Yuukoku, la ville aux deux visages...


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quelques affaires à régler... [PV Lena] [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Cassandre McKeller
Modo
avatar

Nombre de messages : 752
Age : 27
Age : 23 ans
Sexe : Féminin
Sexualité : Bisexuelle
Métier : Oyabun du clan McKeller
(Sycophante à ses heures perdues...)
Petit(e) Ami(e) : Divorcée... donc, célibataire!
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Quelques affaires à régler... [PV Lena] [TERMINE]   Ven 30 Jan - 17:41

Cassandre était une Oyabun très prise. Son agenda était des plus saturés depuis près de deux ans. Pourtant, elle ne pouvait pas tout déléguer à Gôro, qui lui aussi avait beaucoup à faire de son côté.

La jeune femme devait rencontrer un de ses partenaires commerciaux dans l'hôtel où il logeait pour son séjour. C'était un endroit digne des plus grands palaces, et la clientèle pouvait être comparée au "gratin du gratin". Stars, hommes d'affaires, touristes étrangers, millionnaires désœuvrés, tout ce beau monde se côtoyait dans un même espace. Derrière eux courraient parfois quelques employés serviles et dociles. De vrais toutous version humaine.

L'un d'eux aborda Cassandre, et dans une courbette où il touchait presque ses genoux, il lui indiqua la direction du restaurant de l'hôtel où l'attendait son partenaire.

Elle portait une robe noire et droite, qui s'arrêtait un peu plus haut que ses genoux, avec une veste cintrée Burberry noire et blanche, composée de gros boutons de nacre. L'Oyabun avait laissé ses cheveux blonds détachés, mais elle les avait sculpté de jolies et lourdes boucles.
Pour parfaire le tableau, Texas et Léon, ses gardes du corps et ses amis depuis longtemps, l'accompagnaient en costume noir.

Une employée au restaurant la salua respectueusement, et l'amena jusqu'à la table réservée. Son hôte était déjà là, un verre de scotch entre les mains.

Le restaurant était à proprement dire, immense et richement décoré. De lourdes tentures pourpres et cramoisis couvraient de hautes fenêtres à la française. Le parquet en bois massif donnait à la pièce un air grave et sérieux, renforcé par les murs peints d'une couleur blanc crème et légèrement décorés par un liseré or. D'impressionnants lustres en cristal ornaient le plafond blanc où diverses moulures y avaient été posées. Des luminaires, semblables à des chandeliers teintés d'or, fournissaient une lumière tamisée et intime. Tout ce luxe forçait les gens à se comporter comme de parfaites créatures. Pas seul un éclat de rire ou un haussement de voix n'étaient le fruit du hasard. Tout était parfaitement calculé, mesuré et donnait une ambiance pompeuse et redondante au lieu.

L'employée déplaça une chaise, imitation Louis XV, pour permettre à Cassandre de prendre place à table tandis que Léon et Texas s'installaient à une autre table, pas très éloignée de celle de leur patronne. Elle s'installa confortablement, et croisa délicatement ses longues jambes fines l'une sur l'autre. Elle déposa ensuite la serviette cramoisie, en accord avec le décor, sur ses genoux, et salua son hôte d'un charmant sourire:

- Monsieur Takashi Tomoe, ravie de vous retrouvez après votre longue absence au sein du clan McKeller. Mon père vous appréciez déjà beaucoup à l'époque, et il vous a par le passé, invité à venir lui rendre visite régulièrement. Même si Genius McKeller nous a quitté il y a deux ans, sachez que l'invitation est toujours valable. Ma mère et moi même nous ferions une joie d'accueillir un si vieil ami de la famille.

Takashi Tomoe était un homme d'une cinquantaine d'années, plutôt bien conservé pour son âge. Il était de cette espèce d'homme d'affaires soumis au stress intensif de son métier qui aimait éliminer les mauvaises toxines en faisant du sport (du squash généralement ou du golf) et en couchant avec sa secrétaire (une autre façon de se détendre...). L'homme était à proprement dire bien bâti: large d'épaules, un cou bovin mais gracieux, des pectoraux saillants sous sa chemise blanche soigneusement boutonnée. Le genre d'homme que Cassandre détestait particulièrement. Elle n'aimait pas les monstres de muscles ou les hommes débordants de virilité. Cela ne collait pas le moins du monde à la puissance phallique qui se dégageait d'elle.

Un serveur s'avança vers elle, lui demandant ce qu'elle avait choisit à boire. Elle lui commanda un bon whisky irlandais, à près de 2000 dollars la bouteille, vieux d'une vingtaine d'années. Elle appréciait les bonnes choses, et pouvait se montrer particulièrement gourmande dans certains cas.

L'homme la félicita pour son choix, et ils échangèrent quelques banalités de ce genre pendant une bonne demi heure. Elle le mettait en confiance tout doucement... Arriva enfin les sujets plus sérieux:

- Au fait, Monsieur Tomoe, comment sont les affaires à New York? J'ai entendu dire que vous aviez eu quelques difficultés... Notamment avec les forces de police, il me semble... Je crois savoir que votre gestion a attiré l'attention des autorités, non?

Takashi Tomoe avait blêmi. Comment pouvait elle être au courant si rapidement, alors qu'il venait à peine de régler la situation. Elle reprit:

- Je tiens à vous signaler, Monsieur Tomoe, que votre commerce dépend des McKellers... Même si je vous respecte en mémoire de mon père, je déplore votre attitude et votre gestion sur cette dernière affaire. Je vous croyais professionnel, non? Que s'est il donc passé, Monsieur Tomoe?

Chaque "Monsieur Tomoe" prononcé, grattait encore un peu plus la récente plaie de l'homme d'affaires. Il n'en doutais plus, elle était au courant de tout, elle était au courant de son détournement de fonds, de l'argent qu'il n'avait pas remis à l'émissaire du clan McKeller, qu'il avait fait éliminé par la suite. New York était une succursale qui n'avait pas été vraiment surveillé du temps de l'Oyabun Genius McKeller, mais là, visiblement les choses avaient changé. Elle essayé de le faire avouer, il le sentait. Ses dernières parts prises sur les commissions qui devait revenir au clan lui avait permis de faire quelques petites folies pour sa maîtresse, alimenter son compte au Caïman... Évidemment, c'est à ce moment là qu'un de ses partenaires dans lequel il investissait pour "blanchir" son argent en quelque sorte le lâcha. Le Fisc fut alors informé que les revenus de Tomoe avaient considérablement augmenté en quelques mois, et en avait donc fait part à la police qui avait mené l'enquête.

Pendant que Takashi Tomoe transpirait à grosses gouttes, le regard fou, calculant mille plans pour pouvoir s'échapper en vie de Yuukoku, Cassandre dégustait tranquillement son plat principal, un délicieux canard aux baies, accompagné d'une confiture d'airelles et de quelques légumes. Elle leva de nouveau le regard vers lui, laissa sa fourchette sur le bord de l'assiette, croisa ses longues et fines mains sous son menton, et lui dit avec un sourire:

- Vous savez, je songe à vous remplacer à New York, Monsieur Tomoe... Votre comptabilité me semble des plus confuses et nébuleuses.

Ca y est, elle venait de prononcer son arrêt de mort. Même si elle respectait la mémoire de son père, Tomoe l'avait abusé pendant plusieurs années, et il méritait le châtiment qu'elle réservait à tout traître. L'homme se leva, tremblant et plus pâle que la mort. Il bafouilla quelques excuses inintelligibles, avant de dire:

- Je suis désolé.... J'ai un rendez vous urgent à Boston... Mon avion décolle dans une heure... Je... Pensais pas que le dîner durerait aussi longtemps...

Cassandre sourit et d'un léger hochement de tête, le libéra. Il s'en fut de peu que Tomoe parte en courant du restaurant, bousculant quelques serveurs. Elle avait envie de rire. De toutes façons, n'importe où où il irait, il se sentirait traqué, épié, sur le point de mourir. Elle ne le poursuivrait pas pour l'instant, sauf s'il essayait quelque chose contre elle. Elle préférait le laisser mourir de peur à l'idée qu'un assassin des McKeller puisse lui rendre visite.

Elle termina son deuxième verre de scotch, seule à la table, quand elle remarqua une jeune femme blonde à la table qui lui faisait face. Elle était particulièrement belle, et avait un charme exotique. D'un geste de la main, elle appela un serveur et lui commanda quelques chose au creux de l'oreille.

Quelques minutes plus tard, le serveur apportait un délicieux champagne à la jeune inconnue, et lui dit ceci:


- Un cadeau de la part de Cassandre McKeller, mademoiselle, qui serait ravie que vous la rejoigniez à sa table...

[Oulah, j'ai craqué je crois ^^ C'est pas grave! J'espère que ce post te plaira Lena!]

_________________

Cassandre McKeller
Don't be kind with me. I'm not a stupid doll...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mllepauline4ever.blogspot.com
Lena Kasama

avatar

Nombre de messages : 341
Age : 27
Age : 26 ans
Sexe : Feminin
Sexualité : bisexuelle
Métier : ex-mannequin actuellement officier de police
Petit(e) Ami(e) : *cherche dans le dico*
Date d'inscription : 10/11/2008

MessageSujet: Re: Quelques affaires à régler... [PV Lena] [TERMINE]   Lun 2 Fév - 13:48

En tenu de sport, Lena retourna à sa chambre en trottinant, levé tôt ce matin elle avait consacré sa matinée à faire du sport. Maintenir une excellente condition physique n'était pas obligatoire, juste indispensable. Elle était d'abord aller à la salle de sport privée de l'hotel, puis dès qu'il y eut un peu trop de monde elle sortit poursuivre son entrainement par un long footing. Certain se détendait en faisant de la peinture, ou en regardant un film, elle c'était en pratiquant des activités physique, ça lui vidait l'esprit de tout souci et le rendait plus claire. Elle entra dans sa chambre, mis un peu de musique, s'étira, et appela le restaurant. L'hôtel disposait d'un restaurant prisé impossible d'y avoir une table sans réservation faite des mois à l'avance ou sans suffisamment d'influence ou pouvoir pour y déjeuner, et même là il valait mieux prendre la précaution d'appeler aux moins la veille pour être sur d'y entrer. Le maire lui même avait du réservé 3 mois à l'avance pour y accéder. Donc il valait mieux être non seulement vraiment riche, bien plus que le maire, mais surtout beaucoup plus important que le maire, avoir bien plus d'influence et de pouvoir que lui. Un carré spécial avait était aménagé pour ces clients spéciaux. Donc n'entre pas qui veut.

Elle appela la réception et demanda à ce qu'une table sois prête à l'accueillir d'ici 3 quart d'heure. Elle fila ensuite sous la douche. 3 quart d'heure plus tard elle se rendait au restaurant, vêtu de noir, un simple et fin col roulé en cachemire de ce chére Delacroix, un pantalon en flanelle Alexander Wang, agrémenté de chaussures aux ligne simplifié signé Dior, ainsi qu'un discret collier d'argent Vivienne Westwood accompagné d'anneaux d'argent aux lignes épuré savamment disposés sur ses mains. Ses cheveux blond étaient relevé en un chignon faussement décoiffé qui laissé tombé quelques mèches sur la nuque de l'ancien model, quant à ses yeux, elle avait simplement souligné son regard cobalt avec du khôl bleu marine quasi noir. Nullement besoin d'autre forme de maquillage. Le tout donné un style glam rock sophistiqué sans en faire trop et être dans l'excès ou laparodie. Le secret pour bien s'habiller était la simplicité et la mesure, rien de très compliqué une fois qu'on avait compris le truc.

Dès qu'il aperçut Lena arrivé, le maître d'hôtel claqua des doigts envers l'un de ses sous-fifres qui vint le remplacé à l'accueil. Il guida ensuite lui-même Lena à une table où il enleva de la table un écriteaux avec noté "réservé".

- Comment va monsieur votre oncle ?

- Bien, merci

C'était l'une des raisons pour lesquelles elle n'avait pas à réservé une table au restaurant. L'hôtel, le restaurant et tout ce qui s'y raccordait appartenait plus qu'en grande partie à la famille Suzaki. Plus particulièrement à son oncle. Un vrai renard financier. Elle était elle même un investisseur de l'hôtel et du restaurant. Un investissement que son oncle avait pourvut avec ses salaires onéreux de mannequin. Si son oncle venait à mourir elle serait majoritaire des parts de l'établissement. En attendant elle avait donné procuration à son oncle pour qu'il le sois et puisse en contrôler la gérance sans frein. Elle avait confiance en ses compétences de gestion et de délégation.
Il n'y avait donc rien étonnant à ce qu'elle sois très bien traité. En attendant que les travaux de son nouvelle appartement à Yuukoku finissent, elle était résidente de l'hôtel. La majorité des employés aux postes important la connaissaient, même si ce n'était pas en tant que flic de Yuukoku, mais personne qui selon son caprice pouvait aussi bien les faire virer ou bien parler en faveur de promotion et autre augmentation.

Le maître d'hôtel se pencha vers Lena et chuchota de façon à n'être entendu que par elle.

- Le chef vient de recevoir l'arrivage de wagyu de kobe, il ne sera mis sur la carte que ce soir. Mais si ça t'intéresse... il a hâte de le cuisiner, surtout si c'est pour toi, divine ange de son coeur.

Il eu un léger sourire taquin avant de se reprendre et jouer son rôle de maître d'hôtel austère. Lena eut un sourire amusée devant l'allusion de William. Il était le maître d'hôtel du restaurant, mais c'était avant tout un ami et ancien amant, tout comme le chef d'ailleurs. Quand son oncle lui avait dit qu'il recherchait un maître d'hôtel, Lena l'avait recommandé. Au début réticent, son oncle avait finit par accepter et fut plus que satisfait par les services du jeune-homme. Lena avait arrangé l'entretien d'embauche, le reste William ne le devait qu'à ses compétences. D'autre raison qui faisait qu'elle avait droit à une attention particulière. Lena avait cette faculté de toujours rester en bon terme avec la plupart de ses amants et maîtresses. Elle ne laissait pas de mauvais souvenir.

- Parfait, je vous fait entièrement confiance pour ce repas.

Avant de répondre, il pris un air guindé et caricaturale qui fit sourire Lena.

- Bien mademoiselle.

Il fit une courbette, puis s'en alla passer la commande de Lena. Elle pris le journal qui était en face d'elle, un postiche marquait une page. Elle l'ouvrit et reconnu l'écriture de William sur le postiche.
"Ton oncle voudrait ton avis sur l'article"
Le journal montrait son oncle sur une photo serrant la main à quelqu'un, puis à coté quelques colonnes commentaient la photo, rien d'intéressant. Elle sortit discrètement son portable et envoya un message à Yameno. "hmm.... Pas ton meilleur profil ^^ "
quelques secondes plus tard elle reçut une réponse : "Que veux-tu, après ma beauté aurait éclipsé se pauvre homme. Même comme ça ma beauté est encore trop flamboyante. Aaaahhhh, le mal d'être née trop beau, un fardeau parfois Y-Y"

Le message lui arracha un rictus. Elle entendit toussoter à coté d'elle. Un serveur lui présenta une coupe de champagne.

- Un cadeau de la part de Cassandre McKeller, mademoiselle, qui serait ravie que vous la rejoigniez à sa table...

McKeller ? Elle regarda la direction que lui indiqua le serveur. Non, il y avait très peu de chance que cette jeune-femme et un quelconque rapport avec Amanda McKeller, une top afro-américain avec qui elle avait fait quelques shooting.

Non à la place c'était une jeune-femme, blonde, le regard vif, la peau pâle, le maintient élégant et sur de sois. Certes, elle était belle, mais ce n'était pas suffisant pour Lena. Ce qui la poussa à accepter son invitation, fut le charme et le magnétisme qui s'en dégageait. Elle pris la coupe de champagne, salua gracieusement la jeune-femme et bu une gorgée du champagne, comme signe qu'elle acceptait l'invitation. Elle posa la coupe sur sa table, puis alla rejoindre sa nouvelle compagne de table, avec cette aura mystique qui se dégageait de Lena et attirait les regards.
Elle s'installa face à Mckeller, pris la serviette rouge encore plié qui se trouvait en face d'elle, puis la déposa délicatement sur ses genoux.

- Merci, c'est avec plaisir que j'accepte de vous rejoindre Melle Mckeller.

Elle eut un léger sourire charmeur. William se matérialisa ensuite à ses cotés. Dans son rôle, il déposa sans un mot, une assiette de salade césar à la façon du chef, et servir un verre d'eau gazeuse à Lena. Le gros du repas n'allait pas tarder. Son nom fut demandé.

-Appelez moi simplement Lena.

_________________

Beautifull Stranger
~¤~ Je te surveille cher admin... Je te surveille tout le temps [Ca fait peur, ne ?] ~¤~
draw by_krzysztof20d
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre McKeller
Modo
avatar

Nombre de messages : 752
Age : 27
Age : 23 ans
Sexe : Féminin
Sexualité : Bisexuelle
Métier : Oyabun du clan McKeller
(Sycophante à ses heures perdues...)
Petit(e) Ami(e) : Divorcée... donc, célibataire!
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Quelques affaires à régler... [PV Lena] [TERMINE]   Mar 3 Fév - 19:51

Cassandre avait fait mouche. La jeune femme leva le verre de champagne en sa direction avant d'en boire une gorgée, signe qu'elle venait d'accepter son invitation. Il y avait quelque chose de très masculin dans le fait d'offrir à boire à quelqu'un. Généralement, les hommes influents usaient de cette méthode pour séduire de jeunes et jolies femmes. Les femmes avaient plutôt tendance à regarder en silence, et à interroger le serveur sur l'identité de la personne repérée contre quelques billets. Cassandre était une femme à double personnalité: Autant elle pouvait se montrer faible et délicate dans certaines situations, autant, dans d'autres, elle agissait tel un homme, et avait besoin de dominer.

La jeune femme se leva après avoir fini sa coupe de champagne, et prit place en face de l'Oyabun. Elle s'assit et déplia soigneusement la serviette sur ses genoux. Une aura extrêmement attirante l'entourait, ce qui avait conduit Cassandre à lui envoyer le champagne. L'Oyabun avait maintenant tout le loisir de contempler son invitée maintenant qu'elle lui faisait face. Elle était vraiment très belle, plus belle qu'elle ne l'avait envisagé à une table de distance de la sienne... Ce n'était pas non plus une de ces beautés vulgaires, et dont on parle des femmes en termes de « jolies » ou « mignonnes ». Chez Lena c'était différent. Elle était belle, et avait en plus une grâce et une classe que Cassandre avait rarement vu. De plus, un regard pétillant d'intelligence animait ces deux perles d'un magnifique bleu cobalt qui lui servaient d'iris. Beauté occidentale, mais avec une touche d'exotisme que l'Oyabun n'arrivait pas à qualifier... Elle s'interrogea alors. Ce visage qu'elle admirait depuis l'arrivée de la jeune femme lui semblait étrangement familier. Cassandre était sûre et certaine de la rencontrer pour la première fois, mais elle avait cette impression de « déjà-vu ». Mais où?
Elle lui demanda néanmoins, sans avoir la garantie d'avoir une réponse:

-Vous ne m'êtes pas inconnue...

Elle s'interrompt avant même de lui poser sa question car quelques flashs lui reviennent en mémoire: Sa mère, ex-mannequin américain et la pile de magazine de mode qu'elle recevait par correspondance. Vogue, Elle et compagnie lui rappelaient cruellement sa gloire d'antan et le choix d'avoir abandonnée sa carrière pour partir avec cet homme riche au Japon, pour devenir la mère de trois enfants. Cassandre était consciente qu'elle n'avait jamais été réellement souhaitée par sa mère, mais qu'elle était née car elle garantissait une assurance-vie à sa mère si Genius voulait s'en débarrasser. Elle n'avait jamais été vraiment maternelle avec elle... Enfin, pas avant ses cinq ans, à partir du moment où elle avait été capable d'être propre, de manger correctement et de savoir articuler quelques mots. Elle se souvînt des moments qu'elle passait petite fille dans la chambre de sa mère, allongée sur le lit contre elle, à regarder défiler sous ses yeux les pages de magazines où des mannequins posaient et la faisaient rêver. Avec l'âge, elle avait prit l'habitude de feuilleter quelques magazines de mode quand il s'agissait de renouveller sa garde robe et être au courant des dernières tendances dans le monde de la mode.

Elle jeta de nouveau un coup d'oeil à Lena, elle était sûre de l'avoir déjà vu dans un magazine... Cassandre termina enfin sa phrase:


-Seriez vous à tout hasard mannequin?

Bien sûr, elle ne voulait pas se montrer indiscrète, mais Cassandre n'aimait pas avoir quelque chose en train de lui trotter dans la tête sans être certaine d'avoir la réponse le jour même.
On apporta alors à table une délicieuse bouteille de Bordeaux. Lena commençait tout juste à manger alors que Cassandre en avait déjà terminé avec son entrée. Elle servit alors deux verres de vin, et dégusta ce dernier en attendant que Lena finisse. Elle n'était pas pressée cette après midi. Son prochain rendez vous était à quinze heures...

Cassandre reprit, charmeuse, le ton de la conversation. Elle avait posé ses coudes sur la table, et croisé ses mains entre elle, où maintenant reposait son menton, sur le dos de ces dernières. Elle continuait de fixer la jeune femme, avant de lui dire avec un sourire, curieuse:


- Dites moi, vous avez souvent l'habitude d'accepter une invitation d'une femme que vous ne connaissez même pas?

_________________

Cassandre McKeller
Don't be kind with me. I'm not a stupid doll...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mllepauline4ever.blogspot.com
Lena Kasama

avatar

Nombre de messages : 341
Age : 27
Age : 26 ans
Sexe : Feminin
Sexualité : bisexuelle
Métier : ex-mannequin actuellement officier de police
Petit(e) Ami(e) : *cherche dans le dico*
Date d'inscription : 10/11/2008

MessageSujet: Re: Quelques affaires à régler... [PV Lena] [TERMINE]   Sam 7 Fév - 18:24

Cassandre la regardait d'un oeil intrigué. Manifestement une question lui brulait les lèvres. Elle finit par prendre la parole et dire ce qui l'intriguait tant.

-Vous ne m'êtes pas inconnue...


Elle laissa sa phrase en suspend, Cassandre semblait fournir un réel effort pour se souvenir où est-ce qu'elle avait bien pu voir Lena. Ce qui amusa Lena qui eu un sourire amusée.

-Tient, ce n'est pas la première fois que j'entends cette phrase, mais habituellement ce sont les hommes qui me disent ça sur tout les tons. Il faut croire que j'ai un visage commun.

-Seriez vous à tout hasard mannequin?

Cette fois ce fut à Lena d'être intriguée même si elle n'en montra rien, si il y a une chose qu'elle avait bien appris c'était contrôler ses expression faciale en toutes circonstances, ou presque. D'habitude les gens avait du mal à resituer Lena, du moins depuis qu'elle avait quitté le métier. Elle ne comptait évidemment pas la plupart des hommes qui était prêt à raconter n'importe quoi pour flatter. Mais elle n'avait aucun doute sur le fait que Cassandre l'avait effectivement déjà vu. Magazines, pub, clip vidéo, affiche publicitaires qui recouvrait des immeubles ou panneau des plus grandes métropoles du monde, les occasions n'avaient pas manqué de l'apercevoir. Cassandre devait être du genre à feuilleté de temps en temps les magazines de mode.

- Vous avez bonne mémoire, répondit elle d'un air charmeur. Amatrice de mode ? Ou vous êtes vous même dans le métier ?

Elles était dans le carré spéciale aménagé pour les personnalités "spéciale". Si Lena aurait du parier, elle aurait surtout choisit la première réponse, il y avait plus de chance que Melle Mckeller apprécit la mode et ai une fonction influente pour être assise à cette table. Mais bon tout était possible, si on avait pas d'influence il suffisait de connaitre ceux qui en avait. La célébrité passe et va, et elle ne suffisait pas toujours.
Lena mangea sa salade, sa compagne de table était plus avancé dans son repas mais elle attendit patiemment que Lena finisse. Oui son instinct ne l'avait pas trompé, cette jeune-femme avait quelque chose d'attirant. Une assurance et classe non feinte se dégageait d'elle, son conteste une femme du monde.

Sans pour autant paraitre tendu mais au contraire des plus naturelle et détendu, depuis qu'elle avait pris place en face de la jeune-femme, le dos toujours aussi droit, Lena porta son verre de vin à ses lèvres. Cassandre l'avait à peine quitté des yeux. Le serveur vint débarrasser les plats.

- Dites moi, vous avez souvent l'habitude d'accepter une invitation d'une femme que vous ne connaissez même pas?

Le ton sur lequel était posé la question n'avait rien de négative, au contraire, il était surtout sur celui de la conversation. Lena eu un léger rire puis un petit sourire et pris la même pose que la jeune-femme en répondant d'un air amusé.

- Et vous, vous avez souvent l'habitude d'inviter à votre table des femmes que vous ne connaissait pas ?


L'un de ses jeu préféré, répondre à une question par une autre question. On ne pouvais jamais réellement connaitre quelqu'un. Prétendre le contraire était prêter inutilement le flanc à des déceptions perpétuelles. Néanmoins Lena garda cette réflexion pour elle-même.

- Mais ceci, peut toujours s'arranger n'est-ce pas ?

Lena eut un sourire charmeur, limite enfantin, et reprit la conversation.


- Hmm...laissez moi deviner...Votre japonais est excellent, digne de celui d'une native, à vrai dire il est en tout point comme celui d'une native, pourtant vous n'êtes en rien typé comme une japonaise, tout comme vos nom et prénom. Il y a très peu de chance que vous soyez métisse, mais peut-être l'êtes vous ? Une chose est sur vous avez du grandir au Japon ou y avoir vécu longtemps car même en étant doué pour les langues on n'obtient pas une telle maîtrise du japonais, surtout en étant aussi jeune que vous. Vous devez certainement avoir parfaitement assimilé la culture japonaise. Cela ne m'étonnerait pas que vous ayez pratiqué un art typiquement japonais. Votre manière de vous tenir, de parler, la façon de vous habiller, le choix de votre repas, oh et surtout les deux hommes à la table d'à côté qui semble être vos garde du corps, m'indique que vous n'êtes pas n'importe qui. Vous êtes certainement issue d'une famille aisé car l'éducation et la civilité dans vous faite preuve ne s'apprend pas sur le tard mais depuis l'enfance. En même temps vous ne semblait pas être une simple héritière au cerveau atrophié. Au contraire, je dirai... que vous êtes plutôt du type à s'impliquer dans les affaires familiale. Une femme d'affaire redoutable ? Non ?

Lena avait parlé sur ce même ton de conversation un peu détaché, nonchalant et léger à la fois, elle aurait adopté le même ton que si elle discuté de chiffon ou de la pluie et du beau temps, entrecoupant parfois son discours par une délicate gorgée de vin. Les détails. Elle avait était entrainé à voir aussi bien, la forêt que l'arbre et ses feuilles. Elle espérait que la jeune-femme ne se démontrait pas pour autant. Au contraire si elle jugeait qu'elle était trop facilement décontenancé par ses propos c'est qu'elle ne valait pas le dérangement. De plus elle n'avait rien dit d'exceptionnel que n'importe quel personne ayant un peu de jugeote ne puisse dire, en taisant biensure certains détails et en restant à la place très général. Rien qu'avec le peu de temps qu'elle avait passer avec Cassandre elle était capable de dresser un premier profil psychologique en se basant seulement sur certains détails. Si elle avait tapé juste, elle ne décevrait pas Lena qui n'était pas femme à se laisser conquérir facilement. Il fallait prouver sa valeur pour qu'elle s'incline.

- J'ai un bon sens de l'observation. Navrée si je vous ai semblé impertinente. Peut-être ai-je tort sur certains points ?

Le serveur fit à nouveau une apparition éclaire accompagné de William qui servit les plats principaux des deux jeune-femmes. Pour Lena ce fut une magnifique noix d'entrecôte de wagyu, le fameux boeuf de kobe, aux pomme de terres sauté bien doré avec des champignon et accompagné d'une sauce aux truffes. La fineste de la cuisine n'avait d'égale que le faste du décor. Les yeux cobalt de Lena s'assombrirent un peu en tirant légèrement vers un gris vert du à la lumière du restaurant. Ils ne quittèrent pas Cassandre du regard.

_________________

Beautifull Stranger
~¤~ Je te surveille cher admin... Je te surveille tout le temps [Ca fait peur, ne ?] ~¤~
draw by_krzysztof20d
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre McKeller
Modo
avatar

Nombre de messages : 752
Age : 27
Age : 23 ans
Sexe : Féminin
Sexualité : Bisexuelle
Métier : Oyabun du clan McKeller
(Sycophante à ses heures perdues...)
Petit(e) Ami(e) : Divorcée... donc, célibataire!
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Quelques affaires à régler... [PV Lena] [TERMINE]   Lun 9 Fév - 10:01

"Vous avez bonne mémoire. Amatrice de mode ? Ou vous êtes vous même dans le métier ?" demanda la jeune femme. Cassandre sourit en baissant légèrement le regard. Elle lui répondit avec une moue charmeuse:

- J'avoue que j'ai une certaine curiosité pour les dernières tendances et les nouvelles créations... Mais bon, je ne pense pas que parler chiffons soit des plus intéressants...

A la petite plaisanterie de Cassandre, Lena lui répondit par une autre question. L'Oyabun appréciait ce trait d'esprit chez les personnes qu'elle jugeait intéressante: ce brin d'impertinence polie était des plus appréciables chez une femme aussi belle que Lena. Le mannequin gagnait des points dans l'estime de l'Américaine, qui la considérait plus comme un être éclairé qu'une parfaite poupée stupide et remplie d'inepties.

Une fois que son invitée eut terminée son entrée, un serveur vînt débarasser la table pendant qu'un autre, dans un ballet synchronisé et harmonieux, apportait le plat principal. On déposa une queue de lotte au saumon fumé avec sa sauce de gingembre devant l'Oyabun. Le parfum délicieux de ce met raffiné lui monta aux narines avec volupté. Alors qu'elle enfonçait sa fourchette à poisson dans la chair tendre de cette créature que l'on nomme "Crapaud" par sa laideur, Lena reprit la conversation, charmeuse:


- Hmm...laissez moi deviner...Votre japonais est excellent, digne de celui d'une native, à vrai dire il est en tout point comme celui d'une native, pourtant vous n'êtes en rien typé comme une japonaise, tout comme vos nom et prénom. Il y a très peu de chance que vous soyez métisse, mais peut-être l'êtes vous ? Une chose est sur vous avez du grandir au Japon ou y avoir vécu longtemps car même en étant doué pour les langues on n'obtient pas une telle maîtrise du japonais, surtout en étant aussi jeune que vous. Vous devez certainement avoir parfaitement assimilé la culture japonaise. Cela ne m'étonnerait pas que vous ayez pratiqué un art typiquement japonais. Votre manière de vous tenir, de parler, la façon de vous habiller, le choix de votre repas, oh et surtout les deux hommes à la table d'à côté qui semble être vos garde du corps, m'indique que vous n'êtes pas n'importe qui. Vous êtes certainement issue d'une famille aisé car l'éducation et la civilité dans vous faite preuve ne s'apprend pas sur le tard mais depuis l'enfance. En même temps vous ne semblait pas être une simple héritière au cerveau atrophié. Au contraire, je dirai... que vous êtes plutôt du type à s'impliquer dans les affaires familiale. Une femme d'affaire redoutable ? Non ?

Cassandre n'avait pas dit un mot durant tout le discours d'hypothèses de son hôte, mais elle ne put s'empêcher de sourire à pleine dents quand cette dernière eut finit. Cette jeune femme avait vraiment du potentiel et se revelait de plus en plus exquise et... appétissante. Cassandre bénit une fois de plus son instinct redoutable de lui faire choisir de si délicieuses victimes. Elle reposa sa fourchette sur le bord de l'assiette, sans avoir porté une seule fois le poisson à ses lèvres, et répliqua, amusée et séduite par l'esprit de Lena:

- Votre japonais est lui aussi correctement maitrisé, mais vous ne faites pas non plus "couleur locale", pardonnez mon expression. Lena est un prénom qui sonne plus occidental, voir même Europe de l'Est. Je parierais pour des origines slaves ou russes, sans vouloir vous vexer de quelques manières que ce soit en me trompant de nationalité... Ex-mannequin, je suppose aussi - on ne vous voit plus dans les magazines depuis un moment - probablement reconvertie. Pourtant, vous devez à votre tour avoir de l'influence pour avoir une table ici, et cela m'étonnerait fort que vous soyez l'épouse d'un vieillard sénile et riche pour avoir obtenu une place dans cet endroit. Vous êtes belle, et vous avez un esprit fort pour prouver au reste du monde que vous n'êtes pas qu'une petite chose jolie et stupide. Votre sens de l'observation est impressionnant tout comme votre impertinence. Vous devez sans doute travailler dans un milieu typiquement masculin, tout en ayant pourtant leur respect et leur confiance...

Cassandre se tut un instant avant de reprendre:

- Malheureusement, je ne me pense pas très douée pour ce genre de petit jeu, même si j'ai du apprendre très tôt à observer.

L'instinct, la concentration, l'observation, et surtout la chance étaient des qualités non négligeables dans son métier. Il fallait toujours qu'elle soit au courant de ce qu'il se passait autour d'elle, dans Yuukoku comme dans ses succursales. Et ce n'était pas les innombrables rapports et dossiers qui manquaient sur son bureau. Heureusement que l'administration existait pour qu'elle puisse un peu s'appuyer sur les autres...

- Néanmoins, vous avez fait mouche Mademoiselle. Mais suis je aussi transparente que vous semblez l'affirmer?

Elle lui dit ceci avec une moue charmante, tout en dégustant un morceau de sa lotte...

_________________

Cassandre McKeller
Don't be kind with me. I'm not a stupid doll...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mllepauline4ever.blogspot.com
Lena Kasama

avatar

Nombre de messages : 341
Age : 27
Age : 26 ans
Sexe : Feminin
Sexualité : bisexuelle
Métier : ex-mannequin actuellement officier de police
Petit(e) Ami(e) : *cherche dans le dico*
Date d'inscription : 10/11/2008

MessageSujet: Re: Quelques affaires à régler... [PV Lena] [TERMINE]   Mer 18 Fév - 1:52

- Votre japonais est lui aussi correctement maitrisé, mais vous ne faites pas non plus "couleur locale", pardonnez mon expression. Lena est un prénom qui sonne plus occidental, voir même Europe de l'Est. Je parierais pour des origines slaves ou russes, sans vouloir vous vexer de quelques manières que ce soit en me trompant de nationalité... Ex-mannequin, je suppose aussi - on ne vous voit plus dans les magazines depuis un moment - probablement reconvertie. Pourtant, vous devez à votre tour avoir de l'influence pour avoir une table ici, et cela m'étonnerait fort que vous soyez l'épouse d'un vieillard sénile et riche pour avoir obtenu une place dans cet endroit. Vous êtes belle, et vous avez un esprit fort pour prouver au reste du monde que vous n'êtes pas qu'une petite chose jolie et stupide. Votre sens de l'observation est impressionnant tout comme votre impertinence. Vous devez sans doute travailler dans un milieu typiquement masculin, tout en ayant pourtant leur respect et leur confiance...

Lena eu un léger sourire amusé surtout vers la fin de l'observation de Cassandre. Cette jeune-femme savait répondre. Elle avait su ne pas décevoir Lena. Un point cruciale. Elle laissa flotter la fin de sa phrase, certainement au cas ou Lena aurait quelque chose à dire. Mais la jeune femme n'en fit rien, elle bu une gorgé de son vin et mangea une bouché de son repas, laissant la jeune-femme continuer.

- Malheureusement, je ne me pense pas très douée pour ce genre de petit jeu, même si j'ai du apprendre très tôt à observer. Néanmoins, vous avez fait mouche Mademoiselle. Mais suis je aussi transparente que vous semblez l'affirmer?

Lena regarda droit dans les yeux la jeune-femme face à elle, chose qui destabilisé souvent les gens, et pris un ton énigmatique.

- Personne ne l'est mademoiselle McKeller, personne ne l'est.

Un sourire s'esquisa sur les lèvres de l'ancien top. Cette McKeller avait quelque chose de vraiment attrayant. La façon dont la jeune-femme l'avait abordé et dont elle posait son regard sur elle, en disait suffisamment à Lena.

- Donc vous êtes bien une femme d'affaire. Travaillez-vous dans un ou des secteurs en particulier ?

Calmement Lena écouta la réponse de Cassandre tout en mangeant son repas. Lena demanda rapidement si elle était de Yuukoku ou simplement une cliente de l'hôtel de passage pour affaire, la conversation était plaisante. La jeune femme ne manquait pas d'esprit. Vraiment pas.

- Même en reprenant les affaires familiales, cela a du être difficile de vous imposer. Ne le prenez pas mal mais le monde des affaires et peuplé surtout d'homme. Et d'homme qui n'aime pas que des femmes viennent sur leur territoire, surtout quand elles sont aussi doué si ce n'est plus qu'eux dans ce domaine qu'ils croient être réservé à leur seul personne.

Oui cette femme d'affaire devait avoir une certaine force de caractère qui plaisait à Lena. Force à laquelle on ne pouvait que se plier. Le repas tout comme la conversation des jeunes blondes avançait. La carte des dessert fut proposé aux deux jeunes- femmes. Lena ne pris même pas la peine d'ouvrir le menu qu'elle connaissait déjà par coeur. Aucun ne donnait spécialement envie à Lena. Le seul qu'elle souhaitait se trouvait déjà face à elle. Elle laissa William choisir à nouveau. Il était sur le point de lui conseiller quelque chose quand des voix se firent entendre depuis l'entrer du restaurant. Lena regarda en direction des voix, une personne mécontente car aucune table n'était disponible pour elle. Un homme, se plaignait de n'avoir de place et souhaitait voir le responsable. William serra les dents, s'excusa et alla régler le problème. Lena le suivit des yeux puis fit un léger signe de tête à Tokugawa, un ex catcheur peu bavard, de toute façon on l'avait pas engagé à faire la conversation mais pour assuré la sécurité. L'homme acquiesça et se mis aussitôt en mouvement, se rapprochant doucement du potentiel problème à venir.

- Melle McKeller, et si nous allions déguster ce dessert ailleurs, dans un endroit plus...calme. Je loge actuellement à l'hôtel. Donc si vous voulez bien me suivre...

Par la suite Lena se leva en espérant que Cassandre la suive jusqu'à sa chambre. Les portes d'un ascenseur vide s'ouvrit devant les deux belles blondes. Etant au bout du couloir cet ascenseur était volontairement isolé et par conséquent souvent vide. Il menait au chambres et clients les plus important qui ne louaient pas à la nuit ou la semaine mais au mois, des "clients résidents". Elle inséra son pass dans une fente juste à coté des numéros des étages, puis appuya sur le siens. Sans pass on ne pouvait pas utiliser facilement l'ascenseur. Question de sécurité...

_________________

Beautifull Stranger
~¤~ Je te surveille cher admin... Je te surveille tout le temps [Ca fait peur, ne ?] ~¤~
draw by_krzysztof20d
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre McKeller
Modo
avatar

Nombre de messages : 752
Age : 27
Age : 23 ans
Sexe : Féminin
Sexualité : Bisexuelle
Métier : Oyabun du clan McKeller
(Sycophante à ses heures perdues...)
Petit(e) Ami(e) : Divorcée... donc, célibataire!
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Quelques affaires à régler... [PV Lena] [TERMINE]   Mer 18 Fév - 17:57

Les deux femmes s'étaient vraisemblablement bien trouvées. Leurs esprits forts et leur impertinence pimentaient la conversation, tout en gardant cette distance polie et conventionnelle qu'exigeait le beau monde. Une véritable rixe, une joute verbale se déroulait entre elles. Chacun des mots prononcés autour de cette table était chargé de significations... Une suite de paroles à double sens qui les amusait autant l'une que l'autre. Elles se testaient, cherchaient jusqu'où l'autre irait, essayant par tous les moyens de prendre au piège son interlocutrice. Cette petite discussion faisait un bien fou à la jeune femme qui se sentait revivre. C'était un peu dur en ce moment, mais avec une telle adversaire, elle en oubliait ses soucis quotidiens, tout comme ce sycophante de Tomoe.

- Donc vous êtes bien une femme d'affaire. Travaillez-vous dans un ou des secteurs en particulier ?

Question piège à laquelle Cassandre avait réussi à trouver une réponse. Bien sûr, elle n'allait pas lui dire de but en blanc: "Eh bien, j'ai repris le clan de mon Père, bien connu dans le milieu de la drogue. Bien sûr, je blanchis l'argent de différentes manières, tout en n'oubliant pas de commettre quelques petites exécutions sommaires dans mes succursales..." Quoique avec un brin d'humour et un grand sourire, cela aurait pu tout à fait passer pour une plaisanterie... La jeune femme eut un délicieux sourire alors qu'elle prenait une bouchée de sa lotte. Elle prit le temps de mastiquer et d'avaler sa nourriture avant de reprendre la parole:

- L'entreprise familiale qu'a crée mon Père, s'est développée particulièrement dans l'immobilier et le secteur de l'art. Bien sûr, ces deux choses semblent totalement différentes, mais l'immobilier était une idée de feu mon Père, tandis que l'art est quelque chose qui fait battre depuis longtemps mon cœur. Je collectionne beaucoup, et de temps en temps, je fais dons de quelques œuvres de maîtres au Musée de Tokyo... Une de mes salles de ventes s'y trouve aussi. Enfin, cela ne doit pas vous sembler très passionnant... Et je n'aime pas vraiment m'étaler sur ma vie professionnelle, qui me paraît parfois bien insipide, car reprendre les affaires de mon Père est un choix que l'on m'a imposé très tôt.

Cassandre préférait noyer son interlocutrice sous un tas de détails inutiles et ennuyeux pour l'empêcher de reposer la question plus tard. Elle préférait rester discrète sur les activités réelles des McKellers, mais la jeune femme savait mentir sans difficulté et parvenait la majeure partie du temps à tromper ses interlocuteurs. Enfin, ce n'était qu'une technique parmi tant d'autres... Lena ajouta alors:

- Même en reprenant les affaires familiales, cela a du être difficile de vous imposer. Ne le prenez pas mal mais le monde des affaires et peuplé surtout d'hommes. Et d'hommes qui n'aiment pas que des femmes viennent sur leur territoire, surtout quand elles sont aussi douées si ce n'est plus qu'eux dans ce domaine qu'ils croient être réservé à leur seul personne.

L'Oyabun acquiesça de la tête. C'est vrai que ce n'était pas facile tous les jours, et que chaque matin, elle devait trouver assez de motivations pour se lever. Bien sûr, le clan passé avant tout pour elle. C'était sa famille, celle qu'avait composé son Père et qu'elle avait agrandi. Elle y tenait comme à la prunelle de ses yeux, et même si parfois elle ne se sentait plus le courage d'avancer, il lui suffisait de penser à Léon ou à Texas... Ils sacrifiaient tous les jours leurs vies pour elle, alors pourquoi ne leur donnerait elle pas une raison pour qu'il ne regrette rien? En tout cas, il était sûr qu'elle n'imposerait pas à sa soeur ou à son frère de prendre un jour sa relève. Ils suivraient les études qu'ils désireraient, et si l'un d'eux voulait lui succéder, elle le formerait du mieux qu'elle pourrait.

" Vous avez raison... Mais en même, ce n'est facile pour aucune femme en réalité... Devoir toujours prouver qu'on est capable, qu'on mérite mieux, et que l'égalité des droits entre hommes et femmes n'existe pas pour rien. C'est un combat perpétuel, et heureusement que des femmes ont eu le courage - et la folie aussi - de s'opposer aux régimes machistes de leurs époques..."

Cassandre n'était pas vraiment féministe. Elle désirait jusque chacun ait le même droit et la même considération. Surtout quand on était doué...

Bientôt, leurs assiettes furent vides et on apporta rapidement la carte des desserts. Avant que Cassandre ait pu l'ouvrir pour consulter les mets exquis et divers qui étaient proposés, une altercation eut lieu dans son dos. Un homme se plaignait avec virulence qu'aucune table n'était libre pour l'accueillir. L'Oyabun détestait ce genre de comportement extravagants et futiles en public. C'était totalement puéril et ridicule de s'agiter ainsi pour une place dans un restaurant. Le serveur partit donc sur les nerfs régler le conflit. Alors qu'elle tournait le visage en direction de Lena, elle se rendit compte que cette dernière fit un signe de tête à un des gorilles qui se tenait dans le restaurant. Il lui obéit silencieusement et se rendit auprès de l'agitateur. Cassandre se demanda alors si son interlocutrice n'avait pas quelques affaires dans le restaurant pour que les employés lui obéissent ainsi au doigt et à l'oeil.


- Melle McKeller, et si nous allions déguster ce dessert ailleurs, dans un endroit plus...calme. Je loge actuellement à l'hôtel. Donc si vous voulez bien me suivre...

Cassandre accepta avec un charmant sourire. Elle se leva de sa chaise et déposa sa serviette froissée sur la table, pour montrer qu'elle avait apprécié le repas. Elle se tourna rapidement vers Léon et Texas, et leur indiqua par un discret geste de la main de l'attendre à l'extérieur. De toutes façons, elle avait son portable sur elle. Si un problème survenait, elle n'aurait qu'à appuyer sur dièse pour qu'ils accourent.

Elle suivit donc Lena jusqu'à l'ascenseur, et monta avec elle. La jeune femme devait vraiment avoir les moyens pour louer une chambre au mois ici à la vue du pass qu'elle tenait en main. Ce n'était pas n'importe qui. Les portes métalliques de l'ascenseur se refermèrent sur elle, et l'indécrottable petite musique les accompagna jusqu'à l'étage voulu. Cassandre, avec le sourire, lui demanda alors en plaisantant:


- Je me demande bien comment vous faîtes pour supporter cette musique, ô combien répétitive, tous les jours...

_________________

Cassandre McKeller
Don't be kind with me. I'm not a stupid doll...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mllepauline4ever.blogspot.com
Lena Kasama

avatar

Nombre de messages : 341
Age : 27
Age : 26 ans
Sexe : Feminin
Sexualité : bisexuelle
Métier : ex-mannequin actuellement officier de police
Petit(e) Ami(e) : *cherche dans le dico*
Date d'inscription : 10/11/2008

MessageSujet: Re: Quelques affaires à régler... [PV Lena] [TERMINE]   Jeu 19 Fév - 16:16

- Je me demande bien comment vous faîtes pour supporter cette musique, ô combien répétitive, tous les jours...

- mmmh... A vrai dire je ne la supporte pas. Apparemment il serait plus facile d'avoir une fontaine de chocolat dans ma chambre que de changer la musique de l'ascenseur.

A croire que les Sex pistol n'était pas apprécié par toute la clientèle; mais Lena sentait bien qu'un jour elle arracherait cet haut parleur pour taire cet musique affreuse.

Lena guida sa belle invitée jusqu'à sa chambre qui ressemblait plus à un appartement de haut standing composé de plusieurs pièces à peine compartimenté, qu'à une simple chambre d'hôtel. On entrée d'abord dans un court couloir qui donné sur un salon spacieux avec tout le confort nécessaire. La pièce était disposé d'un coin mini-bar avec le comptoir et tout ce qu'il faut. En continuant à gauche une deuxième pièce à la porte entrouverte servait d'antichambre au bureaux de Lena. Là où elle travaillait la plus part du temps et même s'endormait parfois. Elle s'aperçut qu'elle était descendu en laissant la musique allumé ( http://www.deezer.com/track/2114390 ) elle pris donc la télécommande de la chaine hifi et se contenta d'en baisser le son, laissant la musique comme fond sonore.

Aucune affaires personnel était visible, sauf une chose qui se trouvait dans sa chambre fermé par de grande portes blanches à droite du salon, soi à l'opposé du bar. Une simple photo dans un cadre en argent était disposé sur une table de chevet. Un anniversaire, celui de Lena. L'enfant était entouré de ses deux parents et son oncle. L'une des rares photos où ils étaient tous réunit et encore en vie.
Quant à ses armes, eh bien elles étaient tout simplement hors de vu mais bien présente. Une véritable armurerie quand on savait où elles étaient disposé...

Lena esquissa un sourire envers Cassandre. Belle, charmeuse, charismatique, intelligente, drôle, oui et alors? Ce n'était pas ça qui attirait Lena. Non c'était cet espèce d'aura indéfinissable qui entourait la jeune-femme. Quelque chose qui parvenait à envouter Lena. Fait rare, vu qu'elle envoutait plus qu'elle était envouté. La jeune femme pouvait s'en féliciter. Lena aimait la force qu'elle entrevoyait dans les yeux bleuté aux teintes grises de Cassandre.

Lena invita Cassandre à s'asseoir confortablement et demanda si elle souhaiter prendre un verre. Elle passa derrière le speudo bar de la suite prête à servir Cassandre. Elle se prépara par la même occasion un black russian.
Elle regarda droit dans les yeux la jeune-femme et pencha légèrement la tête de coté.

- J'ignore pourquoi mais vous êtes très intrigante Melle McKeller. Oui vraiment...,


_________________

Beautifull Stranger
~¤~ Je te surveille cher admin... Je te surveille tout le temps [Ca fait peur, ne ?] ~¤~
draw by_krzysztof20d
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre McKeller
Modo
avatar

Nombre de messages : 752
Age : 27
Age : 23 ans
Sexe : Féminin
Sexualité : Bisexuelle
Métier : Oyabun du clan McKeller
(Sycophante à ses heures perdues...)
Petit(e) Ami(e) : Divorcée... donc, célibataire!
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Quelques affaires à régler... [PV Lena] [TERMINE]   Ven 20 Fév - 19:38

Lena entra dans un vaste et luxueux appartement. C'était vraiment du grand standing, et Cassandre doutait de plus en plus que son hôte ne soit pas affiliée d'une manière ou d'une autre à l'hôtel pour posséder une suite aussi impressionnante. La jeune femme alla baisser la musique qu'elle avait visiblement oublié d'éteindre en descendant au restaurant. L'Oyabun ne put néanmoins s'empêcher de sourire en repérant qu'il s'agissait des Queens of Stone Age. La jeune femme observa un instant le luxueux appartement. C'était décoré avec soin, mais Cassandre se doutait que ce n'était pas la patte de Lena. Cela sentait le fait-sur-mesure-pour-tout-le-monde, qu'on pouvait aisément retrouvé dans tous les grands hôtels.

Cassandre alla s'installer dans un des précieux petits fauteuils blancs qui composaient le salon, tandis que Lena préparaient quelques verres derrière le bar qui lui faisait face. Elle lui demanda ce qu'elle voulait boire. L'Oyabun choisit simplement un whisky sans glace. Elle remarqua alors que son hôte se préparait un Black Russian. La jeune femme sourit des coïncidences voulues ou non: un whisky qui rappelait ses origines irlandaises et américaines et un Black Russian qui avait dans son nom la consonance du pays froid d'où semblait venir Lena.

Alors qu'un silence s'installait doucement, l'ex-mannequin lui dit, la tête légèrement penchée tout en la fixant du regard:

- J'ignore pourquoi mais vous êtes très intrigante Melle McKeller. Oui vraiment...

Cassandre haussa un sourcil, comme étonnée de cette remarque, mais fut ravie de constater qu'elle avait tapé dans l'oeil de la jeune femme. L'américaine se leva de son fauteuil. Elle avait été assisse beaucoup trop longtemps dans la journée pour y passer encore du temps. Elle s'avança de sa démarche gracieuse et féline vers le bar, et s'y appuya avec un sourire charmant aux lèvres.

Elle contempla Lena et tous les gestes délicats qu'elle faisait pour se préparer son cocktail. L'odeur de la liqueur de café lui emplit les narines quand son hôte en ouvrit la bouteille. La jeune femme ne cessait d'observer l'apprentie barmaid. Son regard se posait sur chaque partie de son corps, l'évaluant ainsi du regard. Au bout d'un moment, elle lui répondit:


- Vous l'êtes beaucoup aussi Lena, et ce charme fou qui se dégage de vous est des plus appétissants.

Son appétit s'était réveillée. Elle avait les sens en éveil, telle un chasseur guettant sa proie. Elle s'en serait presque lécher les babines si le geste n'avait été déplacé. Ses pulsions sexuelles enfouies s'étaient réveillées et elle était prête à tout pour posséder cette femme.

Elle passa à son tour derrière le bar, et commença à aider Lena dans ses mélanges, l'observant du coin de l'oeil de temps en temps. Elle s'arrêta alors un moment, et se tournant complètement vers la jeune femme. Son parfum délicat et fragile lui parvenait enfin. La distance avait fait jusqu'à cet instant qu'elle ne l'avait pas senti. Elle approcha son visage du cou divin et délicats de Lena, et vînt respirer les effluves de fragrance. Elle s'enivrait autant de l'odeur naturelle de Lena que de son odeur artificielle.

Cassandre se rapprocha un peu plus, et déposa un baiser à la base du cou de Lena. Son rouge à lèvres laissa une marque légèrement rose sur cette peau blanche et pure. Sa main droite caressa doucement le bras de son hôte, avant d'arriver avec douceur à son visage. Elle se décolla un peu de la jeune femme pour lui dire avec un sourire charmeur et charmant:


- Vous avez un parfum merveilleusement enivrant...

_________________

Cassandre McKeller
Don't be kind with me. I'm not a stupid doll...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mllepauline4ever.blogspot.com
Lena Kasama

avatar

Nombre de messages : 341
Age : 27
Age : 26 ans
Sexe : Feminin
Sexualité : bisexuelle
Métier : ex-mannequin actuellement officier de police
Petit(e) Ami(e) : *cherche dans le dico*
Date d'inscription : 10/11/2008

MessageSujet: Re: Quelques affaires à régler... [PV Lena] [TERMINE]   Lun 23 Fév - 17:50

Un whisky sans glace. Ce n'était pas les boisson que les jeune-femme apprécié le plus car trop forte. Lena eu un petit sourire. Après tout le black russian n'était pas non plus considéré comme une boisson pour fillette.
Cassandre ne resta pas longtemps assise sur l'un des fauteuil du salon. Elle rejoigna Lena au bar. S'appuyant contre le bar, face à elle, et l'observant. Lena sentait parfaitement son regard posé sur elle. Elle avait l'habitude qu'on la regarde, pourtant elle avait un peu de mal à se concentrer sur ce qu'elle faisait. Elle du fournir un effort pour qu'on ne le remarque pas.

- Vous l'êtes beaucoup aussi Lena, et ce charme fou qui se dégage de vous est des plus appétissants.

Cassandre ne tarda pas ensuite à rejoindre Lena de l'autre coté du bar. L'ex-top eu un petit sourire en coin.
Cassandre s'approcha d'elle, l'aidant dans son rôle de barmaid. La conscience du corps de cette femme à quelques centimètre du siens faisait doucement monter l'excitation en elle. Cassandre se tourna face elle, les deux corps se frôlant, elle déposa un doux baiser à la base du coup de Lena, qui fut surprise par la manoeuvre, avant qu'un sourire de plaisir vienne s'afficher sur son visage. Lena put sentir le contact doux de ses lèvres contre sa peau et l'odeur inébriante des cheveux blond de son invitée. De temps en temps laisser l'initiative avait du bon. Un frisson d'un plaisir anticipé parcouru l'échine de Lena, tout comme la main de Cassandre qui remonta doucement le long de son bras avant de caresser le visage de Lena. Cassandre recula légèrement.

- Vous avez un parfum merveilleusement enivrant...

L'ex-model pris l'une des longue boucle d'or de Cassandre, qu'elle porta à ses lèvre et sentit délicatement. Elle regarda ensuite Cassandre dans les yeux, comme si elle pourrait débusquer le secret qui entourait son invitée. Car c'était bien ça qui attirait Lena, cet aura de puissance et de mystère qui entourait Cassandre. Lena s'avança, noyant les quelques centimètres qui avait osé s'immiscer entre elle et Cassandre. Lui caressant le bras, à son tour elle se pencha et déposa un baiser sur le cou de Cassandre. Un prêté pour un rendu, qui amusa Lena. Ses lèvre étaient à quelques millimètres de celle de Cassandre, se touchant presque puis se frôlant. Oscar Wilde disait que le meilleur moyen de résister à la tentation était d'y céder. Lena aimait bien cette devise et comptait s'y adonner sérieusement avec sa belle invitée. Un sourire amusée s'afficha sur le visage de Lena qui s'assit sur le bar ou plutôt sur le plan de travail en contre bas et tendit le whisky sans glace de Cassandre. Lena bu une gorgée de sa boisson, puis déposa son verre un peu plus loin, jouant avec la cerise entre ses lèvres.

Elle tendit la main à Cassandre puis passa ses bras autour de son cou avant de céder à la tentation comme le préconisait si bien Oscar Wilde. Elle embrassa Cassandre et lui chuchota à l'oreille.

- Et si je vous faisais un peu visiter mon humble demeure ?

Le sourire aux lèvres, elle finit par désigné, le bar et le salon, avec un petit air à la fois sérieux mais en même temps amusé et sensuel. Elle éclipsa volontairement son bureau. Enfin le tour de la chambre, fermé par ces deux grandes porte blanche. Cette pièce qui renfermé un immense lit aux draps blanc, une grande salle de bain des plus spacieuse et munis d'un jacuzzi qui ressemblait plus à une mini-piscine bien spacieuse pouvant accueillir une quinzaine de personnes sans problème. Mais là, Lena ne pouvait se contenter de simplement désigner sa chambre. Il fallait tout simplement s'y rendre.

_________________

Beautifull Stranger
~¤~ Je te surveille cher admin... Je te surveille tout le temps [Ca fait peur, ne ?] ~¤~
draw by_krzysztof20d
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre McKeller
Modo
avatar

Nombre de messages : 752
Age : 27
Age : 23 ans
Sexe : Féminin
Sexualité : Bisexuelle
Métier : Oyabun du clan McKeller
(Sycophante à ses heures perdues...)
Petit(e) Ami(e) : Divorcée... donc, célibataire!
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Quelques affaires à régler... [PV Lena] [TERMINE]   Lun 23 Fév - 19:17

Lena n'avait pas mal prit ses gestes et ses caresses. Bien au contraire, l'ex-mannequin était prête à jouer avec l'Oyabun... Les doigts fins et agiles de son hôte emprisonnèrent une mèche blonde et bouclée de Cassandre, la portant à ses lèvres, respirant le parfum délicat donné par ses produits de beauté... Lena ne la quittait pas des yeux, et la jeune femme pouvait lire dans ce regard magnifique toute la sensualité et l'audace qui se dégageait de son corps. Cassandre ne rêvait que d'une chose; embrasser ses lèvres délicieuses qui se présentaient à elle. L'américaine passa lentement sa langue sur ses dents d'un blanc d'ivoire.

La jeune femme se rapprocha encore un peu plus de l'Oyabun, et déposa à son tour un baiser dans le cou délicat de Cassandre. Elle frissonna sous ce baiser "rendu", et sentit l'excitation monter de plus en plus en elle. Lena se décolla de son invitée pour venir s'asseoir sur le plan de travail. La jeune femme était plus que désirable et son sex-appeal montait à mesure qu'elle passait la cerise de son cocktail sur ses lèvres. Le rouge du fruit se mariait divinement bien avec celui des lèvres de Lena. Elle lui tendit son whisky que Cassandre but tranquillement, tandis que son hôte trempait ses délicieuses lèvres dans son Black Russian. La jeune femme déposa son verre, et le repoussa un peu plus loin, avant de passer deux délicats bras autour de la nuque de Cassandre. S'appuyant ainsi sur les épaules rondes de l'Oyabun, elle l'attira légèrement à elle, et offrit un surprenant baiser au goût de café/vodka. Ce fut un très agréable baiser et Cassandre aurait voulu en prolonger l'étreinte.

Lena se dégagea un peu du corps de la belle blonde, pour lui dire dans le creux de l'oreille:

- Et si je vous faisais un peu visiter mon humble demeure ?

Cassandre eut un sourire charmant quand Lena indiqua les différentes parties de son appartement. Cela offrait de nombreux espaces de jeu dans l'esprit de la jeune femme. Elle lui désigna d'un geste de la main les deux larges portes blanches, qui devaient, sans aucun doute, mener à la chambre. Cassandre adressa un délicieux sourire à son hôte, puis, lui prit la main, et l'entraîna dans son sillage. Elle attendit que la jeune femme descende du comptoir, avant de se diriger vers les deux grandes portes.

Une fois devant, et ne lâchant toujours pas la main de sa compagne, elle poussa l'un des battants, et précéda la jeune femme dans la chambre, comme si cela avait la sienne. Cassandre observa un instant le décor, et vit avec plaisir que le lit était large et semblait des plus confortables. Elle ne put s'empêcher de lancer en souriant:

"Jolie chambre..."

Cassandre lâcha la main de son hôte pour se diriger vers l'imposant lit. Elle caressa avec douceur les draps de soie blanche. Elle s'y assit avec élégance, et invita Lena à prendre place à ses côtés.

Une fois assisse, elle caressa avec tendresse les cheveux blonds de la russe, ne cessant de la contempler. C'était vraiment une très belle femme qui dégageait beaucoup de charme et de sensualité...

Elle approcha son visage du sien et l'embrassa longuement. Leurs lèvres s'appuyèrent l'une contre l'autre avec timidité au début, mais bien rapidement, la fougue et la passion prirent le dessus. Leurs bouches entrouvertes se caressaient mutuellement par le biais de leurs langues. Cassandre poussa doucement Lena sur le lit, et passa ses jambes fines de chaque côté de ses hanches. Ses mains courraient sur le corps parfait de la jeune femme, caressant une courbe délicate ou un morceau de peau dénudé. Elle déposait des baisers sur chaque partie visible de la peau de Lena avec une véritable envie d'en vouloir plus...

_________________

Cassandre McKeller
Don't be kind with me. I'm not a stupid doll...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mllepauline4ever.blogspot.com
Lena Kasama

avatar

Nombre de messages : 341
Age : 27
Age : 26 ans
Sexe : Feminin
Sexualité : bisexuelle
Métier : ex-mannequin actuellement officier de police
Petit(e) Ami(e) : *cherche dans le dico*
Date d'inscription : 10/11/2008

MessageSujet: Re: Quelques affaires à régler... [PV Lena] [TERMINE]   Mar 24 Fév - 23:57

Cassandre posa son regard sur les deux grandes portes qui menaient à sa chambre. Elle eut un sourire et pris la main de Lena pour la guider à sa propre chambre. Les rôle s'était inversé, Cassandre devenant l'hôte guidant son invitée à travers l'appartement. Amusant ou plutôt plaisant comme situation pour Lena qui se laissa faire sans protester un instant.

- Jolie chambre...

Un sourire en coin anima le visage de Lena.

- Mmm, mais trop grande pour moi toute seule.

Lena regarda Cassandre se dirigeait droit vers son lit et y prendre gracieusement place. Elle invita Lena à la rejoindre qui ne se refusa en rien l'invitation. La jeune femme la regarda un moment, tout en caressant les cheveux de Lena, détaillent le moindre de ses traits, la moindre de ses formes. Lena sentait le regard de Cassandre sur son corps. Cette sensation lui procurer des frissons d'excitation difficilement contrôlable. Elle avait l'impression de se retrouver face à un serpent. Un serpent qui l'hypnotiser pendant qu'il enroulait sans un bruit son corps autour de sa proie pour l'enserrer avant de la dévorer. L'excitation prenait place en elle, Lena n'était plus guidé que par son seul désir et animé par les gestes sensuel de Cassandre.

Ce fut un soulagement de voir les lèvres de Cassandre s'approcher doucement des siennes. Elles se frôlèrent d'abord, puis doucement se superposèrent l'une à l'autre, avant de bourgeonner en un baiser qui laissa la place à d'autre de plus en plus enflammé.
Lena laissa le dos de sa main effleurer le cou de Cassandre, puis lentement descendre jusqu'à son épaule avant de se glisser sous la veste de Cassandre pour l'enlever.

Dans le même temps Cassandre l'allongea sur son lit. Se mettant à califourchant sur Lena et ne cessant de la caresser ou de l'embrasser. Lena sentait les doigts délicat de Cassandre parcourir son corps en même temps que des frissons d'excitation et de plaisir le long de son échine. La chaleur montait en elle, chaque baiser chaque caresse, chaque partie d'elle qui rentraient en contacte avec Cassandre s'échauffaient en réclamant toujours plus. Laissant ses mains toucher, caresser, explorer chaque membres du corps de Cassandre qui lui était accessible.

Rendant ces baisers ardent, l'embrassant dans le cou, Lena finit par enlevé son col roulé qu'elle jeta un peu plus loin dans la pièce. Laissant ainsi une vue privilégié à Cassandre sur sa poitrine, qui était mise en valeur par un soutient gorge noir de lingerie fine, un mélange de soie et de satin. Par la même occasion elle acheva de défaire sa coupe par un mouvement rapide. Ses cheveux tombèrent en une longue cascade blonde qui s'étala sur les draps blanc du lit, comme une auréole qui entoura le visage de Lena. Auréole qui contraster avec le feu de désir qui brûlait en elle. Chose qu'elle ne pourrait éteindre que par le feu lui même, avant qu'il ne se rallume comme il le faisait à chaque fois, ne faisant que le nourrir d'avantage pour qu'il s'apaise un moment.

Posant ses mains sur les hanches de Cassandre, elle remonta l'une de ses mains le long de son buste alors que la seconde descendait lentement le long des cuisses de la belle blonde. Sa main finit par remonter et se glisser sous la robe noir de Cassandre. Noir. Une couleur qu'affectionnait particulièrement Lena, justement parce que ce n'était pas une couleur à proprement dite. Une couleur sans être une couleur, une russe sans être une russe, une japonaise sans être une japonaise... Juste du noir, juste Lena...

_________________

Beautifull Stranger
~¤~ Je te surveille cher admin... Je te surveille tout le temps [Ca fait peur, ne ?] ~¤~
draw by_krzysztof20d
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre McKeller
Modo
avatar

Nombre de messages : 752
Age : 27
Age : 23 ans
Sexe : Féminin
Sexualité : Bisexuelle
Métier : Oyabun du clan McKeller
(Sycophante à ses heures perdues...)
Petit(e) Ami(e) : Divorcée... donc, célibataire!
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Quelques affaires à régler... [PV Lena] [TERMINE]   Mer 25 Fév - 19:12

Elle sentait les mains de Lena caressaient ses bras, ses hanches, ses cuisses. L'Oyabun frissonnait sous ces gestes pleins de sensualité. Depuis quand n'avait elle pas ressenti autant de plaisir, d'excitation? Son boulot l'avait depuis un moment empêché de prendre soin d'elle, de s'attacher à des "futilités" comme l'amour. Elle n'avait pas eu depuis longtemps de partenaires plus ou moins réguliers, trop prise par ses affaires.

Lena retira son col roulé, et Cassandre eut à loisir l'occasion de contempler le corps parfait de la belle russe. Les doigts longs et agiles de l'américaine parcoururent avec douceur les courbes de Lena, qui semblaient avoir été sculptées par Pygmalion lui-même. Les cheveux blonds de son hôte furent défaits et s'étalèrent en une magnifique auréole. Les lèvres de Cassandre s'approchèrent de la peau nue de la Russe, et embrassa chaque carré de peau qui se présentait à elle. Son rouge à lèvres laissait quelques marques selon la prononciation de son baiser.

Cassandre ne changea pas de position, mais se redressa. Sa veste était déjà à terre, retirée par les mains expertes de la belle femme. D'un geste expert, l'Oyabun dégrafa sa robe, attachée dans le dos. Elle fit tomber les anses larges de sa tenue, et se retrouva à moitié nue face à son hôte, découvrant un très élégant soutien-gorge d'un noir profond. Cassandre était toujours très sobre dans le choix de ses sous-vêtements. Ses couleurs préférées ne variaient pas beaucoup entre le noir élégant, le blanc innocent ou le rouge attirant. Si elle avait su qu'elle passerait un si agréable moment, elle aurait certainement prit la peine d'opter pour des dessous plus affriolants.

Elle sentit une des mains de Cassandre s'insinuer sous l'un des plis de sa robe, caressant avec passion sa cuisse nue. Lena voulait aller plus loin, et l'américaine était loin d'être contre. Elle se pencha sur la jeune femme et lui murmura au creux de l'oreille, avec envie:

« Me croyez vous si je vous affirme que j'ai follement envie de vous? Lena, vous êtes une femme vraiment très attirante et je vous croquerais volontiers... »

Cassandre se déplaca, et s'installa aux côtés de la russe. Elle fit tomber sa robe au sol et dénoua à son tour ses longs cheveux blonds. De lourdes boucles pesaient avec légéreté sur ses épaules nues. Telle une Vénus sortant des flots en sous-vêtements, Cassandre se présenta ainsi à la jeune femme.
Elle remonta sur le grand lit, et vînt baiser avec passion les lèvres tendres de Lena...


[désolée, j'étais pas vraiment inspirée]

_________________

Cassandre McKeller
Don't be kind with me. I'm not a stupid doll...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mllepauline4ever.blogspot.com
Lena Kasama

avatar

Nombre de messages : 341
Age : 27
Age : 26 ans
Sexe : Feminin
Sexualité : bisexuelle
Métier : ex-mannequin actuellement officier de police
Petit(e) Ami(e) : *cherche dans le dico*
Date d'inscription : 10/11/2008

MessageSujet: Re: Quelques affaires à régler... [PV Lena] [TERMINE]   Sam 28 Fév - 3:36

Lena laissa à contre coeur Cassandre se redressait. Elle enleva le haut de sa robe. La vu enchanta Lena qui n'avait rien à redire sur le corps de son invitée. Délicieux. A regarder, et à toucher. Elle tendit son bras pour effleurer la peau délicate de Cassandre, jusqu'à touché du bout des doigts la lingerie de la jeune-femme. Retenant Cassandre par la hanche, elle se redressa un peu à son tour et répondit à l'appel de la chaire en l'embrassant.

Le dos de l'ancien top toucha à nouveau le lit, Cassandre se pencha alors vers elle et lui sussura à l'oreille, d'une voix qui ne faisait qu'augmenter l'excitation en elle.

- Me croyez vous si je vous affirme que j'ai follement envie de vous? Lena, vous êtes une femme vraiment très attirante et je vous croquerais volontiers...

Lena se mordilla la lèvre inférieure, laissant un léger rire s'échapper. Elle passa l'une des ses mains dans les cheveux soyeux de Cassandre et l'embrassa avec passion. Ca faisait longtemps qu'elle n'avait pas entendu ce genre de paroles. Des paroles où quoi qu'en dise étaient toujours agréable à entendre quand on pensait de même pour la personne qui les clamait.

- Et vous me croirez vous si je vous avouai que je me laisserai volontiers croquer par vous, et ce autant de fois que vous le désirerez ?

Un sourire décora ses lèvres, au moins après on ne pouvait pas lui reprocher de ne pas prendre soin de la clientèle. Un service spéciale offert par le complexe hôtelier pour ses meilleurs clients.

Cassandre se dégagea à nouveau. Lena la regarda enlever le reste de sa robe. Un sourire aux tendances carnassières se dessina sur son visage. Lena se mit à genoux sur le bord du lit et d'une main dégrapha son pantalon, le laissant lentement glisser le long de ses cuisses, puis posa ses pieds au sol, laissant le pantalon choir parterre. Elle remonta sur le lit caressant de ses yeux le corps de Cassandre qui s'approcha et l'embrassa.

Les baisers devenaient plus en plus brulant de désir. Cassandre à nouveau sur elle, Lena se redressa embrassant à son tour le corps divin offert à elle. Elle déplaça la bretelle du sous-vêtement de Cassandre et déposa un baiser à l'endroit où elle était avant. Enlaçant toujours Cassandre, d'un geste expert elle dégrapha le soutient gorge de la jeune-fille sans pour autant l'enlever, puis elle effectua une rotation et la déposa à son tour sur le lit. Son baiser initiale sur l'épaule de son invitée s'intensifia, puis Lena pourlécha cette endroit avant de laisser un suçon sur la clavicule de la jeune-femme. Sa signature.

De ce point, elle descendit le long du corps sublime de Cassandre, en déposant régulièrement un baiser le long de son cheminement. Elle déposa un baiser plus long entre les seins généreux de Cassandre, s'y attardant particulièrement. Caressant de sa langue cette poitrine exquise.

Elle descendit encore plus bas, toujours en parcourant le corps de ses lèvres. Arrivée au niveau du nombril, la pointe de sa langue effleura la peau blanche de Cassandre. Un sourire joueur sur les lèvres, elle s'amusa à dessiner avec l'extrémité de sa langue, un cercle autour du nombril. Avant d'y déposer un dernier baiser.

Elle remonta aux lèvres de Cassandre , son corps collé au sien, poitrine contre poitrine, laissant une de ces mains caresser les cuisses de la femme d'affaire pour finir par se déplacer vers l'entre cuisse. Elle l'embrassa et se trouva de nouveau sous la jeune-femme. Intéressant...










[hrp là je crois que c'est moi qui ai sérieusement craquée -_-"]

_________________

Beautifull Stranger
~¤~ Je te surveille cher admin... Je te surveille tout le temps [Ca fait peur, ne ?] ~¤~
draw by_krzysztof20d
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre McKeller
Modo
avatar

Nombre de messages : 752
Age : 27
Age : 23 ans
Sexe : Féminin
Sexualité : Bisexuelle
Métier : Oyabun du clan McKeller
(Sycophante à ses heures perdues...)
Petit(e) Ami(e) : Divorcée... donc, célibataire!
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Quelques affaires à régler... [PV Lena] [TERMINE]   Sam 28 Fév - 11:13

Les deux jeunes femmes étaient maintenant toutes les deux en sous vêtements en face l'une de l'autre. Lena semblait experte. Elle fit tomber du bout du doigt une des bretelles de la jeune femme avant d'y déposer un baiser prononcé. Cassandre tourna le regard vers son épaule, et remarqua que la Russe y avait apposé sa marque. Un suçon trônait fièrement sur l'épaule blanche et fine de l'américaine. L'Oyabun eut un sourire. Son dernier suçon devait remonter à ses années lycée et à son premier petit ami...

Elle sentit alors son soutien gorge se dégrafer. Les doigts agiles de Lena étaient passées par là... Cassandre se retrouva allongée de nouveau sur le lit, tandis que Lena déposait des baisers un peu partout sur son corps. Elle frissonnait de plaisir et de désir sous les lèvres et les coups de langue ravageurs de la belle russe. Elle s'attarda particulièrement sur sa poitrine, et Cassandre en profita pour retirer quelques agrafes du soutien-gorge de Lena. Il n'y avait aucune raison pour qu'elle soit la seule à être demie-nue.

La russe descendait de plus en plus bas sur le corps de la jeune femme, qui frissonnait sous certaines baisers bien placés. Lena revint vers son visage pour l'embrasser, tandis que Cassandre sentait les mains de la jeune femme s'attardait sur ses cuisses, puis glisser doucement vers son mont de Vénus. Elle aimait sentir la peau nue de la jeune femme contre la sienne, respirer les effluves sucrées de son parfum. Rapidement, Lena descendit de nouveau vers le bas ventre de l'Oyabun qui se crispa un instant d'excitation. Elle se redressa sur les coudes, et observa, un sourcil levé, Lena. Oserait elle? Si elle ne prenait pas les devants, Cassandre le ferait.

D'une caresse sur la joue, Cassandre attira de nouveau Lena à elle, et l'embrassa fougueusement. Ne se gênant pas le moins du monde, la yakuza fit descendre ses doigts agiles le long de l'échine sensuel de la Russe, avant de glisser sur ses cuisses, et caresser doucement la texture de sa culotte. Ses doigts s'insinuèrent alors avec expérience entre les plis soyeux du satin et commencèrent à caresser doucement la vulve de son hôte. Tout en l'embrassant, elle stimulait la jeune femme du bout des doigts.

Son regard flamboyait d'envie et de désir pour la belle russe. Elle voulait la posséder toute entière, ne serait ce que pour un moment. Elle se voyait en Lena, le même physique gracieux et parfait, le même caractère. Elles avaient surement plus de points communs qu'elles ne pouvaient l'envisager. Peut être qu'en possédant l'aura puissante de Lena, elle deviendrait elle même puissante. Elle se souvînt rapidement de certains cours d'anthropologie qu'elle avait suivi où son professeur expliquait l'anthropophagie chez certaines tribus: les guerriers dévoraient le coeur de leurs ennemis morts pour acquérir leur force et leurs courage. Cassandre se voyait un peu comme un de ses guerriers, sauf qu'au lieu de manger Lena, elle allait simplement la consommer dans un acte sexuel passionné...

Elle lui mordilla la lèvre inférieure avec délectation, tandis que ses doigts continuaient à s'affairer sous le tissu de satin et de soie... Elle aimait entendre les gémissements discrets de Lena... Cela l'excitait terriblement...

_________________

Cassandre McKeller
Don't be kind with me. I'm not a stupid doll...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mllepauline4ever.blogspot.com
Lena Kasama

avatar

Nombre de messages : 341
Age : 27
Age : 26 ans
Sexe : Feminin
Sexualité : bisexuelle
Métier : ex-mannequin actuellement officier de police
Petit(e) Ami(e) : *cherche dans le dico*
Date d'inscription : 10/11/2008

MessageSujet: Re: Quelques affaires à régler... [PV Lena] [TERMINE]   Lun 2 Mar - 20:23

La chaleur de son corps ne faisait qu'augmenter graduellement. Elle embrassa Cassandre et redescendit de nouveau le long du corps de sa partenaire, stimulant soigneusement son entre-jambe de ses doigts fin et agile. Cassandre se redressa sur ses coude et observa Lena. Un défi ? En tout cas Lena le pris tel quel. Si elle avait eu l'ombre d'une hésitation, elle s'évanouit aussitôt. Aucune chance qu'elle se détourne d'un tel défi.

Sans la quitter des yeux, Lena écarta avec douceur les cuisses de sa convive et s'approcha de plus en plus de l'intimité de Cassandre, la frôlant de son visage et laissant, dans un premier temps, ses mains le long des cuisses puis des hanches de la jeune-femme d'affaire. De sa langue elle caressa l'intérieur de la cuisse de Cassandre et remonta jusqu'au sous-vêtement pour y déposer un baiser. Sa langue s'activa parcourant le fin tissus qui la séparé de l'entre-jambe désiré, sentant les mouvements qu'elle provoquait.

Elle jeta un coup d'oeil malicieux à Cassandre, l'expression de la jeune-femme ne lui procura que plus d'envie... Lena fit glisser le délicat sous-vêtement, s'empêchant tout juste de l'arracher, et repris de plus belle.Titillant, jouant, pour finir par insinuer de plus en plus sa langue entre les douces lèvres de Cassandre, se fiant aux contraction et gémissements qui naissaient. Elle continua jusqu'à ce qu'a ce que la jeune-femme se cambre d'extase au plus grand plaisir de Lena.

Cassandre l'attira à elle et l'embrassa avec passion. Elle sentit ses doigts descendre le long de son dos pour effleurer ses cuisses, qui étaient de part et d'autre des sublimes hanches Cassandre, puis son entre jambe. Elle se crispa un instant et frissonna. Elle continuèrent à s'échanger des baisers incandescents de désir. Peu à peu des gémissements de plaisir s'échapper devant le savoir faire de Cassandre. L'ex-top s'agrippa d'une main avec de plus en plus de force au draps satiné. La seconde mêler ses doigts au cheveux soyeux de la Vénus, venus à elle, comme par enchantement, sans cesser de l'embrasser avec passion. Comme si elle pourrait, dissiper le mystère qui l'entourait, saisir l'essence de son être.

Lena glissa sa main entre leur deux corps attisant un feu de désir, avant de pénétrer dans l'antre de Venus en personne. Cassandre lui mordilla la lèvre inférieure. Elle sentit le gout du sang se diffuser dans sa bouche. L'acte ne fit qu'exciter encore plus Lena qui l'embrassa avec ardeur, sur la bouche, dans le coup à l'oreille, finissant par laisser une nouvelle marque de suçon sur le délicat cou de Cassandre et légèrement sur le lobe de son oreille. Lena commençait sérieusement à s'embraser d'elle-même sous le jeux expert de Cassandre. Les deux corps ne cesser de se toucher, se frôler, se coller l'un à l'autre, chacun imprimant des va et vient jusqu'au paroxysme de la jouissance...

_________________

Beautifull Stranger
~¤~ Je te surveille cher admin... Je te surveille tout le temps [Ca fait peur, ne ?] ~¤~
draw by_krzysztof20d
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre McKeller
Modo
avatar

Nombre de messages : 752
Age : 27
Age : 23 ans
Sexe : Féminin
Sexualité : Bisexuelle
Métier : Oyabun du clan McKeller
(Sycophante à ses heures perdues...)
Petit(e) Ami(e) : Divorcée... donc, célibataire!
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Quelques affaires à régler... [PV Lena] [TERMINE]   Mar 3 Mar - 21:21

[désolée, mais j'accélère un peu dans le temps si ça ne te dérange pas...]


Elles firent encore deux fois l'amour par la suite. Les rôles s'inversaient sans cesse. Tantôt c'était la belle Russe qui prenait Cassandre toute entière, tantôt il s'agissait de l'Américaine qui imposait ses quatre volontés à Lena. Leurs baisers étaient torrides, leurs caresses excitantes, et les plaisirs mutuels qu'elles s'offraient ne faisaient qu'attiser le désir et la curiosité chez l'une comme chez l'autre.

Après un énième orgasme, les deux jeunes femmes se laissèrent tomber sur le lit, les bras en croix. Leurs corps étaient épuisés par tant de passion. Cassandre était rarement satisfaite, mais Lena avait su répondre parfaitement à toutes ses attentes. Elle ferma un moment les yeux, tandis que sa main la plus proche du corps de Lena, caressait nonchalamment quelques courbes voluptueuses de la jeune femme. C'était leur premier vrai répit depuis leur petite séance de jambes-en-l'air.

Au bout de quelques minutes, Cassandre se redressa sur un coude, et se tint légèrement surélevée par rapport au corps étendu de sa maîtresse. Elle lui adressa un doux sourire, dégageant quelques mèches blondes du front de Lena, avant de lui dire:

"Mmmh, si je m'attendais à rencontrer une personne comme vous aujourd'hui, Lena..."

Elle laissa sa phrase en suspens. Son corps avait largement parlé pour elle au cours des quatre dernières heures. Cassandre n'avait pas vu le temps passer. Tant pis, elle travaillerait tard ce soir pour rattraper son retard.

L'Américaine se pencha pour embrasser cette fois ci avec douceur, les lèvres de la jeune femme. Elle s'assit par la suite au bord du lit, et étendit les bras, faisant craquer par la même occasion quelques vertèbres. Elle croisa les genoux l'un contre l'autre avant de se tourner de nouveau vers la jeune femme, avec un sourire charmeur:


"Lena, j'ai deux questions à vous soumettre si vous le voulez bien... Premièrement, pourrait on cesser de se vouvoyer? Et deuxièmement, puis vous emprunter votre douche?"

_________________

Cassandre McKeller
Don't be kind with me. I'm not a stupid doll...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mllepauline4ever.blogspot.com
Lena Kasama

avatar

Nombre de messages : 341
Age : 27
Age : 26 ans
Sexe : Feminin
Sexualité : bisexuelle
Métier : ex-mannequin actuellement officier de police
Petit(e) Ami(e) : *cherche dans le dico*
Date d'inscription : 10/11/2008

MessageSujet: Re: Quelques affaires à régler... [PV Lena] [TERMINE]   Mar 17 Mar - 23:49

Étendue sur le dos, Lena reprit son souffle. Elle sentit les doigts de Cassandre se promener sur son corps. Elle ferma les yeux sous cette douceur puis tourna la tête vers son invitée tant appréciée, un sourire amusé aux lèvres. Elle regarda la poitrine de Cassandre se soulever plusieurs fois, en ralentissant de plus en plus, jusqu'à retrouver un rythme respiratoire normal. Lena eut un dernier sourire avant de détourner la tête. Elle regarda le plafond d'un blanc immaculé. Et ferma de nouveau les yeux. Était-elle satisfaite ? Oui...elle l'était, pour l'instant... Pendant un laps de temps, elle avait pu faire abstraction de ce monde qui l'écœurait. De ces horreurs qu'elle côtoyait en permanence, de ces monstres qu'elle devait poursuivre.

Contrairement à ce que l'on pouvait croire ce n'est pas la vu de ces atrocités perpétrées qui lui faisaient peur, et qui provoquaient chez elle des terreurs nocturnes effroyables. Non ce n'était pas ça. Au début on était choqué, c’était normal, ne pas l’être un minimum devant son premier cadavre par contre ne l’était pas. Devant ces crimes on finissait par s’y habituer, être insensible devant le sort de la victime.

Non ce qui l’effrayait était autre. Travailler dans le service de Lena c’était devenir insensible à tout, c’était mutiler sa propre âme, accepter de se déshumaniser, prendre le risque de se perdre pour souvent trouver l’infâme. Elle craignait qu’à force de chercher, à force de se mettre dans l’esprit malsain de certains psychotiques, qu’à force d’adopter leur mentalité pour les retrouver… qu’elle finisse tout simplement à être comme eux. Elle sentait déjà en elle quelque chose de sombre, qui ne demander qu’a sortir, à prendre la parole, à prendre possession de son être, à réduire à néant son essence propre. Elle savait qu’elle finirait par déraper un jour ou l’autre, ce qu’elle ignorait c’était quand. En attendant, elle repoussait soigneusement tout ça dans un coin, fermant délicatement la serrure avec autant de tours possible avant de la sceller en espérant que la porte ne céderait pas, qu’elle resterait complètement hermétique, ne laissant en rien cette ombre s’échapper.

Certains de ses collègues n’avaient pas ce soucis, ils travaillaient comme de simples fonctionnaires, rentraient à heures fixes. Ils laissaient tout au bas de leur porte, retrouvant les bras de leur femme, les braillements de leurs enfants, s’imaginant que de la même façon qu’ils avaient laissée à leur porte leur travail, le monde dont ils s’étaient échappés ne dépasserait pas la porte de leur commissariat. Elle admirait une telle force à se mentir à soi-même. Lena, elle, flirtait avec. Elle plongeait dans des eaux troubles et de plus en plus sombres. Elle arrivait encore à se situer par rapport aux autres, qui pour eux la ligne de démarcation était encore claire. Elle, elle jouait les funambules sur cette ligne invisible, menaçant de basculer à tout moment.

Elle parvenait à échapper à cette angoisse, en s’occupant. Elle finissait par s’acharner au travail, se gavant de plus en plus de somnifères pour s’obliger à dormir sans subir le joug de ses terreurs intérieures qui l’empêchaient de dormir. Ses cauchemars où les corps des victimes dont elle n’avait pu trouver le meurtrier venaient la hanter, réclamant réparation, vérité, justice, vengeance…

Peu importait combien elle était parvenue à en coincer ou juste combien d’affaires elle avait pu résoudre. Seule les échecs restaient en mémoire, les victoires étaient aussitôt oubliées car ce n’était pas suffisant. Ce n’était jamais suffisant. Elle en chassait un, le capturait, et aussitôt dix autres venaient prendre sa place en attendant que le premier soit de nouveau libre de reprendre ses habitudes. Combien de temps pourra-t-elle encore le tolérer ? Quand allait-elle arrêter de les chasser, pour enfin les traquer comme les bêtes qu’ils étaient ? Bientôt. Quand elle dérapera, pour prendre leur masque et jouer avec leurs règles. Sans s’en rendre compte elle avait déjà commencé à adopter leurs règles.

La main de Cassandre vint effleurer son visage, éloignant les quelques mèches qui reposaient sur son visage. Si seulement elle pouvait éloigner ses propres pensés aussi facilement. Lena ouvrit les yeux et répondit au sourire de Cassandre en souriant à son tour.

- Mmmh, si je m'attendais à rencontrer une personne comme vous aujourd'hui, Lena...

*Vous auriez fui…* Enfin si elle avait su qui elle était réellement pensa-t-elle. Le visage de Cassandre se pencha alors pour l’embrasser. Un baiser doux et agréable pour couper court un instant à ses pensées. Son amante s’assit alors sur le bord du lit, Lena regarda son dos et cette chute de reins qui devait être tant désiré. Cassandre se tourna de nouveau vers elle après s’être étirée.

- Lena, j'ai deux questions à vous soumettre si vous le voulez bien... Premièrement, pourrait-on cesser de se vouvoyer?

- Oui je n’y vois aucun inconvénient.

- Et deuxièmement, puis-je vous emprunter votre douche?

- Oui la salle de bain est à ton entière disposition, tu peux utiliser tout ce qu’il te plaira, lui répondit-elle toujours avec ce petit sourire amusée aux lèvres.

Elle lui indiqua la salle de bain et la regarda y aller. Elle hésitait à la rejoindre. Mais après quoi ? 4h00 ? Elle pouvait bien laisser un peu d’intimité et de repos à Cassandre… Quoique…

Lena commença à s’activer aussi. Elle se leva enroulée dans l’un des draps du lit. A peine debout son portable sonna. Elle le chercha dans le méli-mélo d’habits qui envahissaient le sol et répondit. Reconnaissant l’interlocuteur elle parla russe. Une conversation importante s’en suivit, même si elle ne se mit pas à chuchoter, ni à hurler au téléphone d’ailleurs, elle parla de façon à ce que la conversation paraisse des plus banale de l’extérieur si on la comprenait. Même si elle doutait que son invitée parle russe, elle n’oubliait pas qu’elle n’était pas seule. Des bonnes nouvelles en ressortaient. Elle aurait les armes pour Goro Chiba à temps. Une belle vitrine qu’elle devait récupérer le soir même au port de Yuukoku, elle regarda sa montre. Elle avait de la marge d’ici l’heure tellement tardive qu’elle en devenait presque matinale. A peine raccroché son téléphone sonna de nouveau. Son oncle.

- Allo ?... Oui, bien. William te passe le bonjour… …. … Dis, t’as pas une ribambelle d’assistants en tout genre pour faire ça ? T’en a même un spécialement pour te cirer les chaussures et ce, dans tout les sens du terme…, son oncle lui arracha un rire avec une plaisanterie, Bon d’accord, mais je ne fais pas ça parce que je suis ton assistante mais parce que tu es mon oncle et que j’ai pitié de toi.


Elle regarda dans la chambre. Elle avait bien un deuxième ordinateur dans cette pièce, mais où ? Son oncle lui indiqua où chercher. Puis elle pianota dessus faisant ce qu’il lui dictait au téléphone.

- Voilà, c’est fait, j’ai acheté et vendu les actions que tu souhaitais…

Elle raccrocha au nez de son oncle. Il revenait à la charge. Depuis qu’elle avait décidé de rentrer dans la police, son oncle tentait désespérément à la faire changer de carrière. Il aurait voulu qu’elle reste mannequin ou même juste une rentière, mais qu’elle laisse tomber la police dans tous les cas. « Tu vois en 3 clics tu viens de gagner près de 2 millions de dollars. C’est simple non ? Alors pourquoi tu ne quitterais pas la P… » Ce n’était pas la première fois qu’il lui lançait ça et à force elle avait fini par simplement lui raccrocher au nez.

Elle regarda vers la porte de la salle de bain, elle entendait l’eau couler. Elle décida de vérifier ses comptes. Effectivement son oncle n’avait pas menti. En autant de clics qu’elle avait fait pour le gagner, elle redistribua le tout à une série d’œuvres caritatives internationales. Elle n’avait pas besoin de ces millions. Elle en avait déjà sur différents comptes, largement de quoi vivre plus que confortablement. Une fois fait, elle alla rejoindre Cassandre sous la douche pour diverses raisons, tel que savoir si tout allait bien. Et puis elle souhaitait se doucher également avant de s’habiller de nouveau. Elle prit tout de même la peine d’appeler le room service pour commander à manger, des desserts comme il était initialement prévu de le faire. Enfin initialement… Elle fila ensuite sous la douche, abandonnant le drap en l’envoyant négligemment jonché sur le lit.

_________________

Beautifull Stranger
~¤~ Je te surveille cher admin... Je te surveille tout le temps [Ca fait peur, ne ?] ~¤~
draw by_krzysztof20d
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre McKeller
Modo
avatar

Nombre de messages : 752
Age : 27
Age : 23 ans
Sexe : Féminin
Sexualité : Bisexuelle
Métier : Oyabun du clan McKeller
(Sycophante à ses heures perdues...)
Petit(e) Ami(e) : Divorcée... donc, célibataire!
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Quelques affaires à régler... [PV Lena] [TERMINE]   Mer 18 Mar - 17:05

Cassandre se leva pour se diriger vers la salle de bain, laissant sa maîtresse du jour se reposer un peu. Nue, elle fit le tour du lit avec une démarche féline pour rejoindre la douche promise. L'américaine ferma avec douceur la porte derrière elle, ne tournant néanmoins pas le verrou... Au cas où Lena désirerait la rejoindre, chose qui n'était pas à exclure. Elle fit quelques pas dans la salle de bain, et vint se pencher près d'un lavabo au dessus duquel avait été installé un large miroir. Elle observa un moment ses courbes fines, ses cheveux blonds décoiffés qui tombaient en cascade sur ses épaules d'ivoire. Elle s'approcha un peu plus du miroir, et contempla le grain fin de sa peau, ses joues légèrement roses, ses lèvres entrouvertes d'un rouge sang sous les baisers passionnés de sa belle Russe.

Un téléphone sonna de l'autre côté de la porte, dont elle ne reconnue pas la sonnerie. Si ce n'était le sien, c'était donc celui de Lena. Elle l'entendit alors parler en russe. Cassandre s'imaginait très bien la magnifique blonde, debout, à moitié nue dans cette chambre, faisant rouler ses "r" dans sa divine gorge d'ivoire. Elle sourit, et grimpa dans la luxueuse douche. L'eau chaude se déversa en abondance sur sa chevelure d'or, détruisant ce qu'il restait de volume capillaire. L'eau courrait sur ses courbes voluptueuses, et la callipyge jeune femme appréciait avec plaisir cette douche. Les courbatures naissantes provoquées par leurs ébats se calmaient doucement au contact de l'eau chaude, presque bouillante...

Perdue dans ses pensées, elle n'entendit pas la porte s'ouvrir. Ce n'est que lorsqu'une main se posa sur son épaule, qu'elle sortit de ses songes. Lena venait de la rejoindre dans la douche, et Cassandre eut un ravissant sourire à l'idée que sa compagne partage avec elle cette ablution. Elle passa ses bras d'ivoire autour du cou de Lena, et vint caresser avec douceur la nuque blanche de cette dernière. Elle l'embrassa langoureusement, passant ses longs doigts fins dans les cheveux détachés de la jeune femme. Ses mains glissèrent sur le corps de Lena, venant finalement se placer sur sa taille. Cassandre s'approcha d'elle, et déposa quelques baisers sur les épaules soyeuses de la russe. Elle lui dit alors avec sourire:


"Tu pourrais parler russe pour moi? Ton accent m'a littéralement fait craquer tout à l'heure..."

Même si elle risquait de ne pas comprendre un traitre mot de ce que la jeune femme lui dirait, elle prendrait un réel plaisir à l'écouter parler dans sa langue maternelle. Elle se rapprocha encore un peu plus de la jeune femme, collant son corps au sien, en l'embrassant langoureusement. Ses doigts caressèrent les formes généreuses de la belle russe, afin d'aller se perdre vers l'intérieur des cuisses de la jeune femme. Avec des gestes très lents et mesurés, elle s'activait à donner de nouveau du plaisir à sa maîtresse. Cassandre ne se lassait pas du spectacle de Lena en train de gémir, en train de jouir... Elle aimait avoir le contrôle d'un corps qui n'était pas le sien... L'eau coulait sur leurs deux corps nus, se réclamant encore l'un à l'autre. L'américaine ne voulait pas que cette journée s'achève. Elle désirait se perdre encore et encore dans les courbes pleines de volupté de sa jeune maîtresse, oublier l'existence d'un monde réel, et vivre que sous le principe de plaisir...

_________________

Cassandre McKeller
Don't be kind with me. I'm not a stupid doll...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mllepauline4ever.blogspot.com
Lena Kasama

avatar

Nombre de messages : 341
Age : 27
Age : 26 ans
Sexe : Feminin
Sexualité : bisexuelle
Métier : ex-mannequin actuellement officier de police
Petit(e) Ami(e) : *cherche dans le dico*
Date d'inscription : 10/11/2008

MessageSujet: Re: Quelques affaires à régler... [PV Lena] [TERMINE]   Dim 29 Mar - 15:08

Lena entra dans la salle bain sans que Cassandre ne la voit ou l’entende à cause de l’eau qui coulait. L’ex-top eut un sourire rempli d’envie en voyant de nouveau le corps de Cassandre qu’elle prit le temps d’observer. L’eau embrassait ses courbes voluptueuses. Elle s’écoulait le long de son corps gracieux qui commençait à être en partie dissimulé par la buée qui se formait dans la pièce. Lena avança à pas lents vers elle. Une fois arrivée elle posa délicatement sa main sur l’épaule de Cassandre.

Cette dernière se tourna vers elle, un sourire aux lèvres, et passa ses bras autour de Lena l’attirant ainsi à elle. Sa peau entra en contact avec l’eau chaude. L’ancien mannequin se rapprocha d’autant plus de Cassandre qui l’attirait sous ses baisers. Un accueil chaleureux qui ne déplut pas à Lena.

-Tu pourrais parler russe pour moi? Ton accent m'a littéralement faite craquer tout à l'heure...

A la question, un sourire se dessina sur le visage de Lena. Ainsi donc la femme d’affaire l’avait entendue. Peu importe, qu’elle l’ait entendue ou non n’avait aucune importance. Elle remit délicatement une mèche de Cassandre derrière son oreille. Puis se pencha alors vers elle, frôlant son visage de ses lèvres, et lui chuchota :

-с удовольствием [soudavolistviem]

« Avec plaisir », lui susurra-t-elle dans sa langue. Avec énormément de plaisir. Leurs corps se rapprochèrent d’autant plus. Invoqué par les gestes de Cassandre, le plaisir envahit de nouveau Lena. Elle se laissa faire sans mal, abandonnant son corps et son esprit à la femme d’affaire. Dos contre le mur, l’eau ruisselant sur leur deux corps emmêlé, l’ex-top se délectait sous les caresses infimes qui lui étaient promulguées, embrassant sans retenue sa bienfaitrice. L’échine brulante, elle serra Cassandre entre ses bras et finit par se courber d’extase.

Il n’était pas très juste que seule Lena en profite, l’eau agissant comme un aphrodisiaque exaltant d’autant plus leurs pulsions, elle s’attelât à procurer autant de jouissance à Cassandre qu’elle en avait reçut…La mousse du savon fut un prétexte de plus pour recommencer encore leurs ébats.

Elles finirent par sortir de la douche, Lena prit alors deux peignoirs et en tendit un à Cassandre. Elle prit ensuite une serviette qu’elle passa autour du cou de Cassandre, avant de lui donner à nouveau un doux baiser, un léger sourire aux lèvres.

Prenant Cassandre par la main elle l'attira dans la chambre. Le room service était déjà venu disposer le plateau de nourriture demandé par Lena un peu plus tôt. Toutes sortes de fruits aux couleurs variées étaient savamment exposés à la vue des deux jeunes-femmes. Une bouteille de champagne, entreposée délicatement dans un seau de glace avec deux coupes à ses côté, n'attendait que d'être servi.

_________________

Beautifull Stranger
~¤~ Je te surveille cher admin... Je te surveille tout le temps [Ca fait peur, ne ?] ~¤~
draw by_krzysztof20d
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre McKeller
Modo
avatar

Nombre de messages : 752
Age : 27
Age : 23 ans
Sexe : Féminin
Sexualité : Bisexuelle
Métier : Oyabun du clan McKeller
(Sycophante à ses heures perdues...)
Petit(e) Ami(e) : Divorcée... donc, célibataire!
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Quelques affaires à régler... [PV Lena] [TERMINE]   Mer 1 Avr - 17:43

Les deux jeunes femmes renouvelèrent leurs ébats sous l'eau chaude. Il était étrange de voir à quelle point une douche pouvait parfois avoir de tels effets aphrodisiaques sur le corps. Cassandre oubliait le monde dans les bras de Lena. Elle ne pensait plus qu'à ses baisers, à ses caresses, à sa voix qui lui susurrait des choses incompréhensibles à l'oreille. La toilette dura un peu plus longtemps que prévue, mais les deux belles blondes ne le regrettaient pas. Elle se décidèrent enfin à sortir, et Lena offrit à l'américaine un baignoire. Cette dernière l'enfila rapidement, s'emmitouflant dedans. Ses longs cheveux blonds se collaient sur son visage et gouttaient le long de son dos.

Sa main dans celle de la russe, elle se laissa mener jusqu'à la chambre où elles purent découvrir que le "véritable dessert" était finalement arrivé. Une bouteille de champagne les attendait par la même occasion. Mmh, quoi de mieux qu'une bonne douche, une superbe femme et un verre d'un grand alcool? C'était là une très bonne conception du principe de plaisir pour l'Oyabun, et si elle avait été simplement une belle et jeune héritière, elle aurait surement mené ce train de vie.

Cassandre se dirigea vers la table et se pencha pour humer les merveilleux parfums qui s'échappaient de cet ensemble de fruits. Elle saisit une poire entre ses doigts et en sentit la fragrance pendant un moment. Cela faisait un moment qu'elle n'en avait pas mangé, même si les poires n'étaient pas difficiles à trouver, étant donné qu'elles poussaient principalement en Chine. Et puis, en ce moment, elle ne faisait pas vraiment attention à ce qu'elle mangeait, trop occupée par une série d'affaires et toute la restructuration de son commerce. Ses nuits et son sommeil avaient été aussi raccourcies...

Elle se décida enfin à croquer dans ce fruit, et sentit un peu de son couler le long de son menton. Cassandre l'essuya avec un sourire, avant de se retourner vers son hôte:

"Décidément, Lena, tu dois vraiment être dans les petits papiers du directeur de l'hôtel pour obtenir tant de choses si rapidement. Et puis, tu sembles connaître tout le personnel, du restaurant du moins... Who are you really, darling?"

Son regard pétillait et un petit sourire coquin s'était formé sur ses sensuelles lèvres. Elle prit un fruit au hasard dans le plateau, et s'avança avec une démarche féline jusqu'à la jeune femme. Une fois à sa hauteur, elle entoura sa compagne d'un bras, et continua à l'interroger tout en lui présentant le fruit:

"Peut être es tu... une femme d'affaires comme moi, mais qui cache très bien son jeu... Ou bien, une très riche héritière qui s'est arrangée pour acheter une grosse partie de cet hôtel... Mmmh, quoi d'autre... Ou bien, tu es la femme/maîtresse du directeur de cet hôtel!"

Cassandre disait tout cela sur le ton de la plaisanterie. A chaque supposition qu'elle faisait, elle déposait un baiser dans le cou de son amante d'un soir...

_________________

Cassandre McKeller
Don't be kind with me. I'm not a stupid doll...


Dernière édition par Cassandre McKeller le Mer 8 Avr - 16:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mllepauline4ever.blogspot.com
Lena Kasama

avatar

Nombre de messages : 341
Age : 27
Age : 26 ans
Sexe : Feminin
Sexualité : bisexuelle
Métier : ex-mannequin actuellement officier de police
Petit(e) Ami(e) : *cherche dans le dico*
Date d'inscription : 10/11/2008

MessageSujet: Re: Quelques affaires à régler... [PV Lena] [TERMINE]   Lun 6 Avr - 10:28

Lena s’assit sur le lit, passant la serviette dans ses longs cheveux. Elle observa Cassandre se délectait du plateau. Son choix s’arrêta sur une poire. Lena ne pu s’empêcher de sourire devant l’expression adorable qu’eut Cassandre en croquant le fruit. La jeune-femme se tourna alors à elle avec un sourire aux lèvres.

-Décidément, Lena, tu dois vraiment être dans les petits papiers du directeur de l'hôtel pour obtenir tant de choses si rapidement. Et puis, tu sembles connaître tout le personnel, du restaurant du moins... Who are you really, darling?

Un sourire angélique aux lèvres, elle répondit avec un peu d'espièglerie et un soupçon de mystère entremêlés.

-Even God doesn’t know it.

Cassandre prit une pomme et s’approcha de Lena avec une démarche des plus sensuelles, elle passa son bras autour de l’ex top. Lena posa ses mains sur les hanches de Cassandre et l’attira d’autant plus à elle. Sans quitter des yeux son amante, elle posa sa main sur celle de Cassandre qui lui présentait le fruit défendu, puis croqua dedans en l’écoutant.

-Peut être es-tu... une femme d'affaires comme moi, mais qui cache très bien son jeu... Ou bien, une très riche héritière qui s'est arrangée pour acheter une grosse partie de cet hôtel... Mmmh, quoi d'autre... Ou bien, tu es la femme/maîtresse du directeur de cet hôtel!

Lena se délecta des baisers de Cassandre à chacune de ses théories. Elle, la maîtresse du directeur ? Elle était plutôt son patron. Les théories de Cassandre déclenchèrent un rire sincère et amusée, elle releva le menton de la jeune femme et l’embrassa tendrement avant de répondre.

-Tu es à la fois si proche et si loin de la vérité.

Elle laissa ses mains passer sous le peignoir de son invitée et remonter le long des cuisses de Cassandre. Elle aimait sentir cette peau douce sous ses doigts, ce corps adoré aux courbes attirantes.

-Tu veux vraiment savoir ?

Elle attira d’autant plus Cassandre à elle et déposa un baiser sur ses lèvres puis un peu partout sur son amante.

-Je suis juste chanceuse. Très chanceuse parfois.

Elle joua avec les cheveux d’or de Cassandre et bascula en arrière en l’entrainant avec elle. Lena n’aimait pas tant parler de ses ascendances et relations, c’était une sorte de déformation professionnelles du au secret qu’elle devait maintenir pour certaine de ses affaires, afin que ses sources restent encore en vie et utilisable. Elle parlait encore moins de celles qu’elle partageait avec son oncle et le clan Suzaki, même si elle répondrait de façon franche à une question directe sur le sujet.

En fait, ce qui la gênait c'était plutôt les acquisitions faites durant sa carrière. Certes l’argent utilisé avait été le sien, mais elle n’avait fait aucune démarche d’elle-même, c’était une fortune imméritée dont elle ne savait pas toujours quoi faire. Enfin, se plaindre de son sort étant un tort, elle préférait passer le tout sous silence. Elle faisait suffisamment d’envieux sans crier sur tout les toits qu’elle était riche, que son oncle l’était encore bien plus, et qu’elle hériterait certainement de la totalité de ses biens, le tout en exhibant à l’excès son argent sous le nez de tous. Ensuite, oui elle menait un certain haut standing de vie, mais l’un n’empêchait pas l’autre. La modestie sur certaine chose n’était pas de trop.

Elle coucha Cassandre sur le lit, et prit place à coté d'elle, allongée sur le coté, lui caressant le visage avec un sourire des plus charmeurs.

-J'espère que tu n'avais rien d'important de prévu pour aujourd'hui.

_________________

Beautifull Stranger
~¤~ Je te surveille cher admin... Je te surveille tout le temps [Ca fait peur, ne ?] ~¤~
draw by_krzysztof20d
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre McKeller
Modo
avatar

Nombre de messages : 752
Age : 27
Age : 23 ans
Sexe : Féminin
Sexualité : Bisexuelle
Métier : Oyabun du clan McKeller
(Sycophante à ses heures perdues...)
Petit(e) Ami(e) : Divorcée... donc, célibataire!
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Quelques affaires à régler... [PV Lena] [TERMINE]   Mer 8 Avr - 20:25

Lena ne répondit pas à ses interrogations, laissant l'américaine vaquer à ses suppositions. La seule chose qu'elle affirma était le fait qu'elle avait simplement beaucoup de chance, et ça, Cassandre voulait bien le croire. Allongée aux côtés de la belle russe, elle laissait son esprit vagabonder. A bien y réfléchir, les deux jeunes femmes avaient beaucoup de points communs mais une chose les différenciait clairement: Lena avait été bénie des Dieux, pas Cassandre. Même si elles étaient sur un pied d'égalité selon les hypothèses de l'américaine, possédant toute deux beaucoup d'argent, évoluant dans un monde dont elles contribuaient à sa puissance, belles de nature et intelligentes de surcroît, il n'en restait pas moins qu'elles n'avaient pas la même étoile qui brillait au dessus de leurs têtes.

Cassandre était convaincue de sa malchance. Elle ne cessait de le répéter, mais elle était certaine que son prénom lui portait préjudice. Rien ne se déroulait selon ses plans, ou ceux fomentaient pour elle par son père. Elle aurait dû naître homme, japonais, et visiblement mauvais et calculateur pour réussir.

Lena la tira de ses pensées noires, en lui disant d'un ton rieur:

-J'espère que tu n'avais rien d'important de prévu pour aujourd'hui.

La jolie blonde leva son regard d'un très beau gris vers le visage de sa compagne avant d'étirer ses lèvres charnues en un sourire. Elle secoua doucement la tête pour lui signifier que non, même si d'une certaine manière elle omettait quelques faits. En réalité, une masse considérable de boulot l'attendait à la villa et elle avait un nombre important de coups de fil à passer pour régler quelques affaires pressantes.

Elle se releva légèrement sur un coude, et plongea son regard dans celui de la russe, avant de l'embrasser langoureusement. Elle ajouta alors:

"Je suis une femme très prise, mais je crois que j'ai tout à fait le droit de m'accorder de temps en temps une petite pause, non?"

Ses doigts glissèrent sur le menton de son amante, avant de caresser avec douceur sa gorge, jouant avec les lignes de ses clavicules, déposant de temps en temps quelques baisers sur sa poitrine nue... Sa langue lécha avec envie le nombril délicat de la belle russe, tandis que ses mains parcouraient le corps de sa compagne dans une exploration des plus sensuelles...

Elle se redressa un peu, et vînt alors lui chuchoter à l'oreille:

"Par contre, je devrais m'enfuir très tôt demain matin... Le devoir m'appelle, Lena"

Cassandre embrassa passionnément cette mignonne petite bouche qui se présentait à elle, avant de se lever pour aller grignoter de nouveau quelques fruits frais... Elle lui demanda alors, une mangue à la mangue:

"Au fait, aurons nous l'occasion de nous revoir à ton avis?"

_________________

Cassandre McKeller
Don't be kind with me. I'm not a stupid doll...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mllepauline4ever.blogspot.com
Lena Kasama

avatar

Nombre de messages : 341
Age : 27
Age : 26 ans
Sexe : Feminin
Sexualité : bisexuelle
Métier : ex-mannequin actuellement officier de police
Petit(e) Ami(e) : *cherche dans le dico*
Date d'inscription : 10/11/2008

MessageSujet: Re: Quelques affaires à régler... [PV Lena] [TERMINE]   Sam 18 Avr - 14:30

D’un signe de tête adorable, Cassandre lui fit comprendre que non. Elle se releva et embrassa Lena qui sourit.

-Je suis une femme très prise, mais je crois que j'ai tout à fait le droit de m'accorder de temps en temps une petite pause, non?

-C’est même fortement recommandé.

Comme pour confirmer ses dires elle embrassa Cassandre puis se laissa faire, cédant sous les caresses et baisers de la jeune femme d’affaires. C’est avec délectation qu’elle passait ses mains dans la chevelure d’or de Cassandre, jouant de ses doigts fins avec les mèches blondes de son invitée. Cassandre se redressa et lui susurra à l’oreille quelques mots.

-Par contre, je devrais m'enfuir très tôt demain matin... Le devoir m'appelle, Lena.

Les dernières paroles de Cassandre eurent pour effet de déclencher un léger rire. En dehors de son oncle qui la taquinait avec ces quelques mots, c’était bien la première fois qu’elle entendait quelqu’un lui dire ça. Il y avait dans ces mots une certaine ironie pour Lena.

-Il n’y a aucun problème.

Cassandre l’embrassa fougueusement, l’ex-top le lui rendit. Son amante rejoignit le plateau de fruits et se tourna vers elle avec une mangue entre les mains.

-Au fait, aurons-nous l'occasion de nous revoir à ton avis?

Un léger rictus aux lèvres, l’œil malicieux, elle répondit d’un air faussement innocent.

-Mmmm, n’est-ce pas toi qui es censée faire les prédictions ?

Elle se leva à son tour et s’approcha de Cassandre. Lena déposa un baiser sur les lèvres pulpeuses de sa maitresse. Elle se dirigea ensuite vers la tête de lit où trônait une commode disposée juste à coté. En réalité c’était un petit frigo comme on en trouvait dans chacune des chambres de l’hôtel. Elle l’ouvrit et prit une petite bouteille d’eau dont elle bu quelques gorgées avant de se tourner vers Cassandre et la rejoindre. Elle déposa une seconde bouteille sur le chariot au cas où elle en souhaiterait.

C’était la question. Celle qu’on posait pour bien délimiter le coefficient temporel d’une relation. Aventure d’une nuit, ou plutôt une journée, voir 24h dans le cas présent, ou serait-ce bien plus. Vu l’enchainement des évènements, leur relation se profilait dans le sens du court terme et non le long terme. Lena sourit et déposa un baiser sur le front de Cassandre.

-Qui sait ? Je pense tout de même que nous nous reverrons un jour ou l’autre…

Sur ce elle embrassa Cassandre. Elle ne voulait pas qu’elle parte, pas tout de suite. Elle avait un mauvais pressentiment sur le départ de son invitée. Il y avait quelque chose chez Cassandre qui la gênait. Une ombre omniprésente. Elle savait qu’une fois séparée de Cassandre elle saurait inévitablement ce qui la perturbait chez la femme d’affaires. Et elle sentait également qu’elle n’aimerait pas nécessairement cela.

Lena n’était pas personne à aimer les surprises. Surtout les mauvaises. Elle noya ses préoccupations dans les bras de son amante, se persuadant que c’était son travail qui la rendait paranoïaque en voulant absolument voir le mal partout. Depuis quelques temps elle avait tendance à être sur les nerfs. Quoi de mieux pour se détendre que des bras doux et chaleureux.

Elle mangea quelques raisins. Puis joua sensuellement avec les fruits en les mangeant. Elle relança à nouveau Cassandre dans des ébats exquis.

Il était bien 1h du matin passé quand Lena se subtilisa des bras de Cassandre. Elle la regarda dormir un instant. L'inspectrice effleura le visage de Cassandre et écarta une mèche blonde de ce joli minois endormi par tant d’efforts.

Elle abandonna le lit chaud, prit un bloc notes et écrivit dessus à l’attention de Cassandre :

Je suis sortie faire une course, j’en ai pas pour longtemps, si tu veux quelque chose n’hésite pas à le commander à l’hôtel. Si tu dois partir je te laisse un double de ma carte pour que tu puisses utiliser l’ascenseur.
See You xxx


C'était au cas où son invitée se réveillerait en pleine nuit avant le retour de l'ex-top.

Silencieusement, elle alla ensuite en direction de son dressing et enfila un jean savamment déchiré, un débardeur et une veste en cuir. Elle prit le temps de mettre une casquette qui dissimulait ses cheveux blonds. Ses boots noires aux pieds, elle se dirigea vers un tableau d’un quelconque artiste trônant dans un renfoncement non loin des portes menant aux salons. Elle le sépara du mur comme si elle ouvrait une porte, dévoilant un coffre. Classique. Toutes les chambres les plus prestigieuses de l’hôtel, et particulièrement celles des clients-résidents, en possédaient un à l’identique. Elle pianota le code sur le clavier électronique avant d’y apposé son pouce afin qu’il soit scanné pour vérifier son empreinte digitale. Un léger clic se fit entendre. Elle ouvrit le coffre. Des piles de dollars, une mallette et une arme y étaient entreposées. Elle prit le 9mm et rangea l’arme dans un holster caché par sa veste. Elle s’empara ensuite de la mallette dont elle avait préparé le contenu quelques jours plus tôt.

Elle lança un dernier regard en direction du lit et quitta la chambre. Elle descendit directement au garage, et monta à bord d’une voiture en posant sa mallette du coté passager. L’affaire ne devait pas prendre plus d’une heure à régler. Du moins elle l’espérait, tout comme le fait que tout se passerait bien.

_________________

Beautifull Stranger
~¤~ Je te surveille cher admin... Je te surveille tout le temps [Ca fait peur, ne ?] ~¤~
draw by_krzysztof20d
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre McKeller
Modo
avatar

Nombre de messages : 752
Age : 27
Age : 23 ans
Sexe : Féminin
Sexualité : Bisexuelle
Métier : Oyabun du clan McKeller
(Sycophante à ses heures perdues...)
Petit(e) Ami(e) : Divorcée... donc, célibataire!
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Quelques affaires à régler... [PV Lena] [TERMINE]   Dim 19 Avr - 8:54

Les deux jeunes femmes n'étaient pas certaines de se revoir. Après tout, n'était-ce pas mieux ainsi? Une parenthèse délicieuse dans la vie de chacune... Et puis, le retour à la réalité, au travail, aux autres... Cassandre n'y pensa pas vraiment, s'abandonnant encore une fois sous les baisers profonds et langoureux de la son hôte. La suite était prévisible...

L'américaine, après des ébats fougueux, s'endormit dans les bras de Lena. La chaleur de son corps nu la rassurait, elle se sentait heureuse. Cassandre dormait du sommeil des Justes, ayant besoin de reprendre ses forces après tant d'activités. Elle ne rêva pas, ou du moins, n'arrivait pas à avoir des idées claires sur les rêves qu'elle faisait.
Elle eut froid au bout d'un moment, mais se contenta instinctivement de rabattre les couvertures sur elle. Cassy eut néanmoins la certitude d'une caresse sur son front. Surement Lena... Qui d'autre sinon? Elle eut un petit sourire, encore toute endormie, et replongea dans un sommeil profond.

Lena pendant ce temps s'affairait dans la chambre à récupérer diverses affaires. Elle laissa une note à l'attention de Cassandre, et sortit.

Un quart d'heure plus tard, le téléphone de la jolie blonde sonna. Amorphe, Cassandre mit un moment avant de se rendre compte que c'était sa sonnerie qui hurlait dans toute la suite. Elle grogna, et se rendit au pied du lit en rampant sur les draps... Elle chercha dans l'obscurité ses affaires, ne se fiant qu'à la musique de son portable. Au bout d'une minute ou deux (et de deux appels en absence), ses doigts rencontrèrent enfin la surface froide de son portable. Il sonna une nouvelle fois. Si quelqu'un s'acharnait ainsi à la contacter sur son numéro personnel, c'était forcément l'un de ses deux gardes. Elle répondit enfin:


- Cassandre à l'appareil... Qu'est ce que tu veux, Texas?
- Pardon de te déranger, mais on vient de voir ton hôte sortir de l'hôtel. Et puis, on avait pas de tes nouvelles.
- **soupir** Écoutes Tex', tout va bien ici... (Cassandre jeta un coup d'oeil autour d'elle. La chambre était dans un sacré bordel, et Lena n'était plus là, comme venait de lui confirmer Texas. Elle se leva, et s'avança vers le chariot, et trouva un bloc-notes, avec un mot à son attention qu'elle lut en diagonale)
Dis, il est quelle heure, là?
- A peu près 1h45...
- Ok... Prends toi une chambre avec Léon, et passez la nuit ici. J'ai besoin de dormir, là... Je sortirais d'ici vers... 10 heures, ok?
- ** silence de Texas, soupir ** Oui... C'est compris. Bonne nuit.
-Bonne nuit à vous deux...

La jeune femme raccrocha, et laissa tomber son portable sur la moelleuse moquette, avant de se diriger vers le lit et de s'y laisser choir. Les draps portaient les parfums de leurs ébats, le parfum de Lena, et le sien qui se confondaient en un seul. Elle se glissa toujours aussi endormie sous les draps et les couvertures, enfonça sa tête dans l'oreiller, et s'abandonna de nouveau dans les bras de Morphée.

Elle ne cherchait pas vraiment à savoir où se trouvait Lena. Après tout, elle avait eu la correction de lui laisser un message lui indiquant l'origine de sa "fugue"...

Cassandre ne sut dire combien de temps s'était écoulé entre le départ de Lena, et son retour. Elle se réveilla en entendant la porte s'ouvrir. La jeune femme n'ouvrit pas tout de suite les yeux, mais se contenta juste de dire, d'une voix un peu pâteuse:

- Mmmh, tes courses se sont bien passées?


Elle se redressa lentement, passa la main dans ses cheveux, et alluma la petite lampe de la table de chevet. Elle ouvrit alors doucement les yeux, s'habituant peu à peu à la lumière. Cassandre se saisit alors d'une bouteille d'eau posée à côté du lit, et but longtemps, histoire de se rafraîchir un peu la gorge.

Cassandre n'avait toujours pas posé les yeux sur sa compagne d'une nuit, ne voulant pas lui donner le spectacle de ses yeux endormis, de sa chevelure en bataille, et des marques d'oreillers sur la joue... Elle ajouta néanmoins avec un sourire:

- En tout cas, tu m'as manqué... J'ai eu froid toute seule...

_________________

Cassandre McKeller
Don't be kind with me. I'm not a stupid doll...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mllepauline4ever.blogspot.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quelques affaires à régler... [PV Lena] [TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quelques affaires à régler... [PV Lena] [TERMINE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Tu as de la valeur, prouve le![pv Lena]
» Un Bernier nommé ministre des affaires étrangères
» Plan d'action: ministere des Affaires Sociales et du Travail
» Lena Björsen
» Le chargé d’Affaires haïtien à la Jamaïque rappelé pour consultation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yuukoku, la ville aux deux visages... :: Le Quartier des Loisirs :: Les Hôtels-
Sauter vers: