Yuukoku, la ville aux deux visages...


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Retour de voyage et nouvelle... (Kano, Abel, Cassy) TERMINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Cassandre McKeller
Modo
avatar

Nombre de messages : 752
Age : 28
Age : 23 ans
Sexe : Féminin
Sexualité : Bisexuelle
Métier : Oyabun du clan McKeller
(Sycophante à ses heures perdues...)
Petit(e) Ami(e) : Divorcée... donc, célibataire!
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Retour de voyage et nouvelle... (Kano, Abel, Cassy) TERMINE   Sam 9 Mai - 20:37

Cela faisait deux fois de suite que l'Oyabun se résignait à ne pas fumer en sa présence. Cette attitude rassura profondément la jeune femme, qui voyait que ce désir d'enfant n'était pas feint. Finalement, il préféra l'acool à la cigarette... Enfin, Cassandre ne savait pas ce qui était le plus recommandable pour le corps... Bref, il répondit vaguement à ses questions, un peu submergé par ce qu'elle lui avait demandé:

"Oula...ça va trop vite pour moi...on avisera... Je n'en sais rien mais on trouvera des solutions...déjà, parle à ton mari..."

Jack... C'est vrai qu'elle devait lui en parler... Il était temps qu'ils mettent quelques petites choses à plat... Après tout, ils s'étaient mariés, n'ayant que des souvenirs pour se rappeler de l'un et de l'autre. Mais pendant deux ans, ils n'avaient pas eu l'occasion de communiquer, et Cassandre, peu friande des magazines people n'avait pas suivi les "dernières péripéties amoureuses de son ex-petit-ami-devenu-son-mari" durant cette période. Le jeune homme se rendit à la fenêtre, tandis que Cassandre jouait avec son alliance, continuant de la faire tourner autour de son annulaire... C'était une mauvaise manie qu'elle était en train de prendre depuis quelques temps. L'Oyabun se tourna de nouveau vers elle, et l'américaine posa son regard sur lui. Il lui demanda alors, légèrement bafouillant:

"D'ailleurs...tu...tu l'aimes ?"

La jeune femme haussa un sourcil, surprise de cette question.

"Enfin je dis ça parce que te marier ça ne te ressemble pas...enfin tu vois quoi... Maintenant ça risque de poser quelques problèmes à propos de l'enfant..."

Il semblait vouloir se rattraper tant bien que mal... Cassandre eut un sourire un peu triste avant de baisser la tête doucement pour regarder une fois de plus son alliance:

"Jack? Disons que nous nous apprécions beaucoup... Enfin, c'est une histoire un peu compliquée..."

Elle leva de nouveau son joli minois, les joues légèrement roses, et continua, avec un sourire plus assuré:

"Mais ne t'inquiètes pas pour Jack... Tout se passera bien..."

Cassandre regarda Tatsuki revenir vers elle pour prendre de nouveau place dans le canapé, et lui dire:

"Voilà, je crois qu'on a tout dit...réfléchissons chacun de notre côté un moment et parle à ton mari...on en discutera ensuite à tête reposée dans quelques jours, qu'en dis-tu?"

L'américaine approuva d'un hochement de tête, un sourire doux collé aux lèvres. Elle lui répondit alors avec douceur:

"Cela me convient... Et toi, de ton côté, n'oublies pas d'en discuter avec Abel... Après tout, il est concerné aussi... "

La jeune femme se leva de son siège, puis reprit ses affaires sous le bras. L'enveloppe de kraft était encore posée sur le bureau. Elle se tourna alors vers Tatsuki, et lui dit avec un charmant sourire:

"Tu peux garder l'échographie... Je la connais par coeur à force de l'avoir contemplée toute la journée..."

Cassandre se dirigea alors vers la porte, et salua Tatsuki... le père de leur enfant... Cette idée sonnait étrangement dans son esprit...

_________________

Cassandre McKeller
Don't be kind with me. I'm not a stupid doll...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mllepauline4ever.blogspot.com
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Retour de voyage et nouvelle... (Kano, Abel, Cassy) TERMINE   Sam 9 Mai - 22:17


Cassandre était pleinement rassurée. C'est étrange...son allure avait changé. Elle avait changé. Elle semblait plus posée. Était-ce le mariage ou alors la grossesse?
Dans leur "monde", ils devaient grandir vite, très vite, trop vite... Mais les choses s'arrangeaient et allaient de mieux en mieux. Cela faisait grandement du bien, tant du point de vue personnel, que du point de vue professionnel.


"Cela me convient... Et toi, de ton côté, n'oublies pas d'en discuter avec Abel... Après tout, il est concerné aussi... "

Tatsuki baissa la tête. Il savait que son amant l'était bien sûr, et cela allait de son point de vue compliquer les choses. C'était une situation peu banale...Deux Oyabuns de clan adverse et qui plus est non mariés... Ils étaient engagés chacun de leur côté.
Le pire était qu'il avait parlé à Abel de son désir d'enfant...les deux hommes avaient même fait quelques projets à ce propos, alors que pouvait-il arriver de pire que de voir son rêve exaucé, mais avec une autre femme.
D'autant plus que le yakuza s'était déjà attaché à ce fœtus mine de rien, même s'il tentait de calmer ses ardeurs et de ne pas être trop démonstratif.
Cassandre tout sourire se leva pour prendre congé.

"Tu peux garder l'échographie... Je la connais par cœur à force de l'avoir contemplée toute la journée..."

Tatsuki fit un petit sourire.

"Merci"

Il n'avait pas encore eu l'occasion de la regarder, mais il se réjouissait à l'idée de le faire. Évidemment, il ne le ferait que lorsque la blonde serait partie.
Cassandre porta son sac et se dirigea vers la porte. Juste avant qu'elle ne l'ouvre, Tatsuki l'interpella.


"Au fait, je...je suis désolé pour la dernière fois... pour la façon dont je t'ai traité. J'étais à cran ...Je sais que ce n'est pas une bonne excuse, mais je voulais que tu le saches voilà..."


Il faudrait attendre le siècle suivant pour voir le yakuza s'excuser de nouveau et reconnaître ses tords...Est-ce que sa future paternité commençait déjà à avoir un effet sur lui ? L'avenir le dira...


"En attendant, gardons cela entre nous et...je t'appelle la semaine prochaine pour que nous en parlions un peu plus...et pour ... t'aider pour l'affaire du cartel"


_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre McKeller
Modo
avatar

Nombre de messages : 752
Age : 28
Age : 23 ans
Sexe : Féminin
Sexualité : Bisexuelle
Métier : Oyabun du clan McKeller
(Sycophante à ses heures perdues...)
Petit(e) Ami(e) : Divorcée... donc, célibataire!
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Retour de voyage et nouvelle... (Kano, Abel, Cassy) TERMINE   Dim 10 Mai - 10:50

Tatsuki ne le montrait pas, mais il devait certainement être heureux de pouvoir garder l'échographie. Après tout, quels futurs parents n'apprécieraient pas d'avoir l'un des toutes premières « photographies » de leur enfant?
Cassandre se sentait beaucoup plus apaisée depuis cet entretien, même si elle l'avait redouté toute la journée. Tatsuki était prêt à assumer ses responsabilités, et cela lui faisait chaud au cœur. Après tout, il aurait très bien pu agir en véritable goujat, pour ne pas dire salaud, et laisser la jeune femme faire ce qu'elle voulait de cet enfant. Il était vrai que l'américaine avait eu quelques points de divergences concernant Tatsuki, mais elle découvrait aujourd'hui une facette insoupçonnée de sa personnalité, qui lui plaisait beaucoup. Elle avait le sentiment que tout se passerait bien alors.

La jeune femme avait la main posée sur la poignée de la porte, prête à sortir, et à laisser enfin seuls Abel et Tatsuki, qui avaient certainement beaucoup de choses à se dire, quand l'Oyabun lui lança:

"Au fait, je...je suis désolé pour la dernière fois... pour la façon dont je t'ai traité. J'étais à cran ...Je sais que ce n'est pas une bonne excuse, mais je voulais que tu le saches voilà..."


Eh bien, on allait de surprises en surprises aujourd'hui. Maintenant, Tatsuki s'excusait de sa conduite à la bijouterie. Était ce son futur rôle de père qui l'inspirait autant? Elle apprécia le geste, même si elle n'en demandait pas tant. D'une certaine manière, elle l'avait bien cherché la dernière fois en le provoquant à la bijouterie au sujet de son amant. Ce n'était qu'un juste retour des choses, même si elle avait le coup un peu bas, ce jour-là. Elle secoua doucement sa main libre en direction de Tatsuki, un joli sourire aux lèvres, et lui répondit en accompagnant son geste:

« Ne t'en fais pas pour ça... Ce n'est pas grave. Je me suis comportée comme une garce avec toi la dernière fois... Ta réaction était tout à fait légitime... »

C'était étrange comme un événement pouvait changer à ce point-là une personne, et toute sa vie en parallèle. Tatsuki semblait complètement métamorphosé depuis l'annonce de cette naissance. C'est vrai que cela faisait plaisir à Cassandre de le voir plus... posé? Mais est ce que ce changement durerait? C'était bien la question qu'il fallait se poser avec un Sugiura.
Il ajouta une dernière chose avant qu'elle ne parte:

"En attendant, gardons cela entre nous et...je t'appelle la semaine prochaine pour que nous en parlions un peu plus...et pour ... t'aider pour l'affaire du cartel"

Cassandre approuva d'un signe de tête, et le remercia pour son aide avec un sourire doux. Cette nouvelle collaboration était plus qu'appréciable, mais elle ne put s'empêcher de penser que si elle n'était pas tombée enceinte de l'Oyabun, rien n'aurait été sur le point de s'améliorer. Sa grossesse devenait visiblement un atout pour la jeune femme, en tout cas, auprès de Tatsuki. Néanmoins, ces pensées intéressées ne correspondaient plus à la nouvelle Cassandre. Elle avait laissé sa fougue, son impétuosité, son égoïsme et ses projets insensés de côté depuis un moment déjà. Avant, elle n'aurait certainement eu aucun scrupule à manipuler Tatsuki avec cet enfant, mais aujourd'hui, Cassandre ne souhaitait plus voir sa vie se consumer aussi rapidement. Elle était pourtant jeune, mais ses responsabilités, son métier, son clan lui prédestinaient une courte vie. Elle désirait alors faire quelque chose de bien avant que tout ne s'achève pour elle. Cassandre continuerait à gérer son clan avec plus de sagesse qu'auparavant, sans chercher à réformer le monde entier. Entre temps, elle tenterait de reconquérir pleinement le cœur de Jack, qu'elle avait abandonné pendant deux ans. Et puis surtout, elle élèverait cet enfant à venir de son mieux...

Oui, Cassy s'était rangée...

Elle salua l'Oyabun et sortit. Dans le couloir, elle croisa Abel, qui semblait attendre anxieusement la fin de cette discussion. La jeune femme s'inclina alors devant lui, et lui dit avec douceur: « Merci pour tout Abel, je vous suis éternellement redevable de tout ce que vous avez fait pour moi... » Elle se redressa, et avec un joli sourire, acheva: « Prenez soin de vous, et de Tatsuki... A bientôt »

Sur ce, elle s'éloigna dans le couloir, accompagnée des hommes de main de Sugiura. Elle monta dans sa voiture, boucla sa ceinture, et souffla. Elle était vraiment soulagée que tout se soit aussi bien passé... Une fois chez elle, elle appellerait Jack... Chaque chose en son temps.

[Rahlala, j'avais une fin toute trouvée pour faire mourir Cassandre ^^ Mais bon, je sens que je peux encore m'amuser un peu avec ce personnage!]

_________________

Cassandre McKeller
Don't be kind with me. I'm not a stupid doll...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mllepauline4ever.blogspot.com
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Retour de voyage et nouvelle... (Kano, Abel, Cassy) TERMINE   Dim 10 Mai - 13:47


« Ne t'en fais pas pour ça... Ce n'est pas grave. Je me suis comportée comme une garce avec toi la dernière fois... Ta réaction était tout à fait légitime... »


Tatsuki esquissa un sourire. Les deux jeunes gens effaçaient l'ardoise et repartaient à zéro en quelque sorte. Cassandre finit par sortir de la pièce.
Le jeune Oyabun rejoint su bureau et s'assit quelques instants. Il saisit la petite enveloppe apportée par la mère de son enfant, avant d'examiner l'échographie.

Spoiler:
 


L'Oyabun resta quelques instants surpris. Il caressa du bout des doigts l'image....C'était la première fois qu'il voyant un truc du genre...On aurait dit un haricot...Comment une femme pouvait avoir un être vivant dans le ventre ? C'était à la fois fascinant et angoissant.
Pour la première fois, Tatsuki était ému...Un sentiment étrange le gagnait...de la joie, de la fascination, un immense bonheur.
Il approcha ensuite la petite photo de son visage pour regarder un peu mieux cette "bizarrerie". Ça ne ressemblait pas à grand chose, mais pourtant....on pouvait distinguer une tête et des petites choses palmées qui ressemblaient à des mains ?
Il y avait d'autres images en couleur cette fois-ci et là c'était encore plus étrange. Des billes noires qui ressemblaient à des yeux ?? ou plutôt à des boutons... C'était tout simplement fascinant.
Le jeune yakuza esquissa un sourire en restant un moment à fixer les documents.


"C'est donc à cela que tu ressembles mon fils hein?"

Fils parce qu'il voulait que ce soit un fils.
Il fut sortit de ses pensées par des voix qui provenaient du couloir. Ainsi Cassandre était toujours là. Elle devait logiquement parler avec Abel.
D'ailleurs, le blond ne tarda pas à rejoindre Tatsuki dans son bureau.
L'Oyabun posa l'échographie et se leva pour le rejoindre.


"Merci d'avoir patienté...Cassandre et moi ... nous avons longuement parlé"


Le yakuza alluma enfin une cigarette (délivrance!) afin de se mettre dans les meilleures conditions possibles.

"On a décidé de le garder"

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Retour de voyage et nouvelle... (Kano, Abel, Cassy) TERMINE   Dim 10 Mai - 14:25

Tatsuki allait être père… C’était en fait maintenant qu’Abel se rendait compte de tout ce que cela allait impliquer. Bizarrement, même s’il ne prenait pas part à la conversation qui se déroulait dans le bureau, il se doutait que son amant allait vouloir garder l’enfant. A plusieurs reprises, les deux amants avaient parlé de leur désir de paternité et le Kumicho avait vraiment eu les yeux qui pétillaient à ces instants-là. Il avait déjà fait avorter une femme, Mika, et se serait vraiment un coup dur s’il devait de nouveau avoir recours à cela. Depuis plusieurs mois, il rêvait d’être père. Il n’allait certainement pas laisser passer cette chance, même si d’autres pourraient se présenter.

Le grand blond se passa une main dans les cheveux, pensif. Il ne se sentait pas bien. Plein de doutes et de craintes l’envahissaient. Il n’avait jamais imaginé qu’un enfant pourrait arriver si tôt dans leur vie. Il n’était pas préparé. Il avait pensé à un mariage avant cela, puis à une lune de miel, puis à quelques temps seuls tous les deux. Mais une autre chose le préoccupait aussi. Cet enfant ne serait pas le sien. Il serait celui de Tatsuki et Cassandre. Ce ne serait pas comme si l’Oyabun et lui avaient décidé ensemble d’avoir recours à une femme pour être pères. L’Américaine aurait des droits sur l’enfant, pas Abel. Il serait juste l’amant du père.

Plus le temps passait, plus le tueur angoissait. Où cette histoire allait-elle encore les mener ? Abel avait peur que Tatsuki et Cassandre se rapprochent de nouveau. Il ne voulait pas que son amant le mette de côté et passe plus de temps avec la future maman. Après tout, que pouvait faire le désir ardent de paternité et les hormones d’une mère ? Cela devait sûrement beaucoup jouer sur les relations. Abel se sentait vraiment à l’écart de tout cela. On l’avait éloigné de cette conversation importante au cours de laquelle des décisions allaient être prises et changer sûrement son avenir. Il se demandait si les deux Oyabun parlaient de lui et de ce qu’il serait dans leur relation. Il se posait tellement de questions. Quand Tatsuki allait-il tout lui expliquer ? Il était anxieux. Heureusement, la porte ne tarda pas à s’ouvrir et Cassandre sortit. Elle avança vers lui et s’inclina devant lui.


« Merci pour tout Abel, je vous suis éternellement redevable de tout ce que vous avez fait pour moi... Prenez soin de vous, et de Tatsuki... A bientôt. »

Ces quelques paroles suffirent à Abel pour comprendre que les deux Oyabun gardaient l’enfant. Cassandre ne lui aurait pas parlé ainsi sinon. Le grand blond lui adressa un simple signe de tête et la laissa partir. Il ne pensait pas avoir fait tant que cela pour elle. D’ailleurs, qu’avait-il fait ? Il s’était fait envoyer balader par Tatsuki à sa place ? Abel aurait aimé passer à travers cela. A chaque fois qu’il y avait un problème avec le yakuza, c’était lui qui recevait les pots cassés. Cela n’arrangeait en rien son moral. L’espace de quelques secondes, il eut envie de fuir. Pourquoi ? Où ? Il ne savait pas. Mais il trouva tout de même le courage de rejoindre Tatsuki dans son bureau. Son homme était en train de regarder l’échographie mais il se leva pour venir près d’Abel.

"Merci d'avoir patienté...Cassandre et moi... nous avons longuement parlé… On a décidé de le garder."

Le grand blond fit un signe de tête, montrant qu’il l’avait bien compris. Il s’en était douté, bien qu’il aurait aimé au fond de lui que le contraire se produise. Il était heureux que Tatsuki devienne père mais il avait peur, peur de ce que l’arrivée de cet enfant impliquerait. Quelles conséquences aurait-elle sur leur couple ? Sur la relation entre les deux Oyabun ? Peut-être aurait-il mieux fait de fuir au lieu d’avoir confirmation que cet enfant allait voir le jour. Il alla s’asseoir sur le canapé et termina la bouteille d’eau qu’il avait gardée avec lui, avant de la poser sur la table. Il ne savait pas quoi dire. Souhaiter ses félicitations ? Il n’en avait pas envie, surtout après que Tatsuki se soit énervé contre lui juste parce qu'il lui avait annoncé la nouvelle. Pourquoi le yakuza avait-il eu une longue et calme conversation avec Cassandre et pas avec lui ?

« C’est bien pour toi. J’espère que ce sera un garçon. » dit-il en adressant un sourire à Tatsuki, même si ce sourire aurait pu être beaucoup plus joyeux que ça…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Retour de voyage et nouvelle... (Kano, Abel, Cassy) TERMINE   Dim 10 Mai - 16:41


Abel pénétra dans la pièce et prit place sur le canapé. Il avait l'air un peu...ailleurs. Il ne paru pas surpris lorsque Tatsuki lui annonça la décision. Il connaissait son désir d'enfant. En discutant avec l'américaine, il avait dû aussi comprendre.


« C’est bien pour toi. J’espère que ce sera un garçon. »

Le yakuza sourit en hochant la tête.

"Évidemment que ça en sera un!"

Pour le jeune Oyabun, ce n'était pas possible qu'il en soit autrement. D'ailleurs, il ne pouvait plus cacher sa joie désormais. Les craintes et les questions étaient déjà du passé.
Le yakuza se tourna ensuite vers Abel et lui tint la main.


"Pardon...pardon pour tout à l'heure...je me suis défoulé sur toi, alors que tu n'y étais pour rien...bien que ça m'a surpris que tu l'aies su avant moi"


C'était la journée des excuses et des bonnes résolutions chez le Kumicho qui admettait ses tords.

"Pour être franc, j'étais choqué sur le moment...j'avais l'impression ...je sais pas...je ne voulais sans doute pas entendre cette nouvelle...y a tellement de choses qui se passent en ce moment...je...j'ai mal géré et je me suis donc énervé contre la première personne venue"

Cela voulait dire que ce n'était pas Abel sa tête de turc, mais qu'il aurait aussi agit bêtement avec n'importe qui. Sa colère avait été une réaction de "coping" en quelque sorte. La meilleure façon de faire face à ce problème de poids. Mais maintenant, ses craintes s'étaient dissipées. Il serra un peu plus fort la main du blond.


"Je sais que cette situation est peu banale...je suis désolé que tu doives encore payer et subir...mais cet enfant, je le veux et je dois l'assumer. Je me suis conduit une fois comme un lâche, prétextant que je ne voulais pas un gosse avec une prostitué, mais en réalité c'est parce que j'étais un lâche. Ce n'est plus le cas aujourd'hui. Un homme doit assumer"

Le jeune Oyabun savait ce que devait ressentir Abel et ses craintes, mais il ne pouvait pas cette fois-ci ignorer ses problèmes et renier la chair de sa chair.
Le pauvre blond devrait faire avec malheureusement, étant donné que Tatsuki ne laisserait jamais tomber son enfant...et ce... à vie.


"Je dois admettre que ça va changer beaucoup de choses dans ma vie...dans nos vies... Y a déjà quelque chose qui a changé en moi...je ne saurais l'expliquer Abel...Mais sache que rien ne changera entre nous si tu crains que ce soit le cas. Je compte d'ailleurs signer le contrat à l'achat de notre maison cette semaine."


Tatsuki se voulait rassurant un maximum, surtout parce qu'il culpabilisait pour Abel...Il ne dit rien, mais il savait que la suite des événements ne plairait sans doute pas au blond. Il devait donc faire en sorte de le rendre le plus heureux possible pour l'instant...Après, on verra.... Mais, inévitablement, le yakuza et Cassandre allaient se rapprocher. Après tout, ils allaient partager la chose la plus importante qu'il soit : un enfant.

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Retour de voyage et nouvelle... (Kano, Abel, Cassy) TERMINE   Dim 10 Mai - 18:36

"Évidemment que ça en sera un!"

Tatsuki avait l’air si heureux. Cela changeait de tout à l’heure, lorsqu’il lui avait crié dessus ou lorsqu’il avait été dans son bureau en compagnie de Cassandre, Kano et Abel. Il avait l’air d’avoir changé. Le grand blond était triste de ne pas comprendre ce que son amant pouvait ressentir en ce moment. Lui aussi aimerait tant connaître le plaisir que c’était de devenir père. Mais là, avec cet enfant, ce ne serait pas le cas. Ce ne serait pas le sien, juste celui de son fiancé et d’une femme avec qui celui-ci l’avait trompé. Comment être heureux ? Tatsuki allait vivre une grande étape dans sa vie, mais sans Abel, qui ne voyait pas cet enfant comme le sien. Dire qu’ils avaient à plusieurs reprises parlé d’être pères. En fin de compte, le yakuza serait le seul à vivre ce rêve, avec Cassandre.

"Pardon...pardon pour tout à l'heure...je me suis défoulé sur toi, alors que tu n'y étais pour rien...bien que ça m'a surpris que tu l'ai su avant moi… Pour être franc, j'étais choqué sur le moment...j'avais l'impression ...je sais pas...je ne voulais sans doute pas entendre cette nouvelle...y a tellement de choses qui se passent en ce moment...je...j'ai mal géré et je me suis donc énervé contre la première personne venue."

Abel garda la tête baissée et caressa inconsciemment la main de Tatsuki qui serrait la sienne. L’Oyabun s’excusait. C’était déjà cela de prix. Mais cela ne remonta pas le moral du tueur. Cassandre aurait mieux fait de garder cela pour elle et d'aller avorter. Cela aurait évité beaucoup de problèmes à venir. Dans le parc, Abel n’avait pas pensé à cela. Il n’avait pensé qu’à l’enfant de Tatsuki, à la possibilité qu’il puisse l’élever. Mais les évènements de ce début de soirée lui avaient montré qu’il allait être mis de côté, que seulement Tatsuki et Cassandre pourraient s’occuper de cet enfant. On ne lui avait en aucun cas demandé son avis, ni permis de participer aux décisions. Cela voulait dire ce que cela voulait dire, non ?

"Je sais que cette situation est peu banale...je suis désolé que tu doives encore payer et subir...mais cet enfant, je le veux et je dois l'assumer. Je me suis conduit une fois comme un lâche, prétextant que je ne voulais pas un gosse avec une prostitué, mais en réalité c'est parce que j'étais un lâche. Ce n'est plus le cas aujourd'hui. Un homme doit assumer."

Tatsuki et ses fichus principes. S’il voulait garder cet enfant, c’était sûrement par fierté, car « un homme devait assumer » et que, s’il ne le faisait pas, il n’en serait pas un. Il voulait avoir un enfant à tout prix, il voulait que cela soit un fils, il voulait que ce fils prenne sa relève et devienne Oyabun… Après tout, s’il avait une fille, ce serait une faiblesse pour lui. Elle ne serait bonne qu’à marier et ne servirait à rien d’autre. Abel détestait ces principes débiles. Lui voulait un enfant avec Tatsuki, qu’ils fassent appel à une mère porteuse et que cet enfant soit à eux, seulement à eux. L’Oyabun ne comprenait pas le malaise que pouvait ressentir son amant. Il était désolé de lui faire subir cela mais sans savoir que c’était très dur. Savoir que son homme allait avoir enfant avec quelqu’un et surtout avec la femme avec qui il l’avait trompé, c’était horrible.

"Je dois admettre que ça va changer beaucoup de choses dans ma vie...dans nos vies... Y a déjà quelque chose qui a changé en moi...je ne saurais l'expliquer Abel...Mais sache que rien ne changera entre nous si tu crains que ce soit le cas. Je compte d'ailleurs signer le contrat à l'achat de notre maison cette semaine."

Abel fit un nouveau signe de tête. Une maison… C’était en quelque sorte son cadeau pour tenter de lui faire oublier le calvaire qu’il vivait avec cette nouvelle ? Il s’en fichait. Tatsuki devrait bien le connaître et savoir qu’il n’était pas matérialiste. Tout ce qu’il voulait, c’était se réveiller et sortir de se cauchemar, avoir un enfant avec son fiancé. Rien d’autre. Il voulait ressentir ce que Tatsuki ne parvenait pas à expliquer. Il voulait connaître cela. Là, tout ce qu’il ressentait, c’était de la tristesse, de la colère, de la jalousie, l’impression qu’on le tenait à l’écart. Cassandre et Tatsuki allaient partager l’un des plus beaux moments que l’on pouvait vivre : avoir un enfant. Ce ne serait pas le cas d’Abel, point.

« D’accord. » répondit-il simplement, se forçant à sourire. « Bon, je vais aller faire à manger. Il se fait tard. »

Il tapota la main de Tatsuki puis se leva. Il sortit du bureau pour aller dans la cuisine. Il ne voulait pas rester avec son amant qui était si heureux alors que lui n’allait pas bien. Cela leur ferait mal à tout les deux sinon. Abel avait envie de s’isoler, pour la énième fois de la journée. Peut-être se sentait-il ainsi parce que cela avait été un choc pour lui. Peut-être que dans quelques temps, il irait mieux et aurait un autre point de vue sur cette histoire. Mais là, il ne pouvait pas retirer ses pensées noires de la tête. A défaut de retourner frapper sur un sac de boxe vu qu’il avait prévu de faire la cuisine, il avait envie de pleurer. Il en voulait à Cassandre. Pourquoi revenait-elle tout gâcher entre les deux amants ?

Il commença à cuisiner. Ce soir, ce serait poulet. Les plats de la cuisinière avaient beau être excellents, il n’aimait pas se faire servir et avait envie de se changer les idées. Mais il avait beau couper en morceaux la volaille, s’occuper des légumes et faire la sauce, cela ne le détendait en rien. Cela l’énervait même plus qu’autre chose et il finit par s’entailler le doigt avec le couteau sans le faire exprès. Il jura et balança le couteau dans l’évier. Ce n’était vraiment pas sa journée. Il laissa son plat en plan, éteignant le feu sous le poulet, puis alla chercher de quoi nettoyer sa blessure et mettre un pansement. Avant de sortir de la salle de bain, il se regarda dans le miroir. Il était pathétique. Il essuya ses larmes dues à la douleur et à la colère.

Il resta quelques minutes dans la salle de bain, se passant de l’eau froide sur le visage. Il devait remettre ses idées en place. Il ne voulait pas que la situation se dégrade encore plus entre Tatsuki et lui. Il avait besoin de son amant pour tenir le coup, même s’ils n’avaient pas la même vision des choses. Nul besoin de mots, Abel avait juste besoin de soutien. Il finit par sortir et retourna dans le bureau. Tatsuki y était toujours, assis à son bureau, seul. Le tueur se sentait bête de revenir alors qu’il était parti comme un malpropre. Il ferma la porte derrière lui et se rapprocha de son amant. Arrivé à sa hauteur, il le serra dans ses bras, larmes aux yeux. Qu’est-ce qu’il pouvait être faible, pathétique… Il détestait cela.


« Tu me promets que l’arrivée de cet enfant ne changera rien entre nous, hein ? On fera notre vie ensemble, on se mariera et on aura au moins un enfant ensemble, d’accord ? Je ne veux pas que tu me laisses tomber mon amour… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Retour de voyage et nouvelle... (Kano, Abel, Cassy) TERMINE   Dim 10 Mai - 20:15


« D’accord. Bon, je vais aller faire à manger. Il se fait tard. »

Abel se contenta de dire ces quelques mots avant de se retirer. Tatsuki n'était pas dupe ; Abel n'était pas satisfait de la situation...En même temps, c'était tout à fait normal. Son amant avait mis enceinte une autre femme, mais pire...c'était un acte d'adultère étant donné qu'ils étaient encore ensemble lorsqu'il avait été conçu.
Aussi, quand l'espace d'un instant Tatsuki fut déçu par la réaction du blond, il se dit qu'il était égoïste... Aussi bizarre que ce soit, il aurait aimé que le blond lui dise qu'il comprenait et qu'il était heureux pour lui. Il se disait qu'il comprendrait que le yakuza veuille prendre ses responsabilités. Depuis qu'il avait vu cet enfant, son enfant sur cette échographie, les choses étaient encore plus limpides.
Tatsuki se leva et se dirigea vers la fenêtre. Il s'appuya dessus en regardant dehors et soupira.

"Putain de merde ! Pourquoi ça doit être aussi compliqué?! J'ai pas le choix comprends moi...je dois..."

Il tapa contre la vitre et resta silencieux. Il retourna s'asseoir à son bureau plusieurs minutes après. A quoi s'attendait-il après tout ?
Tout était compliqué dans sa vie...et cette situation n'arrangeait pas du tout.
Pourtant...maintenant, il allait vivre pour son enfant, et surtout pour lui.
Jamais il ne le délaisserait, jamais il renoncerait...jamais il ne choisirait quelqu'un d'autre au détriment de son enfant.
Ce sentiment nouveau, oui, il le ressentait...Cassandre devait elle aussi déjà aimer cet enfant, vu qu'elle le portait, mais le yakuza ... l'aimait comme il n'aimait personne. Bête à dire, alors que deux heures avant il ne connaissait même pas son existence.
Il fut extirpé de ses pensées par un bruit, c'était Abel. Tatsuki le regarda, et avant qu'il ne puisse ouvrir la bouche, le blond se jeta sur lui et l'enlaça.


« Tu me promets que l’arrivée de cet enfant ne changera rien entre nous, hein ? On fera notre vie ensemble, on se mariera et on aura au moins un enfant ensemble, d’accord ? Je ne veux pas que tu me laisses tomber mon amour… »


Le yakuza avait bien vu que quelque chose n'allait pas lorsqu'il était entré dans la pièce...Il semblait avoir les larmes aux yeux...encore...
Que dire ? Était-ce le moment de dire la vérité pour encore plus enfoncer son amant? Ou alors, devait-il mentir ?
Mentir, parce qu'il savait que cela allait changer les choses bien évidemment... Non pas ses sentiments envers Abel, mais leur train de vie ne serait plus le même. Pour le reste, il ne pouvait rien affirmer...Aussi méchant que cela puisse paraître, il n'avait même pas pensé à son couple, tant il était focalisé sur les 7 prochains mois.
L'Oyabun caressa les cheveux de son partenaire.


"Shuuutt...calme toi... Ne t'inquiète pas Abel..."


Le yakuza se mit face au blond et colla son front au sien.

"Cet enfant ne changera rien entre nous d'accord ? Alors calme toi"

Que pouvait-il dire d'autre ? Abel n'était pas en état de parler pour le moment. Il fallait se mettre à sa place. En une journée, il avait eu plusieurs chocs, donc autant ne pas lui en rajouter une couche en lui parlant de Cassandre...parce qu'il fallait bien se rendre à l'évidence, la jeune américaine ne pourrait pas être mis à l'écart.
Abel devait d'abord accepter la situation et s'y faire, et petit à petit, lui et le yakuza pourrait parler concrètement de leur avenir et de la place du petit au sein de leur couple.
Tatsuki caressa le visage du jeune blond.


"Je ne veux pas que cet enfant soit source de discorde, loin de là...il aura une place dans notre couple, et toi une place dans sa vie..."

Le jeune Oyabun n'aborda pas d'autres aspects des questions posées par Abel, mais il pensait avoir été assez rassurant pour calmer les choses.
Il décolla son front de celui du blond, avant de l'embrasser langoureusement.

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Retour de voyage et nouvelle... (Kano, Abel, Cassy) TERMINE   Dim 10 Mai - 21:31

"Shuuutt...calme toi... Ne t'inquiète pas Abel..."

Abel ne voulait pas perdre Tatsuki. Il avait besoin de lui. C’était vraiment bête à dire lorsque l’on parlait normalement d’un tueur à gage sans pitié et avec un cœur de pierre qui était prêt à tuer hommes, femmes et enfants. Mais il ne pourrait rien contre l’enfant que portait Cassandre, celui de Tatsuki. Il allait devoir subir et se faire à cette situation. Son amant allait avoir un enfant avec une autre personne que lui. Abel ne regarda pas son homme dans les yeux lorsque celui-ci colla son front au sien. Il avait honte de passer pour un faible au cœur d’artichaut. A chaque fois qu’un problème concernait Tatsuki, il avait cette faiblesse. Il haïssait l’amour pour ce genre de choses.

"Cet enfant ne changera rien entre nous d'accord ? Alors calme-toi."

Le grand blond essuya les larmes qui inondaient ses yeux puis finit par regarder son amant dans les yeux. Il désirait tellement croire Tatsuki. Il ne voulait que rien ne change, qu’ils restent ensemble, heureux. Dans moins de sept mois, il y aurait bien sûr cet enfant, mais Abel voulait garder leur train de vie. L’Oyabun aurait bien sûr le droit de voir son fils (ou sa fille), mais le tueur souhaitait qu’il lui accorde du temps aussi. Ils avaient si peu de temps libre, même le week-end où Tatsuki était parfois obligé de travailler. C’était égoïste comme pensée, Abel le savait bien, mais il ne voulait pas que la vie de son amant se résume au travail et à son enfant. Il voulait garder sa place dans le cœur et les pensées de son homme. Il était prêt à partager mais pas à céder sa place à un enfant qui ne serait pas le sien.

"Je ne veux pas que cet enfant soit source de discorde, loin de là...il aura une place dans notre couple, et toi une place dans sa vie..."

En tant que quoi ? Que l’amant de son père ? Abel se voyait très bien expliquer à l’enfant que son père aimait un homme mais qu’il l’avait trompé avec une femme. En plus, le pauvre allait avoir deux parents Oyabun. Une mère baronne de la drogue et son père roi du jeu. Ils travailleront beaucoup et n’auront sans doute pas beaucoup de temps à accorder à leur enfant. Alors que si Tatsuki et Abel en avaient eu un, le grand blond aurait pu rester à la maison s’en occuper. Mais maintenant qu’il allait être père, le Kumicho allait-il vouloir un autre enfant avec son amant ? Peut-être que son envie de paternité lui serait passée. Abel détestait cet avenir incertain. Cet enfant causait trop de zones d’ombre. Le tueur avait l’impression d’étouffer dans ce brouillard. Il aurait besoin d’aide et de soutien pour avancer. Il ne se sentait pas la force de supporter cela tout seul, dans son coin.

Il rendit son baiser à Tatsuki et le serra plus fort contre lui. Sans crier gare, de nouvelles larmes apparurent et coulèrent sur ses joues. Il avait vraiment l’impression d’être une femme. Mais d’un côté, cela l’aurait arrangé. Au moins, il aurait pu lui aussi porter l’enfant de Tatsuki. Il serait tombé enceinte avant Cassandre et peut-être que le yakuza aurait demandé à celle-ci d’avorter, étant certain d’avoir déjà un enfant. Pour qu’Abel commence à regretter sa virilité, c’était qu’il n’allait pas bien du tout. Il détestait passer pour un faible mais c’était plus fort que lui. Il craquait. Trop de pression, trop de peur, trop de doute, trop de tout. Il prit le visage de Tatsuki entre ses mains et continua de l’embrasser. L’Oyabun était à lui. Il ne serait jamais à la mère de son enfant. Elle l’avait déjà eu durant quelques semaines, cela suffisait, surtout lorsque l’on voyait le résultat… Elle détruisait encore tout.


« Fais-moi l’amour… »

Cette demande arrivait un peu comme un cheveu sur la soupe mais Abel en avait envie. Cela faisait trois jours qu’ils ne s’étaient pas vu et il en avait besoin pour se sentir un peu mieux ou plutôt, un peu moins mal. Il embrassa son homme et recula jusqu’à s’asseoir sur le bureau. Il attira Tatsuki à lui pour le coincer entre ses jambes. Il avait envie de son amant là, tout de suite, même si c’était sur un bureau luxueux. Il le serra contre lui et lui mordilla le lobe de l’oreille. Il savait qu’il n’y avait pas mieux pour donner envie à son fiancé. Son corps n’avait pratiquement plus aucun secret pour lui. Il finit par glisser une main dans sa chevelure brune, tandis que l’autre se frayait un chemin sous la chemise du Kumicho…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Retour de voyage et nouvelle... (Kano, Abel, Cassy) TERMINE   Lun 11 Mai - 18:45


Abel rendit le baiser au yakuza ; mais lorsque celui-ci pensait que tout était au mieux, un événement imprévisible arriva. Abel fondit en larmes. Tatsuki un peu surpris n'eut pas le temps de réagir, que le blond le saisit par le visage pour donner encore plus de profondeur et d'intensité à leur baiser. Ce geste aurait plu en temps normal à l'Oyabun, mais là, il était plutôt mal à l'aise...Il sentait que ce n'était pas naturel et que son amant tentait de palier quelque chose.
D'ailleurs, il le serrait incroyablement fort. Tatsuki en garda même les yeux ouverts tant il était surpris.

« Fais-moi l’amour… »

Abel était presque bestial. Il tira le yakuza vers lui de sorte à ce qu'ils se retrouvent prêt à faire l'amour sur le bureau. Non pas que ce lieu gênait l'Oyabun, mais c'était plutôt ambiance qui le mettait mal à l'aise. Il était clair que le bond avait besoin de réconfort. Tatsuki était un peu hésitant...C'est bizarre à dire, mais il était très gêné.
Voir Abel ainsi le peinait et le gênait à la fois...Il l'avait déjà fait pleurer tant de fois, mais cette fois-ci était la pire. Le blond semblait vraiment désemparé.
Dire que le yakuza s'était toujours dit que les relations avec des hommes seraient plus faciles à gérer, car ils étaient moins sensibles...C'était un poids en moins...
Sauf que là, ce n'était vraiment pas le cas.
Abel semblait dérouté. On avait l'impression qu'il était prêt à tout pour s'assurer que l'Oyabun lui appartenait toujours.
Il mordit l'oreille du jeune brun et commença à le déshabiller. Tatsuki n'était pas vraiment pour avoir des rapports, mais comment se refuser à son amant qui était si triste ? Abel montrait un visage bien différent d'un tueur...et si fragile et dépendant du yakuza... Pourtant, ce genre de comportement ne pouvait qu'angoisser Tatsuki.
Le Kumicho déboutonna la chemise du blond, afin de profiter de son torse et de lui caresser le bas ventre. Il s'allongea sur le blond et lui caressa les cheveux pour le rassurer. C'était comme s'il se sentait coupable... Il commença à stimuler le membre du jeune blond, tout en l'embrassant.Il en profita pour caresser son visage et sécher ses larmes. Il se sentait tellement coupable qu'il ne pouvait pas se refuser, mais s'il avait eu le choix, il n'aurait pas fait l'amour avec le blond ce soir ; il avait la tête ailleurs.
Tatsuki plongea ensuite ses lèvres au creux du cou de son amant, avant de s'attaquer à son torse qu'il recouvrit de caresses et de baisers.
Il baissa ensuite le pantalon de son partenaire, avant de baisser le sien.
Abel le serrait de plus en plus fort, comme s'il avait peur que son aimé s'échappe.
Le jeune Kumicho commença à le préparer afin de s'insérer en lui. Abel avait visiblement besoin de chaleur. Le yakuza pénétra doucement Abel et commença à se mouvoir en lui. Il s'allongea doucement sur son, compagnon qui l'entoura avec ses jambes en s'agrippant.Tatsuki fit l'amour lentement et passionnément à Abel en espérant le rassurer...il souhaitait que cet état de panique soit passager et que le blond accepterait un peu plus la réalité par la suite...même si c'était dur à avaler. Le yakuza espérait voir son ami contrôler ses émotions à l'avenir...Tatsuki avait dit dans le passé à Abel qu'un homme ne devait pas pleurer et il le pensait toujours...

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Retour de voyage et nouvelle... (Kano, Abel, Cassy) TERMINE   Lun 11 Mai - 20:58

Abel déboutonna la chemise de Tatsuki tandis que celui-ci en faisant autant avec la sienne. Il lui embrassa le cou, continuant de le serrer tout contre lui. Il ferma les yeux et se laissa aller sous les caresses de son homme. Il entoura le cou du Kumicho avec ses bras et commença à gémir doucement en sentant la main de son amant qui stimulait son membre. Tatsuki lui caressa les cheveux, puis effaça les larmes qui avaient inondé ses joues. Abel se sentait vraiment affaibli par les récents évènements. Il avait l’impression de n’être plus que l’ombre de lui-même. Mais il ne voulait pas que Tatsuki le mette de côté pour vivre sa paternité avec Cassandre. Il avait besoin du yakuza. Il était sa seule famille. S’il s’attachait à lui malgré tout, c’était parce qu’il l’aimait au-delà des limites du raisonnable.

Le grand blond leva le menton, pour laisser Tatsuki lui embrasser le cou, puis le torse. C’était si bon. Et, même s’il ne parvenait pas à tout oublier, il se sentit partir un peu. L’Oyabun lui procurait du plaisir, comme à chaque fois qu’il le caressait intimement. Les deux amants finirent avec le pantalon baissé. Abel s’agrippa un peu plus à Tatsuki, pour l’inciter à continuer et ne voulant pas qu’il le laisse tomber, en cet instant comme plus tard. Il avait un peu peur de ce qu’il ressentait. C’était peut-être la première fois qu’il se rendait compte qu’il aimait son homme à la folie. Maintenant qu’il avait réussi à retourner avec son fiancé, il n’était pas prêt de le laisser repartir, surtout avec Cassandre. Tatsuki était à lui et à lui seul. L’Américaine ne l’aurait qu’en tant que père de son enfant, rien d’autre.

Après que l’Oyabun eut préparé son amant, il s’inséra doucement dans son intimité. Abel se cambra et entoura son compagnon avec ses jambes. Il s’allongea un peu plus sur le bureau et reçut Tatsuki sur lui. Le yakuza lui fit l’amour lentement et avec passion. Cette langueur changeait un peu les idées d’Abel, bien que son moral soit toujours aussi bas. La pilule avait du mal à passer. Il lui faudrait du temps pour se faire à cette situation, aux futurs évènements qui allaient entrer dans sa vie. Il n’avait jamais imaginé devoir faire face à cela. Il aurait aimé que tout soit enfin parfait avec son amant… Le grand blond garda les yeux fermés et savoura les va-et-vient de son beau brun en lui. Le bureau n’était pas l’endroit le plus confortable pour faire l’amour mais il avait terriblement besoin de tendresse, d'intimité, d’amour.

Même s’il éprouvait beaucoup de plaisir, Abel avait l’impression que cette fois-ci était moins bien que les précédentes. Il manquait quelque chose. Quoi ? Il ne le savait pas. Pourtant, ils continuèrent de faire l’amour. Le tueur caressa les cheveux bruns de son aimé et continua de gémir légèrement. Il avait comme l’impression qu’il était saoul. Là encore il ne saurait expliquer cette sensation. Il avait l’impression que ses pensées étaient floues et qu’elles mettaient du temps à lui parvenir nettes. Cela l’énervait mais, en même temps, c’était peut-être une bonne chose. Il aurait l’impression de planer un peu, d’être à des années lumières de cette réalité qu’il avait du mal à accepter.

Après maints mouvements de va-et-vient, Abel finit par se cambrer et par jouir. Il se laissa retomber sur le bureau et entoura Tatsuki avec ses bras pour le serrer contre lui. Il lui chuchota un « merci » au creux de l’oreille, se doutant que son homme lui avait fait l’amour lui le rassurer, lui remonter le moral. Le résultat était-il celui souhaité ? Bonne question. Abel n’avait plus envie de pleurer, c’était déjà une bonne chose. Mais maintenant, il se sentait un peu comme drogué, saoul. Ses idées noires étaient toujours là mais l’atteignaient moins. Il ne savait pas pourquoi mais, pour l’instant, il se satisfaisait de cela. Il posa un long baiser sur la joue de Tatsuki puis le laissa se redresser. Il en fit autant et remonta son pantalon. Il se sentait idiot et terriblement gêné maintenant. Ils avaient connu mieux comme ébats mais en même temps, à chaque fois qu’ils avaient fait l’amour, ils avaient eu un bon moral.


« Tu veux bien me laisser un peu de temps ? » demanda t-il après un silence. « Il faut que je m’y fasse, c’est tout. »

Mais c’était plus facile à dire qu’à faire. Mais au moins Abel avait-il retrouvé son calme. Plus de larmes, plus d’étreintes désespérées. Il prit simplement les mains de Tatsuki dans les siennes et les caressa doucement. Il avait besoin de temps pour réfléchir, pour imaginer ce qui les attendait, pour se faire à tout cela. Après, cela irait sans doute mieux. Pour l’instant, il avait besoin d’un temps d’adaptation. Son amant comprendrait sûrement. Après tout, ce n’était pas le premier coup dur qu’ils devaient affronter, même si celui-ci était de taille. Il s’agissait d’un enfant. On ne pouvait pas s’en occuper un temps et le mettre ensuite à la poubelle. Il fallait s’engager à vie, même si Abel ne savait pas encore quel rôle et quelle place il aurait dans la vie de cet enfant et ce que cet enfant représenterait à ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Retour de voyage et nouvelle... (Kano, Abel, Cassy) TERMINE   Mar 12 Mai - 11:18


Tatsuki s'appuya sur la table et continua ses mouvement de va-et-vient de plus en plus rapidement afin de donner un maximum de plaisir à Abel, même si ce n'était pas l'intention première. Le but là, était de le réconforter un maximum.
Ses efforts portèrent leur fruit puisque après qu'il ait jouit, ce fut au tour d'Abel de le faire. Le jeune Oyabun essoufflé à cause de l'effort, resta un instant allongé sur le blond.
Faire l'amour sur une table était une bonne idée, mais ça n'était pas de tout repos.
Le blond embrassa Tatskuki sur la joue, avant que celui-ci ne se relève pour remettre son pantalon. Abel en fit de même.


« Tu veux bien me laisser un peu de temps ?... Il faut que je m’y fasse, c’est tout. »

Le jeune blond saisit ensuite les mains du yakuza pour les serrer.
Il lui fallait du temps et c'était bien normal. Tant de choses étaient arrivées en quelques heures, et puis, c'était une responsabilité à vie qu'avait Tatsuki dorénavant. Et cette responsabilité allait avoir une incidence aussi sur son amant et leur vie.
L'Oyabun allait prendre soin de son enfant ; il était tellement obsédé par cette idée de ne pas devenir comme son père, qu'il ferait n'importe quoi pour donner une vie différente à son enfant. Celui-ci ne pourrait pas échapper aux traditions et à la succession s'il s'avérait que c'était un fils, mais le yakuza avait décidé de se comporter comme un vrai père aimant... Quitte à être des différents autres Oyabuns qui n'avaient quasiment pas élevés leurs enfants. C'était égoïste à dire, et il ne le dirait jamais à Abel,mais c'était comme s'il avait trouvé une véritable raison de vivre maintenant.
Le jeune brun fit un petit sourire à son partenaire et hocha la tête.


"Bien sûr, prends tout le temps dont tu as besoin Abel..."


Tatsuki préférait prendre son amant avec des pincettes et être patient. Il ne pouvait pas se permettre pour une fois d'être trop égoïste et d'exiger les choses immédiatement. Ce qui le titillait un peu, était que le blond semblait calme lorsqu'il lui avait annoncé la nouvelle...il n'était nullement angoissé ou triste, au contraire, il était sérieux...alors que maintenant, il était dévasté.
Des idées noires traversèrent son esprit...peut-être qu'Abel s'attendait à ce qu'il ne le garde pas, voilà pourquoi il avait eu un choc lorsque les deux Oyabuns avaient décidé de le garder. Tatsuki préféra ne pas y penser. Maintenant, il avait annoncé sa décision. Le Kumicho approcha son visage de celui du blond, puis il colla son front au sien.


"Calme toi maintenant...chuuttt..."


Il dit ces mots très doucement, presque en chuchotant, afin de se montrer le plus rassurant possible. Il décolla son front et se recula doucement.


"Allez...va prendre un bon bain pour te détendre, je vais prendre une douche, j'ai ensuite quelques coups de fil à passer....hmm et je dois ranger mon bureau !"


Il ponctua cette dernière phrase d'un petit rire. Il plaisantait bien sûr.
Il conseilla au blond de prendre un bon bain pour qu'il se détende et se repose davantage. Il ne disait pas cela pour se débarasser de lui bien évidemment.
Le jeune Oyabun avait un peu de travail...il restait un Oyabun après tout.

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici


Dernière édition par Tatsuki Sugiura le Mar 12 Mai - 13:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Retour de voyage et nouvelle... (Kano, Abel, Cassy) TERMINE   Mar 12 Mai - 12:30

"Bien sûr, prends tout le temps dont tu as besoin Abel..."

Abel lui rendit son sourire et porta les mains de Tatsuki à ses lèvres pour les embrasser. Il avait de la chance d’avoir un amant compréhensif, même s’il lui imposait aussi ses choix. C’était comme ça la vie de couple. Il fallait savoir penser à l’autre avant soi. Mais là, il fallait avouer que l’Oyabun avait fait fort. Son caprice allait donner naissance à un enfant. C’était un engagement à vie. C’était l’une des choses qui faisaient le plus peur à Abel. Son fiancé allait être père et pas lui. Comment cela allait-il se passer si l’enfant ne l’appréciait pas ? S’il pensait que c’était à cause de lui que ses parents n’étaient pas ensemble ? Le tueur avait peur que cet enfant éloigne Tatsuki de lui mais à l’inverse, le rapproche de Cassandre. Abel ferma un instant les yeux lorsque le yakuza approcha son visage du sien et colla son front au sien.

"Calme-toi maintenant...chuuttt..."

L’inquiétude du blond devait se voir dans ses yeux. Il soupira doucement et acquiesça d’un léger signe de tête. Ce n’était pas son genre de se laisser autant abattre mais il devait avouer que les douces attentions de son amant lui faisaient du bien. Il le serra contre lui et posa la tête sur son épaule. C’était sûrement la première fois qu’il se montrait aussi faible et abattu devant Tatsuki. Cette nouvelle était sans doute la pire de toutes celles qu’il avait apprises depuis qu’il était avec son amant. Il aurait peut-être même mieux accepté que le Kumicho lui avoue avoir recouché avec Hidekazu. C’était pour dire. Heureusement, maintenant, il n’y avait plus rien entre les deux yakuza. Pour le moment, Tatsuki était entièrement au grand blond. Ce dernier allait faire en sorte que cela reste ainsi. Il ne voulait pas que Cassandre vienne tout gâcher.

"Allez...va prendre un bon bain pour te détendre, je vais prendre une douche, j'ai ensuite quelques coups de fil à passer....hmm et je dois ranger mon bureau !"

« J’irai sûrement me coucher après. Je suis fatigué… Mais n’oublie pas de manger toi, d’accord ? Et ne te couche pas trop tard. »

Malgré tout, Abel continuait de s’inquiéter pour la santé de son homme. Il posa un baiser sur ses lèvres puis contourna le bureau pour sortir de la pièce. Il monta directement à l’étage, dans la chambre de Tatsuki. L’Oyabun avait raison, un bon bain lui ferait sûrement du bien. Il en fit donc couler un et rajouta du bain moussant. La salle de bain se retrouva remplie d’un parfum fruité. La baignoire pleine, Abel se déshabilla et se glissa dans l’eau. Il posa sa tête sur le bord et ferma les yeux. Après sa séance de sport, ses larmes et ses ébats avec Tatsuki, il n’y avait sûrement rien de mieux qu’un bain pour se détendre. Il s’y prélassa longuement, tentant de faire du vide dans son esprit.

Une demi-heure plus tard, Abel se décida à se laver et à sortir du bain. Il se sécha les cheveux au sèche-cheveux pour aller plus vite puis, après avoir rincé la baignoire pour retirer la mousse, il alla fermer les volets dans la chambre. Il se glissa ensuite sous les draps et ferma les yeux. Il ne mit pas longtemps à s’endormir. Lorsque Tatsuki le rejoignit, Abel se colla inconsciemment à lui. La chaleur du corps de son amant le détendit et l’aida à passer une bonne nuit. Il ne rêva ni ne cauchemarda. Il se sentait parfaitement relaxé. C’était étrange après tout ce qui s’était passé en peu de temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuki Sugiura

avatar

Nombre de messages : 1981
Age : 24
Sexe : Masculin
Sexualité : Bisexuel

Métier : Oyabun du clan Sugiura
Homme d'affaire
Propriétaire du Casino.
Petit(e) Ami(e) : Abel Saalfield
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Retour de voyage et nouvelle... (Kano, Abel, Cassy) TERMINE   Mar 12 Mai - 13:56

« J’irai sûrement me coucher après. Je suis fatigué… Mais n’oublie pas de manger toi, d’accord ? Et ne te couche pas trop tard. »

Tatsuki acquiesça et regarde le blond quitter la pièce.
Il alluma ensuite une cigarette et jeta un coup d'œil par le fenêtre. L'été approchait, il faisait donc jour très tard. Il réfléchit un moment...cette journée avait été trop vite pour lui. Il y avait eu tant de choses qui s'étaient produites.
Il poussa un long soupir et écrasa sa cigarette. Il avait trop réfléchit aujourd'hui, il voulait donc passer à autre chose ce soir.
Il ramassa quelques objets qu'ils avaient fait tombé de son bureau en faisant l'amour, avant de sortir de la pièce pour rejoindre la douche.
Il utilisa l'une des salles de bain du bas pour se doucher. De toute façon, il avait des changes partout. Il resta vingt bonnes minutes sous la douche histoire de faire le vide complet. Il rejoint ensuite la chambre du bas pour enfiler un pantalon et un t-shirt, avant de se rendre à la cuisine pour manger un peu. Il ne devait pas négliger sa santé, même si ses soucis actuelles avaient tendance à lui couper l'appétit. Il prit en même temps ses médicaments, avant de rejoindre son bureau.
Abel était sans doute déjà au lit, mais il devait se reposer.
Vers 22 heures, Kano rentra et rejoint le yakuza dans son bureau.


"Salut Tatsu...la maison est calme, je pensais que tu étais sorti"


Il n'y avait pas un chat dans la demeure. Même les hommes de main étaient discrets ; tellement discrets qu'ils étaient invisibles. Tatsuki s'étira un peu et retira les lunettes qu'il avait mis pour lire un peu.


"Hmm...nan nan, j'avais des trucs à lire. Je vais pas tarder à aller me coucher. Je viens d'avoir Monsieur Masataka au téléphone, je dois le voir très tôt demain."


Le travail n'attendait pas. Kano se mit derrière le siège de son frère et s'appuya sur lui.


"Hmm Aniki...repose toi un peu.Demain sera une rude journée, je me lève tôt aussi pour récupérer mes résultats d'examen, mais de ce côté là je ne m'inquiète pas, et l'après-midi je retourne au casino. D'ailleurs, j'aimerais que tu me rejoignes, ça fait longtemps que tu n'y as pas fait un saut ok?"


L'Oyabun soupira et se tint la tête. Parfois, il aurait aimé être un simple travailleur...Il se redressa et fit un hochement de tête en soupirant.

"Sinon, pour ton enfant ? Ça s'arrange ? Je pense que tu dois prendre tes responsabilités. Pas seulement pour la succession du clan, mais en tant qu'homme...tu as été le premier à m'enseigner qu'un homme doit assumer ses actes. Tu devrais réfléchir à votre avenir...à tous les trois je veux dire..."


Par tous les trois, il voulait dire, Cassandre, l'enfant et lui.. Le jeune Sugiura était à l'écoute de son frère et l'encourageait même dans sa paternité.

"Ouais on va le garder. Pour le reste on verra...en attendant, motus et bouche cousue, même vis-à-vis de Reira ok? Elle l'apprendra en temps venu ... pour le moment c'est trop tôt...et ...elle vit avec Akito...elle pourrait se trahir sans le vouloir..."

L'Oyabun se leva pour se retirer. Kano le suivit afin de se rendre en cuisine pour grignoter. A son âge, il était encore en pleine croissance. Tatsuki, quant à lui, monta dans sa chambre. Il se déshabilla et se glissa dans ses draps aux côtés d'Abel.Le lit était chaud. Cette chaleur s'amplifia lorsque le blond se colla à lui. Tatsuki l'observa pendant un moment...Il faisait tellement souffrir son amant...d'ailleurs, il faisait toujours souffrir son entourage, mais...il ne pouvait pas s'en empêcher. Était-il né pour être mauvais et détruire les autres ? Sans doute...
Malheureusement, il savait qu'il ferait encore et toujours souffrir son amant. C'était en lui... il avait déjà dit à Abel qu'il ne pourrait sans doute jamais changer. Son naturel revenait toujours au galop. Et, Abel le savait...mais pourtant, il lui avait dit qu'il accepterait ses côtés là...et il avait décidé de pardonner Tatsuki. Même si le yakuza s'était mis à genou en disant qu'il allait changer, il savait au fond ue ce n'était que pur mensonge.
Fatigué de ruminer, il finit par s'endormir. Il se leva vers 6 heures du matin, plus tôt que prévu mais tant pis. Il rejoint la salle de bain pour se laver et s'habilla sans faire un bruit. Abel avait besoin de repos.
Après avoir déjeuné, il quitta la résidence vers 8 heures.

_________________


Composition du clan Sugiura : Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Retour de voyage et nouvelle... (Kano, Abel, Cassy) TERMINE   Mar 12 Mai - 14:33

Abel dormit comme un loir. Il n’entendit même pas Tatsuki se lever et quitter la chambre pour aller travailler. Il ne se réveilla que vers les dix heures du matin. A défaut de serrer son homme contre lui, il prit l’oreiller de celui-ci et respira sa bonne odeur. La veille, l’Oyabun avait été prendre une douche. Son oreiller sentait le savon, celui à l’abricot. Cela fit légèrement sourire Abel, celui-ci connaissant les goûts de son amant en matière de fruits et l’abricot était l’un de ses préférés. Le grand blond passa une dizaine de minutes au lit, le temps de bien se réveiller. Il aurait aimé que les évènements de la veille se soient effacés de son esprit durant la nuit mais ce n’était malheureusement pas le cas. Il se sentait morose. L’avenir lui montrerait si cela pouvait changer, ou s’il allait être vraiment contraint à subir la paternité de son beau brun.

Abel finit par se lever. Il alla se laver et s’habilla. Il ouvrit ensuite les volets de la chambre. Durant quelques instants, il fut ébloui par la lumière du soleil. Il faisait beau dehors. Cela lui remonta un peu le moral. Sa journée serait au moins lumineuse. Le grand blond s’étira longuement puis se décida à descendre. Il ne chercha pas Tatsuki, sachant qu’il était déjà parti travailler. Il marcha tranquillement jusqu’aux cuisines, saluant les rares personnes qu’il croisait. Il se prépara un café et piocha dans les placards à la recherche de gâteaux. Il déjeuna seul et au calme, le regard rivé sur les jardins qu’il pouvait voir par la fenêtre. Comment allait se passer sa journée ? Sûrement mieux que la précédente. Cela ne pouvait pas être pire.

Son petit-déjeuner pris, le tueur fit la vaisselle puis repassa par la chambre pour prendre les diverses catalogues qu’il avait feuilletés la veille, avant que le coup de téléphone de Cassandre ne le dérange. Il alla ensuite s’installer dans le salon, devant la baie vitrée. Autant profiter du beau temps. La veille, il avait déjà fait une liste des meubles qu’il souhaitait voir dans le penthouse que Tatsuki et lui allaient acheter. Abel préférait se raccrocher à cela plutôt que penser à cet enfant qu’il allait mettre la pagaille dans sa vie. Il feuilleta les catalogues, nota les pages et quelques notes sur un papier, et compara aussi les prix. Même si Tatsuki ne serait pas contre le fait de dépenser une fortune pour la décoration de leur maison, Abel désirait faire attention. Et puis ce n’était pas parce que cela ne coûtait pas plusieurs millions de yens que cela devait être moche.

Ayant visité le penthouse, Abel voyait parfaitement où tel ou tel meuble pourrait aller. Il savait que Tatsuki n’aurait ni la patience ni le temps de s’occuper de cela donc il avait décidé de le faire lui-même. Par contre, l’Oyabun n’aurait pas intérêt à s’occuper de la chambre de son enfant s’il n’avait pas choisi avec Abel les meubles pour leur propre chambre à coucher. Le grand blond verrait cela d’un très mauvais œil. A vrai dire, il jalousait déjà cet enfant alors que celui-ci était toujours dans le ventre de sa mère et n’était pas prêt d’en sortir. C’était vraiment nul de sa part, il le savait très bien. Il faudrait donc qu’il trouve un moyen pour changer sa façon de penser, pour faire plaisir à Tatsuki. Qu’est-ce qu’il ne fallait pas faire par amour… Continuant ses recherches pour la décoration de leur future maison, Abel fut interrompu par l’arrivée de Kano. Par politesse, il le salua d'un simple signe de tête mais se replongea tout de suite dans ses catalogues. Il n’avait pas envie de parler à l’adolescent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kano Sugiura

avatar

Nombre de messages : 424
Age : 20
Sexe : Masculin
Sexualité : Indécis
Relation avec Kiba Tenkai
Métier : Étudiant et Shateïgashira du clan Sugiura
Frère de Tatsuki
Petit(e) Ami(e) : Une relation avec Kiba...
sérieuse ou pas ?
Date d'inscription : 21/02/2009

MessageSujet: Re: Retour de voyage et nouvelle... (Kano, Abel, Cassy) TERMINE   Mar 12 Mai - 17:02


Après avoir discuté avec son frère, Kano alla manger un peu avant d'aller dans sa chambre. Il n'avait pas envie de sortir, il se posa donc sur son lit afin de jouer aux jeux vidéos.
Le jeune homme avait beau avoir maintes responsabilités qu'il prenait au sérieux, il restait toujours un adolescent. Sa partie fut interrompue par un coup de téléphone sur son portable.

"Ouais ?...Oh c'est toi Mei...j'étais occupé ces temps-ci...hmm.. ouais ouais là tu me déranges...pff écoute on s'est bien amusés ensemble, c'était cool et jt'ai emmené à New York ! De quoi tu te plains ? ...Pff arrête de jacasser et passes à autre chose ! Tu me casses les couilles là !

L'adolescent raccrocha en levant les yeux en l'air et se remit aux jeux vidéos. Visiblement sa petite copine du moment n'étais plus que de l'histoire ancienne. Ce n'était pas plus sérieux que ça... La jeune fille s'était mise en tête que son voyage aux État-Unis rimait avec amour, alors qu'en réalité, ce n'était qu'un caprice du jeune yakuza. Il aurait même pu emmener n'importe qui à sa place...
Kano se conduisait comme un goujat avec ses conquêtes ; à croire que c'était de famille. Il finit par s'endormir tard dans la nuit, ce qui ne l'empêcha pas de se lever tôt.
Ce matin, il devait aller voir ses résultats d'examens, même s'il savait qu'il avait réussi. Son QI plus élevé que la moyenne lui permettait toujours de se classer dans les trois premiers. Quand il s'en donnait la peine, il était premier, quand il flemmardait, il se classait moins bien.
Levé à 8 heures, il n'eut pas le temps de croiser son frère. Il déjeuna en lisant le journal comme chaque matin. Contrairement à son frère, Kano aimait manger. Il aimait profiter de ce moment et prendre son temps en lisant ou en discutant.
Il quitta la maison au volant de sa voiture offerte par son frère vers 9 heures pour se rendre à son école. Kano avait eu 18 ans dans l'année et n'avait pas attendu pour avoir son permis, vu qu'il savait déjà conduire. Il était d'ailleurs le seul à l'avoir...logique vu son statut très spécial.
Il repassa à la résidence vers 11 heures. En rentrant, il croisa Abel qui était assis en train de feuilleter un magasine.
Le jeune adolescent sourit et alla le rejoindre. Il pensait ne trouver personne à cette heure-ci, mais ça serait sans doute amusant.

"Salut..."

Il alla s'asseoir face au blond qui ne sembla pas très ravit de le voir.

"Oh? Je ne sais pas si je dois être vexé ..."

Kano alluma une cigarette et pencha légèrement la tête afin de regarder le magasine que feuilletait le blond. Il esquissa ensuite un sourire.

"Hmm...je vois que c'est toi que te colles à la déco...venant de Tatsu ça ne m'étonne guère."

Bien entendu, Kano était au courant de leur projet. Il côtoyait assez leur avocat personnel pour avoir eu vent du dossier. De plus, son frère ne lui avait pas caché. S'il emménageait ailleurs, il serait moins souvent à la résidence ; mais plus important, il avait donné les clefs de son loft à Kano, pour éviter à son frère d'acheter son appartement. Lui aussi avait soif de liberté et d'indépendance parfois. Il aurait donc un pied à terre lorsqu'il ne voudrait pas dormir à la résidence familiale... Ça arrangeait aussi Tatsuki qui était assuré que l'appartement de son frère serait surveillé.
Kano fumait lentement sa cigarette et fixa Abel d'un œil rieur.


"Je pensais que tu aurais plus de mal à accepter l'enfant de Tatsuki...ou plutôt qu'il ait un enfant avec Cette femme...mais ça a l'air d'aller...même si les choses vont changer..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Retour de voyage et nouvelle... (Kano, Abel, Cassy) TERMINE   Mar 12 Mai - 17:54

"Hmm...je vois que c'est toi qui te colles à la déco...venant de Tatsu ça ne m'étonne guère."

Vu que Kano s’était assis et avait allumé une cigarette, il allait sûrement rester tenir compagnie à Abel. Quelle chance… Le blond avait besoin d’être seul et, même s’il avait eu besoin de compagnie, il aurait choisi n’importe qui sauf Kano. Rien que voir la tête de ce petit con agaçait le tueur. S’il n’avait pas été le frère de Tatsuki, il ne se serait pas gêné pour le gifler pour lui remettre les idées en place et le considérer avec plus de respect. Abel était tout de même son ainé. Ce n’était pas parce que l’adolescent avait un QI supérieur à la moyenne qu’il devait se sentir obligé de rabaisser Abel et de le considérer comme un moins que rien.

"Je pensais que tu aurais plus de mal à accepter l'enfant de Tatsuki...ou plutôt qu'il ait un enfant avec Cette femme...mais ça a l'air d'aller...même si les choses vont changer..."

Abel fit mine de ne pas entendre. Kano prenait plaisir à appuyer là où cela faisait mal. Depuis le début en fait. Il n’avait jamais joué le gentil petit ange avec l’amant de son frère. Il avait tout de suite été désagréable et lui avait mené la vie dure. Abel commençait à s’y faire, même s’il aimerait que cela cesse. Dommage que Kano ne parte pas en voyage plus souvent et plus longtemps. Les choses avaient été mieux lorsqu’il avait été en Angleterre pour ses études. Dire que c’était Abel qui avait demandé à Tatsuki de le ramener au Japon. Mais c’était du temps où il s’imaginait Kano comme un gentil adolescent. Il était tombé de haut lorsqu’il s’était rendu compte du contraire.

Le blond continua de consulter les magazines. Il était rendu aux articles de salle de bain. Pour cette pièce, il avait envie de faire quelques folies pour une fois. Pourquoi pas un bain à remous ou bien un jacuzzi ? Ou même les deux en même temps ? Quoique le bain à remous ressemblait au jacuzzi… Abel demanderait sûrement son avis à Tatsuki pour cela, lorsque celui-ci aurait moins de travail donc un peu de temps à lui consacrer, s’il n’allait pas voir Cassandre à la place… Et voilà qu’Abel repensait à elle et à l’enfant. C’était de la faute à Kano ça ! Le grand blond releva légèrement la tête pour voir que l’adolescent était toujours là, cigarette à la bouche et ce petit sourire satisfait sur le visage. Une véritable tête à claque.


« Quoi ? Tu as envie de faire ta langue de vipère, comme d’habitude ? Va s’y, dis ce que tu as à dire si ça peut te faire plaisir… »

Abel ne prenait plus vraiment de gants pour parler à Kano. Il le détestait et cela ne changerait plus. C’était un peu la guerre entre eux. Et, pratiquement à chaque bataille, le tueur n’en sortait pas vraiment vainqueur. Il fallait dire qu’il se retenait un peu, sachant que l’insolent pourrait tout répéter à son frère et que Tatsuki allait sûrement s’énerver. Abel se devait donc de subir le frère de son amant, et bientôt ce serait son enfant. Il n’était vraiment pas gâté niveau famille. Il avait hâte de partir de la résidence pour aller vivre dans le quartier Ginza. Là-bas au moins il n’y aurait pas Kano pour venir lui pourrir ses moments de calme. Il pourrait rester seul toute la journée à la maison sans être embêté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kano Sugiura

avatar

Nombre de messages : 424
Age : 20
Sexe : Masculin
Sexualité : Indécis
Relation avec Kiba Tenkai
Métier : Étudiant et Shateïgashira du clan Sugiura
Frère de Tatsuki
Petit(e) Ami(e) : Une relation avec Kiba...
sérieuse ou pas ?
Date d'inscription : 21/02/2009

MessageSujet: Re: Retour de voyage et nouvelle... (Kano, Abel, Cassy) TERMINE   Mar 12 Mai - 19:45


Abel feint de ne pas entendre Kano. Il continuait à feuilleter son magasine.
Cela ne gêna pas le moins du monde le jeune yakuza qui resta tranquillement à fumer et à le regarder. Sans doute gêné par le poids de ce regard, Abel se décida à parler..


« Quoi ? Tu as envie de faire ta langue de vipère, comme d’habitude ? Va s’y, dis ce que tu as à dire si ça peut te faire plaisir… »

Kano sourit. Abel commençait à s'énerver. Il avait donc touché un point sensible, le pauvre home ne voulait pas voir la vérité en face. Kano était certes perfide et moqueur, mais pour une fois, il disait la vérité. Le jeune homme croisa les jambes et leva la tête en prenant toujours ses airs supérieurs.


"Tsk...langue de vipère tu dis ? Je rêve...
Est-ce la peine qui altère ton jugement ou veux-tu refuser de voir la réalité en face ?"


Abel avait beau haïr Kano, il savait au fond qu'il n'avait pas tord. Qu'il le veuille ou non, les choses changeraient. Alors, c'était sans doute parce que cela sortait de la bouche du jeune homme que le blond ne voulait pas l'entendre. Le jeune Sugiura se leva et marcha jusqu'à la fenêtre pour regarder de hors...mêmes habitudes que son frère décidément.


"Je sais que tu me hais...mais comme je te l'ai dit dans le passé...je ne te hais pas, mais je ne t'aime pas...mais il faut que tu te rendes à l'évidence Abel.
Tes affaires de couple ne me regardent pas...Mais l'état de mon frère, si...
Et je ne veux pas qu'il souffre davantage qu'il ne souffre déjà.


C'était sans doute égoïste de sa part, mais Kano pensait d'abord aux intérêts de Tatsuki. Si en plus de ce problème d'enfant, il devait faire face à des problèmes supplémentaires avec Abel qui essaierait de s'interposer entre son fils et lui, à coup sûr il craquerait.
Et à long terme, il y aurait sans doute des répercussions de sa vie privée si compliquée dans sa vie professionnelle. Kano regardait toujours dehors ; inutile de voir le visage d'Abel.


"J'imagine bien ce que tu ressens...Toute ma vie j'ai ressenti cela... Tu crois enfin être heureux et que tout va bien, mais il y a toujours un événement qui vient s'interposer..."

Pour une fois, le jeune homme était sincère...Que le blond le croit ou non, peu importe. En même temps, on ne savait jamais quand il l'était.
Il se parlait à lui-même en fait et tout haut. Il ressentait toujours ce sentiment là...En ce moment, tout se passait à peu près bien, surtout avec son frère. Il chérissait ces moments, et il voulait surtout faire en sorte qu'il dure.
Le jeune yakuza se retourna et passa sa main dans les cheveux en souriant.


"Je fais un piètre moraliste Abel...mais on a un point en commun tous les deux...et oui, c'est difficile à croire !"


Kano éclata de rire.

"On aime Tsuki tous les deux...mais lui et moi avons quelque chose en plus : les liens du sang. Chez certains ça ne veut rien dire je sais ...dans beaucoup de famille d'ailleurs, les liens du sang sont à la base de conflits...
Bref... les liens du sang son très importants pour Aniki.
Son fils sera sa vie. Si tu l'aimes tant que ça, tu dois tout accepter. Pour lui et pour son clan.


C'était facile à dire et toujours très égoïste, mais peu importe. C'était un trait des Sugiura. Kano croisa les bras et fixa le blond qui était toujours assis dos à lui. Il ne voyait pas son visage, mais il devinait aisément son expression.

"Même le pire pour toi..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Retour de voyage et nouvelle... (Kano, Abel, Cassy) TERMINE   Mar 12 Mai - 22:10

"Je sais que tu me hais...mais comme je te l'ai dit dans le passé...je ne te hais pas, mais je ne t'aime pas...mais il faut que tu te rendes à l'évidence Abel.
Tes affaires de couple ne me regardent pas...Mais l'état de mon frère, si...
Et je ne veux pas qu'il souffre davantage qu'il ne souffre déjà."


Abel ne croyait pas Kano. Il était vrai que Tatsuki avait quelques problèmes en ce moment, mais il ne souffrait pas. Enfin, si jamais il souffrait, il ne le montrait pas, comme toujours. Peut-être allait-il mal à cause de ses problèmes de santé, à cause des problèmes avec Hidekazu, à cause de cette histoire d’enfant, à cause de l’affaire que lui avait volée Cassandre, et on en passait. Et Abel qui ne trouvait rien de mieux que de craquer la veille… Mais c’était tout de même justifié ! Il était heureux dans son couple et bientôt, un enfant allait venir tout perturber et peut-être lui voler sa place dans le cœur de Tatsuki. Le blond ne voulait pas que son amant le laisse tomber juste pour passer du temps avec son fils ou sa fille. Il aimerait vivre cette aventure à deux et ne pas être tenu à l’écart. Or, c’était ce qui s’était produit la veille et qui se reproduirait sûrement par la suite.

"J'imagine bien ce que tu ressens...Toute ma vie j'ai ressenti cela... Tu crois enfin être heureux et que tout va bien, mais il y a toujours un événement qui vient s'interposer... Je fais un piètre moraliste Abel...mais on a un point en commun tous les deux...et oui, c'est difficile à croire !"

Il ne fallait pas être psychologue pour savoir que c’était ce qui dérangeait Abel. Par contre, il avait du mal à croire Kano lorsqu’il avouait être dans le même cas que lui. L’adolescent avait une belle vie. Il avait fait ses études à l’étranger, passait ses examens haut la main, obtenait tout ce qu’il voulait… En y réfléchissant bien, Abel se dit que cette remarque était contre lui. Etait-il l’un des évènements qui étaient entrés dans la vie de Kano et qui avaient gâché son bonheur ? Là encore il ne fallait pas être psychologue pour voir que l’adolescent tenait énormément à son frère. Les deux passaient beaucoup de temps ensemble, parlaient affaire, se confiaient entre eux… Kano voyait-il Abel comme quelqu’un empiétant sur ses plate-bornes ? Si c’était le cas, c’était vraiment idiot. Le grand blond n’était pas possessif à ce point. Tatsuki avait le droit de passer autant de temps qu’il le voulait avec sa famille… à part avec cet enfant. Ce dernier risquait d’être plus important aux yeux de l’Oyabun que son amant.

"On aime Tsuki tous les deux...mais lui et moi avons quelque chose en plus : les liens du sang. Chez certains ça ne veut rien dire je sais ...dans beaucoup de familles d'ailleurs, les liens du sang sont à la base de conflits...
Bref... les liens du sang sont très importants pour Aniki.
Son fils sera sa vie. Si tu l'aimes tant que ça, tu dois tout accepter. Pour lui et pour son clan… Même le pire pour toi..."


Abel avait refermé le catalogue qu’il avait sur les genoux et écouté Kano. Accepter le pire par amour pour Tatsuki ? Pour le tueur, le pire serait que son fiancé et Cassandre se rapprochent et retournent ensemble, pour former une belle petite famille. Il savait que le yakuza l’aimait mais que serait-il capable de faire pour que son enfant soit heureux ? Retournerait-il avec l’Américaine si jamais son enfant lui demandait de vivre avec son père et sa mère ? Il allait vraiment falloir qu’Abel trouve un moyen pour que cela n’arrive pas. Il avait déjà sa petite idée sur la question. Changer sa façon de penser à Tatsuki serait sûrement impossible. Par contre, pour ce qui était de Cassandre, ce ne devait pas être le cas. Abel allait donc s’occuper d’elle pour être sûr qu’après, elle ne lui vole pas son fiancé. Il était prêt à tout, même à se montrer manipulateur…

« J’ai accepté beaucoup de choses par amour. Ne va pas croire que je vais tout laisser tomber maintenant. Je l’aime et je souhaite vraiment faire ma vie avec lui. » avoua t-il en se tournant pour regarder Kano.

Depuis qu’il était avec Tatsuki, Abel avait dû accepter tellement de choses. Il y avait par exemple eu cette relation étrange avec Hidekazu. Il l’avait acceptée longtemps, avant de dire stop. Mais, avant tout, il avait accepté Tatsuki comme il était, avec ses qualités et ses défauts, comme ce caractère lunatique et imprévisible, son côté égoïste, le mal qu’il pouvait faire avec des mots, des gestes, des décisions… Comme un idiot, il continuait d’aimer Tatsuki, malgré tout. L’Oyabun lui avait apporté et lui apportait toujours tellement de belles choses aussi. Il savait être doux, tendre, attentionné, généreux… Si le yakuza perdait toutes ces qualités, peut-être que là Abel commencerait à ne plus l’aimer. Mais pas avant.


« Hmm… En parlant de liens du sang, j’ai remarqué que vous passiez tous les deux beaucoup de temps ensemble ces derniers temps. C’est bien… Je ne dis pas ça pour être gentil mais je sais que ça fait plaisir à Tatsuki de passer du temps avec toi. Vous rattrapez un peu le temps perdu. Et puis vous devez être très bons en affaire ensemble. Deux Sugiura ensemble, on ne doit pas vous refuser grand-chose. »

Abel esquissa un vrai mais léger sourire. Même s’il détestait Kano, il ne pouvait pas nier que la présence de celui-ci aux côtés de Tatsuki était une bonne chose. L’Oyabun était fier de son petit frère. En serait-il de même avec son fils ? Abel allait devoir s’y faire. En tout cas, il allait tout tenter pour que tout se passe bien et que son fiancé ne le délaisse pas. Il ne voulait pas être mis de côté. Si Tatsuki acceptait de le faire participer à tout cela, de lui faire partager ce moment de sa vie, peut-être qu’Abel se sentirait mieux. Le grand blond s’était un peu remis du choc de la veille. Il avait les idées plus claires. Il pensait à beaucoup de choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kano Sugiura

avatar

Nombre de messages : 424
Age : 20
Sexe : Masculin
Sexualité : Indécis
Relation avec Kiba Tenkai
Métier : Étudiant et Shateïgashira du clan Sugiura
Frère de Tatsuki
Petit(e) Ami(e) : Une relation avec Kiba...
sérieuse ou pas ?
Date d'inscription : 21/02/2009

MessageSujet: Re: Retour de voyage et nouvelle... (Kano, Abel, Cassy) TERMINE   Mer 13 Mai - 11:46


« J’ai accepté beaucoup de choses par amour. Ne va pas croire que je vais tout laisser tomber maintenant. Je l’aime et je souhaite vraiment faire ma vie avec lui. »


Kano soutint le regard d'Abel sans sourciller. Le blond avait donc décidé de lutte coûte que coûte, et c'était tout à son honneur, mais il ne se sous-estimait sans doute l'impact qu'aurait le nouveau-né dans leur couple.
Le jeune Sugiura resta bras croisés à le fixer.

« Hmm… En parlant de liens du sang, j’ai remarqué que vous passiez tous les deux beaucoup de temps ensemble ces derniers temps. C’est bien… Je ne dis pas ça pour être gentil mais je sais que ça fait plaisir à Tatsuki de passer du temps avec toi. Vous rattrapez un peu le temps perdu. Et puis vous devez être très bons en affaire ensemble. Deux Sugiura ensemble, on ne doit pas vous refuser grand-chose. »

Tentative désespérée de passer de la pommade ? Ou simple constat débile ? Bien évidemment qu'ils passaient plus de temps ensemble, maintenant que Kano était diplômé et qu'il avait pris ses fonctions officielles au sein du clan.
Il allait entré à l'université certes, mais il disposerait tout de même de plus de temps... Aussi, il avait passé le plus clair de son temps en Angleterre loin de son frère, voilà pourquoi aujourd'hui, ils passaient beaucoup plus de temps ensemble. Et ce n'était pas fini, Kano en voudrait plus. Il ferait en sorte que ça arrive.
Le jeune adolescent ne prit même pas la peine de répondre à cela.
Par contre, il décida de revenir sur les premiers mots d'Abel, concernant son couple. Kano s'appuya contre la fenêtre, avant d'applaudir ironiquement l'amant de son frère.


"Oh? Que tu es altruiste, euh je veux dire égoïste... ou alors pathétique, je ne sais pas quel adjectif conviendrait le mieux...j'écoute depuis tout à l'heure ton ramassis de connerie et pourtant...rien!"


Kano s'approcha ensuite du blond.


"Tu es si désespéré que cela pour mettre ta fierté de côté et accepter toutes les crasses de mon frère ? Bien... j'imagine qu'il doit assurer au lit et par son mauvais caractère pour que tu t'accroches comme une femme à lui... Mais je te préviens, c'est loin d'être terminé et tu finiras par y laisser des plumes...Mon frère ne changera pas...enfin...si, il changera mais pas pour toi..."


Le jeune homme petit sourire aux lèvres resta debout face à Abel qui était toujours assis. Il le regarda d'un air dédaigneux.
Kano voulait faire comprendre à Abel qu'il ne restait que l'amant de son frère ; c'était une position confortable certes, mais pour combien de temps ? Et la question était surtout, son poids par rapport à d'autres personnes...par exemple, les membres de la famille de l'Oyabun et surtout son enfant. Abel restait un étranger...


"Au cas où tu es trop bête pour comprendre, Tatsuki n'est pas homo...il est bi, cela veut donc dire que quoi qu'il se passe, il reste attiré par les femmes et tôt ou tard, son instinct reviendra à la normale. Voilà ce que vous différencie"

Abel était 100% homosexuel, il n'y avait donc aucune chance pour qu'il cède un jour au plaisir de la femme ; Tatsuki par contre éprouvait toujours du désir pour la gente féminine. C'était d'ailleurs le problème avec les bisexuel, qui faisaient leur vie en général avec des femmes.


"Si tu aimes mon frère, tu n'agiras pas égoïstement en voulant le garder pour toi, mais tu feras en sorte qu'il soit heureux avec son enfant. Son bonheur passera par celui de son enfant qui aura besoin de sa MÈRE et de son père...Et non d'un couple homosexuel ! Et je ne parle pas des intérêts de nos clans.
Pourquoi je te dis cela ? Je n'en sais rien...peut-être parce que je ne te déteste pas tant que ça et que je veuille t'éviter de subir un jour le revers de la médaille, et que Tatsuki te haïsse...
Tsk...si tu joues le boulet, tu finiras par l'exaspérer."


Kano devenu moraliste et bienveillant ? Peut-être...il conseillait à Abel d'essayer de regarder un peu plus loin que le bout de son nez et de voir à long terme. Si à cause de lui, le jeune Oyabun se retrouvait tirailler et ne puisse pas agir au mieux pour le bonheur de son enfant, il lui en voudrait inextricablement un jour... De plus, son frère subissait : d'un côté son enfant, de l'autre la mère de son enfant et enfin,Abel. Il fallait satisfaire tout le monde...

"Et après tout...si tu l'aimes tu dois avoir confiance en lui non ? Je ne sais pas si tu crois au destin, mais si votre destin est de faire votre vie ensemble, ça se fera, dans le cas contraire, tu ne pourras nullement lutter... "


Une épreuve de plus pour tester leur couple ? Aux yeux de Kano, leur couple ne durerait pas dans le temps, mais seul l'avenir le dira.

"Ce serait mentir de dire qu'il n'a pas de sentiments pour toi, je le reconnais...mais ne penses-tu pas qu'il se serait abstenu de te faire tout ce qu'il t'a fait si tu étais le réel amour de sa vie ? Après tout, on ne trompe pas et on ne malmène pas sa moitié hein?
Qu'en dis-tu ? Vas-tu voir la vérité en face ou vas-tu lui trouver éternellement des excuses?"


Le jeune homme s'assit face à Abel et attendit avec impatience sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Retour de voyage et nouvelle... (Kano, Abel, Cassy) TERMINE   Mer 13 Mai - 13:01

"Oh? Que tu es altruiste, euh je veux dire égoïste... ou alors pathétique, je ne sais pas quel adjectif conviendrait le mieux...j'écoute depuis tout à l'heure ton ramassis de connerie et pourtant...rien!"

Abel prit sur lui. Il détestait Kano, au point de vouloir le frapper pour le faire taire. Mais, s’il le faisait, il aurait des problèmes avec Tatsuki. Or, c’était tout ce qu’il ne voulait pas. L’adolescent avait beau l’insulter, le grand blond s’en fichait. Il aimait l’Oyabun et s’imaginait vraiment faire sa vie avec lui. Leur couple avait traversé beaucoup de problèmes. Ils étaient armés contre tout maintenant. Abel était sûr de son choix et voyait Tatsuki comme l’homme de sa vie. Le yakuza avait beau avoir un sale caractère, cela ne changerait rien. Par amour, il fallait tout accepter. Abel avait confiance en son amant. Il savait que maintenant, c’était du sérieux, que Tatsuki ne le tromperait plus. Il était vrai que cet enfant allait causer pas mal de problèmes mais Abel y ferait face et se battrait pour rester avec Tatsuki. Le Kumicho était heureux avec lui et ne le serait jamais entièrement avec Cassandre. Ce n’était pas la peine qu’elle retente quelque chose…

"Tu es si désespéré que cela pour mettre ta fierté de côté et accepter toutes les crasses de mon frère ? Bien... j'imagine qu'il doit assurer au lit et par son mauvais caractère pour que tu t'accroches comme une femme à lui... Mais je te préviens, c'est loin d'être terminé et tu finiras par y laisser des plumes...Mon frère ne changera pas...enfin...si, il changera mais pas pour toi..."

Abel savait ce qu’il en était. Tatsuki avait déjà changé pour lui. Il était devenu un peu moins égoïste et plus attentionné. Bien sûr, il allait sûrement encore changer avec l’arrivée de son enfant mais c’était normal, non ? Il fallait qu’il s’adapte au fait de devenir père. Il allait devoir faire plus attention lorsqu’il fumerait par exemple, ou bien devrait tenter de se libérer de temps à autre pour passer du temps avec son enfant. Ce dernier aurait plus besoin de la présence du yakuza qu’Abel. Le tueur était adulte. Il savait faire face à l’absence de son homme et au rythme de vie de celui-ci. Il n’était pas égoïste au point de ne pas comprendre certaines choses. Lui aussi allait devoir changer et s’adapter, même si la venue de cet enfant ne lui faisait pas plaisir. On ne pouvait malheureusement pas être toujours heureux dans la vie.

"Au cas où tu es trop bête pour comprendre, Tatsuki n'est pas homo...il est bi, cela veut donc dire que quoi qu'il se passe, il reste attiré par les femmes et tôt ou tard, son instinct reviendra à la normale. Voilà ce que vous différencie."

Son instinct… A croire que Kano parlait d’une bête. Et pourquoi parlait-il de revenir à la normale ? Pour lui, l’homosexualité était anormale ? C’était vraiment n’importe quoi. Qu’il garde ses réflexions d’homophobe pour lui. Abel ne se considérait pas comme fou ou malade. Il assumait son homosexualité. Il savait que Tatsuki n’était pas exactement comme lui, qu’il était aussi bien attiré par les femmes que par les hommes. Abel ne pouvait pas vraiment comprendre cela mais il faisait confiance à son fiancé. On pouvait rester fidèle à la personne qu’on aimait. On pouvait résister à la tentation d’aller voir ailleurs. Comme Kano le disait, Abel était homo. Mais est-ce que cela signifiait qu’il restait focalisé sur un seul homme qui était Tatsuki ? Ce n’était pas parce qu’il était amoureux et fidèle qu’il ne regardait pas les autres hommes qu’il pouvait croiser dans la rue. Mais il se contentait juste de toucher avec les yeux, pas avec les mains. Tatsuki pouvait en faire autant avec les femmes. Malheureusement, lorsqu’il regardait les femmes, ce n’était pas discret. Abel l’avait bien remarqué avec la masseuse qui s’était occupé de lui lors de leur séjour aux sources chaudes.

"Si tu aimes mon frère, tu n'agiras pas égoïstement en voulant le garder pour toi, mais tu feras en sorte qu'il soit heureux avec son enfant. Son bonheur passera par celui de son enfant qui aura besoin de sa MÈRE et de son père...Et non d'un couple homosexuel ! Et je ne parle pas des intérêts de nos clans.
Pourquoi je te dis cela ? Je n'en sais rien...peut-être parce que je ne te déteste pas tant que ça et que je veuille t'éviter de subir un jour le revers de la médaille, et que Tatsuki te haïsse...
Tsk...si tu joues le boulet, tu finiras par l'exaspérer."


Kano continuait de tenir des propos qui ne plaisaient pas à Abel. Un enfant pouvait être heureux dans un couple homosexuel. Il n’était pas obligé de vivre avec son père et sa mère. Il pouvait même tout aussi bien vivre avec un seul de ses parents et grandir normalement. C’était le cas d’Abel. Il avait grandi sans connaître son père et, pourtant, il n’était pas devenu fou ou différent des autres. L’enfant de Tatsuki pourrait tout aussi bien vivre avec Cassandre et son mari, ainsi qu’avec son père et son amant. Ce serait comme pour un enfant de divorcés. La garde alternée pourrait fonctionner. Par moment, cela serait sûrement difficile mais même avec des parents toujours ensemble il pouvait y avoir des problèmes. Et puis cela n’empêcherait pas Tatsuki et Cassandre de se voir seuls ensemble avec l’enfant si cela pouvait faire plaisir à ce dernier.

"Et après tout...si tu l'aimes tu dois avoir confiance en lui non ? Je ne sais pas si tu crois au destin, mais si votre destin est de faire votre vie ensemble, ça se fera, dans le cas contraire, tu ne pourras nullement lutter... "

Abel ne croyait pas vraiment au destin. Mais il se voyait vraiment faire sa vie avec Tatsuki. Et, si jamais l’Oyabun le laissait un jour tomber malgré ses efforts… Le blond ne préférait pas y penser. Il avait déjà assez souffert lors de leur dernière rupture. Vivre plus de six mois avec l’homme qu’on aime puis tout briser du jour au lendemain avait été un véritable calvaire. Deux mois d’enfer, durant lesquels d’autres problèmes étaient venus s’ajouter à sa dépression. Abel chassa ces mauvais souvenirs de son esprit. Tatsuki était revenu vers lui et s’était même mis à genou pour le récupérer. Cela prouvait qu’il tenait énormément à lui et qu’il se voyait vraiment faire sa vie avec lui. Cet enfant ne serait qu’une épreuve de plus pour prouver que leur couple était fait pour tenir.

"Ce serait mentir de dire qu'il n'a pas de sentiments pour toi, je le reconnais...mais ne penses-tu pas qu'il se serait abstenu de te faire tout ce qu'il t'a fait si tu étais le réel amour de sa vie ? Après tout, on ne trompe pas et on ne malmène pas sa moitié hein?
Qu'en dis-tu ? Vas-tu voir la vérité en face ou vas-tu lui trouver éternellement des excuses?"


Ces paroles étaient vraiment dures à entendre. Abel garda pourtant son calme. Son visage ne reflétait pas grand-chose. Il savait que Tatsuki avait fait de nombreuses bêtises et continuait d’en faire. Mais c’était en quelque sorte dans sa nature. Il appréciait par exemple beaucoup Kano. Pourtant, il n’avait pas hésité à l’envoyer en Angleterre contre son gré. Il aimait aussi beaucoup sa sœur, pourtant, il ne s’était pas opposé à son mariage avec Akito. Tatsuki agissait avant tout pour son clan et pensait ensuite à lui et aux autres. S’il avait décidé de garder cet enfant, c’était sans doute parce que celui-ci serait une bonne chose pour son clan. Si c’était un fils, il pourrait reprendre les affaires et rapprocherait le clan Sugiura de celui McKeller. Une union entre les deux familles mafieuses serait une bonne chose pour les affaires… Abel trouvait encore des excuses à Tatsuki, et alors ? Il l’aimait, on ne pouvait pas lui reprochait cela. Mais il pensait que Kano avait tord… Le tueur finit par se lever et s’avança vers l’adolescent qui s’était assis en face de lui. Il posa ses mains sur les accoudoirs du fauteuil et se pencha vers Kano en plongeant son regard dans le sien.

« Si jamais Tatsuki me quitte, je pourrai toujours aller avec toi. Tu lui ressembles beaucoup et, pour t’empêcher de dire des bêtises, je pourrai toujours te bâillonner. T’arracher la langue serait aussi une idée mais elle pourrait t’être utile pour autre chose… Hmm, rassure-moi, ton "joli petit cul" est toujours disponible pour me satisfaire, non ? »

Abel jouait la carte de la provocation en faisant référence aux paroles de Kano dans le commissariat. En même temps, en disant cela, il montrait que ses paroles ne l’avaient pas touché tant que cela. Il avait confiance en Tatsuki et l’aimait. Il ferait tout ce qui était en son pouvoir pour le garder. Il avait déjà quelques idées. L’Oyabun s’était longtemps accroché à lui et avait fait le premier pas pour qu’ils soient ensemble. C’était donc à Abel de faire en sorte que leur couple dure maintenant. Tatsuki avait longuement insisté pour qu’ils soient ensemble, le grand blond allait donc maintenant longuement insisté pour qu’ils restent ensemble. Chacun son tour donc… En tout cas, rabaisser Kano faisait du bien. Il le faisait passer pour un simple « joli petit cul » et pas pour un adolescent avec un QI supérieur à la moyenne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kano Sugiura

avatar

Nombre de messages : 424
Age : 20
Sexe : Masculin
Sexualité : Indécis
Relation avec Kiba Tenkai
Métier : Étudiant et Shateïgashira du clan Sugiura
Frère de Tatsuki
Petit(e) Ami(e) : Une relation avec Kiba...
sérieuse ou pas ?
Date d'inscription : 21/02/2009

MessageSujet: Re: Retour de voyage et nouvelle... (Kano, Abel, Cassy) TERMINE   Mer 13 Mai - 18:05


Abel qui était jusque là plutôt passif et attentif décida de réagir. Il se leva et se dirigea vers Kano. Il l'encercla ensuite avec ses mains en s'appuyant sur l'accoudoir, de façon à ne pas le laisser s'échapper. L'expression de son visage avait changé, il souriait étrangement.


« Si jamais Tatsuki me quitte, je pourrai toujours aller avec toi. Tu lui ressembles beaucoup et, pour t’empêcher de dire des bêtises, je pourrai toujours te bâillonner. T’arracher la langue serait aussi une idée mais elle pourrait t’être utile pour autre chose… Hmm, rassure-moi, ton "joli petit cul" est toujours disponible pour me satisfaire, non ? »

Alors Abel avait décidé de passer à la vitesse supérieure et de ne plus se laisser malmener. Il montrait une partie de sa personnalité très intéressante ; il était plus agressif. Sans doute poussé à bout par le jeune adolescent, il décida d'agir. Kano le fixa dans les yeux, mais sans sourire cette fois-ci. Il ne pouvait pas se dégager de son regard, étant donné qu'il l'encerclait sans lui laisser la possibilité de s'échapper.
Un peu agacé par ce revirement de situation, il poussa Abel et se leva en trombe.


"Tsk va te faire foutre espèce de foutu homo ! Tes couilles seront jamais à la hauteur pour culbuter un cul comme le mien!"

Pour une fois, Kano ne pu camoufler son agacement. Lui qui d'habitude arrivait à garder son calme et à se maitriser pour énerver encore plus les gens, avait tout simplement craqué et s'était laissé submergé par ses émotions. Une petite victoire du blond ?
Le jeune yakuza se dirigea vers une autre pièce, mais il ne voulut pas s'en aller tout de suite en y réfléchissant. Il se tourna vers Abel, en lui jetant un regard froid.


"Par contre quand mon grand frère t'aura plaqué, j'aurais aucune objection à ce que tu m'en tailles une...Après tout, ta queue avait bien réagit quand on s'était vu au commissariat non?"

Il esquissa ensuite un léger sourire et haussant les sourcils.

"La suite des événements risque d'être très intéressant, et je serai aux premières loges fais moi confiance...je serai également toujours là pour susurrer des conseils à MON frère...à ton avis, lequel de nous deux aura plus de poids?"

Il se passa ensuite la langue sur les lèvres en souriant toujours. Mais cette fois-ci, son sourire était déformé.

"J'ai hâte de commencer à jouer...filthy bum!"


Les hostilités étaient ouvertes...Kano avait-il déjà une idée?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Retour de voyage et nouvelle... (Kano, Abel, Cassy) TERMINE   Mer 13 Mai - 19:02

"Tsk va te faire foutre espèce de foutu homo ! Tes couilles seront jamais à la hauteur pour culbuter un cul comme le mien!"

Abel sourit, voyant qu’il était parvenu à agacer Kano. Il se laissa repousser, n’ayant de toute façon pas en tête de profiter de la situation. Apparemment, l’adolescent avait vraiment un problème avec les homosexuels. Etait-ce à cause de cette histoire avec Dan ? Ou bien était-il tout simplement homophobe ? Dans tous les cas, Abel détestait cela. Chacun avait le droit d’assumer son orientation sexuelle et chacun était différent. Homosexuel n’était pas synonyme de pervers, violeur, détraqué ou autre. Mais visiblement, Kano le considérait comme tel. C’était son droit, même s’il avait tord sur toute la ligne.

"Par contre quand mon grand frère t'aura plaqué, j'aurais aucune objection à ce que tu m'en tailles une...Après tout, ta queue avait bien réagit quand on s'était vu au commissariat non?"

Le grand blond ne répondit que par un sourire ironique. Tatsuki et Kano avaient la même façon crue de parler. De la part de l’Oyabun, cela ne gênait pas Abel. Par contre, venant de l’adolescent, c’était vulgaire et extrêmement agaçant, surtout qu’il évoquait un détail qu’aurait voulu oublier le tueur. Lorsqu’ils s’étaient retrouvés au commissariat, il n’avait eu aucune relation sexuelle depuis près de deux mois. Son malaise lié à sa légère claustrophobie n’avait rien arrangé. Alors, lorsqu’il avait senti la main de Kano sur son entrejambe, son corps avait réagi, alors que son esprit avait tenté de contenir ses ardeurs. Mais le parfum porté par l’adolescent avait légèrement empiré la situation, vu qu’il avait s’agi de celui que portait Tatsuki.

"La suite des événements risque d'être très intéressant, et je serai aux premières loges fais moi confiance...je serai également toujours là pour susurrer des conseils à MON frère...à ton avis, lequel de nous deux aura plus de poids?"

Abel tiqua un peu. Si Kano commençait à jouer de son influence sur Tatsuki, les choses allaient dégénérer. Ses paroles semblaient avoir beaucoup plus de poids que celles du tueur. La situation actuelle des choses allait tourner en la défaveur d’Abel si jamais Kano tentait quelque chose contre lui. L’Oyabun avait bien vu que son amant était réticent à ce qu’il ait cet enfant. Le petit con allait sûrement vouloir jouer sur cela. Il allait donc falloir qu’Abel s’adapte rapidement à la situation et se fasse à l’idée que cet enfant allait voir le jour et bouleverser leur vie de couple. Il allait devoir arranger les choses pour qu’elles tournent en sa faveur plus tard…

"J'ai hâte de commencer à jouer...filthy bum!"

« Tss, fais ce que tu veux. Je suis ravi de voir que tu vas me consacrer une partie de ton temps. Attention, je vais finir par croire que tu m’aimes. »

Apparemment, l’homosexualité était un sujet sensible et irritant pour Kano. Autant jouer là-dessus. Mais Abel s’arrêterait aux mots et n’irait pas jusqu’aux gestes. Cela lui apporterait des problèmes avec Tatsuki. De plus, il n’avait aucune envie de toucher cette petite vermine. Il ne voulait pas se salir… Bizarrement, Abel n’avait pas vraiment peur de ces menaces. Il savait que Kano avait plus de poids que lui sur les décisions de Tatsuki mais il désirait faire confiance à son amant. Si l’adolescent racontait des bêtises, l’Oyabun parviendrait à le découvrir. Il connaissait Abel depuis plus d’un an et cela faisait longtemps qu’ils vivaient ensemble. Il savait donc de quoi était capable ou non le grand blond.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kano Sugiura

avatar

Nombre de messages : 424
Age : 20
Sexe : Masculin
Sexualité : Indécis
Relation avec Kiba Tenkai
Métier : Étudiant et Shateïgashira du clan Sugiura
Frère de Tatsuki
Petit(e) Ami(e) : Une relation avec Kiba...
sérieuse ou pas ?
Date d'inscription : 21/02/2009

MessageSujet: Re: Retour de voyage et nouvelle... (Kano, Abel, Cassy) TERMINE   Mer 13 Mai - 20:25


Kano n'était pas du genre à aimer se faire marcher sur les pieds.Il n'était pas fairplay du tout, car après tout, c'était un bon échange de bons procédés. Il avait titillé Abel et Abel le titillait à son tour.
Le blond souriait mais allait vite déchanté. S'il mettait Kano en colère, il devrait s'armer au plus haut point.


« Tss, fais ce que tu veux. Je suis ravi de voir que tu vas me consacrer une partie de ton temps. Attention, je vais finir par croire que tu m’aimes. »

Le jeune Sugiura sourit et se passa la main dans les cheveux. Une habitude de famille...
Son passe-temps était d'emmerder les autres. Mais vu que le blond avait en tête de jouer au même jeu, Kano n'allait pas lâcher l'affaire. Ce jeu l'amusait de plus en plus...y aurait-il un vainqueur ? Quelles armes allaient-ils utiliser ? Jusqu'où iraient-ils? L'avenir le dira.
Tant de questions...

"Qui sait?"


Il pouffa de rire en haussant les sourcils.
Leur entrevue "amicale" fut interrompue par l’arrivée d’un invité. Un invité que le blond ne connaissait pas, mais que le jeune Sugiura connaissait très bien.
Kano fit un grand sourire et se dirigea vers lui pour lui serrer la main.


"Maître Kimura, que me vaut le plaisir de votre visite ? "

Ce bel homme était l’avocat de la famille Sugiura, ou plutôt l’un des nombreux avocat. Mais Akatsuki était l’homme de confiance de l’Oyabun. Alors que les autres avocats traitaient des affaires administratives et « légales », lui protégeait à la fois les intérêts financiers de biens de l’Oyabun, mais aussi les intérêts de la mafia. Il baignait dans les affaires privées du yakuza.

"Bonjour Kano-kun, je venais te prendre pour t’emmener au bureau de Tatsuki-sama. Il souhaiterais que nous discutions de certaines affaires. "

Kano acquiesça.

"Bien bien…je passe dans ma chambre chercher quelque chose et je reviens. Ca me permettra d’annoncer à Aniki que j’ai réussi mes examens haut la main ! "


"Félicitation ! Venant de toi, ça ne m’étonne pas."


Kano fit un grand sourire et quitta la pièce sans se retourner vers Abel. Qu’allait-il lui dire après tout ? Rien… Il se fichait maintenant du blond et préféra se consacrer à ses affaires. Le quart d'heure "récré" était passé.
Akatsuki Kimura se tourna ensuite vers Abel.



"Oh pardon, j’ai manqué de politesse"


Il s’approcha de lui et lui tendit la main pour la lui serrer.


"Enchanté, je suis Maître Kimura, avocat de la famille Sugiura…Je suppose que vous êtes monsieur Saalfield. Ça tombe bien, je devais vous voir."


Akatsuki était quelqu’un de sociable. Grand sourire aux lèvres, il savait mettre les gens à l’aise…le métier sans doute. L’avocat sortit ensuite de sa mallette en cuir une grande enveloppe cachetée qu'il tendit ensuite au blond.

"Tenez Abel-san, voici le contrat d’achat pour votre maison. Tatsuki-sama m’avait demandé d’examiner à la loupe les différentes clauses. Tout est réglé.
Tatsuki-sama a signé, il ne manque plus que votre signature et l’appartement est à vous."


Le yakuza avait donc accélérer les choses afin que le blond et lui acquière leur bien. Désormais, ils avaient acheté leur maison de rêve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Retour de voyage et nouvelle... (Kano, Abel, Cassy) TERMINE   Mer 13 Mai - 21:10

"Qui sait?"

Abel avait envie de gifler Kano. Il ne comprenait pas vraiment comment ils en étaient venus à se détester autant et à être rivaux. En plus, il trouvait cela très puéril de se disputer Tatsuki. Le blond avait trouvé la situation satisfaisante jusqu’ici. Lui voyait l’Oyabun dans l’intimité, passait du temps avec lui dans sa vie privée, tandis que Kano s’occupait des affaires avec son frère, et passait un peu de temps avec lui pour rattraper le temps perdu. Mais là, la guerre était déclarée. En s’attaquant directement à Kano, Abel était sûr de perdre. Il allait donc trouver d’autres idées pour se défendre. Il en avait déjà quelques unes en tête, en espérant qu’elles ne se retourneraient pas contre lui.

Un homme interrompit leur belle entrevue. Selon Kano, c’était Maître Kimura. Tatsuki lui en avait un peu parlé. Abel se demanda sérieusement si son amant choisissait les hommes et les femmes travaillant pour lui au physique. L’avocat était très bel homme. Il était jeune, classe, l’air sympathique et apparemment très respectueux. Il devait beaucoup séduire les gens avec son physique et son baratin d’avocat. On avait envie de lui donner le bon dieu sans confession. Abel se dit que cela ne le dérangeait pas. Si Tatsuki avait confiance en cet homme, c’était que celui-ci en valait la peine.


"Oh pardon, j’ai manqué de politesse… Enchanté, je suis Maître Kimura, avocat de la famille Sugiura…Je suppose que vous êtes monsieur Saalfield. Ça tombe bien, je devais vous voir."

Abel serra la main de l’avocat et le salua. Tatsuki lui avait apparemment parlé de son amant. Par contre, le grand blond fut surpris de savoir que Maître Kimura voulait le voir. Il le regarda silencieusement ouvrir sa mallette en cuir et en sortir une grande enveloppe cachetée. Abel la prit et eut les explications qui allaient avec. C’était le contrat d’achat de leur penthouse. Tatsuki n’avait pas tardé pour demander à son avocat de l’examiner et pour le signer. Après sa conversation avec Kano, il ne fallut pas plus pour lui remonter le moral. Il ne manquait plus que sa signature et la maison était à eux. Abel allait faire en sorte de la décorer rapidement pour pouvoir y emménager le plus vite possible. Il ne voulait plus vivre dans cette résidence où Kano vivait aussi.

« Merci beaucoup Maître Kimura. » remercia Abel en inclinant respectueusement la tête. « Sinon, Tatsuki vous a-t-il parlé de mon souci avec la justice ? Il m’a parlé de vous et m’a dit que vous seriez sûrement l’homme de la situation. »

Même si pour l’instant, Abel n’avait aucune nouvelle de la police, il désirait être sûr de ne pas aller en prison pour son port d’arme. Depuis sa sortie de prison, il se tenait bien tranquille et se rendait même une fois par semaine au commissariat pour pointer, comme on le lui avait demandé. Il ne voulait pas créer de vague, pour ne pas que la situation dégénère encore plus. Il espérait se sortir rapidement de cette histoire. Il avait confiance en Tatsuki, celui-ci ne le laisserait jamais aller en prison. Mais il désirait tout de même savoir si c’était Maître Kimura qui le représenterait et s’il avait déjà des pistes pour bien le défendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retour de voyage et nouvelle... (Kano, Abel, Cassy) TERMINE   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour de voyage et nouvelle... (Kano, Abel, Cassy) TERMINE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Retour d'un long voyage...
» Le voyage vers une nouvelle vie.
» BONNE NOUVELLE ! 21 JANVIER 09 RETOUR D'ARISTIDE EN HAITI !
» [UPTOBOX] Voyage au centre de la Terre 2 [DVDRiP]
» Nouvelle place de capitaine pirate disponible (le retour)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yuukoku, la ville aux deux visages... :: Les Quartiers Résidentiels :: Les Maisons :: Résidence familiale des Sugiura-
Sauter vers: