Yuukoku, la ville aux deux visages...


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Abel Saalfield

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Abel Saalfield   Lun 30 Juin - 22:47

Nom : Saalfield
Prénom : Abel
Age : 23 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Tueur à gage ainsi que serveur
Famille : Un père et un demi-frère qu’il ne souhaite plus revoir.

Physique : Une longue chevelure blonde et ondulée encadre son visage. Ses yeux marrons brillent parfois d'une lueur rubis selon la lumière et laissent souvent percevoir une lueur froide ou bien d’indifférence. Ses traits sont rarement étirés. Il ne sourit presque jamais, à croire que rien ne l’amuse ou ne le rend heureux. Son nez est fin, tout comme ses lèvres. Ses dents sont parfaitement alignées et on ne les aperçoit que lorsqu’il parle. Son corps est fin, élancé et légèrement musclé. Quelques cicatrices marquent sa peau pâle, souvenirs de ses nombreux combats. Mais à part cela, rien ne laisse croire qu’il sait se battre. Sa façon de se tenir est élégante. On penserait avoir quelqu’un de très délicat devant nous. C’est le cas la plupart du temps. Il est délicat mais seulement lorsqu’il est seul. Sinon, il porte souvent un chapeau noir, un long manteau foncé, des gants de la même couleur et des bottes.

Caractère : Abel est quelqu’un de froid. Au premier abord, il ne laisse paraître aucun réel sentiment. Il faut vraiment apprendre à le découvrir et casser sa carapace de glace pour savoir que des sentiments humains l’habitent. Perfectionniste dans l’âme, il fait tout à la lettre. Si un client lui demande de faire telle ou telle chose, il le fera sans faute. Du moment qu’il y a de l’argent à la clé, il sera capable de tout. Voilà pourquoi son métier de tueur à gage ne le dérange pas, au contraire. Il ne ressent aucun remord envers ses victimes et leurs familles. Il ne les connait pas et n’apprend pas à les connaître. Il essaye de vivre de façon solitaire afin de n’avoir aucun ami et ainsi, personne ne pourra s’en prendre à lui de ce côté-là. En effet, il sait que certains de ses ennemis n’hésiteraient pas à s’attaquer aux gens qu’il aime. Abel est aussi quelqu’un de très rancunier. Si on lui fait du mal ou qu’on le trahit, il fera tout pour se venger. Il lui est même déjà arrivé de tuer l’un de ses clients car celui-ci pensait ne pas le payer. Autre qualité pour ton métier, mais considéré comme un défaut par beaucoup de monde, le jeune homme est quelqu’un de très sadique. Il a une imagination débordante en ce qui concerne la façon dont il va s’occuper de ses victimes. La torture ne le dérange pas, il y prend même plaisir par moment.
Mais, malgré cette personnalité qui est violente et froide, Abel cache beaucoup de qualités. Il suffit de bien creuser et d’apprendre à le connaître pour savoir qu’il est digne de confiance si la personne en face de lui lui inspire aussi confiance. Il est aussi un parfais garde du corps. Si une personne l’a aidé, il n’hésitera pas à lui venir en aide en la protégeant par exemple. Mais cela s’arrêtera sans doute là. Même si précédemment il est dit qu’il ne s’attache à personne pour des raisons de sécurité, c’est parce qu’il a aussi du mal à avoir des relations durables. Mais si dans le futur il en a, ses amis sauront qu’ils pourront compter sur lui. Il est fidèle et toujours présent lorsqu’on a besoin de lui. Et, pour protéger ses amis, il n’hésitera pas à leur mentir afin de garder son identité de tueur à gage secrète.

Histoire : Abel est le fils illégitime et non désiré d’un riche banquier et d’une prostituée. Son père était un client régulier de cette dernière. Il la voyait souvent après le travail, avant de rentrer chez lui revoir sa femme et son fils. Et, un jour, la mère d’Abel découvrit qu’elle était tombée enceinte. Le père aurait très bien pu être l’un de ses nombreux clients sauf que, la période précédant sa grossesse, elle n’avait eu des rapports non protégés qu’avec ce riche banquier. L’homme rejeta d’abord toute accusation avant d’accepter de verser un peu d’argent à cette pauvre femme.
Abel naquit et n’eut pas une enfance des plus heureuses. Sa vie se résumait à la rue. Il alla tout de même à l’école mais ses résultats n’étaient pas des plus brillants. Il préférait se bagarrer avec ses camarades, ce qui lui donna une réputation de dur à cuire. Bien sûr, ses coups n’étaient pas donnés gratuitement. Ils étaient dus aux moqueries et insultes faites à propos de sa mère. Le fait qu’elle soit prostituée ne fut pas un secret dans la cour de récréation du collège où il alla. Il faisait comme si les paroles de ses camarades ne l’affectaient pas et disait ne frapper que par justice pour sa mère mais c’était faux. Il souffrait d’avoir une telle mère. Il savait qu’elle gagnait ainsi de l’argent pour le nourrir et lui en était reconnaissant mais il détestait la voir revenir à la maison chaque fois avec un nouvel homme. A ses yeux, ce n’était que des porcs. Ils ne méritaient pas de vivre.
Et lorsqu’arriva l’année de ses seize ans, Abel commit l’irréparable. Il commença à fréquenter l’un des clients réguliers de sa mère jusqu’à ce que celui-ci tombe sous son charme. Un pédophile. Le blondinet n’eut aucun mal à atterrir dans son lit. Sauf que ce n’était pas pour se faire souiller qu’il était venu mais pour se débarrasser de ce porc qui avait osé toucher à sa mère. Et, avant même que l’homme se soit glissé sous les draps, Abel avait sorti son arme de son pantalon et avait tiré trois fois. Il n’eut aucun regret. Cela faisait une vermine en moins dans cette ville. Il y en avait tellement. Mais le jeune homme ne voulait pas faire le justicier. Il voulait juste sauver sa mère.
Malheureusement, alors qu’il pensait la sauver en tuant tous ceux la prenant pour un objet sexuel, sa mère mourrait peu à peu de maladie. Il n’y avait rien à faire. C’était incurable. La pauvre femme téléphona donc au père d’Abel pour qu’il le prenne chez lui et s’en occupe. Au début, le riche banquier refusa, ne voulant pas que sa femme apprenne qu’il la trompait. Mais par la suite, il revint sur sa décision et fit croire à sa femme qu’il avait rencontré le jeune Abel dans la rue et qu’il désirait l’adopter. Naïve, elle le crut. Après la mort douloureuse de sa mère, le jeune homme alla habiter chez cet homme qui était son père et dont il n’avait jamais connu l’existence. La nouvelle fut difficile, tout comme les relations entre Abel et la famille furent conflictuelles. L’adolescent ne s’entendait pas avec son demi-frère car lui était le fils légitime. Ce fils de riche avait tous les droits et se croyait supérieur à lui. Abel avait promis à sa mère de ne pas faire de vague dans la famille de ce banquier et allait tenir parole. Mais le poids du secret était trop lourd à porter. Il préféra donc fuguer que de vivre un calvaire.
Durant plusieurs années, il vécut dans la rue ou dans des refuges. Il fréquenta des endroits mal famés et laissa traîner ses oreilles un peu partout, à la recherche de moyens pour gagner sa vie. Et une nuit, un homme vint à lui et lui proposa de travailler pour lui. Il avait besoin de quelqu’un de jeune et d’agile pour une mission : tuer un de ses concurrents dans le monde de la drogue. Abel accepta et fit proprement le travail. Il gagna pas mal d’argent. Ce fut le début de sa carrière de tueur à gage. Il a maintenant une centaine de meurtres à son actif et n’est pas prêt de s’arrêter. Prenant grand soin à ne laisser aucun indice derrière lui, la police n’est pas prête de l’attraper. Peut-être a-t-elle des soupçons mais sans preuve, elle ne peut rien…

Autres :
- Il porte toujours une arme sur lui, que ce soit un couteau ou une arme à feu.
- Son nom de famille est celui de sa mère. Il n’a jamais voulu porter celui de son père, le considérant comme tous les autres hommes ayant touché à sa mère.
- Pour éviter de donner sa vraie identité, il se fait appeler Ryuu Ketsu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Votre Cher Admin
Admin pointilleux
avatar

Nombre de messages : 837
Date d'inscription : 26/06/2008

MessageSujet: Re: Abel Saalfield   Lun 30 Juin - 23:03

Validé !!

Bon jeu !! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twilight-city.nightforum.net
 
Abel Saalfield
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nos chers auteurs...(Abel/Lola)
» Caïn Abel, 1er Vampire ...
» Kanada sanble rapatriye Abel ak Victor Dejean prezime akize pou drog an Ayiti
» ABEL • sphynx
» Sujet inutile : les significations de vos prénoms :P

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yuukoku, la ville aux deux visages... :: Hors RP :: Présentations-
Sauter vers: