Yuukoku, la ville aux deux visages...


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un hôte innattendu [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cassandre McKeller
Modo
avatar

Nombre de messages : 752
Age : 27
Age : 23 ans
Sexe : Féminin
Sexualité : Bisexuelle
Métier : Oyabun du clan McKeller
(Sycophante à ses heures perdues...)
Petit(e) Ami(e) : Divorcée... donc, célibataire!
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Un hôte innattendu [TERMINE]   Mer 11 Fév - 17:52

La journée promettait d'être longue et harassante. Depuis quelques temps, elle n'arrivait plus à dormir correctement, surtout quand elle avait apprit par Assyra que quelqu'un en voulait à sa vie. Mais ce n'était pas cela le pire. Elle avait l'habitude d'être menacé par des ennemis ou des concurrents, mais là, c'était différent. Une personne de son clan, interne à la maison, souhaitait sa mort. De nombreuses questions s'étaient emparées de l'esprit de la jeune femme, et bien sûr, elle devrait trouver le traître elle même, Assyra lui ayant affirmé qu'elle ne cracherait en aucun cas le nom de son ancien client.

Elle se leva, la mort dans l'âme, vers les 9 heures du matin. D'habitude, elle se levait plus tôt, mais sa nuit avait été des plus agitées. Pourtant, elle se savait en sécurité avec Texas et Léon à ses côtés. Elle leur avait même demandé de renforcer la garde dans certaines parties de la maison en toute discrétion, et en mettant dans la confidence que des personnes de confiance pour eux. Les deux hommes avaient eux-mêmes beaucoup de difficultés à envisager qu'un traître se cachait ici, pourtant visible aux yeux de tous. Cassandre s'en voulait parfois de son manque de vigilance au sein de son propre clan...

L'Oyabun prit une longue et chaude douche. Elle avait besoin de détendre ses épaules nouées. Rien que de penser à tous les papiers qui traînaient sur son bureau, elle eut envie de retourner se coucher, et de feindre la maladie. Mais elle n'était plus une enfant, et avait désormais des responsabilités importantes. Néanmoins, elle voulait s'accorder une séance sport avant de se mettre au boulot.

Elle enfila donc un short court et une brassière de sport qui maintenait sa poitrine et la protégeait de chocs éventuels. Elle prit avec elle une serviette, et sortit de sa chambre. Deux gardes faisaient le pied de grue devant sa porte, et ils la saluèrent avec déférence. Elle leur adressa un sourire polie et continua son chemin. Sur la route qui menait à la salle de sport, elle croisa Léon. Sans même qu'il eut à parler, Cassandre avait déjà deviné ses pensées: Il la trouvait fatiguée et surmenée. La jeune femme lui sourit à pleines dents, lui tapotant amicalement l'avant bras tandis qu'elle le dépassait.

Elle finit enfin par arriver à la salle de sport qui avait été installée près du jardin d'hiver. La jeune femme s'y entraînait régulièrement, et quand elle n'y était pas, la laissait à ses hommes de main.

L'Oyabun avait un sacré besoin de se défouler. Elle attacha ses cheveux et commença à s'échauffer. Une fois que son corps fut correctement préparé, elle se banda les mains jusqu'à la moitié des avants bras, et enfila des gants de boxe. Le sac de sable lui faisait face maintenant. Son bras droit percuta avec violence l'objet inanimé. Elle était un peu rouillée, mais rapidement, elle retrouva sa souplesse. Tout en frappant le sac, elle tournait autour, ne distribuant ses crochets du droit qu'à chaque recul du punching-ball. Cela faisait une bonne demi heure qu'elle frappait ainsi quand on frappa à la porte. Elle s'arrêta, transpirante et haletante, et autorisa la personne à entrer. Gôro se tenait sur le pas de la porte. Il la salua, et lui dit alors:

- Cassandre, Monsieur Suguira est ici... Il voudrait te voir...

La jeune femme soupira. C'était bien le moment. Elle demanda à Gôro de faire entrer l'hôte inattendu, tandis qu'elle s'épongeait le front avec sa serviette. On conduisit le jeune homme jusqu'à la salle de sport, et Cassandre vînt le saluer:

- Tatsuki Suguira, que me vaut ta visite à cette heure matinale?

_________________

Cassandre McKeller
Don't be kind with me. I'm not a stupid doll...


Dernière édition par Cassandre McKeller le Mar 17 Fév - 21:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mllepauline4ever.blogspot.com
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Un hôte innattendu [TERMINE]   Mer 11 Fév - 20:50

Le jeune yakuza de retour de son petit voyage avait pas mal à faire comme d’habitude. Après avoir réglé maints détails, il se décida à rendre visite à la nouvelle arrivante : Cassandre Mc Keller.
Le yakuza n’appréciait pas vraiment la jeune femme, mais il se devait de mettre un peu d’eau dans son vin pour s’entendre au mieux avec elle. Bien évidemment, il avait ses intérêts à agir comme cela…ou plutôt, de futurs intérêts. Après être passé tôt au bureau, il rentra chez lui pour se changer et enfiler une tenue très décontracté. Il opta pour une veste en cuir, un jean noir de grande marque et une paire de lunette.
En fin de matinée, il se dirigea donc vers la résidence de la jeune femme, escorté par deux de ses hommes de main et pas des moindres, puisqu’il s’agissait de Tagami et de Kanzaki.
Sa voiture arriva devant le grand portail, lorsqu’il eut décliné son identité, la porte lui fut bien évidemment grande ouverte.
Le jeune Oyabun accueillit dans la résidence fut escorté par l’un des majordomes.

" C’est bon, Kanzaki, Tagami, restez ici…"

Les deux jeunes hommes un peu étonnés et tracassés obéirent tout de même à leur boss. Le jeune Oyabun confiant savait que rien de fâcheux ne pouvait lui arriver, enfin pour l’instant…
La finalité du parcours l’amena dans une salle de gym. Il aperçut Cassandre en tenue sportive s’approcher de lui en s’épongeant avec une serviette.



Tatsuki Suguira, que me vaut ta visite à cette heure matinale?


Le majordome se retira les laissant seuls. Le jeune Oyabun esquissa un léger sourire tout en avançant dans la pièce. Il aimait la boxe et faisait régulièrement des matchs sur ring. Il fut amusé de voir qu’un petit bout de femme comme elle aimait aussi les sports de combat.

"Une visite de courtoisie pour voir tes beaux yeux…"

Il esquissa un léger sourire ironique, puis il prit place sur un petit fauteuil.

"Bien entendu je plaisante… J’aime bien savoir de temps à autre ce qu’il se passe chez mes « associés » voilà tout."

Le jeune Oyabun choisissait ses mots avec grand soin. Il ne considérait pas la jeune femme comme une amie ou une ennemie, même s’il se méfiait d’elle, mais, il confirmait l’envie d’une entente cordiale entre eux. Tatsuki se mit entièrement à son aise en posant son bras et sa tête sur le dossier du canapé. Il sortit ensuite une cigarette de sa poche.

"Je peux ? "

Le yakuza ne pouvait pas entièrement se mettre à son aise sans savourer une petite cigarette. Il sortit ensuite une petite enveloppe de l’intérieur de sa veste et la posa sur la table en esquissant un léger sourire.
Cette enveloppe contenait d’importantes informations pour la jeune femme. Bien entendu, le jeune yakuza avait déjà eu vent de la petite intrusion faite chez elle. Mais pas seulement parce que certains informateurs qui la surveillaient de près le lui avait dit, mais parce qu’on était venu le voir quelques jours auparavant afin de lui faire une petite proposition…un contrat sur la tête de la nouvelle Oyabun fraîchement arrivée.
Tatsuki n’avait aucun intérêt à la voir disparaître pour le moment, voilà pourquoi il n’avait pas été favorable à cette requête…enfin, pour le moment.
L’enveloppe contenait une photo. La photo de l’homme qui était venu le voir.


"Je pensais que ça pouvait t’intéresser…"

Tatsuki montrait sa bonne volonté en lui faisant part de ces petites informations. Elle devait sans doute être en alerte et se demander qui en voulait déjà à sa vie, même si c’était monnaie courante dans le milieu. Peut-être que ce petit indice allait l’aider qui sait…

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre McKeller
Modo
avatar

Nombre de messages : 752
Age : 27
Age : 23 ans
Sexe : Féminin
Sexualité : Bisexuelle
Métier : Oyabun du clan McKeller
(Sycophante à ses heures perdues...)
Petit(e) Ami(e) : Divorcée... donc, célibataire!
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Un hôte innattendu [TERMINE]   Mer 11 Fév - 22:26

Le jeune homme salua Cassandre avec sa courtoisie et son cynisme habituel. Il semblait de relativement bonne humeur, ce qui fit plaisir à l'Oyabun: Tatsuki serait donc plus réceptif aux propositions commerciales qu'elle pourrait lui faire...

"Une visite de courtoisie pour voir tes beaux yeux…Bien entendu je plaisante… J’aime bien savoir de temps à autre ce qu’il se passe chez mes « associés » voilà tout."

Tout en l'écoutant, elle retira les lanières de ses gants avec ses dents, un léger sourire flottant sur ses lèvres. Une fois enlevés, elle les jeta négligemment sur un banc, et tout en se dirigeant vers le réfrigérateur, elle répondit à ses politesse avec ironie:

"Voyons, tu sais très bien que tes visites me ravissent... On ne dirait pas, mais tu hantes mes nuits, jeune homme..."

Enfin, cela était un peu moins vrai. Son cerveau travaillait activement la nuit, principalement pour connaître le traître qui en voulait à sa peau. Face à l'appareil ménager, elle ouvrit la porte, se pencha ostensiblement et prit une bouteille d'eau dans le dernier bac. Cassandre mourrait de chaud malgré le peu d'habits qu'elle avait sur elle. L'Oyabun accueillit donc avec plaisir la fraîcheur de la boisson. Entre temps, Tatsuki lui demanda son autorisation pour fumer dans la salle. La jeune femme acquiesça de la tête, tout en revissant sa bouteille...

Alors qu'elle revenait vers son hôte, celui-ci déposa une petite enveloppe en kraft sur une des tables, un sourire aux lèvres. Cassandre accueillit l'enveloppe avec méfiance, plissant les yeux légèrement, comme pour pouvoir lire à travers le jeune homme... Elle saisit l'enveloppe et l'ouvrit, avec les commentaires du messager:

"Je pensais que ça pouvait t’intéresser…"


Oh que oui, ça allait l'intéresser. Elle n'avait pas besoin de plus d'explications pour comprendre que l'homme sur la photo, contenue dans l'enveloppe, n'était autre que le commanditaire de son assassinat... Et ce n'était pas rien: Gôro Chiba en personne, un des puissants barons de la drogue à Yuukoku...

Plusieurs fênetres jusqu'alors closes dans l'esprit de l'Oyabun s'ouvrirent. Les pièces du puzzle s'assemblaient avec une facilité déconcertante: Gôro Chiba souhaitait sa mort pour récupérer son emprise d'antan sur Yuukoku et le milieu des substances illicites. Sauf que maintenant, il dépendait du clan McKeller pour certains approvisionnements... Il fallait donc qu'il assure ses arrières lors de la disparition du clan McKeller... Chiba avait donc pris contact avec des succursales de Cassandre, notamment celle de New York, dirigée par Takachi Tomoe... Restait la question du plan et des informations sur la sécurité de la villa qui avaient été transmises à Assyra... Il y avait donc une taupe chez les McKeller...

Cassandre, qui faisait preuve d'un sang froid à toutes épreuves en temps normal, ne put s'empêcher cette fois ci de laisser éclater sa colère:


" Son of bitch! Je vais tuer ce bâtard!"


D'un geste rageur, elle balança sa bouteille d'eau qui partit s'écraser contre l'un des murs de la salle de sport.

Elle n'en revenait pas que cet enfoiré essayait de la doubler, qui plus est, en lui coupant l'herbe sous les pieds... Combien de succursales avait il corrompu à son insu? Avait il prit contact avec ses exploitations en Amérique latine? Depuis combien de temps empoisonnait il son marché et annonçait il sa mort?

Gôro Chiba allait payer très cher cet affront...

Elle vint s'asseoir en face de Tatsuki et prit sa tête entre ses mains. Elle sentait ses tempes battre contre ses doigts. Cassandre avait une terrible envie de pleurer... Mais elle hésitait entre des larmes de rage ou de soulagement... Pour oublier ses contradictions émotionnelles, elle reprit le fil de la conversation. L'Oyabun leva son regard azur sur Tatsuki, et lui dit avec un sourire oscillant entre la joie et la gêne:


" Je suppose, d'une, que je dois te remercier pour ça, et de deux, me souvenir que cette info est à charge de revanche, n'est ce pas? "

Elle s'enfonça dans le fauteuil, et étira ses bras en arrière, son corps souple suivant le mouvement, et présentant une plastique des plus parfaites... Avec un rire rapide, elle ajouta:

"Eh bien, me voilà déjà endettée auprès d'un de mes "associés", pas vrai?"

_________________

Cassandre McKeller
Don't be kind with me. I'm not a stupid doll...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mllepauline4ever.blogspot.com
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Un hôte innattendu [TERMINE]   Sam 14 Fév - 12:02



" Son of bitch! Je vais tuer ce bâtard!"


Le jeune yakuza ne pu dissimuler un léger sourire en voyant la jeune femme se laisser aller ainsi. Elle jeta même violemment une bouteille d’eau contre le mur. En même temps, elle venait à peine d’arriver et elle avait déjà un ennemi de poids : Gôro Chiba. Autant dire que son emprise sur le domaine de la drogue gênait. Pour avoir un baron au bras aussi long, la jeune femme devait faire parler d’elle et agacer au plus haut point.
Tatsuki fut d’autant plus surpris lorsque Cassandre prit place face à lui et se cacha entre ses mains. Elle avait beau être très fort il fallait l’admettre, mais elle n’en restait pas moins une femme, avec toute la sensibilité qui allait avec. Le yakuza esquissa un sourire satisfait au début tout en fumant sa cigarette. Bien entendu, il jouissait de la voir dans cet état. Mais … à force de l’observer et de la voir si fragile, il fit un geste qu’il n’aurait jamais imaginé faire. Il approcha sa main de sa tête et l’effleura doucement avant de la retirer. Un petit moment d’égarement sûrement, comme pour la consoler. Bien entendu, il se ressaisit très vite par fierté. Lorsqu’elle releva la tête il fit comme si de rien n’était.

"Tsk...Quelle farce! J’espère que t’étais pas sur le point de chialer pour ça! Je ne ferai jamais affaire avec des faibles ! "

Ces mots improvisés et un peu gênés faisaient office de consolation en réalité. Il fallait juste décoder : J’espère que t’étais pas sur le point de chialer pour ça! = Ne pleure pas et ne perd pas courage.
Je ferai jamais affaire avec des faibles = Je n’aime pas voir une femme pleurer…te voir pleurer.
Ces mots ne sortiraient bien sûr jamais de sa bouche. Il était bien trop fier pour cela, et il avait une réputation de dur à tenir. Cassandre un peu gênée elle aussi esquissa un léger sourire à son tour.



" Je suppose, d'une, que je dois te remercier pour ça, et de deux, me souvenir que cette info est à charge de revanche, n'est ce pas? "

Tatsuki savoura sa cigarette, puis haussa les épaules. Il était clair qu’il ne lui avait pas révélé cette information sans attendre d’intérêts derrière. La vérité est qu’il ne voulait pas la voir mourir, enfin pas maintenant, c’était trop tôt. Elle pourrait à son échelle lui apporter pas mal de choses.

"Bien sûr, rien est gratuit! "

Il dit cela avec le ton arrogant qui lui était propre tout en écrasant sa cigarette.

" Eh bien, me voilà déjà endettée auprès d'un de mes "associés", pas vrai?"

Les deux jeunes gens éclatèrent de rire en même temps. Même s’ils n’étaient pas amis, et qu’ils n’avaient aucune confiance l’un en l’autre, l’heure était à la plaisanterie.
Pour le moment, il n’y avait aucune raison pour qu’il soit en guerre, alors autant en profiter pendant que cela durait.

" Endettée oui…associée, pas encore… "

Le jeune Oyabun ne jouait pas seulement sur la sémantique, mais voulait faire comprendre que rien n’était encore joué entre eux. Concrètement, ils ne faisaient pas encore affaire ensemble, et restaient simplement deux Oyabun d’une même ville.

"Par contre, tu es endettée auprès de ton “ex prétendant”! Hidekazu m’a tout dit. Tsk, si j’avais su que tu parlais de toi la dernière fois…sigh ! "

Le yakuza laissa tout de même échapper un léger petit rire. Hidekazu lui avait aussi proposé un mariage arrangé avec la jeune blonde qu’il avait refusé avec hargne. Par contre, elle avait eu une longueur d’avance, étant donné que lors de leur première rencontre, elle était déjà au courant, contrairement à lui. C’est seulement ce petit point là qui l’agaçait.
Cassandre se leva ensuite et récupéra deux bouteilles d’eau qu’elle posa sur la table. Le jeune Oyabun la remercia d’un léger hochement de tête.

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre McKeller
Modo
avatar

Nombre de messages : 752
Age : 27
Age : 23 ans
Sexe : Féminin
Sexualité : Bisexuelle
Métier : Oyabun du clan McKeller
(Sycophante à ses heures perdues...)
Petit(e) Ami(e) : Divorcée... donc, célibataire!
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Un hôte innattendu [TERMINE]   Dim 15 Fév - 20:28

Cassandre n'avait senti qu'à peine la très légère caresse de Tatsuki sur ses cheveux, mais cela l'avait suffisamment réconforté pour l'instant. Finalement, il n'était peut être pas aussi insensible que cela... Néanmoins, elle s'en voulut de s'être montrée si faible l'espace d'un instant. Mais son hôte lui rappela ce pour quoi elle était faite:

"Tsk...Quelle farce! J’espère que t’étais pas sur le point de chialer pour ça! Je ne ferai jamais affaire avec des faibles ! "

Si elle avait été stupide, elle aurait pu facilement s'offusquer de telles paroles, mais Cassandre avait su décrypter entre les lignes. C'était plus un message d'encouragement qu'une insulte dans la bouche de Tatsuki. Elle ne put, de ce fait, s'empêcher de sourire. Cet homme fier venait de lui accorder une petite part d'estime, et cela lui faisait chaud au coeur. Peut être était ce du à leur jeune âge et aux difficultés qu'ils devaient affrontés tous les jours. Ils se comprenaient en quelques sortes. Pour la jeune femme, c'était comme avoir un grand frère, mais elle savait très bien qu'il était encore trop tôt pour pactiser si facilement avec un Oyabun.

Il confirma par la suite que le service n'était pas gratuit, mais en rire ensemble. Cassandre respectait les dettes d'honneurs, et ce serait avec un réel plaisir qu'elle viendrait en aide à son confrère dans un pareil cas. Elle éprouvait une réelle sympathie pour ce jeune homme arrogant, mais les sentiments féminins sont parfois trompeurs, et même si elle avait une bonne intuition, elle ne pouvait pas se livrer corps et âme ainsi... Enfin, sauf devant Assyra... Mais là, c'était une autre histoire.


" Endettée oui…associée, pas encore… Par contre, tu es endettée auprès de ton “ex prétendant”! Hidekazu m’a tout dit. Tsk, si j’avais su que tu parlais de toi la dernière fois…sigh ! "

Cassandre eut un sourire charmeur avant de lui répondre:


- Crois tu vraiment qu'un bon joueur dévoile ses cartes au premier venu? Si je m'étais présentée à toi en te disant: "Bonjour, je suis Cassandre McKeller; Hidekazu veut me caser avec vous! Je peux m'asseoir?" Penses tu réellement que tu m'aurais laissé parler?

De toutes façons, l'histoire en elle même n'avait pas beaucoup de conséquences. Cela aurait été pire si Cassandre n'avait pas pris les devants face à Hidekazu... Surtout que Tatsuki était son petit préféré... Elle ajouta sur le ton de la plaisanterie:

- Mais bon, je ne suis pas femme à marier! Je ne cuisine pas, je ne veux pas d'enfants, et je fais passer mon travail avant tout... Sincèrement, quel homme voudrait de moi?

La jeune femme se leva et se dirigea pour la seconde fois de la matinée vers le petit réfrigérateur et en ressortit deux bouteilles d'eau qu'elle vînt déposer sur la petite table, où trônaient encore les photographies de Gôro Chiba.

Elle posa alors son regard azur sur lui, et lui demanda alors avec un sourire:


- Dis moi, une petite partie de squash, ça te tente? C'est un sport de ton pays, il me semble...

_________________

Cassandre McKeller
Don't be kind with me. I'm not a stupid doll...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mllepauline4ever.blogspot.com
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Un hôte innattendu [TERMINE]   Dim 15 Fév - 21:27



- Crois tu vraiment qu'un bon joueur dévoile ses cartes au premier venu? Si je m'étais présentée à toi en te disant: "Bonjour, je suis Cassandre McKeller; Hidekazu veut me caser avec vous! Je peux m'asseoir?" Penses tu réellement que tu m'aurais laissé parler?


Tatsuki laissa échapper un léger sourire tout en fixant la jeune femme. Elle faisait preuve de beaucoup d'humour et savait tourner en dérision des choix et décisions aussi sérieuses.

- Mais bon, je ne suis pas femme à marier! Je ne cuisine pas, je ne veux pas d'enfants, et je fais passer mon travail avant tout... Sincèrement, quel homme voudrait de moi?


Le jeune Oyabun éclata de rire et posant sa main sur sur bouche. Il laissa à ce moment apparaitre clairement l'alliance qu'il portait à l'annulaire gauche. La même qu'il avait offerte à son compagnon en guise de "fiançailles".

"Je n'accorde pas d'importance à la cuisine, j'aime le travail, mais pour ce qui est des enfants, j'en veux plus que tout au monde!"

A son tour, il fit preuve d'humour en reprenant les arguments de la jeune femme un à un. Aussi surprenant que cela puisse paraitre, il voulait être père. Cassandre se leva de nouveau pour saisir des bouteilles d'eau, elle se pencha ensuite vers Tatsuki avec un petit sourire.

- Dis moi, une petite partie de squash, ça te tente? C'est un sport de ton pays, il me semble...

Il ne savait pas si cet élan de gentillesse était sincère, mas peu importe. Il avait le temps et il prenait cela comme un défis. Il se leva à son tour en esquissant un sourire.

"Bien sûr, mais à condition que tu sois en mesure de me fournir un survêtement et un jogging à ma taille. Envoie tes hommes prévenir les miens."

Tatsuki préférait éviter que ses hommes s'inquiètent, surtout Tagami qui pouvait se montrer intenable et très dangereux tant il était instable...
Cassandre acquiesça tout sourire et se rendit dans la pièce à côté. Tatsuki retira sa veste en cuir et la posa soigneusement sur le siège. Il examina la petite salle de sport aménagée tout en fumant une cigarette.


*Pfff dans quoi je me fourre en acceptant son invitation?...enfin...*

La jeune Oyabun ne tarda pas à revenir changes à la main. Il ne savait pas où elle les avait eu, mais peu importe. Il les récupéra en souriant.

"Tiens ? L'un de tes amants a laissé ses affaires c'est ça?"


Il dit cela en rigolant bien entendu et pour titiller un peu la jeune femme. D'ailleurs, ils commençaient à être un peu trop gentils et familiers l'un avec l'autre.

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre McKeller
Modo
avatar

Nombre de messages : 752
Age : 27
Age : 23 ans
Sexe : Féminin
Sexualité : Bisexuelle
Métier : Oyabun du clan McKeller
(Sycophante à ses heures perdues...)
Petit(e) Ami(e) : Divorcée... donc, célibataire!
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Un hôte innattendu [TERMINE]   Dim 15 Fév - 22:16

L'alliance brillait au doigt de Tatsuki. Alors c'était officiel? Avait il vraiment franchi le pas avec son amant? En tout cas, c'était tout le bonheur qu'elle lui souhaitait. Il avait de la chance d'être tombé sur quelqu'un de bien, surtout pour un Oyabun. Même si elle n'avait entendu que de brefs échos concernant ce fameux Abel, elle n'en doutait pas que Tatsuki devait en être sacrément amoureux.

Ce qui était le plus surprenant, était ce désir de paternité chez le jeune homme. Bien évidemment, elle ne partageait pas cette idée de la l'enfant avec lui, mais pouvait comprendre son désir. Cassandre pensait simplement qu'elle n'était pas prête pour cela, et que tant qu'elle n'aurait pas dégoté La Perle, elle n'y songerait pas... Et puis, Narcisse ayant ses droits sur la jeune femme, elle avait du mal à s'imaginer ronde, pleine de varices et compagnies...

L'Oyabun accepta sa partie de squash, ce qui fit réellement plaisir à Cassandre. Visiblement, il avait un moment à tuer avant de reprendre le boulot. Il ne lui imposa que deux conditions, que la jeune femme s'empressa d'effectuer. Elle sortit rapidement de la salle de sport, et interpella Léon qui faisait le pied de grue devant. L'Américaine lui demanda alors de prévenir les hommes de Sugiura que ce dernier allait être occupé pendant encore une bonne demi heure, et qu'il n'y avait aucune raison de s'inquiéter. Elle ajouta aussi qu'ils pouvaient patienter en attendant à l'intérieur de la résidence.

Sur ce, elle repartit dans la salle, et se rendit dans les vestiaires. Elle ouvrit le casier de Texas qui faisait à vue d'oeil la même taille que Tatsuki, même si son garde du corps était légèrement plus grand que l'Oyabun. Elle y prit un survêtement propre, qu'elle renifla par précaution, et l'amena après vérification auprès de son invité, qui l'accueillit avec un trait d'humour:


"Tiens ? L'un de tes amants a laissé ses affaires c'est ça?"

Cassandre posa les mains sur ses hanches, et leva les yeux au ciel en répondant:

- "Tout de suite, voilà ce que tu imagines! Mais je n'ai pas autant de succès que cela tu sais... Et puis, aucun de mes "amants" ne franchit la porte de ma résidence... Je suis une femme de principes!"
conclut elle avec un sourire.

Le pire, c'est que c'était vrai. Elle n'avait pas tant d'amants officiels que cela. Elle se servait plutôt de ses charmes sur des personnages plus importants pour obtenir certaines affaires ou faveurs... Mais elle n'avait pas de relations amoureuses en soi et n'en avait jamais eu de vraie à ce jour.

Elle lui donna aussi une serviette propre, et l'invita à la suivre dans une salle jouxtant celle ci. C'était une pièce close spécialement aménagée pour le squash. Son père l'avait fait installé très tôt dans la propriété, et avait pratiqué ce sport pendant un long moment... Mais la vieillesse faisant, et le boulot, il perdit cette bonne habitude qui le conduisit à l'apoplexie.

Cassandre alla chercher deux raquettes posées contre un mur, et en prêta une à son invité en lui demandant avec un joli sourire:


- "J'espère pour toi que tu n'as pas peur de courir! Je me sens plus qu'en forme aujourd'hui!"

Et la jeune femme lança la balle...

_________________

Cassandre McKeller
Don't be kind with me. I'm not a stupid doll...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mllepauline4ever.blogspot.com
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Un hôte innattendu [TERMINE]   Dim 15 Fév - 23:09


- "Tout de suite, voilà ce que tu imagines! Mais je n'ai pas autant de succès que cela tu sais... Et puis, aucun de mes "amants" ne franchit la porte de ma résidence... Je suis une femme de principes!" conclut elle avec un sourire.


Tatsuki éclata de nouveau de rire, décidément, c'était rare qu'il rit autant. Lui qui état souvent froid, caustique et peu sociable face à un ennemi potentiel. Ou alors, c'était une lanière déguisée de lui montrer qu'il se sentait en confiance...

"Quelle fille ennuyeuse tu fais..."


Après tout, on ne vivait qu'une fois. Mais dans un sens, il la comprenait. Il n'avait jamais non plus amené sa ribambelle de conquêtes à la résidence Sugiura, sauf son officiel.
Il amenait ses anciennes maîtresses uniquement dans son loft ou à l'hôtel.
Une fois changé, il rejoignit Cassandre qui était dans une pièce adjacente, puis, il la suivit dans une autre pièce, aménagée pour le squash.


- "J'espère pour toi que tu n'as pas peur de courir! Je me sens plus qu'en forme aujourd'hui!"

"Je préfère les sports de combat, mais lançons nous!"


Sans plus attendre, la jeune femme lança la première balle. Tatsuki réceptionna la balle au vol pour la renvoyer contre le mur. Cassandre semblait bien pressée, alors qu'ils n'avaient même pas choisit et délimités leur carré respectif, mais peu importe, ils improviseraient. Les deux joueurs se renvoyèrent alternativement la balle contre le mur frontal jusqu'à ce que Tatsuki lâcha par inadvertance sa raquette.


"Et merde, un point pour toi! "


Il alla récupéré son instrument attendant qu'elle reprenne le service. Ils allaient faire de petits sets pour que leur partie ne dure pas des heures non plus.
Ce sport très physique avait la particularité de faire transpirer à la vitesse grand V. La jeune femme lança son service avec une force agressive. Cassandre qui semblait aimer tout autant que lui gagner fit un saut,
pour donner un fort impact à son service. Tatsuki aimait la combativité et ne pu s'empêcher de sourire.


*Hmm c'est comme ça ma belle hein?*

Le jeune homme se lança énergiquement de façon à frapper de toute ses forces sur la balle. Elle rebondit sur le mur et vint s'écraser sur la jeune femme.


"Stroke!"

Cette fois-ci le point revenait au jeune homme, ils étaient donc à égalité. Il se tourna tout de même pour être sur que l'impact de la balle n'avait pas fait mal à la jeune fille, mais visiblement, ce ne fut pas le cas, étant donné qu'elle s'apprêta à prendre le service.
Elle jeta avec hargne cette fois-ci la balle, le jeune yakuza couru afin de l'attraper au vol sans vraiment faire attention qu'il fonçait droit sur elle. Il lui rentra dedans et tomba à la renverse sur la jeune femme, et l'entraîna sans sa chute.


"Oh! Shit!"


Il se frotta la tête avant de s'apercevoir qu'il était littéralement allongé sur elle. Ils pouvaient même sentir le parfum l'un de l'autre tant ils étaient proches. Il resta quelques secondes sans dire un mot, légèrement gêné de sa posture. Il se retira ensuite brutalement en prenant soin d'éviter son regard. Pour une fois, il paraissait en position de faiblesse.


"Gêne...on ... on doit la rejouer"


Il se releva et tendit sa main à Cassandre pour qu'elle se relève. Il prenait tout de même le soin d'éviter son regard.

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre McKeller
Modo
avatar

Nombre de messages : 752
Age : 27
Age : 23 ans
Sexe : Féminin
Sexualité : Bisexuelle
Métier : Oyabun du clan McKeller
(Sycophante à ses heures perdues...)
Petit(e) Ami(e) : Divorcée... donc, célibataire!
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Un hôte innattendu [TERMINE]   Lun 16 Fév - 0:00

Le match avait commencé. Peu importe la délimitation des carrés, c'était juste une partie pour se défouler tous les deux et mettre un instant leurs possibles hostilités de côté.

Le premier point fut pour elle, suite à une erreur de la part de son adversaire. Cassandre servit avec beaucoup de force, donnant du dynamisme à sa balle, mais à sa grande surprise, Tatsuki contra son jeu et avant qu'elle eut pu réagir, la balle s'écrasa contre la cuisse droite de la jeune femme. Elle grimaça sur l'instant, ne s'attendant pas au choc, mais reprit la partie avec un sourire satisfait. Tatsuki ne la ménageait pas, et celui lui faisait extrêmement plaisir.

En gentleman, il s'assura tout de même qu'elle n'avait pas trop mal. Elle le rassura avec un joyeux sourire et un petit geste de la main pour lui indiquer qu'ils pouvaient reprendre la partie. Par contre, elle était sûre d'avoir une jolie ecchymose dans l'après midi...

Un partout. Les adversaires étaient de taille, et la soif de gagner se ressentait dans chacun de leur gestes, de leurs mouvements...

Cassandre était concentrée sur la partie, ses longues jambes toujours en action. C'était au tour de Tatsuki de renvoyer la balle, quand elle le vit courir vers elle sans se préoccuper de ce qu'il y avait autour. La jeune femme ne put esquisser un geste de recul que l'Oyabun lui fonçait déjà dessus. Elle voulut supporter son poids pour l'empêcher de tomber, mais finalement, il l'entraîna avec elle. L'espace d'une seconde, elle ne comprit pas très bien ce qu'il venait de se passer. Elle remarqua alors qu'elle était allongée sur le parquet de la salle de squash, et que Tatsuki prenait appui sur elle. La scène sembla durer une éternité. Cassandre sentit ses joues rougirent et craignit l'espace d'un instant que son invité s'en rende compte. Mais ce dernier était déjà en train de se lever, bafouillant:


"Gêne...on ... on doit la rejouer"


Il ne la regardait pas. Visiblement, il se sentait aussi gêné qu'elle... Il lui tendit la main pour l'aider à se relever. Néanmoins, une fois debout, Cassandre trouva la situation des plus amusantes, et ne put s'empêcher de laisser un vague sourire sur ses lèvres...

Elle profita de cette pose pour ré-attacher ses longs cheveux blonds, dont quelques mèches perturbaient sa vision. L'Oyabun lui demanda alors:


- C'est bon, tu es prêt?


Cassandre lança la balle, puisque c'était à son tour de servir. Pour laisser le temps à Tatsuki de se remettre de ses émotions, elle ne mit pas d'effets ni trop de force dans sa balle... Ils reprirent lentement le jeu, puis bientôt, la passion de l'affrontement refit surface. La jeune femme ne réussit pas à renvoyer une balle, lançait dans un angle mort, mais elle remporta le service suivant en dupant Tatsuki sur la direction présumée de l'envoi d'une balle. Ils étaient de nouveau à égalité.

Étrangement, la jeune femme ne voulait pas connaître le résultat du match. Elle ne voulait pas que l'un d'eux ait la supériorité sur l'autre...

Alors qu'elle renvoyait une balle, le cordage de sa raquette cassa, rendant l'échange nul. Elle envoya la raquette contre un mur de la salle, en injuriant les fabricants de cordages. Elle proposa alors à Tatsuki:


- On va boire un truc et on remet le match à plus tard? Ça te tente?

_________________

Cassandre McKeller
Don't be kind with me. I'm not a stupid doll...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mllepauline4ever.blogspot.com
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Un hôte innattendu [TERMINE]   Lun 16 Fév - 0:32


- C'est bon, tu es prêt?

Tatsuki n'eut pas vraiment le temps de répondre ou de parer à son tir qu'elle lança son service. Il réussi tout de même à répondre de justesse et à marquer son point. Le tour suivant, Cassandre le surprit en renvoyant une balle qu'il ne pu rattraper à temps. Ils étaient donc à égalité.

- On va boire un truc et on remet le match à plus tard? Ça te tente?

Cassandre préféra donc en rester là. Ce fut très intelligent de sa part, étant donné qu'un match nul ne froisserait aucun des deux personnages. Tatsuki pouvait se montrer doux comme un agneau, mais, il avait son caractère pourri...et perdre faisait partie de ce qu'il détestait.


"Ouais on fait comme ça...je suis en nage et je n'aime pas ça! Allons nous rafraîchir!"


Il suivit la jeune femme tout en se passant la serviette sur son visage ruisselant de gouttes de sueur. Il retira ensuite son t-shirt qu'il jeta. Tatsuki détestait se sentir sale et ne pouvait pas supporter de sentir un t-shirt remplit de sueur sur lui.
Il reprit doucement son souffle et s'assit à une table attendant que la jeune femme lui lance une bouteille d'eau.


"Pfiou, merci!"

Il se passa la main dans ses cheveux humides et bu la moitié de sa bouteille d'un coup. C'était si rafraîchissant. Il humidifia ensuite sa serviette et se la passa sur la figure, sur la tête, puis sur le torse. Son tatouage était plus visible que jamais.
Cassandre se rafraîchit également et prit place face à lui.


"Je vais ensuite abusé de ta gentillesse, mais je ne pourrais pas me changer sans prendre de douche"


Tatsuki était à cheval sur la propreté, même un peu trop parfois. Son amant en faisant souvent les frais d'ailleurs. Dès qu'ils suait un peu, il se précipita à la douche, sans parler de l'obsession qu'il avait sur son physique. Il saisit ensuite son paquet de cigarette qu'il avait mis dans la poche du jogging, puis, il en alluma une. Il se mit ensuite à son aise en s'étirant un peu.


"Alors, ce type...comment tu vas le buter?"

Le yakuza faisait référence à Gôro Chiba. Vu son acte et la réaction de Cassandre, il était tout à fait normal qu'elle veuille vengeance.
Si elle ne le tuait pas, elle passerait pour une incapable.
Tout s'ébruitait dans le milieu et tout allait vite. Les grands pontes ne tarderaient pas à savoir qu'il y avait eu une tentative d'assassinat sur sa personne.

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre McKeller
Modo
avatar

Nombre de messages : 752
Age : 27
Age : 23 ans
Sexe : Féminin
Sexualité : Bisexuelle
Métier : Oyabun du clan McKeller
(Sycophante à ses heures perdues...)
Petit(e) Ami(e) : Divorcée... donc, célibataire!
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Un hôte innattendu [TERMINE]   Lun 16 Fév - 1:42

Ils sortirent de la salle de squash tous les deux satisfaits de cette égalité. Cassandre ne voulait en aucun cas froisser son invité, ce qui aura pu être compromettant pour la suite de ses affaires. Ils revinrent dans la salle de gym, et elle sortit de nouveau deux bouteilles d'eau. Elle en envoya une à son hôte qui la réceptionna, et qui parut apprécier la fraîcheur de la boisson. Ils étaient tous les deux en nage. Cassandre n'appréciait pas vraiment la transpiration, et elle n'avait qu'une hâte, filer sous la douche.

Visiblement, le jeune homme partageait sa conception de l'hygiène. Elle prit place en face de lui et prit alors le temps d'observer l'Oyabun torse nu. Un magnifique tatouage, représentant un dragon, s'étendait sur son torse. Il faut bien dire que la jeune femme matait Tatsuki du coin de l'oeil tout en buvant à sa bouteille. En même temps, elle avait toujours apprécié les belles choses, mais comme au musée, elle y touchait rarement.

Il lui demanda alors:


"Je vais ensuite abusé de ta gentillesse, mais je ne pourrais pas me changer sans prendre de douche"

La jeune femme comprenait tout à fait sa requête. Elle profiterait alors du fait que Tatsuki soit sous la douche pour en prendre une de son côté. Et puis, à la résidence, ce n'était pas les salles de bains qui manquaient.

" Il n'y a aucun problème... Si tu as besoin de vêtements de rechange aussi, je suis sûre qu'on peut en trouver ici..."

La poche "complicité" se referma alors quand Tatsuki lui demanda, sérieux:

"Alors, ce type...comment tu vas le buter?"

Elle avait eu un peu le temps d'y songer pendant qu'elle se préparait à jouer... Cassandre fixa de son regard bleu/gris l'Oyabun qui fumait tranquillement dans son fauteuil, et lui répondit:

"Je pourrais... Mais j'ai une bien meilleure idée... "

Sa mort ne résoudrait rien... Au contraire, un autre prendrait sa place, et un autre après lui, et pendant longtemps, Cassandre se sentirait menacée sur son propre territoire. Elle comptait tout simplement le faire tomber grâce à l'aide des autorités locales. Une fois derrière les barreaux, elle irait corrompre le réseau de Chiba et les convaincrait de bosser pour elle. Et puis, si Chiba sortait de prison au bout d'un moment, il se retrouverait seul, sans attache, et avec toute une ville souhaitant sa mort... C'était juste une question de temps et de bons contacts... Et du temps, Cassandre en avait...

Elle se leva de son fauteuil, et proposa alors à Tatsuki de le conduire vers une salle de bain. Ils sortirent de la salle de gym. Le personnel et ses hommes de main s'inclinaient à leur passage avant de reprendre leur chemin. Elle l'emmena dans l'une des plus grande salle de bain... C'était surtout celle qu'elle utilisait pour le jaccuzzi et la douche relaxante. Elle se retira et se rendit dans sa chambre. La salle de bain y était plus petite, mais tout aussi bien que l'autre.

L'eau chaude lui fit du bien. Elle se purifia de toute cette transpiration, et de toute la rage qu'elle avait éprouvé auparavant. Elle en sortit néanmoins rapidement, ne voulant pas faire attendre Tatsuki, ou bien le louper pour son départ.

Elle sortit, nue, dans sa chambre, et vînt y prendre des sous vêtements propres. Cassandre finit par choisir sa tenue du jour. Une robe courte et droite d'un magnifique bleu de prusse avec des collants noirs opaque et des chaussures de la même couleur que sa robe. L'Oyabun se sécha rapidement les cheveux, et finit par les laisser pendre sur ses épaules. Elle sortit de sa chambre au bout d'une vingtaine de minutes.

Elle se rendit donc à la salle de bain où se trouvait Tatsuki et vint frapper à sa porte pour voir s'il ne manquait de rien. Elle frappa doucement du revers de la main, et colla son oreille contre la porte. Mais à sa grande surprise, cette dernière n'était pas vérouillée! Alors qu'elle prenait appui pour écouter, la porte s'ouvrit, et elle tomba sur les mains dans la salle de bain, face à un Tatsuki nu comme un ver.

Cassandre se mit à rougir comme une gamine, se releva en tournant le dos au jeune homme, et se cacha les yeux en bafouillant:


- Je suis désolée! Je ne voulais pas! C'était un accident... Je... Je sors! Je... dehors!

Elle sortit précipitamment et claqua la porte derrière elle, rouge comme une pivoine. Son coeur battait à la chamade. Elle ne s'était jamais sentie bête et ridicule de toute sa vie. Elle souffla, et murmura à voix basse:

- Bravo ma grande, t'as tout foutue en l'air...

_________________

Cassandre McKeller
Don't be kind with me. I'm not a stupid doll...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mllepauline4ever.blogspot.com
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Un hôte innattendu [TERMINE]   Lun 16 Fév - 15:25


"Nan merci, je récupère mes vêtements...pour les sous-vêtements, je m'en passerai jusqu'à chez moi!"

Il esquissa un léger sourire en voyant qu'il avait un peu gêné la jeune fille. Son franc parlé était toujours aussi marqué. Le jeune yakuza très perfectionniste ne pouvait pas porter d'autres vêtements que les siens. Ce fut déjà un miracle qu'il accepte qu'on lui prête une tenue de sport, mais il ne pouvait pas refuser la proposition de Cassandre, et il préférait cela plutôt que de suer dans sa chemise.
La jeune femme revint à un sujet plus sérieux.



- Je pourrais... Mais j'ai une bien meilleure idée...


Elle avait sans doute une idée bien plus lucrative que le meurtre. Le yakuza savait les femmes plus perfides, mais Cassandre était en plus Oyabun...une adversaire de taille.
Il était ravit d'avoir quelqu'un à sa hauteur en ville maintenant. Bien heureusement, tout le monde n'était pas un débile congénitale comme Akito Endô.
La discussion close, Cassandre se leva pour escorter Tatsuki à la salle de bain. Au passage, son personnel s'inclina devant eux. Ils devaient sans doute se poser des questions de le voir torse nu aux côtés de leur supérieur.
Tatsuki arriva enfin dans la salle de bain très spacieuse. Il décida de ne pas profiter des bienfaits du jacuzzi, mais de prendre une douche rapide. Il se déshabilla entièrement et plongea la tête sous le jet d'eau chaude. Il ferma les yeux afin de profiter de ce doux moment, mais surtout pour se détendre un maximum afin d'éviter les crampes et les contractures musculaires.
Après plusieurs minutes sous la douche et s'être savonné de la tête au pied, il sortit de la cabine. Il s'essuya le corps, puis les cheveux, avant de laisser la serviette tomber au sol.


"Hmm, une cigarette!"

Il saisit une cigarette dans la poche du pantalon avant de l'allumer. Il préférait prendre son temps pour s'habiller et profiter d'une bonne cigarette, à tord apparemment.
Il se retourna lorsqu'il entendit un fracas et tomba face à face avec Cassandre.


Spoiler:
 

Nu comme un vers il resta cigarette à la bouche pendant quelques secondes sans réagir. S'il s'était habillé plus vite plutôt que de prendre un temps pour fumer, cet incident ne serait pas arrivé, quoique, pourquoi n'avait-elle pas frappé ?


- Je suis désolée! Je ne voulais pas! C'était un accident... Je... Je sors! Je... dehors!


Affolée et rouge de honte, elle balbutia ces quelques mots avant de se retirer confuse et complètement perdue.
Tatsuki continua de fumer sa cigarette et ne pu s'empêcher de rire. Autant il était gêné lorsqu'il avait eu une trop grande proximité avec elle, autant il n'avait nullement honte de la situation. Il n'était pas pudique et avait montré son corps à bien des femmes.
Cette situation le faisait plus rire qu'autre chose, surtout vu la façon exagérée dont elle avait réagit.
Il termina de sécher et s'habilla.Il enfila ensuite sa veste en cuir et sa paire de lunette de soleil.
Il quitta ensuite la pièce, mais, il ne vit pas Cassandre de suite. Après avoir traversé le couloir, il aperçut la jeune femme qui était toujours un peu confuse, même si elle faisait front.
Très taquin, le jeune yakuza s'approcha d'elle, sourire ironique aux lèvres.

"Hey, je demande réparation! Moi aussi je veux me rincer l'œil! "

Il retira ses lunettes, puis, se pencha sur elle de façon à laisser une distance minime entre eux deux. Il le regarda quelques instants dans les yeux, la transperçant littéralement avec ses yeux gris en lui faisant un petit sourire charmeur. Il éclata ensuite de rire avant de se reculer.


"Pas de panique c'est un accident! Après tout, je ne dois pas être le premier homme que tu vois...C'est oublié!"

Il remit ses lunettes avant de la saluer de la tête.

"Merci pour cet après-midi, j'espère pouvoir te rendre la politesse à l'occasion, enfin, je suppose que la prochaine fois on devra être un peu plus sérieux et parler affaire...Je veux qu'on passe au concret...Passe à ma résidence ou à mon loft à l'occasion Cassandre."


Le jeune Oyabun lançait clairement son invitation et montrai son désir de se rapprocher d'elle.
Il lui tendit ensuite la main pour la saluer.

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre McKeller
Modo
avatar

Nombre de messages : 752
Age : 27
Age : 23 ans
Sexe : Féminin
Sexualité : Bisexuelle
Métier : Oyabun du clan McKeller
(Sycophante à ses heures perdues...)
Petit(e) Ami(e) : Divorcée... donc, célibataire!
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Un hôte innattendu [TERMINE]   Mar 17 Fév - 20:14

Tandis que Tatsuki se rhabillait, Cassandre prit le temps de se calmer un peu. C'est alors qu'elle prit conscience que la situation était tout à fait risible. Et puis, qu'est ce qui lui avait prit de rougir ainsi face à l'Oyabun? En temps normal, la nudité d'un homme ou d'une femme ne la choquait pas le moins du monde. C'était peut être tout simplement le fait de s'être sentie si ridicule face au jeune homme qui l'avait rendu ainsi nerveuse...

Elle fit quelques allers-retours dans le couloir, s'étirant, passant ses mains derrière sa nuque. Elle était au bout de l'aile droite quand elle entendit Tatsuki sortir de la pièce. Cassandre n'avait qu'une angoisse, que l'Oyabun prenne très mal cet affront. Elle se mordilla légèrement la lèvre inférieure le temps que le jeune homme ne la rejoigne avec un sourire amusé:


"Hey, je demande réparation! Moi aussi je veux me rincer l'œil! "

Il s'avança alors vers elle en retirant ses lunettes de soleil, et approcha son visage du sien. Il la fixa intensément l'espace d'un instant, mais Cassandre ne sourcilla pas, un léger sourire sur les lèvres. Tatsuki était d'humeur joyeuse. L'accident n'avait pas du être si traumatisant que cela...


Elle lui répondit avec ironie:

"Peut être si un jour tu tombes par hasard dans ma salle de bain..."

Il se recula, et lui lança avec superbe et humour, dans un joli éclat de rire:

"Pas de panique c'est un accident! Après tout, je ne dois pas être le premier homme que tu vois...C'est oublié!"

Ça, c'était certain que ce n'était pas le seul qu'elle avait vu nu. Tatsuki confirma que ce n'était rien, ce qui soulagea pour de bon la jeune femme. Il replaça sa paire de lunettes sur son nez, et lui tendit la main pour la saluer, ajoutant:

"Merci pour cet après-midi, j'espère pouvoir te rendre la politesse à l'occasion, enfin, je suppose que la prochaine fois on devra être un peu plus sérieux et parler affaire...Je veux qu'on passe au concret...Passe à ma résidence ou à mon loft à l'occasion Cassandre."

L'Oyabun lui serra la main en retour avec un magnifique sourire. Elle conclut alors l'échange, d'une voix pleine d'enthousiasme:

" Avec plaisir... Je te tiendrais au courant bientôt... Merci encore pour les infos..."

La jeune femme accompagna l'Oyabun jusqu'à la salle où l'attendaient ses hommes de main, et le quitta à l'entrée de la résidence avec un petit geste de la main. Elle retourna alors à son bureau une fois la voiture du jeune homme disparue...

_________________

Cassandre McKeller
Don't be kind with me. I'm not a stupid doll...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mllepauline4ever.blogspot.com
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Un hôte innattendu [TERMINE]   Mar 17 Fév - 21:13


L’atmosphère s’était détendue. Tatsuki avait fait en sorte que ce petit incident ne soit pas fâcheux. Au contraire, ce fut très drôle. Il avait découvert une facette de la jeune femme qui au premier abord semblait sans faiblesse.
Les deux Kumicho se serrèrent la main avant que celui-ci ne prenne congé.


" Avec plaisir... Je te tiendrais au courant bientôt... Merci encore pour les infos..."

Tatsuki esquissa un léger sourire, puis, il prit la direction de la porte escorté par la jeune femme. Suivie de ses hommes, elle s’arrêta sur le pas de la porte afin que le yakuza rejoigne sa voiture. Il fit un signe de tête à ses deux hommes de main qui l’attendaient sur le perron.
Ils commençaient à s’impatienter, étant donné que le yakuza les avait laissé à l’abandon pendant plus de deux heures. Mains dans les poches, il se dirigea vers la voiture, tandis que Tagami lui ouvrit la porte, tandis que Kanzaki s’apprêta à démarrer.


"Oyabun-sama…"

Tagami qui ne parlait à personne était totalement soumis à son boss. Avant de pénétrer dans la voiture, il se tourna une ultime fois, voyant Cassandre lui faire signe. Sourire ironique aux lèvres, il se permit une dernière petite boutade.

"A bientôt Nee chan…la prochaine fois, je veillerais à ce que les rôles s’inversent…"

Il prit ensuite place dans le véhicule qui quitta les lieux. Le yakuza très taquin laissait planer une ambiguïté. La signification de cette phrase était multiple. Soit, il parlait de l’invitation, soit, il parlait de la situation cocasse qui avait eu lieu dans la sale de bain.
Il était rarement de bonne humeur lorsqu’il sortait d’un rendez-vous d’affaire, voilà pourquoi, même ses hommes étaient étonnés d’un tel comportement.
Il l’avait aussi appelé ironiquement Nee chan en éclatant presque de rire. Là aussi, c’était inhabituel, alors qu’il se montrait très hautain et dédaigneux d’habitude.
Après avoir franchit le portail, ils empruntèrent de petites ruelles avant de rejoindre la bretelle d’autoroute.


"He boss, vous avez l’air de vous entendre avec la nouvelle venue…mais si j’étais vous je me méfierais. Je sais que vous êtes pas du genre à vous laissez berner."

Le yakuza alluma une cigarette, tandis que Tagami assis côté passager chantonnait. Rien d’étonnant quand on le connaissait. Le jeune Oyabun étrangement détendu regardait par la fenêtre en souriant.

"Hmm hmm, je ne suis pas idiot… Je me méfie d’elle comme de la peste…"

Il disait cela de façon étrangement calme en arborant un sourire un peu ballot, un peu comme un adolescent. Kanzaki s’en était même aperçu en regardant dans le rétroviseur, mais il ne dit rien.
Il chuchota quelques mots. Il les murmura même de façon à parler un peu dans sa barbe pour être presque inaudible.


"Je me méfie de toutes les femmes que je trouve séduisantes…"

Il conservait toujours un petit sourire en coin de lèvre.
Disait-il la vérité lorsqu’il disait la mépriser ? Pas sûr...

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un hôte innattendu [TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un hôte innattendu [TERMINE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Salle à manger]Petit diner entre amis [TERMINE]
» [THEME] Baiser volé [TERMINE]
» Les histoires d'amour finissent mal, en géneral...[FB 1753] [TERMINE]
» {TERMINE} Olaf le bonhomme de neige qui aime l'été
» Un vent d'aventure (termine)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yuukoku, la ville aux deux visages... :: Les Quartiers Résidentiels :: Les Maisons :: Villa de Cassandre McKeller-
Sauter vers: