Yuukoku, la ville aux deux visages...


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Soirée et réveillon en famille (Abel) TERMINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Soirée et réveillon en famille (Abel) TERMINE   Lun 29 Déc - 20:31

"Bien… si vous avez sympathisé, c’est tant mieux ! Kano, où est Reira ?"

"Oh nii chan, elle est sortie acheter quelques petites courses, mais, elle est accompagnée."

Abel continua de manger, ravi que Tatsuki en fasse autant. D’ailleurs, il fut un peu surpris de le voir prendre une tartine et la beurrer. C’était la première fois à vrai dire que le tueur voyait son amant manger autre chose qu’une pomme au petit-déjeuner. L’Oyabun reprenait des forces donc et son moral remontait. Il était donc inutile de lui parler de la conversation avec Kano. Cela ne ferait que l’énerver. Il fallait que tout semble parfait entre l’adolescent et Abel. Tatsuki avait vraiment besoin de le penser, surtout avant qu’il ne parte en voyage. Il fallait qu’il se repose au maximum et passe deux bonnes journées en famille et avec son ami.

"Tiens, mange un peu, je trouve que tu as drôlement maigri ! … C’est à croire que personne ne prend soin de toi !"

Le jeune tueur sourit aux paroles de Kano et à sa petite attention. Tatsuki croirait sans doute qu’il était ravi de voir son frère s’occuper de lui mais l’adolescent verrait qu’il se moquait de son comportement. Encore une fois, le petit imbécile critiquait ce qu’il ne savait pas. Abel prenait grand soin de son amant, même si celui-ci était très difficile et n’en faisait qu’à sa tête. Mais au moins, le grand blond lui faisait la cuisine, l’aidait à se détendre mais aussi à oublier ses pensées noires. Il s’occupait au mieux de lui. Kano n’avait pas à critiquer sa façon de faire. Mais, pour faire croire que tout allait bien entre l’insolent et lui, Abel ne répondit rien et regarda Tatsuki finir de manger. Il ne tarda pas non plus à finir ses tartines et son chocolat chaud.

"Tu fumes trop Aniki !"

"Tss… ne me prend pas pour un con ?…Je sais que tu fumes toi aussi Kano !"

Le jeune assassin sourit en voyant les deux frères se disputer gentiment. C’était en quelque sorte pour ça qu’il avait voulu que Kano vienne passer les fêtes de fin d’année au Japon. Au moins Tatsuki et son frère s’entendaient bien. Enfin, l’adolescent ne jouait pas franc jeu avec son aîné. Que pensait-il en vérité ? Abel avait cru comprendre que Kano ne respectait pas vraiment son frère mais peut-être se faisait-il des idées, que le garçon avait dit cela pour faire enrager son hôte. Ce n’était pas impossible après toutes les méchancetés qu’il lui avait sorties…

"Et toi, as-tu bien dormi ?"

« Très bien, oui. »

"Après si tu veux, je pourrais te faire visiter les jardins et le reste de la résidence, je ne pense pas que tu aies tout vu, qu’en dis-tu ?"

« Oui, ça me plairait bien. Ça m’évitera de trop me perdre à l’avenir. J’ai encore dû demander mon chemin ce matin. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Soirée et réveillon en famille (Abel) TERMINE   Lun 29 Déc - 21:27



« Très bien, oui. »


Tatsuki sourit ravit de savoir que son amant s’était bien reposé lui aussi.


« Oui, ça me plairait bien. Ça m’évitera de trop me perdre à l’avenir. J’ai encore dû demander mon chemin ce matin. »




Tatsuki était encore plus ravit de voir Abel accepter sa petite invitation. Il n’avait pas l’habitude d’amener quelqu’un à la résidence, et encore moins de lui faire visiter les lieux. Il prendrait donc un grand plaisir à le faire pour Abel. Il éclata de rire lorsque le pauvre jeune blond lui avoua s’être encore perdu.


"Après que je t’aurais fait visiter ma demeure, elle n’aura plus aucun secret pour toi ! Tu viens Kano ?"


Le jeune adolescent se leva en emportant avec lui un gâteau.

"Je la connais comme ma poche Aniki. Je n’ai pas encore défait tous mes bagages, je vais donc m’y atteler."


Après s’être légèrement incliné vers les deux hommes, il se retira pour rejoindre ses appartements. Tatsuki et Abel étaient maintenant seuls dans la cuisine. Ils pouvaient déjeuner en tête à tête et partager un peu d’intimité tout en profitant du panorama qu’offrait la fenêtre de la cuisine dans les bas jardins.
Tatsuki finit son fond de tasse de café, et se leva pour rejoindre Abel qui était en bout de table. Il se pencha vers lui et lui déposa un baiser sur les lèvres.



"Mon beau blond m’a manqué ce matin au réveil… "


Il esquissa un léger sourire et lui déposa de nouveau un baiser sur les lèvres tout en lui caressant délicatement les cheveux. Il s’écarta ensuite de son homme afin de quitter la pièce pour rejoindre ses appartements. Abel était déjà habillé, mais pas lui.

"Je vais enfiler quelque chose d’un peu plus chaud et je reviens beau blond ! "


Il s’éclipsa une bonne dizaine de minutes, puis revint habillé, vêtu d’un manteau et de gants. Il apporta également un manteau et une écharpe à Abel pour qu’il se couvre avant qu’il ne sorte.
Ils filèrent ensuite dans les jardins.
Tatsuki lui fit faire le tour de la propriété, pour lui montrer, les jardins, le petit lac, les petits ponts et divers endroits de l’immense hectare.
Ils arrivèrent après plusieurs minutes de marche à des écuries. Il y avait deux chevaux.


"Ça... c’est mon cheval. Enfin, quand j’en faisais, je n’ai plus le temps maintenant !"


Tatsuki caressa fièrement le pur sang en souriant. Il quitta ensuite les écuries pour continuer à marcher en faisant le tour des lieux. Au cours de leur petite escapade, il prit Abel par la main et le colla brusquement à un arbre avant de l’embrasser. .

"Est-ce que mon beau blond est heureux ? Parce que moi je le suis…"

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Soirée et réveillon en famille (Abel) TERMINE   Lun 29 Déc - 22:48

"Après que je t’aurais fait visiter ma demeure, elle n’aura plus aucun secret pour toi ! Tu viens Kano ?"

"Je la connais comme ma poche Aniki. Je n’ai pas encore défait tous mes bagages, je vais donc m’y atteler."

Bizarrement, Abel fut ravi que Kano ne les accompagne pas durant cette visite. Il désirait se retrouver de nouveau seul avec Tatsuki, loin de ce morveux qu’il détestait de plus en plus. Il n’aurait donc pas à entendre ses remarques qui se voulaient blessantes mais qui le faisaient plus rire. L’adolescent ne savait rien de leur couple. Et puis, qu’est-ce qu’un gamin comme lui connaissait de l’amour ? Il avait fallu une vingtaine d’années aux deux amants pour le découvrir. Ce n’était pas du haut de ses seize ans mais moins d’âge mental que Kano allait lui donner des leçons sur comment prendre soin de Tatsuki ou autre. Le jeune blond le regarda donc sortir de la cuisine et se retrouva enfin seul avec son ami. Celui-ci termina son café puis le rejoignit en bout de table.

"Mon beau blond m’a manqué ce matin au réveil… "

« Tu sais maintenant ce que je ressens tous les matins quand tu pars au travail. »


Ce n’était nullement un reproche. Il voulait juste préciser que lui aussi connaissait ce vide dans le lit lorsqu’il se réveillait et que son amant n’était plus là. Mais, tout comme Tatsuki, s’il ne l’avait pas réveillé, c’était pour qu’il se repose et rattrape le sommeil qui lui manquait. C’était une preuve qu’il s’occupait bien de lui et que c’était réciproque… Abel répondit au baiser que lui offrit son homme, en profitant au maximum. Kano parti, ils pouvaient en profiter, du moins pour s’embrasser et se câliner un peu, pas plus. L’adolescent pouvait toujours roder dans le coin comme il l’avait fait cette nuit.

"Je vais enfiler quelque chose d’un peu plus chaud et je reviens beau blond ! "

« D’accord, je t’attends. »


Il laissa Tatsuki retourner dans sa chambre pour s’habiller plus chaudement. Il revint quelques minutes plus tard avec un manteau chaud et une écharpe pour Abel afin qu’il n’ait pas trop froid dehors. Ils sortirent ensuite dans les jardins et firent le tour du propriétaire. Le jeune tueur n’avait vu qu’une petite partie des jardins. Son amant lui fit découvrir un petit lac dont l’eau était un peu gelée, des ponts, des fontaines et encore de nombreuses autres choses plus belles les unes que les autres. Ils finirent ensuite par arriver dans les écuries où deux cheveux s’y trouvaient. Abel fut surpris. Il ne s’attendait pas à ce que son ami ait des chevaux, même si maintenant qu’il le découvrait, cela paraissait normal.

"Ça... c’est mon cheval. Enfin, quand j’en faisais, je n’ai plus le temps maintenant !"

« Il est magnifique. »


Abel n’avait pas beaucoup l’occasion de voir de tels animaux. Il venait de la ville, des bas quartiers. Les chevaux étaient très rares voire inexistants là-bas. Il en profita donc pour caresser doucement le cheval de Tatsuki, n’ayant jamais touché un animal comme celui-ci de sa vie. Il en avait simplement vu de loin, dans les zoos ou les haras lorsqu’il était sorti de la ville pour quelques missions. Il se rendait compte que son homme et lui venaient de milieux totalement différents. Et, pourtant, ils étaient ensemble et s’entendaient très bien. C’était sans doute leurs différences qui les rapprochaient. Abel arrêta de caresser le cheval puis suivit de nouveau Tatsuki dans les jardins. Ils marchèrent tranquillement et en silence sur les nombreuses allées, jusqu’à ce que le jeune Oyabun prenne son amant par la main et le colle brusquement à un arbre avant de l’embrasser. Surpris mais raffolant de ce genre d’envies venant de Tatsuki, il lui rendit passionnément son baiser.

"Est-ce que mon beau blond est heureux ? Parce que moi je le suis…"

« Oui je suis heureux. Je ne l’ai jamais autant été. »


Il sourit et passa une main sur la joue de son amant tout en plongeant son regard dans le sien. Tatsuki le rendait plus qu’heureux. Abel était vraiment bien avec lui. Ils leurs arrivaient de se disputer mais quel couple n’avait jamais de querelles ? Le grand blond l’embrassa de nouveau, cette fois-ci plus doucement et avec beaucoup de tendresse. Il aimait tellement ce genre de moments où Tatsuki le surprenait et lui disait à quel point il l’aimait. Cela lui réchauffait le cœur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Soirée et réveillon en famille (Abel) TERMINE   Lun 29 Déc - 23:27

« Oui je suis heureux. Je ne l’ai jamais autant été. »

Tatsuki sourit et ferma les yeux lorsque son ami lui caressa la joue. Il se sentait si bien et si rassuré de pouvoir l’avoir à ses côtés. Les choses n’étaient pas toujours simples et faciles entre eux, mais ce genre de moment intime le rendait tellement heureux. Il en arrivait à oublier son stress et tous les désagréments dus à son rang. Il répondit au baiser donné par Abel qui s’appliquait à s’y prendre très lentement. Tatsuki le frôla doucement avec ses lèvres en passant doucement sa langue sur les siennes. Le souffle court et haletant, il pénétra ensuite la bouche de son amant avec sa langue, et se laissa aller à l'embrasser sauvagement. Il le serra un peu plus fort, tout en lui caressant chaque parcelle de son corps avec grand soin. Il se pencha ensuite sur son cou sur lequel il déposa maints baisers.
Ce baiser le réchauffa du froid. Il serra ensuite très fort son compagnon comme s’il avait peur que celui-ci lui échappe.


"Ai Shiteru…"


.Il continua de caresser tant qu’il pouvant le corps de son amant, même s’il portait un épais manteau. Leurs embrassades terminées, il prit de nouveau Abel par la main pour terminer leur promenade.
Ils avaient plus que jamais l’air d’un couple en se promenant ainsi main dans la main dans les jardins de cette immense demeure. Il faisait vraiment très froid, si froid que lorsqu’ils discutaient, de la fumée sortait de leurs bouches.
D’ailleurs, de petits flocons de neige commencèrent à tomber. Une légère traînée blanche faisait peu à peu son apparition sur les pelouses et sur les petits chemins.



"Il commence à faire vraiment froid, je te propose qu’on rentre pour se réchauffer! "


Il frictionna ensuite son ami en lui caressant brutalement le corps pour le réchauffer tout en lui faisait des chatouilles. Il riait comme un gamin, et alla même jusqu’à légèrement courir en entraînant son ami par la main.
Arrivé dans la résidence, il tapota son manteau pour le débarrasser des quelques flocons qui s’étaient collés dessus. L’un des majordomes de la résidence arriva vers Tatsuki.


"Monsieur Sugiura, téléphone pour vous…je vous ai bascule l’appel dans votre bureau…"

Tatsuki poussa un léger soupir, lui qui voulait être tranquille aujourd’hui. Cependant, si on appelait à la résidence, c’est que ça devait être très important. Il se déshabilla tranquillement et jeta un coup d’œil vers Abel.

"Va te réchauffer près de la cheminée…Reira doit être rentrée pour déjeuner, si tu as faim, joins toi à elle…"



Il rejoignit ensuite son bureau pour prendre ce coup de fil d’affaire.

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Soirée et réveillon en famille (Abel) TERMINE   Mar 30 Déc - 0:04

Tatsuki comprit parfaitement ce que désirait Abel. Il joua lentement avec ses lèvres, puis avec sa langue, rendant le baiser très sensuel. Puis l’échange devint plus sauvage, mélangeant amour et passion. Leurs langues dansèrent ensemble dans leurs bouches tandis que les deux amants s’enlacèrent plus fort. Ce petit moment d’intimité les réchauffait du froid extérieur. Le jeune assassin apprécia les caresses de son ami qu’il lui rendit. Le baiser prit fin mais les lèvres de l’Oyabun ne restèrent pas inactives. Elles glissèrent sur la peau d’Abel jusqu’à échouer dans le creux de son cou qu’elles parcoururent en de nombreux baisers. Le jeune blond lâcha un soupir de bien-être tellement il aimait cela.

"Ai Shiteru…"

« Je t’aime aussi… »


Tatsuki continua de le caresser même si son épais manteau n’aidait pas beaucoup. Puis leur petit moment intime prit bientôt fin. Le jeune yakuza prit son homme par la main et l’entraîna de nouveau dans une visite guidée des parties des jardins qu’ils n’avaient pas encore vues. L’image qu’ils donnaient était vraiment celle d’un couple heureux. Sans le vouloir, Abel souhaita que Kano les voie ainsi et regrette les bêtises qu’il avait dites. Les deux amants s’entendaient à merveille. Ils marchèrent plusieurs minutes ainsi, main dans la main, parlant de tout et de rien. A chacune de leurs paroles, une légère fumée s’échappait de leur bouche tellement il faisait froid. Il commença même à neiger. Abel sourit à ce spectacle. C’était tellement romantique. Mais, malgré cela, ils ne devaient pas attraper froid.

"Il commence à faire vraiment froid, je te propose qu’on rentre pour se réchauffer! "

« Oui, ce serait bête de tomber malade maintenant. »


Et il savait de quoi il parlait. Il regarda un instant Tatsuki, le suspectant d’avoir une idée en tête. Le jeune yakuza commença à lui frictionner le corps pour le réchauffer, mais ses gestes finirent par devenir des chatouilles. Abel ria en cœur avec lui tout en se débattant légèrement, essayant d’échapper à ses mains qui ne cessaient de l’attaquer. L’Oyabun était vraiment de très bonne humeur. Son côté enfantin ressortait. Et, une fois la petite bataille de chatouilles terminée, il prit le jeune blond par la main et courut légèrement à travers les jardins en l’entrainant avec lui. Quelques minutes plus tard, ils arrivèrent dans la grande demeure pour se mettre au chaud. Un majordome vint à leur rencontre pour leur prendre leurs manteaux et autres affaires, ainsi qu'annoncer quelque chose au maître des lieux.

"Monsieur Sugiura, téléphone pour vous…je vous ai basculé l’appel dans votre bureau…"

"Va te réchauffer près de la cheminée…Reira doit être rentrée pour déjeuner, si tu as faim, joins toi à elle…"

« D’accord. Rejoins-moi après. »


Abel était déçu mais garda tout de même le sourire. Il posa un baiser sur la joue rougie par le froid de Tatsuki puis le laissa se diriger vers son bureau. Il se dirigea ensuite vers les cuisines et y trouva effectivement Reira qui allait se mettre à table. Le jeune assassin la salua poliment. Kano n’était pas encore là et, d’un côté, c’était tant mieux. Sa présence n’était pas très agréable lorsque Tatsuki n’était pas à ses côtés. D’ailleurs, Abel espérait que son amant en finisse vite avec ce coup de fil d’affaire. Normalement, durant ces deux jours, l’Oyabun devait se reposer et n’était pas supposé travailler, sauf affaire urgente bien sûr.

« Tatsuki est en conversation d’affaire au téléphone. Il devrait nous rejoindre par la suite. » expliqua le tueur à Reira avant de s’asseoir à table.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Soirée et réveillon en famille (Abel) TERMINE   Mar 30 Déc - 0:52



Abel se résigna et rejoignit la cuisine. Rira y était bien présente avec son fils et quelques domestiques qui faisaient le repas.


« Tatsuki est en conversation d’affaire au téléphone. Il devrait nous rejoindre par la suite. »

La sœur du yakuza était habituée à voir son frère aussi occupé. Elle continua à donner un petit pot de légume à son fils tout en souriant.

"Mon frère est toujours occupé…ça ne doit pas toujours être facile pour toi Abel… Allons nous installer dans le salon pour prendre notre repas. Tatsuki ne reviendra pas tout de suite et Kano n’a pas faim. Commençons donc nous deux !"

Reira confia son fils à la nurse pour qu’elle le fasse digérer et l’emmène faire sa sieste, puis elle se leva en conduisant à l’Abel à la suivre dans le salon.
La table était déjà prête. Le personnel avait concocté un déjeuner léger étant donné que le dîner du réveillon serait très consistant. Pour le froid, la cuisinière avait faite une soupe en entrée, et une marmite de fruits de mer accompagnée de riz pour le plat de résistance. Les deux jeunes gens s’installèrent et commencèrent à manger.


"Itadakimasu !"

Reira respectait un peu plus les coutumes japonaises que ses frères. Ce n’est pas Tatsuki qui disait ce genre de chose avant de manger, sauf en présence de ses pairs Oyabun soucieux des mœurs et de l’étiquette. Mais la jeune fille devait être une épouse modèle. Les deux jeunes gens dégustèrent leur repas devant le doux feu de cheminée.

"Je suis contente de voir que tu t’entends aussi bien avec Tatsuki…et aussi avec Kano. Ce dernier n’est pas très sociable et peu bavard en général, mais il semblerait que tu lui aies fait bonne impression."

La jeune femme était très naïve et pensait vraiment que le courant passait entre les deux hommes. Ils discutèrent de tout et de rien pendant le repas. De la maison, des jardins, du bébé de Reira et même de l’Europe, étant donné que la jeune femme était curieuse à propos des origines d’Abel. Le repas presque achevé, ils arrivèrent au dessert. Tatsuki n’était toujours pas revenue. Reira avait eu raison de suggérer de commencer sans lui ; elle savait que ses coups de fil prenaient des heures, surtout quand on appelait à la résidence. Seuls les gens très importants et très hauts placés le joignaient ici.
Le repas terminé, ils s’assirent sur le canapé pour mieux digérer. Reira se permit de prendre un saké et proposa une liqueur à Abel.
Tatsuki revint près d’une heure après. Il portait dans ses mains le petit Takaaki et jouait avec. A ce moment-là, il paraissait assez heureux et tellement gai. Pendant un instant, il ressemblait vraiment à un père de famille. Reira attendrit par cette image sourit et se leva pour embrasser son frère et son fils. L’image était touchante et montrait pour la première fois cette facette de Tatsuki à Abel… Kano n’avait peut-être pas tord sur le futur désir d’enfant du yakuza.


"Ton fils n’arrivait pas à dormir, je l’entendais de mon bureau le vilain ! "


Le jeune Oyabun finit tout de même par donner l’enfant à sa nounou pour qu’elle lui fasse faire sa sieste.
Il vint au salon au bras de Reira et demanda à ce qu’on débarrasse la table étant donné qu’il ne comptait pas manger.


"Je suis désolé mais je vais devoir m’absenter… une réunion importante et inattendue m’attend ! Et pour la famille, je ne peux m’y soustraire"


S’il parlait de famille, c’est que cela concernait la mafia et non ses affaires légales. Il se devait donc d’y aller. Il se tourna vers Abel en le regardant d’un air désolé.

"Je reviendrai dès que je le pourrais… Je pense que vous aurez à faire cet après-midi pour les préparatifs de ce soir… Enfin, la cuisinière se charge du plus gros, mais je suis sûr que vous allez vouloir mettre la main à la pâte !"


Il fit un grand sourire pour détendre l’atmosphère et mieux faire passer la pilule de son départ précipité. Par ailleurs, il savait qu’Abel désirait faire les desserts, et connaissant sa sœur, elle aussi voudrait apporter son « doigté » au repas et aux préparatifs. Ils auraient donc de quoi s’occuper.
Le majordome apporta le manteau et les effets du yakuza. Kano arriva ensuite.


"J’emmène Kano avec moi, il doit voir l’un de mes Shateï et Ren… A toute à l’heure…"


Son frère était le numéro trois après tout : le ShateiGashira. Il devait donc se mettre au courant de quelques petites choses et commencer à se familiariser avec les affaires. De plus, il devait se montrer un peu aux côtés de son frère. Tasuki embrassa Reira sur la joue, mais, il fit un signe de main à Abel. Il ne voulait pas être trop démonstratif devant sa sœur et surtout devant Kano, car il se devait de maintenir une autorité devant lui ; pas seulement en tant que grand frère, mais en tant que supérieur hiérarchique dans le clan. Il espérait juste qu’Abel comprendrait. Il lui fit d’ailleurs un discret clin d’œil. ..
Kano regarda Abel toujours avec un léger sourire en coin.
Les deux frères se retirèrent ensemble pour rejoindre le chauffeur qui allait les escorter jusqu’à leur lieu de rendez-vous.

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Soirée et réveillon en famille (Abel) TERMINE   Mar 30 Déc - 1:56

"Mon frère est toujours occupé…ça ne doit pas toujours être facile pour toi Abel… Allons nous installer dans le salon pour prendre notre repas. Tatsuki ne reviendra pas tout de suite et Kano n’a pas faim. Commençons donc nous deux !"

Abel haussa légèrement les épaules lorsque Reira remarqua que cela ne devait pas être facile tous les jours pour lui d’être l’amant d’un homme travaillant sans cesse. Il avait fini par s’y faire. De toute façon, que pouvait-il y faire ? Tatsuki était l’Oyabun du clan Sugiura et PDG d’une très grande entreprise, sans parler de son casino et son restaurant. Il était donc normal qu’il soit plongé dans son boulot à longueur de temps. Heureusement, le jeune yakuza se rattrapait lorsqu’il avait du temps libre. Leurs moments ensemble n’étaient que plus intenses. Abel n’était donc pas à plaindre.

Laissant Reira finir de donner à manger à son fils, ils se rendirent ensuite dans le salon où la table était magnifiquement bien dressée et où un feu brûlait dans l’âtre de l’immense cheminée. Le repas avait l’air délicieux mais aussi très équilibré et de saison. Abel n’était pas vraiment habitué à arriver quelque part et à mettre les pieds sous la table alors que le repas était déjà tout prêt. Son court séjour dans la demeure Sugiura serait en quelque sorte des vacances pour lui. Il n’avait vraiment rien à faire à part parler aux différents membres de la famille et trouver des occupations diverses pour passer le temps. Ce mode de vie était bien un temps mais le jeune blond n’envisageait pas vivre dans le luxe toute sa vie. C’était sûrement son éducation qui faisait cela.


"Itadakimasu !"

« Itadakimasu. »

Reira semblait respecter tous les mœurs japonaises. Abel n’allait donc pas se montrer impoli et allait faire comme elle. La jeune femme était vraiment différente de ses frères. Elle avait l’air de suivre tout à la lettre par peur de mal faire et de faire honte à son entourage. Sûrement était-ce dû à son éducation et à sa place dans la famille de yakuza. Elle se devait être polie et gentille pour prouver qu’elle était une bonne fille, une bonne sœur, une bonne mère et une bonne épouse. Même si côté mariage et enfant cela ne l’arrangeait pas, Abel était bien heureux d’être un homme. Il ne pourrait jamais se montrer aussi soumis qu’elle. Même si part moment il semblait dominé, c’était pour ne pas déclencher des disputes inutiles. Mais, lorsque cela n’allait vraiment pas, il le faisait clairement savoir.

"Je suis contente de voir que tu t’entends aussi bien avec Tatsuki…et aussi avec Kano. Ce dernier n’est pas très sociable et peu bavard en général, mais il semblerait que tu lui aies fait bonne impression."

« Oui, il faut croire qu’il m’a adopté aussi dans la famille. »

Qu’est-ce que Reira était naïve… Tatsuki aussi d’ailleurs concernant Kano. Mais Abel n’était pas prêt à lui dire la vérité, surtout qu’il n’était pas sûr que son amant le croie. Cela serait sûrement sujet à une autre dispute. Le jeune assassin se fichait en fait de Kano. Il savait passer à travers ce genre de paroles. Il décida donc de changer de sujet et Reira le suivit. Tout en passant leur repas ensemble, ils parlèrent de tout et de rien. Comme beaucoup de monde, la jeune femme demanda les origines du jeune blond. Il était vrai que sa chevelure d’une couleur d’or naturelle n’avait rien de japonaise. Après avoir parlé un peu de l’Europe et surtout de l’Angleterre que connaissait bien Reira, ils parlèrent de la résidence familiale, puis du petit Takaaki. Il était vrai que le garçon ressemblait beaucoup à sa mère. Abel avait déjà vu à quoi ressemblait le père et il était rassuré que Takaaki ne présente pas physiquement ses gènes.

Le repas se passa avec légèreté. Comme l’avait prévu Reira, le coup de téléphone de Tatsuki dura assez longtemps. Mais le jeune Oyabun finit par les rejoindre une bonne heure plus tard. Abel tourna la tête vers son amant qui se tenait à l’entrée du salon, son neveu dans les bras. A cet instant, il eut l’impression que des projecteurs s’étaient braqués sur Tatsuki. Le yakuza semblait si heureux avec le bambin dans les bras. Il avait tout d’un père de famille chouchoutant son enfant. Finalement, Kano n’avait peut-être pas tord. Un jour ou l’autre, Tatsuki finirait par ressentir la fibre paternelle et désirerait avoir un descendant. Sauf que ce désir, Abel ne pourrait l’assouvir. Ils ne pourraient jamais avoir un enfant ensemble. Comme le mariage pour eux, c’était impossible, mais d’un autre point de vue. Le jeune assassin fut attristé par cette constatation bien qu’il ne le montra pas. Il garda son sourire pour faire bonne figure.


"Ton fils n’arrivait pas à dormir, je l’entendais de mon bureau le vilain !.. Je suis désolé mais je vais devoir m’absenter… une réunion importante et inattendue m’attend ! Et pour la famille, je ne peux m’y soustraire"

Les mauvaises nouvelles s’enchaînaient apparemment. Après avoir tendu le petit garçon à sa nounou, Tatsuki annonçait qu’il devait s’absenter pour une réunion importante. Et, vu qu’il mentionnait la famille, c’était que les affaires concernaient la mafia. Comme toujours, Abel ne pouvait rien faire pour retenir son amant. Les affaires étaient les affaires et c’était important pour le jeune yakuza. Il espérait juste que Tatsuki revienne assez vite, avant le repas du réveillon. Si tout cela avait été organisé, c’était en partie pour lui. Alors un réveillon en famille sans le chef de famille, ce n’était pas vraiment un réveillon, ou alors un réveillon bien triste.

"Je reviendrai dès que je le pourrais… Je pense que vous aurez à faire cet après-midi pour les préparatifs de ce soir… Enfin, la cuisinière se charge du plus gros, mais je suis sûr que vous allez vouloir mettre la main à la pâte !"

Abel se força à sourire. Tatsuki avait vu juste, le jeune tueur désirait s’occuper lui aussi des préparatifs et du dîner. Après tout, il détestait que tout lui tombe tout cuit dans son assiette. En tout cas, il était plutôt soulagé. D’après les paroles de son ami, sa réunion ne se terminerait pas trop tard. Elle durerait toute l’après-midi tout au plus et l’Oyabun pourrait revenir chez lui pour le dîner. Abel commençait maintenant à comprendre ce qu’était une vie de chef de clan. Ce n’était vraiment pas de tout repos et, même si on était quelqu’un d’important, on ne pouvait pas faire tout ce que l’on voulait.

"J’emmène Kano avec moi, il doit voir l’un de mes Shateï et Ren… A toute à l’heure…"

« D’accord. A tout à l’heure alors. Passe le bonjour à Ren de ma part. »


Kano venait d’arriver mais le tueur ne fit pas attention à lui. Il regarda Tatsuki embrasser sa sœur sur la joue puis lui adressa un léger signe de tête en réponse à son geste de la main. Il comprenait que l’Oyabun ne puisse pas se montrer trop démonstratif devant sa famille. Mine de rien, la vie d’amant d’un Oyabun n’était pas non plus facile tous les jours. Même s’il ne faisait pas parti de la mafia, il se devait de respecter certaines choses, par respect pour les traditions et règles de politesse mafieuses. Il adressa un dernier sourire à Tatsuki avant que celui-ci ne parte, accompagné de son morveux de frère qui, même silencieux, nargua une nouvelle fois Abel. L’assassin soupira légèrement puis se leva de table. Il désirait se changer les idées et quoi de mieux que d’être derrière les fourneaux ? En plus, il ne serait pas seul, Reira allait l’accompagner.

« Nous serons les deux seuls à mettre la main à la pâte alors pour ce soir. Je me suis permis d’acheter de quoi faire des gâteaux à la framboise pour le dessert. Je sais que Tatsuki préfère les fruits au chocolat donc j’ai pensé que ça irait. Qu’en penses-tu ? » demanda t-il à la jeune femme, vu qu’elle devait sans doute mieux connaître les goûts de son frère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Soirée et réveillon en famille (Abel) TERMINE   Mar 30 Déc - 13:59


« D’accord. A tout à l’heure alors. Passe le bonjour à Ren de ma part. »


Tatsuki fit un hochement de tête et rejoignit la voiture qui l’attendait dehors. Reira et Abel terminèrent leurs petits digestifs avant de se rendre à la cuisine et de commencer les grandes manœuvres.

« Nous serons les deux seuls à mettre la main à la pâte alors pour ce soir. Je me suis permis d’acheter de quoi faire des gâteaux à la framboise pour le dessert. Je sais que Tatsuki préfère les fruits au chocolat donc j’ai pensé que ça irait. Qu’en penses-tu ? »

Reira très satisfait de la proposition d’Abel ne pu dissimuler sa joie. Elle aimait cuisiner, mais avait rarement de la compagnie. Elle acquiesça d’un signe de tête et se leva pour qu’ils aillent dans la cuisine. La jeune femme aidée d’Abel sortit plusieurs ingrédients qu’elle posa sur la table de travail. Abel avait fait pas mal de courses pour faire ses desserts, et la jeune femme s’attela à préparer une dinde. Elle avait déjà commencé à cuisiner la veille pour préparer des entrées qui avait besoin de reposer un long moment dans le frigo.

"Bon, je te laisse préparer les desserts, tu as l’air de t’y connaître.
Hier j’ai commencé à préparer une marmite surprise de fruits de mer que je laisser reposer avec une petite pâte au frigidaire. Il faut laisser poser 24 heures pour que ce soit bon… Sinon, je vais m’occuper de farcir la dinde et de faire plusieurs accompagnements… Je préfère qu’on s’en occupe nous-même plutôt que ce soit la cuisinière qui le fasse… c’est plus intime et plus amusant je trouve…"


La jeune femme commença à découper ses légumes et à faire sa farce, tandis qu’Abel s’occupa de découper des fruits et de faire fondre du chocolat. Il avait l’air doué en cuisine. Reira se tourna vers lui et le regarda ravit. Elle était contente de voir quelqu’un d’aussi investit et calme que lui aux côtés de Tatsuki.

"Tout à l’heure au fait je ne t’ai pas répondu, mais tu as raison. Mon frère mange plus de fruits que de sucrerie… Les framboises iront, mais si tu veux le combler, fais lui en plus un petit dessert avec des abricots. Il y en a quelque part par ici, fouille…
Quand il était petit, ma mère nous faisait souvent ce genre de surprise…je suis sure que ça lui fera plaisir."


Reira étant la plus âgée était celle qui avait le plus de souvenirs de leur enfance. Elle connaissait également les goûts de chacun. Les deux jeunes gens s’appliquèrent à leur tâche pendant près de deux heures ; entre préparation et cuisson, ils firent plus ample connaissance. Reira parla un peu de la jeunesse de Tatsuki en avouant que le jeune homme avait toujours eu mauvais caractère et avait toujours était très nerveux et impulsif. Malgré cela, il avait toujours été très mûr et très protecteur. Il avait beaucoup pris sur lui dans sa jeunesse en essayant très tôt de régler bon nombre de conflits dans la famille. Il pensait plus aux autre qu’à lui.

Il y a eu beaucoup de moments difficiles…surtout après la mort de ma mère… Tatsuki s’est donné comme mission de s’occuper de Kano et de moi, même si j’étais l’aînée… C’est comme si malgré tout, il avait toujours eut une bonne étoile qui veillait sur lui.

Elle sourit en se remémorant ces moments. Son sourire était à la fois joyeux et un peu amère, surtout pour les événements qui suivirent, lorsqu’il tua sa belle mère. Mais, ça, elle n’en parla pas. Ce n’était pas des choses dont on parlait ouvertement, et elle ne savait pas si Abel était au courant.

La mort de mon père il y a quelques mois a aussi été un moment difficile, mais, il a bien assuré pour nous…et, il t’a rencontré ! Et puis, il y a aussi Hidekazu-sama…

La jeune femme se laissa aller à diverses confessions.

"Et au faite, vous vous êtes rencontré comment ?"

Elle voulait également en savoir un peu plus sur Abel.
Après plus de deux heures de cuisine intense, ils mirent les plats au frais et Reira mit enfin la dinde au four maintenant qu’elle était bien épicée et préparée.
Il était presque 17 heures maintenant. Mine de rien, ils avaient passé plusieurs heures dans la cuisine. Ils allèrent prendre un petit café dans le salon, lorsqu’ils entendirent la porte d’entrée s’ouvrir.
Tatsuki monta directement les escaliers pour se rendre dans sa chambre.
Kano, quant à lui, vint rejoindre Abel et Reira dans le salon pour prendre un petit thé. Il s’assit un peu fatigué et desserra sa cravate. Il alluma ensuite une cigarette que Reira s’empressa de lui enlever de la bouche. Même si la femme était plutôt calme et docile, elle n’en restait pas moins sa grande sœur. Elle exerçait encore une petit autorité sur lui, même si ce n’était plus le cas avec Tatsuki.


"Non, tu ne fumes pas Kano ! … alors, ça s’est bien passé ?"

L’adolescent leva les yeux en l’air en soupirant.

"A ton avis ? Si Aniki est monté un peu énervé… c’est que ça s’est pas passé comme il le souhaitait…enfin si, en partie. Mais je peux pas vous en parler… Ca concerne nos affaires…"

Kano commençait peu à peu à prendre part aux affaires de la famille. Et la première règle, était de ne pas mettre au courant les personnes étrangères au clan .

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Soirée et réveillon en famille (Abel) TERMINE   Mar 30 Déc - 17:20

Les deux jeunes gens sortirent du salon pour se rendre dans la cuisine. Ils sortirent les divers ingrédients dont ils auraient besoin et, sans s’être concertés, ils choisirent ce qu’ils allaient faire chacun de leur côté. Reira allait cuisiner une dinde et Abel les desserts. Le jeune assassin était ravi de faire la cuisine en compagnie de la sœur de son amant. Il aimait s’afférer aux fourneaux. Avec le temps et ayant longtemps vécu seul, il avait appris à s’améliorer et à confectionner de nombreux plats. Ses préférés étaient les desserts. Contrairement à Tatsuki, il raffolait de tout ce qui était en chocolat et en sucre.

"Bon, je te laisse préparer les desserts, tu as l’air de t’y connaître.
Hier j’ai commencé à préparer une marmite surprise de fruits de mer que je laisser reposer avec une petite pâte au frigidaire. Il faut laisser poser 24 heures pour que ce soit bon… Sinon, je vais m’occuper de farcir la dinde et de faire plusieurs accompagnements… Je préfère qu’on s’en occupe nous-même plutôt que ce soit la cuisinière qui le fasse… c’est plus intime et plus amusant je trouve…"


« Oui, moi aussi je préfère faire la cuisine moi-même. Le plus souvent, je demande à Tatsuki de ne pas appeler le traiteur et de me laisser faire le repas. »

Par moment, le grand blond acceptait qu’on leur livre à manger chez eux mais c’était lorsqu’il n’avait pas le temps de préparer quelque chose ou lorsqu’il avait vraiment la flemme. Lorsqu’il était malade, Tatsuki faisait la cuisine pour lui. Abel avait beaucoup aimé la soupe qu’il lui avait préparée. Sachant que le jeune yakuza faisait très rarement voire jamais la cuisine, ce petit geste l’avait touché. Même si à le voir, on pensait que l’Oyabun était quelqu’un d’égoïste, il était en fait très protecteur et avait le cœur sur la main avec les personnes qu’il appréciait.

"Tout à l’heure au fait je ne t’ai pas répondu, mais tu as raison. Mon frère mange plus de fruits que de sucrerie… Les framboises iront, mais si tu veux le combler, fais lui en plus un petit dessert avec des abricots. Il y en a quelque part par ici, fouille…
Quand il était petit, ma mère nous faisait souvent ce genre de surprise…je suis sure que ça lui fera plaisir."


« D’accord, merci. »

Abel était ravi d’en apprendre un peu plus sur les goûts de son homme. Il allait donc lui faire un petit dessert aux abricots. En ayant fini avec les framboises et le chocolat, il fouilla un peu pour dénicher les fruits préférés de Tatsuki. Une fois trouvés, il réfléchit à une recette. Une tarte était trop banale. Peut-être un petit crumble ? Petit parce que sinon, il y aurait trop de desserts au final. Avant de commencer le gâteau, il finit ce qu’il avait commencé avec les framboises et le chocolat. Il désirait faire des bouchées framboises avec une légère ganache de chocolat noir dessus. Il n’allait pas mettre trop de cette dernière, connaissant les goûts de Tatsuki. Une fois une dizaine de faites, il les plaça au frigo.

Tout au long de cette préparation, il n’était pas resté silencieux. Il avait parlé avec Reira et fait plus ample connaissance. La jeune femme lui parla un peu de l’enfance de Tatsuki, sujet que ce dernier n’abordait pratiquement jamais. Mais ce qu’il apprit n’était pas tellement nouveau. Il se doutait que le jeune yakuza avait toujours eu ce caractère et voulu protéger sa famille. Même s’il n’avait pas beaucoup de relation avec celle-ci, il s’en occupait très bien, en bon chef de famille maintenant que son père était mort. Apparemment, même lorsque le vieux Sugiura était encore de ce monde, Tatsuki s’occupait beaucoup des affaires familiales. Il était donc devenu mature assez vite, même s’il gardait encore un peu son caractère enfantin qu’Abel appréciait tant.


"Il y a eu beaucoup de moments difficiles…surtout après la mort de ma mère… Tatsuki s’est donné comme mission de s’occuper de Kano et de moi, même si j’étais l’aînée… C’est comme si malgré tout, il avait toujours eut une bonne étoile qui veillait sur lui… La mort de mon père il y a quelques mois a aussi été un moment difficile, mais, il a bien assuré pour nous…et, il t’a rencontré ! Et puis, il y a aussi Hidekazu-sama…"

« Tatsuki évite de parler de votre mère… Ça n’a pas dû être facile tous les jours pour vous. Et puis toutes ses affaires concernant la mafia n’ont pas dû beaucoup aider. »

Déjà que perdre ses parents était dur, le fait d’évoluer dans un monde tel que la mafia ne devait pas arranger les choses. En plus de s’occuper de sa famille, Tatsuki avait la responsabilité de mener son clan et de s’occuper de tout ce qui le concernait. Mais, comme le disait Reira, il y avait Hidekazu. Même si Abel le détestait alors qu’il ne le connaissait même pas, il devait avouer que le « Suprême » faisait beaucoup pour garder Tatsuki en haut de l’échelle. Il avait été son mentor même s’il n’avait pas vraiment le droit de prendre partie entre les différents clans.

"Et au faite, vous vous êtes rencontré comment ?"

Abel avait espéré que cette question ne soit pas posée. Tatsuki n’avait sans doute pas parlé à sa sœur du meurtre de leur père. Alors le jeune blond se devait de taire ce détail, bien que ce fût grâce à cette mort qu’ils s’étaient rencontrés. Le tueur se souvenait parfaitement de cette rencontre. C’était un soir, dans une usine désinfectée. Il pleuvait et le vent soufflait à travers les vitres cassées, donnant l’impression que des revenants hantaient les lieux. Déjà à cette époque ils avaient parlé d’être amants, mais pour rire, si jamais on leur posait des questions pour savoir pourquoi ils s’étaient rencontrés.

« J’ai accompli quelques missions pour lui. Surtout pour récolter des informations. Lorsqu’il me donnait du travail à faire et me payait, on passait nos soirées ensemble, en tout bien tout honneur bien sûr. Ça a duré plusieurs mois comme ça. Ce n’est qu’après son retour des États-Unis que nous sommes devenus amants. Je n’avais jamais imaginé qu’on s’aimerait autant. »

Abel aussi se laisser aller aux confessions tandis qu’il terminait son crumble en le mettant au four. Il avait fait exprès de rester vague concernant ses missions. Mais il disait la vérité. Il ne s’était jamais rien passé entre eux avant qu’ils ne s’avouent leurs sentiments. Ils étaient restés bien sages, au plus grand malheur de Tatsuki sans doute. Plusieurs fois le jeune Oyabun avait tenté sa chance mais Abel était resté pratiquement de marbre face à ses avances. Il ne couchait jamais avec ses clients et puis il appréciait trop Tatsuki pour faire une entorse à ses principes. Il avait désiré instaurer une sorte d’amitié entre eux, jusqu’à ce que le yakuza ne lui avoue plus ou moins ses sentiments. Le jeune assassin avait fini par craquer et s’était laissé charmer. Depuis, il ne regrettait rien.

Après plus de deux heures de cuisine, tous les plats étaient préparés. Reira mit la dinde à chauffer puis ils retournèrent au salon pour prendre un café. Ils s’étaient tous deux bien amusé à cuisiner ensemble et à faire un peu plus connaissance. De plus, Abel avait hâte de savoir si le dessert qu’il avait fait spécialement pour Tatsuki allait lui plaire. D’ailleurs, en parlant du loup, celui-ci venait de rentrer de sa réunion. Mais au lieu de les rejoindre dans le salon comme le fit Kano, il monta directement à l’étage, sûrement dans sa chambre. Peut-être pour se changer et prendre une douche pour se détendre… Kano quant à lui vint prendre un thé dans le salon. Il desserra sa cravate et alluma une cigarette, que Reira lui retira rapidement de la bouche.


"Non, tu ne fumes pas Kano ! … alors, ça s’est bien passé ?"

"A ton avis ? Si Aniki est monté un peu énervé… c’est que ça s’est pas passé comme il le souhaitait…enfin si, en partie. Mais je peux pas vous en parler… Ca concerne nos affaires…"

Aïe. Alors Tatsuki était monté parce qu’il était un peu énervé. Abel ne savait pas quel avait été l’objet de cette réunion et il comprenait très bien que Kano ne veuille pas en dire plus, mais il était tout de même un peu triste que cela ne se soit pas passé entièrement comme l’avait désiré son amant. Il espérait que cela s’arrangerait et que cela ne gâcherait pas la soirée de Tatsuki. Le jeune tueur but son café en silence, se demandant s’il devait rejoindre son ami ou pas. Lorsqu’il eut fini sa tasse, il la posa sur la table basse du salon puis se leva. Il s’excusa auprès de Reira et Kano avant de sortir du salon et de prendre les escaliers. Arrivé devant la porte de la chambre de Tatsuki, il frappa avant de glisser sa tête dans l’entrebâillement de la porte.

« Je peux rentrer ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Soirée et réveillon en famille (Abel) TERMINE   Mar 30 Déc - 19:37


Kano finit par allumer sa cigarette sous les yeux menaçants mais pas impressionnant de sa grande sœur. Il servit ensuite un peu de thé pour se réchauffer.
Il régnait un silence religieux. Kano ne comptait pas parler de la réunion, Reira ne savait pas quoi dire et ne voulait pas se montrer curieuse. Quant à Abel, il ne devait guère être plus inspiré.
Il finit d’ailleurs par quitter la pièce en s’excusant. Kano ne le regarda même pas et continua à boire son thé tout en fumant.
Celui-ci monta dans la chambre de Tatsuki et frappa doucement à la porte avant de glisser sa tête dans l’entrebâillement.


« Je peux rentrer ? »

Tatsuki était allongé sur le lit et fixait le plafond. Il avait retiré sa chemise pour se mettre plus à l’aise. Il ne tourna ni sa tête ni son regard en direction du jeune blond mais lui fit signe de rentrer.

"Je t’en prie…"

Abel pénétra dans la chambre et s’assit sur le lit du jeune Oyabun. Celui-ci lui demanda une cigarette qu’il s’empressa de lui en donner une. Le yakuza avait besoin de se détendre et de se reposer. La cigarette l’aiderait à coup sûr à se relaxer davantage après une bien dure après-midi.
Le jeune Oyabun resta sans dire un mot quelques instants. Lorsqu’il termina sa cigarette qu’il écrasa ensuite dans le cendrier, il se tourna vers Abel en restant toujours allongé. Il caressa ensuite la cuisse de son ami qui était toujours assis près de lui. Celui-ci lui caressa doucement les cheveux. Tatsuki ferma les yeux pour savourer ce moment.


"Ton après-midi s’est bien passé avec Reira ? Parce que la mienne a été merdique…enfin bref…"

Le jeune Oyabun semblait ne pas avoir envie de parler de sa réunion et de la raison de sa mauvaise humeur. Il se releva légèrement et saisit Abel par le cou pour le baisser vers lui. Il l’embrassa ensuite à pleine bouche tout en continuant de le baisser assez violement vers lui. Le jeune yakuza n’était pas doux comme d’habitude, mais plutôt brutal dans ses gestes. Il poussa ensuite rudement Abel sur le lit et le plaqua littéralement pour qu’il ne puisse plus bouger. Il passa sa main sous sa chemise pour lui caresser le ventre et la lui enlever en déchirant un à un les boutons. Sa façon de faire n’était pas habituelle, il ressemblait à une bête sauvage. Il s’allongea sur Abel et lui saisit les mains pour lui bloquer. Celui-ci qui avait l’air d’apprécier les embrassades du yakuza au début, n’avait pas l’air d’apprécier le comportement vif et brutal de Tatsuki, qui donnait l’impression de vouloir assouvir une pulsion soudaine, sans prendre en compte le désir de son partenaire. S’ils ne se connaissaient pas, Abel aurait pu penser qu’il ne cherchait qu’à tirer son coup sans y mettre de sentiment. D’ailleurs, le jeune tueur luttait un peu pour marquer son agacement. Le jeune Oyabun serra davantage ses poignets et s’adressa à lui violement, presque de façon impolie en grimaçant légèrement.

"Quoi ? Qu’est qu’il y a? Tu veux pas le faire ??? A moins que tu préfères être au-dessus hein ? … "

Le ton n’était pas à la taquinerie ou à la plaisanterie, mais Tatsuki semblait vraiment très énervé et agité.

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Soirée et réveillon en famille (Abel) TERMINE   Mar 30 Déc - 20:30

"Je t’en prie…"

Abel poussa la porte et entra dans la chambre avant de refermer derrière lui. Il se dirigea ensuite vers le lit, où Tatsuki était allongé. Il s’assit à ses côtés, gardant le silence. Kano avait dit que son frère était un peu énervé donc inutile d’ouvrir la bouche au risque de dire quelque chose de travers. Le jeune Oyabun demanda une cigarette et le tueur s’exécuta sans un mot. Il se pencha vers la table de chevet et prit une cigarette dans le paquet avant de l’allumer et de la mettre entre les lèvres de son ami. Apparemment, celui-ci était vraiment énervé. Les deux hommes restèrent silencieux le temps que la cigarette se consume entièrement. Tatsuki posa ensuite sa main sur la cuisse de son compagnon pour le caresser, tandis que celui-ci glissa ses doigts dans sa chevelure brune pour tenter de le relaxer.

"Ton après-midi s’est bien passé avec Reira ? Parce que la mienne a été merdique…enfin bref…"

« Oui, on s’est bien amusé en cuisine. »

Cette nouvelle remonterait peut-être un peu le moral de Tatsuki puisqu’il n’avait pas envie de se confier concernant sa réunion. Mais visiblement, il attendait autre chose pour se calmer. Abel se laissa donc faire et lui rendit son baiser, avant de se rendre compte de la brutalité dont faisait preuve son amant. Le jeune blond s’obligea à suivre le mouvement que lui imposait son amant pour se baisser sans avoir mal. Mais, le baiser rompu, l’Oyabun le poussa rudement sur le lit et le plaqua pour l’empêcher de bouger. Il s’attaqua ensuite à la chemise du tueur et l’ouvrit sans prendre le soin de la déboutonner, déchirant simplement le vêtement en faisant sauter les boutons. Et, dans son excès de folie, Tatsuki alla même jusqu’à bloquer les mains de son compagnon.

Au début, Abel apprécia ce comportement un peu sauvage. Cela changeait de d’habitude. Mais au fur et à mesure des gestes et de la brutalité de son ami, il changea d’avis. Il avait l’impression de n’être qu’un jouet pour Tatsuki et que celui-ci désirait simplement se faire plaisir pour se changer les idées après sa réunion ratée. Il avait l’air d’oublier qu’ils étaient deux et que, dans un couple, les deux devaient ressentir du plaisir. Le jeune assassin se laissa néanmoins faire, se disant qu’il se faisait des idées. Mais il n’aimait pas la tournure que prenaient les évènements. Il désirait aussi participer mais Tatsuki ne le lui en laissait pas l’opportunité. Il prenait son plaisir tout seul. Abel commença donc à se débattre légèrement, pour se dégager mais aussi pour montrer qu’il n’aimait pas cela. Mais apparemment, cela ne plut pas à Tatsuki puisqu’il resserra sa prise et déversa sa colère sur son partenaire…


"Quoi ? Qu’est qu’il y a? Tu veux pas le faire ??? A moins que tu préfères être au-dessus hein ? … "

« Arrête Tatsuki… Je ne veux pas que tu passes tes nerfs sur moi, surtout de cette façon. »


Il arrêta tout tentative de se dégager et soupira. Au début, il avait été d’accord pour passer du bon temps avec son amant et l’aider aussi à se détendre après sa dure après-midi. Mais là, Tatsuki allait trop loin. S’il désirait se détendre de cette façon, il n’avait qu’à le faire tout seul, Abel ne voulait pas être un simple jouet dans l’histoire. Finalement, il aurait peut-être dû rester en bas, dans le salon. Même la compagnie de Kano était meilleure que celle du jeune yakuza en ce moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Soirée et réveillon en famille (Abel) TERMINE   Mar 30 Déc - 21:11

« Arrête Tatsuki… Je ne veux pas que tu passes tes nerfs sur moi, surtout de cette façon. »


Le jeune Oyabun n’écouta pas ce que son ami lui dit sur le coup, et continua à le tripoter comme s’il était une vulgaire marchandise. Il lécha le corps de son amant tout en le caressant. Ses caresses étaient rugueuses contrairement à d’habitude et beaucoup moins douces et passionnées. Tatsuki semblait vraiment utiliser le corps de son compagnon pour satisfaire ses pulsions et « vider » son plein de stress et de nerfs.
Cependant, il ressentit à son tour un froid… ce froid qui émanait du corps de son compagnon qui était inerte. Abel se laissa tout simplement faire sans échanger la moindre caresse avec son ami.
Même les baisers que déposaient l’Oyabun sur le corps de son compagnon avaient un goût amer. Le jeune yakuza serrait toujours fortement les poignets d’Abel, mais, il s’interrompit soudainement. Il resta avachit sur le corps de son ami en le regardant fixement. Son regard aussi était froid.
Il se redressa et finit par lâcher son ami, puis il se le va en soupirant et en donnant un coup sur le lit.


" Et puis merde ! Va te faire foutre !...Puisque tu es aussi froid que de la glace, je vais aller me branler et me satisfaire moi-même dans la salle de bain ! Hein ?!!"

Le yakuza ne supportant pas le refus et les reproches de son amant préféra s’éclipser dans la salle de bain histoire de ne pas garder le contact avec Abel. Il ne craignait qu’une dispute éclate. Il n’était pas d’humeur à supporter cela, surtout qu’il aurait sans doute beaucoup de mal à se contrôler. Il resta quelques instants assis sur le rebord de la baignoire la tête baissée entre les jambes.
Il se leva ensuite afin de se pencher sur l’évier pour se rafraîchir un peu.
Dans la foulée, il décida de prendre une douche pour décompresser et apaiser chaque parcelle de son corps. Il sortit de la douche se sécha et enfila un peignoir. Plusieurs minutes après s’être isolé et une fois un peu plus calmé, il se décida à sortir de la salle de bain. Il revint dans sa chambre et s’assit sur une chaise près de la fenêtre avant d’allumer une cigarette. Il ne fit même pas attention au fait qu’Abel soit là où ait quitté la pièce pour retourner au salon. Peu importe, il était plongé et perdu dans ses pensées.

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Soirée et réveillon en famille (Abel) TERMINE   Mar 30 Déc - 22:13

Malgré la demande d’Abel, Tatsuki n’arrêta pas pour autant de s’amuser avec lui comme un vulgaire sex-toy. Le jeune assassin soupira de nouveau et le laissa faire, vu qu’il n’arriverait pas à se dégager sans faire de mal à son amant. Pourtant, celui-ci ne se gênait pas pour lui serrer les poignets au point de lui provoquer une légère douleur. Les caresses du yakuza ne procuraient aucun plaisir à son amant et n’étaient faites que pour son plaisir personnel. Abel détestait cette situation mais se disait qu’au bout d’un moment, son ami en aurait marre de se frotter à un iceberg. Ce qui ne tarda pas, à son plus grand soulagement. Tatsuki lui jeta un regard glacial puis finit par se redresser en lâchant le tueur avant de donner un coup dans le lit pour se défouler.

" Et puis merde ! Va te faire foutre !...Puisque tu es aussi froid que de la glace, je vais aller me branler et me satisfaire moi-même dans la salle de bain ! Hein ?!!"

Abel soupira et ferma les yeux. Il n’allait pas répondre à ce genre de remarques. Et puis, si l’Oyabun avait vraiment besoin d’éprouver du plaisir pour oublier sa journée de travail, il n’avait qu’à se l'offrir tout seul dans la salle de bain comme il le disait si bien. Le jeune blond regrettait vraiment d’être monté le voir. Il s’était dit qu’il pourrait lui tenir compagnie et le détendre un peu mais n’avait jamais imaginé que Tatsuki se conduirait ainsi, faisant passer son plaisir personnel avant tout, même avant ses sentiments et ceux de son amant. Le jeune homme alla s’enfermer dans la salle de bain pour faire Dieu seul sait quoi.

Pendant ce temps, Abel se frotta légèrement les poignets pour éviter tout trace qui serait susceptible d’apparaître après ce qu’il venait de subir. Il n’était pas vraiment énervé. Il ne savait pas trop quoi ressentir en cet instant. C’était la première fois qu’il voyait Tatsuki dans cet état et avait eu l’impression de n’être qu’un vulgaire coup pour passer le temps et oublier le stress. C’était la première fois que le jeune Oyabun ne lui montrait aucune considération. D’habitude, il faisait passer le plaisir d’Abel avant le sien. Le grand blond se dit que cette réunion s’était vraiment mal passée pour mettre Tatsuki dans un tel état.

L’assassin se redressa et se leva. Sa chemise était fichue. Tous les boutons avaient été arrachés. Il en prit donc une autre dans son sac de rechanges et l’enfila, sans vraiment chercher à la boutonner entièrement. Tatsuki finit par revenir dans la chambre et ne lui adressa pas un seul regard, faisant comme s’il n’était pas là ou bien se disant qu’il était parti. Ce n’était pas l’envie qui manquait à Abel de retourner au salon mais il avait peur que Kano ne se doute de quelque chose en le voyant revenir aussi rapidement. Et puis il n’avait pas envie que la soirée soit tendue. Tatsuki n’allait sans doute pas s’excuser mais en voyant qu’Abel était resté, il se dirait peut-être que celui-ci ne lui en voulait pas tellement. Juste un peu. Et, au lieu de rester debout comme un imbécile, le jeune tueur s’assit de nouveau sur le lit, ne voulant pas aller déranger Tatsuki qui semblait perdu dans ses pensées face à la fenêtre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Soirée et réveillon en famille (Abel) TERMINE   Mar 30 Déc - 22:56



Tatsuki resta un bon moment à regarder par la fenêtre. Il pensait à pas mal de choses. Il décida de se lever pour aller saisir une cigarette sur la table de nuit. Il jeta un regard à Abel qui était toujours assis silencieux sur le lit. Il poussa un léger soupir et retira son peignoir avant de se diriger vers son armoire dans laquelle il saisit un pantalon et un pull qu’il enfila.
En repassant devant Abel, il butta sur son sac. Il poussa un soupir de dédain et regarda son amant de façon hautaine.


"Tss.. Pourquoi tu laisses tes affaires dans ton sac hein ? Range les ! A moins que tu sois pressé de partir ?!"

Il alluma ensuite sa cigarette en levant les yeux en l’air. Quand il était énervé, il avait tendance à passer ses nerfs sur toute personne qui était à proximité de lui, que ce soit un proche, un employé ou un inconnu.
On frappa tout d’un coup à la porte. C’était un des employés de maison. Il n’osa pas rentrer ayant sûrement vu dans quel état était l’Oyabun, alors il resta derrière la porte et annonça son message.


"Monsieur Sugiura, monsieur Ryuichi au téléphone. Voulez-vous prendre l’appel dans votre chambre ? "

"Pfff…oui oui, transférez-le!"

C’était Ren. Tatsuki prit place sur le petit canapé à proximité du téléphone en attendant qu’il sonne. Lorsque ce fut le cas, il décrocha.

"Oui Ren? Hmm…nan nan c’est bon… je réfléchis déjà à une solution. Si ce bâtard a ce qu’il veut, on subira des pertes, et je n’aime pas perdre !
Non, non c’est hors de question ! Rien à branler que ça fasse des conflits ! Je sais qu’il fait ça par vengeance…
Quoi ? C’est son père qui t’a demandé de me raisonner hein ? N’oublie pas que tu es mon second ! C’est moi ton supérieur, alors tu écoutes ce que je dis et tu respectes MES décisions, compris ? !
Tsss… même si le Vieux s’y oppose, je ne laisserai pas cette part de marché à cet incapable…quitte à épouser sa pétasse de sœur ok ?
Non, non, pas ce soir. Mais dès demain on en reparle. Trouve moi un petit vice de forme dans sa requête J’ai bien l’intention de le doubler et de l’avoir à son propre jeu."


Il raccrocha ensuite brutalement le téléphone en poussant un long soupir, et en se passant la main dans les cheveux. Il s’affala sur le fauteuil et pencha la tête en direction d’Abel.

"On dirait que les prochains jours ne vont pas être paisibles n’est-ce pas ?"

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Soirée et réveillon en famille (Abel) TERMINE   Mar 30 Déc - 23:58

Abel resta assis sur le lit, attendant que Tatsuki lui parle ou au moins le regarde. Il n’aimait pas l’ambiance qui régnait dans la chambre. Avant que cette réunion n’ait lieu, tout se passait pour le mieux entre eux mais voilà que l’Oyabun était énervé et s’en prenait à lui. Le tueur commençait à s’y habituer, bien qu’il n’aimât pas cela. S’il ne disait rien et laissait faire, c’était pour ne pas créer de disputes inutiles. Pas la veille de Noël. Il allait donc attendre que son homme se soit calmé et aille mieux. Sauf que cela n’avait pas l’air d’être pour tout de suite. Abel le suivit du regard lorsqu’il alla s’habiller, puis retint un soupir lorsque le yakuza butta dans son sac d’affaires. Autant dire qu’il n’aimât pas le regard que lui lança Tatsuki, ou bien même ses paroles…

"Tss.. Pourquoi tu laisses tes affaires dans ton sac hein ? Range les ! A moins que tu sois pressé de partir ?!"

Le jeune blond ne bougea pas d’un millimètre. Il ne voulait pas ranger ses vêtements dans le placard de la chambre. Il n’était pas chez lui ici donc préférait les laisser dans son sac et les reprendre avec lui lorsqu’il retournerait au loft. Tout ce luxe n’était pas pour lui. Dans l’avenir, il ne viendrait pas souvent dans cette demeure. Il passerait juste voir Reira si elle le voulait, ou bien accompagnerait Tatsuki de temps à autre. Mais il ne s’y installerait pas. Sa nouvelle maison, c’était dans les quartiers chics, pas dans ce palace. Au lieu de ranger ses affaires, il préféra ramasser les boutons de sa chemise. Il savait que cela énerverait sans doute plus Tatsuki mais heureusement, quelqu’un frappa à la porte.

"Monsieur Sugiura, monsieur Ryuichi au téléphone. Voulez-vous prendre l’appel dans votre chambre ? "

"Pfff…oui oui, transférez-le!"


Lorsque le jeune yakuza décrocha le combiné, Abel sut que Ren avait pour nom de famille Ryuichi. Le pauvre Waka Gashira subit aussi la mauvaise humeur de Tatsuki mais tenta d’arranger la situation, en vain. Le jeune homme semblait extrêmement énervé et, même s’il ne parlait qu’à demi-mots, l’assassin comprit que ce pervers d’Akito lui avait fait un coup tordu. Et, apparemment, cette histoire de mariage avec sa sœur était de nouveau d’actualité… Abel se laissa tomber sur le lit en soupirant. Finalement, tout allait de travers. Même leur journée en amoureux du lendemain semblait annulée. Le tueur était terriblement déçu. Il aurait voulu passer cette journée rien qu’avec Tatsuki, pour profiter du temps que celui-ci fût encore là avant son voyage. Leurs deux jours de détente partaient vraiment en miette, tout ça à cause de ce maudit Akito. Dans la liste des personnes que détestait Abel dans la mafia, ce pervers arriva ex-æquo avec Hidekazu…

"On dirait que les prochains jours ne vont pas être paisibles n’est-ce pas ?"

Tatsuki avait parfaitement résumé les pensées de son amant. Le jeune assassin resta allongé sur le lit un instant, tentant d’avaler la pilule. Heureusement, ils passeraient au moins le réveillon ensemble. Mais dans quelle ambiance ? Kano n’allait sûrement pas se gêner pour envenimer la situation. Quelle chouette soirée et lendemain ils auraient… Dire qu’il avait tout fait pour que tout soit parfait, même subir en silence les paroles de l’insolent. Au final, cela n’aurait sans doute servi à rien. Tout comme la petite douceur qu’il avait préparée en dessert pour Tatsuki. Vu que celui-ci était énervé et préoccupé, il ne toucherait pas à son assiette.

« Tu me fournis une bouteille d’arsenic pour en finir tout de suite ? » demanda t-il, dans un humour plus que douteux. « Non, tout compte fait, je l’offrirai à cet Akito. Ça lui fera du bien. »

Il se fichait de dire des bêtises et que cela énerve encore plus son homme. Maintenant, un peu plus ou un peu moins, cela ne changerait plus grand-chose. Abel cacha ses yeux avec son bras et soupira de nouveau. Dommage qu’il y ait tant de risques et que cela n’implique plus de problèmes de descendre Akito. Cela aurait défoulé l’assassin, qui n’avait pas tué depuis longtemps maintenant. Il remarqua que ses envies de meurtres ne se tournaient que sur des mafieux. Mais malheureusement, les deux hommes qu’il désirait tuer étaient importants dans la mafia japonaise et les tuer compliquerait encore plus la situation, ce qui impliquerait plus de travail pour Tatsuki. Et celui-ci lui en voudrait aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Soirée et réveillon en famille (Abel) TERMINE   Mer 31 Déc - 0:30


« Tu me fournis une bouteille d’arsenic pour en finir tout de suite ? Non, tout compte fait, je l’offrirai à cet Akito. Ça lui fera du bien. »


Sur le coup, Tatsuki sourcilla à peine .Il était bien trop irrité pour cela. Mais, à y réfléchir, cette blague était plutôt bien placée. Il posa sa main sur son front et éclata de rire. Cela eut pour effet de détendre l’atmosphère au moins, ce qui n’était pas du luxe.

".Tss…j’avais oublié que tu pouvais être parfois drôle…mais t'as pas tord mon beau blond..."

De nouveau souriant, il s’approcha de son ami pour s’asseoir près de lui. Il se laissa ensuite tomber sur le lit en poussant un long soupir et en contemplant longuement le plafond. Il était revenu à la normale et avait abandonné sa mauvaise humeur. .

"Putain, ça serait si simple si on pouvait buter cet enfoiré…ou si son père avait fait un fils un peu moins con nan ?"

Il éclata ensuite de rire et saisit Abel par le bras pour le renverser et le faire tomber près de lui. Les deux jeunes hommes étaient allongés sur le dos l’un à côté de l’autre. Tatsuki saisit ensuite la main d’Abel et la serra.

"Désolé pour t’a l’heure… t’as rien à voir avec tout ça, j’aurais pas dû passer mes nerfs sur toi… "

Il se tourna légèrement vers son amant pour être face à lui, puis il lui caressa le visage. Il approcha sa tête et ses lèvres des siennes pour l’embrasser, puis il lui saisit le visage des deux mains en le regardant fixement dans les yeux. Il avait une mine très sérieuse.

"Je sais que ce que je vais te dire n’est pas simple, mais… si je me mariais, est-ce que tu l’accepterais ?... Je veux dire, mon train de vie ne sera plus le même et je ne pourrais plus vivre avec toi…Je partagerai la couche d’une femme et on se verrait sans doute beaucoup moins souvent… "

Il lâcha ensuite Abel et se tourna de nouveau pour être sur le dos et face au plafond. Cette conversation lui était insupportable. Pire, il devait parler de cela en regardant son compagnon qu’il risquait de perdre dans les yeux.
Demander à Abel de le laisser se marier, avoir des rapports sexuels avec une autre, vivre avec elle…et le voir beaucoup moins à cause de ses affaires. Sans compter qu’il aurait sans doute des enfants… Cela était synonyme de rupture. Aucun des deux ne pourrait tenir le cap. Mais, Tatsuki en devenant Oyabun devait faire passe le clan avant tout, même avant son bonheur.
Devoir faire face à tant de problèmes le soir de leur réveillon était une torture.
Le jeune Oyabun après un long silence regarda sa montre. Il était presque 19 heures et bientôt l’heure de dîner, même s’il n’était plus trop d’humeur.
Les deux hommes allaient devoir aller se changer pour descendre commencer les festivités de la pire façon qu’il soit…

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Soirée et réveillon en famille (Abel) TERMINE   Mer 31 Déc - 1:23

Le silence suivant les paroles d’Abel ne valait sans doute rien qui vaille. Mais Tatsuki finit par le rompre et pas en paroles assassines mais en rires. Le jeune blond fut soulagé que sa blague amère ait eu cet effet sur son amant. Cela détendait en quelque sorte l’atmosphère, même si ce n’était pas encore aussi bien qu’avant cette réunion. Mais au moins la mauvaise humeur du yakuza s’était envolée et les mots doux étaient revenus dans sa bouche. Le tueur retira son bras de son visage et regarda longuement le plafond, laissant son amant prendre place près de lui. Ils restèrent un instant silencieux, occupés à observer un point invisible devant eux.

"Putain, ça serait si simple si on pouvait buter cet enfoiré…ou si son père avait fait un fils un peu moins con nan ?"

Abel acquiesça en silence. Si tout avait été simple, il se serait fait un plaisir de tuer Akito de ses propres mains, après de longues et atroces tortures pour l’entendre s’excuser d’avoir noirci leur relation amoureuse. La tête pleine d’idées noires, le tueur se laissa faire lorsque Tatsuki l’attira plus vers lui et lui prit la main. Il serra celle-ci entre ses doigts tout en fermant les yeux. Tout revenait peu à peu dans l’ordre, même si le moral n’était pas au rendez-vous.

"Désolé pour t’a l’heure… t’as rien à voir avec tout ça, j’aurais pas dû passer mes nerfs sur toi… "

Le jeune assassin ne s’attendait pas à des excuses de la part de Tatsuki mais les accepta volontiers. Lorsque son homme se tourna vers lui, il ne put que rouvrir les yeux et soutenir son regard. Ses caresses sur son visage lui faisaient du bien après que la tempête fût passée. Ce moment de tranquillité et de tendresse lui faisait plaisir. Il appuya un peu plus ses lèvres sur celles de son ami et l’embrassa. Ce baiser scellait en quelque sorte leur réconciliation. Abel ne se douta pas un instant de la suite des évènements. Lorsque Tatsuki lui saisit le visage des deux mains et le regarda si sérieusement, le grand blond se demanda ce que son amant allait encore lui annoncer.

"Je sais que ce que je vais te dire n’est pas simple, mais… si je me mariais, est-ce que tu l’accepterais ?... Je veux dire, mon train de vie ne sera plus le même et je ne pourrais plus vivre avec toi…Je partagerai la couche d’une femme et on se verrait sans doute beaucoup moins souvent… "

Heureusement que le jeune Oyabun le lâcha et se tourna pour regarder à nouveau le plafond car sinon, il aurait vu le visage défait d’Abel. Il avait vu juste, cette histoire de mariage revenait mettre la pagaille dans leur couple. Quelques semaines plus tôt, le tueur aurait accepté facilement mais là, Tatsuki lui ouvrait les yeux sur ce que cela impliquait réellement. Abel n’avait pas pensé qu’ils ne devraient plus vivre ensemble. Dans sa tête, il était clair que le yakuza passe parfois du temps avec sa femme, mais revienne ensuite au loft pour retrouver les bras de son cher et tendre.

Le jeune blond ferma les yeux et posa une main devant ceux-ci. Ce mariage reviendrait à une rupture lente et douloureuse entre eux. Jamais ils ne tiendraient le coup. Comment le pourraient-ils en ne se voyant qu’occasionnellement ? Et puis qui disait mariage, disait enfants. Kano avait vu juste, son frère serait bien obligé d’avoir un descendant un jour ou l’autre. Abel ne savait vraiment pas quoi répondre. Qu’est-ce que cela changerait s’il refusait ? Tatsuki se marierait quand même pour le bien de son clan. Et, s’il acceptait, ce serait comme consentir à leur séparation. Il était perdu. Dans les deux cas, son amant allait se marier et il en était fini de leur bonheur.


« Je n’y connais pratiquement rien à la mafia mais… Hidekazu ne peut vraiment rien ? » demanda t-il en se redressant légèrement pour regarder Tatsuki.

Pour qu’il en vienne à suggérer cela, c’était qu’il était complètement désespéré. Les deux yakuza s’entendaient bien et avaient trouvé un moyen pour annuler ce mariage avant qu’Akito ne complique tout. Pourquoi est-ce que cela ne pourrait pas être de nouveau possible ? Hidekazu était le « Père », le « Suprême ». Tout le monde l’écoutait normalement. Qui irait à l’encontre de ses souhaits ? Pour une fois, Abel faisait confiance à Hidekazu et comptait vraiment sur lui pour arranger la situation. Il le fallait. Sinon, quelle autre solution pouvait-il y avoir ? L’assassin réfléchit à nouveau rapidement, avant d’en trouver une. Il n’y connaissait rien à la mafia et son idée allait sûrement paraître stupide mais tant pis.


« Ou alors, il n’y a aucune façon de renverser le clan Endô ? Ce sera sûrement le désordre et tu auras beaucoup plus de travail pendant un certain temps mais c’est possible, non ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Soirée et réveillon en famille (Abel) TERMINE   Mer 31 Déc - 2:02


« Je n’y connais pratiquement rien à la mafia mais… Hidekazu ne peut vraiment rien ?»


.Tatsuki continua de fixer le plafond sans décrocher un mot… Bien sûr qu’il pourrait toujours donner son avis et influer dans un sens ou dans un autre, mais, il se devait de toujours trancher pour maintenir un équilibre entre les clans. Son intérêt premier était les intérêts de la mafia, même si pour cela, il devait prendre des décisions qui déplairaient à son « joujou » préféré.
De plus, il ne s’était pas opposé à cette idée contrairement à la première fois, d’ailleurs, Tatsuki avait sa petite idée sur le revirement de la situation…Mais, mieux valait-il qu’il n’en fasse pas part au jeune blond. Il poussa un long soupir.


"Il était présent pour une fois à la réunion de tous les Oyabun cet après-midi…et il n’a rien dit… Hidekazu-sama a une grande influence dans le milieu bien sûr, mais il doit garantir la pérennité au sein des clans et faire en sorte que les affaires marchent bien pour tous et donc pour lui… Même si son avis pèse beaucoup, ce n’est qu’un avis…même si son soutien n’est pas négligeable je dois l’admettre...Mais là, il n’a rien dit !"

Tatsuki savait au fond de lui pourquoi il ne s’y était pas opposé. Bien sûr, il ne voulait pas qu’un conflit éclate entre les deux familles, mais un avertissement à Akito suffirait sans doute à enterrer quelques temps la hache de guerre… Sauf que depuis quelques temps...même très récemment, il convoitait de nouveau Tatsuki… et, il le voyait lui échapper…

« Ou alors, il n’y a aucune façon de renverser le clan Endô ? Ce sera sûrement le désordre et tu auras beaucoup plus de travail pendant un certain temps mais c’est possible, non ? »

Tatsuki soupira de nouveau. C’était très simpliste comme idée, mais elle serait la plus radicale en effet. Sauf, qu’on n’éradiquait pas un clan comme cela…sans se mettre à dos les trois autres. Un seul Oyabun n’avait pas le droit de décider pour tous de supprimer en un claquement de doigt un clan qui existait depuis bon nombre d’années et qui apportait beaucoup économiquement. Même s’il renversait le père et le fils, qui accepterait de reprendre les rennes de ce clan sans essayer de lui faire payer ? Autant dire qu’il signerait son arrêt de mort et que même le « Suprême » ne pourrait rien pour lui s’il faisait une telle énormité. Ce serait irresponsable de sa part.

"Oublie ! Si je fais ça, les trois Oyabun restant auront vite ma peau…le père Endô est très respecté dans le monde des « affaires » et même apprécié de certains de ses pairs. D’ailleurs, j’ai de l’estime pour lui…c’est Akito le fils de pute !... Les Endô ont main mise sur tout un pant de l’économie de la région, autant dire que beaucoup ont des intérêts et des avantages à traiter avec eux. En renversant les Endô, j’enlèverai le pan de la bouche à beaucoup ; donc autant dire que je n’aurai que des ennemis…L’idéal serait que ce soit directement mon neveu qui est un Endô qui prenne les rennes…mais à trois ans, je pense qu’il est encore un peu jeune ! "

Il éclata nerveusement de rire. Mais, tout serait si simple si Takaaki serait adulte …Enfin, cette idée ne serait pas à écarter pour plus tard qui sait… Le jeune yakuza finit par se lever et retira sa chemise pour se changer. Il était déjà douché et il était près de 19 heures, il devait donc commencer à se préparer et oublier tous ses soucis pour ce soir… Tout en se s’habillant, il se tourna vers Abel.

"En tout cas, n’exclue pas cette idée de ta tête…je préférais te mettre au courant même si ce n’était pas le moment idéal…j’espère ne pas gâcher ta soirée…"

Tatsuki se devait de jouer franc jeu avec Abel, et qu’il sache que tout n’était pas gagné…et qu’un éventuel mariage pourrait avoir lieu. Sauf miracle ou soutien d’Hidekazu-sama.

"Allez, commence à te préparer, je suppose que Reira doit déjà être dans la salle à manger à nous attendre la connaissant !"

Malgré une telle discussion, il ne fallait pas oublier que c’était le réveillon ce soir.

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Soirée et réveillon en famille (Abel) TERMINE   Mer 31 Déc - 2:43

"Il était présent pour une fois à la réunion de tous les Oyabun cet après-midi…et il n’a rien dit… Hidekazu-sama a une grande influence dans le milieu bien sûr, mais il doit garantir la pérennité au sein des clans et faire en sorte que les affaires marchent bien pour tous et donc pour lui… Même si son avis pèse beaucoup, ce n’est qu’un avis…même si son soutien n’est pas négligeable je dois l’admettre...Mais là, il n’a rien dit !"

Abel fut déçu par cette révélation. Malgré son aversion pour cet homme, il avait espéré que Hidekazu les aide à se sortir de ce cauchemar. Mais au moins aurait-il posé la question, aussi bête soit-elle. Si le « Suprême » n’avait rien dit, c’était sûrement qu’il devait être pour ce mariage en fin de compte. Le jeune blond était en train de se dire que c’était fait exprès, pour détruire leur couple. Mais sans doute se faisait-il encore des films. A chaque problème, il imaginait les pires scénarii catastrophes. Il enchaîna donc sur une nouvelle solution pour connaître l’avis de Tatsuki.

"Oublie ! Si je fais ça, les trois Oyabun restant auront vite ma peau…le père Endô est très respecté dans le monde des « affaires » et même apprécié de certains de ses pairs. D’ailleurs, j’ai de l’estime pour lui…c’est Akito le fils de pute !... Les Endô ont main mise sur tout un pant de l’économie de la région, autant dire que beaucoup ont des intérêts et des avantages à traiter avec eux. En renversant les Endô, j’enlèverai le pan de la bouche à beaucoup ; donc autant dire que je n’aurai que des ennemis…L’idéal serait que ce soit directement mon neveu qui est un Endô qui prenne les rennes…mais à trois ans, je pense qu’il est encore un peu jeune ! "

C’était décidé, le jeune assassin détestait vraiment la mafia. Chaque clan semblait si puissant, si indestructible. Ils avaient la main mise sur tous les domaines qui puissent exister et, sans eux, le pays ne serait rien. Pour bien tourner, il avait besoin de flux légaux mais aussi, dans l’ombre, de flux illégaux. Renverser un clan revenait à déstabiliser le pays. Abel n’avait pas pensé assez loin et passait pour un parfait imbécile. Mais Tatsuki comprendrait sans doute que son amant imaginait toutes les possibilités pour sauver leur couple, quitte à parler sans réfléchir.

En tout cas, il était bien dommage en effet que Takaaki soit si jeune. Il faudrait attendre plusieurs années avant qu’il ne devienne majeur et puisse prendre les commandes du clan Endô. Mais les deux amants n’avaient pas le temps d’attendre si longtemps. En voyant les choses sous cet angle-là, Abel se dit qu’ils étaient en fait insignifiants comparés aux cinq clans et à tout ce que ces derniers engendraient dans le pays mais aussi dans le monde. Pas étonnant que Tatsuki soit forcé d'épouser cette femme. Les sentiments n’avaient pas leur place dans ce monde. Abel avait pensé qu’en l’oubliant, on les laisserait tranquilles. Mais la réalité refaisait surface, douloureuse et injuste.


"En tout cas, n’exclue pas cette idée de ta tête…je préférais te mettre au courant même si ce n’était pas le moment idéal…j’espère ne pas gâcher ta soirée… Allez, commence à te préparer, je suppose que Reira doit déjà être dans la salle à manger à nous attendre la connaissant !"

Le jeune tueur resta un instant sur le lit, même si Tatsuki s’était déjà levé et commençait à se préparer. Oui, le réveillon. Il l’avait oublié l’espace d’un instant. Son esprit était tellement loin des festivités qui les attendaient. En soupirant, il finit par se lever et prit dans son sac ses affaires. Il se déshabilla et se vêtit des vêtements qu’il avait choisi pour cette soirée. Cela restait classique. Après tout, c’était un réveillon en famille, pas une soirée mondaine. Il sortit ensuite d’un autre sac le cadeau de Reira et de Takaaki. Qu’est-ce qu’il aurait aimé lui offrir des années en plus à celui-ci à la place de cette petite voiture télécommandée pour bambin… Il posa les paquets cadeaux sur le lit et alla enlacer un instant Tatsuki, le serrant fort contre lui comme s’il avait peur de le perdre. Mais, un jour ou l’autre, cela arriverait sans doute.

« Je t’aime mon amour. Je t’aimerai quoiqu’il arrive… Nous réfléchirons tous les deux à une solution, d’accord ? Il ne faut pas se dire que les jeux sont déjà faits, hein ? Nous les aurons. Je ne suis pas prêt à baisser les bras et à te laisser partir avec cette femme. Tu es à moi et à moi seul Tatsuki Sugiura. » dit-il avec un léger sourire, voulant vraiment se donner une lueur d’espoir et prouver à Tatsuki qu’il ne le voulait que pour lui seul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Soirée et réveillon en famille (Abel) TERMINE   Mer 31 Déc - 15:23



Tatsuki noua sa cravate pendant qu’Abel se préparait également et sortait ses cadeaux. Celui-ci vint ensuite rejoindre le yakuza pour l’enlacer. Le jeune Oyabun ferma un instant les yeux sous l’étreinte de son compagnon qui était derrière lui. Il posa ensuite la tête sur son épaule et saisit son cou d’une main en souriant.


« Je t’aime mon amour. Je t’aimerai quoiqu’il arrive… Nous réfléchirons tous les deux à une solution, d’accord ? Il ne faut pas se dire que les jeux sont déjà faits, hein ? Nous les aurons. Je ne suis pas prêt à baisser les bras et à te laisser partir avec cette femme. Tu es à moi et à moi seul Tatsuki Sugiura. »


"Je t’appartiens corps et âmes…je suis tout à toi…comme tu es entièrement à moi mon beau blond…mon magnifique blond !"

Toujours dos à lui, il tourna légèrement sa tête pour embrasser son amant. Il lui donna un baiser à la fois passionné et langoureux. Il caressa et effleura les lèvres de son amant avec sa langue, tout en prenant soin de resserrer ses mains sur ses hanches. Il se retira ensuite très lentement de ce contact si agréable en soutenant le regard de son ami. Il plongeait littéralement son regard de velours dans celui de son homme, comme s’il voulait lui dévorer les entrailles.

"Je t’aime mon amour"

Tatsuki caressa ensuite longuement le visage de son aimé, voulant profité et prolongé au maximum ce doux moment. Ses caresses étaient complètement différentes des caresses rugueuses de tout à l’heure. Cette fois-ci elles éteint douces et passionnées…et remplies d’amour.

"Je pense qu’on devrait descendre, ou je ne répondrais plus de mes actes...mais ce soir, je compte bien profiter de ton corps et prolonger au maximum de ce doux moment….à moins que ce soit toi qui compte profiter du mien… "

Il fit un léger sourire coquin en pensant déjà à leurs futurs ébats, et il demandait déjà à l’avance si son ami souhaitait qu’il lui fasse l’amour, ou s’il voulait faire l’amour à l’Oyabun. Il déposa un dernier baiser sur les lèvres de son aimé, avant de s’écarter doucement de lui pour quitter la pièce et se rendre au salon.
Abel le suivit en prenant ses cadeaux. Tatsuki les sortirait au dernier moment. Ils descendirent tous deux au salon. Le yakuza regardait de temps en temps tendrement Abel au fur et à mesure qu’ils avançaient dans le couloir. Arrivé en bas, ils virent Reira et son fils qui les attendait dans le salon. Kano n’était pas encore là.
Sur la table, il y avait déjà du champagne et divers petits fours. Tatsuki tout sourire se dirigea vers Reira et son neveu qui étaient assis. La jeune femme portait une très jolie robe pour l’occasion.


"Tu es très belle Reira… Nous allons maintenant commencer les festivités…Kano ne devrait pas tarder."

Tatsuki servit un verre de champagne à Abel et Reira pour trinquer. Exceptionnellement, il laisserait aussi Kano en boire. Celui-ci ne tarda pas à arriver d’ailleurs et était tiré à quatre épingles.
Le jeune yakuza l’accueilli avec le sourire et lui tendit une coupe de champagne. Ils levèrent tous les quatre leurs verres pour trinquer.


"En tant que chef de famille, je suis heureux de voir les personnes les plus chers à mon cœur réunis ici… Alors, santé !."

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Soirée et réveillon en famille (Abel) TERMINE   Mer 31 Déc - 17:42

"Je t’appartiens corps et âmes…je suis tout à toi…comme tu es entièrement à moi mon beau blond…mon magnifique blond !"

Ces paroles firent chaud au cœur d’Abel. Doucement, il apposa une légère pression sur les lèvres de Tatsuki lorsque celui-ci tourna la tête pour l’embrasser. Ils s’embrassèrent langoureusement et passionnément, le jeune Oyabun faisant durer le plaisir le plus possible en caressant et en effleurant les lèvres de son amant avec sa langue. Il écarta ensuite lentement son visage du sien pour le transpercer du regard. Le grand blond se noya littéralement dans ses yeux gris qu’il aimait tant. Il était évident que les deux hommes s’aimaient et ne pourraient supporter ce mariage. Mais pour le moment, Abel préféra oublier ce détail.

"Je t’aime mon amour"

Le jeune assassin lui sourit tendrement et ferma les yeux en sentant la main chaude de Tatsuki caresser son visage. Ces caresses étaient très différentes des précédentes, lorsque le yakuza avait voulu satisfaire ses sauvages désirs. Là, elles étaient remplies d’une infinie douceur, d’une grande tendresse, d’un amour profond. Abel alla même jusqu’à soupirer tellement il se sentait bien là. En un instant, Tatsuki avait su lui faire oublier leur conversation précédente et l’emporter dans un autre monde, comme à chaque fois. Le jeune blond avait du mal à résister à son homme et à son pouvoir sur lui. Il se fichait bien de n’être qu’une poupée bien docile entre les mains de celui qu’il aimait. Il aimait cela et était heureux ainsi.

"Je pense qu’on devrait descendre, ou je ne répondrais plus de mes actes...mais ce soir, je compte bien profiter de ton corps et prolonger au maximum de ce doux moment….à moins que ce soit toi qui compte profiter du mien… "

« Hmm… Que dirais-tu si on alternait ? Je sais que tu ne voulais pas de cadeau pour Noël mais je pense que tu ne serais pas contre le fait que je m’offre à toi autant de fois que tu le voudras mon amour… »


Il savait que c’était jouer avec le feu ce qu’il disait. Mais, en ce soir de réveillon, il désirait répondre aux moindres désirs de son ami, quitte à découvrir à quel point Tatsuki était insatiable. Il s’offrirait à lui autant de fois que son amant le lui demanderait. Tant pis pour la folle nuit qu’ils allaient faire vivre aux domestiques et aux hommes près de leurs appartements, ou bien même à Kano s’il passait dans le coin. Abel avait très envie qu’ils fassent l’amour autant de fois possibles. Mais, pour l’instant, ils se devaient de descendre rejoindre le reste de la famille au salon. Ils continueraient donc ce doux moment plus tard, les festivités terminées, du moins en bas. Parce qu’ils les reprendraient dans les appartements de l’Oyabun…

Lâchant Tatsuki, Abel prit les cadeaux qu’il avait posés sur le lit puis suivit son cher et tendre dans les couloirs. Il répondit de façon complice aux regards tendres que lui lançait le yakuza tout au long de leur descendre vers le salon. Et, une fois arrivée dans celui-ci, ils purent admirer la belle Reira dans une robe magnifique. Ce fut d’ailleurs ce que vit le jeune assassin en premier. Ensuite, il vit la table dressée et joliment décorée, avec les coupes de champagnes et les petits fours. Il reprit goût à faire la fête en ce soir de réveillon. Toutes ses pensées noires lui étaient sorties de la tête. Il posa les deux cadeaux dans un coin pour les cachées de la vue du petit garçon, puis rejoignit Tatsuki près de Reira.


"Tu es très belle Reira…"

« Magnifique même. »

"Nous allons maintenant commencer les festivités…Kano ne devrait pas tarder."


Kano ne tarda effectivement pas à arriver, lui aussi tiré à quatre épingles. Ils étaient maintenant tous réunis, même le petit Takaaki était là. Tatsuki servit un verre de champagne aux adultes puis à l’adolescent qui apparemment avait le droit de boire durant les fêtes. Mais ce n’était pas du champagne qui allait lui faire du mal. Et puis, connaissant un peu Kano maintenant, il n’était pas impossible que le jeune homme ait déjà touché à l’alcool après la cigarette.

"En tant que chef de famille, je suis heureux de voir les personnes les plus chers à mon cœur réunis ici… Alors, santé !."

« Santé ! »


Ils trinquèrent tous ensemble et burent chacun un peu du champagne. L’ambiance était vraiment chaleureuse et festive. Le moral d’Abel remontait en flèche. Le salon était magnifiquement bien décoré pour Noël, la neige dehors était la bienvenue et le feu de cheminée rendait l’ambiance encore plus intime. Même s’il ne faisait pas partie de la famille, le jeune tueur avait l’impression d’être lui aussi un Sugiura. Ses yeux pétillaient tellement il se sentait bien. Il se permit de prendre un petit four et de le manger, avant de se tourner vers Tatsuki, sourire aux lèvres.

« Tu détestes toujours les fêtes de fin d’année ? » demanda t-il, montrant implicitement que lui avait changé d’avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Soirée et réveillon en famille (Abel) TERMINE   Mer 31 Déc - 20:10



« Santé ! »


Les jeunes gens burent tous ensemble leur champagne en trinquant. Ils commencèrent à manger les petits canapés tout en discutant.


« Tu détestes toujours les fêtes de fin d’année ? »

Abel esquissa un léger sourire au yakuza qui s'approcha de lui. Celui-ci le prit même par la taille pour lui chuchoter quelques mots à l'oreille, même si Kano et Reira étaient présents. Il se laissa aller à une once d'intimité avec son ami.

"Vu de cette façon, je dois avouer que je suis pleinement séduit... j'ai bien fait d'écouter mon beau blond... "

Le yakuza lui sourit tout en lui caressant le visage et en le regardant avec désir et amour. Kano s'approcha d'eux afin de parler à Tatsuki.

"Santé nii-chan ! J'espère que ces festivités sont le commencement de beaucoup d'autres!"

Tatsuki lâcha et Abel et alla à la rencontre de son frère afin de porter un toast avec lui. Il se dirigea ensuite vers Reira et son neveu pour leur tenir un peu compagnie. Kano et Abel se retrouvèrent à proximité l'un de l'autre. Le jeune adolescent regarda Abel en sirotant sa coupe de champagne.


"Santé à toi aussi Abel... en espérant que tu seras encore parmi nous lors de prochaines fêtes. Rien n'est sûr hein?"


Kano avait assisté à la réunion et connaissait parfaitement la situation du jeune Oyabun et l'état des affaires. Il se devait donc d'envoyer un petit pic à Abel et de remettre les choses en ordre. Tout sourire, il finit sa coupe et rejoignit Tatsuki et sa sœur qui discutaient ensemble, en laissant le jeune blond derrière.
Le jeune yakuza fit signe à tous le monde de s'asseoir à table. Il s'était assis à une extrémité et avait place Kano à l'autre extrémité. Abel était à sa droite et Reira à sa gauche. Celle-ci avait placé une petit chaise haute pour son fils. Le personnel avait dressé la table en y mettant les entrées et les fruits de mer.


"Bien, bon appétit et régalons-nous!"


Tatsuki lançait le ton pour qu'ils commencent le repas. Ce qu'ils firent avec hâte étant donné les choses appétissantes qui y figurait. Tatsuki dévorait des yeux de temps en temps son ami pour s'assurer qu'il se plaisait dans toute cette ambiance.

"Tu trouves les plats à ton goût ?"


Il voulait s'assurer qu'Abel ne regrettait pas lui non plus d'avoir insister pour passer les fêtes en famille à la résidence, et non en tête à tête dans leur loft. Kano interrompit leur petite discussion.

"Dis-moi Aniki, je connais peu de choses de vous deux...dis-moi tout! Vous vous êtes rencontrez quand et comment? Et...quel avenir pour vous?
Tu comprends, je veux que mon frère soit heureux...Et je pense au clan..."


Il adressa un petit sourire narquois à Abel, surtout quand il parlait d'avenir. Tatsuki savait que Kano était aussi au courant du projet de ses épousailles avec la fille Endô, et peut-être qu'il s'inquiétait pour les affaires de la famille, ce qui est normal pour un Shatei gashira... Tatsuki ne voyait donc pas de méchanceté dans sa question..même si c'était peut-être le cas...

"Dis-moi Abel, as-tu des projets avec mon frère ?"

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Soirée et réveillon en famille (Abel) TERMINE   Mer 31 Déc - 21:15

"Vu de cette façon, je dois avouer que je suis pleinement séduit... j'ai bien fait d'écouter mon beau blond... "

Les gestes de Tatsuki à l’égard d’Abel furent assez inattendus vu que Reira et Kano étaient présents. Mais le jeune blond en fut ravi. Même si son amant avait des obligations en tant qu’Oyabun et chef de famille, il semblait s’autoriser par moment des petits gestes intimes envers son homme. Celui-ci sourit, rassuré de ne pas avoir fait de bêtise en insistant pour réveillonner en famille. Son ami semblait heureux et c’était tant mieux après la petite tension et la conversation qu’ils avaient eu plus tôt.

"Santé nii-chan ! J'espère que ces festivités sont le commencement de beaucoup d'autres!"

Abel ne savait pas pourquoi mais il pensa tout de suite que Kano parlait du futur mariage qui pourrait se célébrer dans quelques temps entre Tatsuki et la fille du clan Endô. C’était peut-être des idées qu’il se faisait parce qu’il craignait cet évènement. Mais avec l’adolescent, il fallait s’attendre à tout. Il n’était pas improbable qu’il lance de nouveaux pics à l’invité de la famille juste le soir du réveillon. D’ailleurs, Abel eut droit à un autre lorsque son homme alla voir sa sœur et son neveu, et que Kano se rapprocha de lui pour lui parler.

"Santé à toi aussi Abel... en espérant que tu seras encore parmi nous lors de prochaines fêtes. Rien n'est sûr hein?"

« Santé à toi aussi Kano… »

Il ne répondit pas à la remarque de l’insolent. A quoi bon… Il savait qu’il faisait référence au mariage et à leur couple qui était en péril. Mais le jeune homme n’allait pas gâcher sa soirée. Abel était bien décidé à s’amuser et à profiter de cette fête en famille, même si durant un moment, il resta un peu à l’écart, les trois Sugiura parlant ensemble. Mais Tatsuki finit par inviter tout le petit monde à table. Comme voulu, le grand blond s’assit à la droite de son amant. Sur la table très joliment dressée, se trouvaient les entrées et les fruits de mer. Tout cela mettait l’eau à la bouche.

"Bien, bon appétit et régalons-nous!"

Abel souhaita un bon appétit à tout le monde puis se servit. Il commença à manger, tout comme les autres convives. Par moment, il sentait le regard de Tatsuki se poser sur lui. Et, lorsque celui-ci lui demanda s’il trouvait les plats à son goût, le jeune assassin ne put qu’acquiescer. Il aimait beaucoup les fruits de mer et ceux-là étaient vraiment délicieux. Apparemment, ils étaient aussi au goût des autres. Abel s’apprêta à ouvrir la bouche pour dire qu’ils avaient bien fait de faire ce réveillon en famille, mais Kano le prit de court et commença une autre conversation.

"Dis-moi Aniki, je connais peu de choses de vous deux...dis-moi tout! Vous vous êtes rencontrez quand et comment? Et...quel avenir pour vous?
Tu comprends, je veux que mon frère soit heureux...Et je pense au clan... Dis-moi Abel, as-tu des projets avec mon frère ?"


Kano se cachait derrière les faux intérêts qu’il portait au clan pour poser ses questions en toute innocence. Mais Abel n’était pas dupe. Il savait que tout cela était visé contre lui. Depuis le début de la soirée, l’adolescent se faisait un plaisir de rappeler que lui aussi avait participé à la réunion et avait, par conséquent, entendu que cette histoire de mariage était de nouveau au programme. Mais ce qu’il ne savait pas, c’était que les deux amants en avaient eux aussi parlé et qu’ils allaient tenter de trouver une solution pour empêcher cela. Ils allaient prouver à tout le monde qu’un Oyabun pouvait être heureux tout en dirigeant bien son clan.

« Reira sait déjà comment nous nous sommes rencontrés. Tatsuki m’avait confié diverses missions pour récolter des informations dans la rue. De fil en aiguille, nous sommes devenus amants… Et, pour ce qui est de notre avenir, nous aimerions faire notre vie ensemble. Après, je sais ce qu’il en est mais nous essaierons de réaliser ce souhait tout en n’oubliant pas les intérêts du clan. N’est-ce pas ? » demanda t-il en posant sa main sur celle de Tatsuki et en le regardant pour lui demander de donner aussi son avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Soirée et réveillon en famille (Abel) TERMINE   Mer 31 Déc - 21:54



« Reira sait déjà comment nous nous sommes rencontrés. Tatsuki m’avait confié diverses missions pour récolter des informations dans la rue. De fil en aiguille, nous sommes devenus amants… Et, pour ce qui est de notre avenir, nous aimerions faire notre vie ensemble. Après, je sais ce qu’il en est mais nous essaierons de réaliser ce souhait tout en n’oubliant pas les intérêts du clan. N’est-ce pas ? »


Abel répondit à Kano tout en regardant tendrement son amant et en lui caressant la main. Il avait répondu convenablement à la question de l’adolescent. Il resta calme et modéré dans ses propos comme à son habitude. Tatsuki lui rendit un large sourire, même s’il aurait aimé que celui-ci ne soit pas ponctué d’une grande inquiétude pour son avenir. Mais, il se décida à répondre pour ne pas contredire et Abel et le soutenir.

"C’est exact… tu es assez adulte pour comprendre ce genre de chose maintenant Kano… je suis amoureux de cet homme et je ne compte pas hypocritement m’en cacher, même si ça peut paraître choquant aux yeux de certains…Mais, je ne pense pas que ce soit ton cas… Tu es jeune et à même de le comprendre… Voilà pourquoi j’ai choisit de l’amener ici et de vous le présenter comme il le fallait…"

L’homosexualité pouvait encore choquer (en surface) les anciennes générations, mais pas les plus jeunes qui vivaient avec ce phénomène. Choquer en surface les plus âgés, car beaucoup s’adonnait à ses pratiques secrètement dans le dos de leur femme… C’était le cas de beaucoup de vieux Oyabuns qui traînaient dans les clubs d’hôtes. Soit il s allaient voir des hommes, soit des prostitués, soit des mineurs… Tatsuki au moins ne s’en cachait pas…

"Comme le dis mon amant, on réfléchira à une solution si les choses doivent se compliquer, mais, je compte faire ma vie avec lui… D’ailleurs, on vit déjà ensemble…"

Kano fronça les sourcils.

"Je ne te parle pas en tant que frère, mais en tant que future Wakagashira et avec respect Aniki… Mais, je crois que tu devrais te préparer à changer quelques détails de ta vie…et cette relation en fait partie. Je préfère être franc avec toi, pour NOS intérêts… "

Le jeune Oyabun resta interdit. Son frère avait raison, rien n’était simple. Il était d’ailleurs content de voir Kano parler comme un adulte pour une fois. Avant qu’il ne puisse reprendre la parole, ce fut Reira qui la prit…de façon surpenante.

"Je suis contente de le voir heureux… il faut qu’il y en ait au moins un. Je te souhaite aussi d’être heureux Kano… je me suis mariée avec Akito pour le bien de la famille et du clan, mais je ne veux pas que Tatsuki fasse les mêmes erreurs et passe à côté du bonheur, même s’il est Oyabun…"

.Reira parlait en connaissance de cause. Pour une fois, elle disait ouvertement ce qu’elle pensait et qu’elle n’était pas heureuse vu son sacrifice. Tatsuki se permit d’ailleurs de lui prendre la main pour la caresser… Il savait que sa sœur s’était beaucoup sacrifiée et que malgré cela, elle ne se plaignait jamais.
Elle prit donc la défense d’Abel et de Tatsuki en montrant qu’elle était heureuse pour eux.


"En tant que chef de famille je ne nuirai jamais à nos intérêts… Je serai toujours là pour le clan et pour ceux que j’aime, et je serai prêt à me sacrifier pour vous. Mais, rien n’oblige un Oyabun à se marier et tu le sais…D’ailleurs, Hidezaku-sama ne l’est pas…
Je ne veux pas qu’on gâche notre soirée à parler de cela, mais je suis content de voir que tu penses aux intérêts du clan et des affaires Kano…du moins, j’espère qu’il n’y a que cela ! Si c’est le cas, je serai fier de toi, si au contraire ce n’était que personnel, j’en serai déçu !... Même un petit branleur égoïste comme toi peut le comprendre, si un être aussi stupide que moi le peut, nan ?"


"Bien...si tu le dis... on verra si l'avenir sera aussi simple Aniki.."

Le jeune Oyabun égal à lui-même termina son discours sur un petit pic. Il alluma ensuite une cigarette et lança le paquet à son petit frère, pour lui montrer qu’il préférait la franchise, et qu’il était préférable qu’il fume devant lui, comme Tatsuki s’était montré à lu sous son vrai jour. C’était en quelque sorte symbolique.
Les entrées terminées, le personnel amena les plats de résistances, dinde et légumes, accompagné de riz et de toute sorte d’autres plats chauds. L’avantage, c’est qu’ils avaient parlé librement en famille des choses importantes. Pas seulement des affaires, mais aussi de la vie de couple de Tatsuki.

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Soirée et réveillon en famille (Abel) TERMINE   Mer 31 Déc - 22:41

"C’est exact… tu es assez adulte pour comprendre ce genre de chose maintenant Kano… je suis amoureux de cet homme et je ne compte pas hypocritement m’en cacher, même si ça peut paraître choquant aux yeux de certains…Mais, je ne pense pas que ce soit ton cas… Tu es jeune et à même de le comprendre… Voilà pourquoi j’ai choisit de l’amener ici et de vous le présenter comme il le fallait… Comme le dis mon amant, on réfléchira à une solution si les choses doivent se compliquer, mais, je compte faire ma vie avec lui… D’ailleurs, on vit déjà ensemble…"

Abel serra la main de son amant dans la sienne, content d’entendre ses paroles. Cela avait en quelque sorte officialisé leur relation, même si Reira et Kano étaient déjà au courant. Mais ce qu’ils ne savaient pas auparavant, c’était que les deux hommes vivaient ensemble depuis déjà plusieurs semaines, voire mois. Dès le début de leur relation, Tatsuki avait tenu à inviter son ami à vivre avec lui dans son loft des quartiers chics. Peu était vraiment au courant de la situation. Il ne devait y avoir que les hommes de l’Oyabun. Mais maintenant, il y avait aussi les membres de sa famille. Mais Kano ne semblait pas apprécier cette révélation.

"Je ne te parle pas en tant que frère, mais en tant que futur Wakagashira et avec respect Aniki… Mais, je crois que tu devrais te préparer à changer quelques détails de ta vie…et cette relation en fait partie. Je préfère être franc avec toi, pour NOS intérêts… "

Le jeune blond retira sa main de celle de Tatsuki et préféra garder le silence. Il n’avait rien à dire à cela, il ne faisait pas parti du clan. Mais Kano était bien dur dans ses paroles. Abel savait pertinemment que le clan passait avant la famille mais il aurait pu les soutenir au lieu de les enfoncer. L’assassin se rendait vraiment compte que l’adolescent le détestait et faisait tout pour que Tatsuki et lui rompent. Mais Abel n’avait aucune crainte. Il connaissait les sentiments qu’éprouvait son homme à son égard et c’était réciproque. Ils feraient tout pour sauver leur couple, tout en pensant bien sûr aux intérêts du clan qui passait en quelque sorte avant eux. Mais ils tenteraient d’allier les deux, comme ils l’avaient clairement dit. Ce fut ensuite au tour de Reira de faire part de ses pensées, aussi surprenant que cela puisse paraître.

"Je suis contente de le voir heureux… il faut qu’il y en ait au moins un. Je te souhaite aussi d’être heureux Kano… je me suis mariée avec Akito pour le bien de la famille et du clan, mais je ne veux pas que Tatsuki fasse les mêmes erreurs et passe à côté du bonheur, même s’il est Oyabun…"

Abel lui adressa un léger sourire de remerciement pour son soutient et sa gentillesse. Tatsuki quant à lui lui caressa doucement la main. Il était vrai qu’il y avait déjà eu un mariage forcé dans la famille Sugiura, et avec la même famille, les Endô. Mais, comme il n’avait pas eu le but souhaité, une nouvelle alliance entre les deux familles de yakuza était d’actualité. Mais il fallait qu’elle n’ait pas lieu. Il y avait sûrement un autre moyen pour éviter une guerre entre les clans. Les choses n’étaient pas simples mais il fallait y réfléchir. C’était tout de même leur couple, leur bonheur et leur vie ensemble qui en dépendaient.

"En tant que chef de famille je ne nuirai jamais à nos intérêts… Je serai toujours là pour le clan et pour ceux que j’aime, et je serai prêt à me sacrifier pour vous. Mais, rien n’oblige un Oyabun à se marier et tu le sais…D’ailleurs, Hidezaku-sama ne l’est pas…
Je ne veux pas qu’on gâche notre soirée à parler de cela, mais je suis content de voir que tu penses aux intérêts du clan et des affaires Kano…du moins, j’espère qu’il n’y a que cela ! Si c’est le cas, je serai fier de toi, si au contraire ce n’était que personnel, j’en serai déçu !... Même un petit branleur égoïste comme toi peut le comprendre, si un être aussi stupide que moi le peut, nan ?"


"Bien...si tu le dis... on verra si l'avenir sera aussi simple Aniki.."


Abel se doutait que Kano parlait de façon un peu personnelle, sans penser entièrement aux intérêts de sa famille et de son clan. L’insolent avait clairement avoué au jeune tueur qu’il aimait l’argent et seulement l’argent, qu’être à la tête d’un clan ne l’intéressait absolument pas. Mais, en arrière plan, il fallait effectivement agir dans les intérêts familiaux afin de ne pas manquer d’argent. Abel détestait vraiment cet adolescent. Heureusement, ses petits pics prirent fin et Tatsuki décida de passer à autre chose. Mais il semblait tout de même avoir aimé la franchise de son petit frère vu le paquet de cigarette qu’il lui lança, comme un symbole. Le jeune blond préféra ne plus ouvrir la bouche, ne sachant plus trop quoi dire après la conversation qui venait d’avoir lieu. Il se contenta de regarder les domestiques débarrasser les entrées et servir le plat de résistance. Ils commencèrent à manger tranquillement, puis Abel finit par en avoir marre de garder le silence. Il débuta donc une conversation avec Reira sur la façon dont elle avait cuisiné la dinde car la sauce l’accompagnant était succulente. Étant occupé à préparer les desserts, il ne l’avait pas vu à l’œuvre. Tatsuki pouvait donc se rendre compte qu’il s’entendait très bien avec sa sœur et que les deux jeunes gens avaient en commun l’amour de la cuisine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Soirée et réveillon en famille (Abel) TERMINE   

Revenir en haut Aller en bas
 
Soirée et réveillon en famille (Abel) TERMINE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Réveillon de Noël 2009 [Famille Torres/Keller/Leserman]
» Début de soirée en milieu hostile ...
» DAN X BICHON MALE 2 ANS (SANS FAMILLE 89)
» Une soirée à l'auberge (libre)
» Fin de Soirée improvisée Sophie /Virginie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yuukoku, la ville aux deux visages... :: Les Quartiers Résidentiels :: Les Maisons :: Résidence familiale des Sugiura-
Sauter vers: