Yuukoku, la ville aux deux visages...


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Réunion d'affaire (Cassandre, Tatsu et Hidekazu^^) TERMINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Réunion d'affaire (Cassandre, Tatsu et Hidekazu^^) TERMINE   Sam 21 Fév - 22:11



Tatsuki devait se remettre de ses congés. Il était en effet très rare qu'il en prenne, et ces trois jours avaient tellement été magnifiques qu'il avait du mal à reprendre son rythme de travail. Cette journée était extrêmement importante et bien remplie. En matinée, il avait un important conseil d'administration de sa société et il devait se rendre en entretien avec Hidekazu en après-midi.
Il quitta très tôt son loft, laissant son compagnon encore endormi derrière lui. Même si Abel ne travaillait pas, il s'occupait de diverses manières en accomplissant diverses tâches ménagères ou en passant ses journées dehors. Etant donné qu'il allait rencontrer le "Suprême" il veilla à se faire encore plus élégant que d'habitude. Le "Père" mettait un point d'honneur sur le raffinement et la classe. Le yakuza avait toujours l'habitude de tirer ses cheveux en arrière comme s'il voulait paraître plus vieux à chaque fois qu'il s'entretenait avec Hidekazu.
Une fois sa réunion ennuyeuse terminée, il mangea avec son Wakagashira qu'il envoya ensuite faire les comptes à son casino.
Il se dirigea enfin vers l'hôtel de luxe "Ritz" afin d'y rencontrer le "Père".
Celui-ci avait loué une immense suite afin qu'ils puissent s'entretenir en toute intimité sur différentes affaires.
Cela faisait plus d'un mois qu'ils ne s'étaient pas vus, autant dire une éternité au vu des événements survenus en ville.
Le yakuza accueilli avec petit soin se rendit au 30 ème étage de la tour de l'hôtel.
Il pénétra ensuite dans la grande suite. Hidekazu déjà présent dégustait un scotch assis sur le canapé.


"Soit le bienvenu Tatsuki"


Le yakuza se prosterna devant son supérieur comme à chaque fois qu'il le voyait.


"Hidekazu"

Même si l'Oyabun était très intime avec le '"Père" et se permettait souvent des familiarités avec celui-ci, il n'en n'oubliait pas moins les marques de respect.
Tatsuk s'installa face à lui et alluma une cigarette en posant ses jambes sur la table en verre.


"Ça fait un bye...t'as été sacrément occupé hein?"

Hidekazu savoura son verre tout en fixant le yakuza sourire aux lèvres.

"Hmm pas mal occupé en effet...j'ai dû beaucoup voyager ces derniers temps...mais, je vois que pas mal de choses se sont passés dans ta vie aussi...enfin, tu es complètement remis de ton accident, c'est une bonne chose"


Tatsuki se passa la main dans les cheveux en terminant sa cigarette. Il se leva ensuite pour rejoindre le bar et pour se servir à son tour un verre d'alcool.


"Je vois aussi que tu t'es mis des idées saugrenues en tête comme d'habitude...pfff, tu ne changes pas vilain garçon! Cette alliance ridicule par exemple..."

Le yakuza resta figé quelques instants. Il bafouilla, mais finit par ne pas répondre du tout. Il rejoint sa place en ayant le regard fuyant. Hidekazu n'aimait pas les cachotteries venant de son poulain, même si on ne pouvait rien lui cacher. Il avait apparemment son opinion sur Abel et il n'était pas du tout favorable à cette relation, prétextant que le jeune Oyabun s'affaiblissait au contact du jeune blond.

"Bref, on en parlera plus tard...je veux que nous parlons affaire aujourd'hui...j'attends un autre invité"

Le yakuza eu à peine le temps de lever le nez que la porte d'entrée s'ouvrit.

"Cassandre Mc Keller, soyez la bienvenue. Je ne vous présente pas le Kumicho Sugiura je suppose..."


Tatsuki resta quelques instants interdits. Il ne s'attendait pas à avoir un autre invité à leur petite réunion, surtout elle. Il se leva par correction et inclina légèrement la tête pour la saluer. Il ne voulait pas paraître impoli devant le "Parrain".

"Nee-chan"

Tatsuki était très solennel et son comportement grave et sérieux, contrastait complètement avec sa façon légère de se comporter d'habitude.

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici


Dernière édition par Tatsuki Sugiura le Lun 23 Fév - 18:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre McKeller
Modo
avatar

Nombre de messages : 752
Age : 27
Age : 23 ans
Sexe : Féminin
Sexualité : Bisexuelle
Métier : Oyabun du clan McKeller
(Sycophante à ses heures perdues...)
Petit(e) Ami(e) : Divorcée... donc, célibataire!
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Réunion d'affaire (Cassandre, Tatsu et Hidekazu^^) TERMINE   Sam 21 Fév - 22:52

Cassandre était plus qu'impatiente. Hidekazu l'avait contacté la veille pour l'inviter à une petite réunion avec Tatsuki. C'était la première fois qu'il l'appelait pour la présenter à un autre Oyabun, même s'il était certain que ce dernier était au courant des petites visites qu'ils s'étaient faites l'un et l'autre. Elle espérait de plus qu'Hidekazu lui propose quelque chose d'important qui pourrait lui faire prospérer ses affaires.

La jeune femme passa la matinée à se préparer, ne sachant pas quelle robe choisir. Elle connaissait les goûts du "Suprême" en matière de raffinement. Elle opta au bout d'une heure pour une robe d'un bleu-gris qui se mariait avec la couleur de ses yeux, sage et droite, descendant jusqu'en haut des genoux. La robe était serrée au niveau de la taille par une fine ceinture d'argent. Elle portait deux rangs de perles d'un des meilleurs joailliers de New York, ainsi qu'une paire de boucles d'oreilles en perles blanches. Elle avait attaché ses cheveux en un délicat chignon qui mettait en valeur la finesse et la blancheur de son cou. Niveau maquillage, elle avait rehaussé son regard par un trait de crayon noir, et un peu de mascara de la même couleur. Seule sa bouche était souligné d'un magnifique rouge vermeil qui soulignait la blancheur parfaite de ses dents.

Une fois prête, elle monta dans la limousine accompagnait de ses gardes du corps préférés, Léon et Texas. Ils pouvaient sentir leur boss plus qu'excitée par cette rencontre. Elle n'arriva pas trop en retard, malgré les embouteillages qu'ils avaient rencontré. Elle fut conduite jusqu'à la suite par un des grooms de l'hôtel, et abandonna ses gardes du corps au bout du couloir. De toutes façons, elle avait toujours sur elle son Beretta 92, soit caché dans sa veste, soit dissimulé dans son sac à main. Et puis, elle était bonne tireuse...

Elle frappa à la porte avec détermination et ouvrit la porte. Hidekazu lui adressa un charmant sourire, qu'elle lui renvoya, avant de s'incliner face à lui.


"Cassandre Mc Keller, soyez la bienvenue. Je ne vous présente pas le Kumicho Sugiura je suppose..."


Il s'approcha d'elle, et posa sa main sur son bras. Il lui chuchota alors au creux de l'oreille:

"Vous êtes ravissante ,ma chère..."


Puis, il la mena jusqu'au salon, face à Tatsuki, qu'elle salua à son tour par une gracieuse inclinaison du buste. Sourire aux lèvres, elle le salua:

"Je suis ravie de vous revoir, Tatsuki-san..."


Elle se releva, et le "Suprème" les invita à s'asseoir. Chacun prit place dans un confortable fauteuil. Cassandre croisa avec élégance ses jambes l'une sur l'autre. L'Oyabun n'osait pas interroger Hidekazu sur kes raisons de cette réunion. En tant que femme, bien qu'elle soit autant Oyabun que Tatsuki, elle n'avait pas la même force de parole que son confrère. Elle se devait donc d'attendre que l'un des deux hommes prenne la parole pour commencer à s'exprimer à son tour. En tout cas, son excitation et sa curiosité n'étaient pas encore retombées, et elle espérait ne pas regretter cette rencontre.

_________________

Cassandre McKeller
Don't be kind with me. I'm not a stupid doll...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mllepauline4ever.blogspot.com
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Réunion d'affaire (Cassandre, Tatsu et Hidekazu^^) TERMINE   Sam 21 Fév - 23:49


"Je suis ravie de vous revoir, Tatsuki-san..."



Tatsuki toujours sous le choc s’inclina de nouveau. Hidekazu-sama courtois et très distingué se leva pour donner le bras à la jeune femme et l’accompagner à sa place.
Le yakuza se rassit à son tour.


"Puis-je vous proposer un verre Cassandre ?"

Le « Père » qui était de l’ancienne école était très galant. Etant donné qu’il avait exigé qu’ils ne soient que tous les trois, il n’y avait aucun serveur. Tatsuki se leva donc pour aller au bar et servir un verre à la jeune femme. Il posa aussi une bouteille d’eau au cas où elle préférerait une boisson non alcoolisée.
Il prit de nouveau place et alluma une cigarette.


"Hidekazu-sama, j’ignorais qu’on aurait une autre invitée…Puis-je vous demander le but de notre rencontre ?"

Le jeune Oyabun ne pouvait pas se montrer trop intime avec Hidekazu devant une tierce personne…sa relation ambiguë avec celui-ci avait déjà bien déliée des langues chez ses confrères. Il opta donc pour un comportement respectueux et solennel envers le « Père », même si d’habitude, il était plutôt très familier avec lui.
Hidekazu alluma un cigare pour se mettre à son aise.


"Je sais que vous vous êtes déjà rencontrés…comment se portent vos relations ? Au mieux je l’espère, il est important en ces temps de faire front ensemble… Enfin, surtout pour vous Cassandre, en tant que nouvelle arrivante, il faut faire votre « trou » n’est-ce pas…
Vous avez donc intérêt à vous mettre le plus de monde de votre côté et d’avoir des soutiens solides mon enfant, vous comprenez ?"


Cassandre acquiesça bien sagement. Hidekazu éclata de rire en voyant une telle retenue.


"Elle est exquise n’est-ce pas Tatsuki ?"

Tatsuki écoutait d’une oreille ce que disait Hidekazu. Il sirota tranquillement son verre en laissant les deux jeunes gens discuter.

*Putain, moi qui croyais qu’on aller parler affaires sérieuses tsk…il va pas me demande de faire la nounou avec elle aussi !*

Le yakuza savait pertinemment que Cassandre n’était pas encore en position de force. Normal, elle venait de s’implanter, c’était une femme et qui plus est une étrangère. Le clan Sugiura était implanté ici depuis cinq générations, il y avait donc un fossé.
Cassandre devrait se battre pendant un long moment afin de s’affirmer et de montrer son potentiel. Il valait mieux pour elle qu’elle est donc beaucoup de soutiens pour avoir du poids, même si elle devrait faire face à des détracteurs. Tatsuki lui-même y faisait face (Akito Endô).


"Cassandre, comment vous sentez-vous ici ? Je crois que vos affaires se portent bien pour le moment, malgré quelques tentatives sournoises de vos concurrents. Mais je suis sûr que vous saurez y faire face…Il faut bien se forger après tout."


Hidekazu était déjà au courant de la petite tentative d’assassinat. Il n’avait pas convoqué la jeune femme depuis son arrivée en ville pour la voir se débrouiller un peu, mais il avait l’air satisfait de ses premiers pas.


"Tatsuki, tes affaires se portent très bien n’est-ce pas ? Encore mieux que je ne me l’imaginais."

Le yakuza qui terminait son verre soupira un peu.

"Oui oui, très bien…"


Il commençait fermement à s’ennuyer étant donné qu’il avait compris que ce serait Cassandre qui allait être au centre de cette petite réunion.

"Voyez ce vilain garnement, un caractère impitoyable et une telle hargne en affaire !
Pour être franc, j’ai pour souhait de vous voir collaborer ensemble à l’avenir"


C’était la crainte de Tatsuki, et il ne s’était pas trompé…Hidekazu avait des projets en tête en commun pour les deux Oyabun.
Le jeune Oyabun préférait travailler seul la plupart du temps et ne faire alliance que sur des détails, sauf lorsque les circonstances l'exigeaient.

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre McKeller
Modo
avatar

Nombre de messages : 752
Age : 27
Age : 23 ans
Sexe : Féminin
Sexualité : Bisexuelle
Métier : Oyabun du clan McKeller
(Sycophante à ses heures perdues...)
Petit(e) Ami(e) : Divorcée... donc, célibataire!
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Réunion d'affaire (Cassandre, Tatsu et Hidekazu^^) TERMINE   Dim 22 Fév - 13:14

Hidekazu était plus qu'impressionnant. Elle savait que c'était un homme dangereux qui avait un oeil sur tout, et qui, malgré son apparente bonhommie, était un véritable prédateur.

Il lui proposa un verre, que Cassandre accepta par un signe de tête. Néanmoins, ce fut Tatsuki qui se leva pour aller lui chercher ce qu'il fallait derrière le bar. Au bout de quelques instants, il déposa sur la table devant elle un verre de whisky et une bouteille d'eau

Le Suprême s'installa dans un fauteuil et s'alluma un cigare. L'odeur rappelait à Cassandre les cigares que son père fumait quand elle était petite, même si elle n'en avait jamais apprécié la fumée. Hidekazu l'interrogea alors:

"Je sais que vous vous êtes déjà rencontrés…comment se portent vos relations ? Au mieux je l’espère, il est important en ces temps de faire front ensemble… Enfin, surtout pour vous Cassandre, en tant que nouvelle arrivante, il faut faire votre « trou » n’est-ce pas…
Vous avez donc intérêt à vous mettre le plus de monde de votre côté et d’avoir des soutiens solides mon enfant, vous comprenez ?"


Cassandre hocha la tête par l'affirmatif. Elle n'osait toujours pas parlé. Après tout, Hidekazu ne sortait que des banalités pour l'instant. Et puis, il s'agissait avant tout de questions tout à fait rhétoriques. Il connaissait à l'avance les réponses que les Kumicho allaient lui donner, étant donné qu'il avait mené sa propre enquête de son côté.

Devant le silence poli de Cassandre, le Suprême éclata d'un rire joyeux en s'adressant à Tatsuki:


"Elle est exquise n’est-ce pas Tatsuki ?"


Intérieurement, Cassandre rageait d'être prise ainsi pour une parfaite idiote. Il se moquait ouvertement d'elle, mais bien sûr, rien ne devait s'échapper de ses lèvres maquillées. Elle se contenta juste de lui adresser un charmant sourire quand il se tourna de nouveau vers elle. Elle jeta entre temps un rapide coup d'oeil à Tatsuki. Elle le sentait aussi mal à l'aise qu'elle. L'Oyabun avait la fâcheuse impression qu'elle était prise dans une énorme toile d'araignée.

Il l'interrogea de nouveau:


"Cassandre, comment vous sentez-vous ici ? Je crois que vos affaires se portent bien pour le moment, malgré quelques tentatives sournoises de vos concurrents. Mais je suis sûr que vous saurez y faire face…Il faut bien se forger après tout."

Elle lui répondit avec un sourire, les mains croisées l'une sur l'autre sur ses délicats genoux:

"J'apprécie Hidekazu-sama, la confiance que vous m'accordez, et je tâcherais de ne pas vous décevoir."

Le Suprême demanda alors à Tatsuki comment se déroulait ses propres affaires. Le jeune Oyabun n'était pas des plus enthousiastes, et cela se sentait dans le son de sa voix. Hidekazu, toujours de bonne humeur, lança alors à la jeune femme:

"Voyez ce vilain garnement, un caractère impitoyable et une telle hargne en affaire !
Pour être franc, j’ai pour souhait de vous voir collaborer ensemble à l’avenir"


Aïe, Hidekazu avait décidé de la devancer dans ses projets. Cela risquait de compromettre fortement la relation de confiance qui se nouait doucement entre les deux Oyabuns. Pourtant, Cassandre gardait la face, sourire aux lèvres. Elle interrogea alors le Suprême avec humour:

"Si ce n'est pas trop indiscret, j'espère que vous n'envisagez tout de même pas un nouveau contrat de mariage entre nous... Même si cela part d'une bonne intention, je pense que Mr Sugiura et moi-même préférons choisir la personne qui nous rendra heureux -ou non- en amour..."

Elle voulait montrer par là qu'elle soutenait Tatsuki dans ses fiançailles si controversées, et prouvait à Hidekazu qu'elle avait quand même de la volonté et de la détermination. Cassandre reprit:

"Et concernant nos affaires, sachez que cela est en bonne voie pour l'instant, même si nous n'avons encore rien établit ensemble... "


Son regard pétillait, et l'insolence dont elle faisait preuve l'effrayait quelque peu face à Hidekazu. Malgré tout, elle leur prouvait à tous les deux qu'elle avait ses propres idées, sa propre conscience, et qu'elle était avant tout une femme forte.

_________________

Cassandre McKeller
Don't be kind with me. I'm not a stupid doll...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mllepauline4ever.blogspot.com
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Réunion d'affaire (Cassandre, Tatsu et Hidekazu^^) TERMINE   Dim 22 Fév - 16:28


"Si ce n'est pas trop indiscret, j'espère que vous n'envisagez tout de même pas un nouveau contrat de mariage entre nous... Même si cela part d'une bonne intention, je pense que Mr Sugiura et moi-même préférons choisir la personne qui nous rendra heureux -ou non- en amour..."


Tatsuki esquissa un léger sourire de satisfaction, même si par respect pour le « Père », il ne laissa pas paraître sa grande joie. Il n'avait pas non plus envie d'épouser la jeune femme, et ça l'arrangeait qu'elle fasse part de son refus à sa place.

"Et concernant nos affaires, sachez que cela est en bonne voie pour l'instant, même si nous n'avons encore rien établit ensemble... "

Hidekazu écoutait attentivement la jeune femme déblatérer. Il fumait nonchalamment son cigare. Cassandre état une femme avec beaucoup d’aplomb, mais elle n’en restait pas moins fragile et encore vulnérable. Elle était récemment arrivé en ville et ne pouvait pas encore compter sur de solides alliés. D’ailleurs, ça allait être un travail de longue haleine pour une femme qui plus est étrangère. La majorité des Oyabuns était des anciens encore attachés aux traditions. L’expérience et le sens du vice aiguisé du « Suprême » ne le trompaient que rarement. Malgré les apparences, il sentait tout de même des failles chez la jeune femme. Elle n’en restait pas moins capable et très intelligente, d’ailleurs, feu Hecto McKeller n’aurait jamais laissé une incapable prendre les rennes de son clan. De plus, c’était un homme bon et avec des principes ; il n’aurait jamais laissé sa fille seule dans la fosses aux lions s’il n’avait pas eu foi en elle.

" Hmm, je vois…j’en suis heureux. Mais, prendre un café et palabrer ne veut nullement dire que vos affaires sont en bonne voie, si ce n’est votre relation. Connaissant mon garçon, c’est d’ailleurs un miracle que vous vous entendiez ! C’est déjà un bon début."

Tatsuki était réputé pour son caractère difficile. C’était un homme d’affaire avisé et sa compétence était d’ailleurs reconnue parmi ses pairs. Voilà pourquoi lorsqu’il fut Oyabun à son âge, personne n’en fut étonné. Il était arrivé à ce statut grâce à sa soif de pouvoir et à ses aptitudes et non grâce à Hidekazu-sama, même s’il avait les faveurs de celui-ci.

" Je comprends qu’il faille mettre le plus de chance de notre côté pour faire fructifier nos affaires. Une alliance n’est jamais de trop et garanti une bonne entente pour minimiser les risques des conflits. Cassandre est jeune et vient d’arriver, elle est aussi une « Ikoku », c’est donc assez mal vu pour un Kumicho… En ayant un allié très implanté comme moi à ses côtés, ça facilitera son intégration et sa crédibilité n’est-ce pas ?
C’est donc tout bénéf pour elle, mais je n’y gagne rien. Comme vous l’avez dit, mes affaires sont florissantes, mon influence s’est accrue aussi bien en ville qu’à l’étranger, donc qu’ai-je à y gagner, à part jouer les nounous avec elle ? Tsk…Je comprends que vous ne puissiez pas l’appuyer en personne vu votre statut, mais ce n’est pas non plus à moi de le faire."


Le yakuza n’y allait pas de main morte. Son agacement était plus que palpable à présent. Hidekazu voulait surtout s’assurer que le clan de la jeune femme ne se fasse pas « torpiller » dès son arrivée par les différents requins de la ville. Hidekazu se devait de veiller à l’équilibre et à la paix entre les clans, mais c’était tout de même étrange qu’il veuille veiller aux intérêts des McKeller. Même si son clan devait essuyer des conflits, ça n’impliquerait pas de séismes dans le milieu, étant donné qu’elle n’était pas encore complètement implantée et que son influence était encore limitée. Alors, pourquoi ? Il devait y avoir un intérêt là-dessous, mais lequel ?
Hidekazu posa ses deux mains sur le canapé.


"En effet, elle y gagnerait plus que toi, mais au final nous serons tous gagnants. Ne soit pas stupide et égocentrique en ne regardant que devant ta porte Tatsuki. Tu verras qu’à long terme, on sera tous gagnants. Le domaine sur lequel elle a la main basse ou plutôt quasi main basse… La drogue étant une source d’argent convoitée. "

Hidekazu voyait donc clairement ses intérêts dans toute cette histoire. Il ne faisait pas cela par sympathie pour elle ou par bonté d’âme, mais avoir un seul Oyabun qui contrôle les affaires de drogue, lui permettait de pouvoir clairement maîtriser les affaires de drogue. Alors que s’il y avait plusieurs foyers qui se battaient chacun de leur côté pour gratter leur part du gâteau, il serait difficile de pouvoir tous les surveiller et les réguler, et là, il risquait d’y avoir conflit.
Le « Suprême » fit disparaître son petit sourire sympathique pour laisser place au sérieux.


"Ne me parlez surtout plus de futilité comme l’amour. Vous êtes Oyabun, le seul amour que vous avez est celui pour votre clan ! Quant à toi Cassandre, ne pense pas que je t’ai laissé le libre arbitre et que je me sois opposé à pas mal de Kumicho pour te laisser t’implanter ici ! "

Le « Parrain » ne plaisantait plus. Il avait été clairement agacé par la jeune femme, mais aussi par la réflexion de Tatsuki. De plus, il révélait pour la première fois clairement que l’arrivée de la jeune fille avait été indésirable en ville, et qu’il avait appuyé son installation à Yuukoku au risque de froisser certains anciens. Bien entendu, il ne l'avait pas fait pour ses beaux yeux, mais il avait décelé un véritable potentiel chez la jeune fille et un immense intérêt à l'avoir à ses côtés.

"Je ne vous demande pas de vous aimer, de vous jurer fidélité ou de faire des enfants. D’ailleurs, ce ne sera qu’un mariage d’arrangement ; chacun gardera ses fonctions et ses responsabilités sans que l’autre puisse y mettre son nez. Ne pensez pas que la mort de l’un donnera plus de pouvoir à l’autre… C’est juste pour te donner plus de poids Cassandre…du moins pendant un temps. Bien entendu, quand tu te seras fait un nom ici vous retournerez chacun à vos vies « normales ». Et pourquoi pas à la recherche du « Grand…Amour !»" (rire)

Le yakuza bondit en se laissant emporter. Il en renversa son verre.

"Hors de question le Vieux ! Si elle veut un « papa longue jambe », qu’elle épouse le fils Yamato ! Putain, je veux bien faire un effort pour collaborer avec mes pairs, mais pas ça ! D’ailleurs si ce n’est qu’un nom que tu veux pour elle, je peux même arranger un « mariage » avec Kano…mais moi c’est non !
Je suppose que toi aussi Cassandre tu ne veux pas de cette mascarade! Alors, réagis merde!"


A noter que le yakuza parlait de façon très intime avec le « Père », comme il le faisait toujours d’ailleurs, mais d’habitude, c’était en intimité.
Hidekazu loin d’apprécier son comportement lui lança un regard glacial et méprisant. Le jeune Oyabun savait à quoi il s’exposait en contrariant son supérieur, mais peu importe, il agissait toujours au quart de tour.

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre McKeller
Modo
avatar

Nombre de messages : 752
Age : 27
Age : 23 ans
Sexe : Féminin
Sexualité : Bisexuelle
Métier : Oyabun du clan McKeller
(Sycophante à ses heures perdues...)
Petit(e) Ami(e) : Divorcée... donc, célibataire!
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Réunion d'affaire (Cassandre, Tatsu et Hidekazu^^) TERMINE   Dim 22 Fév - 17:54

Cassandre avait écouté avec attention la petite conversation qui avait animé les deux hommes. Elle avait même l'impression de ne pas exister, de ne pas être dans la même pièce qu'eux. Ils parlaient sur elle sans vraiment s'intéresser à elle, mais elle pouvait percevoir une certaine façade de la relation qu'entretenaient Tatsuki et le "Suprême".

Hidekazu eut cette phrase pour Tatsuki:


"En effet, elle y gagnerait plus que toi, mais au final nous serons tous gagnants. Ne soit pas stupide et égocentrique en ne regardant que devant ta porte Tatsuki. Tu verras qu’à long terme, on sera tous gagnants. Le domaine sur lequel elle a la main basse ou plutôt quasi main basse… La drogue étant une source d’argent convoitée. "

Elle venait de prendre conscience de la soif de pouvoir d'Hidekazu. Son père avait réussi à implanter un vaste réseau de drogues entre la Chine et les Etats Unis, ce qui avait motivé le "Suprême" à appuyer l'implantation de la jeune femme dans le monde des affaires. Son clan aurait tout aussi bien pu disparaître à la mort de son père, mais Hidekazu avait choisi que sa fille pourrait être facilement influençable, et que sa part du marché l'aiderait particulièrement dans ses affaires.

Il lui dit alors avec un air dur sur le visage, qui rebuta quelque peu la jeune femme:

"Ne me parlez surtout plus de futilité comme l’amour. Vous êtes Oyabun, le seul amour que vous avez est celui pour votre clan ! Quant à toi Cassandre, ne pense pas que je t’ai laissé le libre arbitre et que je me sois opposé à pas mal de Kumicho pour te laisser t’implanter ici ! "

Cassandre avait les lèvres serrées, bouillant intérieurement. Un dilemme s'imposait à elle: soit elle prenait le risque de compromette sa situation pour suivre sa voie, soit elle rentrait dans les petits papiers du "Père" pour assurer une protection solide pour son clan. Néanmoins, ça n'empêchait pas la jeune femme d'avoir un regard très dur pour le "Suprême". Ses yeux bleus-gris avaient prit la couleur du métal. Elle ne supportait pas ces "conseils". Cassandre ne vivait que pour son clan depuis longtemps, et elle avait l'intention de vivre un peu pour elle, au moins au niveau sentimental.

Hidekazu reprit, toujours aussi dur et sérieux:

"Je ne vous demande pas de vous aimer, de vous jurer fidélité ou de faire des enfants. D’ailleurs, ce ne sera qu’un mariage d’arrangement ; chacun gardera ses fonctions et ses responsabilités sans que l’autre puisse y mettre son nez. Ne pensez pas que la mort de l’un donnera plus de pouvoir à l’autre… C’est juste pour te donner plus de poids Cassandre…du moins pendant un temps. Bien entendu, quand tu te seras fait un nom ici vous retournerez chacun à vos vies « normales ». Et pourquoi pas à la recherche du « Grand…Amour !»"

Cassandre serra les poings sur ses genoux, avec une seule envie, celle de hurler. Mais Tatsuki la devança. Il s'était levé d'un bond, renversant son verre dans un même mouvement. L'alcool glissa le long de la table, avant de s'écraser en petites gouttes sur le tapis d'un blanc immaculé.

"Hors de question le Vieux ! Si elle veut un « papa longue jambe », qu’elle épouse le fils Yamato ! Putain, je veux bien faire un effort pour collaborer avec mes pairs, mais pas ça ! D’ailleurs si ce n’est qu’un nom que tu veux pour elle, je peux même arranger un « mariage » avec Kano…mais moi c’est non !
Je suppose que toi aussi Cassandre tu ne veux pas de cette mascarade! Alors, réagis merde!"


Même si Cassandre n'en pensait pas moins, elle ne réagissait pas de la même façon. Elle croisa ses jambes l'une sur l'autre, et toisa alors Hidekazu avec toute l'insolence de son âge:

" Hidekazu-sama, j'apprécie vraiment la confiance que vous m'accordez, et je ne doute pas des compétences que vous m'avez attribué. Mais je me vois obligée de refuser votre proposition, encore une fois. Vous avez une idée de mes aptitudes, alors pourquoi ne pas me laisser encore le temps de vous prouver que je peux me débrouiller seule? Même si je suis une femme, étrangère, je parviendrais à me faire une place forte ici, et comme vous l'avez dit vous même, le marché dans lequel mon Père a prospéré est loin d'être négligeable. L'aide de Monsieur Sugiura est intéressante, mais pour l'instant, Hidekazu-sama, je m'en sors assez bien. "
Cassandre voulait à tout prix garder son indépendance dans le monde des affaires, même si cela impliquait de plus lourdes conséquences à court terme. Elle devrait de ce fait, redoubler d'efforts pour mener son clan, mais au moins, elle aurait le choix dans ses décisions. Et puis, comment une bonne entente pourrait exister entre Tatsuki et elle s'ils se retrouvaient ainsi coincés dans un mariage arrangé?

La jeune femme termina son verre avant de le reposer sur la table de verre. Elle avait dit ce qu'elle pensait, et n'avait pas l'intention de changer d'idée, même si Hidekazu la menaçait de lui couper tout soutien...

_________________

Cassandre McKeller
Don't be kind with me. I'm not a stupid doll...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mllepauline4ever.blogspot.com
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Réunion d'affaire (Cassandre, Tatsu et Hidekazu^^) TERMINE   Dim 22 Fév - 19:17

"

Hidekazu-sama, j'apprécie vraiment la confiance que vous m'accordez, et je ne doute pas des compétences que vous m'avez attribué. Mais je me vois obligée de refuser votre proposition, encore une fois. Vous avez une idée de mes aptitudes, alors pourquoi ne pas me laisser encore le temps de vous prouver que je peux me débrouiller seule? Même si je suis une femme, étrangère, je parviendrais à me faire une place forte ici, et comme vous l'avez dit vous même, le marché dans lequel mon Père a prospéré est loin d'être négligeable. L'aide de Monsieur Sugiura est intéressante, mais pour l'instant, Hidekazu-sama, je m'en sors assez bien. "


Même si ce ne fut pas exprimé de la même façon, les deux jeunes gens étaient sur la même longueur d’onde. Il ne pouvait tolérer qu’on lui impose une telle chose. Hidekazu avait une grande influence sur lui et prenait une part importante dans sa vie, mais, il lui avait toujours laissé le libre arbitre dans la gestion de ses affaires. Il voyait dans ce mariage une volonté du « Père » de vouloir contrôler ses affaires.
C’était très égoïste de sa part, mais il ne pensait pas en premier à Abel en refusant cette union, mais bien à lui. D’ailleurs, même s’il avait été célibataire, il aurait pleinement décliné cette suggestion.
Hidekazu visage fermé garda son calme. Il s’emportait très rarement, d’ailleurs, il valait mieux éviter de le froisser. Mais, là, c’était le cas.
Il poussa négligemment son verre en direction du yakuza pour que celui-lui lui en serve un autre. Tatsuki un peu agacé ne prit pas le risque de le froisser et alla lui chercher un alcool au bar. Même si l’Oyabun était un homme de caractère, il était tout de même assez soumis à son supérieur.


"Je crois que ni l’un ni l’autre ne comprenez la situation. Pour ce qui est de Tatsuki, nous en reparlerons en intimité. En ce qui te concerne Cassandre, je ne doute pas de tes qualités, mais ne te surestimes pas. Ton père a su faire prospérer ses affaires, mais le domaine dans lequel il officiait est loin d’être aisé à diriger. Et ça, il le savait… pour être franc, je ne suis pas sûr qu’il t’aurait choisis pour lui succéder de suite, s’il avait su qu’il trépasserait aussi rapidement. Mais, puisque tu sembles croire en ton Immense potentiel, je te laisse vérifier par toi-même…Mais, sois prudente, la prochaine fois ce ne sera pas un incompétent qui enverra un tueur chez toi… Et si tu es une gêne, ce n’est pas seulement mon appui que tu n’auras plus…mais mon amitié non plus…"


Hidekazu croisa les deux mains, alors que Tatsuki lui déposa son verre. L’air qu’il avait sur le visage montrait qu’il ne plaisantait pas, ou plutôt, qu’il savait quelque chose. Le yakuza le connaissait depuis plus de quinze ans, chaque mimique et chaque expression…il les connaissait par cœur. Le « Suprême » n’était pas seulement insatisfait, il la menaçait ouvertement.
Tatsuki finit par se rasseoir et alluma une cigarette. Son coup de sang était passé.


"Enfin, quelque chose me dit que nous en reparlerons très vite, ou plutôt que ce sera vous qui m’en parlerez les enfants…"


Il avait bien une idée derrière la tête étant donné qu’il ne doutait pas un instant qu’il n’arrivera pas à ses fins. Hidekazu savait qu’il finirait par avoir ce qu’il voulait. Il y avait donc du remue-ménage en perspective en ville. Tatsuki poussa un profond soupir.

"J’en doute, mais merci de ta sollicitude …bref…Cassandre et moi n’avons pas encore finalisé quelconque affaire pour être honnête, mais ça tu dois le savoir hein ? Je pense qu’on arrivera à un consensus même si ce sera limité pour ma part."

A quoi bon mentir à quelqu’un qui savait tout en lui disant qu’ils faisaient déjà affaire ensemble.

"Comment va Reira ? Son mari ne devrait pas tarder à prendre la place de son père si je ne m’abuse…un mauvais point pour toi Tatsuki…"


Le yakuza resta prostré…Akito Oyabun ? Il ne s’attendait pas à ce que les choses se fassent aussi tôt. Son père allait-il prendre sa retraite ? Vu la haine viscérale qu’ils avaient l’un pour l’autre, le proche avenir allait se révéler rempli d’embûches. Quant à sa sœur qu’il avait tenu éloigné de ce pervers, il était clair qu’elle allait devoir retourner à ses côtés s’il devenait Kumicho….une Nee-chan ne vivait pas séparé de son mari…Ce serait un affront.
Etait-ce pour cela que Hidekazu voulait que le yakuza s’arme davantage en épousant Cassandre ?

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre McKeller
Modo
avatar

Nombre de messages : 752
Age : 27
Age : 23 ans
Sexe : Féminin
Sexualité : Bisexuelle
Métier : Oyabun du clan McKeller
(Sycophante à ses heures perdues...)
Petit(e) Ami(e) : Divorcée... donc, célibataire!
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Réunion d'affaire (Cassandre, Tatsu et Hidekazu^^) TERMINE   Dim 22 Fév - 22:44

Cassandre était pleine de rage intérieurement, mais rien ne transparaissait sur son visage. Seuls ses magnifiques yeux bleus-gris s'étaient durcis, et le "miroir de son âme" s'était obturé face aux deux hommes. Déjà qu'Hidekazu la mettait hors d'elle, ce n'était pas une raison pour lire aisément ce qu'elle pensait.

"Je crois que ni l’un ni l’autre ne comprenez la situation. Pour ce qui est de Tatsuki, nous en reparlerons en intimité. En ce qui te concerne Cassandre, je ne doute pas de tes qualités, mais ne te surestimes pas. Ton père a su faire prospérer ses affaires, mais le domaine dans lequel il officiait est loin d’être aisé à diriger. Et ça, il le savait… pour être franc, je ne suis pas sûr qu’il t’aurait choisis pour lui succéder de suite, s’il avait su qu’il trépasserait aussi rapidement. Mais, puisque tu sembles croire en ton Immense potentiel, je te laisse vérifier par toi-même…Mais, sois prudente, la prochaine fois ce ne sera pas un incompétent qui enverra un tueur chez toi… Et si tu es une gêne, ce n’est pas seulement mon appui que tu n’auras plus…mais mon amitié non plus…"

C'en était trop pour Cassandre. La jeune femme avait une terrible envie de balancer le contenu de son verre à la face du "Suprême". Il réinterprétait ses paroles, faisait du favoritisme (en même temps, elle s'était doutée que face à Tatsuki, elle n'aurait aucune chance) et en plus, insinuait que son père avait fait un mauvais choix en choisissant Cassandre comme successeur dans son testament. Et pour finir, il ne lui assurait plus son "amitié" au prochain pépin qu'elle aurait. Ok, elle était ravie qu'il ait appuyé sa candidature auprès des autres Kumicho, mais pour le reste, Cassandre se débrouillait du mieux qu'elle pouvait!

Pour ne pas aggraver son cas, la jeune femme se résolut à simplement pincer les lèvres, empêchant toutes injures d'en sortir.

La colère d'Hidekazu était passée. Il reprit d'un ton plus joyeux, mais profondément énigmatique:

"Enfin, quelque chose me dit que nous en reparlerons très vite, ou plutôt que ce sera vous qui m’en parlerez les enfants…"


La jeune femme haussa un sourcil, curieuse. Il leur cachait quelque chose, et Cassandre était impatiente de savoir quoi... A moins que le "Suprême" ne préféra choisir de la voir se débattre comme un petit chaton en train de se noyer.

Cassandre se leva de son fauteuil, et alla se resservir un verre. Elle en avait bien besoin et même si Tatsuki assurait le service, elle se dit qu'il était temps de prendre un peu le relais. Elle passa derrière le bar et se prépara un martini. Pendant ce temps, Tatsuki avait repris le fil de la conversation:


"J’en doute, mais merci de ta sollicitude …bref…Cassandre et moi n’avons pas encore finalisé quelconque affaire pour être honnête, mais ça tu dois le savoir hein ? Je pense qu’on arrivera à un consensus même si ce sera limité pour ma part."

Le "Suprême" avait encore un beau jeu en main visiblement, et il tira une carte qui dérangea les deux Kumicho:

"Comment va Reira ? Son mari ne devrait pas tarder à prendre la place de son père si je ne m’abuse…un mauvais point pour toi Tatsuki…"


Cassandre vit le jeune homme se fermer comme une huître à l'évocation de sa soeur et d'Akito Endo... Hidekazu était vraiment un maître dans la torture morale, et visiblement, il savait toucher là où cela faisait mal, surtout avec Tatsuki qu'il connaissait depuis un moment...

Même si cette phrase n'était pas adressé à Cassandre, l'Américaine ne put s'empêcher d'interpeller le "Père":


"Et c'est pour assurer la protection de votre "petit protégé" face à Akito Endô et les autres que vous lui avez proposé ce mariage? Hidekazu-sama, sauf votre respect, je crois que vous vous méprenez. Tatsuki et moi-même sommes suffisamment grands pour gérer nos affaires, même si nous avons plus de choses à prouver du fait de notre jeune âge, nous assumons le choix et les conséquences de nos actes... Mon marché n'est pas des plus aisés à diriger, j'en suis consciente, mais je ferais tout ce qu'il est possible pour mener mon clan d'une main de fer. Et je suis certaine que Tatsuki a les mêmes opinions que moi à ce sujet"


Une fois son petit speech terminé, la jeune femme se rendit compte qu'elle avait été trop loin. Elle jeta un regard désespéré à Tatsuki pour avoir son appui. Tout ce qu'elle espérait, c'est que ce dernier ne se plierait pas aux quatre volontés de son mentor. Elle but une longue gorgée de son Martini, cachant son angoisse derrière l'alcool. Intérieurement, elle tremblait d'avoir laissé son esprit acerbe et critique parler pour elle plutôt que sa raison calme et tolérante. Mais ce sang américain qui coulait dans ses veines l'empêchait d'être une femme dominée et soumise comme les autres...

_________________

Cassandre McKeller
Don't be kind with me. I'm not a stupid doll...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mllepauline4ever.blogspot.com
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Réunion d'affaire (Cassandre, Tatsu et Hidekazu^^) TERMINE   Dim 22 Fév - 23:38


"Et c'est pour assurer la protection de votre "petit protégé" face à Akito Endô et les autres que vous lui avez proposé ce mariage? Hidekazu-sama, sauf votre respect, je crois que vous vous méprenez. Tatsuki et moi-même sommes suffisamment grands pour gérer nos affaires, même si nous avons plus de choses à prouver du fait de notre jeune âge, nous assumons le choix et les conséquences de nos actes... Mon marché n'est pas des plus aisés à diriger, j'en suis consciente, mais je ferais tout ce qu'il est possible pour mener mon clan d'une main de fer. Et je suis certaine que Tatsuki a les mêmes opinions que moi à ce sujet"


Tatsuki fronça les sourcils. Même si le regard de Cassandre soutenait une demande d'aide en quelque sorte, il était resté bloquer sur la première phrase. Besoin d'Hidekazu et d'elle pour se protéger d'Akito? Le voyait-elle si faible que cela? Inutile de préciser que la fierté sans borne du jeune Oyabun avait été ébranlée.
Il tourna lentement sa tête vers la jeune femme en lui adressant un regard glacial.


"Ne me mets pas au même diapason que toi t'as compris? Je n'ai besoin de personne pour faire face à un fils de pute comme Endô! "



Hidekazu silencieux laissa apparaitre un léger sourire. Tatsuki se leva pour récupérer sa veste énervé et même à cran. Elle avait touché un point sensible en parlant de celui qu'il haïssait au plus haut point.

"Ne nous compare pas non plus pour ce qui est de nos compétences et de notre expérience pour gérer un clan! Je suis arrivé là où je suis par moi-même!
Tsk...celle qui a besoin de protection à l'heure actuelle c'est toi! Et crois moi tu ferais mieux de t'inquiéter pour tes arrières que pour les miens! "


Ni une, ni deux, l'atmosphère avait radicalement changé. Elle était devenue très électrique. Le yakuza avait laissé explosé sa colère et s'était comme à son habitude laissé emporter. Il se laissa même aller à souligner sa faiblesse...lui aussi avait sans doute entendu des choses peu reluisantes à son sujet et surtout sur ce que pensait les autres Oyabun d'elle.
Le "Suprême" qui savait pertinemment que Tatsuki allait réagir exagérément et le laissa aller jusqu'au bout de sa pensée. Il aimait observer.


"Calme toi Tatsuki..."


Le yakuza toujours point serré mit fin à sa petite crise. Dans un sens, quand Hidekazu ordonnait, Tatsuki se pliait, même si cette fois-ci, il avait fait front au "Père" sur ses desseins.
Le jeune yakuza toujours debout se dirigea vers la fenêtre pour regarder dehors et se changer un peu les idées. Il alluma ensuite une cigarette.


"Et toi Cassandre, dis ce que tu as à me dire...Tatsuki comme à son habitude a dit tout ce qu'il avait sur le cœur...un bon garçon au fond.
Mais toi, je sais que tes magnifiques petites lèvres rêvent de me dire bon nombre de choses..."


Petit sourire narquois en coin de lèvre, Hidekazu titillait la jeune femme pour la pousser à se livrer franchement. Il avait remarqué qu'elle s'était longuement retenue, mais que son comportement calme était en paradoxe avec sa pensée.
Le yakuza boudait toujours en quelque sorte dans son coin.

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre McKeller
Modo
avatar

Nombre de messages : 752
Age : 27
Age : 23 ans
Sexe : Féminin
Sexualité : Bisexuelle
Métier : Oyabun du clan McKeller
(Sycophante à ses heures perdues...)
Petit(e) Ami(e) : Divorcée... donc, célibataire!
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Réunion d'affaire (Cassandre, Tatsu et Hidekazu^^) TERMINE   Lun 23 Fév - 0:19

La réaction de Tatsuki n'était pas du tout celle que la jeune femme avait escompté. Au lieu de la soutenir, et de prendre part avec elle sur un même front, il avait décidé de la laisser seule contre son mur. La belle blonde reposa son verre vide sur le comptoir du bar, prête à subir les assauts de l'Oyabun. Son regard en dit déjà plus long que ses paroles, même si celles ci furent dures et sans pitié:

"Ne me mets pas au même diapason que toi t'as compris? Je n'ai besoin de personne pour faire face à un fils de pute comme Endô! Ne nous compare pas non plus pour ce qui est de nos compétences et de notre expérience pour gérer un clan! Je suis arrivé là où je suis par moi-même!
Tsk...celle qui a besoin de protection à l'heure actuelle c'est toi! Et crois moi tu ferais mieux de t'inquiéter pour tes arrières que pour les miens! "


Cassandre ne cilla pas sous les mots durs de celui qu'elle considérait quelques instants encore avant comme son allié. Pendant ce temps, elle voyait Hidekazu jubiler comme un enfant qui assiste à un spectacle très drôle de marionnettes. Le "Suprême" ne tarda pas à lui ordonner de se calmer, et comme un chien bien dressé, Tatsuki obéit. L'Américaine hallucinait de le voir aussi servile et dominé face au "Père". Pour laisser passer sa colère, il se dirigea vers une des fenêtres et sortit une clope de son paquet. Il coinça cette dernière entre ses lèvres, et l'alluma. Pendant ce temps, Cassandre n'avait toujours rien dit.

Elle se tenait toujours debout derrière le bar, les poings serrés, ne lâchant pas du regard le jeune homme. Elle était furieuse contre ce dernier à qui elle avait accordé rapidement sa confiance. Bien sûr, il la lâchait au mauvais moment. Cassandre se maudit d'avoir été si stupide et de s'être faite avoir ainsi par un idiot comme Tatsuki. Alors qu'elle le traitait de tous les noms mentalement, ce cher Hidekazu reprit la parole:

"Et toi Cassandre, dis ce que tu as à me dire...Tatsuki comme à son habitude a dit tout ce qu'il avait sur le cœur...un bon garçon au fond.
Mais toi, je sais que tes magnifiques petites lèvres rêvent de me dire bon nombre de choses..."


Cassandre ne put s'empêcher de répondre froidement:

"Tatsuki a surtout une fierté mal placée..."


Il l'avait méchamment lâché? Cassandre était prête à l'enfoncer de son côté du mieux qu'elle put. Quand elle était fâchée, rien ne pouvait l'arrêter. Elle en revînt alors à Hidekazu, retenant sa colère, et essayant de parler avec le plus de calme possible. Pourtant, ses yeux disaient largement le contraire, et elle bouillait de cracher son venin dans toute la pièce:

"Que voulez vous que je vous dise Hidekazu-sama? Que j'en ai assez d'être prise pour une faible femme? Que je n'en peux plus de toutes les railleries qui circulent sur mon compte parce que je suis étrangère? Que je suis fatiguée de toutes ces rumeurs qui disent de moi que je suis une catin? Et alors, Hidekazu-sama? Qu'est ce que je peux y faire à part attendre et vous prouver, à vous et tous les autres, que je mérite ma place parmi vous, que mon père a eu raison de me choisir comme héritière et successeur du clan McKeller? Je suis pleinement consciente de ma position de faiblesse ici, et je sais aussi que j'ai besoin d'alliés puissants pour progresser. Mais je n'ai pas besoin de votre pitié pour cela. Votre "amitié" n'est qu'intéressée, et vous savez très bien que si mon clan tombe, tout ce qui avait pu être mis en place par mon Père vous reviendra suite au pacte qu'il a fait avec vous, il y a quelques années... Vous avez toutes les raisons de me voir faiblir, voir, mourir... Et puis, il est clair que je ne suis qu'un alibi pour assurer une puissance plus grande pour votre cher "petit protégé"!"

Elle avait insisté sur ses deux derniers mots en jetant un coup d'oeil assassin à Tatsuki. La jeune femme ne supportait plus d'être prise pour une imbécile. Quoiqu'il advienne, elle ne regrettait aucunement ce qu'elle venait de dire. Après tout, c'était le "Suprême" qui avait voulu savoir ce qu'elle pensait...

Quand à Tatsuki, elle l'attendait au tournant, et lui en voulait beaucoup pour cette lâcheté face à Hidekazu...

_________________

Cassandre McKeller
Don't be kind with me. I'm not a stupid doll...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mllepauline4ever.blogspot.com
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Réunion d'affaire (Cassandre, Tatsu et Hidekazu^^) TERMINE   Lun 23 Fév - 0:53


"Tatsuki a surtout une fierté mal placée..."


"Tskk"

Le jeune Oyabun continua de fumer sa cigarette. Il était plus qu'agacé par cette femme qui se permettait de parler en son nom et d'agir comme s'ils étaient déjà alliés. Mais son état d'agacement n'était rien à côté de ce qui allait se développer par la suite.

"Que voulez vous que je vous dise Hidekazu-sama? Que j'en ai assez d'être prise pour une faible femme? Que je n'en peux plus de toutes les railleries qui circulent sur mon compte parce que je suis étrangère? Que je suis fatiguée de toutes ces rumeurs qui disent de moi que je suis une catin? Et alors, Hidekazu-sama? Qu'est ce que je peux y faire à part attendre et vous prouver, à vous et tous les autres, que je mérite ma place parmi vous, que mon père a eu raison de me choisir comme héritière et successeur du clan McKeller? Je suis pleinement consciente de ma position de faiblesse ici, et je sais aussi que j'ai besoin d'alliés puissants pour progresser. Mais je n'ai pas besoin de votre pitié pour cela. Votre "amitié" n'est qu'intéressée, et vous savez très bien que si mon clan tombe, tout ce qui avait pu être mis en place par mon Père vous reviendra suite au pacte qu'il a fait avec vous, il y a quelques années... Vous avez toutes les raisons de me voir faiblir, voir, mourir... Et puis, il est clair que je ne suis qu'un alibi pour assurer une puissance plus grande pour votre cher "petit protégé"!"

Hidekazu était très amusé par le tournant très intéressant qu'avait pris cette petite réunion. Cassandre parlait avec ses tripes et s'était enfin débarrassée de ce petit masque de fille modèle. Sa vision des choses était à peu près juste à quelques points près. Il était clair qu'elle avait encore grandement besoin d'apprendre, et que même si elle voulait son indépendance, elle aurait besoin de solides appuis...

"Très bien mon enfant...voilà le genre de propos déterminés que je veux entendre de votre bouche! Les racontars? Mais il y en aura toujours ma pauvre...il faut savoir passer outre et se dépasser, surtout pour vous qui êtes une jeune femme au milieu de tant de loups. Dans notre milieu, il n'y a pas d'amitié...ni de ma part, ni de vos confrères."

Pendant ce temps, Tatsuki bouillait intérieurement. Il aurait vraiment aimé qu'elle soit un homme pour pouvoir la frapper. Hidekazu se servit un autre verre et parlait toujours aussi calmement. Sans même jeter un regard vers le jeune yakuza, il savait dans quel état il était.

"Vous vous fourvoyez sur quelques points ma chère... Si vous mourrez, ne croyez pas que cela me rendrait service, au contraire...l'argent est important et le pouvoir aussi, mais ce n'est pas tout...chacun d'entre vous a son importance."


Pendant ce temps-là, le jeune yakuza qui s'était plus que contrôlé jusqu'à maintenant était à bout.


"Mais pour qui tu te prends?!! Es-tu stupide pour croire qu'on pourrait être un jour ami, allié, ou une autre connerie du genre hein? Tu croyais que j'allais t'apporter mon soutien en me lançant un regard séduisant? Mais t'y es pas ma pauvre! Si tu voulais user de tes charmes pour te faire des alliers, tu t'es trompé de vocation!
Je considère Hidekazu-sama comme un proche, mais je ne suis nullement son protégé... j'ai gravit les échelons en ayant la même détermination que toi et même plus...si demain je le trahissait, il n'hésiterait pas à me trancher la gorge comme il le ferait avec n'importe qui! "


Si Tatsuki avait les faveurs du "Père", son ascension n'avait pas été faite grâce à celui-ci, même s'il avait fait en sorte de le favoriser.
Si le yakuza fautait ou le trahissait, Hidekazu ne lui ferait pas de cadeau comme pour n'importe quel Oyabun. Il serait même sans doute plus dur avec lui qu'il le serait avec n'importe qui.
Le Kumicho avait vraiment mal pris le faite qu'elle insinue qu'il avait besoin d'elle pour agrandir son pouvoir au sein de la ville. Hidekazu le regarda et lui somma de se calmer. Mais ce ne fut pas suffisant cette fois-ci.


"Cette pétasse m'insulte en insinuant que je ne suis pas un Oyabun à la hauteur hein? LE CLAN SUGIURA est le plus puissant de la ville, je n'ai nul besoin de ta griffe pour faire face à mes ennemis! Si je veux la perte de quelqu'un, inutile de préciser que s'en est finit de lui, toi y compris!"


La relation entre les deux jeune gens s'étaient dégradées en un claquement de doigt. Alors qu'elle avait mal commencé, elle avait plutôt évoluer favorablement, mais à, tout s'était effondré comme un soufflé.
Hidekazu poussa un soupir et passa la main dans ses cheveux. Il était habitué aux réactions parfois caractérielles du jeune homme.


"C'est bon, jme casse! La prochaine fois le Vieux, évite les petites réunions comme celles-ci! Si je dois revoir sa tête, ce sera uniquement lors des rencontres officielles entre tous les Oyabuns de la ville, compris?"


Cette fois-ci, c'est le jeune Oyabun qui donnait le ton, alors que personne n'oserait parler comme cela au "Père". Hidekazu ne décrocha pas un mot.

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre McKeller
Modo
avatar

Nombre de messages : 752
Age : 27
Age : 23 ans
Sexe : Féminin
Sexualité : Bisexuelle
Métier : Oyabun du clan McKeller
(Sycophante à ses heures perdues...)
Petit(e) Ami(e) : Divorcée... donc, célibataire!
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Réunion d'affaire (Cassandre, Tatsu et Hidekazu^^) TERMINE   Lun 23 Fév - 14:27

Hidekazu l'avait particulièrement surprise. Loin de s'énerver, il l'avait presque applaudi pour de telles paroles. Il lui dit alors, avec un air des plus paternels (que la jeune femme, soit dit en passant, n'appréciait pas):

"Très bien mon enfant...voilà le genre de propos déterminés que je veux entendre de votre bouche! Les racontars? Mais il y en aura toujours ma pauvre...il faut savoir passer outre et se dépasser, surtout pour vous qui êtes une jeune femme au milieu de tant de loups. Dans notre milieu, il n'y a pas d'amitié...ni de ma part, ni de vos confrères. Et vous vous fourvoyez sur quelques points ma chère... Si vous mourrez, ne croyez pas que cela me rendrait service, au contraire...l'argent est important et le pouvoir aussi, mais ce n'est pas tout...chacun d'entre vous a son importance."

Cassandre s'était accoudée d'une main au bar, et écoutait religieusement le petit speech du Suprême. Il avait cette tendance détestable de la prendre pour une enfant, ce qu'elle avait un peu de mal à encaisser. Mais le pire fut la réaction soudaine et brutale de Tatsuki. Ses nerfs semblaient s'être lâchés, et il eut une véritable crise d'hystérie.

"Mais pour qui tu te prends?!! Es-tu stupide pour croire qu'on pourrait être un jour ami, allié, ou une autre connerie du genre hein? Tu croyais que j'allais t'apporter mon soutien en me lançant un regard séduisant? Mais t'y es pas ma pauvre! Si tu voulais user de tes charmes pour te faire des alliés, tu t'es trompé de vocation!
Je considère Hidekazu-sama comme un proche, mais je ne suis nullement son protégé... j'ai gravit les échelons en ayant la même détermination que toi et même plus...si demain je le trahissait, il n'hésiterait pas à me trancher la gorge comme il le ferait avec n'importe qui! "

Si ses yeux avaient pu lancer des éclairs, Cassandre se serait retrouvée sur place depuis bien longtemps. Il s'adressa de nouveau à Hidekazu, avec cette même haine qui l'animait:

"Cette pétasse m'insulte en insinuant que je ne suis pas un Oyabun à la hauteur hein? LE CLAN SUGIURA est le plus puissant de la ville, je n'ai nul besoin de ta griffe pour faire face à mes ennemis! Si je veux la perte de quelqu'un, inutile de préciser que s'en est finit de lui, toi y compris!"


Le jeune homme était hors de lui, et même l'influence qu'exerçait Hidekazu sur lui ne parvenait pas à le calmer. Tatsuki lança sa menace envers le "Suprême", toujours hors de lui. Cassandre ne comprenait pas comment ils avaient pu en arriver là... Peut être avait elle été trop dure avec lui, mais c'était quand même elle la plus à blâmer dans cette histoire. On la prenait pour une idiote dans tous les sens du terme.

"C'est bon, j'me casse! La prochaine fois le Vieux, évite les petites réunions comme celles-ci! Si je dois revoir sa tête, ce sera uniquement lors des rencontres officielles entre tous les Oyabuns de la ville, compris?"

Le jeune homme avait repris sa veste et était sur le point de se diriger vers la porte. Hidekazu n'avait pas ciller, sachant peut être que le combat était perdu d'avance. Mais Cassandre ne s'avouait pas vaincu et elle ne voulait pas que ce discours se termine comme celui de Socrate et du Gorgias.

Elle coupa la route de Tatsuki par son corps, et se plaça face à lui, le retenant de ses mains fines. Son regard était dur et déterminé, mais il fallait qu'elle remette les choses en place avant de perdre définitivement sa relation avec l'Oyabun. La jeune femme était en colère, et n'en pouvait plus du caractère détestable de Tatsuki. Son ton trahissait cette rage qu'elle avait enfoui depuis longtemps:

" Ça suffit Tatsuki! Je sais que je n'ai aucune autorité sur toi, mais je ne supporte pas de te voir ainsi. Je me suis peut être mal exprimée, mais je n'ai jamais pensé que tu étais un mauvais Oyabun! Au contraire, si j'ai voulu nouer une relation avec toi, c'était principalement pour te ressembler! J'aurais voulu que tu m'enseigne ce que tu savais, que tu complète ce qui avait été inachevé par mon Père! J'ai vraiment un profond respect pour ce que tu as fait et je t'admire particulièrement pour ça! Mais si tu es trop con pour garder ce caractère de cochon, c'est ton problème!"

Cassandre s'était laissée aller, elle avait parlé avec sincérité, lui disant clairement le fond de sa pensée... Ses mains glissèrent le long du torse de Tatsuki avant de pendre mollement le long du corps de la jeune femme. Elle se sentait vidée. L'Oyabun avait montré ses faiblesses, encore une fois, à Tatsuki. N'était ce pas là une preuve de confiance...?

Elle baissa la tête, et reprit doucement:


"Je suis sincèrement désolée si mes paroles t'ont offensé, ce n'était pas mon intention, mais cela m'a mit hors de moi d'être prise pour une parfaite idiote face à vous deux..."

Cassandre se mordit la lèvre inférieure, n'osant toujours pas regarder l'Oyabun. A partir de maintenant, elle se moquait complètement de ce qu'ils pouvaient penser, lui ou même Hidekazu. Elle avait exprimé clairement ce qu'elle pensait, sans regret. Elle savait, de plus, ce qu'elle valait, et même si cette confession pouvait être prise pour une marque de faiblesse face aux deux hommes, elle était consciente de sa force, et de la détermination avec laquelle elle pouvait mener son clan...

La jeune femme se décala sur le côté pour laisser passer Tatsuki. Elle avait dit ce qu'elle avait à dire, maintenant, il pouvait partir sans problème...

_________________

Cassandre McKeller
Don't be kind with me. I'm not a stupid doll...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mllepauline4ever.blogspot.com
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Réunion d'affaire (Cassandre, Tatsu et Hidekazu^^) TERMINE   Lun 23 Fév - 16:58

(et ma claque? Smile )


Le jeune yakuza veste au bras s'apprêta à quitter furieusement la pièce, sauf que Cassandre se place devant lui afin de l'empêcher de quitter les lieux, ou plutôt, de lui dire clairement sa façon de penser.

" Ça suffit Tatsuki! Je sais que je n'ai aucune autorité sur toi, mais je ne supporte pas de te voir ainsi. Je me suis peut être mal exprimée, mais je n'ai jamais pensé que tu étais un mauvais Oyabun! Au contraire, si j'ai voulu nouer une relation avec toi, c'était principalement pour te ressembler! J'aurais voulu que tu m'enseigne ce que tu savais, que tu complète ce qui avait été inachevé par mon Père! J'ai vraiment un profond respect pour ce que tu as fait et je t'admire particulièrement pour ça! Mais si tu es trop con pour garder ce caractère de cochon, c'est ton problème!"


Le yakuza resta attentive et apathique devant ce petite speech. Il ne montra pas la moindre émotion, ni le moindre étonnement.Même la petite insulte qu'elle avait proféré à son égard ne le fit pas réagir. Tatsuki était quelqu'un de paranoïaque de nature, mais surtout, il n'accordait pas sa confiance aux gens. Pour lui, il n'y avait pas de doutes. Si Cassandre voulait s'attirer "ses faveurs" ce n'était pas parce qu'elle l'admirait ou qu'elle était bienveillante envers lui comme elle semblait l'affirmer, mais uniquement pas intérêt et par vice. La jeune femme avait agrippé le jeune homme par la chemise avant de le lâcher et de baisser la tête. Elle paraissait intentiné soit peu vulnérable.



"Je suis sincèrement désolée si mes paroles t'ont offensé, ce n'était pas mon intention, mais cela m'a mit hors de moi d'être prise pour une parfaite idiote face à vous deux..."


Sur ce point, elle n'avait pas tord. Est-ce que Hidekazu l'avait invité à cette entrevue pour qu'elle soit la tête de turque et victime de raillerie? Le jeune Oyabun soupira un instant. Peut-être qu'il avait été trop loin, mas il n'y pouvait rien. A chaque fois, son sang lui montait vite à la tête et il ne pouvait se contrôler.
Il enfila sa veste et mit sa père de lunette.


"Tsk..bullshit!"

Tête de mule et caractère de cochon, c'était sûr! Mais qu'allait-il faire? S'excuser? La consoler? Impossible... Il s'écarta de la jeune femme et se dirigea vers la porte pour partir. Il n'allait pas rebrousser chemin pour paraître faible.


"Garde tes larmes de crocodile si tu veux être crédible...Vendredi soir 21 heures à l'hôtel Carlton. L'Oyabun Endô, L'Oyabun Yamato et moi-même allons nous réunir... Si tu veux être des nôtres..."

Hidekazu esquissa un sourire. Tatsuki était trop fier pour présenter des excuses, consoler la jeune fille ou lui remonter le moral. Mais là, implicitement, il lui donnait l'occasion d'être pris au sérieux et surtout de lui montrer qu'il la considérait comme un "Pair" et sur le même piédestal que les autres.
Il quitta ensuite la chambre sans dire un mot.
Cassandre était toujours debout.
Le "Suprême" toujours assis nonchalamment sur le canapé souriait toujours.


"Ça c'est Tatsuki...un caractère de cochon, mais un très grand sens du professionnalisme. Il n'a confiance en personne et il est très dur en affaire...enfin, à toi de voir si tu veux saisir ta chance."

Il se leva ensuite et se plaça face à la jeune femme toujours un peu attristée. Etait-elle sincère? Il ne le savait pas et s'en fichait éperdument. Il la saisit par les épaules et il releva sa tête baissée pour la regarder avec un grand sourire.

"Je sais ce que tu penses...je te traite comme une gamine et une moins que rien? Mais préfères-tu que je t'accordes un traitement de faveur parce que tu es un femme? Ou au contraire veux-tu que je te traite à égalité avec les autres?"


Hidekazu touchait un point sensible et savait très bien que Cassandre ne voudrait pas d'un traitement de faveur qui mettrait en valeur sa faiblesse.

"Ce petit entretien n'est qu'un minuscule aperçu de ce que tu vas affronter dans le futur...Tatsuki a peut être sale caractère, mais il est ouvert et sait faire preuve de flexibilité contrairement aux croutons dans mon genre.
Aujourd'hui il n'y avait qu'un Oyabun...mais tu devras faire face aux 5 autres en même temps qui sait... "


Hidekazu savait qu'il avait l'air un peu trop paternel avec la jeune génération au risque de paraître hautain, mais peu importe.
Au terme de cet entretien, il avait montré à Cassandre qu'il avait confiance en elle, même si elle pouvait parfois ce montrer fragile, mais après tout, les défauts pouvaient se parfaire.
Le "Suprême" retourna s'asseoir et fit signe à la jeune fille pour conclure leur entretien. A elle de voir s'il lui avait été bénéfique ou non et d'en tirer des leçons.
Cassandre finit à son tour par se retirer. Hidekazu se plongea dans quelques lectures. Il avait un autre rendez-vous dans l'après-midi.


*Hmm Hector, voyons ce dont ta fille sera capable...j'ai hâte de voir cela...*

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre McKeller
Modo
avatar

Nombre de messages : 752
Age : 27
Age : 23 ans
Sexe : Féminin
Sexualité : Bisexuelle
Métier : Oyabun du clan McKeller
(Sycophante à ses heures perdues...)
Petit(e) Ami(e) : Divorcée... donc, célibataire!
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Réunion d'affaire (Cassandre, Tatsu et Hidekazu^^) TERMINE   Lun 23 Fév - 18:08

Tatsuki n'avait pas fait le moindre mouvement, ni eut une réaction aux paroles de la jeune femme. A la fin du discours de la belle blonde, l'Oyabun lança une insulte en l'air tout en remettant sa veste sur les épaules, et une paire de lunettes sur les yeux... Il avait une sacrée fierté, et Cassandre s'en voulait d'avoir réagit excessivement avec lui. C'était bien son dernier souhait que de se mettre Tatsuki à dos...

Néanmoins, tout n'était pas perdu. Sur le pas de la porte, la main sur la poignée, il lui dit sans la regarder:


"Garde tes larmes de crocodile si tu veux être crédible...Vendredi soir 21 heures à l'hôtel Carlton. L'Oyabun Endô, L'Oyabun Yamato et moi-même allons nous réunir... Si tu veux être des nôtres..."

Tatsuki quitta la chambre, mais par ses paroles et ce rendez vous, il donnait à la jeune femme l'occasion de se rattraper, de prouver qu'elle avait sa place parmi eux. Elle n'avait qu'une envie, expirer tout l'air qu'elle avait emmagasiné depuis la fin de son petit speech.

La jeune américaine se retrouva seule avec Hidekazu. Elle n'avait toujours pas changé de position, encore retournée par ce qu'il s'était passé... Le "Suprême" s'approcha d'elle et la prit par les épaules, soulevant du bout des doigts, le visage parfait de la jolie blonde. Elle plongea ses yeux bleus gris dans le regard du Père, et l'écouta lui dire:

"Je sais ce que tu penses...je te traite comme une gamine et une moins que rien? Mais préfères-tu que je t'accordes un traitement de faveur parce que tu es un femme? Ou au contraire veux-tu que je te traite à égalité avec les autres?"

La jeune femme hocha la tête en signe de négation. Elle ne voulait pas d'un traitement de faveur, loin de là. Ce qu'elle désirait plus que tout, c'était être un des leurs, être comme eux.

"Ce petit entretien n'est qu'un minuscule aperçu de ce que tu vas affronter dans le futur...Tatsuki a peut être sale caractère, mais il est ouvert et sait faire preuve de flexibilité contrairement aux croutons dans mon genre.
Aujourd'hui il n'y avait qu'un Oyabun...mais tu devras faire face aux 5 autres en même temps qui sait... "


Cassandre approuva d'une hochement de tête. Elle se sentait pleine d'une confiance nouvelle. Ce qu'elle appréciait le plus, c'était l'attention qu'Hidekazu lui apportait. Il lui accordait sa confiance. La jeune femme le remercia avec un sourire et lui dit alors:

"Merci pour tout Hidekazu-sama. Je tâcherais de ne pas vous décevoir..."

Le "Suprême" alla se réinstaller dans son large fauteuil, et d'un signe de main, indiqua à la jeune femme que l'entretien était terminé. Elle rassembla ses affaires, et s'inclina face à Hidekazu avant de sortir. Cette matinée avait été éprouvante, voire même affreuse, mais une force nouvelle lui était venue. Elle sortit de l'hôtel en cogitant, et repartit accompagnée de ses deux cerbères à sa résidence.

_________________

Cassandre McKeller
Don't be kind with me. I'm not a stupid doll...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mllepauline4ever.blogspot.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réunion d'affaire (Cassandre, Tatsu et Hidekazu^^) TERMINE   

Revenir en haut Aller en bas
 
Réunion d'affaire (Cassandre, Tatsu et Hidekazu^^) TERMINE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le consortium Western-Union/Soge-Express surpris en flagrant délit.
» Cassandre
» Le futur d''Haiti selon l''homme d''affaire Mike Spinelli
» Haïti-Justice : L’affaire des 200 enfants empoisonnés bientô
» Interdiction de depart dans le cadre de l'affaire Socabank

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yuukoku, la ville aux deux visages... :: Le Quartier des Loisirs :: Les Hôtels-
Sauter vers: