Yuukoku, la ville aux deux visages...


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Retrouvailles (suite) [PV Tatsuki] [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Retrouvailles (suite) [PV Tatsuki] [TERMINE]   Dim 19 Oct - 19:16

Abel fut soulagé et ravi que Tatsuki accepte sa proposition. Il laissa donc le jeune homme faire marche arrière et se garder dans une petite ruelle. Sa voiture de luxe était ainsi à l’abri de la plupart des regards et risquait moins de se faire vandaliser ou voler. Une fois à l’arrêt et le moteur coupé, le grand blond sortit de la voiture et se dépêcha de gagner la porte de son loft. Il l’ouvrit et s’engouffra à l’intérieur, laissant ensuite Tatsuki le suivre à l’abri avant de refermer derrière lui et remettre tous les verrous.

Le tueur retira son manteau complètement trempé et le posa sur une chaise près d’un radiateur. Il installa aussi la chaise sur laquelle le yakuza avait posé sa veste près de la source de chaleur pour que le vêtement sèche plus rapidement. Il se rendit ensuite dans la salle de bain pour aller chercher deux serviettes et en rapporta une à Tatsuki pour que le jeune homme se sèche les cheveux et aussi le torse. Abel retira à son tour sa chemise qui lui collait à la peau et se sécha vigoureusement pour se réchauffer en même temps. Mais alors qu’il faisait cela, son regard fut attiré par le dos de son invité. Le jeune Oyabun avait un nouveau tatouage courant le long de sa colonne vertébrale. Un étrange mélange de symboles tribaux et japonais. Sans doute un souvenir de son voyage de deux mois.

Pour se sécher plus facilement les cheveux, Abel les avait détachés, dévoilant ainsi sa chevelure coupée un peu plus court. Quant à celle de Tatsuki, elle n’était plus tirée en arrière mais en bataille, comme à son habitude. Cela le rendait plus jeune d’un coup. Le grand blond préférait le voir ainsi. Il le trouvait mieux les cheveux non coiffés. Cela ressemblait plus au yakuza qu’il avait connu avant cette longue absence… L’assassin prit la serviette mouillée que lui tendit son invité et alla la mettre dans le panier à linge sale, en même temps que la sienne. En revenant dans le salon, il régla le chauffage au maximum. Celui-ci datant un peu, il ne transformerait pas le loft en fournaise. Ce serait sans doute la première chose qu’Abel changerait lorsqu’il aurait gagné assez d’argent avec son nouveau poste de serveur.


"Merci... Je peux m'asseoir? ...Désolé mais je risque de tremper ton fauteuil"

« Allez-y. Ce n’est pas grave. Il ne craint plus rien de toute façon. »

Tout datait un peu dans ce loft, même le canapé. Mais le fauteuil était tout de même pratique même s’il n’était pas en cuir. Si on le dépliait, il pouvait se transformer en lit. Il avait beau ne pas servir souvent, c’était tout de même pratique d’avoir un lit pour un invité surprise. Abel l’avait découvert lorsqu’il avait hébergé durant une nuit le prostitué qu’il avait aidé. Enfin, cela remontait déjà à plusieurs mois cela. En ce moment, le grand blond devait s’occuper de son nouvel invité qu’il n’avait pas vu depuis longtemps.

"T'aurais une cigarette?"

Le tueur réfléchit un instant. Il ne fumait pas mais un paquet de cigarettes devait traîner quelque part dans le loft. Il chercha un peu et finit par en trouver un dans le fond d'un tiroir. La marque n’était pas aussi connue que les cigarettes que fumaient d’habitude Tatsuki mais cela devrait suffire. Il en tendit une au jeune homme et en prit une aussi. Il lui demanda néanmoins du feu, ne sachant pas où se trouvait son briquet. Il n’était même pas sûr que celui-ci fonctionne encore. Cigarette à la bouche, il servit ensuite un verre de whisky au jeune Oyabun, ayant remarqué que celui-ci en avait pris un au bar. Il posa tout de même une bouteille d’eau sur la table basse des fois que Tatsuki préfère cela à l’alcool.

« Le temps n’a pas changé depuis la dernière fois que nous nous sommes vu. » fit-il remarquer, ne sachant pas quoi dire d’autre pour débuter la conversation. « Par contre, vous, vous avez changé physiquement. Vous avez repris du poil de la bête. Vous êtes mieux ainsi. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Retrouvailles (suite) [PV Tatsuki] [TERMINE]   Dim 19 Oct - 19:36



Tatsuki accepta la cigarette offerte par le jeune homme. Elle n'était pas de la même marque que celles qu'il fumait d'habitude, mais il s'en contenterait. Son hôte apporte deux verres de whisky et une bouteille d'eau...délicate attention, étant donné qu'il avait remarqué que c'est ce que le jeune Oyabun avait commandé au bar.


« Le temps n’a pas changé depuis la dernière fois que nous nous sommes vu. Par contre, vous, vous avez changé physiquement. Vous avez repris du poil de la bête. Vous êtes mieux ainsi. »

Tatsuki regardait devant lui en fumant sa cigarette. Il était un peu ailleurs, cependant il écoutait attentivement le jeune homme, même s'il avait l'air déconnecté.

"Merci... j'ai dû reprendre un peu de poids... A part ça, rien n'a changé. Par contre, toi t'as coupé tes cheveux, c'est dommage..."



Tatsuki avait beaucoup changé dans son comportement, mais, il n'en restait pas moins bon observateur. Il saisit ensuite le verre de whisky et en bu quelques gorgées. Les goûts d'Abel avait l'air d'avoir un peu évolué, étant donné que c'était un alcool de bonne qualité.
Tatsuki se retint de lui toucher les cheveux comme il aimait tant le faire auparavant, étant donné qu'Abel ne semblait pas du tout apprécier les contacts un peu trop intime du jeune yakuza.
Il termina ensuite de fumer sa cigarette tranquillement en profitant de la chaleur ambiante. Il frissonnait encore un peu à cause de la pluie glaciale qui l'avait trempé de a tête au pied. Mais, égal à lui-même, il ne voulait pas s'en plaindre, même s'il claquait des dents. Son sens de la fierté était inébranlable. Il tourna ensuite le regard vers Abel.


"Alors, dis-moi, qu'as-tu fais pendant ces deux mois?"

Tatsuki décida tout de même de rompre la glace en entamant la discussion avec le jeune tueur. Par ailleurs, il voulait savoir ce que le grand blond avait pu faire et ce qu'il s'était passé durant son absence assez longue.

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Retrouvailles (suite) [PV Tatsuki] [TERMINE]   Dim 19 Oct - 20:29

"Merci... j'ai dû reprendre un peu de poids... A part ça, rien n'a changé. Par contre, toi t'as coupé tes cheveux, c'est dommage..."

« C’est mon nouveau patron qui m’y a obligé. »

Même si Abel tenait à sa longue chevelure blonde, il avait fait un énorme sacrifice pour avoir ce poste de serveur dans ce bar luxueux. Mais il n’avait pas pu se résoudre à les couper plus courts. Cette longueur lui suffisait et son patron n’avait pas exigé plus. Il regrettait néanmoins d’en être arrivé là. Il avait été fier de sa longue chevelure ondulée. C’était en quelque sorte sa marque de fabrique. Heureusement, elle lui arrivait toujours en dessous des épaules, ce qui n’était pas habituel au Japon pour un vrai blond.

Le tueur avait remarqué que Tatsuki lui avait dit que rien n’avait changé à part sa légère prise de poids. Mais c’était un mensonge. Le jeune homme avait ce nouveau tatouage très étrange. Abel ne savait pas ce qu’il signifiait et surtout pourquoi le yakuza l’avait fait. Et autre chose avait changé chez lui : son comportement. Il était beaucoup plus distant. Même si auparavant les gestes intimes de Tatsuki avaient tendance à déranger le grand blond, ils lui manquaient maintenant. Le jeune homme s’était assagi, ce qui ne plaisait pas beaucoup à Abel. Son comportement quelque peu immature lui plaisait bien en fin de compte…

Remarquant que le chauffage mettait du temps à réchauffer le salon, l’assassin se leva et se rendit dans sa chambre pour prendre deux chemises. Il revint ensuite sur le canapé et en tendit une à Tatsuki. Elle devrait lui aller vu que les deux hommes avaient pratiquement la même taille. Il enfila quant à lui la sienne, ce qui le réchauffa quelque peu. Il n’avait pas la chance d’avoir une cheminée comme dans le loft du jeune Oyabun, ce qui l’attristait un peu. Il aimerait en avoir une. Il aimait beaucoup le feu de cheminée.


"Alors, dis-moi, qu'as-tu fais pendant ces deux mois?"

« Pas grand-chose. J’ai accompli la mission que vous m’aviez donnée et c’est tout. J’ai pris quelques vacances ensuite en tant que tueur à gage et j’ai démissionné de mon ancien poste de serveur pour trouver celui dans ce bar. » expliqua t-il en écrasant sa cigarette et en buvant quelques gorgées de whisky.

Il aimerait tellement pouvoir retourner la question et avoir une réponse claire. Mais sa politesse parfois excessive l’obligeait à garder le silence. De toute façon, il était sûr de ne recevoir aucune réponse de la part de Tatsuki, si ce n’était une réplique hautaine comme quoi il n’avait pas à le savoir, que ce n’était pas ses affaires. Le jeune homme n’avait sûrement pas changé de ce côté-là. Abel se doutait quand même que quelque chose s’était passé durant ces deux mois. Le yakuza n’aurait pas changé autant sinon. Il cachait quelque chose que l’assassin ne découvrirait sans doute jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Retrouvailles (suite) [PV Tatsuki] [TERMINE]   Dim 19 Oct - 21:06


Tatsuki hocha légèrement la tête à la justification d'Abel concernant sa coupe de cheveux. Le jeune homme n'avait pas vraiment eu le choix en réalité. A sa voix amère, on pouvait deviner qu'il aurait préféré garder leur longueur habituelle.
Il se leva ensuite et alla chercher deux chemises. Ce n'était pas trop étant donné que le jeune Oyabun commençait à avoir froid. Le chauffage peinait à réchauffer la pièce. Le jeune yakuza l'enfila en la serrant assez fort contre lui. Il y avait une part d'Abel sur cette chemise, même si au bout du compte, l'odeur de Tatsuki allait à coup sûr l'envahir, étant donné qu'il mettait toujours une tonne de parfum.
Les deux jeune gens continuaient à boire assis l'un à côté de l'autre.


« Pas grand-chose. J’ai accompli la mission que vous m’aviez donnée et c’est tout. J’ai pris quelques vacances ensuite en tant que tueur à gage et j’ai démissionné de mon ancien poste de serveur pour trouver celui dans ce bar. »

Ceci expliquait cela, et pourquoi il s'était retrouvé à travailler dans les hautes sphères. Au fond, c'était pas mal pour lui qui était mieux payé. De plus, il pourrait maintenant se permettre un peu plus de luxe qu'il justifierait par sa hausse de salaire.
Il avait aussi révélé à Tatsuki qu'il s'était pris des petites vacances. Le jeune yakuza supposait qu'il entendait par là un peu de repos, et qu'il n'avait pas dû quitter la ville. Il se servit ensuite un verre d'eau, préférant ceci à l'alcool.


"Bien...je vois donc que rien n'a vraiment changé. Tu es toujours aussi peu extravagant "

Il ponctua sa remarque d'un léger sourire. Le premier de la soirée, même s'il avait habitué le grand blond à plus de chaleur.
Il passa ensuite la main dans ses cheveux et regarda le plafond.


"J'aurais surement pas mal de travail pour toi dans les semaines ou les mois à venir...à voir. Actuellement Ren est à l'étranger, mais il t'en dira plus à son retour"


Tatsuki ne se cantonnait qu'à parler de travail, sans faire d'autres allusions. Tout au long de la soirée, il avait fait preuve de grand professionnalisme, même s'ils avaient eu un léger différend dans le bar.
Il se pencha pour saisir son verre, et au même moment Abel se pencha également pour saisir le sien. Les deux hommes se touchèrent donc la main involontairement.
Tatsuki retira immédiatement sa main de celle d'Abel en prenant le soin de ne pas le regarder. Il avait l'air de fuir tout contact avec le grand blond, qu'il soit visuel ou physique. Cette action n'arrangeait rien à l'ambiance déjà assez tendue. Tatsuki regarda ensuite sa montre.


"Je vais pas trop m'attarder, il commence à se faire tard"

Son comportement vis à vis du grand blond avait complètement changé. D'habitude, il se serait plutôt attardé en compagnie du tueur au lieu d'être fuyant et si distant. Leur relation n'était plus aussi intimiste qu'avant, elle ressemblait maintenant vraiment à une relation patron/employé.

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Retrouvailles (suite) [PV Tatsuki] [TERMINE]   Dim 19 Oct - 21:44

"Bien...je vois donc que rien n'a vraiment changé. Tu es toujours aussi peu extravagant "

Abel prit cela pour un compliment, surtout qu’un léger sourire avait ponctué cette remarque. Les sourires étaient maintenant rares sur les lèvres de Tatsuki, ce qui le rendait terne. Le tueur s’était pourtant habitué à plus de chaleur de sa part et il la regrettait, bien que les petits gestes du yakuza à son égard l’avaient quelque peu agacé. Maintenant, ils lui manquaient. Il s’était aussi habitué à l’imprévisibilité du jeune Oyabun et au fait qu’il n’en faisait qu’à sa tête, quitte à déplaire aux autres. Il était devenu trop sage maintenant. C’était triste.

"J'aurais surement pas mal de travail pour toi dans les semaines ou les mois à venir...à voir. Actuellement Ren est à l'étranger, mais il t'en dira plus à son retour"

« D’accord. »

Abel évitait de s’étendre dans ses paroles au risque de poser des questions indiscrètes et de se rendre encore plus compte que Tatsuki désirait mettre plus de distance maintenant entre eux. Si le yakuza lui disait que Ren lui donnerait plus de détails à son retour, cela signifiait que lui ne lui en donnerait pas. En d’autres mots, que ce serait Ren qui s’occuperait de tout à partir de maintenant lorsqu’il s’agirait de lui donner du travail. Cette constatation attrista le grand blond bien qu’il ne le montra pas, se contentant de fermer les yeux et de se pencher pour saisir son verre. Mais il rouvrit rapidement les yeux en sentant la peau de Tatsuki contre la sienne. Ce contact eut l’effet d’une électrocution pour le jeune homme qui retira immédiatement sa main de celle de l’assassin. L’envie de distance du yakuza était encore plus flagrante. Même lorsqu’Abel tenta de croiser son regard pour tenter de comprendre il n’y parvint pas, son invité faisant de son mieux pour éviter de le regarder.

"Je vais pas trop m'attarder, il commence à se faire tard"

« Tatsuki… » commença le grand blond, en ayant marre de cette ambiance tendue qu’il y avait entre eux depuis le début. « Pardonnez-moi si je me montre indiscret mais expliquez-moi ce qui se passe. Pourquoi vous montrez-vous distant avec moi alors que nous nous entendions bien avant votre départ. »

Il avait fini par se jeter à l’eau, craignant les conséquences de son indiscrétion. Mais il ne pouvait plus jouer la comédie et faire comme si de rien n’était en jouant le bon employé face à son patron. Avant le voyage de Tatsuki, ils avaient tout de même été plus que cela. Une sorte d’amitié s’était tissée entre eux. Ils s’étaient montré complices ensemble, allant même jusqu’à partager un long baiser. Abel reconnaissait être distant mais là, le yakuza était devenu pire que lui. Etait-ce pour se venger qu’il se montrait ainsi ou quelque chose lui était véritablement arrivé durant ces deux mois pour qu’il en arrive là ? L’assassin s’inquiétait bien qu’il ne désirait pas l’avouer, par certaine fierté mais aussi parce que cela énerverait Tatsuki. Il désirait tout de même une réponse. Cette ambiance entre eux allait le rendre fou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Retrouvailles (suite) [PV Tatsuki] [TERMINE]   Dim 19 Oct - 22:09


Tatsuki commença à déboutonner sa chemise pour la rendre à son propriétaire. La sienne ne devait pas être encore tout à fait sèche, mais il ne supportait pas d'emprunter les affaires des autres, allez savoir pourquoi...
Il retira ensuite la chemise du grand blond qu'il posa délicatement à côté de lui, lorsqu'il fut arrêter dans son élan.

« Tatsuki… Pardonnez-moi si je me montre indiscret mais expliquez-moi ce qui se passe. Pourquoi vous montrez-vous distant avec moi alors que nous nous entendions bien avant votre départ. »

Un vent glacial parcouru le jeune yakuza. Il se trouvait dans la situation dans laquelle il ne voulait absolument pas se trouver...à savoir, qu'Abel lui pose des questions. Il se doutait que le jeune blond avait remarqué son comportement très distant, mais il espérait au fond qu'il ne lui fasse aucun reproche. Il se tourna vers Abel en prenant une mine étonnée.

"Nan, je ne vois pas de quoi tu parles. On discute juste affaire."


Il détourna le regard lorsqu'il sentit qu'Abel lui saisit le bras. Le jeune tueur n'avait pas l'air de se satisfaire de cette réponse, et pour une fois, il osait aller à l'encontre des souhaits de l'Oyabun.
Tatsuki se retourna vers lui avec un regard assez sévère. Lui, qui jusqu'à maintenant ne présentait aucune expression avait radicalement changé. Il retira violemment son bras de la main d'Abel.


"Quoi? C'est quoi ton problème? Quand je bavais devant toi comme une chienne en chaleur, tu m'as clairement dit que je n'étais pas ton genre! Et maintenant, tu me reproches de te considérer uniquement comme un simple employé..tsss"


Il posa ensuite la main sur ses cheveux en soupirant d'agacement, puis il fixa de nouveau Abel avec un regard menaçant..

"Ecoute-moi bien, je n'ai aucun ami... Je n'ai que des associés, des larbins, des ennemis et des amants...à toi de savoir à quelle catégorie t'appartiens!"


Tatsuki voulait clairement répondre à la remarque de son interlocuteur qui semblait penser qu'ils étaient liés par une quelconque amitié. Il ne voulait pas de ça. Il se redressa ensuite en baissant la tête et en tremblant légèrement.

"Et...ne me parle plus jamais de mon voyage..."

Il était maintenant clair que quelque chose s'était passé durant son voyage. Un événement qui l'avait bouleversé au plus haut point. Son comportement étrange avait donc une autre origine que son conflit avec Abel, mais il ne voulait pas en parler. Du moins, pas pour le moment...

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Retrouvailles (suite) [PV Tatsuki] [TERMINE]   Lun 20 Oct - 15:42

"Nan, je ne vois pas de quoi tu parles. On discute juste affaire."

Abel savait très bien que Tatsuki était sérieux lorsqu’il parlait affaire, mais en temps normal, il aurait vite fait d’expédier ce sujet pour parler de tout et de rien avec le grand blond. Les affaires réglées, ils laissaient place à la détendre. Mais pas là. Le yakuza restait plus que distant avec lui, à croire qu’il ne l’intéressait plus. Cette pensée attristait l’assassin, lui qui pourtant avait été agacé par les avances du jeune homme deux mois auparavant. Mais comme on le disait si bien, il n’y avait que les imbéciles qui ne changeaient pas d’avis. Le tueur détestait l’idée que Tatsuki s’éloigne de lui. Ce fut donc par réflexe qu’il saisit le bras du jeune Oyabun, voulant attirer son attention. Mais il regretta rapidement son geste en voyant le regard sévère que lui lança Tatsuki et la violence avec laquelle il retira son bras.

"Quoi? C'est quoi ton problème? Quand je bavais devant toi tu m'as dit que je n'étais pas ton genre et maintenant tu me reproches de te considérer uniquement comme un simple employé..tsss"

Le yakuza transformait les paroles d’Abel pour donner raison à son comportement. Le grand blond n’avait jamais dit que Tatsuki n’était pas son genre, au contraire. Il lui avait clairement fait comprendre qu’il était son type d’homme mais qu’il refusait pour le moment toute relation intime avec lui par respect. C’était complètement différent. Mais il préféra se taire, le jeune homme étant déjà assez énervé comme cela sans qu’on vienne le contredire. Celui-ci était vraiment à fleur de peau et la moindre remarque pouvait le mettre dans une colère noire.

"Ecoute-moi bien, je n'ai aucun ami... Je n'ai que des associés, des larbins, des ennemis et des amants...à toi de savoir à quelle catégorie t'appartiens!"

Même si les deux hommes avaient pratiquement la même conception de l’amour, il n’en était pas de même pour l’amitié. Pourtant, Abel avait tout fait pour suivre la façon de penser de Tatsuki et ne pas le considérer comme un ami. Mais il n’y était pas parvenu. Dans un sens, même s’ils entretenaient une relation employé/patron, ils avaient eu une certaine complicité qui pouvait faire penser à de l’amitié. Mais le yakuza était passé à autre chose et semblait avoir oublié ces bons moments qu’ils avaient passés ensemble autour d’un verre.

"Et...ne me parle plus jamais de mon voyage..."

Tatsuki tremblait légèrement, de froid ou sous l’effet de la colère. Par contre, une chose était sûre, quelque chose s’était passé durant ce voyage, quelque chose qui avait vraiment bouleversé le jeune Oyabun. Abel aurait tant aimé que le yakuza se confie à lui, de façon à lui venir en aide par la suite. Un évènement grave s’était produit et l’avait fait devenir ainsi, mais quoi ? Le grand blond donnerait cher pour le savoir. Il détestait l’idée que Tatsuki le considère maintenant comme un vulgaire employé. Il aurait dû poser toutes ses questions avant que le jeune homme ne parte, peut-être aurait-il eu des réponses. Maintenant, c’était trop tard. A la moindre question, le jeune Oyabun l’enverrait balader comme un chien. Alors autant aller dans ce sens, en espérant qu’il redevienne comme avant le plus vite possible.

« Bien patron. Pardonnez-moi. » répondit simplement Abel, se refermant complètement, son visage redevenant neutre de toute expression.

L’assassin se servit un verre de whisky et le but d’une traite avant de se lever. Il alla prendre la chemise encore humide de Tatsuki et se dirigea vers sa petite buanderie pour la mettre rapidement dans le sèche-linge. Ainsi, le vêtement serait sec et chaud pour que le jeune homme puisse repartir plus à l’aise et surtout plus vite. Sa mauvaise humeur ne devait pas lui donner envie de s’attarder plus longtemps chez Abel. Le grand blond le laissa même seul dans le salon, n’ayant plus rien à lui dire et surtout ne voulant pas l’ennuyer de sa présence. Il attendit donc pensif que le sèche-linge ait fini, ce qui n’allait pas prendre longtemps vu que la chemise était simplement humide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Retrouvailles (suite) [PV Tatsuki] [TERMINE]   Lun 20 Oct - 17:13


Abel était à son tour devenu rigide face à l'énervement et aux paroles assez dures de Tatsuki.



« Bien patron. Pardonnez-moi. »


Ces mots résonnèrent dans la tête de Tatsuki. Abel à juste titre était vexé par le comportement et les propos du jeune Oyabun. L'ambiance était encore plus tendue qu'auparavant...autant dire qu'il y avait un froid glacial dans la pièce en plus du froid ambiant.
Le grand blond se leva pour saisir les chemises encore humides et se dirigea vers sa buanderie. C'était sans doute une excuse pour quitter la pièce et ne pas rester une seconde de plus en compagnie de son patron qui était d'humeur exécrable.
Tatsuki resta quelques instants seul dans la pièce. Il posa ses bras sur ses genoux et plongea sa tête entre ses mains.


*Et merde, je voulais pas en arriver là...*

Après quelques minutes d'attente, il décida de se lever. Rester seul l'agaçait encore plus au fond. Il ne se comprenait plus lui-même.
Il décida de rejoindre Abel dans l'autre pièce. Le grand blond était penché sur le sèche-linge et attendait patiemment que la machine ait terminé ses fonctions. Plus vite elles seraient sèches, plus vite Tatsuki s'en irait. C'est sans doute ce que le tueur pensait.
Le jeune Oyabun resta dans un premier temps à l'écart tête baissé. Il s'apprêta à quitter la pièce, lorsqu'il fut pris d'une envie tout d'un coup.


*Et merde!*

Il se dirigea sans réfléchir vers son hôte et le saisit par derrière en passant ses bras autour des épaules de celui-ci. Cette étreinte était en total contradiction avec le comportement distant et glacial dont il avait fait preuve tout au long de la soirée.
Il resta tête posée sur le dos d'Abel tout en l'étreignant de plus en plus fort. Il ferma quelques instants les yeux.


"Laisse moi rester comme ça quelques secondes ... s'il te plaît"


Il ne pouvait pas pas voir le visage d'Abel, mais c'était mieux ainsi. Peut-être que celui-ci n'appréciait pas une fois de plus ce geste, ou peut-être qu'au contraire il en était satisfait. Tatsuki ne voulait pas prendre le risque de savoir. Il profitait de la chaleur de la peau du grand homme.


"Pense ce que tu veux, mais j'ai réellement pensé à toi pendant mon absence, et ça me rend malade que ce ne soit pas réciproque"


Tatsuki avait décidé de mettre sa fierté de côté pour une fois en avouant réellement ce qu'il ressentait pour le jeune homme.
Il lâcha ensuite le jeune homme jugeant qu'il s'était déjà assez ridiculisé pour la soirée. Il se dirigea ensuite vers le salon pour récupérer sa veste.


"Laisse tomber pour ma chemise, je rentrerai sans... et oublie cette discussion."

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Retrouvailles (suite) [PV Tatsuki] [TERMINE]   Lun 20 Oct - 18:41

De côté par rapport à la porte de la buanderie et ses cheveux lui tombant sur le visage, Abel ne voyait rien à part le sèche-linge. Enfin, encore fallait-il qu’il le regarde, ce qui n’était pas le cas. Il était perdu dans ses pensées et fixait un point invisible qui se trouvait à côté d’un des boutons de réglage de la machine. Les paroles de Tatsuki l’avaient vexé plus qu’il ne l’aurait cru. Dire qu’il était réputé pour être un tueur à gage au cœur de pierre, un cœur que n’atteignaient pas les émotions. La bonne blague. Son professionnaliste s’était quelque peu dégradé aux côtés de son patron. Mais cela allait changer. Il le devait. Il fallait qu’il redevienne comme avant pour éviter de ressentir ce qu’il ressentait en ce moment. Il avait été blessé par les mots de Tatsuki.

L’esprit ailleurs, il sursauta légèrement en sentant des bras passer autour de ses épaules. Sa vigilance n’était plus non plus ce qu’elle était. Au début tendu, il finit par se détendre en entendant la demande du jeune Oyabun. C’était si contradictoire avec son comportement plus tôt… Mais au moins, en cet instant, en sentant Tatsuki contre lui, Abel fut rassuré de voir que le jeune homme qu’il avait connu deux mois auparavant n’était pas mort durant ce voyage. Et, si le yakuza ne lui avait pas demandé de le laisser ainsi contre son dos, le grand blond se serait retourné pour le prendre à son tour dans ses bras.

L’assassin ferma lui aussi les yeux, profitant de la chaleur de Tatsuki contre lui. Cette situation semblait irréelle après la colère du jeune homme et l’endroit était absurde avec cette odeur de lessive qui parfumait l’air. Mais malgré cela, Abel se sentait un peu mieux. Des mots qui l’avaient blessé quelques minutes plus tôt ne servaient plus à rien maintenant. Seuls les gestes comptaient. Deux mois plus tôt, il aurait été sûrement agacé par cette étreinte mais lui aussi avait changé durant l’absence de Tatsuki.


"Pense ce que tu veux, mais j'ai réellement pensé à toi pendant mon absence, et ça me rend malade que ce ne soit pas réciproque"

Abel ouvrit légèrement les yeux en entendant ces mots. Il en était touché mais en même temps attristé. Il savait que cela coûtait beaucoup au jeune Oyabun de lui avouer cela, surtout après ce qu’il avait vécu durant ses deux derniers mois. Mais le grand blond n’aimait pas savoir que Tatsuki était blessé en croyant que ce sentiment n’était pas réciproque car il se trompait. Le yakuza lui avait manqué durant son absence. Souvent, en passant seul ses soirées dans son loft mal chauffé, Abel avait pensé à Tatsuki et aux moments qu’ils avaient passés ensemble. Surtout à leur dernière soirée en fait, où ils s’étaient livrés plus qu’avant. Il aurait tant aimé que cette soirée-ci ait été pareille. Mais elle avait été plus qu’horrible, à part en ce moment, durant cette étreinte qui prit bientôt fin lorsque le yakuza retourna dans le salon.

"Laisse tomber pour ma chemise, je rentrerai sans... et oublie cette discussion."

Abel resta silencieux à la porte du salon. Oublier cette discussion… Cela lui était impossible. Tout comme de laisser son invité repartir sans chemise. Par chance, le sèche-linge finit son travail. Le tueur retourna donc dans la buanderie et sortit le vêtement de la machine. Il était sec et chaud. Cela ferait du bien à Tatsuki. Le grand blond éteignit la lampe de la buanderie et rejoignit le jeune homme dans le salon. Il lui tendit la chemise, évitant de croiser son regard. Il s’adossa au mur derrière lui tandis que le yakuza se rhabillait. Il était de nouveau perdu dans ses pensées. Il ne pouvait pas laisser le jeune Oyabun dans l'erreur…

« Vous m’avez manqué aussi. » murmura t-il simplement, espérant ne pas recevoir de nouvelles paroles désobligeantes en pleine face. « Je ne peux pas vous laisser partir alors que vous pensez que je ne ressens rien pour vous. Nous pouvons clore cette discussion maintenant et l’oubliez si vous le souhaitez. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Retrouvailles (suite) [PV Tatsuki] [TERMINE]   Lun 20 Oct - 19:12


Abel se conduisit en hôte parfait et s'empressa de rapporter la chemise de Tatsuki qui était maintenant sèche. Le jeune yakuza récupéra son bien. Il remarqua que le jeune tueur lui avait tendu sans vraiment le regarder. Il pensa donc qu'il voulait lui aussi couper court à cette discussion.
Tatsuki aurait pu rentrer sans son vêtement, mais il ne pu refuser le geste attentionné venant d'Abel. Il se retourna afin de ne pas croiser lui non plus le regard d'Abel qui semblait être assez déboussolé. Il reboutonna doucement sa chemise pour se préparer à quitter les lieux. Tout d'un coup, le jeune blond l'interpella.


« Vous m’avez manqué aussi. Je ne peux pas vous laisser partir alors que vous pensez que je ne ressens rien pour vous. Nous pouvons clore cette discussion maintenant et l’oubliez si vous le souhaitez. »

Abel parlait assez doucement. Peut-être qu'il était gêné ou qu'il ne réalisait pas lui-même ce qu'il venait de dire. Tatsuki resta sans voix face à un tel aveu. Il ne termina même pas de reboutonner sa chemise tant il était choqué par ce qu'il venait d'entendre. Abel qui ne se dévoilait jamais venait de lui dire que lui aussi lui avait ressenti un manque durant leur "séparation". Le jeune Oyabun se retourna et fixa Abel qui était appuyé contre le mur tête baissée.
Il le regarda un long moment pour être sur que cette situation était bien réelle et qu'il n'avait pas mal entendu.
Tatsuki se passa la main dans les cheveux et laissa échapper un minuscule sourire, comme s'il ne voulait pas trop se laisser emporter.Il préférait être prudent.
Lorsqu'Abel releva la tête, le regard des deux jeunes hommes se croisèrent.


"Comment je pourrais oublier notre discussion maintenant que tu m'as dit ce que tu viens de me dire"

Il pencha légèrement la tête en esquissant cette fois-ci un sourire plus large. Il se rapprocha ensuite du jeune tueur. Peu importe ce qu'il pourrait dire maintenant, cette fois-ci Tatsuki n'avait pas l'intention de laisser quelconque zone d'ombre ou quelconque doute planer.
Les deux homme se plaisaient, même si Abel avait émis plus de réserve à ce sujet au début. Le yakuza posa sa main sur la joue du grand blond et le fixa intensément. Fini les regards fuyants, il le pénétrait du regard jusqu'au plus profond de son être.
Sans demander la permission comme il l'avait fait la dernière fois, il s'approcha lentement de son "employé" et lui caressa les lèvres du bout des doigts. Il pressa ensuite ses lèvres contre les siennes. Peu importe si ce n'est pas ce que souhaitait Abel, Tatsuki le voulait plus que tout.
Après l'avoir lascivement embrassé, il colla son front au sien.


"Dis moi de quoi t'as peur?"

Il savait que le jeune homme était hésitant et récalcitrant. Il désirait plus que tout qu'il se lâche autant que lui et se laisse aller. Abel li avait fournit maintes raisons de ne pas avoir une relation avec lui, mais, Tatsuki n'en n'était pas satisfait. Il caressa ensuite le torse du jeune tueur et laissa traîner sa main le long du corps de celui-ci jusqu'à sa ceinture. Il le serra ensuite contre lui en le saisissant par les hanches.

"Ne me dis pas non...ça fait longtemps que j'attends ça"

Malgré son jeune âge, Tatsuki était sûr de lui et savait être entreprenant. Il ne renonçait pas si facilement lorsque quelque chose ou quelqu'un lui tenait à cœur.

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Retrouvailles (suite) [PV Tatsuki] [TERMINE]   Lun 20 Oct - 21:16

Un long silence venait de s’abattre de nouveau entre les deux hommes. Abel préférait garder la tête baissée, par peur qu’il n’eut rêvé de l’étreinte de Tatsuki dans la buanderie et que le jeune homme l’envoie de nouveau sur les roses. D’autres paroles remplies de froideur le blesseraient encore plus. Son cœur était à vif à présent. Il avait osé dire tout haut ce qu’il ressentait tout bas. C’était bien la première qu’il disait ressentir quelque chose pour un homme. Cela prouvait que le yakuza comptait bien plus qu’une histoire d’un soir à ses yeux. Le grand blond finit par relever les yeux et croisa le regard de son invité.

"Comment je pourrais oublier notre discussion maintenant que tu m'as dit ce que tu viens de me dire"

D’un côté, l’assassin fut rassuré que Tatsuki ne prenne pas mal ses paroles et sourisse même aussi largement. Mais de l’autre, il avait un peu peur de ce qui pourrait se passer maintenant. Il resta adossé au mur tandis que le jeune homme se rapprochait de lui. Abel baissa un instant les yeux au contact de la main chaude de Tatsuki sur sa joue. Le jeune Oyabun le faisait toujours tourner en bourrique, changeant du tout au tout en peu de temps. Mais le grand blond ne pouvait se mentir, il le préférait ainsi au patron froid et distant de tout à l’heure.

Le tueur releva les yeux et soutint le regard de son invité. Celui-ci ne cessait de le regarder. Maintenant, il avait oublié les regards fuyants et le transperçait littéralement de son regard gris clair. Et bientôt, il se rapprocha encore plus près de lui, se permettant de lui caresser les lèvres du bout des doigts avant de remplacer ceux-ci par ses lèvres. Il lui vola un nouveau baiser mais Abel se laissa faire, se retenant à grande peine pour ne pas répondre à ce baiser. Les lèvres de Tatsuki étaient si désirables et sa façon d’embrasser si douce. C’était un supplice que de devoir se retenir de toute réaction. Par chance, avant que le grand blond n’arrive à ses limites, le yakuza rompit le baiser et le regarda de nouveau dans les yeux, collant son front au sien pour mieux le fixer.


"Dis moi de quoi t'as peur?"

Abel ne savait quoi répondre à cette question. Il ne voulait pas passer pour un idiot. Il avait peur de beaucoup de choses à vrai dire. Tout d’abord de Tatsuki. Le jeune homme était un coureur de jupons et il ne désirait pas finir sur sa liste. Ensuite, il avait peur des remords. Il n’en avait jamais eu en tuant mais redoutait qu’ils le fassent souffrir si jamais le jeune Oyabun se jouer de lui, bien qu’il semblait vraiment sincère dans sa déclaration et ses gestes. Et pour finir, il avait peur de trop s’attacher au yakuza. Il l’appréciait déjà beaucoup et le voir souffrir lui faisait déjà mal. Qu’est-ce que cela serait s’ils se rapprochaient encore ?

Abel dut fermer les yeux en sentant les mains de Tatsuki parcourir sa peau nue. Le jeune homme jouait avec ses faiblesses. Il savait maintenant ce que ressentait le grand blond pour lui et qu’il ne le laissait pas insensible. Pourtant, l’assassin désirait résister à la tentation. Il avait l’habitude de prendre sur lui et de ne rien laisser paraître. Pourtant, en cet instant, c’était difficile. Les mains du jeune Oyabun finirent leur chemin jusqu’à sa ceinture avant de se poser sur ses hanches. Tatsuki l’enlaça ensuite. Abel se décida enfin à bouger, posant une main sur la taille de son invité et l’autre sur son visage pour le caresser du bout des doigts tout en rouvrant les yeux.


"Ne me dis pas non...ça fait longtemps que j'attends ça"

« Quel genre de relation désirez-vous réellement entretenir avec moi ? J’ai du mal à vous suivre. » avoua le grand blond dans un murmure, comme si des paroles prononcées à voix haute risquaient de briser ce qui était en train de se passer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Retrouvailles (suite) [PV Tatsuki] [TERMINE]   Mar 21 Oct - 16:15



Tatsuki était toujours accolé au jeune tueur. Celui-ci ne se défendit pas de son étreinte, au contraire. Il lui saisit la taille et lui adressa une douce caresse au visage.

« Quel genre de relation désirez-vous réellement entretenir avec moi ? J’ai du mal à vous suivre. »

Le jeune Oyabun comprit que ce qui tracassait Abel était la considération qu'il aurait à son égard. Il ne voulait visiblement pas être le coup d'un soir ou une conquête de plus au tableau de chasse du jeune Sugiura.
Tatsuki tourna légèrement la tête pour embrasser la main du jeune homme qui était toujours posé sur son visage. Il se remit ensuite face à lui pour lui parler de façon à ce qu'ils soient les yeux dans les yeux.

"Ecoute, pendant deux mois je n'ai eu de relation avec personne. Et, j'admets qu'à mon retour j'ai vu mon ancienne maîtresse une seule fois"

Le jeune homme voulait être clair et franc avec Abel afin de lui montrer sa sincérité. C'était un exploit qu'il soit reste vierge de toute relation pendant une aussi longue période. De plus, il voulait jouer la carte de la franchise en avouant avoir revu Mika. Il espérait qu'Abel comprendrait que sa vision des choses concernant ses relations avait un peu changé, ou plutôt, qu'il s'était abstenu pour lui.
Il esquissa un léger sourire et embrasse de nouveau son hôte en fermant les yeux cette fois-ci, pour que le baiser soit plus intense. Il se retira lentement du visage du grand blond et s'approcha près de son oreille afin de lui murmurer quelques mots.


"Je me rappelle t'avoir dis une fois que je voyais autre chose qu'une histoire d'un soir entre toi et moi...et j'étais sincère"

Tatsuki se souvenait des mots qu'il avait dit lors de leur rencontre dans ses bureaux, même si c'était assez vague, parce qu'il était saoul. Il avait fait semblant de ne plus s'en souvenir et n'en n'avait jamais reparlé pour laisser de l'eau couler sous les ponts, mais aussi par fierté. Et, ce, jusqu'à ce qu'Abel lui rappelle lorsqu'ils étaient dans ce même appartement deux mois avant.

"Je veux que tu sois mon amant... en échange, j'oublierais tout le reste et je ne poserais les yeux que sur toi...et j'exige que tu en fasse de même et que tu ne sois qu'à moi."

Par tout le reste, il entendait ses relations d'un soir, ses virées dans la maison d'hôte et son ancienne maîtresse. Tatsuki choisit scrupuleusement ses mots ("j'exige" "tu ne sois qu'à moi") pour montrer à quel point il était possessif et décidé à s'investir dans cette relation. Il prit aussi le soin de regarder droit dans les yeux en le dévorant du regard en lui disant ces quelques mots.
Il se recula légèrement et lâcha le jeune tueur. Il posa ensuite sa main contre le mur de façon à l'encercler.


"Et toi, dis moi ce que tu attends de moi..."


Après tout, il n'était pas juste que seul lui se livre. Il voulait savoir pourquoi Abel avait mis tant de temps à se décider et pourquoi il était sur le point de changer d'avis aujourd'hui.

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Retrouvailles (suite) [PV Tatsuki] [TERMINE]   Mar 21 Oct - 18:25

"Ecoute, pendant deux mois je n'ai eu de relation avec personne. Et, j'admets qu'à mon retour j'ai vu mon ancienne maîtresse une seule fois"

Abel ne s’était jamais attendu à cela. Il savait Tatsuki charmeur et n’hésitant pas à collectionner les histoires d’un soir. Alors, deux mois d’abstinence pour lui était un exploit. Le tueur ne lui tenait donc pas rigueur d’avoir revu son ancienne maîtresse à son retour. C’était bien normal. Lui aussi avait des désirs, il pouvait comprendre. En tout cas, il se demanda si le yakuza s’était abstenu pour lui. Il avait peur de se faire de fausses idées. Pourtant, le jeune homme lui avait avoué avoir réellement pensé à lui durant son absence. Etait-ce lié ? Le grand blond en serait touché si c’était le cas. Ils étaient à peu près sur le même pied d’égalité. Durant ces deux mois, Abel n’avait vu qu’un homme et ce durant une soirée. Il n’avait pas eu envie d’avoir d’autres relations, ne sachant pas à cette époque pourquoi…

Tatsuki l’embrassa de nouveau et cette fois-ci, l’assassin répondit légèrement à ce baiser. Il remarquait que son invité était sincère et que sa vision des choses concernant ses relations avait changé. Celui-ci était donc ressorti muri de ce voyage, bien que cette absence n’avait pas été la seule conséquence visiblement. Mais pour le moment, Abel ne désirait pas se poser de questions sur le comportement étrange du jeune Oyabun. Celui-ci se livrait à lui, plus qu’il ne l’avait fait jusque là. Cela prouvait qu’il avait mis sa fierté de côté et qu’il tenait vraiment à lui. Le grand blond buvait donc chacun de ses mots.


"Je me rappelle t'avoir dis une fois que je voyais autre chose qu'une histoire d'un soir entre toi et moi...et j'étais sincère"

L’assassin eut un léger sourire en entendant ces mots murmurés à son oreille. Ainsi Tatsuki n’avait pas eu de trou noir durant leur soirée à son bureau. Il lui avait sans doute menti pour savoir si Abel allait lui en faire des remarques ou pas. En tout cas, maintenant, le jeune tueur était fixé : le yakuza désirait vraiment une histoire sérieuse entre eux. Abel avait pourtant laissé comprendre qu’il ne désirait pas entretenir une telle relation, par mesure de sécurité mais aussi pour se protéger. Mais les choses avaient aussi changé de son côté. La solitude lui pesait et il en avait assez de coucher à droite à gauche avec des hommes qui lui étaient complètement indifférents, contrairement à Tatsuki qui lui plaisait beaucoup.

"Je veux que tu sois mon amant... en échange, j'oublierais tout le reste et je ne poserais les yeux que sur toi...et j'exige que tu en fasse de même et que tu ne sois qu'à moi."

Pour une déclaration, c’était une déclaration. Franche et dite les yeux dans les yeux. Tatsuki désirait vraiment s’investir complètement dans cette relation, qu’ils soient un vrai couple et non pas seulement une histoire de sexe. C’était ce que recherchait aussi Abel. Il ne souhaitait pas être une conquête de plus pour le yakuza et désirait se lancer dans une relation stable. Il n’en avait jamais eu et se disait qu’il était temps qu’il goûte à cela. C’était la curiosité mais aussi l’attirance pour Tatsuki qui lui donnaient envie de ce genre d’histoire.

"Et toi, dis moi ce que tu attends de moi..."

Le grand blond réfléchit bien à la réponse qu’il allait donner. Les relations futures entre eux allaient se jouer à cette réponse. Il ne désirait pas prendre la mauvaise décision. Pourtant, les paroles de Tatsuki l’avaient rassuré sur son désir de laisser tomber sa liberté et s’engager sérieusement dans une histoire. Si le jeune homme faisait des sacrifices pour lui rester fidèle, Abel serait capable d’en faire autant. Lorsqu’il donnait sa parole, il la respectait… Encerclé par son invité et collé au mur, l’assassin ne pouvait faire d’autres mouvements que de se rapprocher du jeune Oyabun. Il reposa ses mains sur les hanches du jeune homme et le regarda droit dans les yeux, sûr de lui.

« Ma vision des choses a aussi changé durant ces deux mois. Je vous ai dit la dernière fois que si j’avais une relation sérieuse avec quelqu’un, j’aimerai que ça soit avec vous. » dit-il en collant son front à celui de Tatsuki, comme celui-ci l’avait fait plus tôt. « J’attends de vous les mêmes choses que vous attendez de moi. Je ne poserais les yeux que sur vous et je ne serai qu’à vous… qu’à toi. »

Le tutoiement lui sonnait étrange à l’oreille mais si les deux hommes se mettaient ensemble, il fallait bien qu’Abel se mette aussi à tutoyer Tatsuki, son amant. Et, cette fois-ci, ce fut le jeune tueur qui rapprocha son visage de celui du yakuza pour l’embrasser. Ses bras se resserrèrent plus fort sur le jeune homme tandis qu’il fermait les yeux pour mieux savourer ce baiser qui était cette fois-ci pleinement partagé. Il avait du mal à croire ce qui était en train de se passer mais il espérait ne pas rêver. Tatsuki lui plaisait beaucoup et c’était avec lui qu’il désirait tenter sa première histoire sérieuse avec un homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Retrouvailles (suite) [PV Tatsuki] [TERMINE]   Mar 21 Oct - 19:16



« Ma vision des choses a aussi changé durant ces deux mois. Je vous ai dit la dernière fois que si j’avais une relation sérieuse avec quelqu’un, j’aimerai que ça soit avec vous. J’attends de vous les mêmes choses que vous attendez de moi. Je ne poserais les yeux que sur vous et je ne serai qu’à vous… qu’à toi. »


Tatsuki n'eut pas le temps de se délecter de la réponse d'Abel que celui-ci l'embrassa. C'était la première fois qu'il le faisait pleinement de son plein gré et de sa propre décision. Tatsuki ferma les yeux et profita pleinement de ce doux moment. Ce baiser lui apportait toute la chaleur dont il avait manqué depuis des mois. Sa langue mêlée à celle de son partenaire devenu enfin son amant. Il avança se jambe entre celle du jeune homme et se colla davantage contre lui. Tantôt ses lèvres frôlaient celle de son amant, tantôt ses baisers se faisaient plus agressifs et plus audacieux. Ses lèvres dérapèrent sur sa joue, puis ensuite vers son cou. Il lécha la peau douce et chaude du jeune tueur , puis caressa de ses longues mains le torse de celui-ci, allant s'aventurer bien plus bas ensuite.
Il voulait donner du plaisir à l'homme de façon diverse et le satisfaire pleinement.
Il remonta ensuite vers son oreille qu'il mordilla tendrement.


"Maintenant que t'es à moi, je ne te laisserais plus partir"

Il regarda rapidement et intensément le jeune homme dans les yeux afin de renforcer l'intensité de ce moment surréaliste. Quelque part, le faite d'avoir été aussi patient ne lui donnait que plus de plaisir et de satisfaction au cours de ce moment tant attendu. Il l'appréciait d'autant plus.
Tatsuki se recula et déboutonna sa chemise qu'il laissa tomber sur le sol. Il se rapprocha de nouveau d'Abel afin de déboutonner son pantalon.
Il fut arrêter dans son élan par la sonnerie de son téléphone.
Tatsuki n'aurait renoncer pour rien au monde à ce moment d'intimité. Il embrassa de nouveau l'homme et devint de plus en plus entreprenant. Il glissa sa main dans le pantalon afin de lui caresser ses attributs.
Il ne faisait plus attention à ce qu'il y avait autour de lui, et n'entendait même plus la sonnerie de son téléphone qui se faisait de plus en plus insistante. Il ne resta pas insensible non plus aux caresses de son amant.
Le manque et l'abstinence dont il avait fait preuve durant ces longs mois se faisait sentir, même s'il avait partagé un moment intime avec Mika.
Il se recula brusquement un peu agacé en soupirant, comme un enfant qu'on privait de son moment préféré.
La sonnerie de son téléphone le rendait fou. Il se dirigea violemment vers son cellulaire et décrocha.


"C'est qui?"

La tonalité de sa voix si agressive se calma tout d'un coup. L'expression si joviale de son visage disparu, laissant place à la monotonie.

"Na..nan...mais je suis occupé là, ça ne peut pas attendre. Ho...bien sûr..."

Il baissa ensuite la tête en soupirant. Il parlait à quelqu'un qui lui était supérieur, voilà pourquoi il n'avait pas le choix.

"J'arrive"

Il se baissa péniblement pour récupérer sa veste, puis se retourna vers le jeune tueur en le regardant de façon désespérée. Il fit une petite moue boudeuse.

"Désolé, mais on dirait qu'on va devoir patienter avant d'avoir notre premier moment intime".

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Retrouvailles (suite) [PV Tatsuki] [TERMINE]   Mar 21 Oct - 20:30

Abel se laissait pleinement aller. C’était bien la première fois qu’il le faisait avec Tatsuki. Il s’était toujours montré distant avec lui et maintenant que tous deux avaient pris la décision d’entretenir une relation sérieuse ensemble, il ne désirait plus réfléchir. Il embrassait son amant et savourait le contact des lèvres de celui-ci sur les siennes, les caresses de sa langue sur la sienne. Il recula légèrement pour de nouveau s’adosser au mur, obligeant le yakuza à le suivre. Celui-ci se colla davantage à lui, glissa sa jambe entre celles du tueur pour que leurs deux corps soient le plus proche possible. Le grand blond sentait bien les deux mois d’abstinence du yakuza. Lui aussi était un peu dans le même cas. Si cela n’avait pas été le cas, il aurait sans doute repoussé poliment les gestes de Tatsuki à son égard. A la place, il répondait à ses baisers et laissait le jeune homme faire ce qu’il voulait de lui, l’encourageant même par exemple à l’embrasser dans le cou, relevant la tête pour présenter plus de parcelles de peau. Avec un autre homme, il aurait sûrement été plus réticent à se laisser faire, préférant dominer la situation. Mais le jeune Oyabun était si entreprenant qu’il ne pouvait que savourer ses caresses et en frissonner.

"Maintenant que t'es à moi, je ne te laisserais plus partir"

Abel sourit à ce murmure. Tatsuki avait l’air très possessif. Cela prouvait qu’il tenait réellement à lui. Le grand blond croisa de nouveau le regard intense de son amant. Ce moment semblait vraiment irréaliste. Par contre, le corps du tueur ne lui mentait pas. Ce qu’il ressentait était bien réel, tout comme le spectacle qui s’offrait à lui. Le yakuza recula légèrement et retira sa chemise, révélant de nouveau sa belle musculature et son tatouage en forme de dragon. Abel se colla de nouveau à Tatsuki tandis que celui-ci déboutonnait son pantalon. Le jeune Oyabun était bien entreprenant et son manque se sentait. Le grand blond l’embrassa… jusqu’à ce qu’une sonnerie de téléphone ne retentisse. Le tueur émit un gémissement de mécontentement, espérant que la personne au téléphone allait très vite changer d’avis et raccrocher.

Mais apparemment, la sonnerie n’avait pas l’air de déranger Tatsuki. Abel tenta donc d’oublier ce bruit et répondit au baiser de son amant. Et, bientôt, il sentit une main baladeuse se frayer un chemin dans son pantalon pour lui caresser son intimité. La chaleur montait entre eux et le grand blond appréciait beaucoup les petites attentions du yakuza. De son côté, il ne restait pas le moins inactif. Ses lèvres et ses mains caressaient la peau du jeune homme. Il s’amusait à lécher son cou puis à mordiller délicatement le lobe de son oreille tandis que ses mains parcouraient son torse musclé. Les yeux fermés, il en oubliait tout autour d’eux, savourant simplement les caresses et massages de son amant… Du moins, jusqu’à ce que la sonnerie du portable se fasse insupportable. A regret, Abel laissa Tatsuki se décoller de lui et aller répondre.


"C'est qui?... Na..nan...mais je suis occupé là, ça ne peut pas attendre. Ho...bien sûr... J'arrive"

L’assassin bascula sa tête en arrière pour la coller au mur, ne pouvant retenir un soupir de franchir ses lèvres quelques secondes plus tôt occupées sur la peau de son amant. Il avait pensé que les affaires attendraient et qu’ils pourraient enfin partager un moment intime entre eux, surtout qu’ils en avaient tous les deux très envie. Mais apparemment, la personne au téléphone était quelqu’un d’important. Tatsuki n’avait pas le choix et devait aller la rejoindre. Abel revint brutalement à la réalité en imaginant ce qu’allait être leur avenir. Le yakuza avait de nombreuses responsabilités. Ce coup de téléphone ne serait pas le dernier et était même le premier d’une longue liste. Le grand blond espérait tout de même que la prochaine fois, son amant penserait à éteindre son portable, même s’il attendait un coup de fil important. Il ne supporterait pas que cette situation se produise à nouveau. Il brûlait d’envie d’aller plus loin avec Tatsuki maintenant qu’ils avaient décidé de se mettre ensemble.

"Désolé, mais on dirait qu'on va devoir patienter avant d'avoir notre premier moment intime."

« Je vois ça. La prochaine fois, je te confisquerai ton portable. »

Il disait cela sur le ton de la plaisanterie bien qu’il serait tout à fait capable de le faire. Mais il savait que le yakuza ne pouvait pas faire ce qu’il voulait et qu’il avait des obligations. Il n’empêchait que ce maudit portable n’aurait pas intérêt à sonner la prochaine fois ou Abel allait le jalouser. Enfin, ils allaient devoir attendre avant de remettre cela. Le grand blond remit donc convenablement son pantalon et le reboutonna. Une bonne douche serait la bienvenue dès que Tatsuki serait parti, histoire de se remettre les idées en place. Mais avant de le laisser partir, Abel se rapprocha de lui et l’embrassa, plus doucement que leurs derniers baisers. Il se détacha ensuite de lui et lui reboutonna sa chemise qu'il avait déjà enfilée.

« Bonne chance pour ton travail. J’espère qu’on aura l’occasion de se revoir très rapidement. Cet avant-goût m’a mis en appétit. » avoua t-il, disant enfin ce qu’il pensait vraiment, au risque de montrer qu’il était lui aussi en manque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Retrouvailles (suite) [PV Tatsuki] [TERMINE]   Mar 21 Oct - 22:55



La mort dans l'âme, Tatsuki enfila sa chemise et s'apprêta à quitter les lieux. Il n'était pas le seul à être déçu de cette interruption. Il lui était arrivé maintes fois d'être dérangé et de devoir abandonner ses activités en cours à cause d'un coup de fil urgent, mais cette fois-ci était la pire.

« Je vois ça. La prochaine fois, je te confisquerai ton portable. »

Le jeune Oyabun fut surpris par une telle réplique. Il ne s'attendait pas à une telle remarque, surtout connaissant la personnalité d'Abel qui était plutôt du genre réservé. Le jeune blond ne trahissait jamais ses pensées d'habitude...lui aussi avait bien changé.
Tatsuki aimait cette nouvelle proximité et cette nouvelle complicité. Les deux hommes étaient sur le même piédestal en se tutoyant, et Abel le regardait et le caressait maintenant comme un amant.
Il alla même jusqu'à lui donner un baiser d'adieu comme pour lui donner un peu de courage. Tatsuki se laissa complètement faire lorsqu'il reboutonna sa chemise.


« Bonne chance pour ton travail. J’espère qu’on aura l’occasion de se revoir très rapidement. Cet avant-goût m’a mis en appétit. »

L'Oyabun attrapa Abel par la nuque et l'approcha brusquement de son visage afin de l'embrasser langoureusement. Il balada sa langue sur la commissure de ses lèvres avant de la faire pénétrer dans sa bouche afin de titiller la sienne. Il caressa sa chevelure qu'il aimait tant, puis, il l'embrassa sur la joue.

"J'espère que cet appétit sera vite satisfait"

Il lui fit un petit clin d'œil accompagné d'un sourire. Il récupéra ensuite sa veste. Dehors il pleuvait toujours autant. En voyant cette météo peu clémente, Tatsuki aurait d'autant pris plaisir à rester en compagnie du jeune tueur. Mais, même s'il était pas loin de 4 heures du matin, l'homme devait être disponible à tout moment. Il devait pallier sa longue absence en réglant plusieurs affaires en même temps.
Une fois qu'il était bien préparé et armé à affronter le temps glacial, il mit son bras autour des épaules de son compagnon et lui tendit une carte qu'il avait sorti de sa poche.


"C'est ma ligne privée, peu y ont accès...appelle moi quand tu veux"


Tatsuki savait qu'Abel n'avait plus son numéro de portable, d'autant plus qu'il en changeait souvent et qu'il en avait plusieurs. Mais, ce numéro de téléphone était définitif. Il ne parlait jamais affaire sur cette ligne étant donné que seule sa famille l'appelait dessus et aussi Ren bien entendu.
Il adressa ensuite un baiser furtif sur les lèvres d'Abel et se recula pour partir. S'il ne le faisait pas maintenant, il n'aurait jamais le courage de quitter son compagnon ce soir, surtout, qu'il n'avait pas envie de partir.


"Rends moi visite au plus vite ...j'ai vraiment hâte qu'on passe à la vitesse supérieure... "


_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Retrouvailles (suite) [PV Tatsuki] [TERMINE]   Mer 22 Oct - 14:21

Abel se laissa faire et s’approcha de Tatsuki pour rendre son baiser. Un baiser langoureux mais qui avait un goût de trop peu après les caresses que lui avait offertes le yakuza. Mais le grand blond n’était pas gourmand et se satisferait de ce baiser, jusqu’à la prochaine fois. Il glissa aussi sa main sur la nuque de son amant pour rendre le baiser plus intense, puis remonta ses doigts dans sa chevelure encore un peu humide. Son autre main était quant à elle posée sur la hanche du jeune Oyabun. Il aurait bien voulu que cette échange dure plus longtemps mais les affaires n’attendaient pas.

"J'espère que cet appétit sera vite satisfait"

L’assassin répondit par un simple sourire à cette remarque. Lui aussi l’espérait. Mais ils allaient devoir attendre un peu, le temps que le yakuza ait terminé ses affaires en cours. Elles devaient être nombreuses à cause de sa longue absence. Mais Tatsuki trouverait sûrement une soirée de libre… Abel glissa ses mains dans les poches tout en regardant son invité récupérer sa veste. La météo ne s’était pas arrangée. Il pleuvait toujours autant. Mais au moins le jeune homme avait une chemise sortant du sèche-linge. Elle n’avait pas perdue de sa chaleur à cause de l’étreinte des deux hommes. Tatsuki venait de nouveau de passer un bras autour des épaules du grand blond et celui-ci posa une nouvelle fois une main sur sa hanche, avant de prendre la carte que lui tendait son amant.

"C'est ma ligne privée, peu y ont accès...appelle moi quand tu veux"

« D’accord. Merci. »

Abel réalisait peu à peu que pour le yakuza, cette relation était beaucoup plus sérieuse que les autres. La preuve était qu’il lui donnait le numéro de téléphone de sa ligne privée. Seul Ren, Dan et quelques rares personnes devaient y avoir accès. Peut-être les membres de sa famille aussi. Cela prouvait que Tatsuki avait confiance en lui mais qu’il avait aussi envie que l’assassin ne se dérange pas pour l’appeler directement chez lui. Celui-ci n’y manquerait donc pas tout en évitant de le déranger trop souvent. Le jeune homme avait beaucoup de travail en tant que PDG mais aussi en tant qu’Oyabun. Cela ne devait pas être facile de jongler entre les deux, surtout maintenant, à cause du retard qu’il avait dû prendre.

"Rends moi visite au plus vite ...j'ai vraiment hâte qu'on passe à la vitesse supérieure... "

« Je n’y manquerai pas. J’espère juste qu’on te laissera m’accorder une nuit entière. »

Tatsuki avait beau être haut placé dans la mafia, il y avait tout de même encore une personne au moins qui lui était supérieure, ce qui ne lui laissait pas le champ totalement libre. Dommage. Mais Abel saurait s’en contenter. Il le fallait bien de toute façon, au risque qu’on les dérange souvent lorsqu’ils ne seraient que tous les deux. Le grand blond soupira légèrement à cette pensée avant de se diriger vers la porte. Il ouvrit les divers verrous et se retourna vers Tatsuki. Il l’aurait bien retenu en otage si son rendez-vous n’avait pas été aussi important. Mais il fallait se dire que ce n’était que partie remise.

« Aller, file avant que je ne change d’avis et que je te garde prisonnier ici. » dit-il avant de poser un dernier baiser sur les lèvres du yakuza et d’ouvrir la porte, laissant ainsi rentrer un vent froid et humide. « Au revoir. A très bientôt… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Retrouvailles (suite) [PV Tatsuki] [TERMINE]   Mer 22 Oct - 15:14


« Je n’y manquerai pas. J’espère juste qu’on te laissera m’accorder une nuit entière. »


Tatsuki sourit et marqua son approbation d'un léger mouvement de tête. Il est clair que son emploi du temps surchargé allait le rendre peu disponible, surtout que Ren était absent. Mais, il allait tout de même s'arranger pour pouvoir vivre un peu sa vie personnelle en ne négligeant pas ses petits plaisirs. Il était tout de même pressé que son Wakagashira revienne afin de pouvoir se décharger un peu.


"Ne t'inquiètes pas, les coups de fils au milieu de la nuit sont rares..."

Il se voulait rassurant pour son compagnon.
Il boutonna ensuite sa veste avant d'affronter le grand froid polaire de la rue. Il regrettait de ne pas avoir mis un manteau plus chaud.
Abel ouvrit la porte. Le froid glacial contrastait totalement avec la chaleur ambiante de l'appartement.
Le grand blond embrassa une dernière fois son amant avant de le libérer.



« Aller, file avant que je ne change d’avis et que je te garde prisonnier ici.
Au revoir. A très bientôt… »


Cette petite phrase révélant le petite attachement d'Abel à son égard lui fit extrêmement plaisir. Il ne pu s'empêcher de l'embrasser à son tour. Il sortit de l'appartement et se retourna une dernière fois en lançant au grand blond un regard plein de malice. Tatsuki montrait qu'il savait se montrer doux et attentionné envers ses compagnons.


"La prochaine fois, compte sur moi pour te retenir prisonnier chez moi"

Il fit un petit clin d'œil avant de prendre le chemin des escaliers pour rejoindre sa voiture. D'un pas pressé, il s'engouffra de plus en plus dans la nuit sombre.Sa silhouette disparu petit à petit de la vision d'Abel.
Tatsuki s'empressa de monter dans sa voiture afin de ne pas subir trop longtemps le froid polaire qui s'abattait sur lui.
Il démarra ensuite avant de disparaitre rapidement des bas quartiers. Son rendez-vous était à l'opposé, dans les quartiers résidentiels.
Il alluma une cigarette tout en roulant à pleine vitesse sur l'autoroute.


"Et merde quelle poisse...pourquoi il a fallut que ce bâtard de vieux me dérange dans un moment pareil?"


Il poussa un soupir de désespoir en repensant à ce qu'il avait pu rater en ne passant pas la nuit avec Abel.

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Retrouvailles (suite) [PV Tatsuki] [TERMINE]   Mer 22 Oct - 16:18

"Ne t'inquiètes pas, les coups de fils au milieu de la nuit sont rares..."

Abel espérait que Tatsuki dise vrai. C’était la deuxième fois tout de même que son « supérieur » lui téléphonait alors qu’ils passaient du temps ensemble, même si la dernière fois, il n’y avait rien eu entre eux. Mais le yakuza avait des obligations et le tueur ne pouvait rien y faire. Il n’allait pas se montrer possessif au point de lui interdire de voir toute personne afin de passer du temps avec lui. Cela ne lui ressemblait pas et puis le jeune Oyabun ne serait sans doute pas d’accord. Le grand blond ne ferait donc aucune remarque sur les appels en pleine nuit. Il lui arrivait lui-même d’en avoir, même si c’était rare.

"La prochaine fois, compte sur moi pour te retenir prisonnier chez moi"

« Je te fais confiance. » répondit le jeune tueur avec un léger sourire rempli de malice.

Il appréciait beaucoup la complicité qui s’était de nouveau installée entre eux, bien que celle-ci soit encore plus forte que la précédente. Abel resta à la porte pour regarder son amant s’éloigner dans la rue. Il ne bougea pas tant que le jeune homme n’eut pas quitté son champ de vision, au risque de frissonner à cause du vent glacial. Et, une fois Tatsuki hors de sa vue, Abel referma la porte en soupirant à en fendre l’âme. Quelle soirée. Elle avait très mal démarré mais avait plutôt bien fini si on ne prenait pas en compte l’interruption soudaine due au coup de téléphone.

L’assassin débarrassa les verres vides qui se trouvaient sur la table du salon puis se hâta pour se glisser sous la douche. Elle lui permit de se changer un peu les idées et de se calmer l’esprit. C’était bien la première fois qu’on l’interrompait dans un moment pareil et il détestait cela. Il avait l’impression d’avoir loupé quelque chose d’important. Heureusement, il aurait d’autres occasions pour approfondir ce qu’ils avaient déjà commencé. Le grand blond espérait que la prochaine fois serait la bonne et qu’ils passeraient à la vitesse supérieure. Il en avait tellement envie et Tatsuki aussi. Abel se disait qu’il avait été bien bête de refuser deux mois plus tôt tout contact avec le jeune homme. Mais d’un côté, à cette époque, le yakuza n’avait sans doute pas eu les mêmes envies. Et puis l’attente était une bonne chose. Cela ne faisait qu’agrandir le désir.

La douche finie, Abel se sécha et alla se coucher, seul. Un nouveau soupir traversa ses lèvres. Dire qu’il aurait dû passer cette nuit avec son amant et partager pour la première fois son lit dans ce loft. Par sécurité, il n’invitait jamais aucune de ses conquêtes d’un soir chez lui. Elles n’étaient pas au courant de sa double vie et poseraient sans doute trop de questions en voyant la porte fermée dans le fond du salon, cachant ainsi de tous sa collection d’armes. Avec Tatsuki, il n’aurait rien à cacher. C’était une bonne chose. Les seuls points négatifs que le grand blond voyait étaient le danger, tous deux exerçant un métier à risque, la discrétion, un petit serveur n’allant pas avec un grand PDG, et leurs travails respectifs qui leur prenaient du temps. Enfin, ils venaient à peine de s’engager. Ils auraient tous le temps de penser aux bons côtés comme aux mauvais. Pour l’instant, Abel ne désirait penser qu’aux bons, comme cet avant-goût qu’il avait eu ce soir. Ce fut donc avec ces images à l’esprit qu’il s’endormit.


~*~*~*~*~*~*~*~*~*~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retrouvailles (suite) [PV Tatsuki] [TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retrouvailles (suite) [PV Tatsuki] [TERMINE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [TERMINE] Retrouvailles inattendues [Chase]
» Des retrouvailles pleines d'émotions {Snow}
» Quelle joie que celle des retrouvailles ! /Rose/
» Des retrouvailles tragiques...
» Décès « suite à un malaise » du numéro deux de la police dans le Nord-Ouest.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yuukoku, la ville aux deux visages... :: Les Quartiers Résidentiels :: Les Lofts :: Loft d'Abel Saalfield-
Sauter vers: