Yuukoku, la ville aux deux visages...


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une rencontre intéressante [PV Cassandre] [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Une rencontre intéressante [PV Cassandre] [TERMINE]   Ven 13 Fév - 22:49

De retour de son agréable voyage dans les montages avec Tatsuki, Abel se retrouvait de nouveau seul. Son amant avait beaucoup de travail et ils ne se voyaient que très tard le soir, les fois où l’Oyabun rentraient à la maison avant que le grand blond ne soit déjà endormi. Au début, le tueur avait eu dû mal à s’habituer à ce mode de vie mais, maintenant, cela ne lui posait plus de problème. Il acceptait que leur couple passe après le clan. Après tout, lorsque l’occasion d’être ensemble se présentait, ils en profitaient au maximum, comme durant ce séjour. C’était en quelque sorte le lot de consolation. Abel préférait cela plutôt que de ne jamais voir Tatsuki. Et puis, il ne fallait pas tout voir en noir non plus. Le dimanche, ils passaient la journée ensemble, tout comme quelques soirées de temps en temps. Le plus dur en fait, c’était les après-midis.

En ce jeudi, le jeune assassin avait décidé d’aller rendre visite à sa mère, au cimetière. Cela faisait longtemps qu’il n’avait pas été se recueillir sur sa tombe. Il passa donc avant en ville, pour acheter un gros bouquet de fleurs. A chaque fois qu’il se rendait au cimetière, il en achetait un, dans les tons rouges et roses, les couleurs préférées de sa mère. Une heure après avoir quitté la maison, Abel se gara près du cimetière. Il sortit de sa BMW et la ferma à clé. Comme à chaque fois qu’il venait dans ce lieu rempli de morts, il se sentait légèrement maussade. La météo était en accord avec son humeur d’ailleurs. De gros nuages gris cachaient le soleil. Heureusement, il ne pleuvait pas encore. L’assassin avait tout de même mis son long manteau et son chapeau tout neuf, offert par ses amis pour son anniversaire.

Il marcha dans les allées du cimetière, se dirigeant presqu’automatiquement vers l’endroit où reposait sa mère. Arrivé devant la tombe, il resta un temps à la contempler. Cela faisait longtemps qu’il n’était pas venu. Le bouquet qu’il avait apporté la dernière fois était fané. Il se saisit donc du vase et alla jeter les pauvres fleurs à la poubelle. Il remit ensuite de l’eau dans le récipient et y plongea son nouveau bouquet étincelant de couleurs. La tombe avait tout de suite meilleure allure ainsi. C’était comme si elle reprenait vie, à l’inverse de la jeune femme gisant plusieurs mètres en dessous. Abel soupira à cette pensée et s’agenouilla par terre, sur une pierre plate. Il posa sa main sur la tombe où l’on pouvait lire le nom « Juliana Saalfield » et resta un moment silencieux.


« J’aurai aimé que tu sois encore de ce monde pour te présenter quelqu’un qui m’est cher. Je suis sûr que tu l’aurais apprécié. »

Il se fichait qu’on puisse lui dire que sa mère ne l’entendait pas, qu’elle était morte et que, tout ce qui restait-elle, c’était des os et des souvenirs. Abel avait besoin de parler et faisait comme si elle était toujours là. Il aurait tant aimé qu’elle soit toujours vivante. Elle aurait été heureuse d’apprendre que son fils s’était enfin trouvé quelqu’un. Elle était au courant de son homosexualité et l’avait bien pris. Bien sûr, elle avait été triste de savoir qu’elle n’aurait pas de petits-enfants mais peu importait. Le principal, c’était qu’Abel soit heureux. Le grand blond caressa légèrement le marbre de la tombe, perdu dans ses pensées. Si sa mère n’avait pas succombé à cette maladie, elle serait toujours de ce monde et il se serait occupé d’elle. Il avait de l’argent à ne plus savoir quoi en faire. Il le lui aurait donné, pour qu’elle reparte dans son pays d’origine, la Hollande. Elle n’avait pas été heureuse au Japon. D’ailleurs, Abel n’avait jamais su pourquoi elle était venue ici. Il s’était juste douté que c’était pour fuir ses parents. Pourquoi ? Cela resterait un mystère.

« Tu me manques beaucoup… »

Il serra son pendentif entre ses doigts, celui que lui avait offert Tatsuki pour garder la photo de sa mère toujours avec lui. Ce cadeau et cette photo étaient en quelque sorte l’union des deux personnes comptant dans la vie du jeune tueur. Avec elles, il était comblé et reposé. C’était pour cela qu’il ne pleura pas, même s’il était un peu triste de se retrouver là, dans ce cimetière. Il avait assez pleuré comme ça pour sa mère et allait maintenant de l’avant. Et puis, pourquoi verserait-il des larmes alors qu’il était heureux avec son amant ? Il s’était habitué à cette vie et ne la changerait pour rien au monde. L’esprit un peu ailleurs, il resta devant la tombe de sa mère, agenouillé. Il n’avait plus vraiment la notion du temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre McKeller
Modo
avatar

Nombre de messages : 752
Age : 27
Age : 23 ans
Sexe : Féminin
Sexualité : Bisexuelle
Métier : Oyabun du clan McKeller
(Sycophante à ses heures perdues...)
Petit(e) Ami(e) : Divorcée... donc, célibataire!
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Une rencontre intéressante [PV Cassandre] [TERMINE]   Dim 15 Fév - 20:00

Cassandre avait besoin de reprendre un peu ses esprits. Ces derniers temps avaient été plus que mouvementés, et elle n'arrivait plus à faire correctement le point. Dire qu'elle avait failli se faire avoir comme une bleue par ce bâtard de Chiba...

Généralement, quand l'Oyabun se sentait déboussolée, elle se rendait sur la tombe de son Père. Américain parmi les Japonais... L'Histoire du pays avait souvent été contre lui, mais il avait toujours eu l'esprit ouvert et croyait dur comme fer en la réconciliation des peuples. Cassandre était de son côté, loin de toutes ses considérations. Elle avait seulement hérité de l'optimisme de son père.

Elle tenait dans la main gauche un cactus en pot, commandé spécialement pour l'occasion, tandis que de l'autre, son parapluie ouvert la protégeait d'une averse imminente.

Devant les grilles du cimetière, elle s'arrêta un instant, et leva les yeux au ciel. Son regard azur se mêla à la grisaille des nuages. Où se cachait donc le soleil? La journée s'annonçait morose.

Ses talons crissaient sur les petits graviers des allées proprettes et rectilignes. Elle connaissait le chemin par cœur. Depuis deux ans qu'elle parcourait régulièrement les lieux, elle commençait à sa rappeler du chemin sans trop d'effort. Égoïstement peut être, Cassandre n'avait pas voulu respecter la dernière volonté de son père en rapatriant son corps aux Etats Unis... Où serait elle allée pleurer alors? A qui aurait elle été se confiée en temps de crise? Elle ne pouvait pas se permettre de prendre l'avion jusqu'à Boston pour déposer des fleurs sur une tombe.

Le noir lui allait bien... Ses cheveux blonds tombaient en cascade sur ses épaules recouvertes d'un long manteau noir. Elle s'assit sur l'épaisse dalle en marbre blanc, et caressa la pierre froide et humide d'un geste de la main. Le cactus ne vivrait pas longtemps avec un temps pareil...

Son père avait toujours aimé les cactus, et plus particulièrement les fleurs qui naissaient sur certains d'entre eux. Et puis, cela lui rappelait avec plaisir les terres arides du Nouveau Mexique, destination touristique et professionnelle qu'il adorait. Cassandre, pour sa part, ne comprenait parfois pas tout des lubies de son père, mais les respectait, tout comme l'homme qu'il était.

Elle déposa la plante et alluma un bâton d'encens pour prier l'âme du défunt. L'Oyabun avait posé son parapluie rouge ouvert sur l'une de ses épaules, et parla à la pierre muette. Depuis qu'il était parti, elle avait toujours eu l'habitude de lui parler, de le tenir au courant des derniers événements, comme pour raccrocher son souvenir au monde terrestre et vivant:

- Le clan se porte bien, Père. J'ai encore quelques difficultés, mais je parviens à surmonter la majeure partie des épreuves. J'ai commencé à me faire des alliés de poids. Bien sûr, rien n'est encore tout à fait stabilisé, mais ça prends de bonnes tournures...

Elle se tut un instant, et ferma les yeux. Elle pouvait presque revoir le regard de son père se poser sur elle quand elle lui faisait part des ses progrès scolaires ou dans les arts "nobles" de la danse ou des arts martiaux.

Cassandre prit une profonde inspiration, avant d'avouer:


- Mais j'ai eu peur, il y a peu. On a essayé de m'assassiner. Un de nos clients a voulu se rebeller contre le clan et prendre notre territoire...


Elle n'eut pas le temps de finir sa phrase que de grosses larmes se mirent à couler le long de ses joues. Depuis combien de temps n'avait elle pas pleuré? En réalité, elle se sentait plus que fragile face aux derniers évenements...

La jeune femme n'avait pas la force de continuer. Elle finit simplement par ces mots:


- Vous me manquez, Père... Vous et votre sagesse...

L'Oyabun se leva, et s'inclina face à la pierre silencieuse. Alors qu'elle se relevait, de petites gouttes de pluie s'écrasèrent sur son parapluie. Ça y est, les nuages déversaient leurs eaux torrentielles... Le cactus ne tiendrait pas...

Elle reprit l'allée pour se diriger vers sa voiture où l'attendait Andrews et Léon, quand elle remarqua un jeune homme blond, penché sur une tombe. Il avait l'air tellement perdu dans ses pensées que Cassandre se demanda s'il avait remarqué qu'il pleuvait. Le pauvre risquait une bonne pneumonie s'il restait ainsi sous la pluie. La jeune femme fit donc un détour, et s'approcha le plus silencieusement de lui pour ne pas le troubler dans sa méditation. Arrivée à sa hauteur, elle s'accroupit à ses côtés, et le couvrit de son parapluie. Puis, avec une grande douceur, elle lui dit:


- Vous risquez de prendre froid à rester ainsi...

_________________

Cassandre McKeller
Don't be kind with me. I'm not a stupid doll...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mllepauline4ever.blogspot.com
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Une rencontre intéressante [PV Cassandre] [TERMINE]   Dim 15 Fév - 22:44

Comme à chaque fois qu’il venait rendre visite à sa mère, Abel oubliait tout autour de lui et perdait la notion du temps. Il était capable de rester là longtemps, immobile et complètement ignorant de la météo. Il ne remarqua donc pas les premières gouttes de l’averse s’écraser sur le marbre de la pierre tombale. Il ferma les yeux et médita un long moment. Sa mère aurait été vraiment fière de lui. Elle aurait pu devenir belle-mère et, pourquoi pas, grand-mère. Pendant très longtemps, Abel et elle s’étaient dit qu’il n’aurait jamais d’enfants. Mais, après ce séjour dans les montagnes avec Tatsuki, le grand blond et lui avaient projeté d’adopter ou bien d’avoir recours à une mère porteuse. Ils allaient devenir pères, après s’être mariés à l’étranger.

Un léger sourire aux lèvres, Abel continua un instant de caresser le marbre mouillé. Même si les projets qu’ils avaient faits allaient être longs à réaliser, il avait hâte d’y parvenir. Il regrettait seulement que sa mère ne puisse pas faire partie du voyage. Mais, en même temps, elle était sans doute mieux là où elle était, loin de cette ville, loin de ces hommes qui l’avaient violentée. La mort avait sûrement été comme une délivrance pour elle, même si elle aurait aimé protéger son fils contre la vie des bas quartiers. Elle serait sans doute heureuse de voir qu’Abel s’en était sorti par ses propres moyens, même si, comme elle, il n’avait pas choisi la voie du légal. Mais jamais il n’avait fait comme elle, jamais il n’avait vendu son corps. Il avait juste vendu ses compétences.


- Vous risquez de prendre froid à rester ainsi...

Le jeune tueur mit un temps à se rendre compte qu’on lui avait parlé. Il ouvrit doucement les yeux et ne s’aperçut qu’à ce moment-là qu’il pleuvait des cordes. Pourtant, bizarrement, il ne recevait aucune goutte. Il leva la tête pour se rendre compte qu’un parapluie rouge le protégeait. Intrigué, il tourna la tête pour se retrouver face à face avec une belle blonde. Sa plastique était sans défaut. Seuls ses yeux bleus/gris n’allaient pas. Ils étaient rougis, sûrement par les pleurs. Dans un cimetière, ce n’était pas étonnant. Elle avait dû perdre un être cher à son cœur, tout comme Abel. Et, tout comme lui, elle ne ressemblait à rien à une Japonaise. Elle avait les cheveux tout aussi blonds que lui et un physique européen ou bien américain.

« Oui, vous avez raison. Je ne vais donc pas tarder à partir… Merci. »

Il se redressa doucement, laissant la jeune femme suivre son mouvement pour remonter en même temps le parapluie. Il se tourna complètement vers elle et remarqua sa taille. Elle était grande et fine. On aurait dit un mannequin. Ou alors l’était-elle ? En tout cas, elle était ravissante. Abel était seulement attiré par les hommes mais ce n’était pas pour autant qu’il était aveugle et qu’il ne pouvait par remarquer la beauté chez la gente féminine. Mais, bien sûr, aucune femme n’arrivait à la cheville de sa défunte mère qui reposait derrière lui, sous cette pierre tombale où était inscrite son identité : « Juliana Saalfield ». Abel avait gardé son nom, ayant toujours refusé de faire parti de la famille de son géniteur.

« Le temps semble aller avec notre moral, n’est-ce pas ?.. Je ne vais pas vous retenir plus longtemps. Allez-vous mettre à l’abri. Ce serait bête d’attraper froid à cause d’un inconnu. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre McKeller
Modo
avatar

Nombre de messages : 752
Age : 27
Age : 23 ans
Sexe : Féminin
Sexualité : Bisexuelle
Métier : Oyabun du clan McKeller
(Sycophante à ses heures perdues...)
Petit(e) Ami(e) : Divorcée... donc, célibataire!
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Une rencontre intéressante [PV Cassandre] [TERMINE]   Dim 15 Fév - 23:28

Le jeune homme sembla émerger d'un très long rêve. Il mit du temps à s'apercevoir de la présence de Cassandre, mais cela ne dérangea pas l'Oyabun. Elle n'était pas pressée, et les cimetières ne la mettaient pas mal à l'aise. Au son de sa voix, il tourna enfin le visage vers elle.

Les deux jeunes gens se regardèrent un moment en silence, avant que le blond ne mette fin au silence, seulement troublé par le clapotis de la pluie sur les pierres tombales.


« Oui, vous avez raison. Je ne vais donc pas tarder à partir… Merci. »

Elle lui sourit avec tristesse. Sa petite visite avait ravivé d'anciennes blessures, mais rien de grave. Elle se sentait simplement dans l'ambiance du moment. L'Oyabun remarqua alors qu'il fixait ses yeux. Elle détourna légèrement le visage, comprenant que ses larmes avaient rougit son regard.

Il se levèrent ensemble, Cassandre accompagnant et protégeant toujours le jeune homme de son parapluie. Ils étaient alors face à face. Deux êtres dans la détresse...

Par politesse, ou simplement par envie de discuter, le jeune homme lui dit alors:

« Le temps semble aller avec notre moral, n’est-ce pas ?.. Je ne vais pas vous retenir plus longtemps. Allez-vous mettre à l’abri. Ce serait bête d’attraper froid à cause d’un inconnu. »

Cassandre baissa la tête, légèrement sur le côté, et eut un sourire triste. Les mots s'accumulaient dans sa gorge sans qu'aucun son ne puisse en sortir. Elle secoua alors la tête doucement, en signe de négation, et se força à ouvrir la bouche:

- Ne vous inquiétez pas, cela ne me dérange pas...


Sa voix était assez basse, à peine murmurée contrairement à d'habitude. Elle était généralement forte et pleine d'assurance, mais son coeur aujourd'hui était celui d'une petite fille perdue. Elle se remettait en question depuis plusieurs jours, sans réussir à trouver de réponses à ses interrogations, ses doutes, ses peurs...

Elle leva de nouveau son regard sur le jeune homme. Il lui paraissait étrangement familier. La jeune femme était sûre de l'avoir déjà croisé quelque part, mais elle ne se souvenait pas où ni comment. En tout cas, elle était sûre que c'était la première fois qu'elle le rencontrait au cimetière... Cassandre jeta un coup d'oeil sur le nom inscrit sur la pierre: « Juliana Saalfield ». Ce nom lui évoqua alors celui de l'amant de Tatsuki... Abel Saalfield... Elle se souvenait l'avoir retenu car ce n'était pas un nom très courant...

Néanmoins, elle n'était pas sûre de ce qu'elle avançait, même si les possibilités que ce soit lui soient élevées.

Elle lui dit alors, choisissant d'ignorer qui il pouvait être :


- Croyez vous que les Dieux nous accompagnent dans nos lamentations?

L'Américaine lui avait tourné le dos pour observer le ciel. De lourds nuages déversaient leur triste pluie. Les gouttes folles rebondissaient sur les graviers, les tombes. Le minéral répondait pas des sons naturels, et le silence était plus qu'apaisant...

Cassandre avait le coeur lourd... Et elle était prête à se confier à n'importe qui, même au premier inconnu passant. Mais elle n'avait pas réussi à le faire avec le marbre blanc de la tombe de son père, pourquoi y parviendrait elle avec un être vivant?

_________________

Cassandre McKeller
Don't be kind with me. I'm not a stupid doll...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mllepauline4ever.blogspot.com
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Une rencontre intéressante [PV Cassandre] [TERMINE]   Lun 16 Fév - 0:26

- Ne vous inquiétez pas, cela ne me dérange pas...

Abel resta la regarder, la trouvant bien triste alors que tout chez elle respirait la joie. Ses beaux cheveux blonds comme les blés, ses yeux bleus/gris rares au Japon, ses lèvres pulpeuses d’un beau rose naturelle… La Nature avait été généreuse avec elle, la rendant sublime. Mais pourtant, la jeune femme ne se sentait pas bien, sûrement parce qu’on lui avait arraché un être cher. Pourquoi serait-elle là sinon, parmi ces pierres tombales, toute de noir vêtue, la couleur du deuil ? Même si l’assassin avait un cœur de pierre, il ne pouvait rester insensible à la belle inconnue. Depuis qu’il était avec Tatsuki, il avait l’impression d’avoir perdu sa froideur et son « je-m’en-foutisme ».

- Croyez vous que les Dieux nous accompagnent dans nos lamentations?

Abel regarda la jeune femme qui lui avait tourné le dos. Apparemment, elle semblait vouloir parler un peu, sûrement pour se changer les idées. Sauf que le tueur ne savait quoi répondre à sa question. Il ne croyait pas aux Dieux, quels qu’ils soient. Et, quand bien même ils existaient, ils ne les accompagneraient jamais dans leurs lamentations. Ils avaient sûrement autre chose de plus joyeux à faire et puis, pourquoi s’occuperaient-ils de la tristesse des humains alors que c’était eux qui leur arrachaient les personnes chères à leurs cœurs ? C’était totalement contradictoire et idiot. Mais, par politesse, Abel prit la parole, pour répondre simplement deux mots.

« Sans doute. »

Il avait beau avoir un peu changé au contact de Tatsuki, sa réserve et son manque d’inspiration pour remonter le moral des gens étaient restés intacts. Mais au moins faisait-il des efforts, voyant que la jeune femme n’allait pas bien. Il s’avança vers elle afin de se retrouver à côté de son corps de rêve et leva à son tour les yeux au ciel. De gros nuages gris déversaient leurs larmes sur le cimetière et sûrement sur toute la ville et ses environs. L’ambiance était morbide. On aurait dit que le couple d’inconnus aux cheveux blonds faisaient le deuil d’une personne qu’ils venaient juste d’enterrer. Pourtant, Abel se sentait vraiment bien là, dans ce cimetière attaqué par les flots se déversant des cieux. Le clapotis des gouttes sur le marbre et les graviers des allées était relaxant. Le doux parfum de la jeune femme se tenant à ses côtés allait aussi dans ce sens.

« Voulez-vous que l’on marche un peu ensemble ? »

Il demanda cela par politesse mais aussi pour éviter qu’un silence gênant ne s’installe, vu que la jeune inconnue semblait désireuse de rester à ses côtés, pour une raison inconnue. Peut-être avait-elle besoin d’un peu de compagnie pour tenir le choc. Cela ne dérangeait pas vraiment Abel. Après tout, il n’avait rien à faire de sa journée et, depuis quelques temps, il se laissait un peu trop aller, restant abrité à la maison sans voir de monde. La compagnie de cette jeune femme ne lui ferait pas de mal. Il attendit donc sa réponse, voyant s’il l’accompagnait dans les allées du cimetière, ou bien la laissait seul dans son chagrin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre McKeller
Modo
avatar

Nombre de messages : 752
Age : 27
Age : 23 ans
Sexe : Féminin
Sexualité : Bisexuelle
Métier : Oyabun du clan McKeller
(Sycophante à ses heures perdues...)
Petit(e) Ami(e) : Divorcée... donc, célibataire!
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Une rencontre intéressante [PV Cassandre] [TERMINE]   Lun 16 Fév - 1:07

La pluie continuait de tomber drue
sur le cimetière. Le jeune homme avait visiblement décidé
de l'accompagner, de marcher un peu avec elle dans ce lieu des plus
morbides. Mais avec la pluie, le monde semblait lavé,
nouveau... Le cimetière prenait un aspect différent,
plus léger, plus rassurant presque...

« Voulez-vous que l’on marche un peu ensemble ? »

Cassandre tourna le visage vers lui
et hocha doucement la tête. Ils étaient proches l'un de
l'autre, se partageant le parapluie. Sa compagnie était
agréable, même si l'homme ne lui semblait pas vraiment
bavard. Cela lui convenait autant. Elle avait juste besoin d'être
avec quelqu'un d'étranger à son monde à elle...

Ils commencèrent alors à
marcher doucement, côte à côte, prôtégés
des larmes du ciel. L'Oyabun observait négligemment les noms
qui défilaient sur les tombes. Ils glissaient devant son
regard sans pénetrer son cerveau. Ce monde ne l'atteignait
pas.

Inconsciemment, elle posa sa main
sur le bras d'Abel, comme pour se raccrocher à quelque chose.
Elle sentait la réalité se dérober sous ses
pieds. Jamais elle ne s'était sentie aussi faible, aussi
impuissante, aussi insignifiante...

Elle lui demanda alors:

"Ce parent
proche à qui vous êtes allé rendre visite, cela
fait longtemps qu'il vous a quitté?"

La jeune femme blonde avait levé
ses yeux qui tiraient plus vers le gris sombre sur Abel. Elle voulait
savoir combien de temps mettait une plaie à se refermer. Elle
voulait savoir si elle resterait faible ainsi toute sa vie, ou si ce
n'était qu'une passade. Elle voulait savoir...

Ses pensées voguaient,
fièvreuses, dans son esprit. Elle n'arrivait pas à se
concentrer sur quelque chose de précis. Son père lui
revenait en mémoire... ses paroles, ses gestes, ses actions...
Elle ne désirait qu'une chose: être sa digne fille et
pouvoir suivre ses traces. Mais son père lui avait enseigné
le métier sans lui en reveler toutes les ficelles. Cassandre
se trouvait alors dépourvue de soutiens forts, et risquait
donc de mener son clan à sa perte.

Sans qu'elle put se contrôler,
des larmes se répandirent sur ses joues. Elle n'aimait pas
pleuré, elle avait horreur de ça. Les gens avaient
pitié d'elle par la suite, la cajolait, la traitait comme une
faible... Elle ne supportait pas cela.

Elle se détourna
d'Abel, retirant sa main de son avant bras, et se cacha le visage
dans ses mains glacées par l'humidité. Elle bafouilla
de vagues excuses:

"Désolée,
je ne voulais pas vous imposer ce genre de spectacle..."

Elle attendit quelques instants que
ses larmes se tarissent... Elle souhaitait ardemment penser à
autre chose, et se lança alors en se redressant vers Abel:

- "Vous êtes
Abel Saalfield, n'est ce pas?"

_________________

Cassandre McKeller
Don't be kind with me. I'm not a stupid doll...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mllepauline4ever.blogspot.com
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Une rencontre intéressante [PV Cassandre] [TERMINE]   Lun 16 Fév - 17:11

Ils marchèrent tranquillement dans les allées mouillées du cimetière, côte à côte sous le parapluie rouge qui les empêchait d’être trempés. Leurs chaussures crissaient sur les petits graviers, surtout les talons de la jeune femme. A part ce bruit et celui de la pluie, rien ne venait troubler le silence s’étant installé entre les deux inconnus. Abel ne savait d’ailleurs pas quoi dire pour le dissiper. Il était un peu gêné mais, plutôt que de sortir une bêtise, il préféra garder le silence. Mais il fut encore plus mal à l’aise en sentant la main de la jeune inconnue sur son avant-bras. Ils avaient vraiment l’air d’un couple ainsi alors qu’ils ne se connaissaient même pas. Et, même si un gentleman aurait sûrement cherché à prendre cette main sur son bras pour consoler la belle blonde, le tueur ne fit rien et continua à marcher en silence. Heureusement, la jeune femme finit par prendre la parole.

"Ce parent proche à qui vous êtes allé rendre visite, cela fait longtemps qu'il vous a quitté?"

« Cela fera bientôt 8 ans. »

Il n’apporta aucune explication ni ne s’étendit sur le sujet. Il ne retourna même pas la question à sa compagne inconnue, se disant qu’elle serait capable d’éclater en sanglots. Cela ne devait pas faire longtemps qu’elle avait perdu la personne qu’elle était venue voir dans ce cimetière. Abel aussi au début avait eu beaucoup de mal à tenir le coup. Mais, les années passant, il s’était habitué à la solitude. Venir en ces lieux était devenu une sorte de tradition lorsqu’il ressentait le besoin de parler à sa mère et de méditer sur sa tombe. Il pouvait rester un long moment, silencieux et immobile devant la pierre tombale. C’était ce qu’il avait failli faire si cette jeune femme n’était pas venue lui parler.

Et, alors qu’il s’était habitué à cette main fragile sur son bras, elle se détacha de lui. Tournant légèrement la tête vers la belle blonde, Abel aperçut quelques larmes avant qu’elles ne disparaissent derrière deux mains aux longs doigts pleins de féminité. Le tueur s’arrêta de marcher et resta sans rien dire. D’un côté, il aurait aimé pouvoir la consoler mais il n’était vraiment pas fort pour cela. Et puis, que pouvait-il bien dire ? Que ce chagrin allait passer ? Que ce n’était qu’un dur moment à passer ? Ce serait vraiment jouer l’hypocrite. Ce genre de plaie mettait beaucoup de temps à se refermer, si elle se refermait un jour. Celle d’Abel avait quelque peu cicatrisé mais ne disparaitrait jamais.


"Désolée, je ne voulais pas vous imposer ce genre de spectacle..."

« Ne vous excusez pas. C’est normal de pleurer dans ce genre de situation. »

Il fouilla dans sa poche pour en sortir un mouchoir propre et le tendit à la jeune femme. C’était tout ce qu’il pouvait faire. Il ne savait jamais comment consoler les gens, surtout des inconnues. Et puis cette belle blonde, malgré son air fragile du moment, avait l’air d’être forte. Elle dégageait une sorte d’aura. Un peu comme Tatsuki d’ailleurs, mais en moins fort tout de même. Elle devait être une femme d’affaire ou quelque chose du genre. De celles qui ne lâchaient jamais l’affaire et qui étaient dangereuses. En plus, vu son physique sans défaut apparent, elle avait dû se forger un caractère pour éviter que les hommes ne la collent trop.

- "Vous êtes Abel Saalfield, n'est ce pas?"

Sortant de ses pensées, Abel fut surpris qu’elle connaisse son nom. Mais il repensa à la tombe de sa mère, sur laquelle était inscrit son nom de famille. La jeune femme avait dû faire le rapprochement. Mais comment connaissait-elle son prénom ? Le grand blond savait qu’il était assez connu dans le domaine de la mafia, étant l’amant de Tatsuki. Mais personne ne devait le connaître en dehors de ce monde. Alors, cette jeune femme en faisait-elle partie ? Abel la regarda un instant, essayant de comprendre. Puis, soudain, il comprit. Cassandre… C’était elle. Tatsuki avait parlé d’une Américaine. Cela collait à son physique.

« Vous devez être Cassandre… » finit-il par dire avant d’afficher un léger sourire. « Je suis enchanté de rencontrer la femme qui a failli se marier avec mon fiancé. »

Il ne disait pas cela méchamment. Il savait que dans la mafia, les mariages forcés étaient fréquents et que Cassandre n’avait rien à voir dans l’histoire. De plus, Abel avait voulu faire un peu d’humour pour détendre l’atmosphère qui n’était pas des plus joyeuses. Il ne se rendit compte que trop tard qu’il avait parlé de Tatsuki comme de son fiancé. Il espérait que cela ne lui causerait pas de problèmes. Il ne voyait pas comment mais après tout, autant se méfier de tout, surtout des personnes de la mafia.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre McKeller
Modo
avatar

Nombre de messages : 752
Age : 27
Age : 23 ans
Sexe : Féminin
Sexualité : Bisexuelle
Métier : Oyabun du clan McKeller
(Sycophante à ses heures perdues...)
Petit(e) Ami(e) : Divorcée... donc, célibataire!
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Une rencontre intéressante [PV Cassandre] [TERMINE]   Lun 16 Fév - 18:20

Huit ans? Que le temps semble long et immobile. Même au bout de huit ans, parviendrait elle à sécher ses larmes pour ce père absent? Elle n'en était pas sûre, mais voulait le croire. Cassandre ne savait qu'une chose: que ses souvenirs s'altéreraient doucement, lui faisant oublier peu à peu sa voix, son regard, son visage... Toute cette consistance matérielle qui le rendait homme. Elle avait déjà oublié quelques expressions de cette homme... La mémoire était elle si impitoyable à éliminer tous les détails inutiles qui encombrent un cerveau?

Il essaya de la rassurer, mais eut la politesse de ne pas la toucher. Il lui tendit juste un mouchoir propre, qu'elle accepta avec un petit sourire. Elle s'essuya doucement les yeux, évitant par là de faire couler son maquillage. Elle voulait bien avoir le regard rougit, mais pas celui d'un panda...

Cassandre lui posa alors la question sur son identité. Abel lui répondit avec un sourire:

« Vous devez être Cassandre… Je suis enchanté de rencontrer la femme qui a failli se marier avec mon fiancé. »

Visiblement, Tatsuki lui avait déjà parlé d'elle. Ce n'était pas étonnant non plus... Après tout, les nouvelles allaient vite dans le coin, et l'installation d'un nouvel Oyabun n'était pas un fait anodin à Yuukoku. Cassandre lui répondit avec humour:

" Tout comme je suis ravie de rencontrer l'homme qui rend heureux mon ex-futur-mari..."

Son coeur se sentait plus léger. Peut être était ce simplement le fait d'avoir changé de conversation. Elle avait l'impression de redevenir elle même, c'est à dire, cette femme forte et spirituelle qu'elle avait toujours voulu être enfant. Elle déplaça une mèche blonde derrière son oreille, avant de regarder Abel et d'ajouter:

" N'est ce pas étrange comme rencontre? Qui aurait pu prévoir que nous nous rencontrions pour la première fois ici?"

Cassandre n'était pas superstitieuse, sauf dans les cas de doutes ou de crises. Elle interprétait tous les signes heureux ou malheureux qu'elle croisait, même si elle savait pertinemment que tout cela était dépourvue de rationalisme. Elle lui demanda alors:

" Accepteriez vous de venir boire un café avec moi? Pour vous remerciez de m'avoir accordé un peu de votre temps..."


C'était en toute sincérité, sans arrières pensées calculatrices et perfides qu'elle lui demandait cela. Elle sentait qu'elle pouvait avoir confiance en Abel, sans qu'elle ne le sache vraiment pourquoi... Peut être simplement cet air sur son visage, et ses yeux qui semblaient avoir vu bien des choses. Il paraissait à même de comprendre les choses...

[désolée pour la brièveté de cette réponse... Je suis crevée... Je sens que je vais m'endormir sur mon clavier...]

_________________

Cassandre McKeller
Don't be kind with me. I'm not a stupid doll...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mllepauline4ever.blogspot.com
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Une rencontre intéressante [PV Cassandre] [TERMINE]   Mar 17 Fév - 12:45

[ Quelle tête en l'air, j'avais tapé mon post mais oublié de le poster v__v ]

" Tout comme je suis ravie de rencontrer l'homme qui rend heureux mon ex-futur-mari..."

Le sourire d’Abel s’élargit un peu plus devant les paroles de Cassandre. La jeune Oyabun avait de l’humour et semblait très sympathique. Mais le tueur n’était pas bête. Il savait que la jeune femme pouvait être gentille par intérêt et pour mieux manipuler. Souvent, on disait même que les femmes étaient plus fourbes et dangereuses que les hommes, qu’elles savaient tirer par le bout du nez la gente masculine en jouant de leurs atouts. Dommage pour Cassandre, Abel était à 100% homo. Mais, malgré cela, il semblait bien l’apprécier. Elle avait l’air simple et ne pas se prendre la tête avec ce qu’on pensait d’elle. Du moins, c’était ainsi que la voyait Abel. Après, peut-être se trompait-il. Il ne la connaissait que depuis quelques minutes après tout.

" N'est ce pas étrange comme rencontre? Qui aurait pu prévoir que nous nous rencontrions pour la première fois ici?"

« Que nous nous rencontrions tout court même. Vous devez beaucoup travailler et vos sorties seule doivent être rares. »

Cassandre devait avoir le même rythme de vie infernal que Tatsuki mais avoir une escorte à longueur de temps, contrairement au jeune Sugiura qui détestait cela. En pensant à cela, Abel se dit que les hommes de la jeune Oyabun blonde ne devaient pas être très loin. Mais, peut-être que par respect, ils l’avaient laissé rentrer seule dans le cimetière. S’ils savaient que leur patronne était en compagnie d’un tueur à gage indépendant et amant d’un potentiel rival, ils feraient sûrement une crise cardiaque. Mais Cassandre ne craignait rien avec Abel. Il n’avait aucune intention de la blesser, et encore moins de la tuer. La jeune femme semblait intéressante et la curiosité maladive du tueur le poussait à en savoir plus sur elle.

" Accepteriez vous de venir boire un café avec moi? Pour vous remerciez de m'avoir accordé un peu de votre temps..."

« Et bien oui, volontiers. Ça nous réchauffera en même temps. »

Abel pensa à Tatsuki qui serait en train de piquer une crise s’il était témoin de la scène. Le jeune Sugiura allait sûrement se mettre en colère lorsqu’il apprendrait que son amant avait passé du temps avec Cassandre. Il avait refusé qu’ils aillent ensemble à l’invitation de la jeune Oyabun, pour ne pas mélanger vie privée et vie professionnelle mais aussi pour que l’Américaine n’ait pas la possibilité de voir et de parler à Abel. C’était égoïste mais le grand blond savait que son fiancé ne pensait pas à mal, qu’il désirait juste le protéger de la mafia et des personnes en faisant partie. Mais l’assassin était grand et, même s’il détestait la mafia, il désirait en savoir plus sur Cassandre.

« Vos hommes ne diront rien s’ils vous voient en ma compagnie ? Parce que je présume qu’ils vous attendent à la sortir, non ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre McKeller
Modo
avatar

Nombre de messages : 752
Age : 27
Age : 23 ans
Sexe : Féminin
Sexualité : Bisexuelle
Métier : Oyabun du clan McKeller
(Sycophante à ses heures perdues...)
Petit(e) Ami(e) : Divorcée... donc, célibataire!
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Une rencontre intéressante [PV Cassandre] [TERMINE]   Mar 17 Fév - 19:57

Abel accepta sa proposition, à la grande surprise de la jeune femme. Elle ne s'y attendait du fait que Tatsuki n'avait pas voulu lui présenter son amant la dernière fois lors d'un dîner amical. Elle avait donc supposer que ce dernier avait briffé le blond pour qu'il ne la rencontre pas. Cassandre ne put s'empêcher de sourire doucement en baissant la tête. Elle observa l'espace d'un instant ses chaussures, puis les graviers mouillés autour, avant qu'Abel n'interrompe sa rêverie:

« Vos hommes ne diront rien s’ils vous voient en ma compagnie ? Parce que je présume qu’ils vous attendent à la sortir, non ? »

L'Oyabun leva le visage, un peu surprise, et ne semblant pas comprendre ce qu'il venait de lui dire. Elle mit quelques secondes avant de reconstituer mentalement la phrase prononcée, et se décida à répondre avec un sourire évasif:

" Sans doute vous défierons t ils du regard, les mains à l'intérieur de leurs vestes, prêts à sortir leurs armes au premier froncement de sourcils de ma part... Mais par politesse et respect pour moi, ils ne prononceront pas une parole désobligeante à votre égard... "

Elle s'arrêta, avant de reprendre, curieuse:

" Au fait, préférez vous marcher ou bien la voiture vous semble un meilleur mode de transport en ce triste jour de pluie? "

Cela ne la dérangeait pas le moins du monde de se promener sous la pluie. Ce n'était pas quelque chose qu'elle détestait, bien au contraire. La ville semblait si calme, si silencieuse, si pure par rapport à ces jours de foule et de temps clair. Seuls quelques badauds ne craignant pas l'eau osaient s'aventurer à l'extérieur. On voyait alors défiler un ballet de parapluies colorés, ou non, sur les trottoirs de Yuukoku. Enfant, ce spectacle amusait beaucoup Cassandre, qui s'amusait à inventer des histoires, des passés et des présents à ce peuple de parapluies... Elle s'accoudait à la plus haute fenêtre de la maison, et observait les rues par delà les imposants murs d'enceinte. Elle aurait aimé avoir une enfance normale...

Elle serra son large parapluie de ses deux jolies mains, et se tînt plus près d'Abel, voulant à tout prix éviter qu'il ne soit mouiller par la pluie. Ils marchèrent un moment avant d'arriver aux grilles du cimetière. A peine était elle arrivée à hauteur de la voiture que Léon et Texas sortirent de cette dernière. Ils restèrent debout, sous la pluie fine et battante, attendant un ordre, une parole de leur chef.

De son côté, elle n'attendait qu'une réponse d'Abel...

_________________

Cassandre McKeller
Don't be kind with me. I'm not a stupid doll...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mllepauline4ever.blogspot.com
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Une rencontre intéressante [PV Cassandre] [TERMINE]   Mar 17 Fév - 23:05

" Sans doute vous défierons t ils du regard, les mains à l'intérieur de leurs vestes, prêts à sortir leurs armes au premier froncement de sourcils de ma part... Mais par politesse et respect pour moi, ils ne prononceront pas une parole désobligeante à votre égard... "

Abel eut un léger sourire. De vrais toutous alors ces gardes du corps, obéissants au doigt et à l’œil de leur patronne et prêts à attaquer au moindre ordre donné. Cassandre semblait très bien entourée. C’était sans doute préférable. Une étrangère et une femme qui plus est à la tête d’un clan, cela devait en énerver plus d’un, Tatsuki le premier. Le jeune Sugiura aimait que les traditions perdurent, ce qui signifiait que les Oyabun devaient être tous des hommes. Abel aussi était de cet avis mais il gardait ses pensées pour lui. Et puis, peut-être que Cassandre lui ferait changer d’avis. Elle avait l’air d’être une femme de poigne. Elle ne devait pas se laisser facilement marcher sur les pieds.

" Au fait, préférez vous marcher ou bien la voiture vous semble un meilleur mode de transport en ce triste jour de pluie? "

« Je préférerai marcher si cela ne vous dérange pas. »

La pluie ne lui faisait pas peur et il préférait la marche à la conduite. Sûrement parce qu’avant que Tatsuki ne lui achète sa BMW sport pour Noël, il avait pour habitude de se déplacer à pied en ville, quitte à passer beaucoup de temps sur la route. Mais cela faisait de l’exercice et puis on pouvait prendre un bon bol d’air frais. Enfin, frais, c’était vite dit avec les gaz de pots d’échappement… Mais cela ne changeait en rien l’amour des petites balades qu’avait Abel. Et puis, ainsi, il aurait plus de temps pour discuter avec Cassandre. Il commença donc à marcher à ses côtés pour sortir du cimetière. Par galanterie, il lui prit son parapluie pour le lui tenir, tout en faisant attention à le garder bien au-dessus d’eux. Il savait faire attention aux femmes lorsqu’il le voulait.

Les deux jeunes gens gardèrent le silence sur les allées du cimetière. De nouveau, seuls la pluie et les graviers sous leurs chaussures troublaient cette quiétude. Abel aimait beaucoup cette ambiance. C’était reposant. Même s’il se trouvait devant l’un des Oyabun de la ville, il ne se sentait pas le moins du monde en danger. Cela devait être la même chose pour Cassandre qui semblait calme. A moins qu’elle ne sache pas que son compagnon était un tueur à gage ? Au moins avait-elle retrouvé le sourire et ne pleurait plus. Ses yeux bleus étaient encore un peu rougis mais les traces de ses larmes ne se voyaient presque plus alors que la jeune Oyabun arrivait devant le portail du cimetière, là où deux hommes sortirent d’une voiture luxueuse. Par politesse, Abel les salua d’un simple signe de tête, avant de se tourner vers Cassandre.


« Nous accompagnent-ils ? »

Par cette question, le jeune assassin montrait qu’il n’était pas du tout intimidé par les deux gardes du corps. Après tout, il était habitué d’être entouré de gorilles. Il y en avait plus d’une dizaine autour de chez lui 24h/24, 7j/7, pour la sécurité de Tatsuki et sûrement pour la sienne aussi. Connaissant son amant, Abel se doutait que celui-ci désirait le garder en sécurité, même si cela ne plaisait pas beaucoup au grand blond. Même s’il s’était habitué à vivre dans sa cage dorée, il avait besoin de liberté par moment. Il était donc sorti du loft sans dire où il allait. De toute façon, il rentrerait avant que Tatsuki ne revienne du travail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre McKeller
Modo
avatar

Nombre de messages : 752
Age : 27
Age : 23 ans
Sexe : Féminin
Sexualité : Bisexuelle
Métier : Oyabun du clan McKeller
(Sycophante à ses heures perdues...)
Petit(e) Ami(e) : Divorcée... donc, célibataire!
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: [Terminé]   Mer 18 Fév - 17:06

Abel était d'accord avec elle pour marcher sous la pluie. Cassandre en était plus que satisfaite. Pour une fois qu'elle pouvait se dégourdir les jambes... Le jeune homme lui servait d'alibi aux yeux de ses hommes pour la laisser cheminer seule, dans la rue. Ils avaient toujours le souci qu'une voiture arrive et tire sur Cassandre en plein milieu de la route. L'Oyabun était constamment en danger, qui plus est par le fait qu'elle était une femme, et plus encore parce qu'elle était étrangère au Pays, même si elle y avait vu le jour.

Le jeune homme prit le parapluie avec douceur des mains de Cassandre. Par politesse et galanterie, il avait décidé de le porter. L'américaine le remercia d'un joli et discret sourire, inclinant légèrement la tête. Léon et Texas prenaient l'eau à rester ainsi sous la pluie. Abel les salua d'un geste de la tête, avant de demander à la femme blonde:

« Nous accompagnent-ils ? »

Cassandre l'observa un instant, semblant le fixer intensément. Elle était encore dans un brouillard qui ne la ravissait pas. Elle se sentait aliénée, hors de son propre corps, comme si ses pensées, son âme, et tout ce qui la régit flottaient au dessus de cet amas de chairs. Après un court instant, qui lui sembla être une éternité, elle répondit avec calme et douceur:


" Ils nous accompagneront en voiture... Certes, ils ne seront pas loin, mais nous ne serons pas dérangés pour autant..."

La jeune femme s'éloigna alors d'Abel et se dégagea de l'aura protectrice du parapluie, pour rejoindre Léon et Texas. Arrivée à leur hauteur, elle leur expliqua qu'elle n'était pas en danger, mais qu'elle avait besoin d'un moment de tranquillité. Elle leur demanda alors de les suivre en voiture, au pas, et de l'attendre à l'intérieur jusqu'à ce qu'elle sorte du café. Ses amis hochèrent la tête d'un air grave. Ils sentaient bien que leur boss perdait les pieds depuis quelques jours, et ils en étaient de plus en plus inquiets. Mais elle était encore leur chef, et ils lui devaient obéissance. Ils s'exécutèrent, et remontèrent dans la voiture, tandis qu'Abel rejoignait la jeune femme, la couvrant de nouveau du parapluie. Elle n'avait même pas senti la pluie couler dans ses cheveux, sur son visage, ses joues... Elle était dans un état second, bien au delà de toutes ses considérations esthétiques et matérielles. Elle se sentait triste, profondément triste...

Porter un masque pour faire semblant que tout allait bien, c'était peut être là la solution... Au bout d'un moment, peut être qu'elle même y croirait. Elle leva de nouveau les yeux sur Abel, et lui dit avec un joli sourire:

"C'est bon, nous pouvons y aller... Au fait, connaissez vous un café sympa par ici? Il faut avouer que je ne sors pas souvent, donc je connais assez mal les alentours"

Elle replaça une mèche de cheveux blonds derrière son oreille tout en disant cela. Que sa vie était plate en définitif. Elle n'avait jamais connu une enfance "comme tout le monde" et se retrouvait finalement largué dans ce genre de situations...

_________________

Cassandre McKeller
Don't be kind with me. I'm not a stupid doll...


Dernière édition par Cassandre McKeller le Dim 22 Fév - 22:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mllepauline4ever.blogspot.com
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Une rencontre intéressante [PV Cassandre] [TERMINE]   Mer 18 Fév - 23:03

" Ils nous accompagneront en voiture... Certes, ils ne seront pas loin, mais nous ne serons pas dérangés pour autant..."

Abel voulut suivre Cassandre pour la protéger de la pluie lorsqu’elle s’avança vers ses deux cerbères, mais il se résigna à la laisser se faire mouiller. L’Oyabun avait des choses à dire en privé à ses hommes et, par respect, le tueur préférait rester à l’écart. Même si la belle blonde était une femme et semblait fragilisée en cet instant, Abel préférait ne pas tenter de diable. Après tout, elle faisait partie de la mafia et, pour ne pas créer de problèmes à Tatsuki, le jeune assassin se devait de faire attention à ses moindres faits et gestes. Même lorsqu’il paraissait libre d’agir, il restait prisonnier de son amant. Mais c’était pour leur bien à tout les deux.

"C'est bon, nous pouvons y aller... Au fait, connaissez-vous un café sympa par ici? Il faut avouer que je ne sors pas souvent, donc je connais assez mal les alentours"

« Il y en a un à cinq minutes d’ici si je me souviens bien. »

Cassandre revenue sous le parapluie protecteur, ils se remirent en route, la voiture de ses gardes du corps les suivant au ralenti. Abel avait arrêté de se soucier de ce genre de détails. Ce n’était pas la première fois qu’il se faisait escorter, même si d’habitude, il était en compagnie de Tatsuki et non d’une autre Oyabun. D’ailleurs, c’était la première fois qu’il rencontrait un autre Kumicho. Ceux restants devaient être plus proches du tombeau que du berceau, à l’inverse de Cassandre et Tatsuki. D’après ce qu’Abel avait lu, les jeunes Oyabun étaient rares. C’était plus des hommes dans la cinquantaine qui occupaient ce rang. Alors, une jeune Oyabun, étrangère qui plus est, c’était unique en son genre. Il était donc dangereux de se promener avec elle en sachant qu’il y avait plus de chance qu’elle se fasse tirer dessus que Tatsuki.

« Je propose qu’on ne parle ni de la personne que vous êtes venue voir ici, ni de votre travail… De quoi désirez-vous parler ? »

Abel n’était vraiment pas fort pour débuter une discussion, surtout avec une inconnue à ses yeux. Il préférait donc confier ce rôle à Cassandre. De plus, c’était elle qui avait le plus besoin de parler vu son état. Le grand blond lui laissait donc le choix de choisir le sujet de conversation qu’elle préférait, celui qui lui remonterait le moral. Mais, bien sûr, il ne faisait pas complètement cela par gentillesse et politesse. Lui non plus n’avait aucune envie de parler du cimetière. S’ils commençaient, il allait devoir parler de sa mère et il en n’avait aucunement envie. Ensuite, il avait rayé la mafia de la liste des discussions car il détestait cela. Ce monde était bien trop étrange à son goût et, parler de ses dangers allaient lui rappeler l’échange qu’il avait eu avec Tatsuki sur la mort et l’héritage qu’il recevrait si son fiancé devait quitter ce monde.

« Oh, nous y voilà… Après vous… » dit-il lorsqu’ils arrivèrent devant le café plutôt chic.

Il laissa Cassandre rentrer la première puis ferma le parapluie avant de la rejoindre à l’intérieur. En entrant, il put sentir les effluves du café et… du chocolat chaud. Il savait déjà ce qu’il allait prendre. Ils allèrent s’asseoir à une table, près d’une fenêtre, sûrement pour que les deux gardes du corps puissent surveiller leur patronne. Abel posa le parapluie à côté de lui pour éviter qu’on le leur vole. Tant pis si l’objet dégoulinait et inondait le sol. Ce n’était pas le plus important. Ce qui importait, c’était la compagnie de Cassandre. Abel était curieux d’en apprendre un peu plus sur la seule femme Oyabun de l’histoire, si on ne comptait pas les veuves qui avaient repris temporairement le titre de leur mari pour continuer à faire tenir le clan jusqu’à la nomination d’un nouveau chef.


[On continue aux bars ?]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une rencontre intéressante [PV Cassandre] [TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une rencontre intéressante [PV Cassandre] [TERMINE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une organisation intéressante(Pv Zunder D taker)
» Enfin une petite occupation intéressante [Libre]
» Description d'Oak Town
» [UN ARTICLE DE PRESSE] Les univers parallèles, une théorie intéressante !
» Une jument plutôt intéressante...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yuukoku, la ville aux deux visages... :: Autres :: Autres endroits :: Le Cimetière-
Sauter vers: