puis me permettre, je ne suis pas sûr que cette tenue soit idéale pour votre activité. Le mieux est de passer inaperçu, se fondre dans la masse pour fuir plus facilement en cas de problème. Une perruque peut passer mais pas de cette couleur. » conseilla t-il, se sentant un peu obligé d’aider une nouvelle collègue à bien débuter dans le milieu, même s’il ne lui devait rien. « Cela fait combien de temps que vous êtes dans le milieu ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haneda Mimi

avatar

Nombre de messages : 7
Age : 18 ans 1/2.
Sexe : Female.
Sexualité : Pansexuelle.
Métier : Tueuse à Gage
Date d'inscription : 05/11/2012

MessageSujet: Re: Intrusion [PV Haneda Mimi]   Sam 15 Déc - 8:36

Je me dirigeais vers mes armes et les accrochais à ma ceinture, « Il trouve ma tenue ridicule… » Pensais-je, « Et il a bien raison » Mais ne dit dont pas que le ridicule ne tue pas ? Oui, un vilain jeu de mot mais il m’a toujours fait rire. Je me tournais vers lui. Il était aux aguets depuis que j’avais repris mes armes et ses chiens de gardes encore plus…

« Où sommes-nous, d’après vous ? Oui, dans votre Loft, ça je l’avais remarqué mais je veux dire… Dans quel pays sommes-nous ? Le Japon, c’est ça… »

J’essayais de lui faire comprendre le tour de passe-passe « Et le Japon est… L’endroit où il y a le plus de cosplayeurs au monde… Mais un cosplayeur c’est inoffensif, c’est jeune, ça cherche des collectors et des jeux vidéo. Qui penserait qu’un d’entre eux puisse commettre un meurtre ? » Je continuais à ranger mes affaire, tout en leur montrant la ribambelle de gadgets qui était cachés dans ma tenue, bombe à fumée, fil de piano, somnifère, balles pour mes pistolets, couteaux…

« Avec tout ce que j’ai-je peux facilement fuir, puisque ma tenue est très pratique, mais le meilleurs dans tout ça, c’est que mon costume… Si je dois fuir ou me cacher, le plus facile est de l’enlever, puisque j’ai toujours des affaires en dessous. Regardez… »

Je sortais une petite boule de ma poche, les gardes du corps firent un mouvement en avant, et je jetais l’objet-non-identifié à terre, ce qui remplit la pièce d’une épaisse fumée noire. Ni une, ni deux, arrachait mon costume (sans toutefois le déchirer cette fois) et m’installait derrière l’homme blond, le seul qui, visiblement, n’était pas paniqué dans cette situation alors que ses hommes poussaient cris et jurons à travers la chambre…

Lorsque la fumée fut dissipée, ils me cherchèrent des yeux. « Ahem. » L’homme se retournait, un tantinet surpris de me retrouver derrière lui et complétement transformée.

« Pratique non ? Je m’entraine au transformisme depuis mon plus jeune âge… »

Je le vit s’assoir sur le lit, « Cela fait combien de temps que vous êtes dans le milieu ? » Un peu surprise par la question je cherchais mes mots : « Hmm, maintenant cela fait… quelques mois ? Mais le travail ne coule pas à flot comme vous pouvez le constatez, j’en ai un marre des ponts, des ruelles et des toits comme matelas. »
Mon ventre gargouilla, assez fort pour que tout le monde l’entende…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.boo-sweetstuff.tumblr.com/
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Intrusion [PV Haneda Mimi]   Mar 25 Déc - 12:25

La jeune fille répondit à Abel en évoquant le cosplay et le fait qu’un cosplayeur passait inaperçu dans un pays comme le Japon. C’était un fait mais le tueur à gage ne partageait pas ce point de vue. Mais peut-être était-ce la façon de faire de la nouvelle génération. Non pas que lui soit vieux mais il n’avait jamais porté une très grande attention à ce milieu de jeunes et de moins jeunes se déguisant comme leurs personnages de manga ou de jeux vidéos préférés. Il n’était pas fan du concept, peut-être parce qu’il faisait parti d’une minorité ne lisant pas de manga et jouant qu’à de rares occasions aux jeux vidéos. Il avait bien d’autres occupations mais celles-ci n’en faisaient guère partie. Au final, il devait avoir très peu de points communs avec cette jeune fille, à part le fait d’avoir vécu dans la rue et d’avoir commencé tôt sa carrière de tueur à gage.

« Avec tout ce que j’ai-je peux facilement fuir, puisque ma tenue est très pratique, mais le meilleurs dans tout ça, c’est que mon costume… Si je dois fuir ou me cacher, le plus facile est de l’enlever, puisque j’ai toujours des affaires en dessous. Regardez… »

Lorsqu’Abel aperçut la petite boule noire que sortit l’intruse de l’une de ses poches, il resserra ses doigts sur son arme mais, à l’inverse de ses gardes du corps, ne fut aucun mouvement. Il connaissait assez ce genre de stratagèmes car il les avait déjà utilisés. Néanmoins, il n’en était pas friand non plus. La jeune tueuse jeta la boule par terre. Une épaisse fumée noire se dispersa rapidement dans la chambre, empêchant de voir au-delà de quelques centimètres. Mais les sens d’Abel, encore très aiguisés, sentit une présence près de lui. Il savait que ce n’était pas l’un de ses deux imposants cerbères. Il se retourna en même temps que le léger toussotement que la jeune fille lâcha pour signifier de sa présence. La fumée se dissipa et Abel put voir que l’adolescente s’était métamorphosée pour devenir une fille lambda, ou presque. Mine de rien, le tueur à gage comprenait mieux les subtilités du déguisement. Il demanda alors depuis combien de temps elle était dans le milieu, ce à quoi elle répondit :

« Hmm, maintenant cela fait… quelques mois ? Mais le travail ne coule pas à flot comme vous pouvez le constater, j’en ai un marre des ponts, des ruelles et des toits comme matelas. »

Sa phrase se ponctua par un gargouillis provenant de son ventre. Abel comprenait par quoi elle passait. Il avait vécu cela lui aussi, dans un passé qui lui semblait bien loin. Maintenant, il vivait avec un Oyabun très riche et avait lui-même de belles économies de côté. Mais, même avant de rencontrer Tatsuki, il avait eu la chance de se faire une place et même une belle renommée dans le milieu. Cela lui avait permis de devenir propriétaire de ce petit loft et ainsi de pouvoir dormir avec un toit au-dessus de la tête. Et heureusement qu’il avait ce pied-à-terre car sinon, lors de sa dernière rupture avec son amant, il se serait retrouvé à la rue et aurait dû revenir à sa vie d’avant, à dormir dans des squats et à se nourrir des restes des restaurants trouvés dans les poubelles. Sa fierté ne lui aurait pas permis d’aller dormir chez un ami. Peut-être en était-il de même pour la jeune impertinente, ou bien n’avait-elle tout simplement aucune connaissance en ville. Quoiqu’il en fût, Abel n’avait rien à manger à lui offrir vu qu’il avait vidé tous les placards et le frigo lorsqu’il avait emménagé avec Tatsuki. Mais il avait de l’argent sur lui. Il sortit son portefeuille et tendit une liasse de billets à l’intruse, même si elle la méritait peu après tout le grabuge causé.

« Tenez, cela vous permettra de vous acheter de quoi manger et vous offrir quelques nuits à l’hôtel. » dit-il simplement, avant d’ajouter : « Si vous recherchez du travail, allez faire un tour du côté des docks, dans un bar s’appelant le "Genkoku". Ce n’est pas un endroit très fréquentable mais en laissant trainer vos oreilles, vous trouverez sûrement du travail. »

C’était un endroit connu par la plupart des tueurs à gage ou des petites frappes à la recherche de boulots. Les missions étaient diverses et il ne fallait pas avoir peur de se salir les mains. On pouvait vous payer pour tuer quelqu’un, pour vous débarrasser d’un corps, pour obtenir certaines informations… Bref, il y avait de tout. Abel y avait trainé au tout début de sa carrière avant de se faire un nom. Lorsqu’il avait obtenu cette renommée, ce n’était plus lui qui allait à la recherche de clients mais l’inverse. A une époque, Ryuu Ketsu était le tueur à gage le plus demandé et donc le mieux payé de la ville et des environs. Mais, le temps passant, il avait fini par quitter le milieu, par amour. Qu’est-ce que l’amour faisait faire comme bêtises… Il regrettait parfois sa décision mais allait peut-être revenir dans le milieu en travaillant officieusement pour le clan Sugiura, si Tatsuki acceptait de lui donner quelques missions.

« Je ne peux rien de plus pour vous. Je vais donc vous demander de quitter les lieux. » demanda le grand blond, aillant hâte de la voir quitter son loft et pouvoir retourner à la demeure des Sugiura.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Intrusion [PV Haneda Mimi]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Intrusion [PV Haneda Mimi]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» crotti et mimi les p'tites souris
» Intrusion [ Libre, mais pas plus de deux chats ]
» [Mission D] Intrusion nocturne
» Mimi Geignarde
» L'intrusion de l'Ombre [PV Lïsa Guatile]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yuukoku, la ville aux deux visages... :: Les Quartiers Résidentiels :: Les Lofts :: Loft d'Abel Saalfield-
Sauter vers: