Yuukoku, la ville aux deux visages...


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 De petites vacances aux sources Hebi (Couple^^) TERMINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: De petites vacances aux sources Hebi (Couple^^) TERMINE   Sam 14 Fév - 14:56

"Merci Abel… bonne nuit et à demain. "

« Merci… Dors bien et à demain. »


Abel regarda Ren sortir de la pièce pour se rendre à la réception afin de récupérer ses clés de chambre. Il reporta ensuite son attention sur Keiji qui continuait de danser, un peu dans un état second. L’alcool sûrement, mélangé à la chaleur ambiante. Le tueur se servit un nouveau verre d’eau et s’assit plus confortablement. Il n’était pas si fatigué que cela et pouvait bien jouer la nounou. Sauf qu’à rester seul, il attira l’attention d’une jeune femme. Encore une. Décidemment, il plaisait beaucoup à la gente féminine. Malheureusement, ce n’était pas réciproque. Il déclina donc poliment son invitation à aller danser. L’inconnue fut un peu déçue mais n’insista pas. Elle repartit au bar, attendant son prince charmant de la nuit.

" Mais euhh….Où sont les autres ? Ils ont tous filés en douce c’est ça ??"

« Les autres… Il ne restait plus que Ren quand tu es parti. »


Un léger sourire amusé étira les lèvres du jeune assassin, avant de disparaître lorsque Keiji commença à tourner de l’œil. Abel se leva rapidement pour le retenir et lui éviter une mauvaise chute. La soirée était donc belle et bien finie maintenant. Tenant toujours Keiji contre lui, il se pencha vers la table pour récupérer ses cadeaux d’anniversaire. Il sortit ensuite de la salle et alla demander les clés de la chambre du jeune homme à la réception. Pour éviter d’avoir à monter les marches, il préféra prendre l’ascenseur. Keiji avait beau ne pas être bien lourd, Abel n’était pas en état de le traîner jusqu’à sa chambre en montant des escaliers. Une fois arrivée à destination, il laissa son ami s’écrouler sur son lit en gémissant des noms de femmes. Celui-là… Même endormi il pensait encore aux femmes.

Abel le laissa rêver de son harem et quitta la chambre. Cette fois-ci, il prit les escaliers pour descendre. Le cottage qu’il partageait avec Tatsuki étant un peu à l’écart du bâtiment principal, il dut traverser les jardins. Il profita de l’air frais pour se changer un peu les idées et s’arrêta sur le petit pont de bois sur lequel il avait regardé les singes en compagnie de Tatsuki. Cet endroit était vraiment magnifique. Il s’y sentait bien. C’était reposant d’être loin de la ville et de ses bruits infernaux. Ici, on n’entendait que le souffle du vent dans les feuillages des cerisiers, le bruit des singes s’abreuvant dans les sources… L’esprit léger, Abel reprit sa route pour rejoindre son amant. Lorsqu’il entra dans la chambre, celui-ci était déjà couché et dormait à poings fermés. Il était adorable.

Le jeune blond posa ses cadeaux sur la table et se déshabilla avant de se glisser sous les draps. Et, comme à son habitude, il se colla au corps tout aussi dénudé de son homme et ferma les yeux. Il ne tarda pas à sombrer dans un profond sommeil. Cela faisait longtemps qu’il n’avait pas aussi bien dormi. Les massages et le bain chaud lui avaient fait beaucoup de bien pour se détendre. Sans compter la petite fête et les effets de l’alcool sur lui. Il y aurait pu avoir une Troisième Guerre mondiale qu’il n’aurait rien entendu tellement il dormait comme un bébé. Ce ne fut que tard dans la matinée qu’il se réveilla, sentant de douces caresses sur son visage.


"Bonjour mon beau blond..."

« Mmm… Bonjour… »


Ses paroles n’avaient été qu’un murmure. Il entrouvrit légèrement les yeux, l’air encore endormi. Quelle heure était-il ? Il était incapable de le dire. Apparemment, le soleil était déjà levé depuis longtemps vu la luminosité de la chambre. De sa main libre, la droite, il se frotta un peu les yeux. Il s’était couché très tard. Sûrement vers les trois heures et demies. Il mit donc un temps à émerger. Et, lorsqu’il ouvrit complètement les yeux, ce qu’il vit eut l’effet d’une douche froide. A son annulaire gauche se trouvait une bague. Une bague en platine ressemblant à une alliance. Tatsuki mit sa main gauche à côté de la sienne pour lui monter un anneau identique. Sur le coup, Abel dût paraitre bête. Il ne savait pas quoi dire. Ces bagues semblaient si simples mais signifiaient tellement. Elles étaient comme des alliances, la preuve d’un mariage, d’un engagement à vie. Le jeune tueur était ému.

"Joyeux anniversaire …"

Abel lui avait pourtant dit de ne rien lui acheter pour son anniversaire. Pourtant, il ne lui en voulait pas d’avoir désobéi. Ce cadeau était le plus beau qu’il pouvait recevoir. Au bord de l’émotion, le grand blond se jeta presque dans les bras de Tatsuki pour le serrer tout contre lui. Pour l’instant, il avait perdu l’usage de la parole donc, comme à son habitude, il préférait parler avec les gestes. Lui qui avait jalousé la veille Kanzaki et Aiko n’éprouvait plus aucune jalousie envers eux. Même s’il n’y avait rien d’officiel, c’était comme s’il était marié à Tatsuki maintenant. Mais comment l’Oyabun avait-il pu cacher ses intentions jusqu’à ce matin ? Abel n’aurait pas pu. En tout cas, il trouvait le moment parfait, en toute intimité.

« Je t’aime… Je t’aime tellement… Mon mari chéri… »

Il sourit et embrassa passionnément son beau brun. Là, il était parfaitement réveillé. Il était tellement heureux. Tatsuki n’aurait pas pu lui faire un plus beau cadeau. Même la belle BMW sport de ce Noël n’arrivait pas à la cheville de cette bague pleine de signification. C’était comme s’ils étaient mariés. Après près de quatre mois de vie commune, de rebondissements en tout genre et d’amour passionné, Tatsuki avait décidé de franchir le pas. Abel continua de le serrer dans ses bras, ne voulant plus le lâcher maintenant. On ne pouvait pas douter de sa joie. Elle était si visible.

« Tu ne pouvais pas me faire un plus beau cadeau. » avoua t-il en collant son front au sien pour le regarder dans les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: De petites vacances aux sources Hebi (Couple^^) TERMINE   Sam 14 Fév - 17:32


Abel était ravit du présent offert par son amant. Celui-ci s'engageait bien plus dans leur relation et lui faisait comprendre avec cette alliance qu'il le considérait comme son conjoint à partir de maintenant.
Le jeune blond ému serra fort le yakuza dans ses bras.


« Je t’aime… Je t’aime tellement… Mon mari chéri… »


Tatsuki esquissa un large sourire tout aussi ému. Lui qui avait tant peur de l'engagement jusqu'à maintenant se lançait maintenant franchement. Il caressa le visage de son aimé en souriant.

"Bon...je prends ça pour un oui alors, beau blond!"


Tatsuki taquinait un peu son compagnon qui était bien évidemment aux anges. Il considérait maintenant cela comme un "oui" officiel. C'était bien plus qu'un cadeau d'anniversaire. Il ne le disait pas clairement, mais on pouvait considérer cela comme une demande en mariage.
Abel embrassa ensuite Tatsuki à pleine bouche pour le remercier et tant il était heureux. Celui-ci lui rendit son baiser tout en lui caressant les cheveux. Le jeune blond colla ensuite son front à celui de l'Oyabun tout en le regardant passionnément.

« Tu ne pouvais pas me faire un plus beau cadeau. »

Le yakuza lui caressa le visage tout en le regardant aussi dans les yeux et en lui rendant son sourire.


"Je t'aime beau blond... Quand je disposerai de plus de temps, j'aimerais vraiment qu'on officialise cela à l'étranger..."


Tatsuki confirmait vraiment à son aimé son désir de passer sa vie à ses côtés. Etre son amant ne lui suffisait plus, mais il voulait bien plus : l'épouser. Cela pouvait paraitre absurde, surtout aux yeux des autres, mais, peu importe, il s'en fichait. Au Japon, cet engagement n'aura certes jamais de valeur, mais c'était un acte symbolique pour lui, pour eux...
Le yakuza s'allongea sur le corps nu de son compagnon, qui dormait toujours comme lui dans le simple appareil, puis, il lui embrassa le cou. Tout en le caressant, il multiplia les baisers le long de son corps, sur son torse, puis sur son ventre.
Il retira ensuite son peignoir afin de pouvoir pleinement profiter du contact de la peau de son aimé. Le corps nu des deux hommes ne faisaient maintenant plus qu'un. Il continua d'embrasser Abel, tout en insérant ses doigts en lui pour le préparer. Rien de mieux que de faire l'amour de bon matin.
Il s'inséra doucement en Abel avant de commencer quelques gestes de va et vient et de bascules.
Tout en ondulant doucement pour faire durer le plaisir, il mordilla l'oreille de son aimé pour amplifier le plaisir. Il murmura ensuite quelques mots dans sa langue natale.


"I love you so much darling...You're mine and mine alone..."

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: De petites vacances aux sources Hebi (Couple^^) TERMINE   Sam 14 Fév - 20:16

"Je t'aime beau blond... Quand je disposerai de plus de temps, j'aimerais vraiment qu'on officialise cela à l'étranger..."

Encore une fois, Abel resta silencieux et sous le choc, comme un idiot. Ainsi Tatsuki souhaitait vraiment qu’ils se marient. Le tueur avait pensé que ces bagues feraient office de mariage non officiel entre eux, vu qu’ils n’avaient pas le droit de s’unir pour la vie au Japon. Mais il s’était trompé. Ces anneaux étaient en fait la preuve de leurs fiançailles. Ils allaient se rendre à l’étranger pour officialiser cela et se marier pour de vrai. Abel avait du mal à y croire. En fait, il n’avait jamais pensé à cette possibilité. Mais, maintenant, il se souvenait avoir lu quelque part que le mariage gay était autorisé en Angleterre, le pays du jeune Oyabun. Ils allaient donc s’y rendre et se marier. Cet acte n’aurait bien sûr aucune valeur au Japon mais peu importe. Pour eux, cela représentait beaucoup. Ce serait en quelque sorte la preuve de leur engagement à vie, une nouvelle étape dans leur couple.

Un sourire de bonheur étirant ses lèvres, Abel leva légèrement la tête pour que son amant puisse lui embrasser le cou. Il avait l’impression d’être dans un rêve. Il allait épouser l’homme de sa vie. Pour fêter cela, il avait bien envie de répondre au désir de son beau brun. Il caressa ses cheveux bruns et glissa une main sous son peignoir pour caresser sa peau. Tatsuki continua de parsemer son corps de baisers, descendant de plus en plus bas avant de remonter jusqu’à la bouche du jeune tueur. Les deux hommes s’embrassèrent passionnément avant que le yakuza ne retire son peignoir. Leurs peaux dénudées se touchèrent et ce contact attisa encore plus leur désir. Abel gémit légèrement en sentant les doigts de son homme s’insérer en lui pour le préparer. Faire l’amour après une demande en mariage… C’était si romantique. Le jeune tueur serra son amant contre lui lorsque celui-ci le pénétra et commença à se mouvoir doucement en lui. Ses gestes étaient lents et très agréables, tout comme les mordillements sur le lobe de l’oreille d’Abel.


"I love you so much darling...You're mine and mine alone..."

« I’m yours and you’re mine… Forever… »

Il sourit à beau brun et l’embrassa tendrement. Il était fier de pouvoir comprendre l’anglais et de le parler, même s’il avait encore beaucoup à apprendre. Lorsqu’ils se rendraient en Angleterre pour se marier, il pourrait ainsi comprendre les mots prononcés lors de la cérémonie. C’était important pour lui… Il continua de serrer Tatsuki contre lui et de le caresser, tandis que celui-ci continuait d’onduler doucement. Il ferma les yeux pour se laisser complètement aller. Par moment, des gémissements franchissaient ses lèvres. Il glissa ses mains sur les fesses de son ami et plongea son visage dans le creux de son cou pour l’embrasser. Son fiancé avait l’air de beaucoup aimer ces baisers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: De petites vacances aux sources Hebi (Couple^^) TERMINE   Sam 14 Fév - 21:36



« I’m yours and you’re mine… Forever… »


Le jeune Oyabun bien qu'occupé à faire l'amour à son tendre ne pu s'empêcher d'esquisser un léger sourire lorsqu'il entendit son aimé lui susurrer ses quelques mots en anglais. Il avait durement travaillé et fait beaucoup de progrès en peu de temps.
Le jeune blond attisa encore plus le désir du yakuza en lui caressant doucement les fesses et tout en embrassant son cou.
Tatsuki accéléra la cadence afin de décupler le plaisir. Il laissa échapper de petits cris comme à son habitude, tandis que le jeune tueur gémissait lui aussi, signe qu'il prenait également du plaisir.
Après plusieurs minutes d'efforts très intenses, le yakuza plein de sueur retomba sur son compagnon. Il lui donna un ultime baiser avant de s'allonger au côté de son aimé.
Il passa doucement sa main sur son visage tout en essayant de reprendre son souffle. Abel se colla à lui et posa la tête sur son torse. Tatsuki lui caressa les cheveux tendrement, pendant que le jeune blond admirait sa bague.


"Elle est à ton goût, j'en suis ravi mon amour"

Le jeune yakuza serra un peu plus son compagnon contre lui. A ce moment précis, c'était le rêve. Ils étaient tous deux dans un lieu quasi-paradisiaque, en tête à tête, et plus qu'amoureux que jamais.
Tatsuki se pencha légèrement pour saisir une cigarette sur sa table de chevet. Il l'alluma, puis en tira quelques bouffées. Il la tendit à Abel qui fit de même.
Il titilla ensuite Abel en lui tapotant légèrement sur la tête.


"Alors beau blond, tu n'as pas répondu à ma demande, veux-tu m'épouser?"

Vue la joie qu'avait exprimé Abel, cette question semblait un peu superflue, mais, Tatsuki voulait être conforté en entendant la réponse de la bouche de son amant.

"Je ne pense pas que ce sera immédiatement d'actualité vu mes futurs projets, mais, je pensais à aller en Europe...et pourquoi pas faire un tour dans ton pays d'origine"


Tatsuki se laissa aller à parler de ses intentions et de ses projets, tout en regardant par la fenêtre et en admirant sourire aux lèvres les jardins. Il avait déjà préparé silencieusement quelques projets avec son compagnon. Jusqu'à maintenant, il avait gardé le silence, bien que c'eût été très difficile. Mais, il voulait être sûr de tout cela et que tout se mette en place parfaitement. C'était donc le bon moment aujourd'hui.

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: De petites vacances aux sources Hebi (Couple^^) TERMINE   Sam 14 Fév - 23:38

Les deux amants, ou plutôt fiancés, continuèrent à faire l’amour, dans ce cadre aux aspects idylliques. Ils étaient loin de la ville, dans les montages et dans cet hôtel au décor magnifique. En plus, sur ce grand lit dans lequel ils s’aimaient passionnément, les rayons du soleil tombaient, illuminant leur corps en sueur. Les deux hommes accélérèrent leurs mouvements, s’embrassant entre leurs gémissements et leurs cris de plaisir. Puis, après plusieurs minutes d’efforts intenses, Tatsuki finit par retomber, essoufflé, sur le corps du jeune tueur. Abel était tout aussi à bout de souffle que lui. Il resta un instant immobile avant de se coller à son homme et de poser sa tête sur son torse qui se soulevait rapidement à cause du rythme de sa respiration. Il leva sa main gauche devant les yeux pour pouvoir admirer l’anneau entourant son annulaire. Il était magnifique et brillait à la lumière. Il était simple, en platine, ce qui plaisait beaucoup au jeune blond. Il n’aurait pas voulu de pierres ou autres fantaisies dessus.

"Elle est à ton goût, j'en suis ravi mon amour"

« Elle est magnifique, comme ce qu’elle représente. »


Il reposa sa main sur le ventre de son beau brun pour le caresser tendrement, tandis que l’Oyabun resserrait son étreinte. Personne ne pouvait douter des sentiments qu’ils éprouvaient l’un pour l’autre. C’était comme dans un rêve et Abel ne désirait plus se réveiller. Il était si bien là. Il s’étira, un peu comme un chat, tout en restant dans les bras de Tatsuki. Le yakuza se pencha un instant vers la table de nuit, afin de se saisir d’une cigarette. Il tira quelques bouchées dessus avant de la tendre au tueur. Abel fuma un peu avant de lui rendre sa cigarette. Ces petites habitudes étaient si agréables. Ils formaient un vrai couple. C’était d’autant plus vrai après ce cadeau fait par le yakuza. Le jeune blond soupira, aux anges, avant que Tatsuki ne le taquine en lui tapotant la tête. Abel se redressa et plongea son regard dans les yeux gris de son beau brun.

"Alors beau blond, tu n'as pas répondu à ma demande, veux-tu m'épouser?"

« Hmm… Je ne sais pas… »
dit-il en prenant un air penseur. Puis il finit par sourire et par répondre : « Bien sûr, oui, je le veux. »

"Je ne pense pas que ce sera immédiatement d'actualité vu mes futurs projets, mais, je pensais à aller en Europe...et pourquoi pas faire un tour dans ton pays d'origine"

« Mon pays d’origine… Oui, ça me plairait beaucoup. »


Abel continua de caresser inlassablement le corps de son fiancé, imaginant leur voyage en Europe. Depuis combien de temps Tatsuki projetait-il tout cela ? Le jeune Oyabun était vraiment le maître des surprises. Il était vraiment imprévisible et jamais on ne pouvait se douter de ce à quoi il pensait. Cela pouvait être une qualité, comme un défaut. Abel voyait cela comme une qualité. Il aimait qu’on le surprenne et, avec son amant, c’était souvent le cas. Il admira le visage apaisé de Tatsuki et lui caressa les cheveux. Ils restèrent un moment ainsi, avant d’être interrompus par le ventre d’Abel qui criait famine.

« Il faut croire que tu n’as pas réussi à me rassasier… »

Il tira légèrement la langue à Tatsuki pour le taquiner. Il se pencha ensuite vers le plateau sur lequel reposait leur copieux petit-déjeuner. Il opta pour un bon gâteau au chocolat et se remit contre l’Oyabun. C’était vraiment un grand luxe de pouvoir manger au lit dans un hôtel aussi beau. Même si leur séjour ne durait que trois jours, c’était déjà beaucoup vu tout le travail qu’avait le yakuza. Cela rendait le moment encore plus intense… Sans le faire exprès, Abel fit tomber quelques miettes de gâteau sur le torse de son amant. Il en profita pour lécher sa peau avant d’embrasser Tatsuki, lui offrant un baiser goût chocolat.

« Depuis combien de temps projetais-tu de me demander en mariage ? » demanda t-il, par curiosité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: De petites vacances aux sources Hebi (Couple^^) TERMINE   Dim 15 Fév - 0:21


« Mon pays d’origine… Oui, ça me plairait beaucoup. »


Tatsuki profitait des caresses de son compagnon tout en s’imaginant à quel point un tel voyage serait merveilleux. Le ventre d’Abel le sortit de ses pensées en grondant doucement. Ces petites plaintes firent sourire le yakuza.

«Il faut croire que tu n’as pas réussi à me rassasier… »


Tatsuki tapota de nouveau la tête de son compagnon. Il était d’humeur très taquine aujourd’hui, ce qui allait de paire avec sa bonne humeur.

"Ne me dis pas cela, sinon je vais te rassasier autrement beau blond!"


Abel saisit un gâteau sur le plateau et le mangea en faisant tomber quelques miettes sur le corps de Tatsuki. Il s’empressa de les lécher doucement et langoureusement, à croire que l’Oyabun n’était pas le seul à être d’humeur coquine.

« Depuis combien de temps projetais-tu de me demander en mariage ? »

Tatsuki saisit un verre de jus d’orange sur le plateau et le bu d’un trait. Il s’en débarrassa ensuite et se passa la main dans les cheveux tout en soupirant. Le yakuza n’avait aucune honte de se dévoiler franchement à Abel, d’ailleurs, il était toujours plus direct que son amant sur les sujets intimes, mais là, pour le coup, il se rendit compte que tout ce qu’il avait fait et dit en 10 minutes était vraiment très embrassant.
Il sourit doucement en pensant à cette question…Que dire ?


"C’est délicat…A vrai dire, j'y ai songé maintes fois... presque à la suite de notre vie à deux, mais, c'était trop tôt pour être sûr et pour en parler. Et pour être franc, je me suis surpris moi-même à y penser, ça m'a même effrayé!
Mais, j’y ai pensé réellement depuis que j’ai eu mon accident… Je sais qu’avec ma fonction, il peut m’arriver quelque chose à chaque seconde, ou plutôt que les chances de m’arriver un accident sont multipliées par trois par rapport à un être humain normal, mais, je me suis dit que je passerai à côté de quelque chose en ne connaissant pas ce bonheur…Me marier avec celui que j'aime…"


L’accident avait ouvert les yeux du jeune Oyabun sur ses vrais désirs et ses perspectives d’avenir.

"Sigh! Autant être franc, j’ai désiré et eu bon nombre d’aventures, mais depuis le premier jour où je t’avais vu dans cet entrepôt, je… "

Le yakuza pouffa de rire tant il se trouvait ridicule de dire cela, mais peu importe. Ca faisait un peu trop roman à l’eau de rose, mais, tant pis…

"J’avais longuement pensé à toi par la suite… "

Il explosa de rire non pas parce qu’il pensait que ses sentiments étaient ridicules, mais parce qu’il avait été le seul à avoir en quelque sorte ce coup de foudre. Abel avait mis beaucoup plus longtemps à s’intéresser à lui. Il l’avait d’ailleurs longtemps repoussé.
Le yakuza continua de caresser les cheveux de son ami qui était toujours allongé sur lui.


"Et puis, après la mort de mon père, lorsque nous nous sommes revus, j’ai compris que je t’aimais… j’ai préféré être distant suite à certains événements qui se sont produits lors de mon voyage, mais surtout, parce que j’avais peur de ces sentiments qui avaient été inédits pour moi jusque lors… "

Ceci expliquait cela... Si Tatsuki avait été distant et désagréable, c’était en partie par peur de ses sentiments, et de l’amour naissant qu’il ressentait déjà à ce moment. Même, si par fierté il s’était juste montré intéressé par une liaison, rien de plus.
Le yakuza releva ensuite légèrement la tête de son partenaire et colla son front au sien.


"S’il m’arrivait quelque chose beau blond, je ne veux pas non plus que tu sois dans le besoin ou que tu manques de quelque chose. J’ai donc pris mes dispositions au cas où, tu ne manqueras de rien. "

Le jeune Oyabun se montrait très sérieux et très déterminé. Même si parler de ce sujet grave n’était guère plaisant, il voulait s’assurer que tout se passerait bien si un fâcheux événement devait arriver. Il voulait aussi surtout qu’Abel respecte ses volontés. Un mariage, une discussion sérieuse, un héritage…beaucoup d’événements d’un coup à avaler pour le jeune blond.

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: De petites vacances aux sources Hebi (Couple^^) TERMINE   Dim 15 Fév - 2:02

Intrigué par le silence de son amant, Abel fut encore plus curieux de savoir ce qui avait poussé Tatsuki à lui faire sa demande et depuis combien de temps il y pensait. Pourtant, l’Oyabun semblait vouloir repousser le moment de la révélation. Pourquoi ? De quoi était-il gêné ? C’était pourtant lui dans le couple qui était direct pour dire ce qu’il ressentait, non ? Au bout d’un moment, il finit tout de même par se jeter à l’eau. Le jeune blond l’écouta donc, buvant chacun de ses mots. Ainsi c’était son accident de voiture qui lui avait fait ouvrir les yeux. Au fond, même si cet évènement n’avait eu aucune répercussion à long terme sur la santé de Tatsuki, il avait beaucoup marqué les deux amants. Abel aussi avait eu peur. Lorsque le domestique lui avait passé le téléphone, que le médecin lui avait appris que le yakuza avait eu un accident de voiture sans lui donner de détail sur son état, le tueur avait cru que le monde s’écroulait autour de lui. Il avait eu si peur de perdre son ami.

"Sigh! Autant être franc, j’ai désiré et eu bon nombre d’aventures, mais depuis le premier jour où je t’avais vu dans cet entrepôt, je… J’avais longuement pensé à toi par la suite… "

Abel fut surpris d’apprendre cela. Depuis le premier jour où il l’avait vu dans cet entrepôt… C’était tellement loin dans le passé. L’assassin s’en souvenait tout de même bien, parce que Tatsuki lui avait laissé une bonne impression. Mais il ne se souvenait pas d’avoir ressenti cette petite étincelle, ce coup de fondre comme on disait. Il n’était pas tombé amoureux cette nuit-là. Il avait juste apprécié la personnalité et le charisme de l’homme qui était devenu par la suite Oyabun. Les sentiments étaient venus après. Quand ? Il n’en avait aucune idée précise. Il savait juste que Tatsuki l’avait beaucoup attiré. C’était pourquoi Abel avait accepté de passer plusieurs soirées en sa compagnie, en tout bien tout honneur. Le yakuza avait tenté à maintes reprises de le faire succomber mais le grand blond l’avait toujours repoussé. Il était tombé sous le charme de Tatsuki et n’avait pas voulu être une proie de plus sur son tableau de chasse.

En fait, il se souvenait maintenant du jour où il s’était rendu compte de ses sentiments pour le beau brun. C’était durant l’une des soirées qu’il avait passé avec lui, dans son loft des beaux quartiers. La nuit où Tatsuki l’avait invité à dormir chez lui, avant son voyage aux Etats-Unis. Abel avait dormi seul dans la chambre d’ami, se retenant d’aller rejoindre l’Oyabun qui se trouvait à l’étage au-dessus de sa tête. Leur soirée n’avait cessé de lui revenir en boucle à l’esprit. Le baiser que lui avait demandé le jeune homme, la caresse qu’Abel s’était permis de lui faire avant de reprendre son air distant… S’en était suivi ensuite l’aube à laquelle le yakuza était parti. En voyant la porte se refermer derrière lui, Abel avait ressenti un énorme vide. Deux mois étaient passés ensuite, sans qu’il n’ait eu de nouvelles de Tatsuki. Durant cette attente, il avait tenu sa promesse et n’avait partagé aucune de ses soirées avec Ren, les donnant exclusivement à l’Oyabun. Le jeune assassin soupira en repensant à tout cela. C’était si lointain et pourtant…


"Et puis, après la mort de mon père, lorsque nous nous sommes revus, j’ai compris que je t’aimais… j’ai préféré être distant suite à certains événements qui se sont produits lors de mon voyage, mais surtout, parce que j’avais peur de ces sentiments qui avaient été inédits pour moi jusque lors… "

Abel fit un léger signe de tête, montrant qu’il comprenait. En parlant des évènements s’étant produits lors de son voyage, Tatsuki faisait référence à la mort de Dan. L’estomac du grand blond se serra en repensant à ce que lui avait avoué Kano. L’Oyabun avait préféré faire confiance à son frère plutôt qu’à son meilleur ami qu’il avait connu depuis des années. Abel était fils unique donc peut-être que son jugement n’était pas objectif mais il se disait que son ami avait fait le mauvais choix. Mais c’était le passé. Rien ne pouvait réparer ce qui avait été commis. Tatsuki avait perdu Dan à cause d’un mensonge de Kano. Malgré sa tête d’ange, cet adolescent était horrible. Il était prêt à tout, même à faire souffrir son grand frère qui lui apportait tant. Abel espérait ne jamais être le sujet de l’un de ces mensonges. Mais en même temps, si Tatsuki l’aimait vraiment et lui vouait une confiance sans faille, il ne croirait jamais Kano…

"S’il m’arrivait quelque chose beau blond, je ne veux pas non plus que tu sois dans le besoin ou que tu manques de quelque chose. J’ai donc pris mes dispositions au cas où, tu ne manqueras de rien. "

« Je ne veux ni de ton argent, ni que tu parles de ça… Je sais que ta vie est en danger de part ton rang mais… s’il t’arrivait quelque chose, je ne le supporterais pas. Je ne supporterai pas de voir disparaître une deuxième personne qui m’est chère. »

Même s’il ne le disait pas clairement, il serait prêt à mettre fin à ses jours si jamais Tatsuki mourrait. Il savait que cela faisait fin très shakespearienne mais peu importe. Il savait que son amour pour son amant serait capable de lui faire faire n’importe quoi, même de rejoindre son beau brun dans la mort. Peut-être qu’au début, il aiderait Reira à tenir le coup. Il aimait beaucoup la jeune femme et s’en voudrait de la laisser dans cet état. Mais ensuite, il s’éloignerait et romprait tout contact avec ses proches, pour commettre l’irréparable. Il avait déjà eu beaucoup de mal à se relever après la mort de sa mère. Il n’aurait pas la force de refaire tout ce chemin si jamais Tatsuki mourrait.

« Tu as donc intérêt à mourir de vieillesse. Débrouille-toi comme tu veux, renforce ta garde, achète toi une voiture blindée, tout ce que tu veux pour rendre nuls les risques que quelqu’un te tue… Je t’aime… Je te l’ai dit, tu es ma drogue. Je ne tiendrai jamais si tu devais disparaître… » dit-il avant de soupirer et de se passer une main dans les cheveux. « Pfff… Je déteste parler de ça. Je me sens impuissant face à tout ce qui peut t’arriver. Si je le pouvais, je t’enfermerai ici, dans cette chambre, et je ne te laisserai plus jamais sortir, pour que tu sois en sécurité. » avoua t-il, tentant de rendre l’ambiance moins triste en faisant un peu d'humour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: De petites vacances aux sources Hebi (Couple^^) TERMINE   Dim 15 Fév - 12:48



« Je ne veux ni de ton argent, ni que tu parles de ça… Je sais que ta vie est en danger de part ton rang mais… s’il t’arrivait quelque chose, je ne le supporterais pas. Je ne supporterai pas de voir disparaître une deuxième personne qui m’est chère. »

Le jeune yakuza savait très bien que son amant détestait qu’il parle de ce genre de chose. Lui-même ne voulait bien sûr ne pas y penser, mais il devait se montrer mure et avenant. Ce serait pur mensonge que de ne pas y penser et faire comme si rien ne pouvait arriver.
Il caressa doucement les cheveux de son amant afin de le rassurer. Ses propos laissaient transparaître de la tristesse rien qu’en pensant à cette idée. Serait-il capable d’aller faire une bêtise ? Le jeune blond avait apparemment encore plus mal surmonté la mort de sa mère que Tatsuki qui en avait aussi beaucoup souffert, mais, le jeune Oyabun arrivait à surmonter les dures épreuves. Ou plutôt, lorsqu’il était triste, il faisait en sorte de ne le montrer à personne et de porter le fardeau en silence. Seul l’alcool le trahissait. Abel aussi surprenant que cela puisse être, était assez fragile au fond ; contrairement à Tatsuki, il pouvait se laisser aller à pleurer. Ou alors, était-il devenu plus fragile et plus expressif depuis qu’il était avec l’Oyabun ?



" Ecoute, je sais que tu préfères ne pas penser à ce genre de chose Abel… Mais laisse parler ta raison, au lieu de laisser parler ton cœur. Ca me briserait également s’il devait t’arriver quelque chose, mais nous sommes de hommes !
Si un malheur m’arrivait, je compte sur toi pour veiller sur Reira et sur bien d’autres choses… Je n’ai aucune envie que tu fasses une bêtise ou que tu me suives. Même si c’est égoïste de ma part, tu devras survivre…
Et puis… n’oublie pas qu’une épouse se doit de garder une partie de l’héritage de son mari ! "


Le yakuza ponctua cette dernière phrase d’un léger sourire. Elle était ironique, mais, il voulait détendre l’atmosphère. Il disait donc clairement à Abel qu’il avait deviné ses pensées, et qu’il savait qu’il serait capable de mettre fin à ses jours, même si ça faisait très tragédie grecque. Vivre avec du chagrin était pire que la mort, voilà pourquoi il savait sa requête très égoïste, mais, le destin de l’être humain était de vivre dans la peine. Surtout, dans leur milieu. Il fallait qu’ils profitent du moment présent et de la chance qu’ils avaient de pouvoir vivre heureux.

« Tu as donc intérêt à mourir de vieillesse. Débrouille-toi comme tu veux, renforce ta garde, achète toi une voiture blindée, tout ce que tu veux pour rendre nuls les risques que quelqu’un te tue… Je t’aime… Je te l’ai dit, tu es ma drogue. Je ne tiendrai jamais si tu devais disparaître… Pfff… Je déteste parler de ça. Je me sens impuissant face à tout ce qui peut t’arriver. Si je le pouvais, je t’enfermerai ici, dans cette chambre, et je ne te laisserai plus jamais sortir, pour que tu sois en sécurité. »


Tatsuki sourit tout en ébouriffant les cheveux de son amant. C’était ironique que le jeune blond parle de l’enfermer dans une cage dorée, vu que c’est Tatsuki qui le faisait avec Abel actuellement.

"C’est ça amour, enferme moi et attache moi!
Rassure toi, je n’ai pas l’intention de te laisser seul en ce bas monde et de ne pas profiter de toi jusqu’à mes vieux jours ! "



Le yakuza se pencha sur son aimé pour l’embrasser avec fougue et passion, jusqu’à ce que son téléphone sonne. Il se leva difficilement tout en continuant d’embrasser son compagnon. Il se dirigea ensuite vers son portable qui était à l’autre bout de la pièce, tout en continuant de sourire et de taquiner Abel.

" Oh, j’espère que ce bâtard ne me dérange pas pour rien… comme je te l’ai dit, tu ne vas pas si facilement te débarrasser de moi beau blond ! Tu devras m’épouser et t’occuper de moi et de nos enfants !"

Sans s’en rendre compte, dans l’euphorie, il parlait de projet vraiment lointain et d’idées très sérieuses. Il alla peut-être même un peu loin en parlant d’adopter. Peut-être que le jeune blond ne désirait pas être père après tout.
Le yakuza décrocha son téléphone tout en saisissant une cigarette.


"Tatsuki ?
Hmm…Oh, Ren, tu as bien dormi ? Pourquoi tu appelles, tu aurais dû passer dans ma chambre !
Hmm….en même temps, t’as bien fait! Mon beau blond et moi étions en intimité !"


Il fit un léger sourire taquin en direction d’Abel.

"Quoi? Tu es sûr de ça? Hmm, je vois et comment est-ce arrivé ?
Un rapport avec moi tu penses ou c’est indépendant ?
Ouais, mais je préfèrerais tout de même qu’on enquête un peu de ce côté-là, de toute façon on repart demain, ce n’est donc pas si pressé… Nan Ren, profite de ton repos, j’ai en faite loué vos chambres jusqu’à demain, je pense que ce sera très bénéfique pour vous, surtout pour toi, tu en as besoin…nan ne me remercie pas et préviens cet idiot de Keiji…ce con serait capable de repartir dès cet après-midi sans se rendre compte qu’il a une chambre pour deux jours !
Hmm…nan, ne t”inquiètes pas pour cette affaire, il était indépendant et je pense que peu savait qu’il travaillait pour moi …mais soyons prudent, et ne laissons échapper aucune piste.
Oh, dernière chose, en rentrant demain, fait en sorte qu’on lui offre des funérailles décentes, après tout, il a fait parti de la « famille » à sa manière, même si son insolence était insupportable…. Il était en brouille avec sa famille, je pense donc qu’ils n’en seront peut-être pas avertis. Si c’est le cas, occupe-t-en, mais personne ne doit savoir que c’est moi qui paye son enterrement… Bien, à plus tard alors, on se croisera peut-être dans l’après-midi."


Le yakuza raccrocha et alluma sa cigarette. Il se dirigea ensuite vers Abel tout en soupirant.

"Quand je dis que la vie est imprévisible… Yukio est mort. On a retrouvé son corps sans vie dans un canal à l’ouest de la ville…Une balle dans la tête. Il faut croire qu’il a trouvé un tueur plus professionnel que lui.
Enfin, à savoir si c’est une vengeance personnelle ou alors si c’est un contrat pour avoir travaillé pour moi. Je pense que la seconde solution est peu probable…Avec la grande gueule qu’il avait, il avait dû s’en faire des ennemis.
Enfin, c’est la vie! "


Le jeune yakuza s’assit sur le lit et resta quelques instants sans dire un mot. Même s’il ne le portait pas dans son cœur, il avait tout de même travaillé pour lui et lui avait été fidèle. Tatsuki savait tout de même être juste et reconnaître à juste valeur son talent, même si c’était posthume. Voilà pourquoi, il s’était proposé de couvrir les frais de son enterrement, même si c’était de façon anonyme. Il fallait bien entendu qu’il fasse attention à ne pas être relié aussi directement à un tueur. On se poserait des questions si on le voyait prendre en charge ses funérailles, comme il l’aurait fait pour un proche ami.

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: De petites vacances aux sources Hebi (Couple^^) TERMINE   Dim 15 Fév - 15:41

" Ecoute, je sais que tu préfères ne pas penser à ce genre de chose Abel… Mais laisse parler ta raison, au lieu de laisser parler ton cœur. Ca me briserait également s’il devait t’arriver quelque chose, mais nous sommes des hommes !
Si un malheur m’arrivait, je compte sur toi pour veiller sur Reira et sur bien d’autres choses… Je n’ai aucune envie que tu fasses une bêtise ou que tu me suives. Même si c’est égoïste de ma part, tu devras survivre…
Et puis… n’oublie pas qu’une épouse se doit de garder une partie de l’héritage de son mari ! "


Abel esquissa un léger sourire triste à cette dernière remarque. Il s’en fichait complètement de l’héritage. Ce n’était pas pour l’argent qu’il était avec Tatsuki. Celui-ci le savait. C’était donc par tradition qu’il désirait le mettre dans son testament. Après tout, dans un couple marié, lorsque l’un mourrait, l’autre héritait. En tout cas, le grand blond trouvait son amant bien égoïste. Comment pouvait-il lui demander de survivre alors que la peine était trop forte ? Bien sûr, Abel ferait des efforts pour veiller sur Reira. Il l’appréciait beaucoup et, après tout, elle allait devenir sa belle-sœur. Il ne pouvait pas la laisser tomber dans un moment aussi tragique. Mais l’assassin préférait ne pas y penser. Tatsuki vivrait très longtemps et mourrait de vieillesse. Il fallait être optimiste et ne pas tout voir en noir, même si la possibilité d’un accident n’était pas à exclure. Ce serait se voiler la face sinon.

"C’est ça amour, enferme moi et attache moi!
Rassure toi, je n’ai pas l’intention de te laisser seul en ce bas monde et de ne pas profiter de toi jusqu’à mes vieux jours ! "


« J’espère bien ! »


Il serra Tatsuki dans ses bras et répondit à son baiser. La discussion était apparemment close. C’était horrible de parler de la mort alors qu’ils venaient de se promettre de se marier. De toute façon, qu’est-ce qui pouvait arriver au yakuza avec l’armée d’hommes qui l’entourait ? Il avait Ren, Kanzaki, Kyousuke, Keiji, Tagami et encore plein d’autres personnes autour de lui. Avec plus d’une centaine de gardes du corps, quel malheur pouvait-il bien lui arriver ? Et puis il était fort et indestructible. Tant de choses lui étaient arrivés durant sa vie, et pourtant, il était toujours là, bien vivant. Abel approfondit encore plus le baiser, avant d’entendre la sonnerie du téléphone de Tatsuki retentir. Il se redressa en même temps que son ami se levait pour continuer à l’embrasser jusqu’à la dernière seconde, avant qu’il n’aille pour répondre.

" Oh, j’espère que ce bâtard ne me dérange pas pour rien… comme je te l’ai dit, tu ne vas pas si facilement te débarrasser de moi beau blond ! Tu devras m’épouser et t’occuper de moi et de nos enfants !"

« Nos enfants » ? Parce qu’en plus de se marier, Tatsuki désirait aussi des enfants ? Abel avait du mal à tout avaler. Un mariage, un héritage, des enfants… Ouah, ils s’engageaient sérieusement pour la vie. Le tueur en avait le vertige tellement cela allait vite. Mais, si son fiancé désirait avoir un enfant, il acceptait. Il avait bien vu comment le jeune Oyabun s’était occupé de son neveu durant leur séjour dans la demeure familiale pour les vacances de Noël. Cela se voyait dans ses yeux qu’il désirait être père. Abel avait peur de ne pas être un bon père mais c’était normal, non ? Il était aussi prêt que son amant à se jeter à l’eau. Mais, ce ne serait pas dans l’immédiat. Ils allaient d’abord se marier avant de penser adopter. Ils auraient donc le temps de se faire à cette idée d’être parents.

"Tatsuki ?
Hmm…Oh, Ren, tu as bien dormi ? Pourquoi tu appelles, tu aurais dû passer dans ma chambre !
Hmm….en même temps, t’as bien fait! Mon beau blond et moi étions en intimité !"


Franchement, Tatsuki aurait pu se passer de ce détail. Ren n’était pas obligé de savoir ce qu’ils faisaient dans leur chambre, bien qu’il devait tout de même s’en douter. Abel essaya de comprendre de quoi les deux hommes parlaient mais il préféra arrêter en apprenant qu’il s’agissait d’un mort. Il en avait assez de ce sujet de discussion. Il était là pour passer un bon séjour avec son amant, pas pour se miner le moral. Il s’étira de tout son long sur le lit illuminé par le soleil. S’il était un animal, il serait un chat. Il n’y avait pas à en douter. Depuis qu’il était avec Tatsuki, la paresse avait pris le dessus sur lui et il aimait traîner au lit. Il attendit donc que son ami finisse son appel et revienne près de lui pour l’enlacer. Mais, alors qu’il avait retrouvé sa bonne humeur, l’Oyabun lui apprit une mauvaise nouvelle.

"Quand je dis que la vie est imprévisible… Yukio est mort. On a retrouvé son corps sans vie dans un canal à l’ouest de la ville…Une balle dans la tête. Il faut croire qu’il a trouvé un tueur plus professionnel que lui.
Enfin, à savoir si c’est une vengeance personnelle ou alors si c’est un contrat pour avoir travaillé pour moi. Je pense que la seconde solution est peu probable…Avec la grande gueule qu’il avait, il avait dû s’en faire des ennemis.
Enfin, c’est la vie! "


« Oh… »
répondit Abel, ne sachant pas quoi dire. « Je l’aimais bien… J’aurai aimé mieux le connaître. »

Il savait que Tatsuki ne serait pas de son avis mais peu importe. Le grand blond avait beaucoup apprécié Yukio, même si le tueur avait été parfois prétentieux. C’était dommage ce qui lui était arrivé. Le photographe avait fait du bon boulot, aussi bien dans le légal que dans l’illégal. Dire qu’Abel avait projeté d’aller lui rendre visite pour prendre ce café que Yukio lui avait promis. Mais c’était trop tard maintenant. Dans un sens, c’était sans doute mieux ainsi. Ne le connaissant que très peu, le jeune assassin était attristé mais pas trop. S’il s’était attaché à Yukio et était devenu son ami, cela lui aurait fait mal. Abel soupira et préféra ne plus y penser. Après tout, comme l’avait dit Tatsuki, c’était la vie.

« Parlons d’autre chose, veux-tu ?.. Tu as parlé d’enfants tout à l’heure. Tu en veux ? »

Abel attira son fiancé sur le lit, l’obligeant à s’allonger à ses côtés. Puisqu’ils étaient parti dans les conversations sérieuses et les projets d’avenir pour eux deux, pourquoi ne pas continuer ? Le jeune blond était curieux de savoir combien de projets encore Tatsuki avait en tête. Que lui cachait-il encore ? Quitte à tracer maintenant leur avenir ensemble, autant le faire entièrement. Ce serait la preuve qu’ils s’engageaient sérieusement et qu’ils allaient vraiment faire leur vie ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: De petites vacances aux sources Hebi (Couple^^) TERMINE   Dim 15 Fév - 18:02



« Parlons d’autre chose, veux-tu ?.. Tu as parlé d’enfants tout à l’heure. Tu en veux ? »


Abel avait tout à fait raison, cet événement était triste certes, mais il valait mieux passer à autre chose.
Il se laissa tomber sur le lit, tiré par son compagnon tout excité. Le yakuza éclata de rire et enlaça son ami.


"Bien sûr que j'en veux...pas tout se suite, c'est sûr, mais un jour je l'espère"

Il se tourna ensuite face à Abel et s'allongea sur lui en lui bloquant les deux bras et en collant sa tête à la sienne.

"Hmm...le mieux aurait été que tu les portes mon beau blond...mais la nature est formelle sur ce point!"


Il esquissa ensuite un léger sourire taquin et frotta son nez à celui de son amant. Le jeune Oyabun voulait en effet des enfants, et il n'avait jamais caché cette idée. S'il n'avait pas connu Abel, il se serait marié à n'importe quelle femme, sans doute Sakura Endô, pour affaire, mais surtout pour avoir au moins un fils. Il craignait d'être père, mais il voulait à tout prix connaître cette sensation. Avoir une descendance, et vivre ce qu'il n'avait pas connu...donner de l'amour à un enfant et être un père différent du sien. Même si sa mère lui avait donné énormément d'amour, cette relation avait été trop courte.
Sans oublier, qu'il voulait un successeur.
Il déposa un doux baiser sur les lèvres du jeune blond tout en le fixant sérieusement.


"Je veux connaitre ce sentiment d'être père Abel, même si pour le moment j'en suis incapable...Je voudrais être radicalement différent de ce que mon père a été pour moi et éviter de faire souffrir mon fils comme il m'a fait souffrir...D'ailleurs, on a vu où ça nous a mené..."


En effet, il avait lui-même orchestré l'assassinat de son père.

"Je sais qu'avoir un enfant doit être une chose merveilleuse, et je sais aussi que Kano ne veut pas être Oyabun...dans un sens, je ne lui en veut pas. Je ne veux pas lui imposer cette lourde tâche... S'il ne veut pas avoir cette responsabilité, alors il sera un bien mauvais Oyabun. Donc cela ne servira à rien de le forcer. Je sais que c'est d'autant plus égoïste de vouloir un fils qui me succédera, mais le clan Sugiura est l'un des derniers à avoir gardé "sa pureté". Il a été créé par un Sugiura et il est resté chez les Sugiura depuis cinq générations."

Ren avait beau être un bon Wakagashira et avoir la confiance de Tatsuki, il n'en restait pas moins un étranger. Le yakuza était mine de rien très soucieux de l'avenir de son clan, et très à cheval sur la tradition familiale. Il voulait que la fonction d'Oyabun reste dans sa famille.
Tatsuki caressa ensuite le visage de son fiancé.


"Si je ne t'avais pas rencontré, je me serai marié uniquement pour avoir une descendance...mais la question ne se pose plus.
Je ne sais pas si on aura recours à une mère porteuse ou si on adoptera, mais cet enfant sera le notre et cela nous rapprochera encore plus. Enfin, ces enfants, j'en veux au moins trois!"


Il pouffa ensuite de rire pour détendre l'atmosphère et rendre l'ambiance plus joviale. Au fond, il craignait aussi la solitude...Voyant Hidekazu-sama qui illustrait ce parfait exemple et qui n'avait pas d'enfant. Peut-être qu'il était aussi attaché à Tatsuki pour cela qui sait.
Le jeune Oyabun embrassa ensuite longuement Abel tout en le caressant, puis, il se détacha lentement de lui pour se lever.


"Allez, lève toi! J'ai envie d'aller me ressourcer aux sources chaudes au pied de la montagne! Si on reste au lit, je vais encore te faire l'amour!"


Ils étaient bien dans leur petite maison, mais il fallait tout de même qu'ils profitent des "à côtés" et des différentes prestations mises à leur disposition.

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: De petites vacances aux sources Hebi (Couple^^) TERMINE   Dim 15 Fév - 19:56

"Bien sûr que j'en veux...pas tout se suite, c'est sûr, mais un jour je l'espère… Hmm...le mieux aurait été que tu les portes mon beau blond...mais la nature est formelle sur ce point!"

« C’est pas faute de faire l’amour et d’essayer pourtant. »


Puisque Tatsuki le taquinait, autant lui rendre la pareil. Abel aimait cette ambiance. De plus, ils faisaient des projets ensemble, pour leur avenir d’hommes mariés. Même s’il s’était toujours dit qu’il n’aurait jamais d’enfants, étant homosexuel, il était heureux d’avoir trouvé quelqu’un voulant tenter l’expérience d’être père avec lui. Il aurait été fier de porter les enfants de Tatsuki mais, la nature faisant, ou ne faisant pas, cela lui était impossible. Mais ils auraient tout de même la chance d’être parents. Ils formeraient une belle petite famille bien heureuse. Ils prouveraient à tous qu’un Oyabun pouvait être heureux et faire sa vie comme bon l’entendait.

"Je veux connaitre ce sentiment d'être père Abel, même si pour le moment j'en suis incapable...Je voudrais être radicalement différent de ce que mon père a été pour moi et éviter de faire souffrir mon fils comme il m'a fait souffrir...D'ailleurs, on a vu où ça nous a mené..."

Abel comprenait ce souhait. Son fiancé désirait se prouver qu’il pourrait être un bon père, à l’inverse de celui qu’il avait eu. D’ailleurs, le grand blond était dans le même cas. Pour lui, il n’avait eu qu’une seule mère et aucun père. Son géniteur n’avait été qu’une entrée d’argent et un toit durant les mois ayant suivi la mort de la mère du tueur, rien de plus. Abel souhaitait donc se prouver aussi qu’il pouvait être un bon père. On pouvait dire que les deux amants n’avaient pas été gâtés de ce côté-là. Heureusement qu’ils avaient eu leurs mères, même si l’amour de celles-ci avait été de courte durée à leurs yeux.

Tout en caressant le visage de son homme, Abel l’écouta. Kano ne désirait pas être Oyabun et ne le cachait pas. Ce serait donc égoïste que de l’y obliger. L’adolescent était juste fier de son clan de part sa richesse. Il était avide d’argent et non de pouvoir. Un simple profiteur. Lui donner les rênes du clan serait une belle bêtise. Il était donc mieux de donner les pouvoirs au futur fils de Tatsuki, qui serait aussi celui d’Abel. Le jeune tueur espérait ne pas être trop papa poule. Il aurait beaucoup de mal sinon à accepter que son fils prenne des risques en tant qu’Oyabun.


"Si je ne t'avais pas rencontré, je me serai marié uniquement pour avoir une descendance...mais la question ne se pose plus.
Je ne sais pas si on aura recours à une mère porteuse ou si on adoptera, mais cet enfant sera le notre et cela nous rapprochera encore plus. Enfin, ces enfants, j'en veux au moins trois!"


« Trois ? Essayons d’abord d’en élever un. On verra par la suite. »


Tatsuki avait vraiment beaucoup de projets en tête. Mais, trois enfants, c’était du travail. Abel préférait d’abord en avoir un et apprendre à bien s’en occuper avant d’en avoir un deuxième, puis un troisième. Et puis, en cas de problème, il savait qu’il pourrait avoir Tatsuki près de lui ou bien, dans le cas échéant, Reira. Après tout, elle était mère et s’occupait très bien de son enfant. Etant très proche d’elle, le grand blond n’aurait aucun problème à aller la voir pour demander son aide. Il irait même la voir avant d’être père, afin d’avoir quelques conseils. Il désirait être un bon mari et un bon père. Il était heureux de pouvoir se dire cela. Il ne s’était jamais imaginé vivre cela. Il se colla encore plus à Tatsuki, mais celui-ci finit par se détacher.

"Allez, lève toi! J'ai envie d'aller me ressourcer aux sources chaudes au pied de la montagne! Si on reste au lit, je vais encore te faire l'amour!"

« Mmm… Ça pourrait être une bonne idée aussi, non ? »
demanda t-il avant de s’étirer à nouveau. « Bon, d’accord, je me lève ! »

Il trouva la force de se lever du lit et s’étira pour la énième fois. Il aurait bien voulu rester paresser au lit encore un peu mais, s’ils étaient ici, c’était aussi pour profiter de ce qu’offrait l’hôtel. Et peut-être croiseraient-ils Ren, Keiji ou le jeune couple de fiancés et qu’ils pourraient leur annoncer la bonne nouvelle qu’étaient leurs fiançailles. Abel était vraiment fier de porter cette bague à l’annulaire gauche et que Tatsuki ait la même. Ils appartenaient à l’un l’autre, pour toujours. Et, même si le tueur désirait rester dans la chambre à discuter encore et à passer du bon temps avec son fiancé, il devait faire des efforts. Les montagnes les attendaient. Il s’habilla donc pour sortir, sa motivation faisant disparaître sa paresse, ou presque.

« Voilà, prêt ! Dépêche-toi maintenant avant que je ne retourne me coucher. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: De petites vacances aux sources Hebi (Couple^^) TERMINE   Dim 15 Fév - 20:58



« Mmm… Ça pourrait être une bonne idée aussi, non ? Bon, d’accord, je me lève ! »


Le jeune blond se leva et se colla à Tatsuki pour lui adresser un baiser. Celui-ci y répondit favorablement bien entendu. Mine de rien, Abel était devenu très casanier et fainéant à cause de l’Oyabun.

« Voilà, prêt ! Dépêche-toi maintenant avant que je ne retourne me coucher. »

Tatsuki avait enfilé un kimono entre temps. Il fit un petit sourire à Abel et le prit par la main pour l’entraîner dehors.

"Bien, allons y amour! "

Les deux jeunes homes sortirent et traversèrent ensemble les jardins main dans la main. Il était déjà plus de midi, et le soleil était franchement levé. Il faisait terriblement bon d’ailleurs pour un mois de février.
Les feuilles de cerisiers commençaient leur timide apparition, laissant seulement des boutures visibles. Après plusieurs minutes de marche à savourer le paysage et les douces odeurs de la nature, les deux amants arrivèrent au pied d’une source chaude et déserte. Ils avaient dus marcher autant, étant donné que les autres bassins avaient déjà leurs hôtes. Tatsuki préférait être en tête à tête avec son fiancé, et il ne regretta pas son choix. La vue qu’ils avaient était imprenables. Ils étaient face à une montagne.

"Là, c’est parfait !"

Tatsuki laissa tomber son kimono et glissa doucement dans la source bouillante. Il ferma doucement les yeux et se laisser aller doucement en s’enfonçant petit à petit dans le bassin.
Abel le rejoignit en profitant tout autant de cette magnifique sensation.


"Hmm, ça fait du bien! Viens là!"

Le yakuza saisit son amant pour le coller contre lui. Il passa ses deux bras autour de son épaule et l’embrassa. Il se retourna lorsqu’il entendit un léger cliquetis.

"Regarde beau blond…il y a des singes qui semblent eux aussi apprécier les effets relaxant des vapeur de fumée ! "

Les deux homes éclatèrent de rire. Les singes s’étaient attroupés autour du bassin, profitant des vapeurs.

"Je crois qu’ils nous espionnaient…alors satisfaisons leur curiosité ! "

Tatsuki se colla un peu plus au corps de son tendre aimé et l’embrassa fougueusement. Cette ambiance était si romantique et parfaite pour des fiançailles.

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: De petites vacances aux sources Hebi (Couple^^) TERMINE   Dim 15 Fév - 22:06

Abel vêtu d’un peignoir, et Tatsuki d’un beau kimono, les deux amants sortirent de la chambre et traversèrent les jardins. Le beau temps était au rendez-vous et les bonnes odeurs de la Nature étaient divines. Tenant toujours son fiancé par la main, le jeune blond se rapprocha encore plus de lui, de façon à être contre lui. Ils marchèrent côte à côte, bras contre bras, jusqu’aux bassins au pied de la montagne. Ils passèrent devant plusieurs d’entre eux mais, à chaque fois, il y avait déjà du monde. Mais, après plusieurs minutes, ils arrivèrent devant un bassin désert. C’était parfait. Les deux amoureux allaient pouvoir se retrouver de nouveau seuls.

"Hmm, ça fait du bien! Viens là!"

Les deux hommes dénudés, après être entrés dans le bassin aux vapeurs bienfaisantes, s’enlacèrent tendrement. Mais leur moment d’intimité fut interrompu par un léger cliquetis. Suivant le regard de Tatsuki, Abel regarda en direction des singes qui étaient attroupés autour du bassin. Eux aussi semblaient beaucoup aimer les vapeurs de l’eau chaude. Ils étaient discrets donc ne dérangeraient pas les deux fiancés. Mais ils les firent tout de même rire à se prélasser comme ils le faisaient. Les animaux se roulaient sur les pierres bordant la source et, parfois, l’un d’entre eux finissait par tomber à l’eau.

"Je crois qu’ils nous espionnaient…alors satisfaisons leur curiosité ! "

« Hmm… Tu veux jouer les exhibitionnistes ? »


Abel enlaça son homme et lui rendit fougueusement son baiser. L’ambiance était si romantique. Rien de mieux pour de jeunes fiancés. Ils continuèrent à s’embrasser et à se caresser. Même si la vue qu’ils avaient était magnifique, le jeune tueur préférait profiter de son beau brun. L’eau était plus chaude que les draps du lit qu’ils venaient de quitter. C’était si agréable. Abel glissa ses mains le long du dos de Tatsuki, puis descendit plus bas, au niveau de ses fesses. Mais il ne s’y attarda pas, remontant ses doigts pour continuer ses longues et douces caresses. Ses lèvres dévoraient avidement celles de son ami.

« Si j’étais sûr que personne puisse nous voir, je te ferai bien l’amour là, tout de suite. »

Il mordilla le lobe de l’oreille de l’Oyabun avant de tenter de calmer ses ardeurs. D’habitude, ce n’était pas lui qui réclamait de faire l’amour. Mais, les évènements et l’ambiance faisant, ses hormones semblaient prendre le dessus sur sa raison. Il posa sa tête sur l’épaule de Tatsuki et ferma les yeux en soupirant de bien-être. Cela faisait longtemps qu’il n’avait pas faire l’amour au yakuza mais cela pouvait attendre d’être retourné dans la chambre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: De petites vacances aux sources Hebi (Couple^^) TERMINE   Dim 15 Fév - 22:41


« Hmm… Tu veux jouer les exhibitionnistes ? »


Le yakuza ne pu s'empêcher de sourire. Abel connaissait son appétit sexuel démesuré, et ce n'était pas quelques macaques qui allaient l'impressionner. Il se laissa donc guider par son ami qui l'embrassa langoureusement avant de parcourir doucement son dos du bout des doigts, jusqu'à la hauteur de ses fesses. Il se montrait de plus en plus gourmand en "mangeant" littéralement la bouche de son ami.


« Si j’étais sûr que personne puisse nous voir, je te ferai bien l’amour là, tout de suite. »


Le yakuza tout en sueur à cause des effluves du bassin et des caresses de son ami esquissa un léger sourire tout en se mordillant les lèvres. Il recula doucement tout en entrainant son grand blond avec lui, jusqu'à se retrouver appuyer sur le rebord. Il accueillit ensuite son aimé entre ses jambes tout en le caressant au niveau de son intimité, et en s'approchant suffisamment de lui pour lui mordiller l'oreille.


"Qu'attends-tu mon beau blond? Fais moi l'amour..."

Tatsuki se fichait d'être en peine nature. Les environs étaient déserts de toute façon, et quand bien même, ce n'est pas lui qui serait le premier gêné. Il stimula longuement l'entrejambe du jeune blond tout en continuant de lui embrasser sauvagement le cou, puis le lobe de l'oreille. Pendant ce temps-là, Abel lui caressait également son intimité tout en se collant à lui et en commençant à le préparer. Tatsuki commençait peu à peu à être excité et sensible au touché et aux stimulations répétées de son partenaire.
Leurs corps en total osmose étaient totalement réceptifs. Le yakuza laissa échapper quelques gémissements en attendant d'accueillir son compagnon.
Celui-ci aussi impatient et excité que lui ne se fit pas prier, et pénétra lentement son fiancé, qui sous le coup du plaisir, lui griffa le dos.
Abel commença doucement ses petites gestes de va-et-vient, causant de petites vagues dans le bassin.
Seuls les animaux en étaient témoins, mais peu importe.
Tatsuki ferma les yeux tout en gémissant.


"Oh oui...continue, continue..."

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: De petites vacances aux sources Hebi (Couple^^) TERMINE   Lun 16 Fév - 0:13

Entraîné par Tatsuki, Abel avança avec lui jusqu’au bord du bassin pour finir entre les jambes de son amant. Il se mordilla légèrement la lèvre en sentant les caresses qu’il recevait au niveau de son intimité. Peut-être n’aurait-il pas dû parler de son désir de lui faire l’amour. Il venait de réveiller une nouvelle fois l’appétit sans limite de l’Oyabun. L’espace d’un instant, le jeune blond se sentit gêné. Il continua de se mordre la lèvre inférieure pour tenter de se retenir puis jeta un coup d’œil autour d’eux. A part les singes, il n’y avait aucun témoin. Les autres sources étaient éloignées de la leur et puis, vu l’heure, les gens étaient sûrement partis manger. Serait-ce donc un crime de s’aimer en pleine Nature ? Les paroles murmurées de Tatsuki eurent raison d’Abel…

"Qu'attends-tu mon beau blond? Fais moi l'amour..."

Le jeune assassin arrêta de torturer ses lèvres et se laissa pleinement aller entre les mains expertes de son homme. Il lui offrit son cou ainsi que son oreille. Pendant ce temps, ses mains se dirigèrent vers l’entrejambe du yakuza pour la stimuler longuement. Les deux amants étaient très réceptifs aux caresses de l’autre. Ils ne tardèrent donc pas à être extrêmement excités. Abel commença donc à préparer son fiancé, introduisant ses doigts en lui, et esquissa des mouvements de va-et-vient pour l’exciter encore plus. Mais, lorsque le désir fut trop fort, le tueur retira ses doigts et pénétra lentement Tatsuki qui, avec tout ce qui le submergeait, lui griffa le dos. Abel se cambra légèrement sous la douleur qui disparut presqu’aussi rapidement qu’elle était venue. Il commença à se mouvoir doucement en son aimé, créant des vaguelettes autour de leurs corps dénudés et en sueur.

"Oh oui...continue, continue..."

Abel ne se priva pas et continua de lui faire l’amour. Sa gêne de se faire voir par quelqu’un était à des années lumières de ce qu’il était en train de faire. Plus rien ne comptait, excepté le plaisir qu’il offrait à Tatsuki. Cela faisait terriblement longtemps qu’il ne lui avait pas fait l’amour et désirait le combler. Il continua ainsi ses mouvements, coinçant le yakuza entre lui et le bord du bassin. Leurs gémissements se mêlaient et, bientôt, les deux hommes ne tardèrent pas à se lâcher complètement. Après un dernier cambrement, Abel serra Tatsuki contre lui et posa une multitude de baisers dans son cou. Il se retira de son ami puis tous deux reprirent tant bien que mal leur souffle.

« Oh mon dieu… Le faire dehors, devant des singes… »

Il finit par rire et passa une main dans ses cheveux pour retirer les mèches blondes qui lui barraient le visage. Tatsuki, qui aimait faire l’amour dans des endroits insolites, devait être ravi. Non mais qu’avaient-ils fait ? Ils étaient fous. Pourtant, Abel avait beaucoup aimé. Il fallait croire que le goût de l’insolite de son fiancé avait déteint sur lui. Il jeta tout de même un coup d’œil autour d’eux pour s’assurer que personne ne les observait, mais ne vit rien. Tant mieux. Malgré les apparences et ce qu’il venait de faire, le grand blond était assez pudique, à l’inverse de l’Oyabun. Mais là, c’était l’amour et la passion qui avaient parlé.

« Mmm… Mon beau brun, serre-moi fort contre toi. » demanda t-il en posant sa tête sur l’épaule de Tatsuki, voulant prolongé au maximum ce moment de tendresse et d’intimité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: De petites vacances aux sources Hebi (Couple^^) TERMINE   Lun 16 Fév - 0:56


Abel ne se fit pas prier et s'adonna à des ébats passionnés. Il fit doucement l'amour à son aimé, avant d'accélérer la cadence pour décupler le plaisir. Une fois l'acte passionné consommé, ils se lâchèrent ensemble avant de se cambrer. Ils reprirent leur souffle avec peine.


« Oh mon dieu… Le faire dehors, devant des singes… »

"Hmm m'en fou...au moins on les aura inspiré tu penses pas amour?"


Les deux hommes éclatèrent de rire. L'image était insolite, mais le yakuza appréciait pleinement ce genre de petites initiatives. Il n'était pas à sa première expérience originale. Avec ses anciennes partenaires, il avait fait l'amour dans bien des lieux : ascenseurs, arrière de voiture...


« Mmm… Mon beau brun, serre-moi fort contre toi. »

Abel se blottit entre les bras de son amant. Tatsuki le serra un peu plus fort tout en lui caressant ses cheveux mouillés. Il aimait lui aussi ces instants d'intimité. Il les appréciait d'autant plus qu'ils étaient rarissimes. Ils devaient donc en profiter au maximum.

"Vu le nombre de fois où on fait l'amour, heureusement qu'aucun de nous deux n'est une femme, sinon on serait tombé enceinte à tous les coups!"

Il sourit légèrement en pensant à cette idée. Avoir un homme comme partenaire au fond était très avantageux. D'autant plus qu'il avait faillit être père à cause de Mika.
Abel se posa ensuite aux côtés du jeune brun en appuyant sa tête contre le rebord du bassin. Le cadre en plu d'être idyllique était reposant. Cette eau avait des vertus relaxantes. Les deux jeune hommes restèrent allongés dans l'eau une bonne demi-heure en discutant de diverses choses et en profitant au maximum de ce moment de détente. De temps en temps, les singes rappelaient leur présence en poussant de petits cris aigus. Tatsuki passa son bras autour de l'épaule du jeune blond qui posa sa tête sur lui.


"Hmm, j'aimerais toujours passer des moments comme cela...à ne penser à rien, et à faire comme monsieur tous le monde!"


A ce moment précis, qui devinerait qu'il était Oyabun et que son fiancé était un tueur professionnel? Personne...

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: De petites vacances aux sources Hebi (Couple^^) TERMINE   Lun 16 Fév - 1:42

"Vu le nombre de fois où on fait l'amour, heureusement qu'aucun de nous deux n'est une femme, sinon on serait tombé enceinte à tous les coups!"

Abel sourit à cette idée et ferma les yeux, se laissant bercer par les bras protecteurs de Tatsuki. Combien de fois avaient-ils fait l’amour ? Au bout d’un moment, il était préférable d’arrêter de compter. On n’allait vraiment croire qu’ils ne pensaient qu’à cela sinon. Ce n’était pas faux dans un sens. Mais ils étaient jeunes. Ils se devaient de profiter de leur énergie débordante. D’autant plus qu’ils étaient deux hommes et qu’ils n’y avaient vraiment aucun risque pour que l’un d’entre eux ne tombe enceinte, comme cette Mika. Lorsque Tatsuki avait eu sa liaison avec cette jeune femme, il avait failli être père. Mais, à l’époque, il n’avait pas trouvé le courage d’endosser ce rôle. D’ailleurs, même aujourd’hui il était sans doute trop jeune. Les deux fiancés allaient attendre un peu avant d’avoir un enfant. Ils ne se sentaient pas encore totalement prêts.

Après avoir fait le plein de câlins, Abel se détacha légèrement de son ami pour se poser à côté de lui, contre le bord du bassin. Au début, ils restèrent silencieux, profitant des biens faits de l’eau chaude et des vapeurs. Puis ils commencèrent à discuter, de tout et de rien. Par moment, ils étaient interrompus par le cri des singes et les regardaient donc se chamailler gentiment. Cet endroit était si beau, loin du bruit stressant de la ville. Abel posa sa tête sur son amant lorsque celui-ci entoura ses épaules de son bras. Il se laissa aller à fermer les yeux, profitant du silence qui venait de revenir mais qui était nullement pesant. Quel endroit paradisiaque. Dommage que le séjour ne dure pas plus longtemps.


"Hmm, j'aimerais toujours passer des moments comme cela...à ne penser à rien, et à faire comme monsieur tous le monde!"

« Lorsque notre fils aura repris les rênes du clan et que tu seras en retraite, on pourra passer beaucoup de temps ainsi... »

Il sourit à cette pensée, ayant du mal à croire ce qu’il venait de dire. La veille, ses paroles auraient été absurdes. Mais, depuis ce matin, beaucoup de choses avaient changé entre eux. Leur vie avait pris un nouveau tournant et de nouvelles perspectives d’avenir avaient fait leur arrivée dans leur esprit. En tout cas, dans ses paroles, Abel laissait entrevoir son envie d’avoir un fils et non une fille. Un homme, c’était mieux pour gouverner un clan. Et puis, comment l’assassin pourrait-il élever une fille alors qu’il n’y connaissait rien aux femmes ?

« ... Ou alors tu laisses tomber le clan et tu pars avec moi loin d’ici. » dit-il, pour l’embêter avant de prendre une moue boudeuse. « Mais je suis sûr que même pour mes beaux yeux tu ne le ferais pas… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: De petites vacances aux sources Hebi (Couple^^) TERMINE   Lun 16 Fév - 14:38


« Lorsque notre fils aura repris les rênes du clan et que tu seras en retraite, on pourra passer beaucoup de temps ainsi... »


Tatsuki éclata de rire en voyant son homme se projeter ainsi dans le futur. Il n'était donc pas le seul à les voir tous les deux parents, même si la retraite était bien loin, et la paternité, pas encore d'actualité. Mais, il fallait bien qu'ils se consolent un peu en faisant des projets vu le train de vie infernal qu'ils menaient et qui était loin d'être terminé.

« ... Ou alors tu laisses tomber le clan et tu pars avec moi loin d’ici. Mais je suis sûr que même pour mes beaux yeux tu ne le ferais pas… »

Tatsuki attrapa le menton de son ami qui faisait une petite moue boudeuse comme un enfant. Les choses n'étaient pas si simples. Tatsuki aimait sa fonction et accordait une grande importance à son héritage, même si paradoxalement il avait détesté son père qui le lui avait transmis.
De plus, de grands espoirs reposaient sur ses épaules...notamment de la part d'Hidekazu. Jamais il ne lui pardonnerait une telle offence.
Le yakuza déposa un baiser furtif sur les lèvres de son aimé.


"Y a beaucoup de choses que je ferais pour tes beaux yeux, mais ça, c'est impossible..."


Il s'étira ensuite et se leva histoire de passer à autre chose. Il sortit du bassin pour se sécher un peu et enfiler son kimono. Ils avaient passé pas mal de temps dans les sources, et il n'était pas bon d'y rester trop longtemps vu la chaleur de l'eau, sous risque de faire un malaise.
Il était 14 heures et ils n'avaient pas encore déjeuné.


"Allez beau blond, on y va, il faut éviter la syncope. On va sûrement voir les autres au restaurant"


Abel se leva à son tour pour enfiler son peignoir. Les deux amants se dirigèrent ensuite main dans la main vers les restaurants. Abel préféra repasser dans leurs appartements afin d'enfiler quelque chose de plus présentable. Le jeune Oyabun resta en kimono et se rendit au restaurant de fruit de mer. Il aperçut Ren assis à une table.

"Salut Ren, on va se joindre à toi! Où sont les autres?"

Ren dégustait un alcool et était sur le point de commander.

"Keiji est toujours au lit, il dessaoule. Quant à Kanzaki et sa fiancé ils sont allés au SPA. Où est Abel?"

Le jeune blond arriva pour se joindre à eux.

"Oh, salut Abel!"

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: De petites vacances aux sources Hebi (Couple^^) TERMINE   Lun 16 Fév - 17:06

"Y a beaucoup de choses que je ferai pour tes beaux yeux, mais ça, c'est impossible..."

Abel le savait très bien. Tatsuki aimait tellement sa place d’Oyabun. Il était même allé jusqu’à tuer son propre père pour lui voler son titre. Le travail monstre qu’il mettait en œuvre pour faire tenir son clan prouvait qu’il n’était pas prêt de laisser tomber. Le grand blond n’était pas énervé par cela. Bien sûr, égoïstement et jalousement, il aimerait que son fiancé passe plus de temps avec lui, comme en ce moment, mais sa raison lui disait de ne pas en rajouter. Même si Tatsuki aimait son travail, il souhaiterait aussi profiter de la présence du jeune assassin plus souvent. Mais, il fallait se dire que, même s’ils ne se voyaient pas beaucoup, leurs retrouvailles étaient toujours intenses et riches en émotion. La preuve durant ce séjour dans les montages. Une demande en mariage, le désir partagé d’avoir des enfants…

"Allez beau blond, on y va, il faut éviter la syncope. On va sûrement voir les autres au restaurant"

Abel s’étira pour la énième fois de la journée et finit par sortir de l’eau. Il enfila son peignoir et prit la main de Tatsuki dans la sienne pour retourner à l’hôtel. Sans s’en rendre compte, ils avaient passé beaucoup de temps dans la source. Mais, à faire des bêtises, on ne voyait pas le temps passer. Les singes avaient dû les prendre pour des fous ou bien, comme l’avait dit l’Oyabun, les deux amants les avaient inspirés. Cette idée amusa de nouveau Abel. Il n’en revenait vraiment pas de ce qu’ils venaient de faire. Tatsuki déteignait vraiment sur lui. Mais après tout, c’était une bonne chose, non ? Sauf que le grand blond perdait peu à peu son calme et sa raison. Il fallait qu’il se reprenne. Après tout, c’était lui qui évitait à Tatsuki de faire trop de bêtises et de succomber à ses ardeurs lorsque le moment ne le leur permettaient pas.

« Je vais aller me changer. Je te rejoins au restaurant après. »

Il laissa son homme partir en direction du restaurant puis alla dans leur cottage. Il se sécha rapidement les cheveux avec une serviette puis s’habilla. Bien sûr, il revêtit sa belle chemise que ses amis lui avaient offerte pour son anniversaire. Pour l’accompagner, il mit un pantalon noir, son éternelle couleur. Il sortit ensuite et traversa les jardins. Comme il faisait jour et qu’il y avait beaucoup de monde à circuler, les singes n’étaient pas là à s’abreuver. Etait-ce les mêmes qu’à la source au pied des montagnes ? Abel ne savait pas trop. Enfin, ce n’était pas ça qui allait le préoccuper. Il arriva au restaurant et jeta un coup d’œil à la salle avant de voir Tatsuki et Ren assis un peu plus loin. Il alla donc les rejoindre.

"Oh, salut Abel!"

« Salut Ren. Bien dormi ? »
demanda t-il en s’asseyant à côté de son fiancé. « Je paris que Keiji est cloué au lit avec un étrange mal de tête, hein ? » dit-il, se souvenant dans quel état le jeune homme s’était mis la veille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: De petites vacances aux sources Hebi (Couple^^) TERMINE   Lun 16 Fév - 19:44


« Salut Ren. Bien dormi ? Je paris que Keiji est cloué au lit avec un étrange mal de tête, hein ? »


Abel s'assit près du jeune yakuza qui lui caressa doucement la main.

"En effet, il dort comme un loir...cet idiot s'est lâché hier soir. Heureusement que le généreux boss nous a offert deux jours de repos!"

Il fit un léger sourire à Tatsuki qui le lui rendit. Keiji était encore assez immature et avait beaucoup à apprendre.
Ren alluma une cigarette et en tendit une à Tatsuki, puis à Abel.
Le yakuza leva la main afin d'appeler le serveur.


"Mettez moi un verre de whisky et pour mon ami un cocktail sans alcool...hmm, je prendrai une assiette d'assortiment de fruits de mer"


Ren hocha la tête pour demander la même chose, tandis que le jeune blond réfléchissait encore carte à la main à ce qu'il allait déguster. Il se décida enfin à commander.
Le garçon prit commande, puis se retira.
Ren écarquilla un peu les yeux en souriant.


"Hey? Cette bague, on dirait presque des mariés!"

Il dit cela sur le coup de la plaisanterie mais en voyant que le yakuza ne répondit pas et se contenta de sourire, il comprit. Ces deux bagues assorties et au même emplacement avait bel et bien une signification spéciale.

"C'est tout comme en effet..."


Tatsuki regarda la bague sur son annulaire en souriant comme un enfant. Il était dans les nuages. A ce moment-ci, son bonheur était perceptible. Il fallait donc profiter de sa bonne humeur, le connaissant,ça n'allait pas durer une fois les affaires reprises.


"Hmm.... alors félicitation à vous deux pour avoir franchi le pas!..."

Ren très étonné et content pour les deux hommes, cependant, il ne croyait pas du tout à cette union. Par respect, il ne fit pas part de ses réserves, mais, il connaissait trop Tatsuki...pour savoir qu'il n'était pas homme à se marier ou à s'engager, même s'il ne pouvait pas nier qu'il était très amoureux. Mais cela allait-il durer?... Ou plutôt, combien de temps cela allait durer.
Il fallait avouer que Abel faisait preuve de courage et était très admirable pour tout supporter et endosser.
Le serveur arriva et posa les verres et les assiettes.

"Oh, Tatsuki pour la petite affaire, c'est réglé..."

Ren faisait référence à l'enterrement de Yukio, mais il préféra ne pas rentrer dans les détails et s'éterniser pour ne pas refroidir l'ambiance qui était au beau fixe. Une telle nouvelle alors qu'il venait de parler mariage, n'était pas la bienvenue.


"Tu as également un rendez-vous de prévu jeudi prochain de la plus haute importance, enfin bref, on en reparlera.Le but c'est de se reposer ici...Je vais donc aller me faire masser cet après-midi"


Le yakuza hocha la tête et commença à manger.

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: De petites vacances aux sources Hebi (Couple^^) TERMINE   Lun 16 Fév - 20:34

Pauvre Keiji. Il avait encore bien des choses à apprendre. Mais, en effet, il était encore jeune. Il avait bien le droit de se lâcher un peu par moment. Tatsuki devait lui donner une montagne de travail. Un peu de repos était la bienvenue. En plus, le jeune homme s’était bien amusé la veille et n’avait pas hésité à boire verre après verre. Il devait être dans un sale état le pauvre. Abel verrait à passer le voir quelques minutes pour prendre des nouvelles et, pourquoi pas, lui demander s’il désirait se faire masser dans la chambre. Cela devait bien se faire après tout vu les riches clients qui venaient ici pour se ressourcer. Cela remonterait le moral de Keiji d’avoir une belle femme juste pour lui pour lui procurer de bons massages. Après, comme d’habitude, il allait se faire des films et raconter des histoires incroyables mais peu importe. Abel l’appréciait pour cela.

"Mettez moi un verre de whisky et pour mon ami un cocktail sans alcool...hmm, je prendrai une assiette d'assortiment de fruits de mer"

« Hum… Je prendrai la même chose. »

Il y avait tellement de choix au menu qu’il préférait prendre un assortiment. Au moins, comme ça, il pourrait goûter à tout. Il aimait beaucoup les fruits de mer alors pourquoi s’arrêter seulement sur du crabe ou des crevettes ? Autant déguster divers plats, mais en petites quantités. En plus, le grand blond avait beaucoup aimé le repas de la veille. Vu l’établissement, c’était normal de trouver des fruits de mer de très bonne qualité et il n’avait pas été déçu. Les autres convives non plus d’ailleurs, même si Keiji avait dû plus apprécier les boissons… Celui-là alors. Il fallait toujours qu’il fasse le clown. Mais on l’aimait bien pour cela.

"Hey? Cette bague, on dirait presque des mariés!"

"C'est tout comme en effet..."


Au début, Ren avait dit cela sur le coup de la plaisanterie mais, voyant l’expression des deux amants, il comprit bien vite que c’était sérieux. C’était sûr que cela faisait bizarre. Souvent, Tatsuki avait dit qu’il n’était pas homme à marier mais c’était lorsque cela concernait ses mariages arrangés. Là, c’était tout à fait différent. Il allait se marier par amour et, plus tard, les deux hommes fonderaient une famille. Mais Abel préféra ne pas en parler devant Ren. Pour l’instant, ce n’était que des projets lointains. Et puis le Waka Gashira allait penser qu’ils allaient trop vite.

"Hmm.... alors félicitation à vous deux pour avoir franchi le pas!..."

Le jeune tueur lui sourit pour le remercier puis posa sa main sur celle de Tatsuki tout en le regardant. L’Oyabun était resplendissant. Il avait le sourire aux lèvres et le regard qui pétillait. Ce n’était pas souvent qu’on le voyait aussi heureux. D’habitude, lorsqu’ils vivaient leur train de vie habituel, Tatsuki était souvent stressé à cause de son travail et prenait peu de temps pour se détendre. Heureusement qu’Abel était là pour s’occuper de lui et lui changer de temps à autre les idées. Il ne suffisait de pas grand-chose parfois. De simples paroles, un câlin, un baiser, ou bien plus…

Le serveur ne tarda pas à revenir et déposa leur commande sur la table. Ren parla d’une petite affaire mais Abel ne sut pas de quoi il parlait. Les deux hommes parlaient tellement affaires que le grand blond en était arrivé à ne plus du tout écouter leurs conversations, sachant qu’il n’y comprendrait rien. Il ne faisait pas parti de leur milieu ou, du moins, il faisait tout pour ne pas y appartenir. Être le fiancé d’un Oyabun lui suffisait amplement. Il ne désirait en aucun cas devenir l’un des hommes de Tatsuki. La mafia était bien trop étrange à son goût.


"Le but c'est de se reposer ici...Je vais donc aller me faire masser cet après-midi."

« Il faudra que tu essayes les sources aussi si tu ne l'as pas encore fait. Elles sont superbes… D’ailleurs, on pourrait y aller ensemble ce soir, non ? Keiji sera remis sur pied je pense. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: De petites vacances aux sources Hebi (Couple^^) TERMINE   Lun 16 Fév - 21:30


« Il faudra que tu essayes les sources aussi si tu ne l'as pas encore fait. Elles sont superbes… D’ailleurs, on pourrait y aller ensemble ce soir, non ? Keiji sera remis sur pied je pense. »

Ren acquiesça tout en mangeant ses fruits de mer. C’était réellement une bonne idée d’aller aux sources après un bon massage. Le Wakagashira ne prenait pas non plus soin de lui, tout comme Tatsuki, sauf qu’il ne buvait pas d’alcool.

" Ouais, bonne idée! Il faut que l’autre simplet d’esprit repose aussi un peu son corps dans les sources. Par contre, je doute que la femme de Kanzaki veuille se joindre à nous…quatre corps nus la pauvre !"

Les jeunes hommes éclatèrent tous ensemble de rire. Mais, il était important qu’ils passent du temps tous ensemble, quelque part, ça les rapprochait un peu. Tatsuki aimait souvent s’accorder un peu de temps avec ses hommes les plus proches. Cela renforçait leurs liens.
Ils dégustèrent tous leurs excellents fruits de mer en profitant de cet agréable moment. Ren et Abel discutèrent de diverses choses, tandis que le yakuza se battait un peu avec son crabe afin de lui arracher les pattes.
Une fois rassasiés, les hommes terminèrent par un saké pour digérer. Tatsuki se leva pour aller aux toilettes.

"Je reviens, je vais me rafraîchir."

En réalité, il allait payer l’addition en douce, ne voulant pas que son amant le lui reproche comme d’habitude. Tatsuki avait une multitude de défaut, mais s’il avait bien une qualité, c’était la générosité. Ren s’étira un peu et alluma une cigarette.

"J’avoue que je suis surpris que vous ayez de tells projets, mais j’en suis heureux pour vous. Pourtant Hideka… enfin, félicitation !"

Ren détourna son attention en regardant où était Tatsuki. Il semblait qu’il avait des choses à dire, mais il se retint, voulait éviter de se mêler de leurs affaires. Il ne voulait pas du tout donner son opinion car la vie privée de son boss ne le regardait pas.
Par politesse il s’était montré ravit pour les deux hommes, mais au fon, il était plutôt inquiet. Le yakuza ne tarda d’ailleurs pas à montrer le bout de son nez. Il discutait au loin avec le gérant du restaurant, sans doute pour le féliciter du faste de l’établissement et de la qualité du service.


"Tiens, il est là-bas. Et merde, le connaissant, il a dû payer l’addition…"

Il poussa un léger soupir. Tatsuki était vraiment indécrottable.

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: De petites vacances aux sources Hebi (Couple^^) TERMINE   Lun 16 Fév - 22:39

" Ouais, bonne idée! Il faut que l’autre simplet d’esprit repose aussi un peu son corps dans les sources. Par contre, je doute que la femme de Kanzaki veuille se joindre à nous…quatre corps nus la pauvre !"

Les trois hommes éclatèrent de rire à cette remarque. La pauvre Aiko était tellement timide qu’elle ne supporterait pas de voir quatre corps nus. Mais peut-être serait-ce mieux que Kanzaki reste avec elle. Elle allait se sentir en retrait sinon et puis, ce séjour, cela leur ferait du bien. Ils pourraient passer du bon temps ensemble et se détendre au maximum. Enfin, il verrait bien. En ce moment, ils devaient déjà être en train de profiter des activités qu’offraient l’hôtel ou bien de leur chambre… Tatsuki, Ren et Abel se retrouvaient donc seuls pour déguster ce copieux repas de fruits de mer. Le Waka Gashira et le tueur parlèrent ensemble, tandis que l’Oyabun se battait avec le crabe. L’issu du combat fut simple, le crabe perdit tous ses membres et le jeune Sugiura eut le ventre rempli.

"Je reviens, je vais me rafraîchir."

Abel finit son saké et regarda son homme se lever de table. Il acquiesça d’un signe de tête et le laissa partir. Le repas avait vraiment été délicieux. Le jeune assassin avait été heureux de voir Tatsuki manger autant. D’habitude, l’Oyabun mangeait très peu et négligeait totalement sa santé. Mais là, ce séjour allait vraiment lui faire beaucoup de bien. Abel aimait voir son fiancé prendre soin de lui-même. Cela lui évitait de trop s’inquiéter comme ça. Même s’il ne le montrait pas, le grand blond n’aimait pas voir son homme partir le ventre vide ou bien aller se coucher sans avoir dîné. Il essayait donc de lui concocter de bons petits plats, du poisson en général, sachant que Tatsuki aimait beaucoup cela.

"J’avoue que je suis surpris que vous ayez de tels projets, mais j’en suis heureux pour vous. Pourtant Hideka… enfin, félicitation !"

Abel ne voyait pas ce qu’il y avait de surprenant dans leurs projets. Ils s’aimaient et désiraient ardemment faire leur vie ensemble. Donc, pourquoi ne pas concrétiser la chose en se mariant ? Bien sûr, cet acte n’aurait aucune valeur au Japon mais, pour les deux mariés, c’était important et symbolique. Mais, ce qui interpela surtout Abel, ce fut lorsque Ren voulut parler d’Hidekazu. Mais l’homme de confiance, voyant qu’il allait en dire trop sans doute, s’arrêta net et félicita de nouveau les deux fiancés. Mais, maintenant qu’il avait commencé, autant qu’il termine et dise le fond de sa pensée. Abel en avait assez d’entendre parler de ce vieux pervers d’Hidekazu et qu’on ne lui en dise jamais rien. A chaque fois qu’il tentait d’aborder le sujet avec Tatsuki, soit celui-ci se dérobait, soit il s’énervait.

"Tiens, il est là-bas. Et merde, le connaissant, il a dû payer l’addition…"

Le tueur comprit que Ren désirait changer de sujet. Mais Abel n’était pas d’accord. Il jeta tout de même un coup d’œil en direction de son amant, pour voir où il était. Le jeune yakuza discutait avec un homme, sûrement le gérant du restaurant. Bien sûr, tout comme Ren, le grand blond connaissait l’Oyabun et sa générosité. Il avait dû déjà payer l’addition. Mais là n’était pas le problème ! Abel reporta son attention sur son ami, bien décidé à avoir des explications. Il se permit de lui prendre une cigarette et de l’allumer avant de prendre la parole.

« Termine ce que tu avais commencé à dire. Qu’a à voir Hidekazu dans l’histoire ? J’en ai marre de ne rien savoir de lui. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: De petites vacances aux sources Hebi (Couple^^) TERMINE   Lun 16 Fév - 23:29



« Termine ce que tu avais commencé à dire. Qu’a à voir Hidekazu dans l’histoire ? J’en ai marre de ne rien savoir de lui. »


Le teint de Ren devint blafard. Il était clairement gêné, ou plutôt, il ne savait pas vraiment quoi répondre.

"Non, enfin je..."

Pour la première fois, il avait l'air un peu hésitant. Ren était quelqu'un qui savait se maitriser et de très calme d'habitude, mais pour une fois, il semblait un peu paniqué. Il fit même tomber sa cigarette sur son pantalon qu'il s'empressa de récupérer pour ne pas se faire brûler.

"Je sais pas...enfin, tu as dû remarquer qu'ils ont une très forte relation, père/fils...même si Hidekazu-sama devrait être un peu plus distant et impartial. C'est un homme EXTRÊMEMENT puissant et dangereux Abel!"

Ren mit l'accent sur ses propos et insista sur le statut de l'homme qui au premier abord semblait aussi inoffensif qu'une mouche. Mais la vérité était tout autre...

"Après, je...enfin, je ne dois pas cacher le fait que leur vraie relation est un mystère pour moi, je préfère donc ne pas penser à ce que je pense et ...à voir le "Suprême" comme le "Suprême" et Tatsuki comme l'Oyabun"


Ren ignorait donc lui-même la relation exacte qu'entretenaient les deux hommes. Elle était si ambiguë qu'il préférait ne rien savoir et appliquer la politique de l'autruche. Mais Ren laissait entendre qu'il soupçonnait une relation bien plus profonde entre les deux hommes. Il ralluma une cigarette en levant légèrement les yeux en l'air.

"Il lui a sauvé la vie...enfin... quand il était jeune. Le père de Tatsu était un homme influent et très intelligent, un bon Oyabun, mais un très mauvais père. Je travaille depuis l'âge de 18 ans chez les Sugiura, un paquet d'années quand j'y pense!
J'ai été recruté à la base par Hidekazu-sama, et c'est lui qui m'a recommandé au père de Tatsuki. Je n'étais qu'un homme de main à la base, mais quand les relations entre Tatsu et son père se sont tendues après la mort de feu sa mère, Hidekazu-sama m'a ordonné de veiller sur lui, et c'est ce que je fais toujours.
Je pense que Tatsuki est en complète admiration devant le "Père" et en même temps, il doit se sentir redevable, enfin...je sais pas...Hidekazu-sama semble aussi énormément apprécier Tatsu, même plus qu'un père... "


Ren s'interrompit en soupirant et détourna le regard. Il ne voulait pas en dire plus, mais il en avait déjà trop dit.
Mais il montrait qu'il en savait beaucoup sur les deux hommes, et même bien plus qu'il en disait. Le Wakagashira était un coffret aux trésors à lui tout seul, connaissant les bons et mauvais côtés de Tatsuki, ainsi que les affaires de la famille Sugiura et celles du "Père". Il avait beaucoup de dossiers en réserve et il serait à même de satisfaire la curiosité du jeune blond, mais, il s'abstint de parler plus.


"Ne dit pas à Tatsuki qu'on a parlé d'Hidekazu-sama. Il n'autorise personne à parler de lui ou sur lui... c'est étrange ...
Pour ton bien, ne l'irrite jamais sur ce sujet, car....il...ne laissera jamais tomber Hidekazu-sama."


Ren voulait être prudent et ne pas se mettre à dos le yakuza. Il savait à quel point ce sujet était sensible pour lui. Il mit aussi en garde Abel en le prévenant sur le fait que Tatsuki ne laissera pour rien au monde tomber le "Père", ni pour personne.

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: De petites vacances aux sources Hebi (Couple^^) TERMINE   Mar 17 Fév - 0:37

"Non, enfin je..."

Ren semblait se rendre compte qu’il avait trop dit et qu’il avait attisé la curiosité d’Abel. Lui qui semblait si calme et posé d’habitude était devenu nerveux, au point d’en faire tomber sa cigarette sur son pantalon. Apparemment, le sujet « Hidekazu » rendait mal à l’aise beaucoup de personnes, même les plus calmes. Le « Suprême » ne laissait personne indifférent. Même le grand blond, qui d’habitude ne faisait pas tant attention que cela aux gens, ne pouvait s’empêcher de ressentir une profonde haine pour cet homme. C’était vraiment une haine viscérale. S’il ne savait pas qu’il ferait du mal à Tatsuki en éliminant Hidekazu, il le ferait sans hésiter. Il détestait ce vieux pervers qui s’autorisait à coucher avec son fiancé ! Dans leur maison en plus…

"Je sais pas...enfin, tu as dû remarquer qu'ils ont une très forte relation, père/fils...même si Hidekazu-sama devrait être un peu plus distant et impartial. C'est un homme EXTRÊMEMENT puissant et dangereux Abel! Après, je...enfin, je ne dois pas cacher le fait que leur vraie relation est un mystère pour moi, je préfère donc ne pas penser à ce que je pense et ...à voir le "Suprême" comme le "Suprême" et Tatsuki comme l'Oyabun"

Ainsi vraiment personne ne connaissait la nature exacte de la relation entre Tatsuki et Hidekazu, pas même Ren qui savait pourtant beaucoup de choses sur le clan. En tout cas, le Waka Gashira ne lui apportait pas de vraies informations. Abel savait que le « Père » était quelqu’un de puissant et de dangereux. Il ne serait pas à la tête de tous les clans de la ville sinon, surtout à son âge qui pourrait être considéré comme « jeune » pour son rang. Le jeune assassin continua de fumer sa cigarette, prenant un air calme bien qu’intérieurement, il détestait que l’on parle d’Hidekazu. Mais sa curiosité l’obligeait à demander des réponses. Et, puisqu’il ne les aurait pas avec Tatsuki, il les demandait à Ren.

Abel écouta donc attentivement la suite des explications de son ami. Par contre, il tiqua un peu en apprenant que Ren avait été recruté à la base par Hidekazu. Les deux hommes se connaissaient bien alors, non ? Ce pourrait-il que le second rapporte des informations au « Suprême » ? Après tout, le vieux yakuza avait l’air de beaucoup tenir à Tatsuki. Un espion ne serait pas un mal pour le surveiller… Mais Abel préféra chasser ces pensées de son esprit. Il avait vraiment l’impression de devenir parano lorsqu’il s’agissait d’Hidekazu et de Tatsuki. Il voyait le mal partout, même s’il était sûr que les deux hommes avaient une liaison. Mais qu’est-ce que leur relation cachait-elle encore ?


"Ne dit pas à Tatsuki qu'on a parlé d'Hidekazu-sama. Il n'autorise personne à parler de lui ou sur lui... c'est étrange ...
Pour ton bien, ne l'irrite jamais sur ce sujet, car....il...ne laissera jamais tomber Hidekazu-sama."

« Je le sais bien. Il serait capable de laisser tomber n’importe qui pour Hidekazu… »


Cette fois-ci, ce fut Abel qui détourna le regard. Bizarrement, écraser sa cigarette dans le cendrier fut plus intéressant que de regarder Ren dans les yeux. Dans ses paroles, il faisait référence au jour où Tatsuki l’avait plaqué, juste pour avoir mal parlé devant Hidekazu. Mais, pour lui, il n’avait pas vraiment manqué de respect. Il avait juste dit la vérité et répondu à l’Oyabun, l’informant que le parrain avait osé insulter sa mère. Le vieux avait réussi à trouver un des rares points sensibles chez Abel et celui-ci s’était défendu, sans pour autant en venir à la violence même s’il avait brûlé d’envie de sortir son pistolet de son manteau.

Des fois, Abel se disait qu’Hidekazu avait plus de valeur aux yeux de Tatsuki, mais d’une façon différente. Ce n’était pas un amour fusionnel comme entre les deux fiancés, c’était autre chose. Quoi ? Impossible de le décrire. Seuls les deux concernés pouvaient le savoir mais aucun d’entre eux ne parleraient. Abel et Tatsuki avaient beau être très proches, ce sujet était en quelque sorte tabou pour eux, du moins, pour l’Oyabun. Il pensait sûrement protéger son ami à rester muet mais c’était tout le contraire qui se passait. Abel souhaiterait qu’ils en parlent pour de bon, pour crever l’abcès et qu’il n’y ait plus de non-dits entre eux… Il jeta un coup d’œil à Tatsuki, qui était toujours en train de discuter avec le gérant du restaurant. Autant en profiter pour parler à Ren…


« Je pense qu’on pense la même chose concernant Tatsuki et Hidekazu… Je sais ce qui se passe entre eux. J’ai des envies de meurtres par moment. Mais heureusement, Hidekazu ne passe plus à la maison. Ça m’évite de le revoir et de rêver le voir une balle dans la tête… »

Il fit bien attention de s’assurer que Tatsuki ne revenait pas pour dire cela. L’Oyabun le tuerait sinon. Mais Abel avait besoin de parler. Il s’en fichait de manquer de respect à cet homme qui mettait en péril leur couple. Pourquoi le respecterait-il alors qu’Hidekazu le prenait comme un vulgaire gamin des rues et fils de prostituée ? Il montrait à Ren l’image d’un Abel torturé qui était prêt à tout par amour, même à subir cette relation qui dépassait celle entre un père et un fils. Il désirait voir Tatsuki heureux et, s’il devait le partager quelques temps avec quelqu’un d’autre, il était prêt à faire ce sacrifice. Après tout, il avait dit qu’il serait prêt à tout accepter si c’était pour le bien des affaires de son fiancé. Et puis Hidekazu et l’Oyabun ne se voyaient pas très souvent et cette liaison allait sûrement se finir un jour ou l’autre. Le « Suprême » se faisait vieux, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De petites vacances aux sources Hebi (Couple^^) TERMINE   

Revenir en haut Aller en bas
 
De petites vacances aux sources Hebi (Couple^^) TERMINE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Salle à manger]Petit diner entre amis [TERMINE]
» Sources d'energie disponibles en Haiti
» Boule et Tessie couple de caniches toy abricot
» Couple de l'année
» Fiche technique de Moudoku Hebi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yuukoku, la ville aux deux visages... :: Le Quartier des Loisirs :: Les Hôtels-
Sauter vers: