Yuukoku, la ville aux deux visages...


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Réconciliation (Beau blond) [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Réconciliation (Beau blond) [TERMINE]   Dim 12 Avr - 0:21

Les deux hommes descendirent de la voiture du yakuza afin de se rendre chez Abel. Celui-ci se hâta d'ouvrir la porte et de bien la refermer derrière lui comme d'habitude. Dans les bas quartiers, on ne plaisantait pas avec la sécurité.
Tatsuki retira sa veste, tandis que le jeune blond s'apprêta à se diriger vers la cuisine. Le yakuza ne lui laissa pas le temps de quitte la pièce et le saisit par derrière et par la taille avant de se coller à lui, et de lui embrasser le cou.


"Ohh...ohhh...Où vas-tu comme ça beau blond ? Je ne te laisserai pas t'éloigner de moi même une minute!..."

Il passa sa main sous le pull de son amant pour lui caresser lentement le ventre, avant de remonter vers son torse. Il continua de lui embrasser le cou, avant de remonter vers son oreille pour lui mordiller.
Il retourna enfin le grand blond face à lui, pour l'embrasser à pleine bouche. Intentiner agressif, il le saisit par la nuque afin de donner un peu plus de profondeur à son baiser.
Il s'écarta lentement tout en continuant de caresser son aimé. Il posa ensuite sa main sur son membre qui était déjà bien dur.
Il ne pu s'empêcher de sourire devant tant d'excitation. Avec seulement un baiser et quelques caresses, Abel était déjà dans un état secondaire. Ils allaient donc prendre beaucoup de plaisir tous les deux.
Le yakuza saisit à pleine main le membre de son amant par dessus le pantalon pour faire un peu durer le moment ; il lui devait bien ça pour l'avoir fait lui aussi attendre ? Voyant les joues rougies d'Abel et l'expression de son visage en nage, il décida de passer concrètement à l'action pour soulager le jeune homme.
Il ouvrit doucement la braguette de son jean, afin d'y insérer sa main et de toucher le sexe du jeune blond.


"Mmm... so sexy my darling ..."


Il poussa Abel contre le mur pour le plaquer, et descendit lentement son pantalon, avant de se baisser au niveau de son attributs. Il allait commencer les festivités par une petite fellation. Après avoir prit à pleine bouche le membre, il se retira doucement afin de caresser du bout de la langue l'extrémité de son prépuce, puis la totalité de son pénis. Il entreprit des gestes de va-et-vient afin de stimuler au maximum l'appétit de son ami.
Il continua à caresser d'une main le bas du corps de son partenaire, avant de la remonter au niveau de sa bouche, pour qu'il lui mordille le doigt.
Les doux gémissement du jeune blond et ses légers tremblement laissaient présager qu'il allait bientôt "se lâcher" . L'Oyabun se retira de la verge de son aimé progressivement, tout en laissant traîner sa langue sur son extrémité et en suçotant ses deux sacs de chair.
Il continua de stimuler le membre de son ami avec ses mains, tout en remontant à hauteur de son visage. Il colla ensuite son front au sien, et continua de caresser et de presser le sexe de son amant jusqu'à le laisser "venir". Très soulagé et enivré de plaisir, il embrassa le yakuza avec fougue.


"Amour, allons continuer dans ton lit ..."

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Réconciliation (Beau blond) [TERMINE]   Dim 12 Avr - 1:13

"Je n'étais pas au courant, mais j'en suis heureux. Cela a été plus vite que je ne le pensais...comment ? Quand?...Enfin, on en reparlera plus tard en détail, je veux tout savoir...dans la presse il paraissait tellement sûr de ta condamnation jveux dire, et chez les flics aussi.."

Abel acquiesça. Ils en parleraient en temps voulu. Pour le moment, ce n’était pas ce qui leur occupait l’esprit. Le grand blond se permit tout de même de penser qu’il n’aimait pas le fait que l’affaire ait été médiatisée. Il n’avait pas lu les journaux et ne désirait pas le faire. Mais il espérait que son nom n’était pas cité ou très peu. Cet idiot de Tetsuya lui avait suffisamment causé de problèmes. Donner une mauvaise réputation au jeune blond en ville et dans le pays serait le bouquet. Difficile de trouver un travail ainsi. Mais heureusement, il avait été innocenté donc les gens seraient bientôt au courant. C’était soulageant.

"Par contre, pour ton affaire de port d'arme, je vais te prendre un autre avocat. L'un de mes avocats en fait, c'est un homme de confiance et il est brillant... Si les tiens on fait un bon boulot pour cette affaire d'agression, je préfère être prudent pour ce chef d'inculpation...ils le prennent trop à la légère.
Bref, je te présenterai Maître Kimura le moment venu."


Le tueur fit un nouveau signe de tête, montrant qu’il comprenait. Il adressa aussi un léger sourire à Tatsuki en guise de remerciement. Même s’il semblait calme, intérieurement, il avait peur de connaître la peine qu’on lui donnerait pour ce fameux port d’arme illégal. En plus, son outrage à agent allait sûrement venir envenimer les choses. Heureusement, l’Oyabun prenait tout en main et allait tenter par tous les moyens de le sortir de là. Le fait qu’il prenne l’un de ses avocats montrait qu’il n’était pas très tranquille concernant ce chef d’inculpation et qu’il voulait le mieux pour Abel. Celui-ci lui en était donc reconnaissant.

Après plusieurs minutes sur la route à vive allure, ils ne tardèrent pas à arriver dans les bas quartiers. Par mesure de sécurité, Abel conseilla à Tatsuki de garer sa voiture dans une certaine ruelle. Peu de délinquants s’y rendaient et puis l’un des vieux du coin appelait la police au moindre bruit. La voiture du yakuza serait donc en lieu sûr. Les deux amants descendirent ensuite de voiture pour se rendre au loft du tueur. Abel sortit ses clés et ouvrit la porte avant de rentrer. Une fois tous deux à l’intérieur, il referma derrière lui, fermant les verrous. Mesure de sécurité encore mais aussi parce qu’il ne désirait pas être dérangé. Il comptait bien profiter de cette nuit avec son beau brun. Mais avant, il allait peut-être aller faire un peu de cuisine, même s’il aurait préféré passer au dessert tout de suite. Mais on ne jouait pas avec la santé et Tatsuki avait bien besoin de manger. Mais, alors qu’Abel s’apprêtait à se rendre dans la cuisine, son amant le saisit par derrière et l’enlaça tout en l’embrassant dans le cou.


"Ohh...ohhh...Où vas-tu comme ça beau blond ? Je ne te laisserai pas t'éloigner de moi même une minute!..."

Le grand blond sourit à ces paroles et en oublia totalement la raison pour laquelle il se rendait à la cuisine. Il ferma les yeux et soupira de plaisir en sentant la main de Tatsuki se glisser sous son pull pour le caresser. Il inclina légèrement sa tête, de façon à dégager au maximum son cou pour recevoir tous les baisers que lui offrait son amant. L’Oyabun finit par le retourner et par l’embrasser à pleine bouche, y allant même un peu brutalement. Mais, dans le feu de l’action, Abel n’y prêta pas attention. Il rendit ce baiser passionné, avant de gémir en sentant une main sur son membre déjà bien durci dans son pantalon. Par de simples baisers et caresses, Tatsuki avait réussi à l’exciter énormément. Abel était déjà en nage alors que cela ne faisait que quelques minutes qu’ils avaient commencé à se toucher. Pourtant, alors qu’il était déjà bien excité, Tatsuki semblait vouloir le faire languir un peu. C’était sadique.

Heureusement, il ne tarda pas à ouvrir la braguette de l’assassin et à plonger sa main dans son pantalon. Abel se cambra légèrement en sentant les premières caresses sur son membre déjà bien dressé. Selon la volonté de son amant, il recula, jusqu’à ce que son dos ne rencontre le mur. Tatsuki avait parlé mais, complètement ailleurs, le tueur ne comprit rien. C’était comme si son esprit n’était plus là. Il ne parvenait plus à réfléchir clairement. Il se laissait simplement faire, esclave de son amant. Les yeux fermés, Abel gémit fortement en sentant la bouche de son aimé entourer son sexe. Ses gémissements ne cessèrent pas lorsque la langue de Tatsuki le tortura délicieusement, prenant son membre pour une glace en le léchant complètement. Abel avait l’impression de devenir fou alors qu’ils venaient à peine de commencer leur nuit d’amour. Il mordilla alors peut-être un peu trop le doigt, sans s’en rendre compte. Mais cela n’eut pas l’air de déranger Tatsuki qui continua sa fellation, sûrement la meilleure que reçut le tueur. Il ne cessait de gémir et son corps tremblait légèrement sous les vagues de plaisir qui le submergeaient.

Tatsuki arrêta finalement ses petites gâteries buccales et remonta jusqu’au visage en nage de son amant, continuant de le stimuler avec les mains. Abel le serra contre lui et plongea son visage dans le creux de son cou. Il continua d’y gémir, parvenant tout de même à embrasser sa peau et à la suçoter par endroit. Mais, alors qu’il se sentait venir, il bascula sa tête en arrière, se cognant légèrement contre le mur auquel il était collé, et gémit encore plus que précédemment, jusqu’à jouir entre les mains de son homme. Extrêmement soulagé par ce plaisir qu’il recevait enfin mais encore très excité, Abel embrassa Tatsuki à pleine bouche, lui offrant un baiser très fougueux. Ce petit cadeau n’avait fait que le mettre en appétit. Il en voulait encore plus. Connaissant l’appétit de son aimé, il était sûr d’être rassasié.


"Amour, allons continuer dans ton lit ..."

Ne parvenant pas à trouver de simples mots pour répondre, Abel se contenta d’acquiescer. Il retira rapidement ses chaussures et son pantalon qui le gênait, puis se rendit à sa chambre avec son beau brun. Arrivé devant le lit, il poussa Tatsuki dessus et se mit à califourchon sur ses jambes. Il retira son pull, dernier vêtement cachant son corps, puis se colla à l’Oyabun pour l’embrasser. Ses mains se glissèrent sous le pull de son amant, le caressant sensuellement, s’amusant à titiller ses tétons. Il rompit un instant le baiser, remontant le vêtement du yakuza et posant des baisers sur chaque parcelle qu’il découvrait petit à petit. Mais, au bout d’un moment, ce jeu ne l’amusant plus, il retira le pull, aidé par Tatsuki. Ses lèvres ne tardèrent pas à retrouver leurs conjointes, et sa langue sa jumelle. L’une de ses mains glissa au niveau de l’entrejambe de son amant, malaxant ses attributs à travers le tissu, comme pour se venger de l’avoir fait languir précédemment. Il était d’humeur très coquine mais taquine aussi…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Réconciliation (Beau blond) [TERMINE]   Dim 12 Avr - 11:21


Abel fut plus que réceptif aux caresses et aux stimulations de son amant. Il ne perdit pas une minute et le traîna dans la chambre avant de le jeter sur le lit. Tatsuki fut tellement surpris par la "douce brutalité" de son homme qu'il resta sans réagir. Il se laissa guider par la fougue du jeune blond...bien évidemment, il aimait ça! Le blond se mit à califourchon sur lui avant de lui donner un baiser fougueux.
Il lui caressa ensuite lentement le corps avant lui malaxer doucement l'entrejambe à travers son pantalon...tiens, ça lui rappelait quelque chose ça... Très vite excité à son tour, le yakuza ne tarda pas à se débarrasser à grande vitesse de ses vêtements.
Il enlaça ensuite son ami qui était toujours au dessus de lui pour l'embrasser, et il parcouru du bout des doigts la totalité de son dos, avant de caresser chaque parcelle de sa peau.
Il détacha ensuite la belle chevelure or de son aimé, afin de profiter de nouveau de cette belle crinière. C'est l'un des aspects de son compagnon qui lui avait sans doute le plus manqué.
Il retourna ensuite sauvagement Abel sur le lit pour se mettre sur lui.
Il parcouru le creux de son cou, puis la partie inférieure de son oreille avec sa langue, avant de lui mordiller l'épaule.
Le galbe d'Abel avait changé. Il avait maigrit et semblait un peu plus frêle. Cela donnait envie à Tatsuki de le chérir encore plus et de prendre davantage soin de lui.
Il continua sa petite exploration en laissant ses lèvres et sa langue se perdre sur le torse de son partenaire. Il s'attarda un peu sur ses tétons, avant de descendre au niveau de l'aine pour mordiller les hanches du jeune homme. Il savait que ça lui donnait des frissons. Comme à son habitude, le yakuza était très doux et attentionné.
Pour la première fois, il avait l'impression de découvrir certaines facettes du corps du jeune blond qu'il n'avait jamais vu ou remarqué auparavant ; c'était comme un renouveau.
Il écarta ensuite délicatement les jambes de son ami afin de s'insérer doucement entre elles. Une fois en position, il commença à préparer le jeune blond "à sa venue".Il ne voulait pas y aller franchement par peur de lui faire mal. Il savait que le jeune blond s'était abstenu pendant les deux derniers mois, ce qui était une éternité pour le corps d'un homme.
Il fallait donc faire durer au maximum les préliminaires pour dilater le corps de son partenaire et optimiser son plaisir.
Il remonta à hauteur du visage d'Abel pour y déposer une pluie de baisers et lui susurrer quelques mots doux à l'oreille dans sa langue natale.
Jugeant son aimé prêt, il saisit ses jambes pour les poser sur ses épaules. Cette position en L décuplait le plaisir, mais aiderait également son insertion en lui.
Après tant de stimulations, il se décida enfin à pénétrer son amant afin de lui faire l'amour.



[post un peu pourrixxx dsl]

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Réconciliation (Beau blond) [TERMINE]   Dim 12 Avr - 16:31

Les caresses d’Abel avaient l’air de faire grandement effet. Tatsuki ne tarda pas à être très excité et à se débarrasser de ses derniers vêtements. Les deux amants se retrouvèrent donc tous deux dans leur plus simple appareil. Tout en embrassant le yakuza, le grand blond caressa sa peau qui lui avait tant manqué. Il avait l’impression de la découvrir tellement le temps avait été long depuis la dernière fois qu’ils avaient fait l’amour. Il fit dévier ses lèvres dans le cou de son amant, avant de les faire glisser sur son torse. Du bout des doigts, il dessina les contours du dragon tatoué à jamais sur la peau de l’Oyabun. C’était un jeu qu’il aimait faire. Et il en trouva un nouveau. Tatsuki détacha sa chevelure blonde et Abel s’amusa à frôler son corps tatoué avec ses longs cheveux ondulés.

Mais son bien aimé mit fin à ce jeu en le retournant sauvagement. Abel aimait que son amant prenne les choses en main et se montre aussi direct. Il s’allongea de tout son long sur le lit, laissant Tatsuki s’occuper de lui. Le jeune Sugiura lui mordilla l’oreille, puis l’épaule. Le grand blond ne put s’empêcher de gémir. Ses mains se posèrent sur le dos du yakuza, puis descendirent au niveau de ses fesses pour les caresser pleinement. Il se permit aussi de glisser une jambe entre celle de son homme, pour le stimuler encore plus. Il adorait le taquiner ainsi, surtout en le sachant aussi réceptif. Tatsuki descendit peu à peu au niveau du torse d’Abel, léchant ses tétons bien durcis par le plaisir. Puis il continua sa descente, jusqu’à arriver au niveau de son aine, l’un des points faibles du grand blond. Il frissonna et ne put s’empêcher de rire un peu, chatouilleux à cet endroit-là.

Il se laissa volontiers écarter les jambes et accueillit son cher et tendre entre celles-ci. Tatsuki le prépara soigneusement à le recevoir. Abel en avait bien besoin. Cela faisait deux mois qu’on ne l’avait pas touché à cet endroit. Et puis, même s’il avait eu des aventures durant ce temps, il n’aurait reçu personne en lui. Il ne s’offrait qu’à Tatsuki. Les deux hommes firent durer les préliminaires, pour que le corps d’Abel soit le plus dilaté et réceptif possible. Ils s’embrassèrent longuement, l’Oyabun quittant parfois les lèvres de son amant puis lui chuchoter des mots doux à l’oreille, dans sa langue natale. Le jeune tueur avait vraiment l’impression d’être dans un autre monde. Il ne se souciait plus de ses problèmes avec la police. Seul les sentiments et le corps de Tatsuki l’importaient.

Le yakuza rompit leur baiser passionné pour se redresser et bien se positionner entre les jambes d’Abel, qu’il installa d’ailleurs sur ses épaules. Cette position était sûrement la mieux choisie pour éviter au grand blond d’avoir trop mal, même si une douleur serait inévitable. Lorsque Tatsuki le pénétra doucement, Abel saisit les draps et les serra fortement, tout en serrant les dents. Mais heureusement, l’Oyabun se montra patient et attentionné. Il attendit un instant, le temps qu’Abel s’habitue à lui, puis commença à lui faire tendrement l’amour. Le tueur, dans une position l’empêchant de caresser le corps de Tatsuki comme il le désirerait, resta serrer les draps entre ses doigts.

Le yakuza le pénétra le plus profondément possible, leur arrachant à tous deux des gémissements rauques. Abel ouvrit légèrement les yeux, pour voir le beau visage de son amant. Quelques mèches brunes lui collaient à la peau avec la sueur produite par leurs efforts. Le tueur lâcha d’une main les draps et la tendit vers le visage en nage de son amant, pour lui caresser la joue, puis les lèvres, à croire qu’il voulait être certain de ne pas rêver. Il avait pensé ne jamais plus revoir Tatsuki, ne jamais plus le retoucher, ne jamais plus lui faire l’amour. Il finit par reposer sa main sur le lit qui s’était légèrement mis à grincer sous les mouvements des deux amants. Les gémissements d’Abel se firent de moins en moins espacés et de plus en plus forts. Par moment, le prénom de son homme sortait de sa bouche, pour encourager celui-ci à continuer et à accélérer. Il n’en pouvait plus. Le plaisir était trop fort. Dans un cambrement, il se laissa venir, en même temps que son beau brun. Il écarta légèrement les jambes pour les retirer des épaules de Tatsuki puis se redressa pour le serrer contre lui et l’embrasser avec fougue.


« Je t’aime… Je t’aime mon amour. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Réconciliation (Beau blond) [TERMINE]   Mer 15 Avr - 20:28


Le yakuza pénétra lentement et délicatement son aimé pour lui faire l'amour. cette fois-ci semblait irréelle. Ils avaient beau avoir couché ensemble un nombre incalculable de fois, mais pourtant, cet acte avait quelque chose de différent. L'amour qu'il se portait l'un à l'autre surpassait le plaisir de l'acte charnel. Tatsuki entreprit des gestes de va-et-vient tout en serrant avec force son ami comme s'il avait peur qu'il puisse lui échapper. Les frottements de leurs corps et les gestes de plus en plus rapides de l'Oyabun emplirent la pièce d'une douce chaleur "infernale". Abel gémissait de plus en plus fort tout en laissant échapper maintes fois le prénom de son partenaire ; il n'en fallait pas plus pour stimuler le yakuza qui décupla ses efforts pour donner encore plus de plaisir à son compagnon.
Ils finirent par se laisser aller ensemble avant que l'Oyabun essoufflé ne tombe sur son ami. Celui-ci se redressa afin de l'étreindre.

« Je t’aime… Je t’aime mon amour. »

Le jeune Oyabun se releva légèrement afin d'embrasser fougueusement le jeune blond.

"Je t'aime aussi beau blond"


Tout sourire, il caressa la belle chevelure qu'il aimait tant. Il s'allongea ensuite aux côtés du jeune homme afin de reprendre son souffle. Ils avaient eu l'habitude de faire l'amour plusieurs fois d'affilé, mais le yakuza y avait mis tant d'amour et tant d'énergie qu'il était à bout de force, sans compter qu'il avait eu une longue journée épuisante.
Comme à son habitude, il alluma une cigarette pour mieux se détendre.
Tatsuki ne pouvait pas s'empêcher de sourire malicieusement.
Cela faisait des mois qu'il attendait cela, presque une éternité.


"Je suis si heureux...tu m'as terriblement manqué"



Comme d'habitude il partagea sa cigarette avec son amant. Même ce petit rituel lui avait manqué. Il se positionna ensuite sur le côté de façon à contempler Abel. Il lui caressa l'épaule, puis il descendit doucement le long du corps de son aimé.

"T'as la peau douce..."


Il resta ainsi à contempler le corps à demi-couvert par un drap de son aimé pendant plusieurs minutes. Il voulait profiter de chaque instant de présence de son beau blond.

"Je suppose que l'on est définitivement ensemble maintenant... je ne veux pas précipiter les choses et t'obliger à revenir dans notre loft si tu ne le veux pas... je me disais que je pourrai venir ici de temps en temps...enfin, je ne veux plus que l'on soit séparé"


Tatsuki ne savait pas comment exposer son idée clairement. Il voulait de nouveau vivre avec son amant...

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Réconciliation (Beau blond) [TERMINE]   Mer 15 Avr - 22:02

"Je t'aime aussi beau blond."

Abel se colla à Tatsuki lorsque celui-ci s’allongea à ses côtés pour reprendre son souffle. Ils n’avaient fait qu’une seule fois l’amour mais finalement, cela les avait comblé tous les deux, même le grand blond qui s’était abstenu durant deux mois. Il avait l’impression que ce moment de pure intimité avait été plus intense que d’habitude. Ils n’avaient pas faire l’amour bêtement pour assouvir leurs pulsions, mais simplement pour prouver que leurs sentiments étaient là, encore et toujours, à jamais. Malgré toutes les épreuves qu’ils avaient traversées, ils restaient captivés, attirés inexplicablement l’un par l’autre. Abel resta regarder son amant qui s’était allumé une cigarette, comme à chaque fois qu’ils avaient fini de faire l’amour.

"Je suis si heureux...tu m'as terriblement manqué."

« Tu m’as terriblement manqué aussi… »

Le jeune tueur ferma les yeux lorsque Tatsuki lui donna sa cigarette. Il prit quelques bouffées de nicotine avant que son homme ne la reprenne. Il rouvrit ensuite les yeux en sentant la main de son aimé caresser son épaule, avant de descendre lentement le long de son corps. Ces caresses n’étaient nullement faites pour l’exciter, seulement pour le plaisir de le toucher. Un sourire rêveur étira légèrement les lèvres d’Abel. Il avait l’impression d’être aux anges, qu’il pouvait mourir paisiblement maintenant que Tatsuki était redevenu sien et qu’il appartenait de nouveau à l’Oyabun. Il ne saurait expliquer ce qu’il ressentait en cet instant. C’était impossible de le décrire avec des mots, de le décrire tout court.

"T'as la peau douce..."

Les yeux à demi-clos, Abel sourit un peu plus à cette remarque. Il se colla un peu plus à Tatsuki maintenant que celui avait terminé sa cigarette et remonta les draps sur leurs deux corps nus. Il avait envie de dormir maintenant. Ces deux mois de calvaire l’avaient fatigué. La présence de son amant près de lui avait un effet soporifique, comme un puissant calmant qui lui faisait oublier tous ses soucis. Abel leva lentement une main pour glisser ses doigts dans la chevelure brune de son homme. Il avait l’impression de la caresser pour le première fois. Comment était-ce possible d’avoir cette sensation ? Ils avaient passé six mois ensemble pourtant.

"Je suppose que l'on est définitivement ensemble maintenant... je ne veux pas précipiter les choses et t'obliger à revenir dans notre loft si tu ne le veux pas... je me disais que je pourrai venir ici de temps en temps...enfin, je ne veux plus que l'on soit séparé."

Abel retira sa main des cheveux de Tatsuki et posa son index sur les lèvres du jeune Sugiura, pour le faire taire. Il rapprocha ensuite son visage du sien avant de poser un doux et chaste baiser sur ses lèvres. Il avait un peu l’impression d’être sous les effets de l’alcool, alors qu’il n’avait pas touché une goûte depuis plus de deux semaines. Il était tellement détendu. Il soupira de bien être et enfuit son visage dans le creux de l’épaule de Tatsuki pour y déposer un baiser puis y rester pour respirer son parfum enivrant. « Notre loft »… Bizarrement, il ne voyait plus ce loft des quartiers chics comme le leur. Il était à Tatsuki, pas à Abel. Le jeune homme l’avait trompé là-bas et avait dû y ramener des conquêtes. Ce loft était aussi le siège de leurs nombreuses disputes et séparations. Le grand blond n’avait plus envie d’y remettre les pieds pour le moment. Mais rester dans les bas quartiers et recevoir de temps à autre la visite de son amant ne lui plaisait pas non plus. Et demander au yakuza de venir vivre ici était impossible. C’était beaucoup trop dangereux. Que faire alors ? Une idée germa dans son esprit et le réveilla un peu.

« Je reviens dans notre loft à une seule condition : on fait des travaux et on le redécore entièrement. Ça marquera un renouveau. Bien sûr, inutile de dire que je participerai financièrement. » dit-il avec un léger sourire en collant son front à celui de son homme.

Abel qui demandait quelque chose de fou… C’était plutôt rare. Mais il avait envie de changer de cadre, comme pour reprendre à zéro leur histoire. Et puis remettre les pieds dans le même loft avec la même décoration lui rappellerait tant de mauvais souvenirs, même s’ils en avaient vécu de très beaux aussi. De plus, il voulait contribuer financièrement à leur vie de couple. Il ne souhaitait pas que Tatsuki dépense tout le temps et que lui vive à ses dépends. Il avait les moyens. Lui qui ne savait pas quoi faire de son argent à l’étranger avait envie de l’utiliser à bon escient et de contribuer lui aussi à la construction de leur vie de couple.


« Moi non plus je ne veux plus que l’on soit séparé… Je veux que nous fassions notre vie ensemble et que nous nous marions beau brun. Promets-moi que nous resterons toute notre vie ensemble… »

Il posa une main sur le visage de Tatsuki et le regarda intensément dans les yeux. C’était rare qu’il demande autant de choses, surtout aussi sérieusement. Mais il savait ce qu’il voulait. C’était faire sa vie avec l’Oyabun, l’épouser et pourquoi pas avoir des enfants avec lui. Le passé avait prouvé qu’ils ne pouvaient absolument pas vivre l’un sans l’autre. Leurs projets n’avaient donc rien de fou à leurs yeux. Les personnes extérieures à leur couple penseraient sûrement qu’ils allaient trop vite ou qu’ils faisaient une bêtise mais elles avaient tout faux. Elles ne pouvaient pas comprendre l’amour unissant les deux amants. Même eux ne comprenaient pas ce lien fort qui les attirait l’un vers l’autre. Ils savaient juste qu’ils ne pouvaient pas y résister.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Réconciliation (Beau blond) [TERMINE]   Jeu 16 Avr - 12:36


« Je reviens dans notre loft à une seule condition : on fait des travaux et on le redécore entièrement. Ça marquera un renouveau. Bien sûr, inutile de dire que je participerai financièrement... Moi non plus je ne veux plus que l’on soit séparé… Je veux que nous fassions notre vie ensemble et que nous nous marions beau brun. Promets-moi que nous resterons toute notre vie ensemble… »


Le yakuza s'allongea sur le ventre tout en écoutant Abel qui colla son front au sien tout en lui caressant le visage. A l'observer, il savait maintenant ce qu'il voulait et n'hésitait pas à imposer ses règles...il n'avait pas tord au fond. C'était sans doute le prix à payer pour le yakuza pour toute la misère qu'il lui avait fait. Tatsuki esquissa un léger sourire et hocha la tête. Il était si heureux d'entendre de nouveau le blond parler de projets à deux.

"Je comprends, et j'ai une meilleure idée : et si on en achetait un autre, je veux dire tous les deux. Un petit village privé vient d'être construit dans le quartier de Ginza. Ce sont de grands appartements et des lofts luxueux. Tu sais que les plus riches se sentent de moins en moins en sécurité.
Ce n'est pas une solution pour ces cons d'être parqués, mais l'avantage sera d'habiter un beau quartier surveillé où seuls les résidents auront accès. On sera en plus pas très loin de mon bureau et à deux pas de la galerie marchande"


Le jeune Oyabun avait un projet un peu fou, mais après tout, les couples partageaient tout non ? Cet engagement était aussi important qu'un mariage. Ils avaient déjà été ensemble faire du shopping à Ginza et Abel semblait avoir apprécié le coin.
Le yakuza n'avait nullement besoin de flics pour lui servir de toutous étant donné qu'il avait sa propre garde personnelle, mais il voulait donner à Abel le plus de sérénité possible et un cadre de vie à sa hauteur.
Le jeune blond pourrait évidemment par sécurité garder son appartement s'il le désirait. Tatsuki garderait aussi son loft étant donné qu'il lui appartenait. Il n'y mettait quasiment plus les pieds, mais peu importe. Ça ferait un bon pied à terre pour Kano.
Le jeune Oyabun se leva brusquement pour aller fouiller dans la poche intérieure de sa veste. Il revint quelques instants plus tard en souriant.
Il tendit ensuite au jeune blond les deux bagues qu'ils avaient jadis portées.


"Nos projets ne valent pas grand chose sans cela hein ? Je veux moi aussi que nous nous engageons beau blond..."

Il prit la main d'Abel et lui mit la bague à l'annulaire gauche, avant de tendre sa main pour que le blond lui mette aussi la bague au doigt.

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Réconciliation (Beau blond) [TERMINE]   Jeu 16 Avr - 13:43

"Je comprends, et j'ai une meilleure idée : et si on en achetait un autre, je veux dire tous les deux. Un petit village privé vient d'être construit dans le quartier de Ginza. Ce sont de grands appartements et des lofts luxueux. Tu sais que les plus riches se sentent de moins en moins en sécurité.
Ce n'est pas une solution pour ces cons d'être parqués, mais l'avantage sera d'habiter un beau quartier surveillé où seuls les résidents auront accès. On sera en plus pas très loin de mon bureau et à deux pas de la galerie marchande"


Les yeux d’Abel s’écarquillèrent sous le coup de la surprise. Il n’en revenait pas que Tatsuki veuille acheter un autre loft, surtout dans un quartier aussi luxueux que Ginza. Le grand blond se souvenait parfaitement de cet endroit. Ils y avaient fait quelques emplettes un jour. Même si les prix étaient très élevés, Abel avait aimé les magasins. Il fallait croire qu’il se faisait à la vie de luxe de son amant. En plus, si leur nouveau loft était près du bureau de Tatsuki, cela signifiait que l’Oyabun rentrerait plus tôt du travail et qu’ils pourraient profiter plus longtemps de leurs soirées ensemble. Cette idée plaisait bien au tueur. En plus, il avait envie de recommencer à travailler et il avait déjà une petite idée de son futur lieu de travail. Ils étaient allés boire un chocolat chaud et un café un jour dans une belle chocolaterie qui faisait aussi petit café. Ce serait le rêve du jeune blond d’y travailler, même comme simple serveur. Il faudrait qu’il se renseigne pour savoir s’il y avait une place.

« J’accepte ! »

Il dit cela avec entrain. Il était si heureux de faire de nouveaux projets. Il embrassa son beau brun pour lui prouver qu’il était vraiment heureux, même si ce n’était pas vraiment la peine de le montrer tellement cela se voyait. Le seul point noir qu’il voyait, c’était vivre avec des riches comme voisins. Mais il s’y ferait sûrement. Et puis, ce qu’il voyait en premier, c’était de changer complètement de cadre et d’habiter dans un quartier hautement surveillé. Maintenant qu’il n’avait plus son arme, vivre dans les bas quartiers était devenu dangereux pour lui. Il n’était pas fier lorsqu’il sortait dans la rue sans moyen de défense. Alors se retrouver dans un petit village privé surveillé lui permettrait de respirer et de ne plus stresser à chaque sortie dans la rue.

Tatsuki se leva brusquement et sortit un instant de la chambre, sûrement pour aller chercher quelque chose. Il ne tarda pas à revenir, tout sourire, avant de s’allonger de nouveau dans le lit. Abel put voir que son amant était allé chercher leurs bagues. Il se souvenait avoir jeté la sienne par terre lorsqu’ils s’étaient séparés. Leur dispute avait été violence, sûrement la plus violente qu’ils aient eue. En plus de cet anneau de platine qui représentait énormément, il avait cassé sa chaîne avec le pendentif que lui avait offert Tatsuki, sans oublier de balancer les clés de la BMW sport offerte à Noël. Il avait fait fort ce jour-là. Mais il y avait de quoi piquer une crise de nerf après s’être fait insulter de tous les noms et traiter de menteur et de traitre. Mais il préférait ne plus y penser. C’était du passé. Il fallait aller de l’avant maintenant.


"Nos projets ne valent pas grand chose sans cela hein ? Je veux moi aussi que nous nous engageons beau blond..."

Abel laissa son fiancé lui passer la bague au doigt, avant d’en faire autant. Voilà, en peu de temps, ils étaient passés du statut de simples amis à celui d’amants, avant de redevenir fiancés. Le jeune tueur était aux anges. Il remonta les draps sur leurs corps nus pour ne pas attraper froid puis se colla à Tatsuki pour l’embrasser à pleine bouche. Tant d’amour et tant de projets en tête… Abel était tellement heureux en cet instant. Il continua d’embrasser son homme avant de poser sa tête sur le torse de celui-ci. Il caressa inlassablement la peau de Tatsuki, s’amusant à suivre les contours du dragon d’encre. Ils allaient s’acheter un loft dans les quartiers luxueux de Ginza… Cette idée avait de quoi donner le vertige. Ginza était encore plus luxueux que l’ancien quartier dans lequel ils avaient habité.

« Vu que nous sommes dans les grands projets et les changements, je tiens à t’annoncer que j’arrête mon métier de tueur à gage. J’accepterai de t’aider si tu as besoin de moi mais pour les autres, c’est définitif, je n’accepterai plus leurs missions. J’ai envie de recommencer à travailler normalement. D’ailleurs, tu te souviens de cette chocolaterie dans laquelle nous nous sommes rendus à Ginza ? Ça me plairait bien d’y travailler. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Réconciliation (Beau blond) [TERMINE]   Jeu 16 Avr - 15:58


Le yakuza fut ravit de voir son aimé accepter avant tant de joie et sans hésitation. Les choses s'enclenchaient sérieusement et à vitesse grand V.


« Vu que nous sommes dans les grands projets et les changements, je tiens à t’annoncer que j’arrête mon métier de tueur à gage. J’accepterai de t’aider si tu as besoin de moi mais pour les autres, c’est définitif, je n’accepterai plus leurs missions. J’ai envie de recommencer à travailler normalement. D’ailleurs, tu te souviens de cette chocolaterie dans laquelle nous nous sommes rendus à Ginza ? Ça me plairait bien d’y travailler. »


Tatsuki sourcilla un peu. Beaucoup de choses en si peu de temps...mais la bonne nouvelle était que le jeune blond allait arrêter son métier de tueur à gage. Le jeune Oyabun n'aimait pas mettre son amant face au danger, même s'il était mal placé à ce niveau là...il était très protecteur voilà tout.
Par contre, il se demandait où Abel allait chercher des idées aussi farfelues telles que de travailler dans une chocolaterie ? L'idéal pour le yakuza serait qu'il ne travaille pas. Il pouvait avoir tant d'occupations, et puis, Tatsuki avait les moyens d'assurer pour deux ; mais si, avoir un amant avait des avantages, ça avait aussi des inconvénients...un homme avait sa fierté et ne se voyait pas rester au foyer contrairement à une femme. Le jeune Oyabun ne niait pas son coté très macho, mais dur dur de l'appliquer avec un homme...il devait donc se résigner, car son bonheur passait aussi par celui de son ami.


"Pfff...bien bien, fais comme tu le veux beau blond. Tu m'as déjà pleinement satisfait en abandonnant ton ancienne profession...postule donc à cet emploi si ça peut te rendre heureux..."

Postuler et être recruter, Tatsuki y veillerait, bien évidemment...
Il serra le corps nu et chaud de son beau blond contre lui avant de l'embrasser.


"Dès demain, nous contacterons un agent immobilier pour visiter et choisir notre petit nid d'amour...et je veux une piscine en terrasse !"


Cette idée n'était pas anodine bien entendu...avoir des ébats dans l'eau, il aimait ça... Tout allait vite, mas il ne voulait pas perdre une seul minute. Ils avaient perdu plusieurs mois, et c'était déjà trop...

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Réconciliation (Beau blond) [TERMINE]   Jeu 16 Avr - 17:33

"Pfff...bien bien, fais comme tu le veux beau blond. Tu m'as déjà pleinement satisfait en abandonnant ton ancienne profession...postule donc à cet emploi si ça peut te rendre heureux..."

Abel se doutait bien que Tatsuki ne voulait pas qu’il travaille. Il l’avait plusieurs fois sous-entendu, prétextant que sa fortune était suffisante pour eux deux voire plus. Mais le tueur avait sa fierté. Et puis, même si passer ses journées à la maison ou à faire les magasins étaient distrayants, au bout d’un moment, c’était lassant. Il ne voulait pas rester inactif et désirait gagner un peu d’argent, même si comparé à la fortune de son fiancé, ce n’était rien. Mais au moins, il se sentirait un peu moins dépendant du yakuza. Il aurait son propre argent, pourrait le dépenser sans remord et, plus tard, si jamais ils avaient des enfants, il pourrait les gâter, mais pas trop tout de même.

"Dès demain, nous contacterons un agent immobilier pour visiter et choisir notre petit nid d'amour...et je veux une piscine en terrasse !"

Abel ne put s’empêcher de rire à cette exigence avant d’embrasser Tatsuki, comme pour lui dire qu’il était d’accord. Une piscine en terrasse… Leur loft allait être encore plus luxueux que le précédent. Inutile de dire que celui d’Abel ferait vraiment pâle figure à côté. Connaissant les goûts de luxe de son cher et tendre, leur garage serait encore plus grand que ce loft des bas quartiers. Mais le grand blond n’était pas contre. Il se sentait un peu à l’étroit chez lui depuis quelque temps et avait envie de changer d’horizon. Par contre, il ne savait pas s’il allait vendre son loft ou pas. Il verrait bien. Une chose était sûre, s’il le gardait, il n’y viendrait pas souvent. Il ne voulait plus trainer dans les bas fonds de Yuukoku maintenant qu’il n’avait plus d’arme. Bien sûr, il pourrait toujours s’en racheter une mais si c’était pour que les flics lui tombent encore dessus, non merci.

« J’ai déjà hâte d’y être… »

Il dit cela dans un murmure, fermant les yeux pour imaginer le loft qu’ils allaient s’offrir. Il reposa sa tête sur le torse de Tatsuki et lui caressa inlassablement le ventre. C’était bien de parler en étant aussi détendu. La chambre était calme. Abel continuait ses douces caresses, tout en embrassant par moment le torse de son fiancé. Il avait envie de rester ainsi très longtemps. Il ne pensait plus au passé mais au présent et au futur maintenant. Il avait hâte de choisir avec Tatsuki leur « petit » nid d’amour. Ce serait déjà un premier pas pour s’engager réellement dans la vie de couple. Le jeune blond avait aussi hâte de se rendre dans cette chocolaterie pour voir s’il pouvait postuler. C’était peut-être une idée folle mais peu importe. Il avait comme envie de changer de vie. Et puis le chocolat était l’un de ses points faibles. Il n’aurait pas besoin qu’on l’oblige à se lever le matin pour aller travailler. Il irait de bonne humeur et de son propre chef.

« Que dirais-tu si on allait prendre un bain ensemble ? » murmura t-il en parvenant à se redresser. « Je pourrai faire quelque chose à manger après… à part si tu m’en empêches encore… » ajouta t-il avec un sourire taquin en embrassant Tatsuki.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Réconciliation (Beau blond) [TERMINE]   Jeu 16 Avr - 20:13


« J’ai déjà hâte d’y être… »


Tatsuki aussi avait hâte. Il était si heureux. Il se laissa doucement border par les caresses et par les doux mots de son aimé. Son rêve était devenu réalité. Son amour était revenu à lui et lui avait quasi pardonné...quasi, car il lui faudrait certainement plus d'une vie pour être complètement absous.

« Que dirais-tu si on allait prendre un bain ensemble ? Je pourrai faire quelque chose à manger après… à part si tu m’en empêches encore… »

Le yakuza sentit le baiser de son aimé et peina à lui rendre, tout simplement parce qu'il était à demi endormi. Depuis sa rupture avec le blond, il menait une vie malsaine : trop de travail, peu de sommeil, beaucoup de sorties quand il en avait le temps et surtout une légère dépression, même s'il n'avait jamais laissé rien transparaître.
Maintenant qu'il était soulagé de tous ses problèmes, le sommeil était au rdv.


"Hmm...hmmm"

Il se contenta de cette réponse les yeux mi-clos, en écoutant seulement d'une oreille les mots de son amant.
Appuyé sur la douce peau chaude du jeune blond, il finit par s'endormir comme un bébé dans les bras de sa mère.
Il n'ouvrit les yeux que le lendemain matin. Il faisait déjà plein soleil, et les oiseaux chantaient.
Il s'étira doucement comme un chat et jeta un coup d'œil en direction de son aimé qui dormait profondément. Il se souvint qu'il l'avait un peu laissé en plan la veille...Il se leva et enfila son pantalon pour rejoindre la cuisine. Il prépara un peu de café et fouilla dans quelques armoires et tiroirs pour sortir le nécessaire et quelques gâteaux. Abel avait décidément beaucoup de goût pour le sucré...
Le yakuza but un peu de café et mangea un fruit, avant d'aller rejoindre son ami qui dormait encore, plateau à la main.
Il s'assit sur le rebord du lit et embrassa doucement les bras du jeune blond, puis le creux de l'épaule pour le réveiller en douceur.

"Bonjour amour...je t'apporte ton petit déjeuner..."

Il n'y avait pas meilleur réveil que d'être prêt de l'homme qu'on aimait.

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Réconciliation (Beau blond) [TERMINE]   Jeu 16 Avr - 21:45

"Hmm...hmmm"

Abel caressa doucement le visage de son beau brun qui, visiblement, avait du mal à immerger de ce doux moment. Il soupira légèrement et se leva. Il ferma les volets puis alla éteindre la lumière. Il revint ensuite dans les draps chauds et se colla à Tatsuki. Il était tard, ou tôt, tout dépendait du point de vue. Il était sans doute préférable de suivre l’exemple de l’Oyabun et de dormir. Abel aurait tout de même voulu que son bel amant mange quelque chose avant de dormir. Mais qu’à cela ne tienne. Le yakuza serait obligé de manger à son réveil !.. Le grand blond serra son fiancé contre lui et posa sa tête sur son torse. Peu de temps après avoir fermé les yeux, il sombra dans un profond sommeil… et ne se réveilla qu’en milieu de matinée, de la meilleure façon qui soit. Il eut d’abord le droit à des caresses, puis à des baisers, pour finir par des mots doux.

"Bonjour amour...je t'apporte ton petit déjeuner..."

« Hmm… Bonjour… » dit-il en frottant ses yeux pour tenter de se réveiller. « Merci mon chéri. »

Abel esquissa un léger sourire. C’était tout ce qu’il pouvait faire en étant encore dans les brumes du sommeil. Il tendit la main pour caresser le visage de Tatsuki. Se réveiller et avoir le visage d’un ange devant soi… Il n’y avait pas à dire, le grand blond avait fait le bon choix en retournant avec son beau yakuza. Il s’étira longuement avant de se redresser pour s’asseoir dans le lit. L’Oyabun avait préparé un beau petit déjeuner. Il y avait du café, un verre de jus d’orange et des gâteaux. Abel mangea en silence, le temps de bien se réveiller. Ils allaient avoir une longue journée. Ils allaient devoir visiter plusieurs lofts pour trouver celui dans lequel ils allaient construire leur petit nid d’amour. Le grand blond avait déjà plusieurs idées en tête et espérait que les lofts qu’ils visiteraient auraient tout ce qu’il souhaitait.

« Tu as mangé ce matin ? » demanda t-il à Tatsuki, se montrant un peu mère poule. « Tu vas voir, je vais recommencer à te faire de bons petits plats et tu auras intérêt à manger, d’accord ? »

Il embrassa tendrement son homme avant de poser son plateau de petit-déjeuner sur la table de nuit, prenant garde à ne pas faire tomber la lampe qui s’y trouvait. Il s’extirpa entièrement des draps et serra Tatsuki contre lui. Il se faisait du souci pour la santé de celui-ci, comme celui-ci avait peur pour la sécurité du jeune blond. Une chose faisait pourtant plaisir à Abel, c’était de voir à quelle heure Tatsuki s’était levé. Il ne devait pas être debout depuis très longtemps et il était déjà assez tard dans la matinée, du moins par rapport aux heures habituelles du yakuza. Abel l’embrassa avant de faire glisser ses lèvres sur la joue de Tatsuki, avant de remonter à son oreille pour lui chuchoter quelques mots.

« On va prendre un bain ? J’ai envie que tu trouves une autre façon de me réveiller complètement… »

Ces mots prononcés, il mordilla le lobe de l’oreille de son amant. La dernière fois qu’ils avaient passée la nuit ensemble dans les bas quartiers, Tatsuki avait clairement montré son envie de faire l’amour de beau matin. Cette fois-ci, c’était à Abel de le désirer. Même si leur nuit d’amour avait été parfaite, le grand blond avait encore envie de faire l’amour. Il fit donc tout pour que son homme accepte, si jamais le doute venait à lui. Il caressa le torse nu de Tatsuki tout en continuant de lui mordiller l’oreille et de lui chuchoter des mots doux. Leur première matinée ensemble, après avoir dormi dans le même lit, il fallait tout de même fêter cela.

« J’ai envie de toi mon amour… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Réconciliation (Beau blond) [TERMINE]   Jeu 16 Avr - 23:06


« Hmm… Bonjour… Merci mon chéri. Tu as mangé ce matin ? » Tu vas voir, je vais recommencer à te faire de bons petits plats et tu auras intérêt à manger, d’accord ? »


Abel émergeait à peine qu'il était déjà aux petits soins avec son aimé. Le jeune Oyabun éclata de rire et lui tapota la tête pour le taquiner.
Il saisit ensuite un petit gâteau qu'il posa dans la bouche du jeune blond.

"Oui mon beau blond...en attendant c'est toi qui devrais manger"

Tatsuki avait peut-être peu d'appétit, mais le jeune blond faisait aussi peine à voir. Son séjour en prison l'avait visiblement affaiblit. Lui aussi devait reprendre des forces.
Cela n'empêchait pas le blond d'être attentionné et taquin dès le matin. Il caressa le yakuza avant de l'embrasser et de le mordiller.


« On va prendre un bain ? J’ai envie que tu trouves une autre façon de me réveiller complètement… J’ai envie de toi mon amour… »

Tatsuki caressa le corps nu de son amant tout en souriant. Il ne fallait pas lui répéter deux fois la même chose. Depuis leurs retrouvailles officielles, Abel se montra plus audacieux. Bien évidemment, ce petit changement était au goût du jeune brun. Il se leva et fit signe à son amant d'attendre quelques instants. Il se rendit dans la salle de bain et fit couler de l'eau tiède dans la baignoire de façon à la remplir.
Il resta quelques instants à contempler l'eau couler en souriant. Il était au paroxysme de la joie, rien ne pourrait venir troubler son bonheur. Dorénavant, il allait tout mettre en œuvre pour le préserver.
Il revint de nouveau dans la chambre pour chercher Abel.
Il retira le drap de son corps nu, puis il le saisit pour le porter.


"Désolé d'interrompre ton petit déjeuner, mais des choses plus importantes nous attendent..."

Abel était tellement léger que Tatsuki n'eut aucun mal à le soulever. Il avait l'air d'une princesse, mais tant pis. Tout en se dirigeant vers la salle de bain, il embrassa le corps de son partenaire. Il reposa son ami avant de se déshabiller à son tour.

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Réconciliation (Beau blond) [TERMINE]   Jeu 16 Avr - 23:50

Abel se mordit la lèvre inférieure en regardant Tatsuki se lever et s’éloigner de lui. Il se laissa retomber sur le lit en soupirant. Pour une fois, l’impatience prenait le dessus sur son calme légendaire. Son beau brun lui avait tellement manqué que, maintenant, il ne pouvait décemment plus le laisser partir. Il avait envie de profiter de chaque moment avec lui, de passer le maximum de temps ensemble, à faire l’amour ou bien tout simplement à parler. Mais là, pour lui, l’heure n’était pas à la parole. Il était irrésistiblement attiré par le corps de son amant au réveil et avait envie de passer du bon temps avec lui avant de commencer leur journée chargée et importante. Par chance, Tatsuki ne tarda pas à revenir. Et, chose surprenante, il retira le drap qui cachait la nudité d’Abel puis saisit le jeune blond pour le porter, provoquant le rire de ce dernier.

"Désolé d'interrompre ton petit déjeuner, mais des choses plus importantes nous attendent..."

Le tueur ressemblait plus à une princesse qu’à un homme en cet instant. Mais cela l’amusait. Il passa ses bras autour du cou de son prince charmant et le laissa le porter jusqu’à la salle de bain. Ayant beaucoup maigri durant ces deux derniers mois, il devait être assez léger. Lui et l’Oyabun allaient devoir se remplumer. Ils faisaient peine à voir. Heureusement encore que personne ne les voyait dans leur plus simple appareil. Lorsqu’ils sortaient, ils étaient habillés et cela cachait la misère. Mais, maintenant qu’Abel avait retrouvé sa moitié, il avait aussi retrouvé l’appétit. La preuve, il avait bien mangé la veille au cinéma et ce matin au petit déjeuner en avalant plusieurs petits gâteaux.

Une fois dans la salle de bain, Tatsuki reposa son amant, avant de retirer le seul habit qui le séparait de la nudité. Abel se mordit de nouveau la lèvre en regardant ce spectacle. Même maigre comme il était, l’Oyabun était si désirable. Le grand blond se colla à lui et l’embrassa, posant ses mains sur ses hanches. Mais il finit tout de même par se rappeler que, s’ils étaient là, c’était pour prendre un bain… et plus si infinité dans la baignoire… Abel se détacha de son ami et entra dans l’eau chaude et parfumée. Tatsuki ne tarda pas à le rejoindre, se positionnant comme à son habitude, dos à son amant, entre ses jambes. Abel avait donc le champ libre pour embrasser la nuque du jeune Sugiura.

Même s’il avait terriblement envie de ne refaire plus qu’un avec Tatsuki, il désirait prendre son temps. Il embrassa le cou de son homme avant de le mordiller légèrement. Ses mains ne restaient pas inactives, l’une caressant le torse tatoué du yakuza, et l’autre l’une de ses cuisses. Il avait envie de prendre les choses en main cette fois-ci et cette position était impeccable. Il descendit ses lèvres sur les épaules de son fiancé, avant de s’amuser à suivre les contours du long tatouage qui se trouvait dans son dos avec sa langue. Les dessins sur la peau de Tatsuki le fascinaient beaucoup et l’inspirait pour donner du plaisir à son homme. Il continua un moment ce petit jeu, avant que sa main sur la cuisse du yakuza ne dérape « malencontreusement » sur son membre. Il le frôla un instant puis le caressa lascivement. Pendant ce temps, de sa main libre, il obligea doucement Tatsuki à tourner la tête sur le côté, de façon à pouvoir l’embrasser à pleine bouche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Réconciliation (Beau blond) [TERMINE]   Ven 17 Avr - 10:18


Les deux jeunes hommes ne perdirent pas une seule seconde pour profiter de leur bain à deux.
Abel entra le premier dans l'eau, suivit du yakuza qui s'inséra devant lui entre ses jambes. C'était leur position habituelle.
Le yakuza ferma les yeux un instant en profitant du contact de la peau de son compagnon, ainsi que des différentes senteurs émanant de l'eau chaude. En deux jours, il s'était assez détendu pour plusieurs mois...la présence d'Abel n'y était bien sûr pas étrangère. Il fit un léger sourire lorsqu'il sentit la main de son amant se balader sur son corps. Lorsqu'elle dévia sur son entrejambe, il ne put s'empêcher de se mordiller la lèvre tout en gardant les yeux fermés. Abel lui caressa le visage avant de le retourner vers lui pour l'embrasser.
Tatsuki ne put résister longtemps à l'appel du pied de son aimé. Il se tourna vers lui pour l'embrasser à pleine bouche et lui mordiller la lèvre.
Il posa une main sur la hanche du jeune blond, et posa l'autre à la base de sa nuque pour le rapprocher un peu plus de lui.
Il parcourut la base de la lèvre de son ami du bout de la langue pour le taquiner un peu, tout en souriant.
Il s'inséra ensuite pleinement entre les jambes de son aimé tout en lui stimulant le membre.
Le blond avait su éveiller l'appétit de l'Oyabun qui grandissait de minute en minute. Il embrassa ensuite le cou, puis l'épaule d'Abel en susurrant plusieurs mots entre chaque baiser.


"I love you so much.."


Baiser

"My darling"

Baiser

"You're mine..."


(Baiser)

Il parcourut ensuite le torse de son homme en suçotant chaque parcelle de sa peau pour y apposer sa marque. Tatsuki se redressa ensuite et tira le blond vers lui afin que tous deux prennent une position assise. Le yakuza continua de caresser et de stimuler son partenaire afin de pouvoir s'insérer en lui délicatement. Il lui saisit les deux hanches fermement afin de le maintenir de la meilleure façon, avant de le poser doucement sur lui pour le pénétrer. Abel saisit le yakuza en posant ses deux mains autour de son cou.
Les deux hommes s'embrassèrent de nouveau passionnément, avant que le jeune brun commence à se déhancher pour atteindre le paroxysme du plaisir. Il serra Abel contre lui tout en gémissant. Le souffle court, il accéléra la cadence tout en continuant de se mouvoir en lui.

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Réconciliation (Beau blond) [TERMINE]   Ven 17 Avr - 14:03

Abel sourit en voyant que Tatsuki ne put résister longtemps à ses caresses et baisers. Le yakuza se tourna vers lui et l’embrassa à pleine bouche, lui mordillant parfois la lèvre. Le grand blond le serra contre lui, savourant sa peau chaude et mouillée contre la sienne. La chaleur montait entre eux, s’additionnant à celle se dégageant de l’eau. L’Oyabun s’inséra ensuite un peu plus entre les jambes d’Abel et lui caressa sa virilité pour le stimuler. Bien entendu, la réaction ne se fit pas attendre. Le jeune blond avait vraiment envie de faire l’amour mais était toujours aussi réceptif aux stimulations de son homme. Il inclina sa tête en arrière pour dégager son cou. Tatsuki pouvait donc l’y embrasser à loisir.

"I love you so much… My darling… You're mine..."

Que de mots doux… Les yeux fermés, Abel se laissa complètement aller dans les bras de son fiancé. Il suivit le mouvement que l’incitait à faire Tatsuki et s’assit dans la baignoire. Il le caressa et l’embrassa tandis que le yakuza continuait de le stimuler et de le préparer à le recevoir. Le grand blond aurait aimé que les rôles soient inversés cette fois-ci mais finalement, c’était tout aussi bien ainsi. Avec l’aide de Tatsuki, il se redressa pour se positionner au-dessus de lui. Il descendit ensuite, guidé par son aimé, et laissa celui-ci le pénétrer doucement. Abel laissa échapper un long gémissement en sentant le membre durci de son amant en lui. Il aimait le sentir en lui, ne faire plus qu’un avec lui.

Il saisit l’Oyabun et entoura son cou avec ses bras pour le tenir fermement. Tatsuki commença à se mouvoir en lui, se déhanchant lascivement. Les deux hommes s’embrassèrent avec passion, des gémissements s’échappant parfois d’entre leurs lèvres. Abel se mit lui aussi en mouvement pour accentuer les sensations. Il fit quelques mouvements de bascules avant de suivre complètement la cadence de son homme. Il enfuit son visage dans le creux de l’épaule de Tatsuki, y gémissant sans retenue. Dans le feu de l’action, il planta sans le vouloir ses ongles dans le dos de son fiancé. Ils continuèrent à se mouvoir un moment, avant d’atteindre le paroxysme du plaisir. Abel laissa tomber sa tête en arrière et se cambra. Son corps était tendu par le plaisir que lui procurait son amant.

Libéré, il serra ensuite son homme dans ses bras, gardant son membre en lui le plus longtemps possible pour prolonger ce moment d’intense intimité. Il embrassa passionnément Tatsuki, comme pour le remercier de ce bon moment. Il plongea ensuite son regard dans le sien, caressant inlassablement sa chevelure brune et humide, avant de descendre sa main sur sa joue. Ils restèrent un moment à se regarder sans rien dire. Les gestes et le regard parlaient d’eux-mêmes. Abel était si heureux en cet instant. Il avait vraiment l’impression de revivre maintenant qu’il avait retrouvé celui qu’il aimait. Comment pouvait-on être aussi dépendant d’une personne ? Tatsuki était sa drogue. Jamais plus il ne pourrait se séparer de lui.


« I love you so much my love… » chuchota-t-il en le pénétrant du regard. « My sexy husband… » ajouta t-il en riant calmement.

Il avait hâte de se marier et de considérer vraiment Tatsuki comme son mari. S’il n’y avait pas eu cette séparation, ils seraient sûrement à quelques semaines de leur mariage. Maintenant, aucune date n’était fixée. Leur union ne se ferait sans doute pas en même temps que la période de fleuraison des cerisiers. Dommage, cela aurait pu être très romantique. Abel s’était bien vu tout de blanc vêtu au côté de son homme sous le vieux cerisier de la demeure Sugiura. Il soupira légèrement à cette douce pensée avant de se redresser légèrement et de s’asseoir à califourchon sur les jambes de Tatsuki, pour continuer à le serrer dans ses bras.


[Au passage, j'adore ton nouvel avatar !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Réconciliation (Beau blond) [TERMINE]   Ven 17 Avr - 18:07

[merki...je me balade dans la forêt mdr]


Les deux hommes ne faisaient plus qu'un. Le yakuza continuait de faire l'amour tendrement à son aimé qui semblait de plus en plus prendre de plaisir. A tel point qu'il planta ses ongles dans le dos de l'Oyabun dans son élan d'excitation ; c'était peu pour arrêter l'élan du yakuza qui accentua de plus en plus son déhanché afin de s'insérer au maximum à l'intérieur de son ami. Les deux amants jouirent ensemble en laissant échapper quasiment en même temps de magnifiques gémissements.
Abel resta en position tout en serrant le jeune brun de toute ses forces. Dans l'agitation, l'eau avait été jusqu'à éclabousser leurs cheveux. Abel colla son front à celui de son partenaire afin de le regarder et de reprendre son souffle. Cette scène de silence dura plusieurs minutes...l'intensité de leurs regards en disant long. On ne pouvait entendre que leurs souffles qui marquaient leur pleine excitation.
L'Oyabun avait l'impression d'être embrasé par le regard de son cher et tendre.

« I love you so much my love… My sexy husband… »

Tatsuki se contenta de sourire en serrant de nouveau son amant contre lui.

"Ai-Shiteru..."

Cette scène romantique faisait un peu cliché mais peu importe...Ces deux là s'aimaient d'une façon indescriptible....au point de se demander s'il y avait une limite à l'amour... Le jeune yakuza embrassa de nouveau son ami qui se tenait toujours à califourchon sur lui. Il lui déposa ensuite plusieurs baisers sur le visage, puis sur le cou.


"Jeeeee t'aimmmmme mon beau blond!"

Il fit une petite moue en chatouillant le jeune blond, puis, il éclata de rire.
Il caressa ensuite la longue chevelure ondulée et humide de son aimé.


"Alors mon amour, c'est quoi le programme aujourd'hui? Je ne travaille pas, je suis tout à toi! Tu veux qu'on passe chez un agent immobilier, ou tu préfères qu'on attende? Sinon, on peut aller à la résidence ....C'est toi qui voit!"

L'Oyabun donnait les commandes à Abel. De ce côté là aussi il avait changé ; il n'agissait plus comme un gamin égoïste qui imposait ses moindres désirs sans prendre les autres en compte.

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Réconciliation (Beau blond) [TERMINE]   Ven 17 Avr - 19:56

"Ai-Shiteru..."

Abel ferma les yeux lorsque Tatsuki parsema son visage et son cou de baisers. Il avait l’impression d’être devenu un chat en manque de caresses et d’attention. Il se sentait si bien maintenant. Tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes. Les deux hommes étaient redevenus amants et même fiancés, allaient s’acheter un nouveau loft dans l’un des quartiers le plus huppés de Yuukoku, l’Oyabun allait arrêter ses infidélités avec Hidekazu, le grand blond allait arrêter son métier de tueur à gage et se ranger… Que de bonnes nouvelles en si peu de temps. Comment ne pas être heureux alors que tout était si parfait ? Abel resserra son étreinte autour de son homme, un sourire ne parvenant plus à disparaître de ses lèvres.

"Jeeeee t'aimmmmme mon beau blond!"

Le sourire du grand blond s’élargit un peu plus, avant qu’un éclat de rire ne sorte de sa bouche lorsque Tatsuki commença à le chatouiller. Abel répliqua et pinça aussi doucement son amant pour le taquiner. Les deux hommes rirent comme deux gamins un instant. Ce genre de moments était agréable. Ils s’amusaient et riaient pour un rien. C’était relaxant. Le jeune tueur embrassa délicatement son homme puis lui caressa le visage, tandis que l’Oyabun lui caressa les cheveux. Si la vie pouvait être aussi facile et si calme… Ce serait parfait. Malheureusement, il y avait toujours des choses qui partaient de travers. Mais Abel préféra ne pas y penser pour le moment. Il ne voulait pas gâcher sa journée.

"Alors mon amour, c'est quoi le programme aujourd'hui? Je ne travaille pas, je suis tout à toi! Tu veux qu'on passe chez un agent immobilier, ou tu préfères qu'on attende? Sinon, on peut aller à la résidence ....C'est toi qui vois!"

Abel réfléchit un instant. Inutile de préciser qu’il était un peu surpris que Tatsuki lui laisse le choix sur une telle décision. Mais cela lui faisait plaisir. De ce côté-là, le yakuza avait mûri et n’agissait plus comme un enfant gâté. Peut-être que la remarque que lui avait faite le jeune blond lors de leur rupture l’avait fait réfléchir… En tout cas, là, Abel ne savait pas trop quoi dire. Il avait hâte de trouver un loft qui servirait de petit nid d’amour mais, en même temps, passer à la résidence lui plaisait bien. Cela faisait longtemps qu’il n’y avait pas mis les pieds. Et, à vrai dire, Reira lui manquait. Ce serait une bonne surprise d’aller lui rendre visite et lui montrer que Tatsuki et lui étaient de nouveau ensemble.

« La résidence me plait mieux. J’ai envie de voir Reira… Et comme ça, on pourra prendre notre temps pour réfléchir à notre futur loft. J’ai décidé de faire mon difficile et de vouloir plusieurs choses dedans. » dit-il avec un petit sourire malicieux.

Il était du genre simple d’habitude mais là, il avait quelques exigences. Après tout, ils allaient habiter ce loft durant un long moment, si ce n’était pas toute leur vie. Autant qu’il soit parfait à leurs yeux. Tatsuki avait clairement dit qu’il voulait une piscine sur terrasse. Abel avait le droit de choisir quelques détails aussi. Il avait par exemple envie d’avoir une cheminée, comme dans leur ancien loft. Un petit jardin lui plairait bien aussi. Et un salon avec une baie vitrée pour voir le paysage ! Avant de s’endormir tard dans la nuit, il avait imaginé son futur chez lui et s’était surpris à avoir des goûts de luxe. Il fallait croire que Tatsuki avait déteint sur lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Réconciliation (Beau blond) [TERMINE]   Ven 17 Avr - 21:17


« La résidence me plait mieux. J’ai envie de voir Reira… Et comme ça, on pourra prendre notre temps pour réfléchir à notre futur loft. J’ai décidé de faire mon difficile et de vouloir plusieurs choses dedans. »


Le yakuza fit un petit sourire tout en caressant la chevelure de son aimé. Abel exigeant et extravagant ? C'était une nouveauté... Un jour Tatsuki lui avait reproché de ne pas profiter de son amant riche ; "profiter" au sens ironique bien entendu. Le yakuza désirait seulement que le jeune blond ait plus de désirs et d'exigences. Il était don content qu'il commence à être un peu plus désireux. Tatsuki apposa un bref baiser sur les lèvres de son ami, avant de se lever.

"Bien amour, on fait comme ça. Je vais m'habiller"

Mine de rien, le yakuza n'avait même pas pensé à se laver, mais peu importe. Il se dirigea nu comme un vers vers la chambre pour se rhabiller.
Abel le rejoignit plusieurs minutes après. Le jeune Oyabun était assis sur le canapé cigarette à la main et parlant au téléphone.


"Ouais ouais j'avais plus de batterie...non non. Alors, tu as amené les papiers Ren ? Très bien, il va mordre à l'hameçon ne t'inquiète pas!
Faut être patient voilà tout ! Ok d'accord...Repose toi un peu et profite de ton weekend! Jsé pas moi envoie toi en l'air! "


Tatsuki raccrocha en soupirant. Il parlait toujours de façon aussi directe à son second, mais ça faisait partie de leur relation. Il avait pris le risque d'éteindre son portable pour être tranquille, chose, qu'il ne devait jamais faire! Mais, pour Abel il était dorénavant prêt à faire quelques efforts.
Il décrocha de nouveau son téléphone pour appeler un autre de ses hommes.


"Allô....passe dans une agence immobilière pour avoir tous les catalogues des nouveaux lofts et penthouses de luxe dans le quartier de Ginza. Ramène moi le tout ensuite à la résidence. "

Tatsuki montrait sa volonté d'accélérer les choses avec son amant et de construire un renouveau avec lui.
Il se leva ensuite afin d'étreindre son compagnon. Il lui pinça ensuite les fesses en souriant.


"On y va amour !"

Il tira le jeune blond par la main afin de sortir du loft pour rejoindre la voiture de l'Oyabun.

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Réconciliation (Beau blond) [TERMINE]   Ven 17 Avr - 22:52

"Bien amour, on fait comme ça. Je vais m'habiller."

Abel lâcha son beau brun à contre cœur pour le laisser sortir de la baignoire. Il posa ensuite ses bras sur le bord de la baignoire, puis sa tête sur ceux-ci pour admirer le spectacle que lui offrait Tatsuki. Le yakuza était nu comme un ver, le corps dégoulinant d’eau. Malheureusement, il partit bien trop vite au goût du grand blond. Celui-ci soupira et s’allongea dans la baignoire. Il se rendit compte que son homme avait oublié de se laver. Etrange… Cela ne lui ressemblait pas. Il devait avoir quelque chose qui le préoccupait, mais quoi ? Abel se lava rapidement puis sortit à son tour de la baignoire. Il la rinça puis se dirigea vers la chambre.

Il s’habilla puis sécha à la va-vite ses cheveux à l’aide d’une serviette. Il repassa par la salle de bain pour mettre la serviette au sale avant de rejoindre Tatsuki dans le salon. L’Oyabun était occupé au téléphone, cigarette à la main. En l’écoutant, Abel comprit pourquoi son fiancé s’était enfui aussi vite de la salle de bain, en oubliant de se laver. En plus, le yakuza avait remis les vêtements de la veille, alors qu’il aurait pu piocher dans l’armoire du jeune tueur. Tatsuki, préoccupé par ses affaires, avait besoin de téléphoner à Ren, même durant un jour de congé. Et, si le grand blond comprenait bien, son beau brun avait éteint son téléphone pour passer la nuit avec lui, chose qu’il ne faisait pourtant jamais. Il n’en fallait pas plus pour combler Abel et lui prouver que Tatsuki faisait beaucoup d’efforts. Par contre, il n’avait pas changé dans sa façon de parler à Ren…

Voyant son amant occupé, Abel retourna dans sa chambre pour débarrasser son plateau petit-déjeuner. Et, en repassant par le salon pour se diriger dans la cuisine, il entendit une nouvelle conversation. Tatsuki téléphonait à l’un de ses hommes et lui demandait de passer chez un agent immobilier pour avoir les catalogues des nouvelles habitations de Ginza. Léger sourire aux lèvres, Abel fit la vaisselle, avant de rejoindre son aimé dans le salon. Il avait hâte de voir ces catalogues. Ils auraient le loisir de les regarder ensemble lorsqu’ils seraient dans la résidence Sugiura. Les deux hommes s’enlacèrent et Tatsuki se permit même de pincer les fesses du grand blond pour le taquiner un peu. Abel lui tira la langue comme un gamin avant de lui prendre la main.


"On y va amour !"

Le jeune assassin se laissa entrainer dehors. Il ferma son loft à clé puis marcha main dans la main avec le yakuza jusqu’à l’endroit où ils avaient garé la voiture. Elle était toujours là et entière, chose rare dans les bas quartiers. Mais Abel avait trouvé un bon endroit pour lui faire passer la nuit. Il monta côté passager et Tatsuki prit place derrière le volant. Comme à son habitude, le yakuza roula comme un fou, mais tout de même un peu moins que la veille. Et, comme à son habitude, il posa par moment sa main sur la cuisse d’Abel durant le trajet. Ils ne tardèrent pas à arriver devant le grand portail de la résidence Sugiura. Rien n’avait changé. Tout était toujours aussi luxueux. Mais ce n’était pas cela qui intéressait le jeune blond. S’il avait voulu venir ici, c’était pour revoir Reira. Cela faisait longtemps qu’il ne l’avait pas vu.

[Suite dans la grande maison de Tatsu chéri]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Réconciliation (Beau blond) [TERMINE]   Ven 17 Avr - 23:51


_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réconciliation (Beau blond) [TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Réconciliation (Beau blond) [TERMINE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Angelo, beau blond au yeux bleu
» TEMOIGNAGE D'UN BEAU-CORPS DEVENU ADVENTISTE !
» LE PROFILE D'1 BEAU- CORPS LAVALASSIEN DE PETIT-GOAVE..
» Décès d’Ernst Bennett, ex-beau-père de Jean-Claude Duvalier
» Oh le beau Toutou!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yuukoku, la ville aux deux visages... :: Les Quartiers Résidentiels :: Les Lofts :: Loft d'Abel Saalfield-
Sauter vers: