Yuukoku, la ville aux deux visages...


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Retour aux sources (Abel) [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Retour aux sources (Abel) [TERMINE]   Ven 17 Avr - 23:47


Le jeune Oyabun n'y alla pas de main morte avec la pédale de l'accélérateur. Il avait hâte d'arriver à la résidence avec son amant.
Il mit d'ailleurs un temps record à parcourir le fossé qui séparait les bas quartiers des villas de luxe.
Arrivé à la résidence, il fut comme d'habitude accueillit par ses hommes. Certains écarquillèrent les yeux en voyant de nouveau les deux tourtereaux ensemble.
Le yakuza pénétra dans la résidence suivit de son beau blond.


"Bonjour Sugiura-Gomi"

Le personnel et les hommes du yakuza s'inclinèrent comme d'habitude. Le yakuza ne faisait plus attention à ce rituel tant il en avait l'habitude.
Il se dirigea directement vers le salon dans lequel se trouvait sa sœur.


"Tatsuki!"

Elle se dirigea vers le jeune homme pour l'embrasser. Elle resta un instant devant Abel sans dire un mot. Elle fut très surprise de le revoir à la résidence. Elle se jeta également dans les bras du blond.

"Abel! Je suis si heureuse de te revoir! J'espère que cela veut dire que vous êtes de nouveau ensemble!"

Le jeune blond lui fit un signe de tête. Reira laissa exploser sa joie. Elle appréciait énormément Abel ; c'était d'ailleurs la seule conquête du yakuza dont elle avait été proche. Ils avaient beaucoup de points communs tous les deux. Elle prit le blond par la main pour aller s'asseoir.


"Venez, venez, on allait justement déjeuner"

Tatsuki alluma une cigarette et s'appuya contre le mur.

"Où est ton fils? Et Kano? La maison paraît bien calme aujourd'hui"


La jeune femme baissa un instant la tête.

"Takaaki est chez son père..."


Elle savait combien il était dangereux de parler d'Akito devant l'Oyabun. Elle esquissa ensuite un léger sourire forcé pour détendre l'atmosphère.

"Et Kano est parti en weekend aux sources Hebi"


Elle fit un clin d'œil en direction d'Abel.

"Je crois qu'il a une petite amie..."


Tatsuki esquissa aussi un léger sourire. Il se disait tout simplement qu'il plaignait la jeune femme si c'était le cas, vu le caractère atroce de son frère, qui n'avait rien à lui envier de ce côté-là.
L'un des hommes du yakuza arriva pour lui parler.


"Oyabun-sama, Madame Ada Wong est arrivée au portail pour vous voir, dois-je la laisser entrer?"

Tatsuki hocha la tête. Ada était l'une de ses meilleures tueuses et faisait les allées retour entre la Chine et le Japon. Il prenait donc grand soin de la recevoir lorsqu'elle venait en ville.

"Je vais prendre une douche et me changer avant, installe la dans mon bureau et reste avec elle...Abel, Reira, passez à table"


Tatsuki avait de nouveau ce ton affirmatif et déterminé. Il se retira ensuite à l'étage. Son invitée fit son entrée escortée par deux shateï. La belle jeune femme aux cheveux noir ébène s'avança dans la pièce principale. Elle portait une tenue chinoise très échancrée, qui laissait pour le plus grand plaisir des yeux, apparaître ses longues jambes fines.
Son magnifique et doux minois ne laissait nullement transparaître sa véritable nature. Elle s'inclina par politesse face à Abel et Reira, avant de suivre les shateï dans le bureau de l'Oyabun.
Reira tout sourire se tourna vers Abel et lui prit la main.


"Je suis si heureuse de te revoir! Passons à table et discutons!"

Les deux jeune gens très complices se levèrent pour passer à table. Une agréable odeur de poulet grillé émanait des cuisines.

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Retour aux sources (Abel) [TERMINE]   Sam 18 Avr - 0:52

Lorsqu’ils furent arrivés à la résidence, les hommes de Tatsuki les reçurent. Ils firent de nombreuses courbettes à l’Oyabun, avec des formules de politesse à n'en plus finir. En plus du luxe de la demeure, ce détail n’avait pas manqué à Abel. Il savait son amant très puissant et possédant beaucoup d’hommes mais il avait toujours eu du mal à se faire à cette idée. Il avait toujours vu Tatsuki comme le jeune homme qu’il était, pas comme le riche et puissant chef de mafia… Les deux amants se dirigèrent vers le salon, là où se trouvait sûrement Reira. Le grand blond fut heureux de la revoir. Elle était sa grande amie. Depuis le début, ils avaient tissé une complicité entre eux. Après que la jeune femme ait salué son frère, Abel lui sourit et l’accueillit dans ses bras pour lui rendre son étreinte.

« Ça fait plaisir de te revoir Reira. Tu es toujours aussi ravissante. »

"Abel! Je suis si heureuse de te revoir! J'espère que cela veut dire que vous êtes de nouveau ensemble!"

Le jeune blond ne répondit à cette question que par un simple signe de tête accompagné d’un sourire. La réaction de Reira ne se fit pas attendre, elle explosa de joie, les couvrant de « félicitations » et autres. Elle semblait vraiment heureuse de les revoir ensemble, presqu’aussi heureuse même que les deux jeunes fiancés. Abel l’appréciait pour cela. Elle avait toujours vu leur relation d’un très bon œil, se fichant que son frère soit avec un homme et non avec une femme. De plus, elle ne les avait jamais jalousé, elle qui n’avait pas eu le choix de son mari. Reira avait toujours eu le cœur sur la main et était une jeune femme très douce. Elle était même parfois un peu trop gentille. Mais comment lui en vouloir ? On ne pouvait que l’apprécier. Abel serra sa main dans la sienne et la suivit pour aller s’asseoir, tandis que Tatsuki allumait une cigarette et s’appuyait contre le mur.

"Où est ton fils? Et Kano? La maison paraît bien calme aujourd'hui"

"Takaaki est chez son père..."

Abel, qui avait la tête tournée vers Reira pour l’écouter pleinement, jeta tout de même un coup d’œil en coin pour voir la réaction éventuelle de Tatsuki. Il savait que le yakuza haïssait son beau-frère, Akito Endo. Qui pouvait l’aimer de toute façon ? Ce n’était qu’un idiot imbu de sa personne qui se croyait tout permis et tout puissant, tout cela parce qu’il allait bientôt être à la tête de son clan mafieux. Abel l’avait détesté dès leur première rencontre et encore plus après, en ayant écouté les confessions de Reira qui ne l’appréciait guère, malgré leur mariage. Cela avait été une union forcée, juste pour le bien des deux familles de yakuza. Akito avait beau être riche et puissant, ce n’était qu’un salaud qui trompait sa femme avec des prostituées. Il n’avait aucun respect pour Reira qui en méritait pourtant. Elle était une femme admirable et une mère formidable. Malgré son apparence fragile, elle savait se montrer forte.

"Et Kano est parti en weekend aux sources Hebi"

Abel sourit au clin d’œil qu’elle lui fit. Quelque chose lui disait qu’elle était au courant de ce qui s’y était passé à ces sources, c’est-à-dire du séjour en amoureux et des fiançailles. Le grand blond trouvait quand même cela étrange que Kano y soit allé. Ce n’était pas vraiment un endroit où on allait seul… Mais la suite de l’explication ne tarda pas à venir. L’adolescent y était allé avec sa petite amie. Ouah… Une fille parvenait à supporter le caractère détestable du plus jeune Sugiura ? Soit elle était vraiment attirée par l’argent et endurait le comportement de Kano, soit elle était vraiment bête et ne comprenait pas les pics que pouvait envoyer l’insolent. Abel optait pour la deuxième solution. Même pour l’argent, il était impossible de rester très longtemps avec quelqu’un comme Kano.

"Oyabun-sama, Madame Ada Wong est arrivée au portail pour vous voir, dois-je la laisser entrer?"

"Je vais prendre une douche et me changer avant, installe la dans mon bureau et reste avec elle...Abel, Reira, passez à table"


Abel s’empêcha de soupirer. Malgré son jour de congés, Tatsuki allait travailler. Le jeune tueur espérait que son rendez-vous ne durerait pas longtemps. En tout cas, il était curieux de découvrir qui se cachait sous le prénom d’Ada. Officiellement, elle était la secrétaire de l’Oyabun mais, officieusement, elle était tueuse à gage ou quelque chose s’y rapprochant. Tatsuki ne lui avait jamais clairement dit son métier. En tout cas, peu de temps après que l’Oyabun ait quitté le salon pour aller se doucher, une magnifique Chinoise fit son apparition. Elle avait de beaux cheveux noir ébène, un corps de rêve avec les jambes et la poitrine qui allaient avec et sa tenue le mettait bien en valeur, un peu trop même. Abel eut l’espace d’une seconde l’impression d’halluciner. Cette femme avait l’air très inoffensive. On aurait même dit une poupée très fragile. Jamais Abel n’aurait cru qu’elle avait du sang sur les mains si on ne le lui avait pas laissé entendre. Mais il se reprit bien vite, inclinant légèrement la tête pour saluer la belle Chinoise avant qu’elle ne parte attendre Tatsuki dans son bureau. Il resta un instant silencieux et pensif, encore sous le coup de la surprise. Heureusement, Reira le fit sortir de ses pensées.

"Je suis si heureuse de te revoir! Passons à table et discutons!"

« D’accord… »
dit-il en se levant et en suivant la jeune femme à table. « Tu sais, je suis désolé de ne plus t’avoir donné de nouvelles. Je n’allais pas bien et c’est pour ça que j’ai préféré couper court à notre dernière conversation au téléphone. »

Il s’en voulait d’avoir laissé un peu tomber Reira durant tout ce temps. Pendant ces deux mois de célibat, la seule personne avait qui il avait un peu parlé était Keiji. En même temps, il n’avait pas pu faire autrement vu que le jeune homme l’avait souvent appelé pour prendre des nouvelles… Abel et Reira passèrent à table et le grand blond posa sa main sur celle de son amie, comme pour s’excuser à nouveau de ce long silence durant sa dépression. Mais, maintenant, il allait se racheter et passer du temps avec elle, comme avant. Ils s’entendaient très bien et avaient beaucoup de choses en commun. Lorsqu’ils passaient du temps ensemble, ils trouvaient toujours quelque chose pour s’occuper et parlaient beaucoup. Une fois qu’ils étaient lancés, on ne pouvait plus les arrêter. C’était dur à croire en sachant que tous deux parlaient peu en temps normal.

« Ça me fait tellement plaisir d’être là… Parle-moi de toi ! Comment vas-tu ? Comment va Takaaki ? » demanda t-il, désireux de rattraper le temps perdu.


Dernière édition par Abel Saalfield le Sam 18 Avr - 13:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Retour aux sources (Abel) [TERMINE]   Sam 18 Avr - 13:03



« D’accord… Tu sais, je suis désolé de ne plus t’avoir donné de nouvelles. Je n’allais pas bien et c’est pour ça que j’ai préféré couper court à notre dernière conversation au téléphone. »

Reira tout sourire acquiesça comme pour le rassurer. Elle n'était pas du genre à être rancunière vu son faible caractère.

« Ça me fait tellement plaisir d’être là… Parle-moi de toi ! Comment vas-tu ? Comment va Takaaki ? »


La bonne arriva et posa les entrées sur la table. Des salades de pousses de soja assaisonnées et recouvertes de crevettes.
Les deux jeunes gens commencèrent à déguster leur succulent plat.


"Il grandit toujours, il appelle même son tonton Tchuki"


Elle éclata de rire discrètement. C'était d'ailleurs sa marque de fabrique. Reira était de nature discrète et calme ; on pouvait rester une heure dans la même pièce qu'elle sans la remarquer et l'entendre. Elle était belle, douce et extrêmement généreuse, tout le contraire de son mari qui profitait bien de ces faiblesses. D'ailleurs, la jeune femme ne répondit pas à la question concernant son état...Elle n'était pas du genre à se plaindre, même si sa vie était un véritable enfer. Si ses mots ne laissaient rien transparaître, ses yeux, si. Ses beaux yeux bleus paraissaient bien ternes.

"Et toi alors ? Comment vas-tu Abel? Tu as l'air un peu fatigué! J'espère que tu vas passer le weekend ici et te détendre."

Reira ne pouvait s'empêcher d'être aux petits soins avec les autres.
La bonne apporta ensuite le plat principal : des brochettes de poulet grillées au miel et à la truffe.
Reira qui picorait comme un oiseau fit tout de même l'effort de manger avec son hôte. Les deux jeunes gens discutèrent de tout et de rien comme d'habitude. Ils avaient beaucoup de choses en commun et n'étaient jamais à court de discussion.


"Hmm...Quel dommage que Kano ne soit pas présent, nous aurions été en famille. Je suis passée ici en pensant que Tatsuki serait encore seul, mais je suis rassuré en voyant que ce n'est pas le cas, peut-être que ce ne sera pas la peine que je dorme ici. Je pourrai donc rentrer chez moi"

Et oui, il y avait eu du changement...Il semblait que Reira habitait de nouveau avec son mari, et que Tatsuki s'était résigné à laisser faire...Cela voulait dire qu'il n'avait vraiment pas eu le choix. Reira venait tout de même passer les weekend à la résidence, c'était sa petite consolation de la semaine...Elle pouvait au moins fuir le foyer du vendredi au dimanche, pendant que son mari sortait faire la fête. C'était en quelque sorte un compromis. Elle devait supporter sa présence la semaine à ses côtés et faire figure de femme parfaite histoire de ne pas déshonorer le fils Endô, et son clan à elle non plus. Son bonheur passait en arrière plan.

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Retour aux sources (Abel) [TERMINE]   Sam 18 Avr - 14:04

"Il grandit toujours, il appelle même son tonton Tchuki"

Abel ne put s’empêcher de rire à cette révélation. Il imaginait très bien le petit Takaaki dans les bras de son oncle et l’appeler ainsi. C’était adorable. Il avait très envie de voir cela. Tatsuki semblait être un autre homme lorsqu’il avait son neveu dans les bras. Peut-être était-ce son envie d’être père qui faisait cela. Abel était sûr que son amant ne serait jamais comme feu son père. Il le voyait très bien en papa gâteau, à gâter son enfant en lui offrant tout ce qu’il voulait et en cédant aux moindres de ses caprices. Le grand blond sourit à cette pensée. Si jamais ils avaient des enfants, et il espérait que cela soit le cas, ils allaient devoir se mettre d’accord sur une bonne éducation, à savoir ne pas trop chouchouter leurs enfants. Ce serait terrible si ces derniers devenaient des enfants capricieux et insolents qui ressembleraient à Kano.

"Et toi alors ? Comment vas-tu Abel? Tu as l'air un peu fatigué! J'espère que tu vas passer le weekend ici et te détendre."

« Ça va. J’ai eu beaucoup de problèmes en peu de temps mais ça va un peu mieux maintenant. Et puis je ne suis plus seul… » dit-il en souriant, heureux d’avoir enfin retrouver « sa » famille. « Pour le week-end, je ne sais pas. Je demanderai à Tatsuki ce qu’il en pense. »

Mais à son avis, ça ne poserait aucun problème. Ce serait mieux de passer le week-end dans la résidence que dans les bas quartiers ou le loft dans lequel ne voulait plus remettre les pieds Abel. Et rester dans cette demeure lui permettrait de passer du temps avec Reira. La jeune femme lui avait tellement manqué. Ils allaient pouvoir rattraper le temps perdu, surtout si Tatsuki passait son week-end à travailler alors qu’il avait prévu de se reposer… Mais Abel était habitué à cela. Cela ne le dérangeait pas tant que cela au final. Il savait que les affaires étaient très importantes aux yeux de son fiancé. Et puis cela rendait leurs moments en tête à tête que plus intenses… Abel continua de manger, se demandant quand son beau brun allait penser en faire autant. Il le connaissait sur le bout des doigts. Embarqué dans ses affaires, il pouvait en oublier de prendre des forces…

"Hmm...Quel dommage que Kano ne soit pas présent, nous aurions été en famille. Je suis passée ici en pensant que Tatsuki serait encore seul, mais je suis rassurée en voyant que ce n'est pas le cas, peut-être que ce ne sera pas la peine que je dorme ici. Je pourrai donc rentrer chez moi."

Abel n’était pas du même avis que Reira concernant Kano. Plus l’adolescent était loin de lui, mieux c’était, surtout après ce qui s’était passé au commissariat… Le grand blond avait comme l’impression de s’être fait avoir et que Kano allait le lui faire regretter. Il faudrait peut-être qu’il en parle à Tatsuki. Ainsi, il aurait une longueur d’avance sur le petit insolent… En tout cas, quelque chose n’allait pas avec Reira. D’après ce que le tueur comprenait, elle ne vivait plus dans la résidence Sugiura. Cela voulait donc dire qu’elle était retournée avec son mari ? Ainsi Tatsuki avait été obligé de la laisser repartir… Abel détestait cette situation. Cela lui faisait énormément de peine pour Reira. Même si elle n’était pas du genre à se plaindre et à préférer s’occuper des êtres chers à son cœur, le grand blond savait qu’elle gardait beaucoup trop de choses en elle.

« Mais non, reste dormir ici. Ça me ferait plaisir. Et puis ça te détendra aussi. » dit-il en caressant la joue de Reira et en lui adressant un pauvre sourire. « Moins tu passeras de temps avec ce qui te sert de mari, mieux ce sera. Ça fait longtemps que tu vis de nouveau avec lui ? Que s’est-il passé pour que vous en arriviez là ? » demanda t-il, voulant être au courant des derniers évènements après sa longue absence en dehors de la famille Sugiura.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Retour aux sources (Abel) [TERMINE]   Sam 18 Avr - 15:56


« Mais non, reste dormir ici. Ça me ferait plaisir. Et puis ça te détendra aussi. Moins tu passeras de temps avec ce qui te sert de mari, mieux ce sera. Ça fait longtemps que tu vis de nouveau avec lui ? Que s’est-il passé pour que vous en arriviez là ? »


Reira baissa la tête un peu gênée de la situation. Elle jouait nerveusement avec ses couverts comme une gamine. Tout le monde savait la situation avec son mari. Elle en avait d'ailleurs extrêmement honte. Toute la ville parlait de ses infidélités, ce qui agaçait aussi Tatsuki.
Et maintenant, c'était Abel. Reira n'y était pour rien au fond, et elle n'avait pas à assumer les actes de son mari, mais elle ne pouvait pas s'en empêcher.


"Je...c'était mieux comme ça je crois... Je suis reconnaissante à Tatsuki d'avoir voulu me protéger autant, mais je suis sa grande sœur, et je me dois aussi de penser au clan."


Ce qu'elle ne voulait pas dire, c'était que le jeune Oyabun avait aussi eu la main forcée et qu'il devait lui aussi à un moment donné penser à ses affaires. Le jeune femme se rapprocha du blond pour lui caresser la main.


"Merci de ta gentillesse Abel, mais ça va"

Elle fit un petit sourire un peu forcée.
Elle baissa soudainement les yeux tout en continuant d'agripper la main de l'homme.


"Tu es quelqu'un de tellement bien Abel...Tatsuki a vraiment énormément de chance de t'avoir.
Mon frère est hanté par beaucoup de démons du passé...je sais qu'il n'est pas toujours stable et..."


Elle poussa un petit soupir. La jeune femme était très hésitante. Elle n'était pas du genre à trop en dire d'habitude, mais pour une fois, elle avait trouvé quelqu'un de bien qui était à son écoute, et qui avait l'air de l'écouter.

"Je sais que... non, en réalité je ne sais pas si c'est raisonnable que tu te remettes avec lui...non, non, je veux pas dire qu'il est méchant, non, je...il peut être bon, mais il est trop instable et je ne pense pas qu'il puisse changer, je..."

Reira un peu paniquée de s'être laissée aller retira sa main de celle d'Abel.

"Je suis désolée, je...oublie, je suis désolée..."

La jeune femme avait pour la première fois émis son opinion. Elle connaissait mieux que quiconque son frère, et bizarrement, elle se souciait de quelqu'un d'autre que de lui pour une fois. Elle considérait vraiment Abel comme un membre de sa famille, et elle ne voulait pas le voir souffrir comme c'était le cas pour elle. Elle était très bien placée pour cela...

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Retour aux sources (Abel) [TERMINE]   Sam 18 Avr - 16:33

"Je...c'était mieux comme ça je crois... Je suis reconnaissante à Tatsuki d'avoir voulu me protéger autant, mais je suis sa grande sœur, et je me dois aussi de penser au clan."

Reira ne semblait pas aller très bien. Son sourire et sa joie de vivre avaient fondu comme neige au soleil, un peu à cause d’Abel à vrai dire. Mais il détestait savoir qu’elle souffrait. Il voulait être là si jamais elle avait besoin de parler. Il lui devait au moins cela. Elle avait toujours été gentille avec lui et avait accepté sa relation avec son frère sans problème. Le grand blond serra sa main dans la sienne lorsqu’elle le remercia pour sa gentillesse. C’était la moindre des choses. Et puis Reira était sa future belle-sœur après tout, il se devait de prendre soin d’elle. Par contre, il n’en ferait jamais autant pour Kano. L’adolescent était irrécupérable et ne méritait pas son aide.

"Tu es quelqu'un de tellement bien Abel...Tatsuki a vraiment énormément de chance de t'avoir.
Mon frère est hanté par beaucoup de démons du passé...je sais qu'il n'est pas toujours stable et..."


Abel fronça légèrement les sourcils. Où Reira voulait-elle en venir ? Pourquoi semblait-il y avoir une contradiction dans ses paroles ? Elle disait que Tatsuki avait énormément de chance d’avoir son fiancé mais, pourtant, un point noir semblait obscurcir sa vie. Elle parlait de ses vieux démons, de son instabilité… Le grand blond savait clairement de quoi elle voulait parler. Il avait été plusieurs fois témoins des nombreuses sautes d’humeur de Tatsuki et de ses caprices qui pouvaient aller jusqu’à la violente verbale mais parfois physiques. Mais c’était le passé. Peut-être bien qu’à l’avenir, il y aurait des hauts et des bas mais c’était pareil dans tous les couples.

"Je sais que... non, en réalité je ne sais pas si c'est raisonnable que tu te remettes avec lui...non, non, je veux pas dire qu'il est méchant, non, je...il peut être bon, mais il est trop instable et je ne pense pas qu'il puisse changer, je..."

Le jeune tueur resta sans voix et interdit en entendant cela. Il retira sa main de la table, celle qui avait tenu les doigts de Reira, et resta un instant silencieux, le temps de digérer ce qu’il venait d’entendre. C’était bien la première fois qu’il entendait la jeune femme dire clairement le fond de sa pensée et, même si dans d’autres circonstances il en aurait été ravi, là, il aurait préféré qu’elle se taise. Maintenant, Reira avait beau s’excuser, Abel lui en voulait. Il savait pourtant que les paroles de son amie partaient d’un bon sentiment mais elle n’aurait jamais dû dire ça. Elle aurait dû garder cela pour elle seule, comme d’habitude.

« Ne te mêle pas de notre vie. Je sais très bien qu’il peut être instable et, pour tout te dire, je m’en fiche. Je l’aime comme il est. Tout le monde n’est pas parfait. »

Abel restait calme, bien qu’on sentait qu’il n’avait pas apprécié les paroles de Reira. Il connaissait Tatsuki depuis suffisamment longtemps maintenant pour savoir que du jour au lendemain, il pouvait changer d’humeur. Mais pour le grand blond, ce n’était pas vraiment un problème. Il aimait son fiancé tel qu’il était, très imprévisible. La vie serait bien morose si le jeune Oyabun ne lui réservait plus de surprises, bonnes ou mauvaises. Tout ce que souhaitait Abel, c’était que Tatsuki arrête ses bêtises comme ses infidélités avec Hidekazu ou autre. Sinon, cela n’avait pas vraiment d’importance.

« Maintenant que je l’ai retrouvé, je ne suis pas prêt de le quitter. Je veux vraiment faire ma vie avec lui… Pourquoi crois-tu que ça ne serait pas raisonnable ? Je suis grand Reira. Je sais qu’il y aura des hauts et des bas. J’ai vécu six mois avec lui. Je pense bien le connaître maintenant. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Retour aux sources (Abel) [TERMINE]   Sam 18 Avr - 22:33


« Ne te mêle pas de notre vie. Je sais très bien qu’il peut être instable et, pour tout te dire, je m’en fiche. Je l’aime comme il est. Tout le monde n’est pas parfait. »


Reira baissa de nouveau la tête très gêné de la situation. Elle aimait son frère et serait prête à tous les sacrifices pour lui, d'ailleurs, pour le préserver, elle était même retourner sagement comme une bobonne auprès du déchet qui lui servait de mari. Mais, elle s'inquiétait aussi pour le jeune blond.

« Maintenant que je l’ai retrouvé, je ne suis pas prêt de le quitter. Je veux vraiment faire ma vie avec lui… Pourquoi crois-tu que ça ne serait pas raisonnable ? Je suis grand Reira. Je sais qu’il y aura des hauts et des bas. J’ai vécu six mois avec lui. Je pense bien le connaître maintenant. »


La jeune femme au bord des pleurs tapa soudain du poing sur la table. Elle fut prit d'un élan dont elle n'avait jamais fait preuve jusqu'à maintenant.

"Tu ne comprends pas Abel ! Je vous souhaite beaucoup de bonheur à tous les deux mais tu ne connais pas mon frère, il..."

Presque à bout de souffle, elle reprit la raison. Pendant quelques instants, elle avait eu l'air d'être possédée. La jeune femme qui ne se lâchait jamais d'habitude, se laissa complètement aller. Elle voulait bien faire pour une fois, mais apparemment, Abel ne le voyait pas sous le même œil qu'elle. Elle reprit son souffle et posa de nouveau sa main sur celle du blond.


"Je suis désolée, tu as raison. Je vous souhaite beaucoup de bonheur...je..."

Le jeune Oyabun revint dans le salon pour les rejoindre. Son entretien était terminé.

"Alors vous deux, de quoi parlez-vous? Vous avez l'air complice"

Il éclata de rire en voyant à quel point ces deux là pouvaient s'entendre.

"Oh de tout tu nous connais...je...j'allais m'en aller. Takaaki va sûrement être un peu perdu sans moi...passez donc le weekend ici d'accord?"

Reira se leva, puis embrassa Abel. Elle se dirigea vers le yakuza pour faire de même.

"Tu peux rester Reira. Fais venir ton fils ici "


La jeune femme fit un signe de tête pour refuser. Elle devait elle aussi se montre raisonnable et rester dans son foyer. Tatsuki la laissa s'en aller dents serrés et à contre cœur. Le jeune brun alluma une cigarette et rejoignit Abel sur le canapé un peu agacé.


"Tsk...ce fils de pute...si je pouvais...faut croire que je ne suis pas si dévoué que cela pour laisser ma sœur avec ce bâtard..."

Le jeune Oyabun n'avait en réalité pas eu le choix, vu que le père Endô s'en était mêlé. Il se sentait assez coupable au fond, mais il devait se résigner et penser au bien du clan avant celui de sa sœur.

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Retour aux sources (Abel) [TERMINE]   Dim 19 Avr - 11:54

"Tu ne comprends pas Abel ! Je vous souhaite beaucoup de bonheur à tous les deux mais tu ne connais pas mon frère, il..."

Abel resta plus que surpris face à la réaction de Reira. Elle qui était d’habitude si douce laissait transparaitre une partie de sa personnalité que peu de gens devaient connaître. Le grand blond ne comprenait pas pourquoi elle se mettait dans un tel état. Et puis pourquoi parlait-elle de Tatsuki ainsi ? Elle semblait cacher un terrible secret sur son jeune frère, mais quoi ? Abel connaissait très bien son amant, mais maintenant, il commençait à douter. L’Oyabun lui cachait-il encore quelques faces sombres ? Même s’il ne le montra pas, les paroles de Reira le troublèrent. Il ne savait quoi penser. Il ne connaissait pas Tatsuki ? Comment pouvait-elle en être si sûre ? Elle n’avait pas vécu 24h/24, 7j/7 avec eux. Certes, Abel s’était un peu confié à elle mais pas assez pour qu’elle connaisse en détail leur vie de couple.

"Je suis désolée, tu as raison. Je vous souhaite beaucoup de bonheur...je..."

Le grand blond resta la regarder dans les yeux, sans vraiment la voir à vrai dire. Il avait la main de son amie sur la sienne, sans vraiment la sentir. Il ne comprenait pas où Reira avait voulu en venir. Elle semblait cacher quelque chose de trop gros pour elle, qui la faisait culpabiliser. Elle avait l’air d’avoir envie de parler de Tatsuki, pour prévenir Abel et le protéger. Mais celui-ci ne voyait pas de réel danger dans l’instabilité de son amant. Il connaissait son tempérament lunatique et s’y était à peu près fait à la longue. Parfois, il y avait quelques disputes mais, en général, Abel préférait laisser passer la tempête et ne rien dire. C’état mieux ainsi… Mais, alors qu’il était parvenu à reprendre ses esprits et qu’il s’apprêtait à questionner Reira, Tatsuki arriva dans la pièce.

"Alors vous deux, de quoi parlez-vous? Vous avez l'air complices."

"Oh de tout tu nous connais...je...j'allais m'en aller. Takaaki va sûrement être un peu perdu sans moi...passez donc le weekend ici d'accord?"

"Tu peux rester Reira. Fais venir ton fils ici. "

Encore un peu perturbé par les paroles de son amie, Abel fut pris au dépourvu par les évènements qui allaient trop vite à son goût. Reira l’avait déjà embrassé et s’apprêtait à partir. Mais pourquoi ? N’était-elle pas bien ici ? Le grand blond prenait mal ce départ. Il avait l’impression que c’était à cause de lui que la jeune femme partait, soit parce qu’elle avait peur qu’il lui fasse un autre reproche, soit parce qu’elle n’avait pas la force de le regarder dans les yeux sans lui avoir avoué une triste vérité sur Tatsuki. Abel n’aimait pas cette situation. Pour lui, son amitié et sa grande complicité avec Reira avait pris un choc. Il ne comprenait pas la jeune femme. Pourquoi avait-elle semé le doute dans l’esprit du grand blond ? Abel baissa la tête un instant, perdu dans ses pensées. Mais Tatsuki ne tarda pas à le rejoindre sur le canapé. Sa présence allait lui changer les idées. Quoique… Le yakuza ne semblait pas de très bonne humeur et parlait de Reira.

"Tsk...ce fils de pute...si je pouvais...faut croire que je ne suis pas si dévoué que cela pour laisser ma sœur avec ce bâtard..."

Abel ne savait pas quoi répondre à cela. Il ne voulait pas prendre part à cette conversation, premièrement parce que ce sujet énervait Tatsuki, deuxièmement parce que cela concernait Reira, et troisièmement parce qu’il ne pensait pas connaître assez de détails sur les évènements s’étant produits lors de ces deux derniers mois. Il se contenta donc de poser sa tête sur l’épaule de son amant et de passer un bras autour de lui pour l’étreindre. Il avait de la peine pour Tatsuki. Ce ne devait pas être facile tous les jours d’être Oyabun, surtout à son âge. Il y avait tellement de décisions à prendre, tellement de sacrifices à faire… Heureusement, il n’avait pas tiré un trait sur son amour pour le jeune blond. C’était déjà cela de prix.

« Comment s’est passée ton entrevue avec Ada ? » demanda t-il pour changer de sujet. « Tu ne m’avais pas dit qu’elle était magnifique. Si tu ne m’avais pas laissé sous-entendre qu’elle travaillait pour toi dans l’ombre, je ne l’aurai pas cru. On dirait une belle poupée. Elle fait quoi pour toi d’ailleurs ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Retour aux sources (Abel) [TERMINE]   Dim 19 Avr - 13:12


Le yakuza un peu irrité de la situation actuelle n'avait pas envie de parler davantage d'Akito. D'ailleurs, Abel ne lui posa pas plus de questions à ce sujet. Le blond se contenta de poser sa tête sur l'épaule de l'Oyabun tout en lui caressant la main.


« Comment s’est passée ton entrevue avec Ada ? Tu ne m’avais pas dit qu’elle était magnifique. Si tu ne m’avais pas laissé sous-entendre qu’elle travaillait pour toi dans l’ombre, je ne l’aurai pas cru. On dirait une belle poupée. Elle fait quoi pour toi d’ailleurs ? »

Tatsuki n'avait pas non plus envie de parler travail, mais le jeune blond avait visiblement envie de montrer qu'il s'intéressait à lui et le soutenait, il ne pouvait donc pas faire autrement que de répondre. Il masqua au maximum son agacement et fit un petit sourire.

"C'est vrai qu'elle est charmante, mais elle est comme une rose...Il vaut mieux éviter de se piquer avec ses épines... On va dire qu'elle s'occupe de certaines besognes que peu d'êtres humains feraient..."


Il caressa le visage de son amant en ne développant pas plus. Le yakuza ne parlait jamais vraiment de ses affaires avec lui, pour le protéger, et peut-être aussi par confiance. Abel avait beau être Abel, le yakuza n'en restait pas moins parano.
Il approcha ensuite son visage du blond pour l'embrasser tendrement.
Tout sourire, il lui caressa ensuite le visage.


"On dirait que ce weekend, on va être seul ici beau blond..."

La résidence était d'un calme religieux. Kano était avec sa petite amie, Reira et Takaaki chez eux, Ren avait pris un peu de repos, et une partie du personnel était absent.
Seul les hommes de main qui assuraient la sécurité devant la maison étaient tous présents. Ils avaient donc cette luxueuse demeure pour eux seuls.


"Pff...super, on va pouvoir en profiter et surtout je vais me reposer...Tu sais, je suis extrêmement fatigué"

Tatsuki se plaignait rarement, mais pour une fois, il se lâchait.
Il se leva pour aller se servir un verre, avant de se rasseoir. Il saisit un magazine qui était sur la table, le genre de revue people à la con qu'il ne lisait jamais. Il en avait d'ailleurs déjà fait la couverture, mais pour lui, les paparazzi n'étaient pas des journalistes. Le yakuza préférait de loin lire les revues financières ou les journaux du monde. Des choses plus sérieuses quoi...
Ce torchon devait donc être à Reira, elle n'avait que ça à faire de ses journées en même temps.
Son attention fut vite attirée par la page de couverture sur laquelle on voyait Cassandre au bras d'un acteur... et un scoop sur leur mariage.
Tatsuki fut un peu surpris au début et resta sans dire un mot. Abel regarda la couverture à son tour.


"Tsk...et bien et bien, il ne manquait plus que ça...décidément elle met un point d'honneur à ridiculiser son clan..."

Il laissa échapper un petit rictus en soupirant, pendant que le blond feuilletait le magazine en question.
Le yakuza détourna pourtant le regard sans dire un mot, avant d'avaler son verre cul sec.

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Retour aux sources (Abel) [TERMINE]   Dim 19 Avr - 14:54

"C'est vrai qu'elle est charmante, mais elle est comme une rose...Il vaut mieux éviter de se piquer avec ses épines... On va dire qu'elle s'occupe de certaines besognes que peu d'êtres humains feraient..."

Abel fit une petite moue boudeuse lorsque Tatsuki lui caressa le visage. Même s’il ne s’intéressait pas aux affaires de son amant, et qu’il n’avait pas à s’y intéresser d’ailleurs, il aurait tout de même voulu avoir quelques informations sur cette Ada. Le yakuza titillait encore plus sa curiosité en ne parlant qu’à demi-mot. Quel travail pouvait avoir la charmante Chinoise ? Tueuse à gage ? Tatsuki avait déjà un tas d’hommes prêts à tuer pour suivre ses ordres. En tout cas, si l’Oyabun ne désirait pas lui en parler, Abel finirait bien par le savoir. L’un des hommes de son fiancé devait bien savoir quelque chose sur cette nouvelle recrue au corps de rêve.

"On dirait que ce weekend, on va être seul ici beau blond..."

Tatsuki ne trouva rien de mieux à dire pour détourner la conversation. Néanmoins, il n’en fallut pas plus pour changer les idées à Abel. L’idée d’un week-end en tête à tête dans cette grande demeure lui plaisait mieux que de se prendre la tête à cause de cette mystérieuse Ada. Il serra un peu plus son amant contre lui et posa un baiser sur ses lèvres. Ils allaient pouvoir profiter un peu plus longtemps de leur réconciliation tout en se reposant. Même si Abel n’aimait pas trop le luxe de cette immense maison, il ne pouvait nier que cela dépaysait et qu’il y avait de nombreux endroits pour se détendre. D’ailleurs, les deux amants étaient déjà en train de le faire dans le grand salon. Il n’y avait pas un bruit dans la pièce. On entendait juste les petits oiseaux chanter dehors, preuve que le printemps s’installait peu à peu.

"Pff...super, on va pouvoir en profiter et surtout je vais me reposer...Tu sais, je suis extrêmement fatigué."

« Ce weekend te fera le plus grand bien alors. Je serai à tes p’tits soins si tu le souhaites mon beau brun. »

Abel esquissa un sourire tout en caressant le visage de son beau brun. C’était très rare que Tatsuki se plaigne. Le grand blond en déduisait donc qu’il était vraiment fatigué par tout son travail. Son manque d’appétit ne l’aidait pas non plus. Abel allait donc prendre soin de lui durant ces deux jours au calme, tout en prenant garde à ne pas se montrer trop mère poule non plus. Il savait bien que son amant n’aimait pas beaucoup cela, même si quelqu’un pour s’occuper de lui ne lui ferait pas de mal… Intrigué de voir Tatsuki se lever, Abel le suivit du regard pour le voir aller se servir un verre d’alcool, avant de revenir s’asseoir près de lui. Si l’Oyabun se mettait à boire, c’était qu’il y avait un problème. Que se passait-il ? Etait-ce cette histoire avec Akito qui le tourmentait ? Ou bien un problème avec Ada ? Le jeune tueur n’osait pas le lui demander. Il savait rester à sa place et ne pas empiéter sur le domaine des affaires. Il allait faire comme si de rien n’était, à part si Tatsuki buvait trop.

"Tsk...et bien et bien, il ne manquait plus que ça...décidément elle met un point d'honneur à ridiculiser son clan..."

Abel se pencha un peu pour voir de quoi parlait son fiancé. Et quelle ne fut pas sa surprise en voyant Cassandre en compagnie d’un homme sur la couverture d’un magazine people. Les gros titres parlaient d'un mariage. Vu que Tatsuki ne paraissait pas emballé à l’idée de lire l’article, Abel lui prit le magazine des mains et chercha l’article parlant de l’Américaine. Il ne lisait pas particulièrement ce genre de commérages mais là, cela l’intriguait. Il lut attentivement le scoop concernant le mariage. Ainsi la belle Cassandre s’était mariée avec un ami de longue date, un certain Jack Seymour, un acteur hollywoodien. Abel en avait vaguement entendu parler et n’était pas particulièrement fan de cet homme. Ce n’était vraiment pas son genre. Et puis franchement, pour se ridiculiser dans un costume de renne aussi affreux, il fallait avoir mauvais goût, même pour une cause humanitaire. Néanmoins, les autres photos étaient assez réussies. Cassandre semblait heureuse au bras de son époux.

Abel continua de lire vaguement l’article, allant à l’essentiel. La jeune Oyabun blonde n’avait pas mis longtemps à se trouver quelqu’un d’autre pour remplacer Tatsuki. A croire que le yakuza n’avait été qu’un simple passe-temps, histoire de ne pas s’ennuyer et d’avoir un bel amant dans son lit quelques temps. Cette pensée énervait Abel. Il n’avait jamais rien compris et ne comprenait toujours rien à cette relation entre les deux Oyabun. Comment avaient-ils pu finir ensemble ? Et puis comment cela s’était vraiment fini ? Tatsuki n’avait pas parlé de leur rupture. Il avait juste dit qu’il ne l’aimait pas, qu’elle n’avait été là que pour l’aider à surmonter sa rupture avec lui. Même si la curiosité malsaine d’Abel le poussait à poser des questions, il préférait garder le silence. Cela valait mieux pour tout le monde… Il finit de lire l’article, avant de buter sur un mot. « Enceinte » ? « Selon certaines rumeurs, Cassy serait enceinte » ?

Le grand blond eut comme une absence l’espace d’un instant. Cela se pouvait-il que… ? Non, impossible. Pourtant, il se souvint du problème qu’avait eu Tatsuki avec une certaine Mika. La jeune femme était tombée enceinte du yakuza mais celui-ci l’avait obligée à avorter. Etait-il possible que Cassandre soit elle aussi tomber enceinte de Tatsuki ? Ou bien alors Abel se faisait trop de films et l’Américaine n’attendait pas d’enfant, ou alors de son mari ? Le jeune assassin soupira. Il fallait qu’il arrête de se monter la tête tout seul. Son amant était quelqu’un de sérieux. Cette histoire avec Mika avait dû lui servir de leçon et il avait sûrement couché avec Cassandre en étant protégé… Cette pensée lui déplaisait pourtant. Imaginer son beau brun et… Non, il préférait ne pas y penser. En tout cas, il jugeait préférable de parler de cette histoire à Tatsuki, que celui-ci ne lui reproche pas de lui cacher certaines informations, même si là, ce n’était que de simples commérages écrits dans un ramassis d’idioties.


« Eh… Je ne crois pas vraiment à ces bêtises qu’ils peuvent écrire dans ce genre de magazines mais il paraît que cette conne pourrait être enceinte. » dit-il en tendant le magazine à Tatsuki pour qu’il le lise lui-même. « C’est injuste, elle s’est mariée avant nous et aura peut-être un enfant avant nous. » ajouta t-il pour plaisanter afin de détendre un peu l’atmosphère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Retour aux sources (Abel) [TERMINE]   Dim 19 Avr - 15:48


« Eh… Je ne crois pas vraiment à ces bêtises qu’ils peuvent écrire dans ce genre de magazines mais il paraît que cette conne pourrait être enceinte. C’est injuste, elle s’est mariée avant nous et aura peut-être un enfant avant nous. »


Tatsuki resta sans réaction. Pendant quelques minutes...non, non, stupide de penser à ça... Après tout, elle pouvait très bien s'être marié en tombant enceinte de ce dandy...même si leur relation ne devait pas peser bien lourd.
Et puis, le jeune Oyabun savait une chose que le blond ne savait pas. Cassandre lui avait confié s'être mis un truc du style patch sous la peau. Il ne connaissait rien à ce genre de truc, mais d'après Keiji le tombeur, ce moyen de contraception était mieux qu'une pilule ou qu'une capote. D'ailleurs, les femmes qui utilisaient cela mettait ensuite souvent du temps à tomber enceinte. Vu le nombre de conquêtes féminines qu'il avait eu, Keiji était bien placé pour le savoir. Aucune de ses coups d'un soir qui utilisait ce patch était tombée enceinte. Tatsuki n'allait cependant pas parler de ce détail au blond, pour éviter de revenir à leur relation et d'enfoncer le clou...
Et puis, connaissant ce genre de magazine à la con, ça devait être une rumeur...


"Tsk...c'est un magazine à la con...C'est dans ce même magazine qu'on a dit que j'entretenais une relation avec une chanteuse dont je ne connaissais même pas le nom...et puis, je ne suis pas sur qu'elle soit du genre à pouponner... c'est de la connerie!"

Il retira ensuite le magazine des mains d'Abel pour le jeter par terre.

"Mon beau blond n'a pas besoin d'être jaloux...tu préfères être encore au stade de fiancé, ou qu'on affiche une photo ridicule avec des déguisements à la con, à la une d'un magazine à la con vendu dans tout le pays"


Il éclata de rire avant d'embrasser son aimé. En quelques mots caustiques, il avait changé de sujet et tourner cette nouvelle en dérision.
Il caressa ensuite les cheveux de son partenaire.


"Oh attends"

Il se leva et quitta la pièce en trombe sous le regard écarquillé de son ami.
Il revint ensuite avec deux gros dossiers qu'il tendit à Abel. Dans l'un, il y avait la liste et les photos de loft du quartier de ginza, dans l'autre, des grands penthouses de luxe. Vu leurs exigences, il valait mieux regarder du côté des penthouses aux prix exorbitants.


"L'un de mes hommes a apporté cela pour nous...on va les feuilleter ok?"

Comme prévu, le yakuza ouvrit le classeur des penthouses. Il y avait une vingtaine de modèles "Extra Luxe" de disponible : sur deux étages, avec terrasse, avec piscine et petit jardin sur le toit... Autant qu'ils visent directement les plus beaux.

"Il va falloir qu'on se dépêche sur nos choix avant que les plus beaux soient achetés beau blond!"

Les ventes n'avaient pas encore commencé, et l'Oyabun avait eu ces brochures en avant première. Il n'y avait aucun doute que les plus riches de la région et du pays allaient sauter sur l'occasion pour venir s'installer dans ce quartier de rêve et très bien situé.

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Retour aux sources (Abel) [TERMINE]   Dim 19 Avr - 17:39

"Tsk...c'est un magazine à la con...C'est dans ce même magazine qu'on a dit que j'entretenais une relation avec une chanteuse dont je ne connaissais même pas le nom...et puis, je ne suis pas sur qu'elle soit du genre à pouponner... c'est de la connerie!"

Avant même qu’Abel n’ait pu réagir, le magazine s’était retrouvé jeté à plusieurs mètres du canapé, par terre. Tatsuki avait sûrement raison. Les pseudo-journalistes en charge de ce genre de scoops pouvaient écrire n’importe quoi dedans, du moment que cela faisait vendre. C’était d’ailleurs pour cela que le grand blond n’en achetait jamais. Il trouvait cela idiot comme concept. A quoi bon acheter quelque chose si toutes les informations fournies étaient fautes ? Et puis, à vrai dire, la vie privée des « people » ne l’intéressait pas. Ils étaient riches et avaient dépensé une somme colossale pour s’acheter une villa quelque part ? Oui et alors ? Intel avait couché avec Intel pour se venger d’Intel qui l’avait trompé avec Intel ? Super passionnant…

"Mon beau blond n'a pas besoin d'être jaloux...tu préfères être encore au stade de fiancé, ou qu'on affiche une photo ridicule avec des déguisements à la con, à la une d'un magazine à la con vendu dans tout le pays."

Abel rendit son baiser à Tatsuki. Malgré ses mots peu raffinés, il avait su remonter le moral du jeune blond. Après tout, qu’est-ce que cela faisait que Cassandre soit mariée ? Elle n’avait plus de vie privée maintenant que son mariage faisait la une des magazines people. Et puis franchement, certaines photos trouvées pour illustrer le couple n’étaient pas très flatteuses, surtout celle avec les déguisements. Abel souhaitait de tout son cœur que lui et Tatsuki n’apparaîtraient pas sur la couverture d’un de ses ramassis d’idioties. Il était du genre discret et détestait qu’on parle de lui. Il avait gardé son goût pour la simplicité, même si certaines envies de luxe commençaient à lui monter à la tête. D’ailleurs, il allait pouvoir le faire découvrir à son fiancé. Sous le regard un peu surpris d’Abel, Tatsuki sortit en trombe du salon avant de revenir quelques minutes plus tard avec deux gros dossiers à la main. C’était les modèles des lofts de luxe du quartier Ginza.

"L'un de mes hommes a apporté cela pour nous...on va les feuilleter ok?.. Il va falloir qu'on se dépêche sur nos choix avant que les plus beaux soient achetés beau blond!"

« Ouah… Un penthouse "Extra Luxe", carrément ? »

Abel avait un peu le vertige rien qu’en pensant au prix du plus basique des penthouses de Ginza. Il savait que ceux-ci répondraient obligatoirement aux exigences des deux amants mais n’était-ce pas un peu trop luxueux ? En y réfléchissant bien, plus le confort serait grand, plus ils s’y sentiraient bien et plus facile serait la vie dans ce genre d’endroit. Abel allait donc se laisser tenter. Il appuya sa tête contre l’épaule de Tatsuki et regarda en même temps que lui les modèles proposés. Tous les modèles dits « Extra Luxe » comportaient deux étages, une piscine, une terrasse, un petit jardin sur le toit, des immenses pièces, un équipement dernier cri, une cheminée… Bien sûr, selon les prix, certaines choses étaient différentes et de plus ou moins bonnes qualités. Mais pouvait-on parler de mauvaise qualité dans ce genre d’habitation de luxe ?

« J’aime bien celui-là. Il y a une belle piscine couverte avec des baies vitrées autour, une grande cheminée, un beau jardin sur le toit et plusieurs chambres… »

Même si au départ ce n’était que pour eux deux, il ne fallait pas oublier qu’ils pourraient recevoir des amis et, plus tard, avoir des enfants. Autant qu’il y ait plusieurs chambres pour que cela soit pratique. Et puis ce magnifique jardin… Abel avait toujours voulu en avoir un. Dans les bas quartiers, c’était difficile de trouver un jardin privé. Tout était gris et morose. Alors que là, dans le quartier résidentiel de Ginza, tout paraissait si lumineux, si ouvert… Le grand blond avait déjà hâte d’aller sur les lieux pour voir de ses propres yeux le Paradis que cela devait être. L’argent n’était pas un problème, même si Abel pensait ne pas avoir les moyens de se payer la moitié d’un de ses penthouses luxueux. Mais il en paierait déjà une bonne partie, c’était déjà ça.

« Lequel te plait le plus amour ? » demanda t-il en serrant Tatsuki contre lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Retour aux sources (Abel) [TERMINE]   Dim 19 Avr - 20:20


« Ouah… Un penthouse "Extra Luxe", carrément ? J’aime bien celui-là. Il y a une belle piscine couverte avec des baies vitrées autour, une grande cheminée, un beau jardin sur le toit et plusieurs chambres… »


Abel semblait être excité comme une puce...non, il l'était complètement.
Tatsuki était bien sûr aux anges de voir son ami si heureux. Il lui avait fait tant de mal qu'il s'en sentait encore très coupable, même si les excuses n'étaient pas son fort. Il voulait donc se rattraper un maximum par les actes.


« Lequel te plait le plus amour ? »


Si le yakuza disait le fond de sa pensée ce serait : peu importe...Il n'était pas le genre d'homme à s'attarder dans le choix d'une maison, même si ce n'était pas un détail. Quand on mettait plusieurs millions dans l'acquisition d'un bien, c'était tout sauf un détail. Il fit donc mine de feuilleter le document à son tour, pour montrer qu'il se sentait tout de même concerné. Il ne pensait pas à lui, mais à son amant. Il ne voulait pas le décevoir pour une fois...Le jeune Oyabun faisait tout pour se faire le mieux voir par Abel...pas sûr que celui apprécie s'il le savait, mais peu importe.

"Celui-ci mon amour...moi aussi je le trouve magnifique"

Il avait porté le choix sur le même penthouse choisit par son aimé. Un 150m² de toute beauté avec piscine et jardin au sommet d'une tour.
Il saisit ensuite son téléphone pour appeler l'organisme de vente.


"Bonjour, monsieur Sugiura à l'appareil...je souhaiterais faire l'acquisition d'une propriété dans le quartier de Ginza...enfin, mon ami et moi souhaiterions acheter"

Le yakuza ne devait plus parler à la première personne, mais, il devait parler au nom d'Abel et de lui maintenant qu'ils allaient tout partager.

"Prenons rdv lundi à la première heure. Nous viendrons à 9h30 dans votre bureau...bien, bien...merci"

Il raccrocha en souriant à son aimé.

"Les choses prennent forme mon amour..."

Il embrassa ensuite Abel en le serrant dans ses bras. Tout en l'étreignant, le yakuza regardait à l'horizon...Tout allait bien, mais pourtant, il n'était pas aussi heureux qu'il devait l'être...pourquoi? Il ne le savait pas...Pourquoi devait-il toujours se torturer, même quand les choses allaient bien ?

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Retour aux sources (Abel) [TERMINE]   Dim 19 Avr - 20:53

"Celui-ci mon amour...moi aussi je le trouve magnifique"

Après avoir pris le temps de feuilleter le catalogue, Tatsuki porta son choix sur le même penthouse qu’Abel. Ils s’étaient mis d’accord rapidement. Tout s’annonçait pour le mieux donc. Pourtant, le grand blond avait tout de même un peu peur. Cela allait trop vite pour lui mais, dans un sens, c’était sûrement mieux ainsi. Il avait envie de changer d’air rapidement et de s’engager sérieusement avec son fiancé. Cette acquisition serait déjà une étape de franchie. Il y aurait ensuite le mariage, le voyage de noce et, un peu plus tard, les enfants. Il ne fallait tout de même pas se précipiter. Même s’ils étaient sûrs d’eux, il valait mieux prendre son temps. Tatsuki prit tout de même rendez-vous tout de suite pour acheter leur nouvelle maison. Ils iraient au bureau de l’agent immobilier le surlendemain, à neuf heures et demie. Abel avait remarqué que son amant avait parlé à la première personne du pluriel et cela lui faisait plaisir.

"Les choses prennent forme mon amour..."

Le grand blond embrassa son homme puis plongea son visage dans le creux de son cou, comme il aimait tant le faire pour respirer son doux parfum. Il le serra dans ses bras un moment, pour savourer cet instant unique. Lundi, ils iraient visiter leur futur penthouse et allaient l’acheter. Et, après l’avoir décoré et aménagé, ils y habiteraient. Abel avait du mal à y croire. Un 150 m² pour eux deux. C’était un véritable petit palace comparé au petit loft que possédait le jeune tueur dans les bas quartiers. Lui qui voulait être dépaysé et changer de décor était servi. S’il décrochait une place dans la chocolaterie de Ginza, ils seraient tous deux proches de leur lieu de travail. Ce serait bien pratique pour passer plus de temps ensemble. Et puis Tatsuki serait ainsi un peu moins fatigué car il aurait moins de route à faire. Abel pensait beaucoup à la santé de son ami. Il s’en préoccupait beaucoup.

« Que dirais-tu de manger un petit quelque chose avant que je ne te fasse un long massage ? Tu as besoin de te relaxer, tu es tout tendu. »

Il lui pinça légèrement la joue pour le taquiner un peu, comme le ferait une grand-mère à son petit enfant pour le sermonner un peu. Mais il se rattrapa bien vite en l’embrassant une nouvelle fois. Il voulait prendre soin de son beau brun ce week-end. L’Oyabun en avait grandement besoin. Il ne semblait pas au mieux de sa forme et Abel n’aimait pas le voir dans cet état. Bien sûr, il aimerait savoir ce qui n’allait pas mais, connaissant la fierté sans limite de Tatsuki, il préférait ne pas jouer avec le feu. Tout se passait si bien entre eux en ce moment. Ce serait bête de tout gâcher, surtout que cela n’améliorerait en rien le moral du yakuza.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Retour aux sources (Abel) [TERMINE]   Dim 19 Avr - 22:20


« Que dirais-tu de manger un petit quelque chose avant que je ne te fasse un long massage ? Tu as besoin de te relaxer, tu es tout tendu. »


Le jeune Oyabun prit sur lui pour camoufler son malaise incompréhensible. Tout était parfait, mais pourtant, il faisait le difficile. Y avait vraiment quelque chose qui clochait chez lui...même quand tout allait bien, il n'était pas satisfait. C'était comme s'il prenait un malin plaisir à tout vouloir gâcher...
Il fit un baiser furtif au jeune blond en souriant.

"Je mangerai plus tard mon beau blond...Par contre, je ne suis pas contre un bon massage...Allons d'abord faire un sauna, on ne l'a jamais testé ensemble"

Le yakuza se leva et entraîna Abel avec lui. La résidence bénéficiait d'une petite pièce qui faisait office de sauna. Comme dans les pays nordiques, elle était tout en bois, et au centre de la pièce, il y avait un petit puits de pierres chaudes avec un petit saut d'eau à côté. La décoration du sauna contrastait étrangement avec le reste de la maison. C'était même la seule pièce qui n'était pas décorée de façon traditionnelle. L'explication était simple; ce sauna ne figurait pas dans la maison d'origine. Le jeune Oyabun l'avait construit un an auparavant.

"Allez beau blond, déshabille toi! On ne doit porter qu'une serviette"

Petit sourire amusé aux lèvres, l'Oyabun retira sa chemise, puis son pantalon avant de mettre une serviette autour de sa taille, et une autre autour du cou.
Il rentra ensuite dans le sauna suivit du jeune blond.
Le yakuza s'allongea sur l'un des bancs et ferma les yeux pour se relaxer un peu. Les saunas n'étaient pas trop recommandés pour des petits gabarits comme les leurs, étant donné qu'on y éliminait beaucoup de toxines vu l'eau qu'on y perdait en transpirant.


"Pfiouu...je suis si bien là..."

Abel s'allongea sur l'autre banc et tendit la main au jeune brun qui la lui caressa affectueusement.


"Est-ce que t'es heureux avec moi ?"


Le jeune yakuza était toujours aussi surprenant, et posait les questions qu'on n'attendait pas au moment où on ne l'attendait pas. C'était comme s'il voulait se rassurer, ou plutôt qu'il voulait poser un problème, même s'il n'y avait pas lieu de le faire. Peut-être qu'il projetait tout simplement ses propres hésitations sur le jeune blond.

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Retour aux sources (Abel) [TERMINE]   Lun 20 Avr - 14:38

"Je mangerai plus tard mon beau blond...Par contre, je ne suis pas contre un bon massage...Allons d'abord faire un sauna, on ne l'a jamais testé ensemble"

Abel leva les yeux au ciel lorsque Tatsuki lui répondit qu’il mangerait plus tard. Il aurait intérêt à le faire sinon il aurait des problèmes, et pas seulement de santé mais aussi avec son fiancé. Tous deux avaient perdu du poids et avaient bien besoin d’en reprendre un peu. L’Oyabun avait toujours un corps de rêve mais, avec quelques kilos en plus, il serait encore plus beau. S’il continuait à ne rien manger, il allait finir comme ces mannequins anorexiques, s’il ne finissait pas à l’hôpital avant. Même s’il ne voulait pas faire mère poule, Abel s’inquiétait un peu pour lui. Mais, s’il faisait une remarque, il était sûr que Tatsuki allait mal le prendre. Il allait donc falloir le prendre par les sentiments. Peut-être que le lendemain, le grand blond lui ferait une tarte à l’abricot. C’était la seule chose que le yakuza mangerait à coup sûr.

"Allez beau blond, déshabille toi! On ne doit porter qu'une serviette"

Une fois arrivés près du sauna, les deux hommes devaient effectivement se déshabiller. Abel rendit son sourire à Tatsuki et retira ses vêtements qu’il posa sur une étagère prévue à cet effet. Il mit ensuite une serviette autour de la taille, puis une autre autour du cou, suivant l’exemple de son fiancé. Ils entrèrent ensuite dans le sauna et s’allongèrent sur les bancs qui s’y trouvaient. Le grand blond tendit une main vers son amant pour qui la caresse. Il ferma ensuite les yeux, petit sourire aux lèvres. Il jetait par moment des coups d’œil vers Tatsuki, pour voir comment il se sentait. Avec le ventre vide et le verre d’alcool qu’il avait bu, Abel pensait que ce n’était pas très conseillé d’aller faire un tour dans un sauna. Il préférait donc le surveiller, bien qu’en lui tenant la main, il saurait si ça n’allait pas.

"Est-ce que t'es heureux avec moi ?"

« Bien sûr que je suis heureux avec toi. »

Intrigué par cette question, Abel se redressa sur les coudes pour regarder Tatsuki. Il ne comprenait pas vraiment où voulait en venir son fiancé. En général, lorsqu’il posait des questions plutôt anodines, c’était pour répondre lui-même à des questions plus importantes. Que cachait celle-ci ? Pourquoi tenait-il à entendre de vive voix si le jeune blond était heureux avec lui ou non ? Cela paraissait idiot comme question. Bien sûr qu’il était heureux avec lui. Sinon, il ne se serait pas remis avec lui et n’aurait pas projeté d’acheter une nouvelle maison, de se « refiancer »… Ce pouvait-il que Tatsuki lui ne soit pas complètement heureux ? Pensait-il qu’ils allaient trop vite ou qu’ils auraient dû attendre encore un peu avant de redevenir un couple ?

« Qu’est-ce qui ne va pas ? Tu penses qu’on va trop vite ? » demanda Abel en caressant la main de Tatsuki avec son pouce. « Tu n’es pas complètement heureux avec moi my love ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Retour aux sources (Abel) [TERMINE]   Lun 20 Avr - 17:52


« Bien sûr que je suis heureux avec toi. »


Le yakuza resta les yeux fermés en écoutant les mots de son amant. Celui-ci sans doute intrigué le questionna davantage, tout en lui caressant la main.


« Qu’est-ce qui ne va pas ? Tu penses qu’on va trop vite ? Tu n’es pas complètement heureux avec moi my love ? »

Tatsuki rouvrit les yeux. Il était à la fois en accord et en désaccord avec le blond…Oui, pour lui ça allait trop vite…mais paradoxalement, il était heureux avec Abel.
Le Kumicho se rendait à l’instant compte qu’il avait peur de l’engagement. Etait-ce cette crainte qui le poussait à faire tout et n’importe quoi même quand tout allait parfaitement bien ? Possible… En réalité, et il venait de le comprendre, il n’était pas homme à se marier. Plus jeune, il le savait, mais sa rencontre avec Abel l’avait persuadé qu’il avait changé. Pendant un temps, il y croyait vraiment, alors qu’en réalité ce n’était pas le cas.
Il aimait le jeune blond bien évidemment, mais le problème c’est qu’il avait l’impression de faire tout cela pour se racheter. Pour racheter sa conduite et toutes les souffrances qu’il avait infligé au blond. Mais, il ne voulait pas faire marche arrière par peur de le perdre.
Tout se mélangeait dans sa tête, lui rappelant ainsi son instabilité.
Il s’assit tout en continuant de caresser la main de son amant.


"Non, ça va…je me le demandais c’est tout. Avec toi, je suis pleinement heureux…"


Il esquissa un léger sourire pour rassurer son compagnon. Comme d’habitude, il voulait tasser les choses et éviter de longues discussions. Il avait peur de blesser son ami en lui faisait part de ses doutes. Comment pouvait-il dire qu’il doutait encore après avoir supplié Abel de revenir.
Le jeune brun se leva ensuite et saisit une grosse louche qu’il remplit d’eau. Il en versa ensuite le contenu dans le puits de pierre pour provoquer de la vapeur. Pour entretenir la chaleur de sauna, il fallait bien de temps en temps mouiller les pierres chaudes.
Il prit ensuite place à côté du jeune blond qui était toujours allongé, avant de se baisser vers lui pour l’embrasser. Son corps et ses cheveux gouttaient à cause de l’humidité de la pièce et de la température qui devait déjà atteindre les 50 degrés.
Il retira ensuite sa serviette en se penchant sur Abel et tout en le caressant. Il glissa sa main sous la serviette du jeune blond afin de lui caresser son intimité. Sans perdre de temps, il retira la serviette de la taille d’Abel, et glissa sa bouche sur son membre afin de lui offrir une petite gâterie.

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Retour aux sources (Abel) [TERMINE]   Lun 20 Avr - 19:14

Abel regarda attentivement Tatsuki, la réponse ne venant pas rapidement. Bizarrement, il se sentit mal tout d’un coup. Il avait peur que son amant ait changé d’avis et lui dise qu’ils étaient allés trop vite, qu’ils auraient dû attendre avant de se remettre ensemble, qu’ils avaient fait une bêtise en cédant à la tentation même si les sentiments étaient toujours là… Le grand blond repensa alors aux paroles de Reira, qui connaissait Tatsuki depuis toujours donc sans doute mieux qu’Abel. Pourquoi avait-elle évoqué l’instabilité du yakuza ? Celui-ci avait-il laissé sous-entendre quelque chose ? Non, impossible, la jeune femme avait vraiment eu l’air surprise de les revoir ensemble. Il n’avait donc pas pu lui parler d’Abel avant ce jour-ci. Pourtant, le jeune tueur avait l’impression que quelque chose n’allait pas chez Tatsuki.

"Non, ça va…je me le demandais c’est tout. Avec toi, je suis pleinement heureux…"

Abel le regarda longuement dans les yeux, tentant d’y voir quelque chose. Mais quoi ? Voir si Tatsuki lui mentait ou lui disait la vérité ? Si le grand blond commençait à douter, c’était que quelque chose n’allait pas. Il connaissait bien son fiancé. Il savait qu’il se confiait très peu, même lorsque cela devait sortir. Il espérait donc que Tatsuki se confirait à un moment à lui. Il n’aimait pas savoir que quelque chose rongeait son amant et le rendait triste… L’Oyabun finit par lâcher la main d’Abel pour se lever et aller mettre de l’eau sur les pierres chaudes, afin de créer de la vapeur et de chauffer encore plus l’air. Le jeune blond ferma les yeux et inspira profondément. La température était élevée. Dans ces cas-là, il aimait ne rien faire et se reposer, comme un chat devant un feu de cheminée.

Lorsque Tatsuki revint près de lui, il l’embrassa. Sa chevelure brune gouttait sur le visage du grand blond à cause de la chaleur qu’il faisait dans le sauna. Abel ouvrit à demi les yeux et leva lentement un bras pour saisir son amant par la nuque pour l’obliger à lui offrir un long et profond baiser. Après les films qu’il se faisait et les questions qu’il n’arrêtait pas de se poser, il avait bien besoin d’un peu de réconfort. Juste un peu… Le yakuza commença à le caresser puis finit par glisser sa main sous la serviette de son ami pour toucher son intimité. Et, sans perdre de temps, il écarta les pants de la serviette pour prendre en bouche le membre d’Abel. Même si l’attention lui faisait plaisir, il ne voulait pas d’une petite gâterie. Il posa sa main sur le sommet du crâne de Tatsuki pour l’inciter à arrêter.


« Arrête amour, il fait trop chaud ici… »

Les joues rosies par la grande chaleur, Abel ne pensait pas être apte à tolérer d’autres bouffées de chaleur dues au plaisir que voulait lui offrir son beau brun. Il voulait bien faire l’amour dans des endroits insolites mais là, il ne pouvait pas. Ce n’était pas qu’il ne voulait pas, bien sûr qu’il était d’accord de faire l’amour avec Tatsuki, mais s’ils le faisaient, il n’allait pas tenir le coup et allait s’évanouir. Il passa une main dans sa chevelure pour décoller les mèches de sa peau. Une bonne douche s’imposerait après cette séance de transpiration. Là ils pourraient faire l’amour. Ce ne serait d’ailleurs pas la première fois qu’ils le feraient dans une cabine de douche ou une baignoire.

« On pourra le faire n’importe où dans ta résidence mais ici, je ne vais pas le supporter. » dit-il en passant une main sur son front et en faisant un sourire d’excuse à son amant qui aurait sûrement voulu expérimenter un nouvel endroit pour faire l’amour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Retour aux sources (Abel) [TERMINE]   Lun 20 Avr - 20:47


Tatsuki entama un certain nombre de caresses buccales sur l'intimité de son ami. Un rien l'excitait, surtout lorsqu'il avait à portée de main le corps si magnifique de celui qu'il aimait. C'était également un bon moyen de détourner l'attention. Cependant, le jeune blond n'était pas dans le même état esprit. Il posa sa main sur la tête du yakuza pour le stopper.


« Arrête amour, il fait trop chaud ici… »

Le jeune Oyabun retira sa bouche de l'entrejambe de son aimé, mais continua à lui caresser ses attributs.

"Tu es sûr?"

Il continua à malaxer lentement le sexe de son amant, mais en voyant ses joues rosies et son hochement de tête, il se résigna.

« On pourra le faire n’importe où dans ta résidence mais ici, je ne vais pas le supporter. »

Abel semblait gêné de la situation. Pour détendre un peu l'atmosphère et montrer qu'il ne se refusait pas au jeune Oyabun parce qu'il n'avait pas envie de lui, il fit un petit sourire crispé.
Tatsuki lui fit également un sourire pour le rassurer. Il se releva et embrassa son ami.


"Je comprends, c'est vrai que c'est un vrai four ici..."

La température de la pièce devait maintenant avoisiner les 60, voire 70 degrés. C'était suffoquant, mais en même temps, c'était la meilleure façon de se relaxer. L'Oyabun s'assit à côté du jeune blond et lui caressa les cheveux. Il appuya ensuite sa tête contre le mur en poussant un long soupir. Mine de rien, cette soudaine chaleur l'avait un peu étourdie.
Les deux jeunes hommes restèrent un instant sans parler, à profiter des bienfaits des effluves émis par les pierres chaudes.
Tatsuki se leva de nouveau pour remettre un peu d'eau dans le tas de pierres chauffantes. Il fut tout d'un coup pris d'un vertige.


*Merde, je me suis relevé trop vite*

Il secoua légèrement la tête pour reprendre ses esprits, mais de nouveau, il voyait flou. Il porta la main à sa tête puis à ses yeux pour tenter de se remettre les idées en place.

"Je...Ab..."

Le jeune homme ne pu terminer sa phrase qu'il perdit l'équilibre avant de s'évanouir. Abel n'eut pas le temps de le rattraper ; le yakuza tomba sur le sol.

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Retour aux sources (Abel) [TERMINE]   Lun 20 Avr - 21:27

"Je comprends, c'est vrai que c'est un vrai four ici..."

Abel fut rassuré que Tatsuki le comprenne. C’était quand même assez gênant comme situation. C’était sûrement la première fois qu’il se refusait à son amant alors que celui-ci était plein de bonne volonté pour lui offrir du plaisir. Mais là, ce n’était vraiment pas possible. Il faisait trop chaud. Le grand blond ne se sentait pas la force d’endurer les douces tortures de son homme. Mais ce serait pour une prochaine fois, dans la soirée sûrement, à part bien sûr si Tatsuki se sentait trop fatigué. Si c’était le cas, cela attendrait le lendemain. Ce n’était pas un problème. De toute façon, Abel n’aimait pas planifier ce genre de chose. Il aimait la surprise, que cela tombe à peu près à l’imprévu.

L’Oyabun se redressa et vint s’asseoir à côté d’Abel qui était toujours allongé. Le grand blond avait de nouveau les yeux fermés et profitait à la fois des bienfaits du sauna et du plaisir qu’il avait à sentir les caresses de son amant dans ses cheveux humides. La chaleur était suffocante mais, pourtant, il se sentait à peu près bien. Il faisait peut-être un peu trop chaud mais il parvenait à supporter cela. Il paraissait que le sauna était une bonne chose pour la santé et pour la relaxation. Cela ne lui ferait donc sûrement aucun mal, encore moins à Tatsuki qui était toujours plongé dans son travail à longueur de temps. Le yakuza devait donc profiter de cela. D’ailleurs, il se leva pour aller remettre un peu d’eau sur les pierres.


"Je...Ab..."

Engourdi par la chaleur, Abel mit un temps à réagir. Ce ne fut qu’en entendant un bruit étrange qu’il parvint à ouvrir les yeux pour regarder Tatsuki. Mais, dans son champ de vision, il n’y avait personne. Alerté, le grand blond se redressa en vitesse, peut-être un peu trop vite d’ailleurs. Il ferma les yeux pour tenter de se reprendre. Lorsqu’il les rouvrit, cela allait un peu mieux, du moins physiquement car psychologiquement, voir son fiancé allongé nu par terre inerte lui fit peur. En prenant garde à ne pas trop se précipiter, Abel se leva et prit Tatsuki dans les bras. Même si le yakuza n’était pas lourd, ce fut difficile de le sortir du sauna. Le jeune tueur était un peu à bout de forces après ce bain de chaleur. Une fois sorti, il posa son beau brun par terre, sur le carrelage de la pièce voisine au sauna, là où on se changeait. Le sol était froid comparé à la fournaise du sauna. Cela refroidirait Tatsuki qui avait sûrement eu un coup de chaud.

« Tatsuki ? Tatsuki, tu m’entends ? »

Très inquiet, Abel regarda autour de lui, à la recherche de quelque chose pour Tatsuki. Son regard se posa sur des bouteilles d’eau qui se trouvaient là, sûrement pour se réhydrater après une séance de sauna. Il en saisit une puis prit une serviette et la mouilla. L’eau était à température ambiante mais beaucoup moins chaude que le corps de l’Oyabun. Le jeune blond posa le tissu mouillé sur le front de son fiancé, pour le refroidir un peu. Le manque de sucre dans le sang, le verre d’alcool et le surmenage ne devaient pas être étrangers à ce malaise. Abel n’avait pas pensé que cela irait jusque là ou que Tatsuki resterait dans le sauna en se sentant mal. Il refroidit un peu le corps du yakuza avec l’eau. Il se fichait d’être complètement nu devant son homme tout aussi nu. Il s’inquiétait énormément. Si son fiancé ne reprenait pas connaissance rapidement, il irait sûrement demander à quelqu’un d’appeler un médecin ou même les urgences.

« Tatsuki ! Baka, ouvre les yeux ! » s’écria t-il en passant la serviette sur le visage du yakuza pour le rafraichir un peu.

Abel n’avait pas vraiment réfléchi aux mots employés. Il était très inquiet. Il détestait voir Tatsuki dans un état de grande faiblesse. Tout ce que l’Oyabun avait gagné à jouer avec sa santé était ce malaise et la promesse d’Abel de prendre vraiment soin de lui. Dès qu’il se réveillerait, son amant serait sur son dos à le faire manger, de grès ou de force. Et puis, dès qu’il rentrerait du travail, il n’aurait plus le droit de toucher à un dossier une fois qu’il aurait franchi la porte d’entrée. C’était peut-être exagéré comme mesures mais Abel était prêt à les appliquer jusqu’à ce que Tatsuki ait repris des forces.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Retour aux sources (Abel) [TERMINE]   Mar 21 Avr - 16:20


Le yakuza qui avait tourné de l'œil tomba au sol, et là, trou noir...
Sa vue s'était brouillée. Il entendit une voix lointaine résonner, mais il n'en n'était pas sûr.

« Tatsuki ? Tatsuki, tu m’entends ? »

S'il pouvait décrire ce qu'il voyait, il aurait comparé la situation à une télé mal réglée...Il entendait des sons brouillés et voyait des images qui ressemblaient à celle d'une chaîne cryptée. C'était comme s'il y avait de la neige et en même temps des flashs...en fait, c'était indescriptible.
Il sentit tout d'un coup une sensation de froid et en même temps une sensation de chaleur...des mains touchaient son visage. Et la voix lointaine se fit de mieux en mieux entendre.


« Tatsuki ! Baka, ouvre les yeux ! »

Oui, cette voix, il la connaissait. C'était celle d'Abel. Le yakuza arriva à trouver la force d'ouvrir les yeux. Il voyait de mieux en mieux, mais pas tout à fait bien. Il y avait encore un voile noir.

"Hmm... Je t'entends, Abel..."

Il sentit les mains chaudes de son ami qui lui caressaient le visage. Il avait repris connaissance et se souvenait parfaitement de l'incident. Ils étaient dans le sauna et tout d'un coup, il s'était senti mal. Sa tête avait tourné et la chute... Le trou noir.
Abel le recouvrit de quelque chose. Une couverture, un peignoir, il ne savait pas très bien.
Il posa sa main sur son visage puis sur ses yeux.


"T'es où ? Je ne te vois pas."

Le yakuza avait pourtant les yeux ouverts et il pouvait sentir le souffle d'Abel qui était au-dessus de lui. Cela voulait dire que le blond était face à lui et collé à lui, mais pourtant, il avait toujours un voile noir devant les yeux. Cela ne présageait donc rien de bon.
Il resta un instant allongé, puis il referma les yeux. Lorsqu'il les rouvrit, il aperçut enfin Abel qui était penché au-dessus de lui et qui était vraiment inquiet. Son visage était pâle comme un linge.


"Redresse- moi"


Abel s'exécuta. Il aida Tatsuki à s'asseoir.
Il fixa ensuite Abel tout en lui caressant le visage.


"Ça va aller, c'est bon. Un coup de chaud."


Il se voulait rassurant bien que cette chute ne l'était pas. C'était sans doute un signal d'alarme sur sa santé.
Après avoir bu un verre d'eau que son compagnon lui apporta, il put se lever seul. Il alla s'asseoir sur une chaise, refusant que le blond l'escorte. Abel enfila à son tour un peignoir.


"C'est bon, beau blond, ça va mieux...C'est pas la première fois que ça m'arrive, mais ça passe toujours..."


Abel ne sembla pas plus rassuré par cette nouvelle. Tatsuki était donc déjà tombé dans les pommes plusieurs fois, sans l'avoir dit à personne. Le jeune Oyabun têtu comme pas deux relativisa la chose en souriant. Il voulait surtout rassurer Abel qui avait l'air d'être sur le point d'éclater.

"Allez allez, ça va mieux, c'est bon... Baka!!!"

Il éclata de rire en envoyant une petite boutade au blond qui l'avait traité d'idiot quelques minutes avant.

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Retour aux sources (Abel) [TERMINE]   Mar 21 Avr - 18:15

"Hmm...je t'entends Abel..."

Même si Abel était un peu plus rassuré de voir Tatsuki ouvrir les yeux et l’entendre lui répondre, il avait peur pour lui. Il posa ses mains sur le visage de son amant pour le caresser tendrement, pour l’accueillir en quelque sorte en douceur dans la réalité. Il espérait que le yakuza ne s’était pas fait mal en tombant et surtout que son malaise était passé. Ne voulant pas qu’il n’attrape froid, le grand blond se leva et saisit un peignoir qui était accroché dans la petite salle et couvrit Tatsuki avec, passant un peu les pants du vêtement sous le corps de son fiancé pour le tenir au maximum au chaud maintenant qu’il avait repris connaissance. Ce serait bête qu’il attrape froid après ce coup de chaud.

"T'es où, je ne te vois pas."

« Je suis là amour, juste devant toi. »

Abel posa un baiser sur le front de l’Oyabun pour lui prouver qu’il était bien face à lui. Cette vision qui ne revenait pas l’inquiétait énormément. Etait-ce dû au malaise ou bien à un quelconque choc dû à la chute ? Le jeune tueur continua de caresser le visage pâle de Tatsuki, lui-même étant pâle comme un linge, mais pas pour les mêmes raisons. Il était terriblement inquiet. C’était pire qu’après l’accident de voiture du jeune Sugiura, lorsqu’il était rentré à la maison avec sa côte cassée et ses multiples blessures. Là, en apparence, Tatsuki semblait aller bien, même si quelques kilos en plus ne lui feraient sûrement pas de mal. Abel avait peur que cela ne soit pas un simple coup de chaud. Son amant ne mangeait pratiquement rien. A quand remontait son dernier vrai repas ? La veille au soir, il n’avait rien mangé. Au petit-déjeuner, Abel n’avait pas été là pour vérifier et là, à midi, il n’avait rien mangé non plus. Cela faisait donc plus d’un jour que Tatsuki ne s’était pas bien rempli le ventre.

"Redresse-moi."

Le grand blond s’exécuta et aida son aimé à se redresser pour s’asseoir. Tatsuki semblait avoir retrouvé la vue puisqu’il parvint à trouver le visage d’Abel pour le caresser. Et, même s’il tenta de rassurer l’assassin, il n’y parvint pas. Il ne fallait pas être débile pour savoir que ce n’était pas un simple coup de chaud. Il y avait autre chose. Une ou des carences quelconques. En tout cas, il valait mieux ne pas rajouter à cela une déshydratation. Abel lui apporta un verre d’eau bien rempli puis, une fois celui-ci bu, il proposa à son compagnon de l’aider à se lever pour aller s’asseoir sur une chaise, ce que le yakuza refusa. Même dans ce genre de moment il était une vraie tête de mule. Abel préféra ne pas aller contre ses désirs et le laissa faire, profitant de cet instant pour enfiler à son tour un peignoir.

"C'est bon beau blond, ça va mieux...C'est pas la première fois que ça m'arrive, mais ça passe toujours..."

Même si Tatsuki se voulait rassurant, il angoissait encore plus Abel. Ainsi ce n’était pas la première fois que l’Oyabun faisait un malaise. Mais comment pouvait-il sourire en annonçant cela ? Il avait des problèmes de santé et parvenait à le prendre à la légère, comme s’il était tout à fait normal de faire des malaises, surtout aussi grave puisqu’il avait mis du temps à recouvrer la vue. Ce genre de comportement inconscient énervait et inquiétait Abel. Tatsuki était-il bête ? Comment pouvait-il jouer autant avec sa santé ? Là encore, cela n’avait pas été si grave puisqu’il était accompagné mais si cela se passait au volant par exemple ? Pensait-il à cette possibilité-là ? Le jeune blond était au bord de la crise de nerfs.

"Allez allez, ça va mieux c'est bon...baka!!!"

Abel ne trouvait rien de drôle dans tout cela. Il n’esquissa même pas un sourire. Il avait peur qu’il arrive quelque chose de grave à Tatsuki. Perdre son fiancé comme ça, alors qu’il y avait quelque chose à faire, le ferait souffrir. Il fallait que l’Oyabun mange pour aller mieux et surtout qu’il arrête de boire. Pour la cigarette, Abel laissait passer. Il fumait lui-même de temps à autre et savait que son amant en avait besoin pour se détendre un peu. Bien sûr, c’était plus nocif que de simples massages mais tant pis… Le grand blond s’assit sur la chaise voisine à Tatsuki, puis le regarda sérieusement dans les yeux.

« Tatsu, appelle le médecin. Il faut qu’on sache ce que tu as vraiment. En ne mangeant pratiquement pas, tu dois avoir des carences. C’est peut-être grave ce que tu as… » dit-il inquiet, en caressant la chevelure humide de son homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Retour aux sources (Abel) [TERMINE]   Mar 21 Avr - 19:38


« Tatsu, appelle le médecin. Il faut qu’on sache ce que tu as vraiment. En ne mangeant pratiquement pas, tu dois avoir des carences. C’est peut-être grave ce que tu as… »


Abel fixait le yakuza sérieusement. Visiblement le petit mot pour détendre l'atmosphère n'avait pas eu l'effet escompté. Son visage si inquiet faisait même peine à voir. Tatsuki n'aimait pas qu'on soit moraliste avec lui ou qu'on s'inquiète pour lui, mais, il n'aimait pas voir son amant ainsi.


"C'est bon je t'assure, un peu de fatigue, c'est vrai qu'en ce moment je travaille beaucoup et je ne ménage pas assez..."


Abel lui saisit la main et continua de lui lancer un regard inquiet. Visiblement, il n'était pas du même avis que l'Oyabun qui prenait tout à la légère. Il savait au fond qu'il ne prenait pas soin de lui. Son "je m'en foutisme" ne datait pas d'hier de toute façon, mais, il fallait qu'il apprenne à ne pas penser que par lui, mais pour deux...Quand on était en couple, il fallait se ménager pour ne pas faire de peine à son compagnon. Tatsuki avait encore du mal avec ça et ne pouvait s'empêcher de ne penser qu'à lui et pas à son entourage. Il saisit à son tour la main du blond et la caressa.

"Ok ok! J'appellerai mon médecin de famille pour lui en parler, ça te va??"


Il poussa un léger soupir de résignation. Au moins, il avait rassuré Abel qui le laisserait tranquille pour un temps. Il posa ensuite sa main sur son visage pour récupérer un peu, avant de se lever doucement.

"Hmm, écoute, je vais aller m'allonger un peu. J'ai encore un peu la tête qui tourne, j'ai dû me cogner un peu plus fort la tête que je ne le pensais"


Il embrassa le front du jeune blond pour se montrer le plus rassurant possible. Il quitta ensuite la petite pièce pour se rendre à l'étage dans sa chambre. A mi-chemin dans l'escalier, il s'arrêta un instant, un peu essoufflé.

*Merde*

Même les efforts minimes étaient un parcours du combattant. Il se tourna en entendant un bruit. Abel l'avait suivi. Tatsuki un peu surpris fit mine que tout allait bien. Il n'avait pas encore envie d'être sermonner ou de voir son amant inquiet pour lui, et jouer les mères poules.

"Oh, beau blond...je montais dans ma chambre"

Toujours pour dédramatiser la situation, il fit un petit sourire, avant de se remettre en route en direction de sa chambre. Une fois arrivé dans celle-ci, il se jeta littéralement sur son lit pour faire un petit somme.

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Retour aux sources (Abel) [TERMINE]   Mar 21 Avr - 21:27

"C'est bon je t'assure, un peu de fatigue, c'est vrai qu'en ce moment je travaille beaucoup et je ne ménage pas assez..."

Cette justification ne suffisait pas à Abel qui saisit la main de Tatsuki pour la serrer dans la sienne. Il était très inquiet. Il se doutait bien que pendant deux mois, l’Oyabun n’avait pas eu un rythme de vie des plus sains. Le travail, le peu de nourriture, l’alcool à flot sans doute et des conquêtes… Son corps avait suivi un temps mais là, il commençait sûrement à saturer. Ce malaise et ceux précédents n’étaient que des signaux d’alarmes pour demander au yakuza de se calmer un peu. Abel savait très bien que son fiancé détestait qu’on s’occupe trop de lui et qu’on se préoccupe de sa santé mais, dans un couple, c’était le minimum de s’en faire pour celui qu’on aimait, non ?

"Ok ok! J'appellerai mon médecin de famille pour lui en parler, ça te va??"

« Oui… »

"Hmm, écoute, je vais aller m'allonger un peu. J'ai encore un peu la tête qui tourne, j'ai dû me cogner un peu plus fort la tête que je ne le pensais."

Abel continua de regarder le yakuza dans les yeux puis finit par les fermer à moitié lorsque Tatsuki lui embrassa le front après s’être levé. Le yakuza sorti, le grand blond récupéra les vêtements et préféra suivre son amant jusqu’à sa chambre. C’était par mesure de sécurité. Tatsuki ne se sentait pas bien et un malaise dans les escaliers pouvait s’avérer très grave. Abel le suivit donc, en silence mais ne se cachant nullement. Il s’arrêta lorsque Tatsuki fit une halte. D’ailleurs, pourquoi le jeune Sugiura s’arrêtait-il ? Avait-il encore la tête qui tournait et allait-il refaire un malaise ? Abel fit un pas vers lui, prêt cette fois-ci à intervenir si jamais son amant retombait dans l’inconscience. Mais apparemment, ce n’était qu’une fausse alerte.

"Oh, beau blond...je montais dans ma chambre."

Abel ne fit qu’acquiescer d’un signe de tête. Il n’était pas trop d’humeur à ouvrir la bouche pour parler. Il laissa Tatsuki monter dans sa chambre puis se dirigea vers l’une des salles de main de la maison. Après avoir transpiré dans le sauna, une bonne douche s’imposait. Il passa du temps sous l’eau, se repassant en boucle ce qui venait de se passer. Voir Tatsuki inerte sur le sol lui avait fait peur. Il savait le yakuza fatigué mais pas dans un état aussi grave. Il fallait qu’il voie le médecin rapidement. Pourtant, le grand blond avait du mal à croire son amant. Allait-il vraiment appeler le docteur ou lui avait-il simplement dit cela pour le rassurer ? Malheureusement, Abel connaissait bien Tatsuki. Il ne serait pas impossible que celui-ci mente pour ne pas l’inquiéter.

Sorti de la douche, Abel enfila un peignoir avant de mettre ses vêtements et ceux de Tatsuki au sale. Il préférait mettre des habits propres après la douche. Malheureusement, il n’avait pas pris d’affaires avec lui. Il allait donc devoir se servir dans les armoires de son beau brun. Il se rendit donc dans la chambre au cerisier, sachant qu’il pourrait trouver des vêtements à l’Oyabun dans l’une des armoires. Il prit des habits amples, pour être plus à l’aise. Il alla ensuite à la rencontre d’une des personnes du personnel. Tatsuki allait sûrement lui en vouloir mais peu importe.


« Pourriez-vous me donner le numéro de téléphone du Docteur Kurozaki s’il vous plait ? »

La personne alla chercher le numéro quelque part. Abel connaissait le nom du médecin de famille de Tatsuki car il l’avait déjà rencontré. C’était un homme âgé, sans doute proche de la retraite, mais qui connaissait l’Oyabun depuis tout petit. Il devait donc savoir que le jeune Sugiura jouait avec sa santé et se rendait malade au travail. Vu que Tatsuki le connaissait depuis toujours, peut-être que les recommandations du vieux médecin auraient plus d’effet que celles d’Abel. Et puis au moins, le Docteur Kurozaki saurait quoi faire… Dès qu’il eut le numéro de téléphone, le grand blond alla s’installer dans le grand salon et composa le numéro de téléphone.

« Allo, Monsieur Kurozaki ?.. Oui, je suis désolé de vous dérangez… Je suis Abel Saalfield, l’ami de Tatsuki Sugiura. Nous nous sommes déjà rencontrés… J’aimerai savoir s’il était possible que vous passiez dès que vous auriez le temps. Tatsuki a eu un malaise et, d’après lui, ce n’est pas le premier. Il ne mange pratiquement pas et stresse beaucoup à cause de son travail. Je m’inquiète pour lui… En début de soirée ?.. Oui, d’accord. Merci beaucoup Docteur et encore désolé de vous avoir dérangé… D’accord, à tout à l’heure… »

Abel raccrocha et soupira en passant une main dans sa chevelure blonde. Le médecin avait accepté de venir en début de soirée pour voir Tatsuki. Vu que c’était l’Oyabun, il avait pu trouver un rendez-vous très rapidement. Le grand blond s’en voulait un peu d’agir ainsi dans le dos de son amant mais il s’inquiétait réellement. Sans doute que cela provoquerait une dispute mais qu’étaient des éclats de voix comparés à la santé du yakuza ? Il valait mieux qu’ils se disputent plutôt que Tatsuki ne finisse à l’hôpital pour une durée indéterminée. Au moins, dès ce soir, ils seraient fixés. Il ne fallait pas attendre trop longtemps. C’était dangereux de jouer avec sa santé.

Pendant que le jeune Sugiura se reposait, Abel alla se promener un peu dans les jardins. Il fit le tour des lieux et s’attarda près du vieux cerisier. Il y avait des bourgeons, signes que les fleurs n’allaient pas tarder à arriver. Dire qu’ils auraient dû se marier en même temps que sa fleuraison… Tant d’évènements inattendus et tristes survenaient dans leur vie. A croire que tout était contre eux. Les deux amants étaient en quelque sorte bien rodés maintenant. Abel était prêt à encaisser beaucoup de choses si c’était en compagnie de Tatsuki. Ensemble, ils étaient très forts. Si l’Oyabun avait besoin de quoique ce soit pour aller mieux, il pouvait compter sur Abel, même s’il détestait qu’on s’occupe trop de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Retour aux sources (Abel) [TERMINE]   Mer 22 Avr - 16:50


Le jeune yakuza s'était profondément endormi sans s'en rendre compte. La fatigue, cumulée au stress, avec en plus son malaise, n'avait pas arrangé les choses.
Il était tellement exténué qu'il n'avait même pas prit la peine de se doucher malgré sa sudation après le sauna. Connaissant son obsession de la propreté, il n'aurait jamais été se coucher ainsi si son état de santé ne lui imposait pas.
Lorsque Tatsuki rouvrit les yeux, il était seul. Il se releva doucement en posant une main sur sa tête, puis sur ses yeux pour émerger.
Il avait dû s'assoupir une heure ou deux. Il jeta un coup d'œil dans la chambre et il était seul. Sans doute que son amant avait préféré le laisser se reposer un peu.
Tatsuki se leva pour se diriger vers la salle de bain en jetant son peignoir.


"Tsk... J'me sens tout poisseux, shit!"

Il plongea la tête la première dans une douche bien glacée pour se réveiller un peu. Il finit enfin par sortir de la salle de bain, puis, il enfila un pantalon et un t-shirt. Il jeta ensuite un coup d'œil dehors. Il faisait encore jour, il n'avait donc pas sombré dans un long sommeil. Le temps était très clément aujourd'hui, il faisait même assez chaud.
Le jeune Oyabun alluma une cigarette et prit l'air quelques instants sur le petit balcon. Dehors, c'était si calme. On entendait seulement le chant des oiseaux et le bruit des petits ruisseaux qui parcouraient le jardin.
Tatsuki retourna dans la chambre et regarda l'heure sur sa montre qu'il remit à son poignet. Il était 17 heures.
Le jeune Oyabun se sentait bien mieux après sa sieste.
Il décida donc de descendre pour voir où était Abel. Il rencontra l'un des membres du personnel qui s'inclina à son passage.


"Tatsuki-sama"

"Hmm bonjour... Savez-vous où est mon compagnon?"


La jeune femme fit un signe pour indiquer le chemin du salon.

"Merci... Oh, pouvez-vous changer la parure de drap du lit de ma chambre ?"

Après avoir dormi dans des draps en étant tout poisseux, il fallait bien qu'ils soient changés. Tatsuki ne perdit pas une minute et se dirigea vers le salon pour rejoindre Abel. En y jetant un bref coup d'œil, il vit qu'il n'y était pas. Il avait dû quitter la pièce entre temps. C'était un petit jeu de cache-cache. Le yakuza jeta un regard vers la fenêtre et aperçut enfin Abel qui était sur le perron de la porte en train de contempler le jardin.
Le jeune Oyabun ne tarda pas à le rejoindre.


"Eh beau blond, on prend l'air?"

Abel se retourna et fit un léger sourire au yakuza. Celui-ci le saisit par la taille et lui embrassa le cou.

"Je fais rarement des siestes, mais ça m'a fait un bien fou!"

Il caressa ensuite la chevelure du jeune blond en contemplant lui aussi le jardin. Les fleurs de cerisiers avaient toutes éclos, et le jardin était de toute beauté. Les jardiniers y prenaient soin comme la prunelle de leurs yeux. Les deux hommes discutèrent un peu de la beauté de la nature et de diverses choses dans la bonne humeur Tout d'un coup, le jeune Oyabun aperçu une silhouette de loin. Plus cette silhouette approchait, plus il la reconnaissait. C'était le docteur Kurozaki.

"Bonjour Tatsuki."

Le yakuza perdit son sourire et fixa sévèrement Abel.

"Bonjour docteur... Je... ne m'attendais pas à vous voir"
(fixe Abel en même temps)

Inutile de demander la raison de sa visite, il s'en doutait. Abel avait donc appelé le docteur pendant qu'il dormait. Une belle attention sans doute pour tout être humain, mais pas pour Tatsuki qui détestait qu'on prenne des décisions pour lui.

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retour aux sources (Abel) [TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour aux sources (Abel) [TERMINE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» [FB 1623] Retour aux sources du savoir
» Retour aux sources ou comme s'éclypser en toute discrétion ?
» Nathou et Syb,retour aux sources{Choupinet'
» Petit retour aux sources [Terminé]
» Retour aux Sources et aux Champs [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yuukoku, la ville aux deux visages... :: Les Quartiers Résidentiels :: Les Maisons :: Résidence familiale des Sugiura-
Sauter vers: