Yuukoku, la ville aux deux visages...


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Carré d'Oyabuns (Cassandre) TERMINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Cassandre McKeller
Modo
avatar

Nombre de messages : 752
Age : 27
Age : 23 ans
Sexe : Féminin
Sexualité : Bisexuelle
Métier : Oyabun du clan McKeller
(Sycophante à ses heures perdues...)
Petit(e) Ami(e) : Divorcée... donc, célibataire!
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Carré d'Oyabuns (Cassandre) TERMINE   Sam 28 Fév - 18:31

Ils avaient eu un orgasme ensemble, et dans un soupir d'exaltation, ils restèrent dans les bras l'un de l'autre un moment, peinant à reprendre leurs souffles. Les bras de Tatsuki l'enserrait avec douceur, la tête posée sur l'épaule de la jeune femme. Cassandre caressa avec tendresse ses cheveux trempés de sueur, dégageant quelques mèches éparses des yeux gris de l'Oyabun. Elle tremblait légèrement, le froid de la pièce rattrapant son épiderme bouillant.

Les deux jeunes gens se couchèrent l'un contre l'autre sur les draps de soie froissés. Cassandre se colla au corps de Tatsuki et blottit sa tête sur le torse du yakuza. Ses doigts parcouraient la peau en sueur du jeune homme avec d'infinies caresses. Elle se sentait bien, protégée dans les bras de cet homme qui peu de temps avant, la détestait. Cassandre ferma les yeux et s'assoupit un instant. Elle se réveilla quand le froid lui mordit le dos. Elle s'étira comme un chat dans le lit, et vînt embrasser langoureusement Tatsuki.

Elle se leva, et enfila le peignoir qui appartenait avant leurs ébats à Tatsuki, et se dirigea de sa démarche féline vers la salle de bain. Elle avait besoin d'une bonne douche. Sans prendre la peine de fermer la porte derrière elle -invitation ouverte à Tatsuki, l'invitant à se joindre à elle quand il le désirerait- elle grimpa dans la douche et fit tourner les robinets. L'eau chaude s'écrasa avec violence sur sa peau d'ivoire, trempa ses cheveux blonds. Elle frotta son visage à l'eau claire, entrouvrant légèrement sa bouche carmin pour avaler quelques gouttes. Elle mourrait de soif, mais cette première partie de nuit avait été mémorable.

Il était étrange la façon dont les corps des deux jeunes gens s'accordaient. Autant ils se prenaient la tête en affaires, autant leurs corps avaient toujours été attirés l'un vers l'autre. Ce qui la surprenait le plus, c'était la multitude de facettes présentes en Tatsuki. Il se montrait orgueilleux, cruel, dur en affaire, et véritable enfant gâté dans la vie de tous les jours, mais une fois au lit, il était tendre et doux avec ses partenaires. C'était incroyable comme métamorphose, et cela déroutait quelque peu la jeune femme.

Tatsuki vînt la rejoindre sous la douche, et Cassandre l'accueillit avec un sourire charmant, avant de lui dire:

"Mmmmh, la fameuse clope "d'après-l'amour", je me trompe?"

En effet, elle avait senti tout de suite l'odeur de cigarette sur le corps de Tatsuki. Il avait du profiter de ce petit répit pour s'en griller une. Même si c'était typiquement macho selon Cassandre, elle aimait voir les hommes comme Tatsuki fumer.

Elle l'enlaça de ses bras blancs, et lui demanda avec un sourire:

"Un massage après, ça te tente? On dit que j'ai des doigts de fée..."

C'est vrai que de ce côté, elle n'avait pas tort. Petite, elle massait sa mère de temps en temps quand cette dernière se sentait triste ou frustrée, et puis, au fur et à mesure, elle avait commencé à masser d'autres personnes... Léon et Texas étaient déjà passés sous ses doigts quand ils faisaient quelques soirées beuveries à la résidence ensemble. Dans ces moments là, elle n'était plus Oyabun, elle était une amie comme une autre, et elle appréciait ce statut.

Appréciant cette soirée avec Tatsuki, et notamment ce qu'ils venaient de faire ensemble, il était légitime qu'elle lui propose un extra...

_________________

Cassandre McKeller
Don't be kind with me. I'm not a stupid doll...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mllepauline4ever.blogspot.com
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Carré d'Oyabuns (Cassandre) TERMINE   Sam 28 Fév - 21:19



Les deux partenaires ayant atteint la jouissance maximale, ils pouvaient se reposer un peu. Cassandre se blottit contre le jeune yakuza afin d'échapper à la froideur de la pièce. Elle caressa son torse en parcourant son tatouage du bout des doigts. Le jeune Oyabun ne réalisait pas vraiment. Un peu enivré par l'alcool et surtout par le contact de ce magnifique corps, il était sur une autre planète....Couché avec Cassandre? Oui, c'était fait...A part Hidekazu, il n'avait jamais eu de partenaires depuis qu'il était avec Abel, mais avec le "Père", c'était différent, ça ne comptait pas...Donc, Cassandre était sa première relation depuis son concubinage.
Comment deux personnes qui se haïssait viscéralement avaient peu faire l'amour aussi tendrement ? ...ils n'avaient pas baisé comme des bêtes sauvages, non, ils avaient fait l'amour...
Il sortit de ses pensées en voyant Cassandre se relever pour aller à la douche. Il resta quelques instants allongé pour se griller une petite cigarette. Après l'avoir terminé, il se rendit lui aussi sous la douche. Obsédé par la propreté comme il l'était, il ne pouvait en être autrement.
Il se glissa sous le jet d'eau chaude pour tenir compagnie à sa partenaire.


"Mmmmh, la fameuse clope "d'après-l'amour", je me trompe?"

Il fit un léger sourire à la jeune femme. Elle l'enlaça ensuite avec un regard légèrement coquin.

"Un massage après, ça te tente? On dit que j'ai des doigts de fée..."

L'Oyabun saisit la jeune femme par les hanche et lui mordilla l'épaule.

"Je n'en doute pas ma belle...mais, quand je dis que mon appétit est insatiable je n'exagère pas. Pour éviter un autre incident, il vaut mieux jouer la prudence..."

Ils avaient fait l'amour trois fois, mais une quatrième ne le dérangerait pas. Il embrassa la jeune femme à nouveau. L'ambiance était quelque peu...romantique même si ce mot était choquant pour qualifier leur relation d'un soir. Attentifs l'un à l'autre et enlacés ainsi sous la douche, leurs deux corps mouillés étaient tout simplement magnifiques.
Le yakuza finit par reprendre le contrôle de son corps et se détacha de la belle muse. Il plongea ensuite franchement la tête sous l'eau, puis, il se frotta le corps aidé par la belle blonde. Cependant, c'est elle qui sortit en premier. Le yakuza la rejoignit plusieurs minutes après serviette autour de la taille.
Cassandre était assise et fumait tout en regardant dehors. Le yakuza s'essuya et alluma à son tour une cigarette.


"Nos deux hommes doivent se reposer à cette heure-ci. Ce serait injuste de les réveiller... Allonge toi un peu, j'ai du travail"


Le jeune Oyabun n'était pas du genre à dire de jolis mots après l'amour. Autant il était très passionné pendant l'acte, autant après... elle pouvait tout de même s'estimer heureuse, car d'habitude, il ne décrochait pas un mot à ses conquêtes. Avec Abel évidemment, c'était autrement, il était...son amant... même si ce soir, en parfait goujat, il se l'était sorti de la tête en y voyant son intérêt et en se trouvant toutes les excuses du monde.
Il enfila ensuite un peignoir et saisit sa mallette dans laquelle il y avait son pc. Il était plus de 2 heures du matin, mais il n'avait pas sommeil. De plus....Tatsuki ne partageait jamais son lit...
Il ne l'avait jamais fait avant Mika, mais dans son cas,il y avait vu ses intérêts étant donné qu'il était blessé à ce moment-là, et qu'il avait besoin d'une "bo bonne". Puis, ce fut autour d'Abel avec qui il avait vécu 5 mois ; mais au vu du nombre de partenaires qu'il avait eu, c'est minime. Tatsuki faisait soit en sorte de "jeter" ses conquêtes dehors, soit de partir. Il s'assit donc au salon sur le petit canapé et commença à travailler sur son ordinateur. Cassandre qui le rejoignit au début en glissant ses deux bras derrière lui, finit par aller se coucher.

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre McKeller
Modo
avatar

Nombre de messages : 752
Age : 27
Age : 23 ans
Sexe : Féminin
Sexualité : Bisexuelle
Métier : Oyabun du clan McKeller
(Sycophante à ses heures perdues...)
Petit(e) Ami(e) : Divorcée... donc, célibataire!
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Carré d'Oyabuns (Cassandre) TERMINE   Sam 28 Fév - 22:38

"Je n'en doute pas ma belle...mais, quand je dis que mon appétit est insatiable je n'exagère pas. Pour éviter un autre incident, il vaut mieux jouer la prudence..." Lui répondit Tatsuki à sa proposition de massage, avant de l'embrasser. Cassandre sourit, et lui dit d'humeur taquine:

"Eh bien, ce sera pour une prochaine fois... Et je te garantie que tu ne le regretteras pas..."

Ils prirent leur douche ensemble, mais une fois que la jeune femme eut terminé sa toilette, elle en sortit. Elle enfila le peignoir qu'elle avait trouvé, et laissa choir ses cheveux dorés par un léger film d'eau sur ses épaules. Elle revint dans le salon, et s'assit sur le lit où par trois fois, ils s'étaient "envoyés en l'air". En y repensant, tout cela ne ressemblait aucunement à un de ces ébats sexuels sans âme... C'était différent avec Tatsuki... C'était quelque chose qu'ils avaient partagé à fond ensemble. Après tout, que pouvaient faire deux esprits désœuvrés comme les leurs dans une même pièce après une dispute? Ils avaient répondu avec plaisir à l'appel des corps et de la sensualité, et Cassandre, de son côté, ne l'avait pas regretté, même si elle savait pertinemment que le lendemain, elle serait une fille comme une autre, une conquête de plus au tableau de chasse de Tatsuki.

Elle passa sa main dans ses cheveux mouillés, avant de récupérer son paquet de cigarette, et de s'en griller une. Pensive, elle regardait à l'extérieur avec un regard vague. Les lumières de la ville la fascinait, et Yuukoku était tellement sombre cette nuit-là, qu'elle ne sut distinguer clairement ce qui étaient lumières artificielles et ce qui étaient étoiles. L'américaine perçut le bruit des pas de Tatsuki sur la moquette de la suite, et détourna le regard de la vue de la ville. Elle observa un instant le yakuza, et le trouva toujours aussi séduisant.

Il s'assit à ses côtés sur le lit, et alluma à son tour une cigarette, avant de lui dire:

"Nos deux hommes doivent se reposer à cette heure-ci. Ce serait injuste de les réveiller... Allonge toi un peu, j'ai du travail"


Cassandre passa une mèche de cheveux blonds derrière son oreille, et l'approuva d'un geste de la tête. Tatsuki enfila alors un peignoir et alla chercher son PC portable dans la mallette qu'il avait pour la réunion. La jeune femme se leva à son tour, et se rendit de nouveau dans la salle de bain, où elle ferma cette fois-ci la porte. Elle ne voulait pas déranger l'Oyabun dans son travail tout en se séchant les cheveux. Ce qui était bien dans ce genre de complexe hôtelier, c'est que l'on trouvait tout ce dont on avait besoin. Il n'était donc pas étrange de trouver brosses et sèche-cheveux dans la salle de bain.

Une fois ses cheveux secs et brossés, elle démaquilla rapidement à l'eau les restes de khôl et de mascara. En définitif, elle ne changeait pas vraiment de visage maquillée ou non. Elle avait une beauté naturelle, qui était sublimée par des fards artificiels. Cassandre sortit de la salle de bain, et vint enrouler ses bras fins autour du cou du jeune homme, déposant quelques baisers sur sa nuque. Tatsuki était absorbé par son boulot. Si elle avait pensé à prendre ses dossiers, elle s'y serait mise aussi, mais elle n'avait pas envisagé passer la nuit ici...

Elle passa affectueusement la main dans les cheveux bruns de Tatsuki, et partit se coucher avant de lui dire, plus comme une grande soeur que comme une maîtresse:


"Ne te couches pas trop tard, okay?"

Elle savait très bien qu'à son réveil demain, elle serait seule. Elle ne se faisait aucune illusion là dessus, et c'était peut être pas plus mal. Cette nuit était une parenthèse. Une parenthèse qui ne devait pas s'étendre au delà de cette suite, de cet hôtel, de cette réalité.

L'américaine s'allongea sur le lit en peignoir, mais ne prit pas la peine de défaire les draps. Elle était très bien ainsi, et n'aimait pas trop dormir dans des endroits inconnus, dans des draps inconnus... Elle s'installa de façon à pouvoir contempler la ville à travers la fenêtre. Ses pensées étaient aussi confuses qu'heureuses pour cette soirée... Elle eut du mal à fermer les yeux, mais parvînt finalement à trouver le sommeil, murmurant une dernière fois avant de plonger dans les limbes de son esprit:


"Bonne nuit Tatsuki..."

*****

_________________

Cassandre McKeller
Don't be kind with me. I'm not a stupid doll...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mllepauline4ever.blogspot.com
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Carré d'Oyabuns (Cassandre) TERMINE   Sam 28 Fév - 23:42



Le yakuza avait à peine écouté les murmures de la jeune femme, il était déjà pleinement concentré sur ses dossiers. Les affaires de son casino n'attendaient pas...argent, argent, argent était le leitmotiv.
Vers 4 heures du matin, il décida de faire un break pour se détendre un peu. Il se leva et fit les cent pas. Il avait un petit creux et alla manger quelques tempuras froids. Il jeta un œil au lit. Cassandre dormait à poing fermé. Elle ressemblait à un ange...ou à une beauté diabolique, qui sait?
Cigarette à la main, Tatsuki s'était mis sur le rebord de la fenêtre et admira la ville endormit.
C'est seulement maintenant qu'il pensa à Abel...enfin, il avait pensé à son amant bien avant, mais il s'était forcé à se chasser l'image de sa tête. Amoureux? Oui, il l'était toujours,mais déçu et perdu aussi.
Il écrasa sa cigarette et termina sa petite crêpe, avant de faire un tour dans la salle de bain pour se brosser les dents. En se regardant dans la glace il pensa à une chose....cet imbécile y pensait trop tard. Il recracha son dentifrice et s'essuya la bouche.


"Et merde! Le préservatif...tsk...j'espère qu'elle prend la pilule!"


Le yakuza ne se prenait pas la tête avec ce genre de détail, sauf avec les prostitués. Il avait déjà faillit être père une fois et ne voulait pas réitérer l'expérience. Dans le feu de l'action, seules les hormones avaient parlé, pas la raison.
Il sortit de la salle de bain, puis, il alla sur le canapé pour se reposer un peu. Il ne voulait pas dormir dans le lit.
Il ferma les yeux et les rouvrit vers 9 heures. Il s'était assoupi.
Emergeant difficilement après une nuit si agréablement agitée, il se leva avec peine pour se rendre dans la salle de bain. Cassandre dormait encore à poing fermé et ça l'arrangeait au fond.
Il retira son peignoir et prit une douche pour se réveiller. Il avait un peu la gueule de bois mais tous ses esprits... Ce serait hypocrite de dire que son acte de la veille était dû à l'alcool étant donné qu'il se rappelait des moindres détails, mais l'alcool l'avait tout de même désinhibé.
Il s'essuya pour s'habilla directement n'ayant pour autre choix de remettre son costume de la veille, et il détestait ça...Il saisit une fruit sur l'un des plateau présent dans la chambre et il prépara ses affaires. Son ordinateur prêt et son manteau enfilé, il s'apprêta à partir. Il jeta un dernier regard sur la jeune femme qui était toujours dans les bras de Morphée.
Il s'approcha du lit et ne pu s'empêcher de sourire en la regardant. Il hésita à la caresser...et finit par s'abstenir pour ne pas la réveiller.


"Qu'est-ce qu'on a fait hein?"

Il pouffa de rire comme un adolescent qui venait d'avoir son premier rapport. A la façon dont c'était dit, il ne regrettait rien. Cette petite situation secrète et illégale était très excitante. Tel un gentleman, il prit tout de même le temps de la recouvrir avec le drap, craignant qu'elle attrape froid.
Une fois paré, il sortit de la chambre. Il était à peine 10 heures, il allait donc passer par son casino avant de rentrer chez lui...faire face et s'expliquer avec son amant.
Il quitta la chambre et vit Tagami et Léon qui étaient restés vraisemblablement éveillés toute la nuit. Le yakuza savait que Tagami n'accepterait jamais de prendre une chambre ou de dormir sachant son boss accompagné...et qu'il n'accepterait surtout pas l'ordre d'une étrangère.
Léon avait sans doute suivit en voyant l'homme de main du yakuza faire le pied de grue devant la porte. Tatsuki reboutonna son manteau et tendit sa mallette à Tagami. Il lui fit un signe de tête pour lui dire qu'ils allaient s'en aller. Vu la façon dont Léon regarda le yakuza, il avait dû comprendre ce que les jeunes gens avaient fait plus que discuter toute la nuit.
Le jeune Oyabun passa à la réception pour régler sa suite et demanda qu'on monte un petit déjeuner pour la jeune américaine.
Il quitta ensuite l'hôtel pour commencer une nouvelle journée.
Il avait pourtant oublié une chose, son alliance sur la table de la chambre....était-ce un signe?

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre McKeller
Modo
avatar

Nombre de messages : 752
Age : 27
Age : 23 ans
Sexe : Féminin
Sexualité : Bisexuelle
Métier : Oyabun du clan McKeller
(Sycophante à ses heures perdues...)
Petit(e) Ami(e) : Divorcée... donc, célibataire!
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Carré d'Oyabuns (Cassandre) TERMINE   Dim 1 Mar - 0:10

Cassandre se réveilla vers les dix heures et demi du matin. Elle avait dormi d'une traite, dans un sommeil sans rêve. Néanmoins, elle avait perçu des bruits et des phrases qu'elle n'avait pas réussit à intégrer dans son esprit. Quand elle se leva, le mot "préservatif" et un truc comme "s'qu'on fait" lui revinrent à l'esprit, sans savoir vraiment où elle les avait entendu.

Elle s'aperçut bien rapidement que Tatsuki était parti. Ses affaires n'étaient plus là, même s'il persistait encore dans la pièce quelques fragrances de son parfum. Cassandre s'étira paresseusement. Ce n'était pas tout les jours qu'elle pouvait rester au lit si longtemps. D'habitude, elle était levé aux aurores pour bosser, mais là, elle s'était vidée l'esprit, et cela lui avait fait le plus grand bien.

L'américaine alla prendre une douche rapide, et remit ses vêtements de la veille. Elle n'aimait pas vraiment porter les mêmes sous-vêtements deux jours d'affilé, mais là, elle n'avait pas trop le choix. Alors qu'elle revenait dans le salon, elle entendit frapper à la porte. Elle alla ouvrir: le service d'étage lui apporta le petit déjeuner. Tatsuki avait eu cette charmante attention envers elle, et Cassandre eut un sourire amusé. Pendant que le groom poussait le lourd plateau, la jeune femme sortit dans le couloir, et découvrit Léon en train de faire le pied de grue. Elle l'invita donc à rentrer dans la suite, et s'excusa pour la soirée qu'il avait du passer.

Avec un sourire, il lui parla alors de l'autre garde du corps, qui avait eu des agissements bizarres avec lui. Même s'il savait ce que sa boss et Sugiura avaient fait toute la nuit, il ne la jugea pas pour autant. Texas aurait été plus intolérant, sachant pertinemment qu'il était amoureux d'elle. Elle lui offrit de partager son petit déjeuner avec lui, ce que Léon accepta avec plaisir, n'ayant, comme elle, rien mangé depuis la veille.

Une fois qu'ils eurent fini de déjeuner, Cassandre fit le tour de la suite pour voir si elle n'avait rien oublié. Elle s'aperçut alors que l'alliance de Tatsuki était restée sur la commode. L'objet qui l'avait tant fasciné la veille lui apparut ce matin là, pleine de significations et de présages douloureux. Elle repensa alors à Abel, qui risquait de passer un très mauvais quart d'heure.

La jeune femme glissa la bague dans son porte feuille, et jura de la remettre à Tatsuki dès qu'elle le recroiserait. A la condition qu'il ne s'énerve pas contre elle pour si peu...

Léon et Cassandre quittèrent l'hôtel vers onze heures et demi. Il était maintenant temps pour elle de se mettre au travail. Elle avait quelques coups de fil de la plus haute importance à passer...


[TERMINE]

_________________

Cassandre McKeller
Don't be kind with me. I'm not a stupid doll...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mllepauline4ever.blogspot.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Carré d'Oyabuns (Cassandre) TERMINE   

Revenir en haut Aller en bas
 
Carré d'Oyabuns (Cassandre) TERMINE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» La «frontière» est-elle carrément fermée entre Haïtiens et Dominicains même au Q
» Cassandre
» Le "Carré Bleu"
» tour carrée et tour ronde...
» A la recherche de son passé [PV Cassandre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yuukoku, la ville aux deux visages... :: Le Quartier des Loisirs :: Les Hôtels-
Sauter vers: