Yuukoku, la ville aux deux visages...


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Retour aux sources (Abel) [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Retour aux sources (Abel) [TERMINE]   Lun 27 Avr - 15:59


Le moment passé avec son amant fut indescriptible... C'était comme si Abel avait décidé de prouver tout son amour en une seule fois...Ses gestes, ses caresses, son regard...tout était parfait. Etait-ce parce qu'il s'était surpassé cette fois-ci, ou était-ce dû à l'état du yakuza qui s'était complètement laissé aller entre ses mains. Peu importe...Tous ses sens avaient été en éveil l'espace d'un instant. Chacune des pénétrations du son amant venait stimuler le plus profond de son être. D'ailleurs, le yakuza laissa échapper maintes fois de petits cris pour clamer son plaisir...Ce doux moment sembla durer une éternité tant Abel prenait son temps...ce n'était pas pour déplaire à l'Oyabun. Les hommes joignirent leurs mains les unes aux autres, tout en continuant de faire l'amour. Abel remonta jusqu'au visage chaud et humide de Tatsuki, avant de lui donner un profond baiser.
Une fois le paroxysme du plaisir atteint, les deux jeunes gens jouirent ensemble. Abel se laissa retomber sur le corps humides et chaud du yakuza avant de lui déposer un ultime baiser. Le jeune Oyabun qui était essoufflé malgré sa passivité n'eut même pas le courage de lui rendre ce baiser. Il resta d'ailleurs encore les yeux fermés pour se remettre de ses émotions. D'ailleurs, en réalité, il ne voulait pas ouvrir les yeux par peur de briser ce beau rêve.
Tel un enfant fragile, il se blottit contre Abel en tentant désespérément de reprendre son souffle. Le silence qui planait était tellement paisible.
Le jeune Kumicho ne cherchait pas à avoir le dessus pour une fois, ou à bomber le torse. Même si à ce moment précis, il avait l'air d'un faible, peu importe. il voulait profiter au maximum de la chaleur et de la protection de son aimé. Ce cas de figure ne se reproduirait sans doute plus.
Le jeune brun posa ensuite sa main sur le torse de son compagnon, avant d’y poser sa tête.


"...merci..."

Le sens de ce mot était bien plus profond qu'il ne paraissait l'être.
Tatsuki ne dit plus rien pendant un bon moment…pour cause, il s’était endormi dans les bras de son tendre amant.

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Retour aux sources (Abel) [TERMINE]   Lun 27 Avr - 17:06

"...merci..."

Abel serra un peu plus son beau brun dans ses bras. Tatsuki s’était blotti contre lui, tel un enfant ayant besoin de réconfort. C’était adorable. Qui pourrait reconnaître le grand Oyabun Sugiura en regardant le jeune homme ainsi collé à son fiancé ? Le grand blond le garda tout contre lui, caressant inlassablement sa chevelure brune humide. Il se demanda l’espace d’un instant pourquoi Tatsuki l’avait remercié. Etait-ce pour lui avoir fait l’amour comme jamais ? Pour être là lorsqu’il avait besoin de lui ? Etait-ce pour l’aimer sans limite ? Abel doutait d’avoir un jour la réponse. Le jeune Kumicho s’endormit rapidement et paisiblement. On aurait vraiment dit un enfant. Mais au fond, ne l’était-il pas encore un peu ?

Le jeune tueur n’osa pas bouger de peur de réveiller son amant. Tant pis pour la douche, ce serait pour le lendemain matin. Malgré sa fatigue après les efforts qu’il avait faits, Abel ne trouva pas tout de suite le sommeil. Il réfléchit un long moment, à sa vie, à son couple, à son avenir… Il ne se posait aucune question parce qu’il n’y avait plus à s’en poser à ses yeux, du moins pour l’instant. Il voulait rester près de Tatsuki toute sa vie et prendre soin de lui lorsque son amant en aurait besoin. C’était le cas en ce moment. L’Oyabun semblait si faible ainsi blotti contre le torse du jeune assassin. Abel le regarda longuement et posa un baiser sur son front. Il finit bientôt par s’endormir, complètement exténué.

Il ne se réveilla que vers les dix heures du matin. Lorsqu’il ouvrit les yeux, il vit que Tatsuki était toujours endormi et dans la même position. Il dut donc faire attention en se levant, pour ne pas le réveiller. Il se dirigea ensuite vers la salle de bain pour prendre une bonne douche car il en avait besoin. Une fois propre, il enfila un peignoir puis sortit de la chambre sans un bruit, ses cheveux humides dégoulinant sur son peignoir, ce qui n’était pas très grave. Le jeune blond descendit en cuisine pour préparer le petit-déjeuner. Il fit du café pour Tatsuki et du chocolat chaud pour lui. Il ajouta aussi une pomme sur le plateau, du jus d'orange ainsi que deux belles parts de la tarte à l'abricot qu’il avait préparée la veille.

Les mains encombrées du plateau sur lequel était posé un beau petit-déjeuner pour deux personnes, Abel remonta et retourna dans la chambre. Tatsuki dormait encore comme un loir. Une bonne grasse matinée lui faisait du bien. Le tueur posa le plateau sur la table de nuit et s’assit à côté de son homme. Il allait le réveiller en douceur. Il se pencha donc sur son visage et posa plusieurs baisers sur sa joue, avant d’embrasser ses lèvres. Il caressa aussi ses cheveux, tout doucement. Tatsuki finit par ouvrir les yeux. Abel lui sourit et lui caressa le visage. Il craquait devant l’expression de son amant au réveil.


« Bonjour amour. Tu as bien dormi ? » demanda t-il à voix basse, pour ne pas troubler le calme de la chambre. « Je t’ai préparé un bon petit-déjeuner. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Retour aux sources (Abel) [TERMINE]   Lun 27 Avr - 21:22



Le yakuza s'endormit profondément et paisiblement dans les bras de son homme. La chaleur de son étreinte, son doux parfum et l'assurance qu'il lui donnait le réchauffait de la plus belle façon qu'il soit. Tatsuki rêva cette nuit-là... Le plus beau des rêves qu'il soit...
Il fut également réveillé de la plus belle façon qu'il soit... Par de petits baisers de son compagnon. Le yakuza émergea doucement, mais n'ouvrit pas tout de suite les yeux. Profitant au maximum de ces caresses, il se décida enfin à ouvrir lentement les yeux.


« Bonjour amour. Tu as bien dormi ? Je t’ai préparé un bon petit-déjeuner. »

Tatsuki sourit en voyant son bel éphèbe assis à ses côtés avec un petit plateau garni...il était un peu trop rempli, mais peu importe. Abel avait pour volonté de prendre soin de lui au maximum. Tatsuki s'étira lentement tel un chat, puis, il s'accrocha à la taille de son ami.
Tout sourire, il fit ensuite une petite moue.


"Hmm...je rêvais..."

Il se retourna et s'étira de nouveau.

"J'ai rêvé que j'avais un fils..."


Le yakuza dit cela innocemment, même si ces derniers temps, il parlait beaucoup de paternité sans s'en rendre compte. Il s'assit ensuite et saisit le blond par le cou, avant de lui déposer un baiser sur la joue.
Après avoir posé sa tête sur son épaule, il chipa un morceau d'abricot de la tarte.


"Hmm...tu devrais me réveiller comme cela tous les jours beau blond...hmm,je reviens amour..."


Il s'approcha d'Abel et l'enlaça avant de l'embrasser. Le yakuza bondit ensuite du lit et se dirigea vers la salle de bain pour aller se doucher en vitesse. Sa peau était encore salé à cause de la transpiration de la veille...transpiration due .à ses ébats chauds bouillants de la veille...
Tatsuki revint 5 minutes après serviette autour de la taille et cheveux mouillés. Il prit ensuite place sur le lit et s'allongea en face de son ami.Il prit un morceau de tarte qu'il mis dans la bouche du jeune blond, avant de prendre une bouchée de son gâteau préféré.
Il prit ensuite une tasse de café pour se réveiller un peu.


"Tu t'es encore surpassé amour... I'm so happy!"

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Retour aux sources (Abel) [TERMINE]   Lun 27 Avr - 21:52

"Hmm...je rêvais... J'ai rêvé que j'avais un fils..."

Abel fut étonné par cette révélation. Alors la veille il s’était trompé ? Tatsuki voulait toujours avoir un enfant, un fils pour prendre la suite du clan Sugiura ? Le grand blond était rassuré. Son amant et lui étaient toujours sur la même longueur d’onde de ce côté-là. Il remarqua néanmoins que le jeune Kumicho parlait beaucoup de paternité en ce moment. Était-ce son côté paternel qui se réveillait ? Se sentait-il enfin prêt à avoir un enfant, que ce soit une fille ou un garçon ? Abel lui se sentait prêt, même s’il préférait d’abord s’habituer à leur future demeure dans les riches quartiers de Ginza. Il voulait aussi recommencer à travailler un peu avant de devoir s’occuper d’un enfant. C’était beaucoup de travail et il voulait être un bon père. Tatsuki ne serait sûrement pas celui qui resterait à la maison pour s’occuper de l’enfant vu son travail.

"Hmm...tu devrais me réveiller comme cela tous les jours beau blond...hmm, je reviens amour..."

Le grand blond sourit et rendit son baiser à son fiancé. Il était heureux de voir le yakuza d’aussi bonne humeur. Cette nuit passée après ces intenses ébats lui avait fait beaucoup de bien apparemment. Tatsuki était radieux et cela faisait extrêmement plaisir à Abel. Celui-ci se laissa tomber sur le lit et ferma les yeux, toujours un léger sourire flottant sur ses lèvres. L’Oyabun revint peu de temps après et s’installa à ses côtés. Abel le regarda prendre un morceau de tarte et ouvrit la bouche pour le recevoir. Il le mangea avant de se redresser et de se servir lui aussi sur le plateau. Il prit sa tasse de chocolat chaud et en but quelques gorgées.

"Tu t'es encore surpassé amour... I'm so happy!"

« I’m so happy too my love. » répondit-il en portant un morceau de gâteau à la bouche de son beau brun. « Raconte-moi ton rêve. Comment était notre fils ? »

Abel était curieux et voulait entendre Tatsuki parler de leur enfant qu’il avait imaginé en rêve. Il voulait l’entendre faire des projets concernant la possibilité qu’ils deviennent un jour pères. Le grand blond imaginait déjà tout. Il voulait faire appel à une mère porteuse et que celle-ci porte le fils de Tatsuki, qui serait aussi celui d’Abel. C’était plus logique concernant le clan Sugiura mais le tueur n’avait pas que cela en tête. Il voulait élever le fils de l’homme de sa vie. Après, si jamais ils devaient avoir un autre enfant, cela pourrait très bien être le sien, ils verraient bien. Ils avaient encore toute la vie devant eux. Ils avaient le temps d’y réfléchir…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Retour aux sources (Abel) [TERMINE]   Mar 28 Avr - 15:22


« I’m so happy too my love. »


Abel retira une bout de tarte de la bouche du yakuza avec sa propre bouche. Tatsuki fit un petit sourire, surtout pour les mots prononcés. C'était très mignon, et Abel avait fait beaucoup de progrès en anglais.

« Raconte-moi ton rêve. Comment était notre fils ? »


A ce moment-là, le jeune Oyabun ne su quoi répondre. Il avait bel et bien rêver qu'il avait un enfant. Il tenait un bébé dans ses bras, et sans qu'il sache comment, il su que c'était un fils...Par contre, il était seul. Il marchait seul avec son fils dans les bras escorté de ses hommes dont Ren. Au loin, l'attendait une limousine. Lorsque la porte de la voiture s'ouvrit, il aperçut Hidekazu qui lui tendait la main. Cependant, une autre personne l'attendait, mais il ne voyait qu'une ombre...Les rêves étaient souvent si étranges et difficiles à comprendre.
Il ne savait pas comment l'interpréter. Tatsuki était quelqu'un de rationnel, mais, parfois il avait quelques croyances mystiques...Il n'en n'avait jamais parlé à Abel d'ailleurs, vu qu'ils n'avaient jamais abordé le sujet. Mais,il lui arrivait de prendre un peu à la lettre l'horoscope, la voyance ou encore quelques signes du destin...
Peut-être que ce rêve ne voulait tout bonnement rien dire, et qu'il reflétait juste son désir de paternité qui s'accroissait avec le temps. Les autres détails n'étaient que secondaires.
Il se mit sur le ventre et fit un sourire au jeune blond.


"Il était magnifique...il avait mes yeux, et les beaux cheveux blond de mon amour..."


Son rêve était flou, mais peu importe. Il ne voulait pas gâcher le moment, donc il pouvait un peu enjoliver son rêve, même s'il mentait. Et puis, ce n'était qu'un rêve après tout ! Le jeune yakuza termina sa part de gâteau pendant que le blond finit son chocolat. Il se débarrassa ensuite du plateau pour se rapprocher de son ami et lui offrir un baisé.

"Tu as bien dormi ? Parce que moi, j'ai dormi comme un bébé..."


Comme un bébé, c'était un euphémisme. Il n'avait pas aussi bien dormi depuis longtemps. Leur petite nuit chaude et romantique n'y était pas étrangère...


"Hier, tu as été waouhh!"


Inutile de le préciser, étant donné les cris qu'il avait poussé la veille et l'état second dans lequel il était.
Tatsuki se leva quelques instants et alla prendre ses médicaments. Il ne devait pas se négliger et reprendre des forces le plus rapidement possible.

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Retour aux sources (Abel) [TERMINE]   Mar 28 Avr - 19:17

"Il était magnifique...il avait mes yeux, et les beaux cheveux blond de mon amour..."

Abel ne put s’empêcher de rire un peu à ces détails. Malheureusement, ils ne pourraient jamais avoir le même enfant que Tatsuki avait vu en rêve. Ils étaient tous deux des hommes. Que l’enfant ait les yeux du yakuza et les cheveux blonds de son amant était malheureusement impossible. Pourtant, même si Abel n’avait jamais espéré de sa vie tomber enceinte, il était tout de même triste de ne pas pouvoir porter l’enfant de son homme. La nature était mal faite parfois. S’il avait été une femme, cela aurait été beaucoup plus pratique. Mais Abel était tout ce qu’il y avait de masculin, excepté sa longue chevelure blonde qu’il gardait en souvenir de sa mère et peut-être les tâches ménagères qu’il aimait faire. Mais à part cela, il pouvait se montrer macho et avait une grande fierté, mais pas aussi grande que celle de Tatsuki.

"Tu as bien dormi ? Parce que moi, j'ai dormi comme un bébé..."

Le grand blond sourit de nouveau. Le petit-déjeuner terminé, les deux amants se rapprochèrent pour être encore mieux installé. Abel ne fit qu’acquiescer à la question. Oui, il avait très bien dormi. Comment cela pourrait-il être le contraire avec la nuit d’amour qu’ils avaient passée ? Cela avait été magnifique. Il avait aimé mener la danse et que Tatsuki se laisse pleinement faire. Ce n’était nullement par égo ou pour prouver une quelconque supériorité. Mais cette passivité de la part de son beau brun lui avait prouvé que celui-ci lui faisait complètement confiance. Cela lui avait donné envie aussi de se surpasser pour offrir le maximum de plaisir à son amant, pour lui prouver tout son amour.

"Hier, tu as été waouhh!"

Apparemment, ils étaient d’accord sur le fait que leur nuit d’amour avait été formidable. Abel posa sa tête sur le torse de Tatsuki après que celui-ci ait pris ses médicaments. Il ferma les yeux, caressant légèrement la peau nue de son homme qui n’était vêtu que d’une simple serviette de bain. Ce genre de matinée était vraiment très agréable. Abel serait capable de passer sa journée au lit en compagnie de son beau brun. Mais, vu qu’il faisait beau, il valait mieux en profiter et aller se promener un peu dehors. Mais pour l’instant, détente au lit en amoureux. Qu’y avait-il de mieux à faire en cette belle matinée de dimanche ? Ils pouvaient parler tranquillement de tout et de rien.

« Au fait, comment va Kanzaki ? Et la future maman ? Ils se sont mariés ? Ça fait quelques temps que Keiji ne m'a pas parlé d'eux. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Retour aux sources (Abel) [TERMINE]   Mar 28 Avr - 20:57


« Au fait, comment va Kanzaki ? Et la future maman ? Ils se sont mariés ? Ça fait quelques temps que Keiji ne m'a pas parlé d'eux. »


C'est vrai que le jeune blond n'avait plus été en contact avec les hommes du yakuza, sauf la pipelette de Keiji.

"Ça va, elle est enceinte de 4 mois je crois ou un truc du genre. C'est une fille! Pauvre Kanzaki!"

Le yakuza esquissa un petit sourire. Pour lui, avoir une fille était une véritable plaie... Possessif comme il était, il ne supporterai pas de voir des chiens errants tourner autour de sa fille...Il connaissait les hommes. Abel sembla surpris par cette réflexion.

"Ohhh... quand t'as un garçon Abel, tu dois te méfier d'un seul pénis...quand t'as une fille, tu dois te méfier de tous les pénis de la terre!"


Ce n'est pas que l'Oyabun détestait les filles, loin de là. Mais, on avait plus tendance à s'inquiéter pour une fille à cause des loups, que pour son fils. Le yakuza se tourna vers sa table de chevet et prit une cigarette.


"Pour ce qui est du mariage, ils ont préféré attendre qu'elle ait accouché. Elle ne voulait pas se marier avec un ventre rond...ce sera donc pour la fin d'année je pense...Enfin, tant qu'ils sont heureux!"

C'est ce qui comptait après tout, leur bonheur.
Tatsuki était réellement content pour son homme de confiance. Lui, n'était pas près pour tout cela...le manque de maturité sans doute, même s'il avait beaucoup murit en un an.
Le brun écrasa ensuite sa cigarette et se leva pour s'étirer un peu. Il ouvrit ensuite la fenêtre et alla prendre l'air sur le balcon. Appuyé sur la rembarre, il se tourna vers le blond.


"Alors beau blond, on fait quoi en ce beau dimanche ?"

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Retour aux sources (Abel) [TERMINE]   Mer 29 Avr - 14:32

"Ça va, elle est enceinte de 4 mois je crois ou un truc du genre. C'est une fille! Pauvre Kanzaki!"

Ainsi Aiko et Kanzaki allaient être parents d’une petite fille. Abel était content pour eux. Il était sûr que ce jeune couple allait durer. L’homme de confiance de Tatsuki était vraiment quelqu’un de bien. Il semblait vraiment amoureux de sa future femme. Le grand blond appréciait Aiko, bien qu’il ne l’ait vue que lors du séjour aux sources. Elle avait l’air très calme, un peu timide aussi. Mais quoi de plus normal en se retrouvant la seule femme parmi un groupe d’hommes qu’elle ne connaissait sans doute pas ? Tout le monde était intimidé en ne connaissant pratiquement personne. Lors de sa première sortie entre hommes, Abel l’avait été aussi mais il s’était rapidement adapté. Il fallait dire qu’on l’avait rapidement mis en confiance aussi.

"Ohhh... quand t'as un garçon Abel, tu dois te méfier d'un seul pénis...quand t'as une fille, tu dois te méfier de tous les pénis de la terre!"

Abel comprit mieux la réflexion de Tatsuki à propos de la fille qu’allaient avoir Kanzaki et Aiko. L’Oyabun avait vraiment une vision des choses assez spéciale. Mais le grand blond lui donnait quand même raison. Avoir une fille n’était pas toujours de tout repos. On avait beau dire que c’était plus facile à vivre qu’un garçon car plus calme. Mais, lorsque l’adolescence arrivait, il fallait faire attention à ses fréquentations, aux garçons tournant autour d’elle… Alors qu’avec un garçon, la vie était plus simple malgré les bagarres, les conquêtes et autre. Du moins, c’était la façon de voir d’Abel. Il n’avait vraiment aucune connaissance concernant les femmes. Si Tatsuki et lui avaient un enfant, il préfèrerait que cela soit un garçon. Ce serait plus simple.

"Pour ce qui est du mariage, ils ont préféré attendre qu'elle ait accouché. Elle ne voulait pas se marier avec un ventre rond...ce sera donc pour la fin d'année je pense...Enfin, tant qu'ils sont heureux!"

Le grand blond sourit à cette explication. Il comprenait Aiko. Se marier avec le ventre rond devait être gênant. Il ne devait pas avoir beaucoup de robes de mariée faite pour cela. Quoique… Là non plus Abel ne s’y connaissait pas. Heureusement, son mariage avec Tatsuki serait beaucoup plus simple. Tous deux en costumes, en Angleterre. Le jeune tueur avait hâte d’y être. Par contre, il ne savait pas lorsque cela aurait lieu. Le Kumicho n’en avait pas reparlé depuis qu’il lui avait redonné la bague. Peut-être désirait-il attendre un peu, le temps de remettre de l’ordre dans ses affaires, surtout avec la pagaille qu’allait mettre Hidekazu.

A contre cœur, Abel laissa Tatsuki se lever et aller ouvrir la fenêtre pour sortir prendre l’air sur le balcon. Le soleil était déjà haut dans le ciel bleu. Seuls quelques nuages blancs clairsemaient ce ciel de beau temps. Le jeune blond resta un moment allongé sur le lit, regardant la belle vision s’offrant à lui. Tatsuki torse nu sur le balcon, éclairé par un beau soleil avec comme arrière plan les magnifiques jardins de la demeure Sugiura. S’il avait eu un appareil photo, Abel aurait immortalisé ce moment. Mais, à défaut de pouvoir le faire, il admira son fiancé un moment, avant que celui-ci ne prenne la parole.


"Alors beau blond, on fait quoi en ce beau dimanche ?"

« Je n’en sais rien… J’ai envie de rien faire pour l’instant. »

Il esquissa un léger sourire et s’étira de tout son long sur le lit. Il finit par se lever et rejoindre son aimé sur le balcon. Il faisait vraiment bon. Les deux amants étaient peu vêtus et pourtant, ils n’avaient pas du tout froid. L’été arrivait peu à peu… Abel serra Tatsuki contre lui et l’embrassa. Peut-être que certains hommes du yakuza les voyaient mais le grand blond s’en fichait totalement. De toute façon, après la belle nuit qu’ils avaient passée, ils n’étaient plus à cela près. Certaines oreilles avaient dû entendre leurs ébats passionnés.

« Que veux-tu faire toi ? S’il n’y avait que moi, on passerait toute la journée au lit. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Retour aux sources (Abel) [TERMINE]   Mer 29 Avr - 20:02


« Je n’en sais rien… J’ai envie de rien faire pour l’instant. »


Visiblement, Abel n'était pas plus inspiré. Le blond décida de se lever à son tour et rejoignit le yakuza dehors. La journée s'annonçait belle. Il y avait quelques éclaircies, mais, il faisait assea chaud. Pour preuve, les deux hommes pouvaient aisément rester à demi-vêtu dehors. Abel très câlin enlaça Tatsuki et l'embrassa. Il y avait des hommes de main dans le jardin, mais peu importe. Ce n'est pas l'Oyabun qui allait en être gêné. Il menait sa vie comme il le voulait et sans complexe.

« Que veux-tu faire toi ? S’il n’y avait que moi, on passerait toute la journée au lit. »

Tatsuki éclata de rire et enlaça de nouveau son compagnon.


"Hmm...n'oublie pas que je dois ménager ma santé...Si on reste au lit...je ne pourrais certainement pas résister à ton beau corps...Et si c'est aussi passionné qu'hier soir, je vais me ruiner la santé!"


Il plaisantait bien sûr, mais rester au lit ne serait pas sage, même s'il n'était pas du tout contre. Il garda son aimé dans ses bras un long moment et contempla les jardins.


"On n'a qu'à rester à la maison et profiter des jardins...pourquoi ne pas faire ensuite un peu de cheval. Je ne forcerai pas trop promis, mais ça me fera du bien. Je ne suis pas du genre à rester inactif tu me connais"


C'était un bon compromis. Ils allaient rester ensemble et l'Oyabun n'allait pas travailler ni trop faire d'effort, mas en même temps, il n'allait pas rester à faire le pantouflard. Il détestait cela.
Il posa plusieurs baisers sur le cou et la nuque de son partenaire, avant de rentrer dans la chambre et de mettre un pantalon et une chemise. Abel s'habilla également.
Les deux amants rejoignirent ensuite le salon pour laisser la dame de ménage faire leur chambre. Ils sortirent ensuite dans le jardin pour marcher un peu.


"Ça me fait vraiment du bien de souffler un peu...C'est rare que je profite de mon weekend tu sais...Même mes dimanches sont en général pris par le travail."


Le rythme effréné du yakuza n'était pas de tout repos. Heureusement qu'il avait un amant sage et bienveillant, qui savait comment l'amadouer adroitement pour le faire souffler de temps à autre, sans toucher à son égo. Tatsuki était très susceptible et n'aimait pas qu'on le couve trop.
Le portable du jeune brun sonna et interrompit le calme de leur balade, mais, il ne répondit pas. Il voulait pour une fois se conduire comme un employé normal qui travaillait 5 ou 6 jours sur 7, et non 24 heures sur 24. Il devait pour une fois être un peu égoïste et penser à lui, même si son rang lui interdisait.
Ils longèrent un petit bassin en s'approchant du bord.


"Tiens beau blond, regarde les poissons...même ça, ça fait longtemps que je n'ai pas pris le temps de le faire...Quand j'étais plus jeune, j'aimais bien leur donner des miches de pain avec Reira...Kano, lui avait peur de sortir dans le jardin"
(rire). "Cet idiot restait cloîtré dans la salle de jeu en croyant qu'il allait se faire manger par les poissons ou les grenouilles...le pauvre était très jeune aussi...il avait des circonstances atténuantes... Il a peu connu ma mère et..."

Tatsuki se laissait aller aux confidences, mais il s'arrêta en chemin. Certains choses qu'il ne voulait pas avouer ou dont il ne voulait pas parler. Il tira ensuite le blond par la main pour continuer sa promenade.

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Retour aux sources (Abel) [TERMINE]   Mer 29 Avr - 21:57

"Hmm...n'oublie pas que je dois ménager ma santé...Si on reste au lit...je ne pourrais certainement pas résister à ton beau corps...Et si c'est aussi passionné qu'hier soir, je vais me ruiner la santé!"

Abel éclata de rire à son tour. Oui, rester au lit était sans doute trop « dangereux ». Ils seraient capables de refaire comme lors de leur séjour aux sources et faire l’amour plusieurs fois d’affilées. Avec sa petite santé, Tatsuki ne tiendrait sans doute pas la cadence. La nuit d’amour de la veille l’avait bien prouvé. Mais qu’est-ce que cela avait été magnifique… La passivité de l’Oyabun avait bien plu au grand blond mais il aimait aussi que son amant « domine » en quelque sorte la situation. Abel n’était pas très adepte des termes « dominant » et « dominé » concernant leur couple. A ses yeux, ils étaient toujours sur le même pied d’égalité, que ce soit dans l’intimité ou dans la vie de tous les jours. Bien sûr, aux yeux de certains, il pouvait passer pour quelqu’un de passif mais il avait tout de même du caractère. Si quelque chose n’allait pas, il le faisait savoir.

"On n'a qu'à rester à la maison et profiter des jardins...pourquoi ne pas faire ensuite un peu de cheval. Je ne forcerai pas trop promis, mais ça me fera du bien. Je ne suis pas du genre à rester inactif tu me connais."

« Ok, d’accord, t’as gagné. »

Comment résister à Tatsuki lorsque celui-ci trouvait les bons arguments ? Abel était prêt à tout lui céder, tant que le yakuza faisait attention à sa santé. Ce n’était pas en se promenant et en faisant un peu d’équitation qu’il allait s’épuiser. Pourtant, en parlant d’équitation, le jeune blond fut un peu anxieux. Il savait qu’il n’arriverait rien à Tatsuki mais lui savait diriger un cheval, pas le tueur. Abel n’était d’ailleurs jamais monté à cheval. Il angoissait donc un peu. Ce n’était pas comme une moto. C’était vivant et cela pouvait avoir des réactions bizarres. Le grand blond priait donc pour que Tatsuki soit à ses côtés au début. Il ne voulait pas faire une mauvaise chute ou que le cheval s’emballe. Mais il ne fit pas part de ses craintes à son amant. Cette séance d’équitation devrait bien se passer, non ? Pourquoi cela serait le contraire ?

Abel préféra ne pas y penser et se laissa bercer par les baisers que déposa son beau brun dans son cou. Ils rentèrent ensuite dans la chambre et s’habillèrent pour être présentables. Ils sortirent ensuite de la chambre et passèrent par le salon, avant d’aller dans les jardins. Dès qu’ils eurent franchi le pas de la porte, Abel ferma les yeux et respira le bon air pur du dehors. A l’écart de la ville, la demeure jouissait d’un air non pollué ou très peu. C’était très agréable. A chaque fois qu’il venait ici, il était dépaysé. Mais malheureusement, de nombreuses fois où il s’était promené dans les jardins, il avait été seul ou accompagné de Reira. Tatsuki était en général au travail ou en voyage d’affaire. D'ailleurs, la sonnerie de téléphone qui retentit lors de leur promenade indiqua que le travail courrait toujours derrière le yakuza. Mais celui-ci fit l'effort de ne pas répondre, au plus grand bonheur de son fiancé.


"Ça me fait vraiment du bien de souffler un peu...C'est rare que je profite de mon weekend tu sais...Même mes dimanches sont en général pris par le travail."

Abel ne répondit que par un léger sourire à cette remarque. Il ne voulait faire aucune réflexion, même s’il n’en pensait pas moins. Mais il ne voulait en aucun cas dire que c’était en quelque sorte grâce à lui que Tatsuki pouvait se reposer. Il n’était pas du genre à se mettre en valeur dans ces cas-là et puis cela voudrait dire que le jeune Kumicho était légèrement influencé par lui. Or, connaissant sa grande fierté sans limite, il valait mieux éviter de lui faire croire cela. Abel était en quelque sorte passé maître dans l’art de ne pas froisser son fiancé, même si avec l’instabilité du yakuza, quelques disputes pouvaient tout de même éclater. Mais cela ne mettait que plus de piquant dans leur vie de couple, voilà tout.

"Tiens beau blond, regarde les poissons...même ça, ça fait longtemps que je n'ai pas pris le temps de le faire...Quand j'étais plus jeune, j'aimais bien leur donner des miches de pain avec Reira...Kano, lui avait peur de sortir dans le jardin" (rire). "Cet idiot restait cloîtré dans la salle de jeu en croyant qu'il allait se faire manger par les poissons ou les grenouilles...le pauvre était très jeune aussi...il avait des circonstances atténuantes... Il a peu connu ma mère et..."

Abel rit aussi lorsque Tatsuki parla de la peur de Kano. Il regarda un instant les poissons et se dit qu’ils avaient vraiment l’air inoffensif. Mais, après tout, les peurs des enfants n’étaient pas toujours rationnelles. Peut-être que Kano avait regardé les « Dents de la Mer » tout simplement et croyait que ces poissons étaient de futurs requins. Il ne fallait pas plus d’un film ou de quelques images pour faire fonctionner l’imagination débordante des enfants… Par contre, le sourire d’Abel s’effaça lorsque Tatsuki parla de sa mère et s’interrompit. Ce sujet-là aussi était sensible. Pourtant, peut-être que cela ferait du bien à l’Oyabun d’en parler. Cela faisait très longtemps qu’il gardait trop de choses en lui. Mais Abel se voyait mal lui poser des questions. Peut-être que de manière indirecte il obtiendrait des réponses ? Il réfléchit tout en recommençant à marcher et se décida à prendre la parole.

« Je pense qu’on souffre tous d’avoir perdu notre mère respective… Tu sais, si ma mère n’avait pas attrapé cette maladie, je suis sûr qu’elle serait toujours vivante. Elle aurait été heureuse de te rencontrer… Elle a toujours accepté mon homosexualité. Elle a même été la première au courant. Elle a toujours dis que le principal, c’était que je sois heureux, que ce soit avec un homme ou avec une femme. Elle m’a quand même demandé si j’étais sûr de moi. Je crois qu’au fond, elle était tout de même un peu triste de penser qu'elle n'aurait jamais de petit-fils ou de petite-fille. »

Le jeune assassin ne parlait habituellement jamais de sa mère, ou alors très rarement et très peu. Mais là, vu que Tatsuki avait commencé à parler de la sienne, il avait voulu se lancer. Bien sûr que le sujet était sensible chez lui aussi. Mais, à chaque fois qu’il parlait de sa mère, Juliana, sa voix était remplie de fierté. Il aimait beaucoup sa mère. Ils avaient été très complices. Abel s’était souvent confié à elle. La preuve était qu’elle avait été la première à entendre son coming-out. Elle avait été une mère formidable, même si certains policiers avaient insinué le contraire lors des interrogatoires d’Abel…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Retour aux sources (Abel) [TERMINE]   Jeu 30 Avr - 14:48


« Je pense qu’on souffre tous d’avoir perdu notre mère respective… Tu sais, si ma mère n’avait pas attrapé cette maladie, je suis sûr qu’elle serait toujours vivante. Elle aurait été heureuse de te rencontrer… Elle a toujours accepté mon homosexualité. Elle a même été la première au courant. Elle a toujours dis que le principal, c’était que je sois heureux, que ce soit avec un homme ou avec une femme. Elle m’a quand même demandé si j’étais sûr de moi. Je crois qu’au fond, elle était tout de même un peu triste de penser qu'elle n'aurait jamais de petit-fils ou de petite-fille. »


Les confidences du yakuza avaient poussé Abel à se confier également.
Le blond semblait être énormément attacha à sa mère. Peut-être même plus que Tatsuki ne l'était à la sienne. Les deux hommes avaient un parcours différent, même s'ils avaient en commun la souffrance. Mais, matériellement parlant, Tatsuki n'avait manqué de rien, et il avait eu une famille, même si leurs relations étaient complexes.
L'Oyabun caressa la main de son compagnon.


"Je suis désolé de me plaindre toujours, alors que pour toi non plus ça n'a pas été facile...Je suis sûr en effet que ta mère serait fière de toi."


Il fit ensuite un sourire en levant la tête en l'air et les bras.

"Ah..par contre, je ne suis pas sûr que la mienne aurait été si compréhensive concernant mon homosexualité...Elle était douce et plein d'amour, mais très conservatrice..."

Il pouffa légèrement en repensant à elle. Mais, c'était le passé. Il faisait en sorte de ne pas trop le remuer, ainsi que de ne pas trop se dévoiler au risque de déterrer de vieux souvenirs pas toujours joyeux.
Tatsuki poussa ensuite un long soupir et fit signe au blond de le suivre pour continuer la promenade. Ce bol d'air frais faisait du bien.
Après plusieurs minutes de marche, ils arrivèrent aux écuries.
Ils pénétrèrent à l'intérieur pour rejoindre les trois chevaux qui y avaient élu domicile.
Bien évidemment, ils étaient bien entretenus par le palefrenier embauché pour. L'un était blanc, l'autre noir et enfin le troisième marron.
Le yakuza les caressa un à un. Ça faisait longtemps qu'il n'était pas venu non plus ici.


"Pas besoin de nous changer et d'enfiler des tenus de cavalier, ça me gonfle. Mais si tu veux, tu peux mettre un casque. Le mien c'est le noir : Lucky. Le blanc est à Kano, il s'appelle Wild et porte bien son nom. Il est très difficile à montre donc tu ne le prendras pas. Et le dernier, est le plus jeune, il n'a pas de maître, mais je l'ai déjà monté. Il s'appelle Sweet.
Je préfère que tu montes Lucky, il est bien dressé et il a l'habitude d'avoir des cavaliers. "


Il se tourna ensuite vers Abel qui contemplait les chevaux et les caressait.

"Ou alors pour ta première fois, si tu veux, on peut monter à deux."


Le yakuza dit cela car même si Abel semblait émerveillé devant les montures, il paraissait un peu nerveux.

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Retour aux sources (Abel) [TERMINE]   Jeu 30 Avr - 18:41

"Je suis désolé de me plaindre toujours, alors que pour toi non plus ça n'a pas été facile...Je suis sûr en effet que ta mère serait fière de toi."

« Ne dis pas ça. Tu ne te plains jamais. »

*C’est d’ailleurs bien ça le problème…*

"Ah..par contre, je ne suis pas sûr que la mienne aurait été si compréhensive concernant mon homosexualité...Elle était douce et plein d'amour, mais très conservatrice..."

Abel voyait ce que Tatsuki voulait dire. Mais peut-être que la mère du yakuza aurait tout de même accepté l’homosexualité de son fils. Lorsque l’on aimait son enfant, on devait accepter beaucoup de choses, dont le choix de la personne qui ferait sa vie avec lui. Malheureusement, tous ne pensaient pas ainsi. C’était bien dommage d’ailleurs. Le grand blond se dit qu’il avait eu beaucoup de chance d’avoir eu une mère aussi tolérante et gentille. Il était sûr que si elle avait été vivante, elle aurait beaucoup apprécié Tatsuki. Peut-être lui en aurait-elle un peu voulu d’avoir fait souffrir par moment son fils mais elle n’avait jamais été vraiment rancunière.

La discussion semblait close. Dommage, Abel aurait aimé que Tatsuki se livre un peu plus concernant sa mère. Cela avait été d’ailleurs dans ce but qu’il avait parlé de la sienne. Mais le jeune Kumicho n’avait pas mordu à l’hameçon. Tant pis, ce serait pour une prochaine fois… Les deux amants continuèrent leur balade dans les jardins, jusqu’à arriver aux écuries. A l’intérieur, il y avait trois chevaux. Un noir, un blanc et un marron. Abel ne se souvenait pas d’avoir déjà vu ce dernier. Il devait être nouveau. Tatsuki s’approcha des animaux pour les caresser. Le jeune blond en fit autant, avec tout de même un peu plus de réserve. Il avait beau aimer les animaux, il ne se sentait pas très à l’aise en compagnie de ces chevaux. Il n’en avait pas vu beaucoup dans sa vie et ne savait pas comment ils pouvaient réagir.


"Pas besoin de nous changer et d'enfiler des tenus de cavalier, ça me gonfle. Mais si tu veux, tu peux mettre un casque. Le mien c'est le noir : Lucky. Le blanc est à Kano, il s'appelle Wild et porte bien son nom. Il est très difficile à monter donc tu ne le prendras pas. Et le dernier, est le plus jeune, il n'a pas de maître, mais je l'ai déjà monté. Il s'appelle Sweet.
Je préfère que tu montes Lucky, il est bien dressé et il a l'habitude d'avoir des cavaliers… Ou alors pour ta première fois, si tu veux, on peut monter à deux."


« Oui, je préfère, si ça ne te dérange pas… » avoua Abel, un peu gêné. « J’ai un peu peur de ne pas savoir comment m’y prendre. »

Il n’aimait pas tellement demander de l’aide mais là, il n’était pas très rassuré. Il n’avait jamais fait de cheval et, même si Lucky avait l’habitude d’avoir des cavaliers, il pouvait très bien agir différemment avec Abel. Après tout, c’était un animal, on ne pouvait jamais être sûr des réactions qu’il pourrait avoir. Mais, s’il partait avec ce genre de pensées, le grand blond allait continuer à craindre un accident. Il se rapprocha de Lucky et posa sa main sur sa tête, puis dans sa crinière pour le caresser. Le cheval noir avait l’air calme. Il devait être âgé si Tatsuki le connaissait depuis plusieurs années.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Retour aux sources (Abel) [TERMINE]   Jeu 30 Avr - 20:36


« Oui, je préfère, si ça ne te dérange pas… J’ai un peu peur de ne pas savoir comment m’y prendre. »


Le yakuza sourit. Abel était mignon lorsqu'il était gêné, même s'il n'y avait pas de quoi avoir honte. Il n'avait grandit en "fils à papa" comme Tatsuki, ce n'était donc pas étonnant qu'il ne se soit pas adonné à de tels loisirs.

"Non bien sûr. Tu vas te mettre derrière moi et on va faire une balade dans les jardins...je pense même que ce sera encore mieux que chacun sur son cheval!"

Tatsuki se voulait rassurant, et il ne voulait pas que le blond ressente la sensation d'être un poids. Et puis, cette promenade n'en serait que plus romantique. Le brun fit un signe à son employé de préparer une grande selle pour pouvoir accueillir les deux hommes et monter l'animal.
Quelques minutes plus tard, la monture était prête. Tatsuki mit un pied à l'étrier et monta le cheval.


"Tu as vu comment je m'y suis pris beau blond. Tu mets ton pieds ici et tu passe l'autre jambe par-dessus. Prends un peu d'élan. Prends tout ton temps, ne risque pas la chute. "


Le blond un peu perplexe finit par rejoindre l'Oyabun. Il s'y prit à deux fois, mais arriva à se hisser derrière le yakuza.

"Tu vois, c'est simple!"

Abel s'accrocha ensuite à l'Oyabun pour bien se caler. Celui-ci tira sur la hanse pour que l'animal commence à avancer. Au début, il fit un léger soubresaut, mais tout se passa bien. Les deux hommes commencèrent leur petite promenade à cheval dans le jardin.

"Ça va? Ça ne secoue pas trop?"


Tatsuki connaissait les effets de la première fois. Lui, était monté à cheval très tôt, mais il savait que les gestes irréguliers de l'arrière-train de l'animal provoquait une sensation étrange.
A part ce petit désagrément, c'était la journée idéale. Il faisait beau, ils étaient tous les deux, et ils faisaient une petite balade en tête à tête.

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Retour aux sources (Abel) [TERMINE]   Jeu 30 Avr - 22:22

"Non bien sûr. Tu vas te mettre derrière moi et on va faire une balade dans les jardins...je pense même que ce sera encore mieux que chacun sur son cheval!"

Abel se passa une main sur sa nuque, signe qu’il était un peu gêné. Il espérait que Tatsuki dise vrai et qu’il ne dise pas cela pour faire plaisir au grand blond, que cette balade à deux sur un cheval était vraiment mieux à ses yeux qu’une balade chacun sur son animal. Abel se sentait un peu bête d’avoir un peu peur de monter sur un cheval. Il avait vécu dans les bas quartiers de Yuukoku et n’avait jamais pu se payer le luxe d’une seule balade équestre. Or, Tatsuki devait en faire depuis tout petit. Il devait avoir un très bon niveau. Le jeune tueur ne voulait vraiment pas être un boulet pour lui. Il espérait donc que tout se passerait bien. Il regarda en silence l’employé équiper Lucky avec tout l’équipement nécessaire. Le Kumicho monta ensuite sur la selle, mettant un premier pied dans l’étrier pour passer son autre jambe de l’autre côté de sa monture. Cela avait l’air facile.

"Tu as vu comment je m'y suis pris beau blond. Tu mets ton pied ici et tu passes l'autre jambe par-dessus. Prends un peu d'élan. Prends tout ton temps, ne risque pas la chute. "

Risquer la chute ? Abel n’avait pas pensé qu’il pouvait tomber sans avoir réussi à monter sur le dos du cheval. Mais maintenant que Tatsuki en parlait, c’était vrai qu’il pouvait faire une mauvaise chute en ne parvenant pas à dégager son pied de l’étrier et en tombant à la renverse. Le grand blond ferma un instant les yeux et respira profondément. Cela n’avait pas l’air si compliqué. Et puis, en cas de problème, son amant serait là pour l’aider. Abel s’approcha donc de Lucky et mit un pied dans l’étrier. Il tenta une première fois, mais ayant du mal à doser son élan, il ne parvint pas à monter. Il s’y prit donc à deux fois pour réussir à s’asseoir derrière Tatsuki.

"Tu vois, c'est simple!"

Oui, jusque là, ce n’était pas compliqué. Maintenant, le plus dur allait être de ne pas tomber… Abel entoura la taille de l’Oyabun avec ses bras, se collant bien à lui pour ne pas tomber. Il ne sentait pas très à l’aise. Et surprise que lui réserva le cheval n’arrangea en rien son état. Lucky fit un léger soubresaut, obligeant le tueur à serrer encore plus son étreinte autour de son fiancé. Mais il finit tout de même par le relâcher un peu, pour le laisser respirer. Et puis Lucky semblait être redevenu calme. Il avança sans problème, guidé par les ordres silencieux de son maître. Les jardins vus du haut d’un cheval semblaient différents. Cette balade avait pris une tournure très romantique d’un coup. Une seule chose gâchait un peu cette ambiance, le désagrément causé par les mouvements du cheval. Ce n’était pas très confortable.

"Ça va? Ça ne secoue pas trop?"

« Non, ça peut aller. »

Abel avait connu pire. Il n’allait donc pas se plaindre, surtout que ce n’était pas son genre. Il était un peu comme Tatsuki, il détestait parler de ses problèmes. Mais là, l’Oyabun devait se douter que la sensation était légèrement désagréable pour Abel. Lui aussi était passé par là lorsqu’il avait commencé l’équitation… Le jeune blond posa son menton sur l’épaule de son amant, regardant le paysage. C’était si beau de se promener à cheval dans les grands jardins de la demeure Sugiura. C’était vraiment romantique. Il fallait donc que Lucky garde cette cadence. Elle était parfaite.

« Tu ne le fais pas aller plus vite, d’accord ? C’est parfait là… » dit Abel en posant un baiser sur la joue de son homme. « J’aurai le droit de prendre la bride pour essayer ? Mais tu m’expliques avant comment faire, d’accord ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Retour aux sources (Abel) [TERMINE]   Jeu 30 Avr - 23:40


« Tu ne le fais pas aller plus vite, d’accord ? C’est parfait là… J’aurai le droit de prendre la bride pour essayer ? Mais tu m’expliques avant comment faire, d’accord ? »


L'Oyabun sourit. En temps normal, il aurait titillé son amant en accélérant la cadence par exemple. Mais, il se voyait mal imposer un galop forcé au jeune blond qui n'était pas rassuré.

"Ohhh"

Le yakuza tira les mords du cheval pour qu'il s'arrête. Il fit signe à Abel de s'accrocher à la selle, pendant qu'il descendrait. Abel se glissa lentement à l'avant de la selle pour prendre place devant, tandis que Tatsuki remonta sur le cheval, de façon à être derrière le blond. Il prit les mains d'Abel et lui fit serrer les lanières.

"Ne t'inquiètes pas beau blond, je te guide"


Le yakuza serra fermement les mains d'Abel qui tenaient les lanières en cuir.

"Tire doucement et donne un léger coup sur son flanc. Vas-y doucement surtout...Et dis lui un petit "hoo" ou "huu"...comme tu veux en fait!"

Tatsuki esquissa un petit sourire et laissa les rennes au blond. Celui-ci caressa la crinière du cheval comme pour le calmer par avance, puis, il se lança et tira doucement la lanière. Lucky commença à avancer doucement. Comme d'habitude, il sursauta légèrement au départ.


"C'est bon mon Lucky, avance..."

Les deux hommes poursuivirent donc leur promenade. Abel se débrouillait comme un chef. Le yakuza voyant son ami en confiance, lâcha les lanières et le laissa diriger seul l'animal. Il posa ensuite sa tête sur l'épaule de l'homme, et renifla l'odeur de ses longs cheveux au passage. Le paysage défila au fur et à mesure de leur avancé. Ils avaient emprunté un petit chemin un peu à l'écart. Abel put constater à quel point cette résidence était énorme. Elle cachait des coins et des recoins ; on pouvait aisément s'y cacher pendant des heures ou s'y perdre.

"Alors ça te plait ? Tu l'as complètement conquis on dirait "


Tatsuki déposa ensuite un baiser dans le cou du blond, en ayant au préalable pris le soin de pousser ses longs cheveux.
Leur promenade dura bien une demi-heure. Le yakuza demanda à Abel d'arrêter l'animal. Etre sur une selle à deux n'était pas très confortable.
Il descendit et continua sa marche à pied, en tenant l'un des lanières du cheval. Abel était resté sur l'animal.


"La prochaine fois, on prendra chacun un cheval et on galopera un peu...Si tu ne te sens toujours pas d'attaque, le palefrenier te donnerai quelques cours avant, ok?"

Ce serait une bonne façon d'occuper le blond qui était actuellement sans travail. Tatsuki voulait éviter qu'il s'ennuie en son absence.

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Retour aux sources (Abel) [TERMINE]   Ven 1 Mai - 12:41

"Ohhh"

Lucky s’arrêta en écoutant l’ordre de Tatsuki. Il était très obéissant. Cela mettait un peu plus Abel en confiance, en plus des conseils de son amant. Le jeune blond s’accrocha à la selle pendant que l’Oyabun descendait. Il glissa ensuite à l’avant pour permettre au yakuza de se placer derrière lui. A cet instant, Abel se demanda qu’est-ce qui lui avait pris de demander à prendre les commandes. Il n’avait plus Tatsuki devant lui pour éviter une mauvaise chute. Là, il n’y avait que la tête du cheval. Avec un peu d’appréhension, il prit les lanières en cuir que lui passa Tatsuki. Dire qu’avec celle-ci, il pouvait sûrement tout faire faire au cheval. Raison de plus pour paniquer. Il avait peur de faire un faux mouvement et que l’animal s’emballe.

"Ne t'inquiètes pas beau blond, je te guide."

« D’accord… » répondit-il, un peu tendu.

"Tire doucement et donne un léger coup sur son flanc. Vas-y doucement surtout...Et dis lui un petit "hoo" ou "huu"...comme tu veux en fait!"

Abel acquiesça, montrant qu’il comprenait ce qu’il avait à faire. Il avait tout de même un peu peur de ce qui l’attendait et surtout de faire mal à Lucky. Ce fut d’ailleurs pour cela qu’il caressa sa belle crinière noire, pour le rassurer. Puis, il se lança. Il tira doucement sur les lanières et donna un léger coup sur le flan du cheval en disant le mot magique pour le faire avancer… ce que Lucky fit. Il eut un nouveau sursaut, comme la première fois, puis avança tranquillement. Et, même si pour le moment, tout se passait parfaitement bien, Abel était toujours aussi tendu. Il ne se sentait pas très à l’aise sur le cheval, sans doute parce que c’était tout nouveau pour lui.

"C'est bon mon Lucky, avance..."

Le cheval continua à la même allure. Voyant que tout se passait bien, Abel se détendit et prit un peu plus confiance en lui. Lucky était très calme, ce qui rassurait le jeune tueur. Donc, lorsque Tatsuki décida de le laisser voler de ses propres ailes, il n’eut pas peur. Il continua de faire les mêmes mouvements que précédemment et le cheval obéit. Les deux amants se promenèrent tranquillement dans les jardins de la demeure, Abel demandant à Lucky d’aller dans des endroits reculés, pour les visiter. Ces jardins étaient vraiment magnifiques. Lorsque l’on pensait avoir tout découvert, on trouvait de nouveaux endroits avec de belles fleurs et de beaux arbres.

"Alors ça te plait ? Tu l'as complètement conquis on dirait. "

« Oui, c’est agréable. »

Il parlait de la promenade à cheval mais aussi du moment qu’il passait avec Tatsuki. Abel appréciait sentir son amant dans son dos et jouer avec sa chevelure. Les baisers qu’il lui offrait dans le cou n’étaient pas mal non plus. Le blond ne pensait pas avoir pu vivre une meilleure journée que celle-ci. Tout était vraiment de leur côté pour leur faire passer un beau dimanche. Abel se sentait parfaitement détendu, surtout qu’il avait trouvé une solution pour éviter d’être embêté par les mouvements irréguliers du cheval. Il tentait de suivre son allure en se soulevant doucement. L’équitation n’était pas si dure que cela en fin de compte. Du moins, pour l’instant, cela allait. Du moment que le cheval ne partait pas au galop, Abel se sentait bien sur son dos… Tatsuki finit par lui demander d’arrêter Lucky, ce qu’il fit. Le yakuza descendit ensuite de cheval et prit l’une des lanières en cuir pour tenir l’animal. Abel quant à lui resta sur la selle.

"La prochaine fois, on prendra chacun un cheval et on galopera un peu...Si tu ne te sens toujours pas d'attaque, le palefrenier te donnerai quelques cours avant, ok?"

« Oui, je préfère. Je me sentirai plus à l’aise et plus libre comme ça. Tu n’auras pas à m’attendre comme ça lors de la prochaine balade. »

Abel ne voulait pas être un fardeau pour son amant. Il allait donc prendre quelques cours avec le palefrenier pour connaître les bases de l’équitation. Cela l’aiderait à se sentir plus à l’aise sur le cheval et à savoir mieux le diriger. Ainsi, ils pourraient faire de belles balades à cheval dans les jardins, sans que Tatsuki n’ait à se soucier de son amant… Ils continuèrent leur promenade, jusqu’à retourner aux écuries. Bon, maintenant, il fallait réussir à descendre de Lucky sans tomber… Abel retira un pied de l’étrier puis fit passer sa jambe de l’autre côté. Il posa son pied par terre et retira son autre pied du deuxième étrier. Il perdit un peu l’équilibre mais Tatsuki fut là pour le rattraper. Le grand blond se retourna et l’embrassa pour le remercier.

« C’était super. » avoua t-il avant de se tourner vers Lucky et de le caresser. « Et merci à toi Lucky d’avoir été très sage. »

Après cette initiation à l’équitation, il se sentait plus à l’aise avec les chevaux. Il caressa le cheval de Tatsuki et glissa ses doigts dans sa crinière. Lucky était vraiment adorable. Abel avait vraiment hâte de remonter sur son dos. Mais il aimerait bien aussi essayer avec Sweet, lorsqu’il aurait un peu plus d’expérience. Quant à Wild… Il ne préférait pas s’en approcher. S’il portait bien son nom, c’était sans doute préférable de ne pas tenter le diable en montant dessus. Et puis c’était le cheval de Kano. Peut-être avait-il son caractère aussi…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Retour aux sources (Abel) [TERMINE]   Ven 1 Mai - 17:35


« Oui, je préfère. Je me sentirai plus à l’aise et plus libre comme ça. Tu n’auras pas à m’attendre comme ça lors de la prochaine balade. »


Tatsuki continua de marcher en tirant le cheval.


"Ça ne m'a pas dérangé, au contraire! C'est rare que je prenne mon temps"


Tatsuki ne voulait que le blond pense être une gêne. D'ailleurs, ça l'énervait un peu, même s'il ne laissa rien transparaitre. Il avait l'impression, que le blond mettait des distances entre eux... ils étaient amants nan? Donc pourquoi Abel se montrait si gêné?
C'était sans doute inconscient.
Toutes ces pensées quittèrent le yakuza qui n'avait pas envie de se torturer avec des idées aussi compliquées. Peut-être que c'est lui qui se montait des films d'ailleurs...
Ils finirent par revenir aux écuries pour clôturer leur promenade.
Abel descendit de sa monture et embrassa le yakuza.


« C’était super. Et merci à toi Lucky d’avoir été très sage. »

Le yakuza caressa également son animal avant de le rendre au palefrenier. Il saisit ensuite Abel par le bras avant de l'embrasser longuement. Il laissa sa main descendre au niveau de ses fesses pour les caresser. Peu importe si le palefrenier et si quelques hommes de main les regardaient, le yakuza faisait ce qu'il faisait où il faisait, comme bon lui semble. Il finit par se reculer lorsqu'il entendit son téléphone sonner.

"Oh...on dirait qu'on veut pas me laisser tranquille hein?"

Il ne répondit pas à nouveau et caressa la chevelure du blond.

"Ouais...c'était super...et ça m'a fait du bien de partager ça avec toi"

Ce dimanche avait été de tout repos pour lui, et il en avait bien profité avec Abel. Les deux homme sortirent des écuries pour traverser les jardins et se rendre dans la demeure. Lorsque son téléphone sonna, il soupira et regarda son écran, avant de décrocher.


"Bonjour docteur...Hmm, oui oui je vois...bien. Non ne vous inquiétez pas. Je viendrai comme convenu à la première heure, en attendant je prends les médicaments. Merci"


Il raccrocha en souriant même si c'était un peu déplacé.

"C'était mon médecin...il m'a passé un savon ! Je souffre bien de carences, je vais passer d'autres examens, et j'en profiterai pour faire un cheak-up!
Je vais avoir un suivi régulier et avoir un traitement à base de fer ! Et merde, sûrement des piqures ! Bref, je vais devoir en parler avec lui lors de notre rdv de demain "


Les deux hommes finirent par arriver à la résidence. Le yakuza se dirigea vers le salon et se servit un petit verre.

"Hmm beau blond, va te doucher en premier. J'ai un coup de fil à passer."

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Retour aux sources (Abel) [TERMINE]   Ven 1 Mai - 20:16

Les deux amants caressèrent le cheval qui avait l’air d’aimer cela. Le palefrenier vint ensuite prendre Lucky pour lui retirer tout son équipement. Tatsuki profita du départ de son animal pour saisir Abel par le bras pour l’embrasser longuement. Le grand blond le serra contre lui et lui rendit son baiser. Il se colla un peu plus à lui lorsque l’Oyabun lui caressa les fesses. Cela faisait longtemps qu’il ne faisait plus attention aux regards des gens lorsqu’il était avec Tatsuki. Ils faisaient ce qu’ils voulaient sans gêne. Les autres devaient s’y faire. Mais les hommes du jeune Kumicho devaient être habitués de les voir s’embrasser, se donnaient la main ou autre. Abel ne se souciait même plus de ce qu’ils pouvaient penser. Il adorait ce genre de moments avec son amant. Mais il y avait toujours une fin… Là, ce fut le téléphone de Tatsuki qui rompit ce moment de tendresse.

"Oh...on dirait qu'on veut pas me laisser tranquille hein?"

« C’est ça la célébrité. » plaisanta Abel en souriant, recevant de nouvelles caresses dans ses cheveux blonds.

"Ouais...c'était super...et ça m'a fait du bien de partager ça avec toi"

Le grand blond garda son sourire et prit la main de Tatsuki lorsqu’ils sortirent des écuries. Lui aussi cela lui avait fait beaucoup de bien de partager cela avec son amant. Il adorait vraiment ce genre de moment de détente. C’était comme lors de leur séjour dans les montagnes. Ce n’était que de bons souvenirs. C’était cela qui l’aidait à tenir lorsque Tatsuki travaillait beaucoup ou partait en voyage d’affaire. Il savait qu’après cela, son fiancé et lui passaient de bons moments ensemble. Malheureusement, il y avait toujours ce fichu téléphone qui sonnait. Abel le confisquerait bien, mais il savait que Tatsuki en avait besoin.

"Bonjour docteur...Hmm, oui oui je vois...bien. Non ne vous inquiétez pas. Je viendrai comme convenu à la première heure, en attendant je prends les médicaments. Merci."

Le jeune Oyabun avait rendez-vous le lendemain à la première heure avec le médecin de famille. Il aurait donc un diagnostic précis de ce qu’il avait. Abel espérait tout de même que cela ne soit pas trop grave. Mais, dans tout les cas, il serait aux côtés de son amant et le soutiendrait. Il aimait prendre soin de son beau brun. Il serait toujours près de lui en cas de problème, et même en temps normal. Il savait tout de même qu’il fallait qu’il fasse attention à ne pas en faire trop. Tatsuki avait sa fierté et n’aimait pas qu’on le considère comme un enfant.

"C'était mon médecin...il m'a passé un savon ! Je souffre bien de carences, je vais passer d'autres examens, et j'en profiterai pour faire un cheak-up!
Je vais avoir un suivi régulier et avoir un traitement à base de fer ! Et merde, sûrement des piqures ! Bref, je vais devoir en parler avec lui lors de notre rdv de demain."


Tatsuki allait sûrement suivre un gros traitement. Mais plus il se soignerait, plus vite il regagnerait des forces. Abel l’embrassa comme pour lui donner du courage après cette nouvelle. Il resserra ensuite ses doigts autour de ceux de Tatsuki et continua de marcher en direction de la demeure. Lorsqu’ils arrivèrent dans le salon, l’Oyabun se servit un verre, même si cela ne plaisait pas à Abel, et lui demanda d’aller prendre sa douche en premier. Le grand blond l’embrassa une nouvelle fois puis monta à l’étage. Il alla dans la salle de bain, se déshabilla et se glissa sous l’eau chaude. Après avoir fait du cheval, une bonne douche faisait beaucoup de bien. Abel se sécha ensuite et alla prendre des vêtements dans l’armoire de Tatsuki. Le yakuza devait être encore au téléphone. Pour l’attendre, le grand blond alla se mettre au balcon et prit l’air. Il ne se lassait jamais d’admirer les jardins. C’était sûrement l’une des plus belles choses que recélait la demeure Sugiura.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Retour aux sources (Abel) [TERMINE]   Ven 1 Mai - 22:36


Le yakuza prit place sur le canapé et savoura son verre. Tout était parfait. Bah oui...il était chez lui, Abel le chouchoutait et il avait fait une chose qu'il n'avait pas fait depuis longtemps : se reposer.
Pourtant, il n'était pas heureux à 10%. Alors, ne lui demandez pas pourquoi, il ne saurait pas le dire...Lui-même ne se comprenait pas. Il en avait marre de sa complexité...marre de lui-même parfois. Marre de réfléchir et de se poser toujours mille questions auxquels il n'avait pas de réponse. Quand tout était simple, il se compliquait la vie.
Il poussa un soupir et passa sa main dans les cheveux.


"Et merde ! Qu'est-ce qui ne va pas chez moi ? "


Il bu son verre cul sec et posa sa tête sur le canapé. Il prit ensuite son téléphone.


"Ren ? Hmm... alors, des nouvelles ? Ouais ouais jm'en doutais...Le vieux va nous casser les couilles... Continue comme ça de ton côté ; moi, je vais me rendre à Tokyo...nan nan, j'ai pensé à plusieurs chose, ne t'inquiète pas...
Ça va mieux oui, je me repose aujourd'hui...D'accord, on se voit demain après-midi. Accueille Iku-san pour moi ok?
A demain...


Il raccrocha et se leva d'un bond pour aller se doucher. Il était presque 19 heures...déjà...c'est fou la façon dont les journées passaient vite. Surtout les journées agréables. Il monta dans sa chambre et aperçut Abel qui regardait par la fenêtre.

"Hey beau blond ! Tu admires le paysage? Moi, je file me doucher"

Il rejoignit la salle de bain et sauta sous la douche. La balade à cheval et la longue marche, c'était de l'effort mine de rien.
Il resta la tête sous l'eau chaude plusieurs minutes avant de sortir et d'enfiler son peignoir, après s'être essuyé.
Il retourna dans sa chambre pour rejoindre son ami.


"Ce soir, la cuisinière nous a fait des onigiri et du ramen "


Le yakuza s'assit sur le lit en continuant de s'essuyer. Abel regardait toujours la fenêtre. Il semblait absorbé et un peu rêveur.

"Beauuu blond ?? Moshi moshi?? Tu rêves ou quoi ? La promenade t'as épuisée ou quoi ??"

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Retour aux sources (Abel) [TERMINE]   Sam 2 Mai - 0:52

Abel resta un moment à la fenêtre. L’été allait bientôt arriver. Il allait pouvoir reprendre ses promenades dans la rue. Il aimait se balader. Cela lui faisait faire de l’exercice, lui changeait les idées et sortir un peu, pour voir les nouveautés en ville, entendre quelques informations intéressantes… Et puis le soleil le mettait de bonne humeur. Le mauvais temps à l’inverse le faisait devenir presque dépressif. Il s’étira longuement, avant de se retourner en entendant la voix de Tatsuki. Il lui sourit simplement et acquiesça lorsque son amant le prévint qu’il allait prendre une douche.

Le grand blond se retourna de nouveau vers les jardins et se perdit dans ses pensées. Même s’il était heureux en ce moment, il ne pouvait s’empêcher de penser aux problèmes qu’il tentait d’oublier en passant de bons moments avec Tatsuki. Même s’il avait été acquitté dans l’affaire de tentative de meurtre sur son demi-frère, il allait tout de même devoir passer devant le juge pour son port d’arme illégale. Il comptait énormément sur l’avocat qu’allait lui présenter Tatsuki pour s’en sortir. Il détestait profiter de l’argent et de la puissance de son amant mais là, il ne pouvait pas faire autrement. Il n’avait pas d’autre choix s’il voulait rester libre.


"Beauuu blond ?? Moshi moshi?? Tu rêves ou quoi ? La promenade t'as épuisé ou quoi ??"

« Hein ?!. Oh, excuse-moi, j’étais perdu dans mes pensées. Je ne t’avais pas entendu sortir de la salle de bain. »

Il se passa une main dans sa chevelure blonde puis s’étira à nouveau. Il rejoignit ensuite Tatsuki et se pencha vers lui pour l’embrasser. Il lui ébouriffa ensuite ses cheveux humides pour le taquiner. Il mit de côté ses inquiétudes, ne voulant pas se plaindre. Il était encore en week-end, avec l’homme qu’il aimait. Il n’avait pas le droit de se plaindre et devait profiter. Il s’assit à côté de Tatsuki et passa une main dans ses cheveux bruns. Il ne pouvait s’empêcher de le toucher. Il était devenu très tactile.

« J’ai cru entendre que tu parlais de ramen. Tu veux que je t’en prépare pour le dîner ? »

N’ayant pas entendu les paroles de Tatsuki concernant la cuisinière, il pensait que son amant lui avait demandé de préparer le repas, ce qui n’était pas du tout un problème. Il aimait cuisiner et les ramen n’étaient pas un plat très compliqué. L’Oyabun pourrait même mettre la main à la pâte s’il le désirait, quoique Abel le lui déconseillerait. En général, après avoir fait la cuisine, on n’avait plus très faim. Dans l’état du yakuza, ce n’était donc pas recommandé. Le grand blond pensait à la santé de son amant en toutes circonstances, même s’il n’en parlait pas pour ne pas froisser la fierté de son homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Retour aux sources (Abel) [TERMINE]   Sam 2 Mai - 14:14


« J’ai cru entendre que tu parlais de ramen. Tu veux que je t’en prépare pour le dîner ? »


Le jeune Oyabun resta sans réaction quelques secondes avant d'éclater de rire. Abel était vraiment sur une autre planète aujourd'hui.


"J'ai dit que la cuisinière en avait déjà préparé ! Tu as la tête dans les nuages ou quoi?"

Il ébouriffa les longs cheveux de son amant, avant de se lever et de retirer son peignoir pour s'habiller. Ne sachant pas trop quoi mettre, il resta un moment nu dans la pièce. Il n'était pas pudique de toute façon, et puis, il était face à Abel. Comme il faisait bon, il décida de mettre un short et un t-shirt. C'était d'ailleurs la première fois que le blond le voyait habillé ainsi. C'était comme s'il était un peu en vacances, donc, autant se mettre à son aise.
Il revint s'asseoir sur le lit près du blond.


"Alors ? On va manger? Cette journée m'a ouvert l'appétit et m'a exténué en même temps! Ce soir, je vais tomber comme un masse"


Beau progrès, l'Oyabun mangeait et prenait du repos.
Il se leva et tira le blond par le bras pour qu'ils rejoignent le salon. Il était tôt certes, mais il n'était pas inhabituel de prendre son dîner à 19 h passé.
Ils s'installèrent à table, et le yakuza prit ses quelques cachets. Il ne pouvait pas nier que c'était grâce à la persévérance d'Abel qu'il avait réalisé qu'il devait prendre un minimum soin de lui.


"Bon appétit!"

Le ramen et son accompagnement étaient servis. Le yakuza prit une petite portion, mais c'était déjà pas mal. Il fallait qu'il se réhabitue petit à petit à prendre des repas convenables autour d'une table et à heure fixe...Tout un travail en somme.
Il dégusta les ramens fais maison en les savourant.


"C'est bon hein? C'est une experte en la matière ! Mais la prochaine fois, je dégusterai les tiens beau blond!"


Après tout, Abel s'était proposé d'en faire, et Tatsuki savait à quel point il aimait cuisiner.

"Hmm demain j'ai beaucoup de choses à faire...et j'ai mon voyage à préparer, si tu allais chez l'agent immobilier avec le catalogue. Je te laisse peaufiner quelques détails si tu désires prendre des options en plus...Une fois le contrat prêt, j'y jetterai un coup d'œil"

Après tout, il pouvait avoir confiance en Abel qui avait de bon goût en la matière. Il pourrait visiter quelques demeures le lendemain et prendre celle de ses rêves. Tatsuki n’était pas assez patient pour aller les visiter une à une, ça, c’était plutôt pour Abel.
Le yakuza se contenterait de signer et de payer. Cela pouvait ressembler à un manque d’investissement certes, mais le brun était comme ça.

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Retour aux sources (Abel) [TERMINE]   Sam 2 Mai - 16:09

"J'ai dit que la cuisinière en avait déjà préparé ! Tu as la tête dans les nuages ou quoi?"

Abel fit une légère moue boudeuse en voyant que Tatsuki se moquait de lui. Il avait bien le droit d’avoir la tête dans les nuages de temps à autre, non ? Surtout que là, il se faisait des soucis quant à la prison. Il ne voulait vraiment pas y aller. Mais il était sûr que son amant le sortirait rapidement de là. Il lui faisait confiance. Il arrêta donc de bouder et retrouva le sourire lorsque Tatsuki lui ébouriffa à son tour les cheveux. Il regarda ensuite son fiancé se lever et retirer son peignoir. Abel s’allongea sur le côté et admira le corps nu de son beau brun pendant que celui-ci choisissait les vêtements qu’il allait porter. Tatsuki pourrait vraiment être mannequin, du moins physiquement. Caractériellement, il ne tiendrait pas. Enfin, ce serait sûrement les photographes qui ne tiendraient pas… Abel fut surpris de voir que son amant optait pour un tee-shirt et un short. C’était la première fois qu’il le voyait habillé ainsi, alors que cela faisait plus d’un an qu’il le connaissait.

"Alors ? On va manger? Cette journée m'a ouvert l'appétit et m'a exténué en même temps! Ce soir, je vais tomber comme une masse."

Entrainé par son fiancé, Abel se leva du lit et descendit jusqu’au salon. Il était tôt mais cela ne le dérangeait pas de manger à cette heure. De plus, il fallait profiter que Tatsuki ait faim. Même pour ça il serait capable de changer d’avis. En tout cas, cela faisait plaisir de voir qu’il recommençait à manger et qu’il prenait bien ses médicaments, sans qu’on l’y oblige. Les deux amants commèrent à manger après s’être souhaité un bon appétit. Les ramen étaient vraiment très bons. Abel se servit donc un peu plus que Tatsuki. D’un côté, ce n’était pas difficile vu que ce dernier ne mangeait pas beaucoup. Mais il fallait y aller petit à petit, le temps que son estomac s’habitue de nouveau à se remplir. Le grand blond se demandait comment son amant avait pu en arriver à ne pas manger.

"C'est bon hein? C'est une experte en la matière ! Mais la prochaine fois, je dégusterai les tiens beau blond!"

« J’espère bien. Je vais être jaloux sinon. »

"Hmm demain j'ai beaucoup de choses à faire...et j'ai mon voyage à préparer, si tu allais chez l'agent immobilier avec le catalogue. Je te laisse peaufiner quelques détails si tu désires prendre des options en plus...Une fois le contrat prêt, j'y jetterai un coup d'œil."

Abel acquiesça, un peu tristement d’ailleurs. Il aurait aimé visiter les demeures en compagnie de Tatsuki. Cela aurait vraiment prouvé qu’ils l’avaient choisi à deux et qu’ils avaient fait un projet ensemble. Le penthouse qu’ils avaient repéré dans le catalogue était sûrement le mieux. Abel irait tout de même le visiter. Il prendrait pourquoi pas quelques photos avec son portable pour les envoyer à Tatsuki qui serait à son bureau. Il fallait bien que l’Oyabun donne un peu son avis et ne se contente pas de signer un contrat à la fin et d’ouvrir le porte-monnaie. Abel tenait à faire ce choix à deux. Ce serait tout de même la maison qu’ils habiteraient ensemble pendant un long moment, voire toute leur vie. Autant faire le bon choix.

« Après avoir acheté la maison, il faudra qu’on achète les meubles et qu’on voit pour la décoration. Si tu veux, je me chargerai de faire une liste et tu me diras ce que tu en penses. Je connais à peu près tes goûts mais je n’ai pas envie de faire de bêtises… Et pour ce qui est de l’argent, je transfèrerai ma part sur ton compte pour que ce soit plus facile, d’accord ? Et tu n’as rien à dire parce que je souhaite vraiment participer financièrement dans ce projet. » dit-il en tirant légèrement la langue pour embêter Tatsuki.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Retour aux sources (Abel) [TERMINE]   Sam 2 Mai - 18:31


« Après avoir acheté la maison, il faudra qu’on achète les meubles et qu’on voit pour la décoration. Si tu veux, je me chargerai de faire une liste et tu me diras ce que tu en penses. Je connais à peu près tes goûts mais je n’ai pas envie de faire de bêtises… Et pour ce qui est de l’argent, je transfèrerai ma part sur ton compte pour que ce soit plus facile, d’accord ? Et tu n’as rien à dire parce que je souhaite vraiment participer financièrement dans ce projet. »


"Hmm hmm"

Le yakuza était plutôt concentré sur son assiette que sur les mots du jeune blond.Il allait de toute façon laisser Abel se charger de l'affaire, après tout, il avait l'ait bien motivé.De plus, vu qu'il ne faisait rien de ses journées, il aurait de quoi s'occuper ; lui, qui reprochait cela au yakuza, ne s'ennuiera pas à ne rien faire. L'Oyabun leva le nez deux secondes et vit que le blond le fixait. Pour ne pas trop le frustrer, il décida de le conforter dans ses dires.

"Bien sûr, je te fais confiance sur toute la ligne beau blond. Tu as carte blanche"

Le yakuza se servit un verre de musca pour terminer le repas sur une petite touche sucrée.
Il alluma ensuite une cigarette pour digérer le tout, pendant que son amant finissait son repas. Ça avait été vite pour Tatsuki, étant donné qu'il avait pris une petite quantité de nourriture.


"Oh, pendant que j'y pense, tu restes ici ou tu retournes dans ton loft?"

Les deux hommes venaient de se réconcilier, et il n'avait pas encore franchement discuter de cela. Tatsuki ne savait pas trop à quoi s'attendre. Il avait dit cela sans penser à mal, étant donné qu'il savait que le blond ne voulait pas retourner dans son loft pour diverses raisons. A y réfléchir, cette question était un peu déplacée, étant donné qu'ils étaient sur le point d'acheter une maison ensemble. Le yakuza avait dit cela sans vraiment réfléchir, même si ça pouvait instaurer le doute dans l'esprit d'Abel qui pouvait se demander si l'Oyabun voulait vraiment s'installer à deux.
L'un des majordomes du yakuza arriva et interrompit le cours de la discussion, ne laissant pas le temps à Abel de répondre
.

"Oyabun-sama, téléphone sur votre ligne privée, votre frère"

Le yakuza soupira et se leva.

"Je vais le prendre dans ma chambre "

Tatsuki monta dans sa chambre en laissant le blond terminer seul son repas. De toute façon, il avait terminé son dîner, donc peu importe...A y réfléchir, son côté égoïste et d'autosuffisance ne revenait-il pas un peu?

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Retour aux sources (Abel) [TERMINE]   Sam 2 Mai - 21:33

"Hmm hmm."

Abel avait l’impression que Tatsuki ne l’avait pas écouté. L’Oyabun continuait de manger, concentré sur son assiette. Le grand blond ne savait pas vraiment comment le prendre. Soit son amant était vraiment fatigué et était à son tour la tête dans les nuages, soit il se fichait totalement d’acheter une nouvelle maison pour faire sa vie avec son fiancé. Déjà le fait de se charger de visiter seul les nouvelles maisons du quartier de Ginza ne plaisait pas beaucoup à Abel, voulant le faire en compagnie de Tatsuki, là se rendre compte que cet achat n’avait pas l’air de passionner ce dernier, cela n’arrangeait pas la situation. Le jeune Kumicho dut sentir la tension provenant d’Abel car il finit par lever la tête et par répondre.

"Bien sûr, je te fais confiance sur toute la ligne beau blond. Tu as carte blanche."

Bien sûr, le grand blond était ravi que son amant lui fasse tant confiance mais… Devoir se charger de tout cela seul ne lui plaisait pas. Il n’avait pas peur de faire une bêtise mais aurait vraiment voulu qu’ils s’en occupent en couple. C’était tout de même une grande étape dans leur vie. Ils allaient enfin pouvoir construire quelque chose ensemble. Ils allaient s’engager plus sérieusement et cela allait sûrement resserrer encore plus les liens entre eux. Mais Tatsuki ne semblait pas être sur la même longueur d’onde. Abel préféra garder le silence, ne voulant pas gâcher le dîner, bien qu’il semblait terminé pour l’Oyabun.

"Oh, pendant que j'y pense, tu restes ici ou tu retournes dans ton loft?"

Abel releva la tête de son assiette pour regarder Tatsuki dans les yeux. Etait-ce une blague ? Apparemment non. Le jeune tueur se demanda si ce n’était pas ses carences qui faisaient dire n’importe quoi au yakuza. Abel avait expliqué à son amant qu’il désirait éviter de remettre les pieds dans son loft, les quartiers étant vraiment peu sûrs, surtout maintenant qu’il n’avait plus d’arme. Et puis pourquoi Tatsuki souhaitait-il le revoir là-bas ? Ne voulait-il pas qu’il reste ici, dans la demeure familiale ? Et n’allaient-ils pas acheter une maison ensemble ? Pourquoi donc Abel retournerait-il dans les bas quartiers ? Là, il était complètement perdu. D’ailleurs, il ne sut pas quoi répondre. Et alors qu’il prenait sur lui pour répondre simplement à la question, un des majordomes de la maison arriva et le coupa dans son élan.

"Oyabun-sama, téléphone sur votre ligne privée, votre frère"

"Je vais le prendre dans ma chambre. "

Ebahi, Abel regarda son amant se lever de table pour quitter le salon. L’Oyabun ne s’était même pas excuser de le laisser seul, ou bien ne lui avait même pas adressé la parole, répondant juste au majordome. Trois gaffes d’affilées en peu de minutes, c’était un peu trop pour Abel. A quoi jouait Tatsuki ? Jouait-il avec lui ou était-ce son « je-m’en-foustime » gigantesque qui refaisait surface ? Le jeune tueur se prit la tête dans les mains et soupira. Il fallait qu’il garde son calme. Son amant avait bien le droit de faire quelques erreurs, même si là, il avait fait un peu fort. Abel allait donc prendre sur lui et ne rien dire. Tout avait été parfait jusque-là. Il ne voulait pas que cela dégénère.

Il finit de manger puis débarrassa la table, même s’il y avait du personnel pour cela. Il fit même la vaisselle pour se changer les idées. Dans les cuisines, il croisa la cuisinière. Il ne manqua pas de la remercier pour ce bon repas et de lui dire que sa cuisine était vraiment excellente. Après une courte conversation avec elle, Abel ne sut quoi faire. Il n’allait pas monter à l’étage dans la chambre de Tatsuki puisque ce dernier s’y trouvait pour téléphoner. D’ailleurs, pourquoi s’était-il isolé pour parler avec son frère ? Le grand blond n’y comprenait rien. Son amant agissait vraiment étrangement depuis le début du dîner. Abel détestait cela. Mais que pouvait-il faire ? Poussant un nouveau soupir, il décida de retourner dans le salon. Il s’allongea dans le canapé et ferma les yeux. Il n’avait rien à faire et n’avait aucune envie de regarder la télévision ou bien de lire. Il allait donc attendre de voir comment allait agir Tatsuki lorsqu’il reviendrait dans le salon…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Retour aux sources (Abel) [TERMINE]   Sam 2 Mai - 23:09



L'Oyabun se précipita dans sa chambre pour prendre l'appel. Si Kano l'appelait deux fois en un weekend et de surcroit sur sa ligne privée, ce n'était pas pour rien.
Il décrocha le combiné et s'allongea sur son lit.


"Ouais Kano?"

Kano était pourtant arrivé à New York. Il était parti la veille avec sa conquête du moment. Sans doute qu'il appelait pour dire qu'il était bien arrivé, même si ce n'était pas dans ses habitudes. Mais dans un sens, ça rassurait le yakuza qui était après tout responsable de lui.
Les deux jeunes gens discutèrent un petit moment, jusqu'à ce qu'une nouvelle mit un froid.


"Quoi? Comment ça le vieux t'a appelé, il t'a dit quoi?"

Hidekazu avait appelé Kano. Bien entendu, la nouvelle en elle-même n'aurait pas dû être surprenante étant donné qu'il connaissait toute la famille Sugiura, mais c'était un timing étrange. Le "Père" n'avait jamais pris la peine d'appeler Kano, vu qu'il ne traitait jamais directement ensemble. Tout passait par l'Oyabun.


"T'inquiète pas Aniki, on a parlé de tout et de rien, c'est bien ça que j'ai trouvé bizarre...ce vieux serpent n'est pas du genre à appeler par amitié...enfin vieux serpent, tu vois ce que jveux dire"

Kano s'était un peu laissé aller en parlant d'Hidekazu, même s'il savait que Tatsuki ne le tolérait pas. Pourtant, pour une fois, il ne dit rien.
Kano avait beau être Kano, il montrait toutefois qu'il était fidèle à son frère.

"Il m'a dit aussi que je semblais bien mener mes affaires et que tu étais un bon professeur et un exemple à suivre...il voudrait qu'on se voit bientôt pour éventuellement traiter ensemble...c'est bizarre venant de ce vieux serpents...Il prépare quelque chose...T'as eu des embrouilles Aniki??"


Kano était un petit enfant gâté au mauvais caractère, mais il était très intelligent et comprenait vite. Il y avait anguille sous roche, et il voulait en savoir plus. D'ailleurs, il n'aimait pas le "Suprême".

"On en parlera plus tard...en attendant, éteins ton portable toute la semaine. Je veux que personne ne te joigne. Laisse moi juste les coordonnées de ta chambre d'hôtel pour que je puisse t'appeler. Ne donne le numéro à personne d'autre, même pas à Ren ! Compris??!"


Kano ne broncha pas et fit ce que son frère lui dit. Tatsuki allait lui dire qu'il y avait des tensions, sans développer les raisons...c'était délicat.
Le yakuza prit ses précautions et serait le seul en contact avec Kano pour les prochains jours.
Le jeune Oyabun raccrocha ensuite ivre de colère.


"Salope de Hidekazu! Qu'est-ce tu cherches à faire là hein?"

Le yakuza était assez protecteur avec sa famille, même si leur relation n'était pas toujours très claire et évidente. Le "Suprême" allait-il utiliser Kano pour raisonner le yakuza? Allait-il essayer de le détourner de quelconque manière ou de le mettre à sa botte?
Pire...allait-il...NON...Des idées déplaisantes traversèrent la tête du yakuza.


"Non..jamais il ne ferait cela...c'est moi qui me suis donné à lui, jamais il me l'aurait demandé sinon..."

Hidekazu ne reculait devant rien. L'affaire du cartel retiré, il l'avait écarté du sommet de Tokyo, et maintenant il essayait de s'en prendre à Kano...
Tatsuki jeta la première chose qui lui tombait sous la main...Il fallait qu'il se calme pour avoir les idées claires et penser...penser et réfléchir à une stratégie...contre le "Suprême", ce n'était pas une masse à faire.


"Tsk...enfoiré de vieux!"


Il se jeta sur le lit et lorsqu'il tourna la tête, il vit Abel qui venait d'entrouvrir la porte. Il espérait qu'il n'avait juste rien entendu, car il n'avait pas envie d'en parler ou de se justifier.

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retour aux sources (Abel) [TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour aux sources (Abel) [TERMINE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» [FB 1623] Retour aux sources du savoir
» Retour aux sources ou comme s'éclypser en toute discrétion ?
» Nathou et Syb,retour aux sources{Choupinet'
» Petit retour aux sources [Terminé]
» Retour aux Sources et aux Champs [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yuukoku, la ville aux deux visages... :: Les Quartiers Résidentiels :: Les Maisons :: Résidence familiale des Sugiura-
Sauter vers: