Yuukoku, la ville aux deux visages...


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sortie entre "amis"/ennemis (PV Cassy) (TERMINE)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Sortie entre "amis"/ennemis (PV Cassy) (TERMINE)   Ven 15 Mai - 22:34

Abel s’était réveillé tôt et n’était pas parvenu à se rendormir. Tatsuki était déjà parti travailler. Le blond n’eut donc pas envie de rester au lit. Il se leva et, après avoir pris une douche, descendit prendre son petit-déjeuner. Il était préoccupé depuis qu’il avait appris que son amant voulait garder l’enfant qu’il avait fait à Cassandre. De plus, Kano n’arrangeait en rien la situation. Il allait sûrement faire en sorte que Tatsuki le quitte. Abel avait beaucoup réfléchi à cela. Pour être sûr que son fiancé ne lui en veuille pas dans l’avenir, Abel allait devoir faire beaucoup d’efforts concernant cet enfant et tout faire pour s’y faire. De toute façon, maintenant que Tatsuki avait pris sa décision, on ne pouvait plus lui faire changer d’avis.

Le tueur avait eu plusieurs jours pour bien réfléchir à ce qu’il allait faire. Il fallait qu’il voie Cassandre. Il devait en quelque sorte se rapprocher d’elle, pour se faire à l’idée qu’elle serait la mère de l’enfant du jeune Kumicho mais aussi pour s’assurer qu’elle ne tenterait pas de le lui reprendre. Quel programme… Il fallait déjà qu’il trouve un prétexte pour l’appeler. Il se voyait mal lui dire « Salut Cassandre. J’ai peur que tu me piques mon mec donc je vais faire ami-ami avec toi pour éviter que ça se produise. En plus, pour faire plaisir à Tatsuki, il faut que j’accepte l’idée que t’aies couché avec lui et que tu lui aies fait un enfant qu’il souhaite garder. » Après avoir bien réfléchi, il prit son téléphone portable et composa le numéro de l’Américaine.


« Bonjour, Cassandre ? C’est Abel… J’aimerai savoir si vous étiez libre ce midi… Cela vous dit d’aller au restaurant ? Je vous invite… Le Ryuuguu, vous savez où il se trouve ?.. Hmm, d’accord. Je réserve pour midi et demi alors… D’accord, à tout à l’heure. »

Il raccrocha et soupira. Qu’est-ce qu’il ne fallait pas faire… Abel aimerait que Tatsuki apprenne tous les efforts qu’il faisait pour leur couple. Cela lui montrerait à quel point il l’aimait et quels sacrifices il était prêt à faire pour qu’ils restent ensemble. Là, il allait devoir fraterniser avec « l’ennemie ». Dire qu’il avait invité au restaurant la femme avec qui l’avait trompé Tatsuki. Il fallait vraiment qu’il redoute les actions de Kano pour faire cela. Quoiqu’il en soit, il allait devoir bien s’habiller. Le restaurant dans lequel ils allaient n’était pas l’un des plus luxueux de la ville mais il n’était pas mal non plus. Abel monta à l’étage pour trouver une tenue adéquate. Pas un costume mais tout de même quelque chose de classe.

Lorsque l’heure de partir arriva, le blond monta dans sa voiture et sortit de la résidence Sugiura. Une vingtaine de minutes plus tard, il se gara sur le parking du restaurant. Le Ryuuguu était un restaurant asiatique. Bien sûr, ce n’était pas original au Japon mais Abel s’était dit qu’avec leur physique occidental, cela aurait pu faire un contraste avec le cadre oriental. Il entra dans l’établissement et demanda si Cassandre était déjà là. Et, en effet, elle était déjà là. On le conduisit à la table où se trouvait la jeune femme puis on le laissa prendre place. Abel inclina légèrement la tête pour saluer Cassandre, puis s’assit en face d’elle. Comme toujours, elle était élégamment habillée.


« Vous êtes ravissante. » complimenta t-il, ne sachant pas quoi dire d’autre. « Je sais que vous avez beaucoup de travail. Merci d’être venue. »


Dernière édition par Abel Saalfield le Jeu 28 Mai - 12:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre McKeller
Modo
avatar

Nombre de messages : 752
Age : 27
Age : 23 ans
Sexe : Féminin
Sexualité : Bisexuelle
Métier : Oyabun du clan McKeller
(Sycophante à ses heures perdues...)
Petit(e) Ami(e) : Divorcée... donc, célibataire!
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Sortie entre "amis"/ennemis (PV Cassy) (TERMINE)   Sam 16 Mai - 6:11

Cassandre se levait toujours à la même heure, c'est à dire, six heures et demi du matin. Elle avait pris cette habitude depuis un bon moment, et cela ne la dérangeait plus tellement. Néanmoins, vu son nouvel état, la jeune femme faisait quelques efforts pour réguler son sommeil, et se couchait de ce fait plus tôt le soir maintenant. Elle se réveilla doucement, étira les bras et bailla jusqu'à chasser les dernières traces de sommeil. Ce matin, elle se sentait étrangement bien... Enfin, elle n'avait pas eu envie de vomir en posant le pied sur le sol au réveil. Elle passa une main dans ses cheveux blonds et les ébouriffa négligemment avant de se rendre à la salle de bain. Elle avait quelques affaires sur le feu aujourd'hui, mais depuis quelques temps, elle avait décidé de déléguer plus de fonctions à Gôro... Il faisait du très bon travail, et Cassandre avait confiance en lui. Elle prit donc une longue et chaude douche pour se réveiller complètement. Cassy se sentait moins angoissée, moins stressée depuis qu'elle avait réparti un peu plus les tâches entre les différents membres de son clan, et qu'elle avait admis qu'elle n'était pas surhumaine...

Une bonne heure plus tard, elle sortit enfin de la salle de bain, toute propre, toute sèche, toute coiffée. Vêtue d'un simple peignoir, elle se rendit dans son dressing, car vue la taille de son placard on ne pouvait plus appeler ça une penderie ou une armoire. Ne se sentant pas vraiment pressée, elle mit du temps à choisir sa tenue. D'habitude, elle n'était pas aussi superficielle, mais aujourd'hui, elle profitait de quelques heures de répit. Finalement, elle opta pour une robe courte, qui s'arrêtait un peu au dessus des genoux, d'un magnifique bleu roi. Le décolleté rond découvrait la blancheur ivoire de sa gorge, de sa poitrine mais aussi de ses épaules. Elle accompagna sa tenue d'un long collier fait de grosses pierres de tourmaline noire, qui descendait à peu près jusqu'à son sternum. Pour finir, elle enfila une paire de chaussures à talons de la même couleur que sa robe.

Il était près de huit heures et demi quand elle se rendit dans son bureau, dans l'aile droite de sa maison. Elle croisa Andrews et Léon, avec qui elle bavarda un peu sur quelques points puis se décida enfin à se mettre à travailler. Elle reçut à neuf heures Gôro, avec qui elle travailla une bonne partie de la matinée.

Alors qu'elle s'occupait de quelques affaires aux USA, son téléphone portable sonna. Peu de gens avait son numéro, et donc elle répondait rapidement quand ce dernier sonnait. Elle regarda son écran, et vit qu'il s'agissait d'Abel. Cassandre haussa un sourcil, surprise, et répondit. Ce dernier lui demandait si elle était libre pour un déjeuner au Ryuuguu à midi et demi. La jeune femme accepta la proposition, ne cherchant pas à savoir d'où venait cet élan d'amitié soudain chez Abel, et raccrocha.

Elle travailla jusqu'à midi moins dix avec Gôro, puis prit sa voiture pour se rendre au restaurant. L'américaine se faisait de moins en moins accompagner par ses gardes du corps. Elle leur était devenue plus secrète depuis quelques temps, et ses actions n'étaient plus aussi prévisibles qu'avant. Néanmoins, pour qu'ils ne restent pas trop inactifs, elle leur avait demandé de surveiller sa famille, et notamment sa jeune soeur qui commençait à faire quelques escapades nocturnes...

Cassandre arriva la première au restaurant. Abel avait réservé une table, et l'employé l'y conduisit. Le jeune homme ne tarda pas, et moins de dix minutes après sa propre arrivée, il vînt la rejoindre à la table, et la salua d'un signe de tête:

« Vous êtes ravissante. Je sais que vous avez beaucoup de travail. Merci d’être venue. »


L'américaine le remercia d'un hochement courtois de tête, un sourire doux collé aux lèvres. Elle prit alors la parole, et lui dit:

"Ce serait plutôt à moi de vous remercier de m'avoir invité. Il est vrai que j'ai été singulièrement surprise par votre appel et votre invitation..."

On leur apporta le menu. La jeune femme se mit à le feuilleter, parcourant la carte en diagonale. Elle n'avait pas spécialement faim, mais elle n'en était pas encore au point de ne baser son régime alimentaire sur une envie constante de fraises. Elle leva de nouveau son regard bleu-gris sur le jeune homme, et lui demanda alors avec un sourire:

"Auriez vous quelque chose à me demander Abel? Je sais que vous ne me portez pas dans votre coeur, et que cela doit vous coûter... Alors, pourrais je connaître la véritable raison de ce déjeuner?"

Autant y aller directement. Elle ne voulait pas voir Abel tourner autour du pot pendant trois plombes, et qu'ils aient des discussions creuses et des blancs tendus. Cassandre préférait le voir jouer la carte de la franchise...

_________________

Cassandre McKeller
Don't be kind with me. I'm not a stupid doll...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mllepauline4ever.blogspot.com
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Sortie entre "amis"/ennemis (PV Cassy) (TERMINE)   Sam 16 Mai - 12:19

"Ce serait plutôt à moi de vous remercier de m'avoir invité. Il est vrai que j'ai été singulièrement surprise par votre appel et votre invitation..."

A vrai dire, Abel avait été tout aussi surpris de voir avec quelle facilité il était parvenu à appeler Cassandre et à l’inviter à déjeuner. Cela lui coûtait, bien sûr, mais c’était pour la bonne cause. Il se devait de faire des sacrifices, beaucoup de sacrifices, pour pouvoir accepter cet enfant. Il aurait aimé que Tatsuki l’eut autorisé à rester lors des décisions avec Cassandre, ou alors qu’il demandât à ce qu’elle avorte. Cela n’aurait pas été la première fois qu’il aurait demandé cela à une femme. Vu qu’apparemment il avait beaucoup de faciliter à mettre enceinte une femme, cela n’aurait pas été difficile d’avoir recours à une mère porteuse et d’éviter à Abel de voir enceinte la femme avec qui son amant l’avait trompé.

"Auriez-vous quelque chose à me demander Abel? Je sais que vous ne me portez pas dans votre cœur, et que cela doit vous coûter... Alors, pourrais-je connaître la véritable raison de ce déjeuner?"

Abel posa le menu qu’on leur avait apporté et regarda Cassandre dans les yeux. Bien sûr, elle voulait des explications. Mais là, tout de suite, avant même qu’ils eurent commandé… Elle était rapide. Mais peut-être désirait-elle mettre tout de suite les choses au clair, pour savoir comment allait se passer ce déjeuner. Abel en avait déjà une petite idée. Il avait beaucoup réfléchi à ce qu’il pourrait dire ou faire. Il pensait connaître quelques côtés de Cassandre qui lui permettraient de bien se débrouiller pour arriver à ses fins. Vu que l’Américaine l’avait eu avec ses airs gentils, Abel allait en faire autant. Simple retour des choses. Ils pourraient sûrement être quittes, quoiqu’il y aurait toujours cette histoire d’enfant entre eux.

« On va dire que c’est ma thérapie pour me faire à l’idée que vous portez l’enfant de mon fiancé. » dit-il en reportant son attention sur le menu. Puis il releva les yeux. « Et puisque nous serons amenés à nous voir dans le futur, autant commencer maintenant. »

Ce n’était pas son genre d’avouer en quelque sorte ses faiblesses mais là, il était sincère. Il fallait qu’il accepte le fait que Tatsuki allait avoir un enfant avec Cassandre. En l’avouant, peut-être parviendrait-il à amadouer l’Américaine. A noter qu’il l’avait dit sans la regarder dans les yeux, comme s’il était gêné d’en parler. C’était le cas, mais c’était aussi une façon d’avoir plus de chance d’avoir la belle blonde dans sa poche. Quant au fait qu’il veuille la voir puisqu’ils y seraient de toute façon contraints à l’avenir, c’était tout aussi vrai. Il ne mentait pas. Cassandre désirait de la franchise, elle en avait. Abel était quelqu’un de franc, comme Tatsuki, sauf que lui savait envelopper les choses pour qu’elles passent mieux.

« Rassurez-vous, je ne vais pas vous demander d’avorter ou de quitter le pays. Tatsuki veut cet enfant. Je me dois donc d’accepter sa décision… J’espère juste que vous êtes sincère avec moi et que vous ne profiterez pas de la situation. »

Il plongea son regard dans les yeux bleu-gris de Cassandre pour lui faire comprendre qu’il était sérieux. Il s’était déjà fait avoir une fois et ne referait plus les mêmes bêtises. Cela devait se voir à son regard. La belle Américaine n’avait pas intérêt à jouer avec lui car cela ne marcherait pas. Ce n’était pas parce qu’elle était la mère de l’enfant de Tatsuki qu’elle pourrait manipuler Abel comme elle le souhaitait. Il était prêt à faire des efforts pour se rapprocher d’elle, qu’elle ne gâche pas tout une nouvelle fois. C’était en quelque sorte la deuxième et dernière chance que lui offrait Abel. Après, elle aurait beau lui retéléphoner, lui demander à nouveau à le voir, il ne viendrait pas. Il pouvait être gentil, mais il y avait des limites, surtout après avoir été trahi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre McKeller
Modo
avatar

Nombre de messages : 752
Age : 27
Age : 23 ans
Sexe : Féminin
Sexualité : Bisexuelle
Métier : Oyabun du clan McKeller
(Sycophante à ses heures perdues...)
Petit(e) Ami(e) : Divorcée... donc, célibataire!
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Sortie entre "amis"/ennemis (PV Cassy) (TERMINE)   Lun 18 Mai - 19:01

« On va dire que c’est ma thérapie pour me faire à l’idée que vous portez l’enfant de mon fiancé. Et puisque nous serons amenés à nous voir dans le futur, autant commencer maintenant. » lui dit le jeune homme sans la regarder. Après tout, à quoi Cassy s'attendait-elle? Qu'il l'invite simplement pour un brin de causette en toute amitié? Le problème, c'est qu'ils n'étaient pas amis, et cela aurait surement du mal à se faire, étant donné le peu de confiance qu'Abel accordait à la jolie blonde. Sans doute pensait-il que cet enfant était une feinte de l'américaine pour récupérer Tatsuki. Il était donc certain que l'ex tueur à gages allait rester sur ses gardes, même s'il semblait vouloir faire des efforts pour que tout s'arrange entre eux.

La jeune femme baissa les yeux sur le menu, qu'elle parcourait du regard sans le lire vraiment. Abel devait vraiment tenir énormément à Tatsuki pour accepter de se plier ainsi à toutes ses décisions. Le respect qu'elle avait envers le jeune homme augmenta encore un peu plus à cette pensée. A vrai dire, si leur histoire avait tournée autrement, elle n'aurait pas été sûre de pouvoir être aussi patiente que l'était Abel avec Tatsuki. Elle sourit doucement en pensant que Jack n'avait pas un aussi foutu caractère que le père de son enfant...

Abel reprit la parole, en lui lançant avec politesse: « Rassurez-vous, je ne vais pas vous demander d’avorter ou de quitter le pays. Tatsuki veut cet enfant. Je me dois donc d’accepter sa décision… J’espère juste que vous êtes sincère avec moi et que vous ne profiterez pas de la situation. » La future maman leva son regard bleu-gris sur le jeune homme blond, et hocha la tête avec douceur, signifiant par là qu'elle comprenait parfaitement ce qu'il attendait d'elle, et qu'elle ferait de son mieux pour y répondre. Elle sentait dans les paroles d'Abel, comme la notion d'une seconde chance qu'elle n'avait plus aucun droit de briser. Il est certain que le blond n'avait aucune garantie pour l'avenir de son couple et son propre avenir, mais la jeune femme ne voulait plus être responsable de son malheur... Du moins, elle ne voulait pas l'être directement, par le fait d'une entremise calculée de sa part. Cet enfant n'était que le fruit d'un hasard, d'une nuit dont elle n'avait pas imaginé les conséquences, ni la portée sur le long terme. Néanmoins, elle ne voulait pas que cette erreur soit un nouveau prix qu'Abel aurait à payer.

Un serveur vînt prendre leurs commandes. Cassandre qui n'avait toujours pas choisi, referma la carte et répondit mécaniquement, quand elle ne savait généralement pas quoi prendre dans un restaurant asiatique: "Menu sashimis-sushis avec une carafe d'eau, s'il vous plaît." Elle tendit le menu que le serveur lui reprit, et nota la commande d'Abel. La jeune femme ne voulait pas manger quelque chose de trop riche, étant donné qu'elle avait depuis quelques temps la fâcheuse manie de ne rien garder dans l'estomac, souvent trop indisposée par les odeurs.

Il y eut un court silence, un peu gêné entre eux, pendant lequel, Cassandre ne sut pas trop quoi dire. En réalité, elle se doutait fort bien qu'en réalité, Abel ne voyait d'elle que la marque encore trop fraîche de l'infidélité de Tatsuki. Elle croisa ses doigts sur la table, et lâcha enfin:

"Je sais que je n'ai pas toujours été très courtoise envers vous, mais je ferais en sorte maintenant de ne plus vous décevoir..."

Cassandre avait souvent rêvé de cette amitié qu'elle aurait pu nouer avec Abel, dans de meilleurs conditions... Aujourd'hui, cette possibilité se présentait de nouveau à elle, et l'américaine se jura qu'elle n'importunerait plus d'aucune manière le beau blond... Enfin, du moins, elle jura de tenir au mieux cette promesse.

Depuis cette entrevue avec Tatsuki, elle avait eu le temps de réfléchir quelques peu aux changements futurs à venir... Elle avait bien évidemment mis au courant Jack, qui n'avait pas vraiment apprécié cette surprise... Les deux jeunes gens s'étaient fâchés au téléphone, mais la jeune femme comprenait tout à fait la réaction de son mari. Ils s'étaient donc accordés un peu de temps chacun, pour y penser plus sérieusement. Pour sa part, il était tout à fait convenu pour Cassandre qu'elle garderait l'enfant... Jack, quant à lui, devait prendre la lourde décision d'élever un enfant qui n'était pas le sien avec la femme qu'il aimait, ou bien les abandonner tous les deux...

Elle passa une main nerveuse dans ses cheveux, à l'évocation mentale de cette dispute téléphonique, et une ombre passa dans son regard d'habitude si pétillant. Elle leva les yeux vers Abel, et lui demanda alors:

"Abel, j'aimerais que vous participiez à l'éducation de cet enfant... Je sais à quel point il est importun pour vous, mais je ne désire nullement que lui ou moi vous "volions la vedette" auprès de Tatsuki. J'espère que tout se passera pour le mieux, et je ne veux pas que vous soyez, d'une manière ou d'un autre, exclu de cette aventure... Vous en êtes, au contraire, un des principaux protagonistes..."

Cassandre le regarda droit dans les yeux. Elle s'exprimait avec franchise, mais ne savait absolument pas comment ses paroles allaient être interprétées auprès du jeune homme... Elle se mordilla nerveusement la lèvre inférieure...

_________________

Cassandre McKeller
Don't be kind with me. I'm not a stupid doll...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mllepauline4ever.blogspot.com
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Sortie entre "amis"/ennemis (PV Cassy) (TERMINE)   Lun 18 Mai - 21:13

Cassandre semblait comprendre ce qu’Abel attendait d’elle et l’acceptait. Le blond ne savait pas trop s’il devait y croire ou continuer à se méfier. Il préférait être sur ses gardes lorsque cela concernait la belle Américaine. Il était été très blessé de savoir qu’elle avait été à l’origine de sa séparation avec Tatsuki et que, maintenant, cela pouvait bien se reproduire avec cet enfant. Abel avait pensé qu’en retournant avec son amant, tout irait mieux qu’avant. Mais une mauvaise surprise était venue briser son petit rêve d’avenir heureux avec Tatsuki. Il se sentait vraiment exclu de cette histoire, même si maintenant, il le laissait moins paraître et tentait de prendre un peu de distance par rapport à cette histoire.

Un serveur vint prendre la commande des deux jeunes gens blonds. Cassandre prit un menu sashimis-sushis et Abel demanda la même chose. Il faisait bon dehors et il n’avait pas très envie de manger un plat chaud. Le serveur prit donc note et reprit les menus avant de partir en cuisine pour annoncer les nouvelles commandes. Suite à ce départ, un léger silence s’installa entre les deux têtes blondes. Abel joua un peu avec ses baguettes, les faisant rouler sous les doigts de sa main droite. Le restaurant était assez calme. Il n’y avait pas grand monde. Le tueur ne pouvait donc pas écouter la conversation de la table voisine pour s’occuper car il n’y avait personne. Heureusement, Cassandre prit la parole et Abel la regarda de nouveau dans les yeux pour l’écouter.


"Je sais que je n'ai pas toujours été très courtoise envers vous, mais je ferais en sorte maintenant de ne plus vous décevoir..."

Le grand blond acquiesça d’un simple signe de tête. Il espérait bien ne plus être déçu par l’Américaine. Cela ferait beaucoup sinon. Il désirait arranger les choses entre eux, pour être sûr qu’elle ne lui piquerait pas de nouveau Tatsuki mais aussi pour s’assurer que celui-ci ne le laisserait pas tomber en voyant qu’il ne faisait aucun effort pour accepter son enfant. Et puis, en dernière position, il faisait cela pour tenter de construire une amitié avec la belle blonde. Il ne savait pas comment l’expliquer mais, depuis le jour où ils s’étaient rencontrés dans ce cimetière, il n’avait pas pu s’empêcher de tomber sous son charme. Cassandre avait même profité de cette faiblesse. Ce n’était pas de l’amour mais Abel était tout de même attiré par elle, pour une raison inconnue.

C’était sans doute pour cela qu’il s’était laissé avoir si facilement la première fois. Il n’avait pas vraiment fait attention au fait qu’il avait affaire à une Oyabun, une chef de clan mafieux. Il lui avait plutôt semblé être en face d’une femme fragile affectée par la mort de son père et qui avait un poids énorme sur les épaules en ayant repris l’affaire familiale. Mais il s’était trompé sur toute la ligne et il était inutile de préciser que cela avait eu de fâcheuses répercutions, surtout sur son couple. Avec ses bêtises, Tatsuki l’avait trompé. Mais il continuait néanmoins à se dire qu’il n’était pas le seul fautif dans l’histoire. Ils étaient trois : Cassandre, Tatsuki et lui. Leurs bêtises mises bout à bout avaient dégradé la situation.


"Abel, j'aimerais que vous participiez à l'éducation de cet enfant... Je sais à quel point il est importun pour vous, mais je ne désire nullement que lui ou moi vous "volions la vedette" auprès de Tatsuki. J'espère que tout se passera pour le mieux, et je ne veux pas que vous soyez, d'une manière ou d'une autre, exclu de cette aventure... Vous en êtes, au contraire, un des principaux protagonistes..."

Abel fixa Cassandre dans les yeux. Elle était la première à vouloir l’incorporer entièrement dans cette histoire et surtout à lui demander de participer à l’éducation de l’enfant. Tatsuki n’avait pas été aussi loin. Il avait juste dit qu’Abel ferait partie de la vie de son enfant, sans trop s’étendre sur le sujet. Le grand blond s’était donc dit qu’aux yeux du fils ou de la fille de l’Oyabun, il ne serait que l’amant du père, qui serait peut-être là pour faire du babysitting. Mais Cassandre voyait tout autrement son rôle. Elle voulait vraiment qu’il participe à l’éducation. Abel en était touché, même s’il évita de trop le montrer. De plus, la belle Américaine assurait qu’elle ne voulait pas lui voler la vedette. C’était généreux de sa part.

« J’en serai ravi. » avoua t-il avec un léger sourire franc. « Mais il faudrait déjà savoir comment nous allons nous organiser lorsqu’il naîtra. Tatsuki n’a pas l’air de s’en soucier pour le moment mais à mes yeux, c’est important. Je pense qu’il faut déjà y réfléchir. La situation va être un peu compliquée. »

Abel disait clairement ce qu’il pensait. Tatsuki avait l’air sur un petit nuage lorsqu’il pensait à son enfant mais n’avait pas l’air de se soucier de l’avenir et des complications que cet enfant apporterait. Celui-ci n’aurait pas une vie normale. Il aurait en quelque sorte deux familles : Cassandre et Jack d’un côté et Tatsuki et Abel de l’autre, si tout se passait bien. Le grand blond avait peur que Kano soit à l’origine d’une nouvelle embrouille et que l’Oyabun retourne avec Cassandre. C’était donc pour cela qu’il préparait en quelque sorte le terrain avec la belle Américaine. S’il parvenait à la mettre dans sa poche, elle ne retournerait pas avec Tatsuki.

« Je sais que ça serait bien que nous en parlions tous les trois mais je risque d’être de nouveau mis de côté. Comment voyez-vous l’avenir ? Avec une sorte de garde alternée ou bien autre chose ? »

Abel faisait clairement comprendre qu’il n’avait pas aimé être mis à l’écart lors des décisions. Il savait très bien que c’était Tatsuki qui lui avait demandé de sortir et qu’il avait accepté, mais Cassandre aurait tout de même pu intervenir et montrer qu’elle souhaitait qu’Abel prenne part à la discussion. Or, elle ne l’avait pas fait. Le jeune tueur préférait donc parler de l’avenir seul avec l’Américaine. Il était sûr de ne pas se faire mettre à la porte et d’avoir des réponses car, avec Tatsuki, c’était impossible. Peut-être bien que la conversation devenait sérieuse trop rapidement mais Abel avait besoin de réponses et de connaître le point de vue de Cassandre. Il pourrait ainsi tenter de prévoir la réaction de Tatsuki et ses décisions, ainsi que cerner les intentions de la belle blonde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre McKeller
Modo
avatar

Nombre de messages : 752
Age : 27
Age : 23 ans
Sexe : Féminin
Sexualité : Bisexuelle
Métier : Oyabun du clan McKeller
(Sycophante à ses heures perdues...)
Petit(e) Ami(e) : Divorcée... donc, célibataire!
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Sortie entre "amis"/ennemis (PV Cassy) (TERMINE)   Lun 18 Mai - 22:20

« J’en serai ravi. Mais il faudrait déjà savoir comment nous allons nous organiser lorsqu’il naîtra. Tatsuki n’a pas l’air de s’en soucier pour le moment mais à mes yeux, c’est important. Je pense qu’il faut déjà y réfléchir. La situation va être un peu compliquée. »

La jeune femme hocha la tête, comprenant par là, les craintes du blond. Il était vrai que plusieurs idées avaient germé dans son esprit, quant à la meilleure éducation à donner à cet enfant à venir. Mais ce qu'avançait Abel était très juste: Tatsuki n'avait pas l'air préoccupé par une possible organisation. Bon, après tout, il avait ses affaires à gérer, et puis, l'annonce de cette naissance avait du le propulser sur un petit nuage. Ils n'avaient jamais eu sérieusement le temps d'en parler, mais elle savait que le yakuza rêvait d'être père. Néanmoins, il fallait commencer déjà à penser à l'avenir de l'enfant pour être sûr qu'il soit pleinement heureux et épanoui entre deux foyers...

Et puis, il est vrai que leurs situations respectives n'étaient pas des plus communes. Tout d'abord, il naîtrait dans le monde pourri de la mafia, entre un père roi du casino et une mère baronne de la drogue. Il serait, de plus, l'enfant le plus convoité et détesté par les autres kumichos puisque son héritage sera de posséder deux grandes puissances de Yuukoku... A ce rythme là, il était même prêt de mettre à bas Hidekazu... Enfin, il y avait cette situation familiale compliquée: Tatsuki et Cassandre ne s'aimaient pas, et avaient chacun une vie amoureuse respective. Ils ne collaient donc pas à tous les clichés bien-pensants de la jolie petite famille hétérosexuelle et heureuse, qui, de surcroît, a conçu ses enfants dans les liens sacrés du mariage.

Bref, cet enfant allait être entouré de l'amour de quatre parents aimants - Cassandre incluant bien évidemment Jack, même si elle ne connaissait pas encore sa réponse - mais cela serait pour lui autant un réel bonheur qu'un fardeau. Ce que la jeune femme ne voulait absolument pas, c'est que l'enfant se sente partagé, divisé, écartelé entre les deux couples dans un combat stérile.

« Je sais que ça serait bien que nous en parlions tous les trois mais je risque d’être de nouveau mis de côté. Comment voyez-vous l’avenir ? Avec une sorte de garde alternée ou bien autre chose ? » reprit Abel.

Cassandre comprit par là qu'il lui reprochait implicitement d'avoir été écarté de la conversation de la dernière fois. C'est vrai que cela n'avait pas du être très agréable pour lui. Néanmoins, elle se concentra bien rapidement sur le reste de la question du jeune blond, afin de lui exposer son point de vue:

"Je pensais effectivement à une garde partagée, mais avec bien évidemment des éléments stables et fixes dans sa vie. Il est hors de question que l'éducation de cet enfant diffère d'une famille à l'autre, sinon il perdra tous repères très facilement. Il n'est pas envisageable que l'un de nous quatre soit plus laxiste qu'un autre. Nous devons donc partir sur une base commune..."

La jeune femme s'interrompit un instant dans ses propositions, le serveur amenant leurs plats. Bien évidemment, Cassandre avait eu le temps de penser à tout cela, et était contrairement à Tatsuki, beaucoup plus terre à terre. Même s'il restait sept mois avant la naissance de ce petit être, il fallait d'ors et déjà songer à tout ces points techniques. Ils ne pouvaient décemment pas l'accueillir ainsi, dans une organisation des plus chaotiques. Elle reprit, avec cette même énergie, avalant quelques sashimis de temps en temps au passage:

"Je ne dis pas que ma conception est la meilleure, ou la plus adaptée, mais c'est celle qui me paraît la plus juste pour l'instant... Après, nous savons bien que ce que nous envisageons en théorie n'est jamais tout à fait applicable en pratique. Il y a toujours des éléments perturbateurs que nous n'avions pas envisagé... Enfin bref... Je pense que je vais encore cogiter là dessus sept bons mois... Mais toutes les propositions sont les bienvenues!"

Cassandre eut un charmant sourire. Cela lui faisait affreusement du bien de pouvoir discuter ainsi de tout ce qu'elle avait pu penser. Elle n'avait pas eu encore l'occasion d'en discuter avec Tatsuki, et Jack lui faisait la tête. Abel tombait donc à pic! Et puis, l'américaine préférait généralement réfléchir à voix haute, et avoir des interlocuteurs avisés comme le beau blond.

Les baguettes de bois claquaient doucement entre ses doigts fins et graciles. Elle sentait son coeur s'épanouir au fur et à mesure qu'elle discutait avec Abel. C'était étrange, elle avait ressenti la même chose la première fois qu'ils s'étaient parlés...

_________________

Cassandre McKeller
Don't be kind with me. I'm not a stupid doll...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mllepauline4ever.blogspot.com
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Sortie entre "amis"/ennemis (PV Cassy) (TERMINE)   Lun 18 Mai - 23:26

"Je pensais effectivement à une garde partagée, mais avec bien évidemment des éléments stables et fixes dans sa vie. Il est hors de question que l'éducation de cet enfant diffère d'une famille à l'autre, sinon il perdra tous repères très facilement. Il n'est pas envisageable que l'un de nous quatre soit plus laxiste qu'un autre. Nous devons donc partir sur une base commune..."

Abel acquiesça avant de remercier le serveur qui vint leur apporter leur repas. Il comprenait très bien le point de vue de Cassandre. Si l’un des deux couples acceptait une certaine chose alors que l’autre non, l’enfant serait déstabilisé. Le mieux serait d’en parler tous les quatre et d’établir en quelque sorte une liste des choses que l’enfant pourrait faire ou non. Bien sûr, il pourrait y avoir quelques points qui ne les mettraient pas d’accord tous les quatre et ils pourraient voir à diverger un peu de l’autre couple, sans toutefois faire de trop grandes différences. Abel ne savait pas trop ce qu’il valait en termes d’éducation vu que cela ne faisait que quelques mois qu’il s’imaginait père mais il essaierait de faire de son mieux. Par contre, il ne savait pas comment serait Tatsuki. Il le voyait papa gâteau mais aussi papa exigeant.

"Je ne dis pas que ma conception est la meilleure, ou la plus adaptée, mais c'est celle qui me paraît la plus juste pour l'instant... Après, nous savons bien que ce que nous envisageons en théorie n'est jamais tout à fait applicable en pratique. Il y a toujours des éléments perturbateurs que nous n'avions pas envisagés... Enfin bref... Je pense que je vais encore cogiter là dessus sept bons mois... Mais toutes les propositions sont les bienvenues!"

Le grand blond acquiesça une nouvelle fois et commença à manger. « Il y a toujours des éléments perturbateurs que nus n’avions pas envisagés »… Cassandre résumait très bien la situation dans laquelle se trouvait Abel. Il voyait cet enfant et le retour de l’Américaine dans sa vie comme des éléments perturbateurs. Mais, par la suite, il changerait sans doute d’avis. Il le fallait de toute façon pour faire plaisir à Tatsuki mais aussi pour se sentir bien. Si Abel se forçait à vivre avec l’Oyabun alors que cette situation lui déplaisait, il n’y avait aucun doute qu’il ne se sentirait pas bien et que leur couple n’allait pas tenir. Ce déjeuner avec Cassandre était vraiment une sorte de thérapie pour se faire aux évènements. De plus, il apprenait à la connaître et ils pouvaient parler tranquillement de l’avenir et de cet enfant, vu que Tatsuki semblait vraiment être sur son petit nuage et ne pas penser aux problèmes qui surviendraient une fois l’enfant né. En même temps, peut-être voyait-il cette naissance comme une bénédiction et un vrai bonheur comparé à tous les problèmes dont il devait faire face.

« Je partage le même point de vue que vous, même si je pense que quelques divergences ne pourraient pas faire de mal à l’enfant. Cela lui apprendra à s’adapter. »

Abel porta un sushi à sa bouche à l’aide des baguettes et le mangea. Il ne regrettait pas d’avoir choisi ce restaurant et surtout d’avoir invité Cassandre. Cela faisait un bien fou de parler de cet enfant et de l’avenir qui les attendait tous. Il ne se sentait ainsi plus exclu comme il en avait l’impression avec Tatsuki. Il lui semblait que l’Oyabun désirait vivre égoïstement cette aventure et donner peu d’importance à son amant puisque cet enfant serait le sien et pas celui du blond. A l’inverse, Cassandre lui demandait clairement de participer à l’éducation, ce que désirait Abel depuis le début. Si on lui avait demandé cela dès le premier jour, il ne se serait pas senti mal et délaissé, et il n’aurait pas craqué. Maintenant, cela allait tout de même un peu mieux, même s’il voulait que Tatsuki lui demande clairement d’être aussi le père de son enfant.

Néanmoins, Abel gardait ses distances et restait méfiant. Cassandre pouvait lui proposer cela juste pour semer le trouble dans son esprit et vouloir creuser un fossé entre Tatsuki et lui. D’un côté, cela faisait plaisir au tueur de pouvoir être en quelque sorte l’un des pères de cet enfant, mais de l’autre, il faisait attention aux réelles intentions de la belle Américaine. Peut-être ne cachait-elle rien mais, depuis le mauvais coup qu’elle lui avait fait, Abel préférait rester sur ses gardes. Il risquait gros dans cette histoire. Là, s’il y avait une nouvelle séparation, leur couple n'y survivrait certainement pas et il pourrait dire adieu à Tatsuki pour toujours. Or, il était sûr de lui et voulait faire sa vie avec lui, même si tout ne serait pas parfait et magnifique tous les jours.


« Que pense votre mari de tout cela ? Cela a dû lui faire un choc, n’est-ce pas ? »

Abel pensait pouvoir savoir ce que ressentait ce Jack. Ils étaient un peu dans le même cas, même si au moment de la conception de l’enfant, l’acteur ne devait pas être en couple avec Cassandre. Quoique… Dans l’histoire, peut-être que les deux Oyabun avaient rendu cocus l’amant de l’autre. Pourtant, Tatsuki avait eu l’air surpris d’apprendre le mariage de la belle Américaine, comme s’il ne savait pas qu’elle avait un petit ami. En fait, même si le mari de Cassandre était un célèbre acteur, Abel ne connaissait rien de lui. Il ne s’intéressait pas à la vie des stars et, pour être sincère, il ne connaissait pas vraiment ce Jack Seymour. Il se souvenait vaguement l’avoir vu dans un film mais cela s’arrêtait là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre McKeller
Modo
avatar

Nombre de messages : 752
Age : 27
Age : 23 ans
Sexe : Féminin
Sexualité : Bisexuelle
Métier : Oyabun du clan McKeller
(Sycophante à ses heures perdues...)
Petit(e) Ami(e) : Divorcée... donc, célibataire!
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Sortie entre "amis"/ennemis (PV Cassy) (TERMINE)   Mar 19 Mai - 7:10

La discussion allait bon train jusqu'à ce qu'Abel lui pose la question fatidique: « Que pense votre mari de tout cela ? Cela a dû lui faire un choc, n’est-ce pas ? ». La jeune femme fut de nouveau troublée, et son regard se fit triste et lointain. Elle se mordilla légèrement la lèvre inférieure, avant de reposer ses baguettes et de laisser de côté son repas pour un moment. La voilà qui repensait aux derniers évènements, et à cette dispute téléphonique... Au fond, mieux valait peut être en parler à quelqu'un d'extérieur plutôt que de continuer à ruminer intérieurement cette histoire. L'américaine soupira doucement et avoua, mélancolique:

"Jack a été profondément surpris par cette nouvelle. Et par la vérité qui l'a accompagné. Il m'a reproché dans un premier temps d'être revenu auprès de lui après deux longues années d'absence juste pour ne pas avoir à assumer mes conneries seules, et pour donner un père de substitution. J'ai eu un peu de mal à le convaincre du contraire, mais Jack est la personne qui me connaît le mieux, et il sait parfaitement qu'en tous cas, j'essaie de tenir au mieux mes responsabilités..."

Cassandre passa une main dans ses cheveux blonds, plaçant une mèche derrière une de ses oreilles. Nouveau soupir. Elle reprit:

"Par contre, il n'a pas apprécié que je le dise à vous et Tatsuki avant, mais je ne pouvais pas faire autrement. Il n'est pas de notre monde, et je veux le préserver de mon mieux de la mafia, et surtout d'Hidekazu..."

La conversation qu'elle avait eu l'autre jour avec le vieux n'avait pas été des plus rassurantes, étant donné qu'il avait menacé directement son mari. Plus Jack se tiendrait loin de Yuukoku, mieux il se porterait. C'est pourquoi Cassandre l'encourageait à continuer de tourner aux Etats-Unis, et que ce n'était qu'elle qui faisait le voyage entre le Japon et les States.

"Bref, la conversation que nous avons eu a été un peu houleuse, mais Jack est un homme intelligent. Il m'a demandé le temps de la réflexion pour me donner une réponse... "


Même si elle avait une pleine confiance dans le jugement de Jack, elle n'était pas à l'abri d'une mauvaise nouvelle. La jeune femme aimait sincèrement son mari, et ce, depuis bien longtemps. Leur amour avait été réciproque dès leur adolescence, néanmoins, la mort de Genius les avait séparé... Pendant deux ans, ils ne s'étaient pas contactés... Cassandre avait cédé à l'air vicié de Yuukoku, et à toutes ses tentations. Elle n'avait réellement retrouvé ses esprits qu'après cette rupture du yakuza et son voyage salutaire aux Etats Unis. Grâce à Jack, elle avait retrouvé la Cassandre fraîche et apaisée des premiers jours. Il lui avait fait prendre conscience qu'elle était bien plus qu'une femme d'affaires, et le regard amoureux qu'il portait sur elle avait un effet électrisant sur la belle blonde. Elle se sentait de nouveau quelqu'un, et s'était fixée de nouveaux objectifs, comme rendre heureux son mari... Au final, même si ce mariage avait été réalisé après une nuit d'ivresse, elle le regrettait de moins en moins... Néanmoins, si son mariage survivait à cet enfant, elle demanderait à Jack de refaire une vraie cérémonie, avec leurs amis proches...

Elle s'était de nouveau égarée dans ses pensées. Cassandre posa son joli regard bleu-gris sur Abel, et lui sourit avec douceur. Elle reprit ses baguettes en main, et grignota distraitement ce qu'il y avait sur le plateau. La jeune femme demanda alors au blond:

"Je suppose que vous avez été surpris à l'annonce de ce mariage, Abel. Qu'en avez-vous pensé, sincèrement?"

_________________

Cassandre McKeller
Don't be kind with me. I'm not a stupid doll...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mllepauline4ever.blogspot.com
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Sortie entre "amis"/ennemis (PV Cassy) (TERMINE)   Mar 19 Mai - 19:01

Abel écouta attentivement la réponse que lui donna Cassandre. Son mari lui avait fait plusieurs reproches, sûrement sous le coup de la surprise. Il avait dû se sentir en quelque sorte trahi et pensait être délaissé. Le jeune blond pouvait comprendre cela. Même s’il n’avait rien en commun avec cet acteur hollywoodien, il pensait être dans la même situation que lui, à peu de choses près. Ils devaient tous deux subir les bêtises de leur « Oyabun chéri » respectif et devraient se faire à l’idée qu’ils allaient élever un enfant qui ne serait pas le leur mais le fruit d’une partie de jambes en l’air entre deux personnes qui ne réfléchissaient pas aux conséquences de leurs actes.

"Par contre, il n'a pas apprécié que je le dise à vous et Tatsuki avant, mais je ne pouvais pas faire autrement. Il n'est pas de notre monde, et je veux le préserver de mon mieux de la mafia, et surtout d'Hidekazu..."

Hidekazu… Cela faisait longtemps qu’Abel n’avait pas entendu parler de lui. Il imaginait bien la réaction du « Suprême » lorsque celui-ci avait appris le mariage entre Cassandre et Jack. Cela n’avait pas dû lui faire plaisir, lui qui aurait préféré une union entre la belle Américaine et Tatsuki. Malheureusement pour lui, les deux Oyabuns avaient une vie amoureuse chacun de son côté et étaient prêts à prouver que l’on pouvait concilier amour et travail mafieux, tout en gardant les deux bien distincts en préservant de leur mieux leur amant du milieu de la mafia. Jack n’avait pas l’air de savoir que Cassandre était Oyabun et Abel ne s’intéressait pas aux affaires de son fiancé. Tout le monde y trouvait son compte, du moins pour l’instant. Par la suite, cela serait sûrement plus compliqué, surtout du côté de Jack. Comment Cassandre allait-elle lui annoncer que son enfant serait peut-être à la tête d’un ou même de deux clans mafieux ?

Abel n’avait pas pensé à cela auparavant mais, si l’enfant était un garçon, il serait le descendant du clan Sugiura mais aussi celui du clan McKeller. Allait-il régner sur la drogue et sur le jeu ? Si c’était le cas, cela allait créer des problèmes dans la ville. Les autres Oyabun allaient se sentir moins puissants et des tensions allaient sûrement naître. Mais d’un côté, Hidekazu avait voulu que Cassandre et Tatsuki se marient donc aient des enfants. Il avait dû déjà réfléchir à cette possibilité qui était que leur fils prenne la tête de deux clans à la fois. Abel n’y connaissait rien à la mafia mais il se doutait que cela allait poser quelques problèmes. Il espérait donc que Cassandre et Tatsuki en discutent et se mettent d’accord sur certains points.


"Bref, la conversation que nous avons eu a été un peu houleuse, mais Jack est un homme intelligent. Il m'a demandé le temps de la réflexion pour me donner une réponse... "

C’était un peu pareil pour Abel. Il avait demandé à Tatsuki un peu de temps pour se faire à l’idée que son amant allait être père. L’Oyabun avait d’ailleurs été très compréhensif. Il avait donné tout son temps au grand blond et avait même tout fait pour le consoler lorsqu’il avait craqué, allant même jusqu’à lui faire l’amour même s’il n’avait pas dû en avoir très envie après tout ce qu’il venait d’apprendre. Abel n’avait pas à se plaindre, il avait un fiancé très patient et compréhensif… dans certains cas seulement. Depuis, ils n’avaient pas vraiment reparlé de l’enfant et c’était sans doute une bonne chose. Le tueur pouvait se faire tranquillement à l’idée de cette naissance et pouvait en parler à Cassandre qui semblait avoir les pieds un peu plus sur terre.

"Je suppose que vous avez été surpris à l'annonce de ce mariage, Abel. Qu'en avez-vous pensé, sincèrement?"

« Sincèrement ? J’ai pensé que vous n’aviez pas perdu de temps pour remplacer Tatsuki et que ce mariage avec un acteur hollywoodien faisait un peu cliché. »

Cassandre lui avait demandé d’être sincère donc Abel l’était. En lisant ce magazine people qui traînait dans le salon des Sugiura et qui avait dû être laissé là par Reira, il avait trouvé ce mariage idiot et vraiment irrespectueux vis-à-vis de Tatsuki. L’Américaine s’était marié peu de temps après leur rupture, à croire qu’elle avait eu envie de remplacer l’Oyabun. De plus, se marier avec un acteur hollywoodien était un rêve de jeune fille. Abel avait pensé que Cassandre était au dessus de tout cela. Mais, par la suite, il s’était dit que ce mariage avait pu être fait par amour. Il ne fallait pas voir le mal partout. La belle blonde semblait beaucoup apprécier son mari et avait l’air affecté par le fait qu’ils se soient disputés. Elle devait être amoureuse de lui.

« Ne faites pas attention à ce que peuvent penser les autres de votre mariage. Si vous êtes heureuse avec lui, c’est le principal. » dit-il avant de manger un autre sushi puis de reprendre la parole. « Pour ma part, on me prend pour le gigolo de Tatsuki, celui qui reste avec lui pour son argent. Au début, ça m’énervait mais maintenant, je laisse courir. »

Les rumeurs et autres commérages n’étaient pas à prendre au sérieux. Cassandre n’avait pas à faire attention à ce qu’on pouvait dire sur son mariage, tout comme Abel ne prêtait plus attention au fait qu’on le traite de parasite. Le tueur voyait que l’Américaine semblait amoureuse de cet acteur, même si leur union faisait un peu clichée. Cela devait être réciproque. Cassandre devait avoir compris qu’Abel aimait sincèrement Tatsuki et non son argent. Si le grand blond avait été attiré par la fortune de l’Oyabun et seulement par celle-ci, il n’aurait sûrement pas tenu longtemps aux côtés de Tatsuki vu son caractère assez spécial. Mais l’amour faisait aimer les qualités comme les défauts. En pensant à cela, Abel se posa une question.

« Dîtes-moi, puisque nous nous parlons sincèrement, avez-vous éprouvé ou éprouvez-vous toujours des sentiments envers Tatsuki ?... Je vous rassure, ça ne changera rien entre nous. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre McKeller
Modo
avatar

Nombre de messages : 752
Age : 27
Age : 23 ans
Sexe : Féminin
Sexualité : Bisexuelle
Métier : Oyabun du clan McKeller
(Sycophante à ses heures perdues...)
Petit(e) Ami(e) : Divorcée... donc, célibataire!
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Sortie entre "amis"/ennemis (PV Cassy) (TERMINE)   Ven 22 Mai - 17:29

Abel répondit avec la plus grande des franchises à la question de la jolie blonde: « Sincèrement ? J’ai pensé que vous n’aviez pas perdu de temps pour remplacer Tatsuki et que ce mariage avec un acteur hollywoodien faisait un peu cliché. »

Elle baissa le regard un instant. C'est vrai que toute cette histoire faisait plus que « cliché »: Une jeune femme riche et belle, mariée à un acteur américain sous les feux des projecteurs. Néanmoins, ce n'était absolument pas pour remplacer Tatsuki qu'elle avait épousé Jack. Ce voyage d'affaires aux Etats-Unis ne s'était pas tout à fait passé comme elle l'avait prévu. Elle avait retrouvé Jack à une réception commune, et après avoir réglé quelques affaires avec ses collègues américains, la jeune femme avait accepté une invitation de son ex-petit ami... Elle en avait profité par la même occasion pour profiter un peu plus de son voyage. Et puis, un week-end, après avoir évoqué de vieux souvenirs, ravivés la flamme de leurs premiers amours, ils étaient partis ensemble à Las Vegas... Le champagne coulait à flots, les machines à sous crépitaient autour d'eux... Jusqu'à ce qu'ils se retrouvent dans une de ces petites chapelles ouvertes à n'importe quelle heure du jour et de la nuit. Le couple était complètement ivre, le prêtre peu scrupuleux, et au final, croyant qu'il ne s'agissait là que d'une vaste blague, ils se sont retrouvés unis pour le meilleur... et surtout pour le pire.

Cassandre secoua doucement la tête, sortie de ses pensées par la voix d'Abel qui résonna en elle: « Ne faites pas attention à ce que peuvent penser les autres de votre mariage. Si vous êtes heureuse avec lui, c’est le principal. Pour ma part, on me prend pour le gigolo de Tatsuki, celui qui reste avec lui pour son argent. Au début, ça m’énervait mais maintenant, je laisse courir. »

Il essayait de la rassurer, et la jeune femme apprécia le geste. Les préjugés étaient parfois bien ancrés, et Cassy comprit parfaitement le point de vue du fiancé de Tatsuki. Même s'il était perçu comme un gigolo, la future maman avait très rapidement compris qu'il était bien plus aux yeux de Tatsuki. Hidekazu le savait aussi, c'est pourquoi il n'appréciait pas trop cet étranger, et devait certainement le considérer comme un obstacle dangereux. En y réfléchissant, la jeune femme plaignit mentalement le rôle ingrat qu'Abel devait avoir parfois. Sa parole n'avait pas toujours de poids dans les affaires du clan, et il était souvent dénigré par les gens extérieurs à son couple.

Enfin, comme le lui conseillait Abel, elle n'avait pas à se soucier des rumeurs qui couraient sur son compte ou sur celui de son mari. Elle avait suffisamment confiance en lui pour ne croire aucun des ragots qui paraissaient dans les magazines people. Néanmoins, Cassandre n'appréciait pas toujours de voir Jack faire la couverture d'un torchon journalistique, en compagnie de jolies femmes qu'elle ne connaissait pas... Enfin, elle en voulait surtout aux paparrazzis qui s'amusaient à colporter des rumeurs fausses et à salir leurs noms respectifs... Elle en avait même fait exécuter un par colère dernièrement... Le pauvre était décédé dans un terrible accident de voiture... Les ravins du Grand Canyon sont vraiment profonds et dangereux parfois...

« Dîtes-moi, puisque nous nous parlons sincèrement, avez-vous éprouvé ou éprouvez-vous toujours des sentiments envers Tatsuki ?... Je vous rassure, ça ne changera rien entre nous. »

La jeune femme haussa un sourcil, surprise par la question. Elle retrouva rapidement un visage neutre, un léger sourire aux lèvres, et lui répondit sincèrement:

« Je n'éprouve à ce jour absolument rien envers Tatsuki... Et je crois que je n'ai jamais vraiment éprouvé quelque chose de semblable à ce que je vis avec Jack, en compagnie de votre fiancé. »

Cassandre se tut un instant, se concentrant sur ce qu'elle avait vraiment ressenti. Il était difficile pour elle de nommer de telles émotions, mais elle essaya tout de même de donner une réponse satisfaisante au jeune homme:

« Il me semble qu'avant tout, j'ai été séduite par le charisme de Monsieur Sugiura... Par la suite, je me souviens m'être réjouis d'avoir rencontré quelqu'un qui me ressemblait un peu, enfin, dans ce qu'il vivait en tant qu'Oyabun... J'ai toujours eu beaucoup d'admiration pour le travail qu'il réalisait, et je crois que c'était pour cela que j'avais la sensation -fausse- de ressentir quelque chose de fort pour lui. Avec Jack, c'est tout à fait différent... Il m'est difficile d'être loin de lui, et je suis perpétuellement en train de m'inquiéter pour lui, ou en train de me demander ce qu'il peut bien faire, comment se déroule sa journée, s'il pense un peu à moi... Et puis, j'attends toute la journée avec impatience son coup de fil, cette petite heure où je peux entendre sa voix... »

L'américaine se laissait un peu emporter par les sentiments qu'elle éprouvait envers l'acteur de son coeur. Néanmoins, le différence était bien nette pour elle dans son coeur. Son histoire avec Tatsuki avait été en tous points contraire à celle qu'elle vivait avec son mari. Elle sourit doucement, se rendant compte qu'elle avait un peu dérivée, et légèrement nerveuse, elle remit une mèche blonde derrière son oreille avant de s'excuser avec un doux sourire:

« Pardonnez-moi, je me suis laissée emporter... Enfin, je suppose que vous devez comprendre de quoi je parle... C'est un sentiment universel, et de nombreux auteurs se sont amusés à le décrire... Stendhal notamment, dans De l'Amour, établit une sorte de « chronologie des faits » dans le processus amoureux, et parle de « cristallisations ». C'est vraiment très intéressant... »

Cassandre l'avait lu dernièrement, et avait trouvé quelques réponses à ses questions sentimentales. A ce stade, elle en était à la deuxième cristallisation... Une étape faite de doutes et de garanties... Elle était aussi heureuse que malheureuse quand elle voyait son mari, et ne cessait de se poser mille questions. La jeune femme avait cette peur panique de décevoir l'homme qui l'aimait, et qui pourtant, lui donnait toutes les garanties d'un amour inconditionnel.

Elle finit rapidement ses sashimis et quelques sushis avant d'avaler un grand verre d'eau fraîche. La jeune femme blonde demanda alors à son interlocuteur:

« J'ai appris pour l'achat de votre penthouse à Ginza... Je suis ravie que vous ayez enfin un nid d'amour tous les deux! Qui s'occupe de la décoration? »

Autant en revenir à un sujet un peu plus léger, en guise de désert...

_________________

Cassandre McKeller
Don't be kind with me. I'm not a stupid doll...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mllepauline4ever.blogspot.com
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Sortie entre "amis"/ennemis (PV Cassy) (TERMINE)   Ven 22 Mai - 23:58

« Je n'éprouve à ce jour absolument rien envers Tatsuki... Et je crois que je n'ai jamais vraiment éprouvé quelque chose de semblable à ce que je vis avec Jack, en compagnie de votre fiancé. »

Abel était rassuré par cette réponse. Apparemment, Cassandre n’avait jamais été amoureuse de Tatsuki et semblait vraiment accrochée à son mari. A voir ses yeux brillants lorsqu’elle parlait de cet acteur, le grand blond se dit qu’elle ne pouvait pas mentir là-dessus. Il eut donc moins peur pour son couple. Il y avait moins de chances pour que la belle Américaine lui vole une nouvelle fois son fiancé. Abel en fut soulagé et se dit qu’il aurait sûrement moins de travail à faire pour avoir Cassandre dans sa poche. Mais ce n’était tout de même pas une raison pour s’avouer vaincu et baisser les bras. Il allait tout de même mettre toutes les chances de son côté pour obtenir le meilleur résultat possible. N’était-il pas perfectionniste dans l’âme ?

Il écouta attentivement les explications que lui donna Cassandre. Elle avoua avoir été séduite par le charisme de Tatsuki. Qui ne l’était pas ? Le jeune Sugiura avait toujours eu cette aura étrange émanant de lui. Abel avait toujours été fasciné par cela. Il avait toujours vu Tatsuki comme un lion. On le voyait sûr de lui et on avait peur de se frotter à sa puissance. Pourtant, même si le yakuza avait un physique magnifique, Abel avait préféré résister à la tentation, jusqu’à ce que l’amour et les efforts de Tatsuki pour l’avoir comme amant le fassent craquer. Il avait tout de même mis plusieurs mois avant de s’offrir au jeune Kumicho. Comparé à Cassandre, c’était énorme. Mais peut-être était-ce parce qu’elle venait de devenir Oyabun et qu’elle avait besoin d’un modèle. Elle était tombée sur Tatsuki et sous le charme de celui-ci et puis voilà… Qu’est-ce qu’Abel détestait trouver des excuses aux gens… Il n’en gardait pas moins à l’esprit une certaine rancune vis-à-vis de Cassandre, et un peu de Tatsuki.


« Pardonnez-moi, je me suis laissée emporter... Enfin, je suppose que vous devez comprendre de quoi je parle... C'est un sentiment universel, et de nombreux auteurs se sont amusés à le décrire... Stendhal notamment, dans De l'Amour, établit une sorte de « chronologie des faits » dans le processus amoureux, et parle de « cristallisations ». C'est vraiment très intéressant... »

Abel ne comprenait pas tellement les références de Cassandre. Il ne fallait pas oublier qu’il avait arrêté l’école à seize ans et que, malgré de nombreuses lectures, il n’avait pas une grande culture générale concernant la littérature française. Il s’était déjà mis à la langue de Shakespeare, cela suffisait pour le moment. En tout cas, heureusement que la belle Américaine arrêta de citer Stendhal car elle allait vraiment faire passer Abel pour un ignare et il détestait cela. Par chance, il voyait à peu près ce que voulait dire son invitée. Que l’amour était universel et que le blond devait comprendre ce qu’elle ressentait vis-à-vis de Jack vu qu’il ressentait la même chose avec Tatsuki. Abel prit tout de même peur en se comparant à Cassandre et en voyant qu’ils agissaient de la même manière. Ainsi il pensait comme une femme ? Ses doutes étaient maintenant confirmés. Quelle honte. Où était passé le tueur à gage froid et distant qui ne pensait qu’à lui ?

« J'ai appris pour l'achat de votre penthouse à Ginza... Je suis ravie que vous ayez enfin un nid d'amour tous les deux! Qui s'occupe de la décoration? »

« C’est moi. Je dois encore m’occuper de quelques détails mais la décoration est pratiquement finie. Tatsuki est d’ailleurs content du résultat. »

Changer de sujet était sûrement une bonne chose, quoiqu’ils restassent dans la même idée. Abel avait encore évoqué Tatsuki et le fait de lui faire plaisir, comme une vraie petite femme voulant combler son petit mari. C’était vraiment pathétique, mais il n’y pouvait malheureusement rien. Cela faisait longtemps qu’Abel avait mis de côté sa fierté masculine, même si elle revenait parfois au galop. Le principal était que leur penthouse et sa décoration leur plaisent à tous les deux. D’ailleurs, Tatsuki avait très apprécié la petite pièce contiguë à leur chambre. Enfin, Abel préféra ne pas y repenser. C’eut été impoli lors d’un déjeuner, même si celui-ci semblait presque terminé. Il ne manquait plus que le dessert.

« J’aimerai faire une surprise à Tatsuki. Je compte sur vous pour que vous ne lui disiez rien, d’accord ?.. Dès que vous connaîtrez le sexe du bébé, est-ce que vous pourrez me le dire ? Je souhaite redécorer l’une des chambres d’amis pour en faire la chambre de l’enfant… Mais dîtes-lui la nouvelle avant, d’accord ? »

Abel ne voulait pas que Tatsuki s’énerve une nouvelle fois parce que Cassandre l’avait mis au courant d’une chose très importante avant lui. La dernière fois, cela l’avait vraiment rendu fou et le blond avait eu le droit aux foudres de son amant, même si celui-ci s’était excusé par la suite. En tout cas, le tueur voulait s’occuper seul de la décoration de leur penthouse, incluant la chambre du bébé. Il désirait faire une nouvelle surprise à son homme. Vu que Tatsuki détestait recevoir des cadeaux, à par de la part d’Hidekazu, Abel s’y prenait de cette manière. Il lui offrait de belles choses de manière détournée. Il savait comment s’y prendre avec Tatsuki après plusieurs mois de vie commune. Mais l’Oyabun lui réservait toujours autant de surprises, des bonnes comme des mauvaises. C’était ce qui faisait son charme, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre McKeller
Modo
avatar

Nombre de messages : 752
Age : 27
Age : 23 ans
Sexe : Féminin
Sexualité : Bisexuelle
Métier : Oyabun du clan McKeller
(Sycophante à ses heures perdues...)
Petit(e) Ami(e) : Divorcée... donc, célibataire!
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Sortie entre "amis"/ennemis (PV Cassy) (TERMINE)   Sam 23 Mai - 14:44

[Yaaah! Trop beau ton nouvel avatar!! Raaaah! J'vais finir par tomber amoureuse de toi à ce rythme là!]

Cassandre appréciait beaucoup ce repas et cette discussion avec Abel. Cela faisait bien longtemps que cela ne lui était pas arrivé... Ils avaient eu une conversation importante concernant l'enfant à venir, et maintenant ils papotaient « déco ». La jeune femme était ravie. Elle avait l'impression que ses liens avec le beau blond étaient en train de se renforcer petit à petit, et pour rien au monde, elle n'aurait voulu gâcher cela une nouvelle fois. De toutes façons, elle se sentait bien plus sereine et heureuse depuis qu'elle avait retrouvé Jack, même si quelques imprévus de taille venaient perturber son bonheur. Néanmoins, de nature optimiste, elle savait que tout finirait par s'arranger...

« J’aimerais faire une surprise à Tatsuki. Je compte sur vous pour que vous ne lui disiez rien, d’accord ?.. Dès que vous connaîtrez le sexe du bébé, est-ce que vous pourrez me le dire ? Je souhaite redécorer l’une des chambres d’amis pour en faire la chambre de l’enfant… Mais dîtes-lui la nouvelle avant, d’accord ? »

La jeune femme eut un joli sourire. Elle hocha la tête pour approuver, et ajouta:

« Pour ne pas faire de jaloux, vous serez prévenus tous les deux en même temps. Concernant la chambre d'enfant, c'est une très bonne idée. Je suis certaine que Tatsuki appréciera votre investissement personnel dans cette histoire. »

L'américaine appréciait beaucoup de voir l'implication d'Abel. Cela la rassurait énormément. Non pas qu'elle croyait que Tatsuki serait un mauvais père, au contraire, mais elle sentait qu'il aurait besoin d'un soutien important, comme l'était Abel, qui avait en ce moment, bien plus les pieds sur terre que le yakuza.
Néanmoins, personne ne connaîtrait le sexe de l'enfant avant au moins deux mois... Cela laissait donc le temps aux futurs parents d'acquérir quelques éléments essentiels à la vie de cet enfant... Les poussettes, sièges autos, jouets et vêtements en tout genre n'allaient pas tarder à être acheté, du moins, en ce qui concerne la jeune femme. Et puis, comme Abel, elle allait organiser une pièce de la résidence pour ce petit bout de chou à venir...

Les plats étaient terminés. Un serveur vînt débarrasser la table, tandis qu'un autre leur apporter la carte des desserts. Comme précédemment, la jolie future maman feuilleta les pages du menu d'un air distrait. En fait, elle savait déjà ce qu'elle allait prendre comme désert. Elle en avait le goût d'en la bouche depuis un bon moment. Elle referma donc rapidement la carte, et la posa sur un des bords de la table. Tandis qu'Abel était en train de choisir, elle lui demanda alors:

« Est ce que vous seriez d'accord pour faire prochainement quelques courses pour le bébé avec moi? »

Elle n'avait aucune expérience dans la maternité, mais elle se dit que si quelqu'un de confiance l'accompagnait pour choisir les lits, landaus et biberons de l'enfant, peut être commettrait elle peu d'erreurs... Et puis, c'était toujours plus amusant de faire les magasins à plusieurs... Enfin, elle ne prenait pas non plus Abel pour une femme, mais elle savait qu'il avait du goût, et que ses conseils étaient judicieux...

Le serveur revînt pour prendre leurs commandes. La jeune femme demanda une coupe de glace aux fruits rouges. Depuis une bonne demi-heure, le parfum sucré des fraises et des framboises envahissaient imaginairement son palais... Un effet de la grossesse?

_________________

Cassandre McKeller
Don't be kind with me. I'm not a stupid doll...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mllepauline4ever.blogspot.com
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Sortie entre "amis"/ennemis (PV Cassy) (TERMINE)   Sam 23 Mai - 18:57

[Merci beaucoup ^^ Hum… Je pense qu’il y a déjà assez de problèmes comme ça dans l’histoire, inutile de tomber amoureuse de moi XD]

« Pour ne pas faire de jaloux, vous serez prévenus tous les deux en même temps. Concernant la chambre d'enfant, c'est une très bonne idée. Je suis certaine que Tatsuki appréciera votre investissement personnel dans cette histoire. »

Abel l’espérait vraiment. Il désirait que Tatsuki voie quels efforts il faisait pour accepter la venue de cet enfant. Il était vrai qu’il avait craqué, qu’il ne s’était pas senti bien durant quelques jours mais maintenant, cela allait mieux. Il s’était fait à l’idée que son amant allait devenir père et qu’ils allaient devoir s’occuper tous les deux de cet enfant, lorsque Cassandre et Jack le leur confiraient. Tatsuki l’avait un peu mis de côté mais Abel lui pardonnait, comme toujours. Il désirait vivre cette belle aventure avec lui, avec Cassandre aussi. Il avait beau émettre quelques réserves à l’égard de la belle Américaine, il allait aussi faire des efforts avec elle. Il fallait de toute façon qu’il s’entende bien avec la future maman de l’enfant de son amant. Leur histoire ferait un bestseller à coup sûr…

Un serveur vint débarrasser leur couvert lorsqu’ils eurent fini de manger, tandis qu’un autre vint leur donner la carte des desserts. Abel la feuilleta mais savait déjà ce qu’il désirait. Une dame blanche avec beaucoup de chocolat. Il était vraiment accro à ce délice. Dès qu’il pouvait manger du chocolat, il ne se retenait pas. Il ne savait pas d’où venait cette passion. C’était comme un coup de foudre, on ne pouvait pas l’expliquer. Il faudrait d’ailleurs qu’il fasse attention si jamais on acceptait de l’embaucher dans cette chocolaterie qui faisait en même temps café. Il serait vite tenté de succomber à la tentation. Quoiqu’il était sérieux. Perfectionniste dans l’âme, il éviterait de faire la moindre bêtise. Il espérait vraiment avoir ce travail, même si ce n’était pas aussi passionnant que tueur à gage ou aussi bien payé qu’homme d’affaire ou Oyabun, comme Tatsuki.


« Est ce que vous seriez d'accord pour faire prochainement quelques courses pour le bébé avec moi? »

« Oui, pourquoi pas. »

Abel était un peu surpris que Cassandre lui demande cela. Il aimait se balader dans les magasins mais en général, il le faisait seul, ou parfois avec Tatsuki, lorsque celui-ci trouvait la patience de regarder les articles. Faire les boutiques avec une femme serait une grande première, si on ne comptait pas sa défunte mère. Mais, quitte à faire des efforts, autant aller jusqu’au bout. Il irait faire quelques courses avec Cassandre pour le bébé. Tatsuki ne pourrait vraiment pas dire qu’il ne s’investissait pas personnellement. Abel allait lui montrer qu’il était prêt à tout pour lui faire plaisir et le mériter. Cela faisait un peu femme sortant les griffes mais peu importe. Il tenait à Tatsuki, point.

« Je pensais que l’envie de fraises était une légende. » dit-il en riant calmement après que le serveur ait pris leurs commandes et soit parti en cuisine.

Pour qu’Abel plaisante et rie, c’était qu’il se sentait à l’aise. Tout compte fait, en apprenant à connaître un peu mieux Cassandre, il se disait qu’elle n’avait pas l’air si méchante et pourrie que ça. Elle était Oyabun, l’avait rendu cocu et avait le physique de la parfaite bimbo. Mais à part ça, sa compagnie était très agréable et la jeune femme était très cultivée. C’était le genre de femme qu’appréciait Abel. Malgré tout ce qui s’était passé, peut-être qu’une amitié pouvait naître entre les deux jeunes gens blonds. D’un côté, le tueur avait envie de la haïr mais de l’autre, il avait envie de la cajoler. Il n’appréciait pas cette contradiction mais ne parvenait pas à l’effacer, ni à l’expliquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre McKeller
Modo
avatar

Nombre de messages : 752
Age : 27
Age : 23 ans
Sexe : Féminin
Sexualité : Bisexuelle
Métier : Oyabun du clan McKeller
(Sycophante à ses heures perdues...)
Petit(e) Ami(e) : Divorcée... donc, célibataire!
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Sortie entre "amis"/ennemis (PV Cassy) (TERMINE)   Dim 24 Mai - 16:15

L'américaine fut heureuse d'apprendre qu'Abel acceptait sa proposition de l'accompagner faire les boutiques pour l'enfant à venir. Elle ne savait pas si c'était de bon cœur ou une résolution un peu forcée de sa part, mais en tout cas, le jeune homme lui avait donné une réponse positive -certes légèrement mitigée par le "pourquoi pas", mais quand même positive.

Après qu'elle eut commandé son dessert fruité, Abel se mit à rire joyeusement. Cassandre fut un peu surprise. Elle n'avait aucunement l'habitude de le voir aussi gai et enjoué. Surtout avec elle. Bien vite, il ajouta:

« Je pensais que l’envie de fraises était une légende. »

La jeune femme eut un charmant sourire, haussa les épaules, et lui répondit avec une moue légère:

"Il faut croire que certaines légendes sont plus vraies que nous le pensons... Et particulièrement celles répandues sur les femmes enceintes... Vous savez, ces horribles créatures qui dégagent des hormones..." lui dit-elle sur le ton de la plaisanterie. Elle se sentait suffisamment à l'aise avec le beau blond pour pouvoir répliquer à sa boutade en toute tranquillité, sans craindre un retour de bâton.

Cassandre n'en revenait pas que ce déjeuner se déroule aussi bien. Même si elle percevait encore une certaine rancœur de la part d'Abel à son encontre, elle avait cette impression - illusoire?- que tout ce qui avait eu lieu auparavant avait été effacé d'un seul coup. Comme lorsque l'on passe une éponge sur une ardoise. Tout semblait avoir été lavé, et il ne restait plus que cette surface noire et brillante, qui n'attendait plus qu'à ce qu'on réécrive une nouvelle histoire.

Le serveur leur apporta leurs desserts. La jeune femme eut une mine ravie en voyant sa coupe glacée servie avec des fruits frais. Quant à Abel, il avait commandé une Dame Blanche, où le chocolat était presque plus abondant que le reste de la glace. Le blond lui avait déjà évoqué cette gourmandise qu'il éprouvait envers le chocolat, et cela ne l'étonna pas qu'il ait commandé un dessert semblable... Au fait, savait-il que le chocolat était aphrodisiaque?

Le repas s'acheva joyeusement. On ne pouvait pas dire qu'ils étaient complices, mais une bonne entente avait réussi tout doucement à se nouer. Bien sûr, la jeune femme n'oubliait pas les erreurs qu'elle avait commise, et elle se doutait bien qu'Abel non plus. Il y aurait toujours certainement entre eux, une part d'ombre qui ne saurait être dissoute. Néanmoins, Cassandre espérait qu'un jour ou l'autre, tout s'arrangerait définitivement entre eux.

Abel n'avait plus aucune inquiétude à avoir par rapport à Cassandre et Tatsuki. Il était clair qu'elle n'avait jamais été véritablement amoureuse de lui, mais aujourd'hui, elle était pleinement comblée par son mari, qui savait l'aimer et accepter l'amour de l'américaine en retour. C'était ce qu'il y avait de plus important maintenant... En comptant bien évidemment aussi la naissance de son enfant... Elle ne souhaitait qu'une chose: que tout se passe bien.

Une fois le dessert consommé, ils se levèrent. Abel l'ayant invité, se rendit à l'accueil du restaurant pour aller payer, tandis que la jeune femme laissait un généreux pourboire sur la table. Ils se rejoignirent à l'entrée du restaurant, et bavardèrent encore quelques instants. Puis, Cassandre s'inclina respectueusement devant le fiancé de Tatsuki, et lui dit:

« Merci pour tout Abel. Ce repas fut très agréable en votre compagnie, et j'espère que nous aurons l'occasion d'en organiser d'autres ensemble »

Elle se redressa avec un sourire sincère et enchanté, avant d'ajouter, taquine:
« Néanmoins, la prochaine, c'est moi qui vous invite! »

[Je suis vraiment désolée pour la brièveté de ce post, Abel! Je me rattraperais, promis!]

_________________

Cassandre McKeller
Don't be kind with me. I'm not a stupid doll...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mllepauline4ever.blogspot.com
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Sortie entre "amis"/ennemis (PV Cassy) (TERMINE)   Lun 25 Mai - 0:16

[C'est pas grave, ne t'inquiète pas. Mon post n'est pas mieux non plus ^_~ ]

"Il faut croire que certaines légendes sont plus vraies que nous le pensons... Et particulièrement celles répandues sur les femmes enceintes... Vous savez, ces horribles créatures qui dégagent des hormones..."

Abel garda son léger sourire. Ce déjeuner se passait bien. Les deux jeunes gens blonds en étaient même venus à se taquiner. C’était plaisant. Le tueur aurait aimé que cela soit ainsi dès le début de leur relation et que cela continue de la même manière. Il se demandait tout de même pourquoi un tel souhait. Il était homo et n’était pas du tout attiré par les femmes. Pourtant, Cassandre le captivait. C’était la première fois qu’une femme l’intéressait autant. Voilà l’une des nombreuses raisons qui le poussaient à se méfier de la belle Américaine. Elle était belle, douce, intelligente, tout pour plaire. Mais Abel ne voulait plus se faire avoir. Il voyait Cassandre comme une panthère. Elle semblait calme mais pouvait sortir les griffes. Le grand blond s’était déjà fait griffer une fois, cela ne se reproduirait pas une deuxième fois.

Le serveur leur apporta bientôt leur dessert. La coupe de glace de Cassandre avait beaucoup de fruits frais, notamment des fraises et des framboises. Abel ne put s’empêcher de regarder amusé le spectacle. La belle Oyabun semblait aimer les clichés. Elle se mariait avec un beau et riche acteur hollywoodien, mangeait des fraises en étant enceinte… Le jeune assassin finit par détacher son regard de sa ravissante invitée pour le porter sur sa Dame Blanche. Le chocolat recouvrait pratiquement les boules de glaces vanille. D’ailleurs, en regardant la coupe de glace, c’était la première chose que l’on voyait. Cela pouvait paraître enfantin d’adorer autant le chocolat mais il ne pouvait pas s’en empêcher. D’ailleurs, si on ne savait pas quoi acheter pour son anniversaire par exemple, il fallait prendre des chocolats. On était sûr de lui faire plaisir.

Les deux jeunes gens parlèrent de tout et de rien tout en dégustant leur dessert. Et, lorsque vint la fin du déjeuner, Abel se leva de table pour aller payer à l’accueil du restaurant. Cassandre le rejoignit ensuite à l’entrée de l’établissement. Ils bavardèrent encore un peu ensemble. C’était plaisant de parler de tout et de rien comme ça. Les tensions entre eux semblaient passer en arrière plan. Les gens croisant leur chemin devaient penser qu’ils étaient amis ou frère et sœur. Abel ne serait pas contre d’avoir ce genre de relation. Après, il faudrait qu’ils apprennent à mieux se connaître, à bien s’entendre et surtout à se faire confiance. Etait-ce si impossible que cela ?


« Merci pour tout Abel. Ce repas fut très agréable en votre compagnie, et j'espère que nous aurons l'occasion d'en organiser d'autres ensemble… Néanmoins, la prochaine, c'est moi qui vous invite! »

« Si vous insistez. » répondit Abel, toujours avec ce léger sourire aux lèvres. « En tout cas, ce repas fut très agréable pour moi aussi. Pour être sincère, je ne pensais pas que cela se passerait aussi bien. On va dire que vous m’avez conquis, pour cette fois… » ajouta t-il, pour taquiner encore un peu Cassandre.

Il fallait entendre par là que rien n’était encore acquis et qu’ils n’étaient pas encore devenus amis. Mais c’était sur la bonne voie, si la belle blonde continuait de jouer franc jeu avec lui. En déjeunant ou en dînant ensemble, ils parviendraient à parler et à mieux se connaître. De plus, s’ils faisaient les magasins ensemble, ils pourraient peut-être en apprendre plus sur les goûts de chacun. Abel voyait les bonnes choses partout en ce moment. Il voulait être optimiste. L’avenir lui dirait s’il avait eu raison ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre McKeller
Modo
avatar

Nombre de messages : 752
Age : 27
Age : 23 ans
Sexe : Féminin
Sexualité : Bisexuelle
Métier : Oyabun du clan McKeller
(Sycophante à ses heures perdues...)
Petit(e) Ami(e) : Divorcée... donc, célibataire!
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Sortie entre "amis"/ennemis (PV Cassy) (TERMINE)   Jeu 28 Mai - 10:03

Le jeune homme accepta son invitation, ce qui fit grandement plaisir à la jolie blonde, qui le lui signifia par un charmant sourire. Abel ajouta par la suite: « En tout cas, ce repas fut très agréable pour moi aussi. Pour être sincère, je ne pensais pas que cela se passerait aussi bien. On va dire que vous m’avez conquis, pour cette fois… »

Cassandre ne cessa pas de sourire. Elle était ravie d'entendre cela. L'américaine avait souhaité que ce repas se déroule bien, et qu'elle regagne peu à peu la confiance du fiancé de Tatsuki. Elle aimait apprendre de sa bouche qu'elle était sur la bonne voie. Néanmoins, rien n'était totalement gagné, et elle savait qu'elle avait encore des efforts à fournir pour qu'une réelle amitié naisse entre eux.

Ce qu'elle appréciait le plus, était la franchise avec laquelle lui parlait Abel. Elle percevait chez Abel un infime changement, qu'elle n'arrivait pour le moment pas à définir, mais elle sentait que c'était un trait qui prenait de plus en plus d'importance chez le jeune homme. Il y avait comme de la détermination, de la résolution dans son attitude... Cassandre se doutait bien des efforts que devait fournir Abel, surtout vis-à-vis d'elle... L'Oyabun lui avait piqué par le passé son fiancé, avec qui il était sur le point de se marier, puis elle venait lui annoncer maintenant qu'elle attendait un enfant de ce dernier. La jeune femme pouvait tout à fait imaginer l'état d'esprit de l'ex-tueur à gages. Mais visiblement, pour son futur mari, il était capable de tout accepter. Néanmoins, Cassandre espérait pour Abel que cette acceptation totale et ces efforts fournis ne seront pas vains... L'avenir semblait confiant pour l'instant, mais personne n'était assuré d'un mauvais coup du destin. Elle ne désirait plus qu'Abel souffre à cause d'elle... Et elle ferait tout pour s'en assurer...

La jeune femme sortit de ses pensées, et se concentra de nouveau sur Abel qui lui faisait face. Elle lui sourit, s'inclina une dernière fois respectueusement devant lui pour le remercier une énième fois de cette invitation inattendue, mais néanmoins très agréable.

Elle ajouta pour finir, avant de se rendre à sa voiture:

"N'hésitez pas à m'appeler, ou à passer chez moi à l'occasion, si le cœur vous en dit!"

Cassandre lui signifiait clairement par là qu'il était le bienvenu chez elle, à n'importe quel moment de la journée ou de la nuit. Elle lui faisait comprendre qu'elle l'acceptait entièrement dans son univers, et qu'il comptait maintenant parmi les personnes qui lui étaient proches. Enfin, elle ne savait pas si Abel prendrait bonne réception de cette affirmation, mais la jeune femme l'espérait sincèrement.

Ils se quittèrent ainsi, Cassandre saluant d'un petit geste de la main Abel, avant de grimper dans sa voiture.

Elle attacha soigneusement sa ceinture, et démarra. Elle emprunta l'autoroute, et roula avec prudence. Tandis que les bandes blanches du macadam défilaient devant elle, Cassandre se remémorait cette sortie au restaurant. Un sourire se dessinait sur ses lèvres en se rappelant cet agréable moment. Elle alluma la radio, pour finalement l'éteindre aussitôt et lancer le disque à l'intérieur... La chanteuse Duffy lançait des airs lancinants de sa voix soul et puissante. Par un hasardeux cheminement de pensées, Cassandre songea à Jack. Qu'était-il en train de faire? Avait-il réfléchi à ce qu'elle lui avait dit? Il lui manquait terriblement, c'est tout ce dont la jeune femme était absolument sûre.

Elle rentra bien vite chez elle, la tête pleine de pensées pour Jack... Si tout s'arrangeait entre eux, elle espérait le faire venir un petit moment ici... Lui aussi avait le droit de connaître Abel et Tatsuki, ces deux hommes qui allaient partager la vie de cet enfant à venir...

_________________

Cassandre McKeller
Don't be kind with me. I'm not a stupid doll...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mllepauline4ever.blogspot.com
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Sortie entre "amis"/ennemis (PV Cassy) (TERMINE)   Jeu 28 Mai - 12:32

"N'hésitez pas à m'appeler, ou à passer chez moi à l'occasion, si le cœur vous en dit!"

Abel acquiesça, comme à son habitude d’un signe de tête. Il préférait les gestes aux mots, d’où son côté peu bavard. Cassandre n’avait pas à s’inquiéter, il agissait ainsi avec tout le monde, même parfois avec Tatsuki. Mais cela ne signifiait pas qu’il ne pensait rien. En ce moment, il se disait que la belle Américaine avait confiance en lui pour l’inviter à passer chez elle. Il n’y avait jamais mis les pieds et, dans le passé, avait menacé les membres de la famille McKeller. La jeune Oyabun n’avait donc plus peur qu’il mette ses menaces à exécution. Maintenant qu’il y pensait, Abel se disait qu’il avait dû passer pour un fou lorsqu’il avait pointé son arme sur Cassandre dans ce café. En même temps, il y avait de quoi. Tatsuki l’avait laissé tomber pour cette bimbo.

Le grand blond inclina légèrement la tête pour saluer Cassandre puis la regarda rejoindre sa voiture. De son côté, il en fit autant. Il monta dans sa BMW un peu tape à l’œil et, après avoir attaché sa ceinture, il démarra. Il prit lui aussi l’autoroute pour se rendre chez lui, tout en se remémorant ce déjeuner. Tout s’était plutôt bien passé. Il ne regrettait pas d’avoir invité Cassandre. La jeune femme était de bonne compagnie et ne semblait pas aussi pourrie que dans les souvenirs d’Abel. En même temps, il n’avait jamais été vraiment objectif la concernant, même maintenant. Il avait toujours des aprioris la concernant et puis cette étrange attirance.

Il trouvait tout de même cela étrange. Comment pouvait-il être autant attiré par Cassandre ? Elle était belle et intelligente, oui, mais c’était une femme. Abel avait goûté à l’amour et il savait que ce n’était pas ce qu’il éprouvait envers la belle blonde. Quant à l’amitié, il savait ce que c’était aussi, même si ses amis se comptaient sur les doigts d’une main. Mais avec Keiji par exemple, il n’éprouvait pas cette attirance. C’était quoi alors ce qu’il éprouvait envers Cassandre ? Qui avait-il d’autre que l’amour et l’amitié ? Y avait-il un juste milieu entre eux ? Etait-ce ce juste milieu qu’il éprouvait envers la jeune Américaine ? Abel soupira. En ce moment, il se prenait bien trop la tête. Il verrait bien avec le temps s’il y avait une réponse à sa question.

Il continua de rouler encore quelques minutes sur l’autoroute, avant de prendre la sortie vers le quartier de Ginza. Mais à un moment, il dut s’arrêter pour répondre au téléphone. C’était le patron de la chocolaterie où il avait postulé. L’homme lui annonça une bonne nouvelle, il était embauché. Que de bonnes choses en cette belle journée de printemps. A la demande de son nouveau patron, Abel se rendit à la chocolaterie pour s’entretenir avec lui. Il n’allait sans doute pas commencer à travailler ce jour-ci mais ils allaient sûrement parler de ce qu’il aurait à faire, de ses horaires, de son salaire et autre. Abel redémarra donc et se rendit sur son nouveau lieu de travail. Cela faisait longtemps qu’il n’avait pas travaillé. Cela lui faisait plaisir de savoir qu’il allait enfin pouvoir toucher un salaire, légalement de surcroit…

~*~*~*~*~*~*~*~*~*~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sortie entre "amis"/ennemis (PV Cassy) (TERMINE)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sortie entre "amis"/ennemis (PV Cassy) (TERMINE)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un nouveau couple (fin de sortie entre amis)
» Sortie entre amis
» Une sortie entre amis...
» Retrouvailles entre deux amis [ PV: Josh ]
» Après-midi entre vieux amis [PV manu][TERMINÉ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yuukoku, la ville aux deux visages... :: Le Quartier des Loisirs :: Les Bars et Restaurants :: Les Restaurants-
Sauter vers: