Yuukoku, la ville aux deux visages...


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Boire plusieurs verres pour oublier (Izumi) [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Boire plusieurs verres pour oublier (Izumi) [TERMINE]   Ven 27 Mar - 23:13


Après avoir rencontré Cassandre à la bijouterie et surtout après avoir appris la nouvelle concernant l'arrestation de son ex, le jeune Oyabun était à bout de nerf. Il s'était retenu au maximum de façon à ne pas tout retourner dans le magasin. Il retourna dans sa résidence familiale en trombe au bord de son coupé afin de voir son second et d'avoir des explications. Inutile de préciser qu'il lui passa un savon pour ne pas l'avoir prévenu. Il se retira ensuite dans sa salle de sport pour passer ses nerfs sur un sac de boxe. S'il n'évacuait pas le tout, il allait sans doute exploser et frapper l'un de ses hommes.
Toute la haine qu'il avait gardé face à Cassandre fut expulser à travers ses poings. Il n'avait pas voulu éclater devant elle pour qu'elle n'ait pas la sensation d'avoir gagnée ; par ailleurs, il devait se conduire comme l'important Kumicho qu'il était et ne plus se faire remarquer en public. Le "Parrain" lui en avait fait souvent le reproche d'ailleurs. Son mauvais caractère l'empêchait de garder son self-contrôle et lui avait causé une bonne mauvaise réputation.
Après une bonne heure d'exercice et une bonne douche, il remonta à la résidence pour se retirer et travailler dans son bureau. Il avait exigé que personne ne vienne le déranger.
Ne voyant pas le temps passer, il bûcha sur ses affaires de clan et les comptes de son casino jusqu'à pas d'heure. Sur les coups de 22 heures, il cessa toute activité et eut la soudaine envie de se changer les idées...enfin, plutôt sortir boire comme à chaque fois qu'il n'était pas bien.
Il prit une bonne douche et se changea pour sortir. Comme à son habitude, très élégant, il opta pour des vêtements de grandes marques. Plus précisément, un pantalon, un pull en col V noir et une veste en cuir courte marron. Il ajouta une petite touche relax en mettant une paire de lunette teintée. Fin prêt et parfumé à souhait, il quitta la résidence pour aller en ville en prenant le soin de ne parler à personne et de recaler les gardes du corps qui voulaient l'escorter.


"Barrez-vous, ce soir je veux être seul... Keiji si tu t'avises de me suivre, c'est la photo de ton corps qui sera demain à la une des journaux..."



Il quitta sa résidence à bord de sa berline et roula en direction de la ville. Pour une fois, il ne se dirigea pas vers les établissements chics, mais il s'arrêta au premier bar qu'il aperçu. Ce n'était pas les bas quartiers certes, mais il était clair que la clientèle ne devait pas être triée de façon aussi stricte que dans les établissements chics dont il était un habitué.
Tatsuki n'était pas un simple yakuza étant donné qu'il était "le Chef", mais, il ne se comportait pas comme tel, et se permettait de circuler souvent sans escorte, et de se mélanger aux gens. Ce n'est de toute façon pas dans ce genre de quartier qu'on lisait les journaux d'économie qui l'avait sacré homme d'affaire du mois.
Il s'installe au bar et commanda un verre de whisky qu'il s'empressa de boire cul sec. Il en commanda un second tout en restant tête penché à réfléchir comme une âme en peine. Il ne fit même pas attention aux petits sourires que lui faisait serveuse...ha non c'est sûr pour la journée, il avait eu sa dose de femme avec Cassandre...

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izumi Akiya

avatar

Nombre de messages : 501
Age : 21 ans
Sexe : masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : apprenti mécanicien
Date d'inscription : 25/02/2009

MessageSujet: Re: Boire plusieurs verres pour oublier (Izumi) [TERMINE]   Sam 28 Mar - 13:35

Il y a des jours comme ça où rien ne se passe comme on le souhaiterait. Pire que ça, il y a parfois de ces journées de merde où vous avez l'impression que quelqu'un a décidé de vous lancer une malédiction quelconque.
Cela faisait un peu plus d'une semaine qu'Izumi avait cette sensation désagréable que, quoi qu'il fasse, tout ne pouvait qu'aller de travers.
Le problème du jour pour le jeune homme s'avéra être son patron. Il avait eu le matin même une idée que le brun avait trouvé loin d'être brillante. En effet, ce mécanicien d'une quarantaine d'années, qui avait tendance à traiter Izumi comme son fils, s'était mis en tête de l'inviter à une soirée qu'il organisait avec quelques uns de ces amis. D'emblée la proposition avait déplu au jeune homme.
Franchement... est-ce qu'il avait une tête à aller traîner dans les bars avec une bande de vieux ploucs et commenter le match de foot une bière à la main ?

Mais le boss avait insisté, lui disant qu'il devait sortir un peu de temps en temps, que ce n'était pas en restant enfermé chez lui qu'il allait se faire des connaissances à Yuukoku.
Encore un qui ne savait pas à quoi Izumi passait ses nuits...
N'ayant rien de mieux à faire, et ne tenant pas à se faire harceler durant les 37 prochaines années pour ne pas être venu, le jeune homme accepta l'invitation... et le regretta vite.

Comme prévu, il se retrouva en compagnie d'une sacré confrérie de quarantenaires accro à la bière et au foot, qui, en plus de cela, avaient amené avec eux leurs fils, une bande d'ados attardés ne parlant que de filles et de jeux vidéos. Évidemment, le jeune homme ne se sentit pas du tout à l'aise au milieu de cette assemblée.

* Vive la soirée de merde... J'me serais plus amusé tout seul chez moi. *

Izumi passa donc une grande partie de la soirée dans son coin sans piper mot. Il se contenta de répondre vaguement aux quelques questions banales et sans intérêt qu'on lui posait... jusqu'à ce qu'un des crétins boutonneux qui servaient de fils aux vieux alcooliques finisse par lui demander quel était son genre de filles..
Question idiote au possible... Le brun qui s'était retenu durant toute la soirée, préférant rester muet car conscient que s'il avait ouvert la bouche il n'aurait pas réussi à se montrer aimable, laissa échapper un rire sardonique.

« - Si je vous dis que je préfère m'envoyer en l'air avec des mecs ? »

Inutile de préciser que cette réplique avait jeté un froid...
Inutile aussi de préciser que le jeune homme avait eu droit à un regard noir de la part de son patron.
Dans ces conditions Izumi n'avait pas jugé intéressant de rester plus longtemps (déjà que depuis le début ça n'avait pas été passionnant...), il s'était donc levé et avait quitté le bar.
Il allait encore passer pour un sauvage... mais après tout, peu lui importait.

Le jeune homme jeta un coup d'oeil à sa montre. A peine 23 heures ? Ça ne valait pas le coup de rentrer chez lui si tôt, il partit donc en quête d'un endroit où passer le reste de la soirée.
Il enfourcha sa moto, roula un petit moment avant de choisir un bar au hasard, ni vraiment chic ni trop miteux.
Il passa la porte et vint s'accouder au comptoir.
Ces temps-ci il avait une fâcheuse tendance à finir ses soirées dans un bar quelconque, sans but, pas vraiment d'humeur à s'amuser. Il n'avait juste pas envie de se retrouver seul chez lui. Si d'ordinaire il aimait bien sa tranquillité en ce moment la solitude ne lui réussissait pas.

Il commanda un verre de gin, qu'il passa un long moment à fixer sans y toucher.
Allumant une cigarette, il porta son attention sur la clientèle des lieux. C'était un petit peu mieux que son assemblée de beaufs de tout à l'heure mais ça n'était pas génial non plus...
Izumi eut soudain une vision autrement plus intéressante: celle d'un jeune homme installé au bar, l'air soucieux. Il paraissait un peu trop classe et élégant pour l'endroit. Une carrure semblait-il plutôt athlétique, une belle gueule, mais un regard assez sombre, voire tourmenté.

* En résumé, tout à fait mon genre... *
Songea Izumi comme en réponse à la question con qui lui avait été posée plus tôt dans la soirée.

Enfin... c'était bien beau tout ça, mais même s'il ne déplaisait pas à Izumi ce dernier doutait fortement que le beau gosse du bar soit d'humeur à se laisser approcher.
Ayant trouvé son occupation de la soirée, il vint s'asseoir au bar à côté de l'autre. Pas très subtil comme approche, mais Izumi n'aimait pas tourner longtemps autour du pot en jouant les ingénus.

*S'il vient pas, on ira le chercher. *
Rétorqua le jeune homme en lui même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Boire plusieurs verres pour oublier (Izumi) [TERMINE]   Sam 28 Mar - 16:38


Le jeune yakuza rumina encore et encore...décidément, depuis 2 mois rien n'allait dans sa vie personnelle. Heureusement que ses affaires étaient fleurissantes et que son clan était l'un des plus respectés. Son casino tournait à merveille, son entreprise aussi, et son clan et son influence s'était agrandit, mais pourtant, il n'était pas heureux. Tant de choses le torturaient, à commencer par son ex qu'il n'arrivait pas à oublier malgré ses efforts. Une vie commune, des fiançailles, de nombreux moments partagés et... un premier amour, ça ne s'oubliait pas.
En même temps, il en avait fait voir de toutes les couleurs à Abel même s'il refusait de l'admettre : infidélité, méchanceté, hypocrisie, mensonge, violence. Tout était passé par là....Tatsuki était extrêmement beau de l'extérieur, mais, pourri de l'intérieur. Têtu comme pas deux, il campait sur ses positions, et, sa fierté extrême et inégalée avait exclu toute idée de revenir vers son ex...il préféra donc noyer son chagrin et assouvir ses pulsions dans le travail, l'alcool et le sexe.
Maintenant qu'il savait Abel en prison, il se sentait encore plus mal.


"Donnez moi un double!"

Le yakuza n'avait pas l'intention de se bourrer jusqu'à perdre pied, mais il voulait être assez imbibé pour ne plus penser à ses soucis.
La sonnerie de son téléphone l'extirpa de sa réflexion.


"Ouais? ... Tsk...bien sûr que je suis toujours de mauvaise humeur Ren! Pauvre con, crois-tu que j'allais laisser passer cette affaire?!
Pff, si t'étais pas mon second, je t'aurais mis une balle dans la tête moi-même! ... Arrange toi pour la suite, démerde toi! Et passe par Kano!
Si jpeux plus avoir confiance en toi, j'ai encore espoir en mon frère!!"


Il raccrocha agacé au plus haut point. Il en profita pour s'en griller une petite histoire de calmer un peu ses nerfs. Lorsque le serveur lui posa sa commande, il sortit une liasse de billets pour le régler. C'était pas tout, mais, il commençait à s'ennuyer un peu. L'alcool l'avait tout de même un peu désinhibé et détendu. Il retira ses lunettes et poussa de nouveau un soupir avant de s'accouder sur la table de bar. Il poussa sans vraiment s'en rendre compte son téléphone portable qui était sur le rebord et le fit tomber à ses pieds. Avant qu'il ait le temps de se baisser pour le ramasser, un charmant jeune homme au look très détendu lui tendit l'objet.
Le yakuza le fixa longuement, laissant l'occasion au jeune inconnu de pouvoir contempler ses magnifiques yeux gris.


"Merci"

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izumi Akiya

avatar

Nombre de messages : 501
Age : 21 ans
Sexe : masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : apprenti mécanicien
Date d'inscription : 25/02/2009

MessageSujet: Re: Boire plusieurs verres pour oublier (Izumi) [TERMINE]   Lun 30 Mar - 0:06

Le beau gosse du bar ne prêta absolument aucune attention à Izumi. Ce dernier se vexa tout de même un minimum de tant d'indifférence.

* 36 15 capte moi... bonjour, vous êtes bien chez l'homme invisible...*

Malgré cela, le jeune homme n'était pas décidé à lâcher l'affaire, et même si son but n'était pas ce qu'on pouvait qualifier de louable, il avait bien l'intention d'engager la conversation avec ce type.
Il aurait peut-être mieux fait de se résigner, d'aller voir ailleurs, dans un lieu plus approprié, trouver un mec qui n'avait pas l'air en pleine dépression... oui, il aurait pu... mais non.
Izumi adoptait souvent cette logique digne du pire des petits merdeux qui impliquait qu'à partir du moment où on lui interdisait une chose il la lui fallait absolument.
Alors, comme pour le conforter sur le bien-fondé de son ambition du soir, son portable vibra au fond de la poche de son jeans. Un message de son patron, un peu trop moralisateur à son goût, qui lui rappela (mais il n'avait pas eu besoin de ça) à quel point il avait eu raison de lui fausser compagnie à lui et ses amis.
C'était tout de même un comble ! A vingt et un ans, se faire traiter comme un gamin par un type qui n'est même pas votre père ! Izumi avait passé l'âge qu'on lui dise sans arrêt de quelle façon il devait se conduire. D'ailleurs... même plus jeune il ne s'était jamais comporté tel qu'on aurait souhaité qu'il le fasse.
Enfin... bref...
Il en revint vite à sa préoccupation de la soirée : le beau gosse dépressif du bar qui s'embrumait les idées à grand renfort de whisky.
Au moment où il allait tenter une approche et engager la discussion, le téléphone de l'autre sonna. Le jeune mécanicien intercepta donc une conversation qu'on jugerait volontiers de peu engageante :

« - Ouais? ... Tsk...bien sûr que je suis toujours de mauvaise humeur Ren! Pauvre con, crois-tu que j'allais laisser passer cette affaire?!
Pff, si t'étais pas mon second, je t'aurais mis une balle dans la tête moi-même! ... Arrange toi pour la suite, démerde toi! Et passe par Kano!
Si jpeux plus avoir confiance en toi, j'ai encore espoir en mon frère!!»


* Voilà un jeune homme fort aimable qui semble être des plus pacifiques... Izu, mon gars, t'as un don pour dénicher les cas sociaux... *
Commenta le jeune mécanicien en son for intérieur.

Évidemment, le fait qu'après avoir raccroché le téléphone l'homme parut d'encore plus mauvaise humeur n'allait pas rendre les choses faciles...
Izumi méditait sur la situation quand le bruit d'un objet heurtant le sol parvint à ses oreilles.

Dans un geste de serviabilité calculée, il se pencha pour ramasser le téléphone qui venait de tomber de la table de l'autre. Le regard gris clair du jeune homme se fixa dans les yeux noirs d'Izumi.
« - Merci. »

Cette réponse surprit le mécanicien, captivé qu'il était par ce regard à la fois tourmenté et grave qui demeurait rivé sur lui.
Bon... maintenant, le tout était d'arriver à garder l'attention du jeune homme centrée sur lui... et pour ça notre gaillard n'était pas le dernier.
Il décida de la jouer cynique, avec un brin de provocation :

« - Je vous en prie... Mais laissez moi vous payer un verre... enfin... si vous vous sentez encore en état de boire quelque chose de plus fort qu'une menthe à l'eau... »

Avant de déterminer quelle attitude adopter envers ce mystérieux individu qui lui faisait face, Izumi devait d'abord tester ses réactions, savoir jusqu'où il pouvait aller, et juger si le type en valait la peine. Cette fois il fit en sorte que l'autre ne puisse pas l'ignorer, abattant la carte du petit malin qui se mêle de tout .

«- Vous pouvez refuser, je vais pas me vexer pour ça, et encore moins vous mettre une balle dans la tête. »
Poursuivit-il, un sourire se dessinant au coin de ses lèvres.

L'autre ne laisserait certainement pas passer l'allusion peu subtile faite à la conversation téléphonique qu'il avait eu peu de temps avant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Boire plusieurs verres pour oublier (Izumi) [TERMINE]   Lun 30 Mar - 19:05


« - Je vous en prie... Mais laissez moi vous payer un verre... enfin... si vous vous sentez encore en état de boire quelque chose de plus fort qu'une menthe à l'eau... »


Le jeune yakuza fronça les sourcils un instant. Il ne s'attendait pas à une telle remarque ; remarque à la fois culottée et ironique. En temps normal, il aurait bondit face à de tels mots en pensant que l'on se fichait de lui. Au palmarès de son mauvais caractère, on pouvait également afficher la susceptibilité.


«- Vous pouvez refuser, je vais pas me vexer pour ça, et encore moins vous mettre une balle dans la tête. »

Visiblement l'individu était d'humeur joueuse, mais pas Tatsuki. Cependant, le jeune Oyabun n'était pas non plus d'humeur à se prendre la tête ou à frapper sur le premier venu. Autant éviter de gâcher un peu plus sa soirée et 'envoyer un individu aussi agréable à regarder aux urgences. Tatsuki commençait à s'ennuyer un peu et en avait marre de brouiller du noir, alors autant voir cette petite distraction comme un signe du destin. Tête penchée, il esquissa un léger sourire arrogant.


"Quoi ? T'écoute aux portes?...Tsk"


Apparemment, il ne savait pas qu'il était impoli d'écouter les conversations d'autrui, mais ce comportement allait de paire avec son look rebelle. Le jeune yakuza avait compris que ce beau spécimen ne lui faisait pas la discussion gratuitement... il le scruta de haut en bas afin d'être sûr de ne pas faire la discussion avec un type qui n'en valait pas le coup. Pourquoi faire semblant de s'intéresser à sa vie et de discuter toute la soirée avec lui, si par la suite ils ne terminaient pas la nuit ensemble dans un lit ? Tatsuki n'était pas le genre de type à avoir des "amis", et il n'était pas non le type sociable par excellence.


*Pas mal...*

Le jeune homme avait la vingtaine, une belle gueule, très certainement un beau cul, et il semblait ne pas avoir sa langue dans sa poche...beaucoup de points communs avec le yakuza.
Tatsuki fit un signe de tête au serveur.


"Remettez moi un double et...une menthe à l'eau pour le jeune homme..."

Il pouffa légèrement de rire en regardant son voisin de haut, puis, il saisit une cigarette de son paquet. Il tendit ensuite le paquet en direction du jeune inconnu.

"Tu fumes ?"

Le jeune Oyabun confirmait au jeune homme qu'il n'était pas hostile à sa compagnie...peut-être plus ensuite, qui sait...

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izumi Akiya

avatar

Nombre de messages : 501
Age : 21 ans
Sexe : masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : apprenti mécanicien
Date d'inscription : 25/02/2009

MessageSujet: Re: Boire plusieurs verres pour oublier (Izumi) [TERMINE]   Mer 1 Avr - 16:21

« - Quoi ? T'écoute aux portes?...Tsk »

En même temps, il eut été difficile de faire comme s'il n'avait pas entendu la conversation. Tout le bar, à moins qu'il n'y eut des clients sourds, avait forcément surpris cette charmante discussion téléphonique... mais le seul type assez taré pour venir s'en mêler restait Izumi.
Dans la vie il faut parfois prendre quelques risques; non ?
Le petit trait d'audace d'Izumi sembla avoir au moins un effet positif : le jeune homme en face de lui le jaugea un instant de haut en bas.
Il s'adressa alors au serveur :

« - Remettez moi un double et...une menthe à l'eau pour le jeune homme... »

Izumi haussa un sourcil, et répondit au regard dédaigneux du jeune homme par un petit sourire en coin.
Certes, le jeune mécanicien l'avait un peu cherché celle là, mais tout de même, il se voyait mal assis au bar en compagnie de monsieur beau gosse à boire une menthe à l'eau. Question style il faut avouer qu'on avait déjà vu mieux.
Avant qu'il ne parte chercher leurs commandes, Izumi héla le barman :

« - Écoutez pas trop le jeune homme, on dirait qu'un peu de whisky suffit à le faire dérailler. Et avec la menthe mettez plutôt de la vodka. »

Lorsque le mécanicien se retourna vers son inconnu de la soirée, ce dernier lui tendait un paquet de cigarettes.

« - Tu fumes ? »

En guise de réponse, l'homme attrapa une cigarette dans le paquet que lui présentait l'autre, puis il sortit un briquet d'une de ses poches. Avec un sourire carnassier il se pencha un peu, alluma la clope de son vis-à-vis, pris place à sa table, et enfin alluma sa propre cigarette.
Il tira quelques bouffées de nicotine, d'un air nonchalant, regardant son inconnu du coin de l'oeil.
Pour l'instant, tout se passait plutôt bien. C'était bon signe. Au moins l'individu ne semblait pas lui être resté totalement indifférent. Il n'y avait plus qu'à savoir s'il comptait réellement aller beaucoup plus loin.
Izumi jeta un oeil à sa montre.
Il n'était pas encore bien tard. Quoi qu'ils décident, ils avaient largement le temps...
En attendant ils avaient tout le loisir chacun d'essayer de cerner un peu mieux l'autre, histoire de savoir plus ou moins sur qui ils étaient tombés. Bien sûr, Izumi entrevoyait déjà un peu le genre de son acolyte de comptoir...
Le jeune mécanicien demeura un moment silencieux, un peu perdu dans ses pensées, mais il revint vite à la situation présente, se décidant à poursuivre son petit jeu de la soirée. Il dégrafa tout d'abord les trois premiers boutons de la chemise noire qu'il portait sur son jeans trop large troué aux genoux, laissant ainsi mieux voir la chaîne fermée par un cadenas qu'il avait autour du cou et qui descendait sur son torse.
Soufflant un peu de fumée, il s'intéressa de nouveau à sa rencontre du soir, qu'il avait fait mine d'ignorer durant une poignée de secondes.

« - A part ça; monsieur qui flinguerait bien les gens qui lui téléphonent serait il réellement une sorte de tueur à gage ? Le genre de type qui tire plus vite que son ombre ? »

Disant cela, Izumi passa sa langue piercée sur ses dents d'un air suggestif, un rictus malsain sur le visage.
Comme à son habitude, il ne s'encombrait pas des notions de tact et subtilité. De toute manière, l'individu qui lui faisait face n'était pas idiot et avait parfaitement compris ses motivations. Il faut avouer qu'il y avait des tournures plus distinguées pour engager le dialogue. Mais à quoi bon faire semblant de rien, agir comme si on croyait encore aux actes innocents et aux discours dépourvus d'arrières pensées ?

« - Les petits malins à la gâchette facile ça n'a jamais été mon trip. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Boire plusieurs verres pour oublier (Izumi) [TERMINE]   Jeu 2 Avr - 16:22


L'homme se servit dans le paquet de cigarette du yakuza. Il était loin d'être timide y a pas à dire, et c'était tant mieux. Les gens réservés et les saintes-nitouches étaient d'un ennui...



« - A part ça; monsieur qui flinguerait bien les gens qui lui téléphonent serait il réellement une sorte de tueur à gage ? Le genre de type qui tire plus vite que son ombre ? »


Le serveur déposa enfin les deux verres. Le jeune yakuza continua de tirer doucement sur sa cigarette, il se tourna tranquillement vers son voisin en levant les yeux en l'air et en pouffant de rire.

*Je ne suis que de la mafia... et des types, j'en ai butté à la pelle...*

Il sourit intérieurement à cette idée. Ce jeune homme serait très certainement moins sûr de lui s'il connaissait sa véritable identité, mais il aurait été beaucoup moins amusant dès lors.


"Rien de cela, je ne suis qu'un petit mannequin qui mène une vie des plus paisibles...mais, on s'en fout..."

Le jeune Oyabun lâchait souvent cette excuse quand il n'avait pas envie de parler boulot. Même s'il se contentait seulement de dire qu'il était homme d'affaire, les petits curieux cherchaient toujours à savoir le détail. Et ce soir, il n'avait nullement envie de parler sérieusement.
De plus, ça ne paraissait pas du tout impossible vu son physique.Il avait déjà posé maintes fois pour promouvoir sa société.
Bref, de toute façon son compagnon de boisson devait en avoir rien à foutre e sa vie...le jeune Oyabun avait clairement compris sa démarche.


« - Les petits malins à la gâchette facile ça n'a jamais été mon trip. »

Tatsuki fronça les sourcils et jeta un regard glacial au jeune homme. Il ne savait pas comment prendre sa remarque, et vu qu'il était assez susceptible (une "qualité" de plus chez lui...), il prit évidemment mal cette remarque.
Il saisit son verre et le bu cul sec, histoire de calmer un peu ses nerfs. Ce soir, il avait décidé d'être calme et de se contenir, mais à condition que l'autre ne le cherche pas trop et sache garder des limites. Il décida donc de la jouer ironique.


"Si j'en suis un, tu vas quitter le comptoir et aller voir ailleurs peut-être?"


Le jeune homme ne voulait qu'une chose...et Tatsuki le avait bien. Il était donc quasiment impossible qu'il lâche la proie qu'il venait d'accoster.Il avait la parfaite gueule du dragueur qui aimait les coups d'un soir. Très sûr e lui, il devait être habitué à ce genre de démarche, mais, il devait aussi avoir de hautes exigences en matière de "gibier". Dur de croire qu'il renoncerait à celui qui lui avait tapé dans l'œil. Le jeune yakuza savait très bien qu'il plaisait beaucoup et qu'il avait un physique avantageux. D'ailleurs, il en avait toujours joué et profité.
Tatsuki esquissa ensuite un léger sourire tout en jouant avec son verre et en regardant l'inconnu d'un air malicieux.



"Tsk... Inutile de polémiquer inutilement sur nos vies.Toi aussi tu dois en avoir rien à foutre... sois cache et dis clairement que tu me dragues...Mais rien ne dit que je sois homo..."


Autant rentrer dans le vif du sujet, mais en s'amusant un peu.

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izumi Akiya

avatar

Nombre de messages : 501
Age : 21 ans
Sexe : masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : apprenti mécanicien
Date d'inscription : 25/02/2009

MessageSujet: Re: Boire plusieurs verres pour oublier (Izumi) [TERMINE]   Dim 5 Avr - 0:57

« - Si j'en suis un, tu vas quitter le comptoir et aller voir ailleurs peut-être ? »

La réaction de son interlocuteur arracha un froncement de sourcils à Izumi. Visiblement il y avait eu maldonne... le sujet de conversation réel n'était pas exactement le métier de tueur à gage...
Il n'avait pas dû saisir les allusions faites par le mécanicien... à moins que ce jeune homme ne fut du genre à être fier d'être un mauvais coup, ce qui aurait été franchement improbable et tordu...
Izumi plaça donc le malentendu sur le compte de l'alcool que l'autre avait ingurgité et qui visiblement commençait à lui monter à la tête.

« -Tsk... Inutile de polémiquer inutilement sur nos vies. Toi aussi tu dois en avoir rien à foutre... sois cache et dis clairement que tu me dragues...Mais rien ne dit que je sois homo... »

Et il ne croyait pas si bien dire...
Il ne pouvait pas savoir à quel point Izumi se fichait de connaître sa vie. Il n'était pas du genre à faire subir de longs interrogatoires aux mecs qu'il comptait mettre dans son lit. Est-il vraiment si important que ça de savoir les noms, prénoms, âge, profession, groupe sanguin et biographie détaillée d'une personne pour coucher avec ?
Pour certains, de telles pratiques pouvaient paraître insensées. Ceux-là auraient crié au scandale face au brun pour qui ce genre de pratiques devenait presque une habitude. Le jeune mécanicien avait oublié depuis longtemps ce vieux conseil que toutes les mères donnent à leurs enfants de ne jamais suivre un inconnu.

« - Je te drague; moi ? ... Et t'as deviné ça tout seul ? ... Excuse-moi, mais je pensais que c'était on ne peut plus clair. »
Rétorqua le jeune homme, cinglant.

« - Mais je peux encore expliciter mes intentions si ça te fait plaisir. »

Pour donner un peu plus de résonance à ses paroles prononcées d'un ton plein de sous entendus et avec un sourire malsain au coin des lèvres, Izumi glissa sa main sur la cuisse de son inconnu, la plaçant intentionnellement beaucoup trop près de l'endroit stratégique.

« - Et surtout ne viens pas me dire que t'es cent pour cent hétéro, chéri... Si réellement tu ne t'intéressais pas aux hommes tu m'aurais déjà rembarré depuis un moment... »

Bien qu'affichant une confiance en lui désinvolte le brun savait qu'il jouait un jeu dangereux, et qu'à vouloir trop en faire il risquait de fâcher sa rencontre de la soirée.
Il s'attendait d'ailleurs, plus qu'à un net refus, à des représailles. Et ça ne serait pas la première fois...
Les relations chaotiques ça le connaissait... songea-t-il en se mordillant légèrement la lèvre à l'endroit où lui restait une fine cicatrice, trace encore visible des rapports passionnels/conflictuels qu'il avait entretenus avec son dernier amant en date...
Mais ça n'était pas tellement le moment pour repenser à ses précédents exploits...
Il reprit bien vite la partie qu'il avait commencé avec le beau jeune homme aux yeux gris.
Vu la tournure que tout cela prenait dès le départ, la suite promettait d'être mouvementé, surtout si chacun des deux hommes entendait mener lui même le jeu...

« - Si tu y tiens, je vais être franc avec toi. Parce qu'à ce niveau-là c'est même plus que je te drague. C'est juste que j'ai envie de te prendre par derrière, chéri. »

Au moment où il prononçait ces mots, Izumi s'était penché vers son inconnu de la soirée, faisant en sorte que leurs deux visages ne soient plus qu'à quelques centimètres l'un de l'autre. Et tout en parlant, le brun prenait conscience d'avoir probablement dépassé très largement les limites de ce que l'autre était disposé à s'entendre dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Boire plusieurs verres pour oublier (Izumi) [TERMINE]   Dim 5 Avr - 21:13


« - Je te drague; moi ? ... Et t'as deviné ça tout seul ? ... Excuse-moi, mais je pensais que c'était on ne peut plus clair... Mais je peux encore expliciter mes intentions si ça te fait plaisir. »


Le jeune yakuza écoutait attentivement le discours de son partenaire de boisson. Il ne passait pas par quatre chemins et quelque part, cela amusait Tatsuki. Après tout, un homme qui venait taper la discussion était soit un dépressif seul au bar, soit un dragueur. Pour son voisin, c'était clair, même si l'Oyabun avait mis un petit temps avant d'en être sûr. Il avait un peu bu, et l'allusion sur le tueur à gage n'avait fait que titiller sa paranoïa habituel. Dès qu'on venait lui parler tuerie, argent ou autre, il pensait qu'on venait l'espionner.
Le jeune homme se fit plus audacieux lorsqu'il vint poser sa main sur la cuisse du yakuza...là c'est sûr...il ne savait vraiment pas qui il était pour oser faire cela.

« - Et surtout ne viens pas me dire que t'es cent pour cent hétéro, chéri... Si réellement tu ne t'intéressais pas aux hommes tu m'aurais déjà rembarré depuis un moment... »

Tatsuki se contenta de faire un léger sourire en coin, toujours sans répondre. Son interlocuteur avait des couilles, il était plutôt pas mal et on pouvait s'imaginer que pour être aussi sûr de lui, il devait aussi être sûr ce qui suivait derrière...Tatsuki était seul et broyait du noir. Il n'était pas du tout dans son habitude de coucher avec le premier venu au bout d'une heure, même si c'était un coureur. Il lui était arriver d'aller dans une maison close, mais là aussi en général ce n'était pas aussi rentre-dedans, mais peu importe. Il n'avait plus rien à perdre.


*Et puis merde...autant se laisser aller...*

« - Si tu y tiens, je vais être franc avec toi. Parce qu'à ce niveau-là c'est même plus que je te drague. C'est juste que j'ai envie de te prendre par derrière, chéri. »

L'homme était très joueur. Il n'avait pas peur du risque et cela lui aurait sûrement coûté très cher en temps normal, surtout si "monsieur" Sugiura avait encore été de mauvais poil. Soit il se serait pris un coup de poing, soit un coup de couteau, ou pire si les gardes d corps du yakuza avaient été présents. Il poussa même le bouchon en approchant son visage à celui de l'Oyabun.
Celui toujours petit sourire aux lèvres continuait d'écouter l'homme. Il ne pu rester silencieux cette fois-ci. Il saisit rapidement et brutalement l'homme par la nuque pour le coller un peu plus à son visage. Il posa son autre main sur sa cuisse avant de la remonter pour toucher pleinement son entrejambe. Quand il agissait, il le faisait sans détour.


"Oui oui...t'as bien des couilles...j'en ai confirmation maintenant..."


Des couilles pour lui parler comme il le faisait, oui, il en avait. Bien que son excès de confiance aurait sans doute été émoustillé s'il connaissait l'identité de Tatsuki.
Le yakuza retira ensuite sa main de ses parties, mais il garda celle qu'il avait sur sa nuque. Il l'avait d'ailleurs saisit un peu plus fort.
Cette fois-ci, son petit sourire disparu.


"Une précision...."chéri"...j'ai vraiment une gueule à me faire enculer?..."


Vu que l'autre y allait franco et sans détour, autant faire pareil, surtout que Tatsuki était un adepte du franc parlé lui aussi. Le yakuza était trop fier et trop dominant pour se faire prendre par le premier venu.
Il lâcha la nuque de son "ami" avant de vider cul sec le fond de whisky restant. Il leva ensuite le verre vide en direction de son voisin.


"Ce soir, c'est moi qui vais te prendre l'ami...Alors, à notre partie de jambe en l'air!"


Il posa son verre sur le comptoir, puis, il alluma une cigarette.

"Alors, chez toi ou à l'hôtel?"

Il n'avait ni envie d'aller dans son loft qui lui rappelait trop de choses et qui était cerné par ses hommes de main, ni d'aller à sa résidence pour que l'inconnu voit son armada de gardes du corps et se mette à être trop curieux. Il avait beau ne s'intéresser qu'à son postérieur, la curiosité était dans la nature humaine après tout. Ce soir, Tatsuki voulait être un simple ivrogne inconnu, rien d'autre...

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izumi Akiya

avatar

Nombre de messages : 501
Age : 21 ans
Sexe : masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : apprenti mécanicien
Date d'inscription : 25/02/2009

MessageSujet: Re: Boire plusieurs verres pour oublier (Izumi) [TERMINE]   Lun 6 Avr - 21:44

« - Oui oui...t'as bien des couilles...j'en ai confirmation maintenant... »

Le jeune homme ne s'était pas gêné pour aller chercher lui même sa confirmation...
Le geste, un peu brutal, de son inconnu de la soirée avait surpris Izumi.

* 'ffectivement... j'ai des couilles... et je tiens à les garder intactes, si ça t'ennuie pas ! *
Pesta intérieurement le jeune mécanicien.

L'autre, le tenant fermement par la nuque, ne lui laissa pas le loisir d'exprimer clairement sa pensée. Il resserra sa prise, puis, le petit sourire qu'il avait eu jusqu'à présent s'effaça de ses lèvres.

« - Une précision...."chéri"...j'ai vraiment une gueule à me faire enculer ?... »

Du point de vue d'Izumi, tout jeune homme ayant une belle gueule et un joli cul était une cible potentielle... mais pas sûr que son acolyte de bar apprécierait cette façon de voir les choses...
Le mécanicien, audacieux mais pas encore complètement con, jugea qu'il valait mieux garder le silence et éluder cette question. De toute façon, ça avait tout l'air d'une interrogation purement rhétorique, l'autre n'attendait pas vraiment de réponse, il ne faisait qu'affirmer le fait qu'il ne comptait pas se laisser dominer. Là dessus, les deux jeunes gens risquaient de se trouver confrontés à quelques divergences d'avis...
Non pas qu'Izumi fut très difficile pour ces choses là (et Izu qui n'est pas difficile pour quelque chose c'est rare); même s'il avait tendance à dominer plutôt qu'à l'être, il prenait du plaisir aussi bien d'un côté que de l'autre...
Seulement voilà, avec son esprit de contradiction et son caractère fier comme pas deux, il suffisait de vouloir lui imposer une chose pour qu'il cherche à obtenir le contraire.

« - Ce soir, c'est moi qui vais te prendre l'ami...Alors, à notre partie de jambe en l'air ! »

Alors que son inconnu portait un toast à leurs futurs exploits, le brun eut un sourire un peu forcé, limite dédaigneux.

« - Alors, chez toi ou à l'hôtel ? »
Lança son vis-à-vis, allumant une cigarette.

Ha... bonne question...
Le brun doutait fort que ce beau gosse si élégant ait envie de finir la nuit dans un hôtel minable. Mais avec un salaire de mécanicien on ne peut pas vraiment se payer une suite dans un cinq étoiles pour aller tirer un coup.
Au moins avant, quand Izumi vivait encore à Tokyo, il y avait toujours la fortune de papa pour financer ce genre de frasques... mais il n'en était plus là, et il fallait faire avec.

Chez lui alors ?
Pourquoi pas, après tout ? Sa mansarde n'était pas spécialement grande mais c'était un cadre plutôt agréable.
Mais... en même temps, ça ne lui changeait pas beaucoup de d'habitude...

Le jeune homme attrapa alors la cigarette que l'autre venait d'allumer. Tenant la clope entre le pouce et l'indexe, Izumi tira quelques taffes, soufflant la fumée d'un air nonchalant. Il passa alors sa main libre dans les cheveux de son acolyte, puis vint plaquer ses lèvres contre les siennes. Sa langue percée força un peu le passage, et entama un jeu sensuel avec celle du jeune homme.
Il rompit finalement le baiser, tira une nouvelle bouffée de nicotine. Il écrasa la cigarette dans le cendrier.
Le jeune mécanicien glissa ensuite sa main sous le pull de l'autre gaillard, effleurant son torse du bout des doigts.

« - Chez moi ? Ouais, c'est une idée... Mais, après tout pourquoi on irait pas chez toi ? »
Questionna Izumi, un sourire narquois au coin des lèvres.

Il se pencha un peu plus vers son acolyte de la soirée pour venir lui susurrer à l'oreille :

« - Ou alors on peut faire ça dans un endroit totalement improbable... Si t'as les couilles de me sauter derrière le comptoir du bar... de me prendre dans une ruelle sombre... . »

Ça n'était pas forcément du goût de tout le monde, mais Izumi n'avait rien contre les lieux un peu insolites.
Sans prévenir le jeune homme se leva, et toisa son bel inconnu de ses yeux d'un noir profond.

« - Bon... il est temps que tu bouges ton p'tit cul de c'tte chaise, j'ai pas encore eu l'occasion de mater... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Boire plusieurs verres pour oublier (Izumi) [TERMINE]   Mar 7 Avr - 12:33


Visiblement, il en fallait plus pour déstabiliser le bel éphèbe. Les mots du yakuza ne l'avait pas effrayé ; du moins, c'est ce qu'il montrait en apparence.
Il entreprit même d'embrasser Tatsuki qui partagea ce doux baiser sans complexe. Il pu même constater au contact de sa langue, qu'il avait un piercing...très utile pour certaines actions... Il reprit ensuite quelques bouffées de la cigarette qu'il avait subtilisé au yakuza. Celui-ci le regardait d'ailleurs avec désir.
Le jeune inconnu continua d'allumer l'Oyabun en introduisant un main sous son pull et en lui caressant lentement le torse du bout des doigts.


« - Chez moi ? Ouais, c'est une idée... Mais, après tout pourquoi on irait pas chez toi ? »


C'était un jeu ? Chez moi, chez toi, chez lui??? Ou alors, l'inconnu voulait-il faire durer le suspens ?
Trop peu pour Tatsuki qui n'aimait pas faire traîner les choses. Il se fichait royalement du lieu : suite, appartement, loft.... Il voulait éviter d'étaler sa richesse en emmenant son coup d'un soir dans un lieu luxueux ou dans l'une de ses résidences, mais après tout, peu importe. Cet énergumène n'était pas du genre à se poser des questions et à en poser apparemment...une seule chose l'intéressait et c'était tant mieux.


« - Ou alors on peut faire ça dans un endroit totalement improbable... Si t'as les couilles de me sauter derrière le comptoir du bar... de me prendre dans une ruelle sombre... . »


Le yakuza tiqua en entendant cette proposition farfelue.


"Tsk...j'aime baiser mais je suis pas exhibitionniste! "


Tatsuki avait certes un appétit féroce et pas mal de besoins, mais ses fantasmes avaient des limites. Faire cela n'importe où, dans une ruelle entre deux poubelles, jamais de la vie. C'était son côté maniaque de la propreté sans doute, ou alors son orgueil : il n'était pas l'un de ces petits coups. Le brun finit par se lever pour quitter les lieux apparemment.


« - Bon... il est temps que tu bouges ton p'tit cul de c'tte chaise, j'ai pas encore eu l'occasion de mater... »


Ce n'était pas "apparemment", mais c'était une confirmation. Le yakuza pouffa de rire et récupéra sa paire de lunette qui était sur le comptoir, pour la mettre dans la poche de devant de sa veste en cuir. Il sortit ensuite une coquette somme d'argent pour la donner au serveur. Il y avait bien l'équivalant de quatre pourboires en plus de l'addition, mais peu importe. Il se leva pour être à hauteur de son jeune "ami", puis, il le fixa quelques instants en pinçant sa lèvre inférieure.

"Ne perdons pas de temps alors "kokuzoku"....suis moi"


Il se dirigea vers la sortie de l'établissement avant de rejoindre sa voiture de sport qui était sur le parking. Vu que ce petit bijou contrastait avec le reste du décors, on ne pouvait pas la louper. Le jeune inconnu montra que lui aussi avait son mode de transport. Il suivrait donc à moto la luxueuse voiture de l'Oyabun.

*Puisqu'il doit avoir peur qu'on aille chez lui, ce sera la loft...*

Tatsuki soupira à cette idée. Il ne mettait plus du tout les pieds là-bas, mais il n'avait ni envie d'aller dans la grande résidence familiale réservée à l'Oyabun, ni envie de chercher un grand hôtel qui avait une suite disponible. Pas question d'aller dans un hôtel miteux de toute façon.

"On va chez moi...suis ma voiture si tu en es capable!"

Il fit un sourire dédaigneux avant de démarrer en trombe. Vu que le jeune homme aimait jouer et aimait le goût du risque, autant rentrer dans son propre jeu...

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izumi Akiya

avatar

Nombre de messages : 501
Age : 21 ans
Sexe : masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : apprenti mécanicien
Date d'inscription : 25/02/2009

MessageSujet: Re: Boire plusieurs verres pour oublier (Izumi) [TERMINE]   Mer 8 Avr - 23:42

Le jeune inconnu du bar n'eut pas l'air réellement enthousiasmé par les quelques propositions peu banales faites par Izumi.
Dommage... le brun aimait pourtant bien les lieux sortant un peu de l'ordinaire. Aussi, il n'apprécia que moyennement d'être qualifié d'exhibitionniste, même si l'autre n'avait fait que l'insinuer. Bon... l'idée de passer à l'acte derrière le comptoir était un peu limite, et il l'avait surtout lancée par provocation, pour voir les réactions de son acolyte.
De telles avances avaient tout de même de quoi refroidir certaines personnes... et c'était bien compréhensible. Izumi avait un certain goût du risque. Non pas qu'il eut souhaité qu'on le surprenne en pleine action, mais la tranquillité d'une chambre d'hôtel ou d'un appartement l'ennuyait parfois.

Enfin, bref... les extravagances seraient pour une autre fois. Affaire classée.
Il y avait largement pire comme situation que finir la nuit avec un jeune homme aussi séduisant que pouvait l'être son inconnu de la soirée; et ce quel que soit l'endroit où ils concluraient l'affaire.

Les deux individus se retrouvèrent vite hors du bar.
Le jeune homme amena Izumi sur le parking et s'arrêta à côté d'une luxueuse voiture de sport. Le brun ne put s'empêcher de jeter un coup d'oeil au véhicule. Le moins que l'on puisse dire c'est qu'il ne s'agissait pas d'une de ces bagnoles pourries comme il en voyait défiler des quantités au garage.
Il avertit tout de même le propriétaire de cette petite merveilles que lui était venu avec sa moto et qu'il ne comptait pas la laisser sur le parking.

« - On va chez moi...suis ma voiture si tu en es capable ! »
Lança alors son jeune inconnu avant de démarrer en trombe.

Ni une ni deux, Izumi enfourcha sa moto. Une superbe moto noire d'une marque japonaise qui paraissait bien trop haut de gamme pour qu'un petit apprenti mécanicien puisse se l'offrir. Ce bolide était à peu près tout ce que le brun avait conservé de son ancienne vie.

Izumi roulait à tombeau ouvert, sans casque, cheveux au vent; comme il en avait l'habitude. Cette sensation de vitesse le grisait. Monter un engin pareil c'était presque aussi jouissif que se taper un mec. Presque...
Le brun n'eut aucun mal à garder à l'esprit que le but de la soirée n'était pas de faire une virée en moto...
Il accéléra; juste assez pour rattraper la voiture de sport. Arrivé au niveau de la vitre du conducteur, Izumi adressa au jeune homme un geste peu révérencieux du majeur, un sourire hautain sur les lèvres.
Si l'autre croyait qu'il pourrait le battre à la course, il se trompait lourdement.
Ce jeu à hauts risques se poursuivit encore un moment, la moto noire talonnant la voiture de luxe.
Puis, la voiture ralentit et se gara finalement. Le mécanicien arrêta à son tour son bolide.
Il détailla quelques instant les alentours, le cadre était bien différent de celui du bar où s'étaient trouvés les deux jeunes hommes un peu plus tôt. Ils étaient passés des rues quelconques bordées d'immeubles sans prétention à un quartier résidentiel des plus classes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Boire plusieurs verres pour oublier (Izumi) [TERMINE]   Jeu 9 Avr - 21:32

suite Loft

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Boire plusieurs verres pour oublier (Izumi) [TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Boire plusieurs verres pour oublier (Izumi) [TERMINE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quoi de mieux que de boire pour oublier (pv Raphael)
» Boire pour oublier... Méfie-toi, les chagrins savent nager | Jolene & Nemo
» Une nuit pour oublier l'ennui
» Une soirée pour oublier ? (pv Daniel) -16
» -[ Courir pour oublier, courir pour s'enivrer ]- -[PV]-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yuukoku, la ville aux deux visages... :: Le Quartier des Loisirs :: Les Bars et Restaurants :: Les Bars-
Sauter vers: