Yuukoku, la ville aux deux visages...


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Soirée ciné et jeu avec le feu... [Tatsu chéri] (TERMINE)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Soirée ciné et jeu avec le feu... [Tatsu chéri] (TERMINE)   Mer 8 Avr - 21:25

Tranquillement installé dans son canapé, livre à la main, Abel fut tiré de sa lecture par la sonnerie de son téléphone. Il mit un marque-page dans son livre puis posa celui-ci sur la table avant de saisir le combiné. Lorsqu’il décrocha, il entendit la voix de Tatsuki, ce qui lui fit chaud au cœur. Ils parlèrent un instant, avant que l’Oyabun ne se décide à en venir à l’essentiel, une invitation au cinéma. Intéressant. Ils n’étaient jamais allés dans une salle obscure pour regarder un film. Pourquoi avaient-ils attendu d’être séparés d’ailleurs pour le faire ? Enfin bref, Abel accepta volontiers cette proposition et ils se donnèrent rendez-vous devant le grand cinéma de la ville, qui devait comporter une quinzaine de salles. Tatsuki prévint qu’il ne pourrait pas venir le chercher à cause d’un rendez-vous qui terminait assez tard. Il devrait ensuite passer chez lui pour se changer et se doucher. Connaissant son obsession de la propreté, Abel ne fut pas surpris.

Lorsqu’il eut raccroché, le grand blond regarda sa montre. Il avait encore à attendre trois heures avant de voir Tatsuki. Même s’il savait que passer du temps avec lui, surtout dans une salle sans lumière, serait difficile, il avait envie de passer du temps avec lui. Sa présence lui faisait du bien et lui remontait le moral après toutes ces histoires avec la police… Abel patienta en continuant sa lecture. Et, lorsqu’il fut l’heure de se préparer, il fit un saut par sa salle de bain pour se laver, puis par sa chambre, pour s’habiller. Cette fois-ci, il n’aurait pas à sortir tiré à quatre épingles. Ce n’était qu’une sortie au cinéma, un peu spéciale oui, mais une sortie au cinéma quand même. Il enfila donc un jean noir et un haut de la même couleur. On ne le changerait pas niveau vestimentaire, même si Tatsuki avait essayé de le faire en lui offrant un kimono, ou bien ses amis en lui achetant une chemise blanche.

Prêt à sortir, Abel ne rencontra pas beaucoup de difficultés à trouver un taxi. Il monta à l’arrière puis indiqua l’adresse au chauffeur. Un quart d’heure plus tard, il se trouvait devant le cinéma. Il paya le taximan puis sortit se mettre devant l’entrée. Tatsuki n’était pas encore arrivé. Abel patienta donc un peu. Cela ne le gênait pas. L’air était plutôt doux. D’ailleurs, sa veste allait en conséquent. Il n’avait plus son long manteau noir mais une veste légère, de couleur sombre, évidemment. Et, pour changer, il n’avait pas mis son chapeau mais s’était attaché les cheveux en queue de cheval. Un peu de changements ne faisait pas de mal. Et puis cela éviterait que Tatsuki ne lui caresse trop les cheveux et ne lui donne envie d’aller plus loin. D’ailleurs, en parlant du loup, il ne tarda pas à apparaître. Main dans les poches et léger sourire aux lèvres, Abel fit quelques pas vers lui pour venir à sa rencontre.


« Salut beau brun. Tu as fini par m’écouter et trouver du temps pour te détendre à ce que je vois… Alors, quel programme pour ce soir ? » demanda t-il, ne sachant même pas ce qu’ils étaient venus voir.


Dernière édition par Abel Saalfield le Dim 12 Avr - 20:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Soirée ciné et jeu avec le feu... [Tatsu chéri] (TERMINE)   Jeu 9 Avr - 15:30


Pendant deux jours,Tatsuki fut tellement submergé de travail qu'il n'eut pas le temps d'appeler Abel afin de s'entretenir avec lui. Ces derniers temps, le yakuza se penchait surtout sur les affaires de son casino qui lui prenaient énormément de temps. Allongé sur le fauteuil de son bureau, il décida de prendre une petite pause et d'appeler Abel.Une étrange idée lui traversa l'esprit : aller au cinéma. Cela faisait un éternité qu'il n'y avait pas mis les pieds, et il n'y avait jamais été avec le blond. Il décrocha le combiné de son téléphone pour proposer cette sortie au jeune blond.

"Salut, c'est moi...oui merci et toi? Hmm...je vois. Qu'est-ce tu fais?.....moi je suis à la société, je m'accorde une pause. Bien, bien...jme demandais si ça te disait de sortir ce soir? Oh, un cinéma ça serait pas mal, en plus je ne bosse pas demain, et j'ai besoin de me détendre un peu. On a qu'à aller aux salles "Arcade".
Hmm...bah écoute on fait comme ça...vers 21h alors, y a une séance dans ces eaux-là...par contre on se rejoint directement là-bas, je quitte tard, et il faudra que je passe me changer d'abord beau blond.
Ok, à t'aleur...


Le jeune Oyabun raccrocha sourire aux lèvres tel un enfant. Il termina sa journée dans l'attente de sa soirée. Il fonça chez lui dès que sa réunion fut terminée, puis il se doucha et se changea en un temps record.
Il opta pour un jean noir, un léger sous-pull et une petite veste. Il ne faisait pas très froid, il s'habilla donc léger.
Il finit par arriver devant le cinéma.
Il aperçu Abel qui était déjà au point de rendez-vous...il avait un style différent.


« Salut beau brun. Tu as fini par m’écouter et trouver du temps pour te détendre à ce que je vois… Alors, quel programme pour ce soir ? »

Le yakuza écrasa sa cigarette en éclatant de rire.

"Tu vois que même moi suis capable de changer...sinon pour être franc, je ne sais pas ce qu'il y a à l'affiche"


Le yakuza avait eu une subite envie sans cibler un film en particulier. Ils pénétrèrent dans le cinéma afin de visualiser les différents écrans. Il y avait surtout des films de variété japonaise et des films romantiques...rien de bien alléchant. Le yakuza se dirigea vers un panneau qui attira un peu plus son attention.

"Kiss of Death?...Un film d'action américain...ça peut pas être plus à chier que le reste nan? Qu'en dis-tu? Les films romantiques c'est pas mon truc..."


Abel n'opposa aucune résistance quant au choix du jeune brun. En même temps c'était très limité. Tatsuki se dirigea donc au comptoir pour prendre les tickets. Une fois entré, Abel se dirigea vers le stand de sucreries pour prendre quelques collations : chocolats, pop corn et soda. Le jeune blond était friand de tout cela. Tatsuki prit juste une bouteille d'eau. Il avait peu d'appétit de toute façon, et un goût modéré pour le sucré. Les deux hommes entrèrent ensuite dans la salle. Le yakuza chercha de bonnes places tandis que le blond portait le plateau.


"Viens, y a une bonne place"


Tatsuki avait trouvé deux sièges bien à l'écart et vers le fond pour être tranquille...

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Soirée ciné et jeu avec le feu... [Tatsu chéri] (TERMINE)   Jeu 9 Avr - 16:38

"Tu vois que même moi suis capable de changer...sinon pour être franc, je ne sais pas ce qu'il y a à l'affiche"

Abel sourit simplement à ces paroles puis entra dans le cinéma en compagnie de Tatsuki. Que pouvaient-ils aller voir ? Ils passèrent quelques minutes à regarder les écrans où s’affichaient les programmes et les séances des films à l’affiche. Il n’y avait pas beaucoup de choix. C’était soit des films sans beaucoup d’histoire, soit des films romantiques. Le grand blond n’aimait pas ces derniers et ce n’était vraiment pas le moment d’aller en voir un. Entre ex, cela ferait un peu tache. Et puis, de toute façon, ce genre de films à l’eau de rose étaient faits pour les adolescentes et les femmes rêvant du prince charmant. C’était idiot.

"Kiss of Death?...Un film d'action américain...ça peut pas être plus à chier que le reste nan? Qu'en dis-tu? Les films romantiques c'est pas mon truc..."

« Hum… Oui, pourquoi pas. Allons-y pour celui-là alors. »

Leur choix fait, les deux hommes se dirigèrent vers un guichet pour prendre leurs places. Et, une fois celui-ci passé, Abel ne put s’empêcher de faire une halte au stand de sucreries. Il avait perdu du poids durant ces deux mois. Il pouvait donc se permettre quelques extras pour se rattraper. De toute façon, même sans cette excuse il se serait laissé tenter. Il acheta donc un paquet de chocolats, une limonade et du pop corn, non pas sucré mais salé. Il savait que Tatsuki n’était pas friand du sucré donc là, il n’aurait pas d’excuse pour ne pas piocher dans le seau à pop corn. Et puis le yakuza avait bien besoin de manger aussi. Ce n’était pas avec une bouteille d’eau qu’il allait reprendre des forces… Les deux hommes se rendirent à la salle où était projeté leur film puis cherchèrent des places.

"Viens, y a une bonne place"

Portant le plateau avec tous ses achats, Abel le suivit jusqu’aux deux places vers le fond. Elles étaient à l’écart des places déjà occupées. Les gens préféraient se mettre au milieu ou tout devant, au risque d’avoir mal au cou à force de lever la tête vers l'écran. Le grand blond préférait toujours se mettre à l’écart. Cela évitait de se retrouver à côté de quelqu’un qui faisait trop de bruit avec ses paquets de bonbons ou qui riait trop fort. Il n’y avait rien de plus énervant au cinéma. Quoique si, les gens qui n’arrêtaient pas de parler ou qui laissaient leur portable allumé. D’ailleurs, Abel sortit le sien et l’éteignit avant de le remettre dans la poche de sa veste. Il retira ensuite celle-ci pour être plus à l’aise.

« J’ai pris du pop corn salé. Sers-toi si tu veux. » proposa t-il en piochant dedans et en en mangeant un peu.

Cela lui faisait bizarre de se retrouver au cinéma avec Tatsuki. Ils n’avaient jamais fait de telle sortie auparavant, lorsqu’ils étaient encore amants. Cela ressemblait un peu à un rendez-vous d’adolescents qui allaient profiter de l’obscurité pour flirter. Mais Abel savait qu’il ne se passerait rien. Ils n’étaient qu’amis pour l’instant. Cela serait bien sûr mieux s’ils étaient amants mais on ne pouvait pas toujours avoir ce que l’on voulait dans la vie. Et puis, amis, c’était mieux que rien. Malgré tout, Abel aimait passer du temps avec Tatsuki, à parler, à se détendre, à regarder un film…


« J’espère que le film sera bien. Je vais regretter d’être venu sinon… » dit-il en tirant légèrement la langue, tel un gamin, pour taquiner Tatsuki.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Soirée ciné et jeu avec le feu... [Tatsu chéri] (TERMINE)   Jeu 9 Avr - 21:29


« J’ai pris du pop corn salé. Sers-toi si tu veux. »


Tatsuki pouffa de rire à cette gentille attention. Abel connaissait mieux que quiconque les goûts de l'Oyabun qui n'était pas porté sur les sucreries.

« J’espère que le film sera bien. Je vais regretter d’être venu sinon… »

Abel était d'humeur taquine. Le yakuza fit une petite moue et piocha dans le paquet de pop corn. Il ne pouvait s'empêcher de fixer son ami. Content d'être avec lui et auprès de lui, même s'il aurait aimé qu'ils soient un réel couple. Mais peu importe, le plus important était qu'ils étaient ensemble.


"Au pire si tu n'aimes pas, y a d'autres façons de s'occuper..."


Cette fois-ci, c'était lui qui était taquin. Il rendait la pareille au blond en tirant la langue à son tour. Après tout, il n'avait pas tord. Dans la salle, il y avait plusieurs couples, et on pouvait aisément s'imaginer qu'ils feraient autre chose que regarder le film.
La lumière de la salle ne tarda pas à s'éteindre. Leurs oreilles furent frappées par le son assourdissant des baffes de la salle.
Tatsuki mit son portable sur silencieux, vu qu'il ne pouvait pas se permettre de l'éteindre.


"Putain, je hais ces pubs à la con! "

Comme toute séance, le film en question n'allait pas commencer à l'heure. Même pour ce genre de choses, le yakuza n'était pas patient.
D'ailleurs, il s'agitait déjà sur son siège comme un gamin.


"En tout cas, ça me fait plaisir que tu sois là...vraiment plaisir beau blond!"

Tatsuki esquissa un léger sourire à son ex ami.

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Soirée ciné et jeu avec le feu... [Tatsu chéri] (TERMINE)   Jeu 9 Avr - 22:15

"Au pire si tu n'aimes pas, y a d'autres façons de s'occuper..."

Abel leva les yeux au ciel tout en souriant légèrement. De ce côté-là, Tatsuki n’avait pas changé et tentait toujours par tous les moyens de l’embêter. Enfin, cela ne restait que des insinuations. Mais le grand blond préféra ne pas répondre, pour ne pas s’aventurer sur ce terrain glissant. Son corps en manque serait capable de suivre la proposition de l’Oyabun sinon. Heureusement, les lumières s’éteignirent, mais pas complètement, laissant la possibilité aux retardataires de venir s’installer sans problème. Et puis, avant tout film, il y avait ces fameuses publicités qui n’intéressaient personne, pas même Tatsuki. Mais Abel n’en fut pas surpris. Il connaissait beaucoup le yakuza et son caractère très « patient »… Les publicités devaient lui taper sur le système le pauvre. Mais au moins, elles leur permettaient de continuer à parler.

"En tout cas, ça me fait plaisir que tu sois là...vraiment plaisir beau blond!"

« C’est réciproque. Ça me fait plaisir de passer du temps avec toi… »

Même si c’était aussi un supplice. Assis côte à côté, leurs visages se faisant face, il n’y avait que quelques centimètres séparant leurs lèvres. Abel n’avait qu’une envie, franchir cette courte distance pour embrasser son beau brun. Mais s’il faisait cela, cela en serait fini de sa promesse personnelle de ne pas succomber à la tentation. Alors, pour éviter tout débordement, il se pencha pour saisir la bouteille de limonade qu’il avait posée à ses pieds et en but plusieurs gorgées avant de reposer la bouteille. La publicité continuait de passer à l’écran mais personne ne semblait la regarder. Les gens se parlaient, certains couples s’embrassaient pour passer le temps… Abel rêvait d’être à leur place. Pourtant, il pouvait très bien embrasser Tatsuki et était sûr que celui-ci lui rendrait son baiser. Mais ce serait une vraie bêtise.

« Ah, le film commence enfin... » dit-il en posant le seau de pop corn sur les accoudoirs entre eux pour qu'ils se servent sans problème. « Il est en version originale sous-titrée. Je vais pouvoir voir ce que vaut mon anglais. Il y a de grandes différences entre l’anglais et l’américain d’ailleurs ? » demanda t-il en chuchotant maintenant que le film commençait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Soirée ciné et jeu avec le feu... [Tatsu chéri] (TERMINE)   Ven 10 Avr - 19:51


« C’est réciproque. Ça me fait plaisir de passer du temps avec toi… »


Le yakuza était ravi que cette soirée plaisait au jeune blond. Cette sortie ciné était une bonne idée au fond. Il piocha dans le paquet de pop corn, non pas par envie mais plutôt pour se mettre dans l'ambiance et partager quelque chose avec le blond.

« Ah, le film commence enfin... Il est en version originale sous-titrée. Je vais pouvoir voir ce que vaut mon anglais. Il y a de grandes différences entre l’anglais et l’américain d’ailleurs ? »

Le yakuza tira un peu la grimace. Il n'avait pas fait attention à ce détail là, et pensait que le film serait doublé en anglais. Il comprenait mieux maintenant que la salle n'était pas pleine. Peu de gens appréciait de devoir lire en même temps qu'ils regardaient un film. Tatsuki n'aurait évidemment pas besoin de regarder les traductions, quant à Abel, il ne savit pas si son anglais était assez considérable pour suivre des dialogues.


"Hmm..désolé j'avais pas vu que c'était en sous-titré...sinon, l'anglais et l'américain c'est pareil, sauf au niveau de l'accent. Les américains mâchent les mots et n'ont pas une élocution aussi parfaite que les anglais. Ensuite, quelques expressions diffèrent, mais ça devrait être à ta portée"

Il s'approcha du blond en souriant. Même dans l'obscurité, ses yeux gris brillaient.

"Et puis, si tu comprends pas, je pourrai toujours jouer les traducteurs beau blond..."

Il piocha ensuite dans le paquet et fit un léger clin d'œil à Abel en enfournant un pop corn dans sa bouche. Il se concentra ensuite sur le film qui commença entre trombe sur une fusillade...rien de banal pour eux deux. Leur réalité ressemblait à cette fiction.
Abel resta concentrer tout le premier quart d'heure, contrairement à l'Oyabun qui avait du mal à trouver sa pause.


"Alors? Tu comprends?...Tu trouves le film comment?"


Le yakuza se conduisait un peu comme un enfant : il était bavard et ne tenait pas en place.
Il jouait avec sa bouteille d'eau en regardant les autres gens présents. La plupart était des couples. Il se tourna vers Abel et le fixa quelques instants.


*Pfff....ce que je ne donnerais pas pour t'embrasser...*

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Soirée ciné et jeu avec le feu... [Tatsu chéri] (TERMINE)   Ven 10 Avr - 21:12

"Hmm..désolé j'avais pas vu que c'était en sous-titré...sinon, l'anglais et l'américain c'est pareil, sauf au niveau de l'accent. Les américains mâchent les mots et n'ont pas une élocution aussi parfaite que les anglais. Ensuite, quelques expressions diffèrent, mais ça devrait être à ta portée"

Abel était rassuré. Il allait donc voir ce que cela donnait sans lire les sous-titres. Il n’avait encore jamais mis ses nouvelles connaissances en anglais en pratique. Enfin si, juste un peu avec Tatsuki. Lorsqu’ils étaient encore amants, ils se parlaient parfois dans la langue de Shakespeare. En général, c’était des déclarations ou des mots doux. Que ce temps semblait lointain maintenant… Cela manquait au jeune blond de ne plus entendre des « I love you » ou des « sweetheart ». Pourquoi tout devait-il rappeler qu’ils n’étaient plus qu’amis maintenant et que, pour l’instant, ils ne pouvaient ni se dire des mots doux, ni s’embrasser ou autre ? Et pourraient-ils le refaire un jour ?

"Et puis, si tu comprends pas, je pourrai toujours jouer les traducteurs beau blond..."

« Attention, je vais te prendre au mot et te demander de me traduire tout le film. »

C’était agréable de le taquiner ainsi. Cela détendait l’atmosphère et les rapprochait un peu plus. Le jeune tueur piocha lui aussi dans le seau à popcorn et en mangea. Le salé ne le dérangeait pas. Bien sûr, le sucré restait son petit point faible mais il avait voulu prendre du salé pour faire plaisir à Tatsuki. Le voir prendre une simple bouteille d’eau ne lui avait pas plu. Même s’ils n’étaient plus ensemble, Abel désirait prendre soin de l’Oyabun. Cet idiot travaillait trop et ne se souciait pas de sa santé. Un jour, il allait faire un malaise à cause d’une carence quelconque.

Les deux hommes se concentrèrent sur le film. Celui-ci commençait par une fusillade. Malheureusement, le tueur à gage et le yakuza connaissaient cela. Ils étaient habitués aux armes, à la violence, au sang, à la mort… Ils étaient pourtant jeunes mais, depuis l’enfance, ils avaient baigné dans ce genre d’ambiance. Mais, depuis son arrestation et son séjour derrière les barreaux, Abel avait beaucoup réfléchi. Il avait d’étranges envies, comme celle de laisser tomber son métier de tueur, de changer de vie, de se ranger en quelque sorte. S’il se remettait avec Tatsuki, c’était peut-être ce qu’il ferait. Si tous deux risquaient leur vie chaque jour, ils auraient moins de chance de vivre ensemble jusqu’à leurs vieux jours. Et puis, s’ils devaient avoir un ou des enfants, autant qu’il y en ait au moins un qui reste souvent à la maison.


"Alors? Tu comprends?...Tu trouves le film comment?"

« Ça va. Je triche un peu de temps en temps en lisant les sous-titres… »

Il tourna un instant la tête vers Tatsuki pour lui sourire. Même si ce film mettait à rude épreuve ses connaissances en anglais, cette soirée cinéma lui plaisait beaucoup. Il aimerait qu’elle se passe autrement, bien sûr, mais sa raison l’en dissuadait. Il préféra donc reporter son attention sur le film, piochant de temps à autre dans le popcorn. Mais, après quelques minutes passées à regarder le film, il se rendit compte que quelque chose le dérangeait. Il jeta un regard en coin pour voir les mains de Tatsuki martyriser sa bouteille d’eau en la secouant légèrement et en la faisant rouler entre ses mains. L’Oyabun ne semblait pas vouloir tenir en place, ce qui n’était pas très étonnant. Il était l’exact opposé d’Abel qui était presque toujours très calme et posé.

« Quelque chose ne va pas ? Tu n’aimes pas le film ? » demanda t-il en tournant la tête vers lui et en laissant tomber un instant le film.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Soirée ciné et jeu avec le feu... [Tatsu chéri] (TERMINE)   Ven 10 Avr - 22:14

« Ça va. Je triche un peu de temps en temps en lisant les sous-titres… »


Tatsuki savait que le blond avait fait des progrès dans son anglais, mais pas encore assez pour comprendre une discussion fluide et rapide. Surtout qu'il s'agissait d'américain.

"Si ta proposition tient toujours, je pourrai t'aider dans la traduction"


Bien évidemment, il taquinait Abel qui semblait assez captivé par le film.

« Quelque chose ne va pas ? Tu n’aimes pas le film ? »

Le jeune yakuza stoppa son petit numéro avec sa bouteille d'eau. Il avait l'air un peu bête de jouer avec comme un gamin.

"Euh ... nan, nan c'est pas ça...tu me connais hein? Je tiens pas en place"

Il éclata de rire un peu nerveusement, ne sachant pas quoi dire d'autre. En réalité, il regardait très peu la télévision. Il ne tenait tout simplement pas en place ou alors, il fallait vraiment un programme original pour capter son attention et son intérêt.
Il fit tout de même l'effort de se concentrer sur l'écran, afin de ne pas gêner Abel...Si le blond n'était pas là, il se serait déjà enfui de ce maudit cinéma. C'était juste la compagnie du jeune tueur qui lui plaisait, peu importe le lieu en fait, tant qu'il pouvai têtre avec lui.
Il finit par se lever, prétextant une envie d'aller aux toilettes.
Il en profita pour s'en griller une petite cigarette entre deux cabinets malgré l'interdiction de fumer.
Il revint 10 minutes après dans la salle de cinéma. Au moment où il se faufila entre les sièges pour reprendre sa place, il trébucha et tomba sur Abel. Il releva la tête et se trouva nez à nez avec le visage qu'il convoitait tant. Son premier réflexe fut de lui caresser le visage délicatement tout en le fixant et en souriant. Ils étaient tellement prêt l'un de l'autre, qu'ils pouvaient humer le parfum de chacun.


"Ça va beau blond, je ne t'ai pas fait trop mal?"


Même sa voix devint plus douce et plus sensuelle. Un réflexe sans doute...
Il eut un autre réflexe qui fut de s'approcher lentement du jeune blond, jusqu'à ce que ses lèvres soient à quelques centimètres des siennes. Il n'arrivait décidément pas à être "ami" avec Abel. Il ne désirait qu'une seule chose : l'embrasser.

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Soirée ciné et jeu avec le feu... [Tatsu chéri] (TERMINE)   Ven 10 Avr - 23:11

"Euh ... nan, nan c'est pas ça...tu me connais hein? Je tiens pas en place"

Tatsuki semblait nerveux. Abel se dit que le film ne devait pas lui plaire. Il savait l’Oyabun très difficile, même lorsqu’il s’agissait de films. Lorsqu’ils vivaient encore ensemble, ils avaient peu regardé la télévision ensemble. En général, lorsqu’ils avaient été devant un programme, le grand blond avait regardé concentré l’écran, tandis que Tatsuki était assis à côté de lui, son ordinateur portable sur les jambes pour pouvoir continuer à travailler à la maison. Mais là, il n’y avait aucun ordinateur pour l’occuper. Le jeune assassin était un peu gêné d’apprécier le film alors que Tatsuki s’ennuyait à mourir. Le yakuza fit tout de même semblant de s’intéresser à la projection, bien qu’au bout d’un moment, il finit par sortir se rafraichir un peu. Abel se retrouva donc seul un court moment. Même s’il était captivé par le film, il trouva le temps long seul. Heureusement, il perçut du mouvement à ses côtés. Mais, lorsqu’il tourna la tête pour voir Tatsuki arriver, il reçut le yakuza sur lui. Par réflexe, il l’attrapa par les bras pour éviter qu’il ne tombe encore plus sur lui… quoiqu’ils fussent déjà assez proches.

"Ça va beau blond, je ne t'ai pas fait trop mal?"

« Non, ça va… »

Même si tout semblait aller bien vu qu’aucun des deux ne s’étaient fait mal, Abel n’allait pas bien. Il était beaucoup trop proche de Tatsuki. Il pouvait sentir son parfum enivrant, mélangé à l’odeur de cigarette lui indiquant que l’Oyabun avait profité de sa courte sortie pour fumer une cigarette. Le grand blond ne parvenait plus à détourner le regard de ces yeux gris et remplis de tendresse et d’envie. Il sentit son rythme cardiaque s’accélérer. Son cœur se serrait dans sa poitrine. Il fit inconsciemment un léger geste de la tête vers la main qui le caressait pour accentuer ce doux geste. Tatsuki ne faisait aucun effort pour retourner à sa place, restant sur le corps d’Abel. Puis il finit par bouger, mais pas dans le bon sens. Son visage se rapprochait dangereusement de celui du tueur. Leurs lèvres n’étaient séparées que de quelques centimètres. Abel pouvait légèrement sentir le souffle de Tatsuki.

Il resta un instant encore le regarder dans les yeux, attiré mais à la fois perdu. Malheureusement pour lui, son cœur prit l’ascendant sur sa raison. Il lâcha l’un des bras de Tatsuki qu’il tenait depuis la chute, et porta sa main au visage du yakuza. Il le caressa d’abord du bout des doigts, avant de poser complètement sa main sur la joue de celui qu’il aimait. Il s’avança lentement vers son ami, franchissant les derniers centimètres séparant leurs lèvres, puis finit par apposer tendrement les siennes sur celles de Tatsuki. Il resta quelques secondes ainsi, sans bouger, avant de l’embrasser réellement. Il n’entendait même plus les sons assourdissant sortant des baffes. Seuls les battements de son cœur et le souffle court de l’Oyabun lui parvenaient aux oreilles. Il embrassa son aimé, son baiser se faisant de plus en plus passionné. Deux mois, deux mois qu’il ne l’avait pas embrassé. Ce manque se faisait ressentir dans son baiser. Il avait du mal à reprendre le contrôle de son cerveau. Pour l’instant, c’était son corps et ses désirs qui parlaient. Mais Abel finit par poser ses mains sur le torse de Tatsuki pour le repousser doucement. Il ferma les yeux et colla son front à celui du yakuza.


« Pourquoi est-ce si difficile ? » demanda t-il dans un souffle. « J’ai envie de toi, d’être avec toi… Pourtant, il ne faut pas, pas maintenant… »

Il avait du mal à rendre cohérentes ses pensées. Cette grande proximité l’empêchait de réfléchir convenablement. Il avait encore envie de goûter à ces lèvres qui n’appelaient qu’au crime. Il les désirait tellement, tout comme l’homme qui avait trébuché sur lui. Il avait envie de lui, d’être avec lui, pour toujours. Mais il ne fallait pas. Ils devaient mettre au clair certaines choses avant, comme le problème que causait Hidekazu. C’était la seule chose dont Abel avait envie de parler. Il fallait qu’il sache, avant de laisser parler ses sentiments et revenir près de Tatsuki. Il enfouit son visage dans le cou de l’Oyabun et respira son doux parfum. Il se faisait du mal mais, pourtant, il ne trouvait pas la force de le repousser plus. Il avait peur de le perdre à nouveau. Il caressa du bout du nez la peau de Tatsuki, trouvant tout de même la force de ne pas l’embrasser dans le creux du cou.

« Tu es vraiment le Diable pour me tenter de la sorte… » murmura t-il en gardant les yeux fermés et en serrant Tatsuki contre lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Soirée ciné et jeu avec le feu... [Tatsu chéri] (TERMINE)   Sam 11 Avr - 12:00

Tatsuki aimait jouer aux jeux dangereux, bien que pour une fois c'en n'était pas un. Il désirait vraiment se remettre avec son ex amant. ll resta le visage quasi collé à lui tout en le caressant, mais la réaction la plus surprenante vint du jeune blond, que répondit à ses caresses et qui ne tarda pas à l'embrasser. Le yakuza avait attendu ce moment...ce baiser qui avait l'air d'être leur tout premier était si passionné. Tatsuki ferma les yeux et se laisser bercer par la douce étreinte de son ami.
Il parcourut la lèvre supérieur du blond du bout de la langue, doucement, doucement... Ce magnifique moment prit malheureusement fin, lorsqu'Abel repoussa doucement et sans brutalité le jeune brun, puis il colla son front au sien.


« Pourquoi est-ce si difficile ? J’ai envie de toi, d’être avec toi… Pourtant, il ne faut pas, pas maintenant… »


Il enlaça ensuite le yakuza.

« Tu es vraiment le Diable pour me tenter de la sorte… »

Tatsuki qui était dans les bras du blond ne répondit rien, simplement...parce qu'il était fortement agacé. Il trouvait qu'il avait déjà été assez patient...bon, cela faisait moins d'une semaine qu'ils s'étaient retrouvés, mais c'était déjà trop pour lui...
Il garda les yeux ouverts tout en serrant les dents. Abel avait l'air indécis, mais satisfait de cette situation pour le moment, même si ses paroles étaient paradoxales.
Tatsuki resta plusieurs minutes dans les bras du blond qui avait eu la merveilleuse idée de glisser son visage au creux du cou du yakuza...pas meilleure idée pour attiser son désir.
Ce fut donc cette fois-ci Tatsuki qui se dégagea de l'étreinte de son ami.Mais, il le fit de façon plus brutale par peur de ne pas pouvoir se contenir. Il reprit place à côté du blond et s'assit avec dépit en poussant un long soupir.


"Ecoute...je suis désolé, mais je ne vais pas pouvoir tenir comme ça...j'ai fait pourtant des efforts...mais je savais que je ne pourrais pas rester simple "ami" avec toi..."

Autant être franc et poser le problème sur le table. Qui sait, peut-être qu'ils trouveraient des solutions et qu'ils perceraient l'abcès. L'Oyabun avait fait des efforts, mais il savait qu'il avait presque atteint ses limites ; il ne voulait pas empirer les choses en étant désagréable.

"Dis moi franchement ce qu'il y a...je...enfin, tu me dis que t'as envie d'être avec moi et que c'est difficile..."

Il posa la main sur sa tête en levant les yeux en l'air.

"Tes mots et tes gestes sont en contradiction...quoi, tu joues avec moi c'est ça? C'est ta façon de te venger ? Pourtant je me suis déjà mis à genou, tu veux que je recommence c'est ça?"


Le ton prit par le yakuza montrait son agacement et sa lassitude.

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Soirée ciné et jeu avec le feu... [Tatsu chéri] (TERMINE)   Sam 11 Avr - 16:48

Après plusieurs minutes d’étreinte, Tatsuki se dégagea assez brutalement pour reprendre place sur le siège à côté d’Abel. Le grand blond resta un instant sans rien dire. Il ne savait pas comment prendre cette réaction. L’Oyabun avait rendu son baiser. Cela signifiait qu’il n’y était pas contre et qu’il avait apprécié, non ? Alors, pourquoi semblait-il agacé ? Abel était complètement perdu et son esprit finit par redescendre sur terre. Il n’aurait pas dû l’embrasser. Il n’aurait pas dû venir tout simplement. Il savait pourtant que c’était jouer avec le feu et il venait de se brûler. Il soupira à son tour et se passa une main sur le visage, retirant les quelques mèches blondes qui étaient sorties de sa queue de cheval pour les coincer derrière son oreille.

"Ecoute...je suis désolé, mais je ne vais pas pouvoir tenir comme ça...j'ai fait pourtant des efforts...mais je savais que je ne pourrai pas rester simple "ami" avec toi..."

Tatsuki semblait penser être le seul à souffrir de cette situation. Son côté égoïste refaisait surface alors que, il y avait deux jours de cela, il s’était montré si doux et compréhensif. Abel leva les yeux vers l’écran, où une course poursuite se déroulait. Mais celle-ci ne l’intéressait pas. C’était comme s’il ne la voyait pas en fait. Il était perdu dans ses pensées. Que pouvait-il bien faire ou dire ? Lui aussi avait du mal à rester simplement ami avec Tatsuki. Pourtant, il prenait sûr lui et faisait beaucoup d’efforts, alors qu’une seule chose lui venait en tête lorsqu’il voyait l’Oyabun : l’embrasser et lui faire l’amour. Il était totalement en manque, en manque de cet homme qu’il aimait plus que tout au monde. Pourquoi tout devait-il être si difficile en amour ?

"Dis moi franchement ce qu'il y a...je...enfin, tu me dis que t'as envie d'être avec moi et que c'est difficile... Tes mots et tes gestes sont en contradiction...quoi, tu joues avec moi c'est ça? C'est ta façon de te venger ? Pourtant je me suis déjà mis à genou, tu veux que je recommence c'est ça?"

Ces paroles blessèrent Abel. Il ne jouait pas du tout avec lui et ne désirait en aucun cas se venger. Ses envies de vengeance étaient bien loin maintenant. Cela faisait longtemps qu’il avait laissé tomber cette idée. Comment Tatsuki pouvait-il le croire capable de cela maintenant ? Après les bons moments qu’ils avaient passés en étant de simples « amis » ? De plus, le yakuza l’avait sorti du commissariat. Abel ne pouvait vraiment pas oublier ce détail et s’en prendre à lui. Il resta un moment silencieux. Que pouvait-il répondre à cela ? Tatsuki semblait penser que le simple fait de se mettre à genou pouvait tout résoudre. Or, c’était faux. Il agissait encore comme un gamin.

« Arrête de dire ça. Je ne pourrai jamais jouer avec toi. » dit-il, sans même regarder Tatsuki dans les yeux, blessé qu’il l’en croit capable. « Ce qu’il y a, c’est Hidekazu-sama. Je me fiche qu’il ne m’aime pas ou qu’il veuille me rabaisser mais… je ne veux pas qu’il te touche. C’est comme si vous étiez amants et non père et fils. Je veux être le seul à pouvoir te toucher Tatsuki. »

Il n’osa pas relever la tête. Il savait que le sujet « Hidekazu » était très dangereux à aborder. A chaque fois qu’ils en avaient parlé, cela avait fini par une dispute ou une rupture. Abel en avait assez de souffrir en silence de cette relation entre le « Père » et l’Oyabun. Pendant plus de huit mois, Tatsuki avait été le seul à pouvoir le toucher. Il lui était resté fidèle, même lorsqu’ils étaient séparés. Il savait qu’on ne pouvait pas en dire autant du yakuza. Il y avait eu Hidekazu, Cassandre et sûrement plusieurs inconnus durant ces deux derniers mois. Abel savait que Tatsuki ne voyait pas ses parties de jambes en l’air avec Hidekazu comme de l’infidélité mais cela en était bel et bien.

« C’est la seule chose qui m’empêche de retourner avec toi. Je suis prêt à tout te pardonner sinon, même cette histoire avec Cassandre. Mais je ne pourrai jamais te partager avec quelqu’un d’autre. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Soirée ciné et jeu avec le feu... [Tatsu chéri] (TERMINE)   Sam 11 Avr - 19:14


« Arrête de dire ça. Je ne pourrai jamais jouer avec toi. Ce qu’il y a, c’est Hidekazu-sama. Je me fiche qu’il ne m’aime pas ou qu’il veuille me rabaisser mais… je ne veux pas qu’il te touche. C’est comme si vous étiez amants et non père et fils. Je veux être le seul à pouvoir te toucher Tatsuki. »


Alors, c'était donc ça...Hidekazu...le sujet le plus délicat à aborder pour le yakuza. Abel avait toujours ce problème concernant la relation entre les deux hommes. Au fond, il n'avait pas tord, et Tatsuki le savait. Mais, le lien qu'il avait avec le "Père" était si fort qu'il ne pouvait pas concevoir de le trahir en l'abandonnant. Lui, voyait cela comme une trahison. Lâcher son mentor qui lui avait sauvé la vie et qui l'épaulait en toute circonstance, il ne le pouvait pas.
Comment expliquer les rapports qu'ils avaient ? Il ne le pouvait pas. Pour lui, ça avait toujours été normal et ça avait commencé bien avant qu'il rencontre le blond. Il ne s'était jamais posé de question parce qu'il ne voulait pas s'en poser. Ce n'est pas qu'il prenait un plaisir à être aussi intime avec celui qu'il appelait son père...mais, c'était comme ça.


« C’est la seule chose qui m’empêche de revenir avec toi. Je suis prêt à tout te pardonner sinon, même cette histoire avec Cassandre. Mais je ne pourrai jamais te partager avec quelqu’un d’autre. »


Tatsuki visiblement agacé gardait les yeux fixés sur l'écran. Bien entendu, il ne regardait pas le film, il n'entendait même pas les dialogues, mais il n'avait pas envie de croiser le regard d'Abel.


"Je dois choisir entre toi et lui c'est ça?"

Ca faisait mal de le dire, mais c'était grossomodo cela. L'Oyabun savait qu'il ne pouvait pas laisser le "Suprême", cela voulait donc dire qu'il fallait mieux qu'il renonce dès maintenant à Abel?
Celui-ci avait toujours fermé les yeux sur ce point là, alors pourquoi ne pas continuer à le faire?


"Tsk...bullshit!"

Assez déçu de la requête du blond, il ne savait plus quoi dire. En réalité, il pensait que tout allait se résoudre assez vite et que le blond voulait simplement prendre son temps, vu le temps qu'ils avaient passé séparé. Mais, ça allait être bien plus difficile apparemment...
Le jeune brun resta silencieux un long moment, un très long moment même...malgré le film qui était projeté, le temps paraissait long et ce silence [qui n'en n'était pas un, vu le son assourdissant de la salle], était très pesant.
D'ailleurs, le film allait bientôt se terminer. Plus de trois quart d'heure s'était écoulé entre les derniers mots du yakuza et le momet présent.

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Soirée ciné et jeu avec le feu... [Tatsu chéri] (TERMINE)   Sam 11 Avr - 20:14

"Je dois choisir entre toi et lui c'est ça?.. Tsk...bullshit!"

Abel avait envie de partir loin, très loin de Tatsuki. Il détestait le voir et le mettre en colère. Là, c’était exactement ce qu’il était en train de faire. Mais l’Oyabun lui avait demandé ce qui n’allait pas. Le grand blond lui avait donc répondu, très sincèrement. Après, que pouvait-il répondre à cette nouvelle question ? Tatsuki devait-il choisir entre Hidekazu et Abel ? Oui et non. Le tueur aimerait que le yakuza abandonne complètement le « Suprême ». Mais, d’un côté, il savait que ne plus l’avoir dans sa vie le ferait souffrir. Même s’il ne comprenait pas la relation unissant les deux mafieux, il voyait à peu près son intensité. Hidekazu était quelqu’un de très important pour Tatsuki, sûrement la personne la plus importante à son cœur en fait. Abel n’était simplement que le second.

Le jeune blond n’avait jamais voulu en arriver là, en arriver à obliger Tatsuki à choisir entre lui et Hidekazu. Il s’était juré de ne jamais lui imposer ce choix. Mais, après tout ce qui s’était passé à cause du parrain, il n’avait plus le choix. Le vieil homme avait tout fait pour les séparer, consciemment ou insciemment. Il avait pesé comme une épée de Damoclès sur le couple, le coupant à plusieurs reprises. Abel en avait assez de jouer à cela. Soit Tatsuki et lui redevenaient amants et faisaient leur vie ensemble, soit ils se disaient adieu pour toujours. Le jeune assassin avait dit ce qu’il avait à dire, avait avoué qu’il serait prêt à tout pardonner au yakuza… Maintenant, c’était à ce dernier de faire son choix.

Un long silence s’installa entre les deux ex amants. Abel ne savait pas si Tatsuki réfléchissait ou bien désirait l’ignorer complètement jusqu’à la fin du film, pour montrer son mécontentement. Le tueur était gêné. Il avait vraiment envie de partir. Cela ne servait à rien de rester. L’Oyabun ne lui parlait plus depuis bientôt trois quarts d’heure, et suivre le film était devenu impossible, ayant loupé une grande partie. Abel noya donc son désespoir dans les chocolats qu’il avait achetés et les mangea presqu’en un temps record. Il avait hâte que ce maudit film qu’il avait pourtant adoré au début se termine. Il pourrait enfin partir et rentrer chez lui. S’il le faisait là, avant la fin, Tatsuki allait encore lui reprocher quelque chose… Abel soupira, avant de se décider enfin à parler.


« Je sais qu’il est la personne la plus importante pour toi. Il t’a sauvé la vie, est comme un modèle et un père pour toi… Je ne veux pas que tu aies à choisir Tatsuki. Je souhaite juste que vous arrêtiez de coucher ensemble, qu’il soit juste comme un vrai père pour toi, rien de plus… Qui sait, si on se remet ensemble et qu’on a des enfants, il pourra être leur grand-père. » dit-il, pour essayer de détendre l’atmosphère mais aussi pour montrer sa bonne foi. « Vous avez toujours eu des relations père/fils avant qu’on devienne amants. Qu’est-ce qui poserait problème ? »

Il n’y comprenait vraiment rien à cette relation. Il désirait donc savoir. Tatsuki n’avait jamais pu lui expliquer clairement ce qui se passait entre lui et Hidekazu. C’était peut-être le moment d’en parler sérieusement. Abel savait que jamais l’Oyabun ne laisserait tomber le parrain, par reconnaissance mais aussi par fierté. Le tueur accepterait que les deux hommes continuent à se voir, mais seulement comme un père et un fils. De plus, il avait laissé entendre que, si jamais ils avaient des enfants, il ne refusait pas qu’Hidekazu soit un peu comme un grand-père pour eux. Après tout, si le « Suprême » était comme un père pour Tatsuki, ce serait tout à fait normal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Soirée ciné et jeu avec le feu... [Tatsu chéri] (TERMINE)   Sam 11 Avr - 21:16


Autant dire que l'ambiance était pourrie. Tatsuki bras appuyé sur le dossier de son siège se forçait à regarder un film dont il se fichait royalement, et Abel qui ne savait sans doute pas plus quoi faire, mangeait ses chocolats et ses pop corn. Lassé par cette atmosphère lourde, il se décida à prendre la parole.


« Je sais qu’il est la personne la plus importante pour toi. Il t’a sauvé la vie, est comme un modèle et un père pour toi… Je ne veux pas que tu aies à choisir Tatsuki. Je souhaite juste que vous arrêtiez de coucher ensemble, qu’il soit juste comme un vrai père pour toi, rien de plus… Qui sait, si on se remet ensemble et qu’on a des enfants, il pourra être leur grand-père. Vous avez toujours eu des relations père/fils avant qu’on devienne amants. Qu’est-ce qui poserait problème ? »


Ses mots allèrent directement en plein cœur au yakuza. Abel parlait encore mariage et enfant, et même d'intégrer Hidekazu à leur petite famille. A ce moment-ci, Tatsuki voyait à quel point le blond l'aimait. Il était prêt à tout, même à supporter le Suprême, pourvu que son amant lui restait fidèle...Le jeune brun savait tout de même un peu que le blond avait raison. Il se tourna vers lui et l'enlaça sans lui laisser le temps de réagir.

"Bien...je ne veux pas te perdre...je ferai ce que tu désires si ça peut prouver que je t'aime beau blond..."


Aussi surprenant que cela puisse être, Tatsuki revint sur ses paroles.
Il détruit en une fraction de seconde son raisonnement et le comportement qu'il avait adopté depuis des années envers le "Père". Il ne renoncerait pas à lui certes, mais il garderait des distances, plus convenables. Il continua de serrer le jeune blond dans ses bras.


"Tout est de ma faute...pour toi...mais aussi pour lui...c'est moi qui me suis donné à lui en premier il y a plusieurs années, alors...qu'il était encore marié. Et...je ne me suis ensuite plus jamais refusé à lui, en pensant que c'était le prix à payer pour m'avoir sauvé la vie et soutenu tout le temps...mais je me suis trompé..."


Le yakuza reconnaissait la "non normalité" de leur relation. C'était lui qui s'était jeté dan les bras d'Hidekazu, alors que celui-ci ne l'aurait sans doute jamais touché...Ce qu'il n'avait jamais dit avant à Abel, c'était qu'il était hétéro à la base. Il avait sûrement apprécié le corps de l'Oyabun par la suite... les deux hommes n'avaient pas vraiment de relation suivie, étant donné qu'ils avaient eu chacun de leur côté des conquêtes.
Ils se respectaient mutuellement même si Hidekazu avait une plus grande influence sur le jeune yakuza, et un comportement paternel et protecteur... en effet, leur relation était compliquée.
Ils étaient les seuls à la comprendre et à l'accepter.
Le film ne tarda pas à se terminer, et les lumières se rallumèrent. Les gens quittaient petit à petit la salle.
Le yakuza continua de serrer le blond. Il ne voulait plus le perdre et il était prêt à faire tout ce qui était possible pour cela...même si pour cette fois-ci, ça allait être très complexe de parler à Hidekazu...
Il s'était mis à genou en laissant sa fierté de côté, et il était prêt à affronter son "père" pour celui qu'il aimait.
Tatsuki se recula tout en caressant les cheveux de son ami.


"Ai shiteru"


Il se rapprocha du jeune blond tout en souriant. Il posa ensuite doucement ses lèvres sur les siennes, se fichant éperdument des gens qu'il pouvait encore y avoir autour d'eux.

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Soirée ciné et jeu avec le feu... [Tatsu chéri] (TERMINE)   Sam 11 Avr - 22:07

"Bien...je ne veux pas te perdre...je ferai ce que tu désires si ça peut prouver que je t'aime beau blond..."

Abel resta un moment immobile. Il ne s’était pas du tout attendu à une réaction aussi vive de la part de Tatsuki. L’Oyabun s’était littéralement jeté sur lui pour le serrer dans ses bras et lui dire des mots qui ne pouvaient que faire plaisir au tueur. Alors voilà, plus aucune tension ? Plus aucune dispute ? Plus aucune infidélité ? Abel avait l’impression qu’un énorme poids avait été retiré de ses épaules. Il respirait à nouveau. Il n’était plus confiné dans la petite bulle qu’il s’était formé et où il tolérait tous les débordements de Tatsuki. Celui-ci n’allait plus le tromper. Heureux, Abel répondit à l’étreinte de son amant. Il pouvait enfin le considérer comme tel. Tout était rentré dans l’ordre, en mieux même.

"Tout est de ma faute...pour toi...mais aussi pour lui...c'est moi qui me suis donné à lui en premier il y a plusieurs années, alors...qu'il était encore marié. Et...je ne me suis ensuite plus jamais refusé à lui, en pensant que c'était le prix à payer pour m'avoir sauvé la vie et soutenu tout le temps...mais je me suis trompé..."

Abel ferma les yeux et resserra son étreinte autour de Tatsuki. Le yakuza ouvrait son cœur et dévoilait une partie secrète de sa relation avec Hidekazu. Le grand blond fut plus que surpris en sachant que le parrain avait été marié. Il le pensait homosexuel à 100%, comme lui. Mais en réalité, le « Suprême » était dans le même cas que Ren. Ils avaient été mariés mais avaient tout de même des penchants pour les hommes et étaient notamment attirés par Tatsuki. Abel se demandait comment un homme comme le jeune Sugiura avait pu tomber sous son charme. Le yakuza avait tout le monde à ses pieds et, pourtant, il était amoureux de celui qui lui donnait le plus de fil à retordre. Même pour cela il était difficile.

Le film venait de terminer. Le générique était en train de passer sur l’écran tandis que les lumières s’allumaient. Les gens se levaient et quittaient peu à peu la salle. Pourtant, les deux amants ne faisaient aucun geste pour se lever. Ils étaient si bien là, de nouveau ensemble. Aucun d’entre eux ne desserrait l’étreinte. Ils restèrent un moment ainsi enlacés. Abel était tellement heureux. Il ne savait pas quels mots avaient fait changer d’avis Tatsuki mais il s’en fichait un peu maintenant. Le principal, c’était que l’Oyabun ne lui en veuille plus et redevienne son amant. D’ailleurs, il n’avait pas perdu ses bonnes habitudes. Sa main dévia rapidement vers les cheveux d’Abel. Le tueur lâcha d’une main son aimé et défit sa queue de cheval. Il secoua ensuite légèrement la tête pour replacer sa chevelure normalement, comme l’aimait Tatsuki.


"Ai shiteru"

« Ai shiteru. »

De nouveau, plus rien autour d’eux ne compta. Ils s’embrassèrent tendrement, Abel faisant attention de ne pas se montrer aussi gourmand que lors de leur dernier baiser. Il caressa doucement le visage de son amant, avant de glisser ses doigts dans ses cheveux bruns. Il n’avait plus envie de quitter le cinéma maintenant. Il voulait rester là, à embrasser son beau brun. Il ne savait pas si le film s’était bien fini mais cette soirée se terminait en un « happy end ». Et encore, Abel n’avait pas l’intention d’en rester là. Pour une fois que ce serait lui qui demanderait à faire l’amour. Quoique Tatsuki devait en avoir autant envie que lui pour fêter cette réconciliation qui serait la dernière. Le grand blond finit par rompre le baiser et approcha sa bouche de l’oreille du yakuza.

« Ça te dit de passer la nuit chez moi beau brun ? » demanda t-il d’une voix douce et sensuelle, avant de mordiller légèrement le lobe de Tatsuki.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Soirée ciné et jeu avec le feu... [Tatsu chéri] (TERMINE)   Sam 11 Avr - 22:51

Tatsuki fut soulagé de voir que le jeune blond lui rendit son baiser. Il profita de ce moment comme si c'était la première ou la dernière fois qu'il pouvait l'étreindre.


« Ça te dit de passer la nuit chez moi beau brun ? »


Le yakuza resta quelques instants sans réagir ; très étonné que le blond soit demandeur. Lorsque celui-ci lui mordilla sensuellement l'oreille, il sursauta légèrement. Il était en manque de son beau blond, et en manque d'amour. Avoir des rapports sexuels sans sentiment n'était pas aussi plaisant que de faire l'amour à la personne que l'on aime.
Il fit face au blond en collant son front au sien.


"Tu es sûr? Je ne veux pas aller trop vite"


Il mentait bien évidemment. Il rêvait de passer enfin à l'étape supérieure et que tout redevienne comme avant, mais il voulait être certain que ce serait définitif et que son amant ne le regrette pas.
Abel, sûr de son choix, confirma son envie d'un sourire et d'un hochement de tête. Tatsuki sourit à son tour et l'embrassa de nouveau.


"Merci mon amour..."


La salle vide, l'un des membres du personne qui faisait sa ronde leur fit signe qu'il était temps de s'en aller. Les deux hommes se regardèrent et éclatèrent de rire comme deux gamins que l'on venait de gronder.
Ils quittèrent le cinéma main dans la main. Ils rejoignirent ensuite sans perdre de temps la voiture de l'Oyabun qui était garée dans le parking.
Il était un peu plus de 23 heures et les rues du centre ville étaient bondées. Les gens de bonne humeur profitaient de leur vendredi soir.
Le yakuza démarra sa voiture pour prendre la direction des bas quartiers.


"Tu veux que je m'arrête pour nous acheter quelque chose à manger beau blond ?"

Ils avaient été au cinéma à l'heure du dîner, il était donc possible qe le blond ait faim. Tatsuki était impatient certes, mais ils avaient la nuit devant eux.

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Soirée ciné et jeu avec le feu... [Tatsu chéri] (TERMINE)   Sam 11 Avr - 23:22

"Tu es sûr? Je ne veux pas aller trop vite"

Abel ne croyait pas une seule seconde aux paroles de Tatsuki. Jamais l’Oyabun ne refuserait de faire l’amour avec lui. Cela faisait deux mois qu’ils ne l’avaient pas fait. Même si le yakuza avait eu des aventures, le grand blond doutait qu’elles aient satisfait son immense appétit. Il le connaissait très bien et ne pensait pas que deux mois avaient pu le changer de ce côté-là. Un sourire étira ses lèvres et il hocha simplement la tête en guise de réponse. C’était rare qu’il demande ce genre de choses mais là, il en avait terriblement envie. Déjà pour fêter leur réconciliation mais aussi parce que cela faisait deux mois qu’il n’avait eu aucun rapport sexuel. Cette longue abstinence commençait à lui peser. Peut-être que, de ce fait, il allait pouvoir tenir la cadence et satisfaire amplement les besoins de son bien aimé.

"Merci mon amour..."

Ils s’embrassèrent de nouveau, oubliant complètement où ils étaient. Ce ne fut que lorsqu’un membre du personnel du cinéma leur indiqua qu’il était temps de s’en aller qu’ils se rendirent compte que les gens avaient depuis longtemps quitté la salle. Les deux amants se regardèrent et ne purent s’empêcher de rire à cette constatation. Ils s’étaient laissé emporter par leurs sentiments et n’avaient même pas vu le temps passer. Ils se levèrent donc, Abel n’oubliant pas de prendre les emballages de ce qu’il avait acheté, puis sortirent, main dans la main. Avant de quitter le cinéma et de monter dans la voiture, le tueur passa devant une poubelle pour jeter le seau de popcorn vide, la bouteille et le paquet de chocolats. Il avait réussi à tout manger durant le film. Disons que cela l’avait occupé durant le long silence de Tatsuki…

"Tu veux que je m'arrête pour nous acheter quelque chose à manger beau blond ?"

« Je n’ai plus très faim après tout ce que j’ai mangé. Mais si tu veux, je pourrai te préparer quelque chose. Il me reste quelques trucs dans le frigo… Et puis, pour tout t’avouer, j’ai hâte de rentrer… »

Il fit un léger sourire pour ponctuer cette remarque. Loin d’être bête, Tatsuki comprendrait ses sous-entendus. Ce devait être la première fois qu’il voyait Abel aussi demandeur. Mais, pour être sincère, c’était la première fois que le grand blond restait aussi longtemps sans toucher un homme. Pourquoi ne s’était-il pas laissé tenter durant ces deux mois ? Tout simplement parce qu’il n’en avait pas vraiment eu envie. Lorsqu’il déprimait, il ne pensait pas à passer sa nuit avec un inconnu. Et puis, l’alcool aidant, il avait plus dormi que cherché une conquête. Mais, sans alcool, il s’était senti bien mal. En plus, emprisonné derrière des barreaux, seul, il avait commencé à ressentir ce manque. Revoir Tatsuki et passer du temps avec lui n’avaient fait qu’attiser son désir.

« Oh, au fait, ce soir, on fête notre réconciliation mais aussi mon innocence dans cette affaire de tentative de meurtre. Les inspecteurs ont réussi à m’innocenter. » annonça t-il, de bonne humeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Soirée ciné et jeu avec le feu... [Tatsu chéri] (TERMINE)   Sam 11 Avr - 23:53


« Je n’ai plus très faim après tout ce que j’ai mangé. Mais si tu veux, je pourrai te préparer quelque chose. Il me reste quelques trucs dans le frigo… Et puis, pour tout t’avouer, j’ai hâte de rentrer… »


L'Oyabun laissa échapper un sourire à la signification très claire. Les deux hommes étaient aussi pressés l'un que l'autre de ne faire qu'un ce soir. Connaissant Abel, il savait plus se contenir que le yakuza ; il y avait donc de grandes chances qu'il se soit abstenu pendant tout ce temps.
Il fit un hochement de tête et appuya sur la pédale d'accélération pour arriver plus vite dans leur petit nid d'amour. Leur "première" nuit n'aurait pas pu se passer en un meilleur lieu que dans le petit loft du blond.



« Oh, au fait, ce soir, on fête notre réconciliation mais aussi mon innocence dans cette affaire de tentative de meurtre. Les inspecteurs ont réussi à m’innocenter. »


Le yakuza sourcilla légèrement en fumant sa cigarette. Pour une fois, il n'avait eu échos de rien. Son portable avait été éteint vu son trop plein de travail, et il n'avait pas eu Abel au téléphone, ça expliquait sûrement.

"Je n'étais pas au courant, mais j'en suis heureux. Cela a été plus vite que je ne le pensais...comment ? Quand?...Enfin, on en reparlera plus tard en détail, je veux tout savoir...dans la presse il paraissait tellement sûr de ta condamnation jveux dire, et chez les flics aussi.."


Tatsuki était très heureux de la tournure que prenaient les événements, même si pour une fois, il n'était intervenu que très moyennement.

"Par contre, pour ton affaire de port d'arme, je vais te prendre un autre avocat. L'un de mes avocats en fait, c'est un homme de confiance et il est brillant... Si les tiens on fait un bon boulot pour cette affaire d'agression, je préfère être prudent pour ce chef d'inculpation...ils le prennent trop à la légère.
Bref, je te présenterai Maître Kimura le moment venu."


Ce chef d'inculpation était assez grave, et même si l'Oyabun était confiant grâce à son réseau de connaissances, il devait être prudent.
Ils arrivèrent bientôt dans les bas quartiers. Tatsuki avait appuyé sur le champignon, si bien qu'ils arrivèrent à destination en un temps record.
Le yakuza se gara en un lieu recommandé par le grand blond, avant de descendre de voiture pour se diriger chez lui.


Suite Loft beau blond

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Soirée ciné et jeu avec le feu... [Tatsu chéri] (TERMINE)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Soirée ciné et jeu avec le feu... [Tatsu chéri] (TERMINE)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 05. Sans alcool la fête est plus folle ! // Ally.
» Entraînement après une soirée arrosée (PV avec Aaron)
» Soirée romantique avec Ryan...
» Les couples célèbres du cinéma
» Soirée costumé, et sans doute mouvementée~ [LIBRE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yuukoku, la ville aux deux visages... :: Autres :: Autres endroits :: Le Cinéma-
Sauter vers: