Yuukoku, la ville aux deux visages...


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une soirée détente ou sur le qui-vive ? (Abel) TERMINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Kano Sugiura

avatar

Nombre de messages : 424
Age : 20
Sexe : Masculin
Sexualité : Indécis
Relation avec Kiba Tenkai
Métier : Étudiant et Shateïgashira du clan Sugiura
Frère de Tatsuki
Petit(e) Ami(e) : Une relation avec Kiba...
sérieuse ou pas ?
Date d'inscription : 21/02/2009

MessageSujet: Une soirée détente ou sur le qui-vive ? (Abel) TERMINE   Mer 17 Juin - 17:42


Kano se rendit comme prévu dans l'ancien loft de son frère qui était devenu le sien. Il ne se sentait pas vraiment chez lui, mais c'était un bon pied-à-terre en attendant. Quand il avait envie d'être seul ou de passer une soirée en galante compagnie, autant avoir son intimité, plutôt que de rester à la résidence... Kano était du genre...bruyant lorsqu'il s'adonnait au plaisir de la chair. Et contrairement à son frère, il ne voulait pas que toute la résidence profite de ses ébats...
Après s'être douché et changé, il se rendit au restaurant. Il opta pour un costume noir et une chemise assez légère. Il faisait encore très chaud dehors vu qu'on était à quelques jours de l'été. Parfumé et pimpant, il noua sa cravate avant de rejoindre sa voiture.
Il décapota celle-ci, pour profita de l'air chaud en roulant. Comme il était plus de 18 heures, le soleil tapait moins, il pouvait donc se permettre de rouler "tête à l'air".
Le jeune "chef" arriva dans son restaurant une vingtaine de minutes plus tard. Il fit le tour de l'établissement comme d'habitude pour vérifier que tout était clean. Ce restaurant avait après tout bonne réputation, il fallait donc être vigilant et maintenir cet héritage au plus au rang. Tatsuki lui avait légué ce restaurant qu'il avait lui-même hérité de sa mère, Kano devait donc tout faire pour ne pas décevoir son frère.
Une fois l'établissement vérifié et quelques ordres donnés, le jeune yakuza s'installa à une table à l'étage. Il retira sa veste pour être plus à l'aise et enfila une paire de lunette. Comme son frère, il ne voulait pas prendre le risque d'abîmer sa vue, donc il valait mieux prévenir que guérir. Les deux hommes ne souffraient pas de déficit de la vue, mais ils préféraient ne pas prendre de risque et porter des lunettes "de repos" lorsqu'il lisait longtemps ou qu'ils travaillent devant un ordinateur...


"Hmm...ok pour les comptes...il faudrait qu'on parle aussi des nouvelles commandes. On va ouvrir la terrasse maintenant qu'il fait beau et je veux des fruits de saison pour les desserts, en import bien sûr!"

Il ne fallait pas rechigner sur la qualité des plats proposés. Les restaurants huppés fleurissaient en ville, il fallait donc redoubler d'imagination pour attirer la clientèle ici.
Kano pouvait lui aussi se jeter à corps perdu dans le travail et être très sérieux. Tatsuki connaissait son potentiel et son intelligence voilà pourquoi il lui faisait pleinement confiance maintenant.
Le jeune homme toujours très concentré sur ses documents ne vit pas le temps passé. Il travaillait et coordonnait sa petite équipe depuis déjà près de 2 heures... et en un éclair de seconde, il était déjà 20h15.
Fumant tranquillement sa cigarette et jouant de temps en temps avec ses lunettes qu'il avait sur le nez, il ne remarqua pas l'arrivée de son premier hôte... Abel était le premier invité arrivé.


Dernière édition par Kano Sugiura le Ven 26 Juin - 1:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Une soirée détente ou sur le qui-vive ? (Abel) TERMINE   Mer 17 Juin - 19:04

Après sa journée de travail, Abel rentra chez lui. Bien sûr, lorsqu’il franchit le seuil de la porte d’entrée, il sut qu’il était seul. C’était pratiquement devenu une habitude. Il soupira et alla ouvrir quelques fenêtres pour faire circuler l’air dans le grand penthouse. Il faisait chaud, surtout avec le soleil qui tapait sur les vitres. Il alla ensuite prendre une bonne douche. La chocolaterie où il travaillait était une véritable fournaise lorsque l’on bougeait pour servir les clients de fin de journée. En général, beaucoup de personnes venaient en fin d’après-midi prendre un verre, pour décompresser de leur longue journée de travail. Elles venaient seules, ou bien avec des collègues. Heureusement qu’Abel avait pu compter sur le sien à ce moment-là.

Propre et détendu, le blond sortit sur la terrasse pour coiffer sa longue chevelure blonde. Il avait le temps de la laisser sécher à l’air libre, surtout que celui-ci était chaud à la veille de l’été. Il alluma ensuite une cigarette et s’accouda à la balustrade. L’ambiance était calme, mais un peu morose. C’était assez difficile de vivre dans ces deux cents mètres carrés seul. Mais Abel n’y pouvait rien changer. Tatsuki passait ses soirées et ses nuits à la résidence familiale et cela allait sans doute durer un moment. Le blond ne savait pas ce qui passait par la tête de son amant. Parfois, il aimerait tant pouvoir le comprendre et l’aider à aller mieux. Son état allait sûrement s’améliorer mais quand ? Et quelle bêtise aurait-il fait entre temps ? Et combien de verres d’alcool aurait-il bu ?

Abel écrasa sa cigarette dans un cendrier qu’il laissait sur la terrasse puis rentra. Il était l’heure de se préparer à sortir. Cette sortie au restaurant lui ferait sûrement du bien, même si c’était avec Kano. Le grand blond retira son peignoir et se vêtit d’un costume noir et d’une chemise blanche. Un grand classique qui ne changeait pas beaucoup de sa tenue de travail. Mais peu importait. Il n’allait pas à un dîner avec des gens du grand monde. Il y aurait juste Keiji et Kano. En y réfléchissant bien, Abel se dit qu’il serait le plus vieux de la soirée. Il avait cinq ans de différence avec Keiji qui avait seulement un an de plus que Kano. Abel serait donc avec des petits jeunes mais cela ne le dérangeait pas du tout. Les deux jeunes hommes avaient de la conversation, surtout Keiji.

Prêt à partir, Abel sortit du penthouse, non sans avoir hésité à laisser un mot à Tatsuki si jamais il rentrait. Mais il ne le fit pas. Si l’Oyabun passait, il n’aurait qu’à attendre son retour en s’inquiétant. Abel en avait assez d’être un bon chienchien. Il avait bien le droit de sortir sans prévenir lui aussi. Le yakuza n’en avait pas le privilège. Le blond, coiffé de nouveau avec une queue de cheval pour garder son cou dégagé à cause de la chaleur, monta dans sa voiture et posa sa veste sur le siège passager. Il prit ensuite la route vers le restaurant de Kano. Il s’y était déjà rendu, mais il y avait longtemps, du temps où l’établissement était encore à Tatsuki. C’était d’ailleurs là-bas que le jeune couple avait fait leur première sortie aux yeux du monde.

Quinze minutes plus tard, Abel se gara sur le parking du restaurant. Il aurait très bien pu laisser sa voiture à un voiturier mais il détestait tout ce luxe. Il franchit ensuite les portes du restaurant de luxe et donna son nom. Le serveur, mis au courant de sa venue par Kano, le conduisit à l’étage, là où se trouvait le maître des lieux. L’adolescent était assis à la même table que le couple plusieurs mois plus tôt. Etait-ce fait exprès ? Abel se dit que c’était dû au hasard. Il détailla un instant Kano, qui semblait concentré sur son travail. Le jeune homme portait aussi des lunettes, tout comme Tatsuki. Les deux frères se ressemblaient vraiment beaucoup. Cela en était même troublant parfois. Abel se demandait si Kano était le reflet de Tatsuki plus jeune. L’Oyabun détestait les photos. Le jeune tueur n’avait donc aucun support pour comparer Kano et Tatsuki avec quelques années en moins… Il sortit rapidement de ses pensées et se rapprocha de l’adolescent avant de s’éclaircir la gorge.


« J’espère n’être pas arrivé trop tôt. Je suis le premier apparemment. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kano Sugiura

avatar

Nombre de messages : 424
Age : 20
Sexe : Masculin
Sexualité : Indécis
Relation avec Kiba Tenkai
Métier : Étudiant et Shateïgashira du clan Sugiura
Frère de Tatsuki
Petit(e) Ami(e) : Une relation avec Kiba...
sérieuse ou pas ?
Date d'inscription : 21/02/2009

MessageSujet: Re: Une soirée détente ou sur le qui-vive ? (Abel) TERMINE   Mer 17 Juin - 20:15


« J’espère n’être pas arrivé trop tôt. Je suis le premier apparemment. »


Kano leva doucement la tête et aperçut Abel. Il retira sa paire de lunette et se frotta les yeux.


"Non non je t'en pris, prends place. J'ai pas vu le temps passer on dirait"

Le jeune homme s'étira et se massa le cou avant de fermer son livre de compte. Il fit signe au serveur d'apporter des rafraichissement. Deux petits cocktails exotiques légèrement alcoolisés. Il regarda ensuite sa montre, il était 20h30, donc encore tôt. Le restaurant se remplissait petit à petit d'ailleurs. Kano poussa ensuite un léger soupir et leva les yeux en l'air.

"T'inquiète pas, Keiji-baka est toujours comme ça...souvent en retard, mais il ne va pas tarder je pense ! MONSIEUR a dû aller se pomponner au cas où il rencontrerait une belle jeune fille ce soir, ou plutôt une proie...enfin, tu le connais..."

Keiji était un tombeur et c'était un secret pour personne. Il prenait donc particulièrement soin de son physique...c'était pire que tout. La plupart des hommes aimaient être coquets et prenaient soin de leur apparence, sauf que Keiji était encore un cran au-dessus. Il pouvait rester près de 1 heure 30 enfermé dans la salle de bain...une vraie fille en somme. A chaque fois qu'il sortait, il devait être impeccable au cas où il rencontrerait une jolie jeune fille...de ce côté-là, il était vraiment immature.
Kano se leva et prit son cocktail. Il fit signe à Abel de le suivre.


"On va manger en terrasse, mais en restant à l'étage. La décoration des jardins n'est pas encore terminée..."

Le jeune homme fit signe à l'un des serveurs.

"Notre table pour trois est-elle prête ?"

Le serveur s'inclina légèrement pour dire oui et invita les hommes à le suivre. Ils se rendirent sur un grand balcon dans lequel une table avait été aménagée. Il faisait encore jour, mais le soleil était plus bas.Leur table donnait une belle vue sur une petit fontaine du jardin. Les rayons du soleil couchant se reflétaient à merveille sur l'eau. Mine de rien, l'ambiance était romantique, même si ce "rdv" ne s'y prêtait pas vraiment. Les deux hommes s'installèrent autour de la table. Le serveur posa des petits fours salés pour les faire patienter.


"Hmm, je vois que tu es déjà venu ici. Enfin, t'as l'air de connaître les lieux j'veux dire. Généralement ceux qui viennent ici pour la première fois sont subjugués par la décoration, mais toi ça n'a pas été le cas.."

La conclusion était donc simple et logique. Le jeune homme dégusta son cocktail et colla son verre à son visage pour se rafraîchir. Il faisait encore chaud mine de rien. Kano alluma ensuite une cigarette et s'affala sur son siège.

"Alors dis-moi. Ton boulot te plaît ? Ça doit pas être évident de rester debout toute l'a journée et de te plier aux désirs et aux caprices de clients ... Surtout s'ils sont comme moi "


Le jeune homme esquissa un léger sourire. Il savait qu'il n'était pas facile de le supporter et pour une fois, il l'admettait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Une soirée détente ou sur le qui-vive ? (Abel) TERMINE   Mer 17 Juin - 21:57

"Non non je t'en pris, prends place. J'ai pas vu le temps passer on dirait."

Abel suivit la demande de Kano et prit place à la table. Sur celle-ci se trouvait un livre de compte. L’adolescent était donc en train de le consulter avant que le blond ne l’interrompe. Ce ne devait pas être de tout repos de s’occuper d’un restaurant, surtout aussi luxueux et de très bonne réputation. Abel jeta un coup d’œil aux fresques qui étaient peintes au plafond. Du grand art. Il les avait déjà vues mais il y avait longtemps. Rien n’avait changé apparemment. Même les clients en bas semblaient tout aussi peu intéressants. La première fois qu’il était venu ici, le tueur avait trouvé à redire sur la clientèle du restaurant, ce qui avait amusé Tatsuki qui était du même avis. Ce dîner en amoureux semblait bien loin maintenant…

"T'inquiète pas, Keiji-baka est toujours comme ça...souvent en retard, mais il ne va pas tarder je pense ! MONSIEUR a dû aller se pomponner au cas où il rencontrerait une belle jeune fille ce soir, ou plutôt une proie...enfin, tu le connais..."

Abel acquiesça et leva les yeux au ciel. Keiji ne changeait pas, toujours aussi désireux de plaire aux femmes. D’un côté, il avait raison. Il était jeune. Il avait bien le droit de s’amuser un peu. Il était tout de même étrange de voir qu’il était beaucoup moins mature que Kano. Mais était-ce Keiji qui était trop gamin ou alors Kano qui était trop mature pour son jeune âge ? Abel avait du mal à trancher. Les deux jeunes hommes, même s’ils étaient séparés d’une seule année, étaient bien différents. Le moulin à parole avait l’air de vouloir rester dans les douces années de l’adolescence et des aventures en tout genre, alors que Kano… Il semblait tendre vers la vie adulte rapidement, tout aussi bien psychologiquement que physiquement. L’adolescent avait beaucoup changé depuis le premier jour où Abel l’avait rencontré. Il avait beaucoup grandi et perdu les derniers traits d’un visage d’enfant. Il ressemblait de plus en plus à un homme, à Tatsuki…

A la demande de Kano, Abel se leva, toujours aussi peu bavard, et prit l’un des cocktails qu’on leur avait apporté. Ils se dirigèrent ensuite vers la terrasse. L’adolescent apprit au blond que les jardins n’étaient pas encore complètement terminés, qu’il restait encore quelques décorations à mettre. Cela devait être agréable d’y manger. Mais, arrivé sur la terrasse, Abel se dit que la vue de là n’était pas mal non plus. En contrebas se trouvait une petite fontaine. Son eau était claire et avait pris des teintes orangées à cause des rayons du soleil couchant. L’espace d’une seconde, Abel pensa que le cadre était très romantique. Il ne savait pas si c’était une bonne chose ou pas. Heureusement, Keiji n’allait pas tardé à arriver. Cela éviterait donc au jeune assassin de se retrouver en tête à tête avec Kano dans un cadre aussi rêveur. Mais, en attendant le moulin à parole qui se prenait pour un Casanova, Abel allait devoir patienter seul avec l’adolescent. Ils prirent tous deux place à table et un serveur vint leur apporter des petits fours salés pour les faire patienter.


"Hmm, je vois que tu es déjà venu ici. Enfin, t'as l'air de connaître les lieux j'veux dire. Généralement ceux qui viennent ici pour la première fois sont subjugués par la décoration, mais toi ça n'a pas été le cas.."

Abel ne jugea pas utile de répondre. Kano avait deviné juste. Il avait l’air très attentif aux détails pour avoir remarqué cela. Par moment, le jeune blond en oubliait qu’il avait à faire à quelqu’un de très intelligent, même plus intelligent que la moyenne. Cela le mettait d’ailleurs parfois mal à l’aise, lui qui n’avait fait aucune étude et n’avait aucun diplôme. Mais cela ne voulait pas dire qu’il était idiot pour autant. Il vivait une vie différente de celle de Kano, voilà tout. Son métier de serveur lui convenait parfaitement. Il n’aurait pas postulé sinon. Mais il n’avait pas envie de penser au travail. Il était là pour se détendre. Il retira donc sa veste, ayant trop chaud, et la posa sur le dossier de la chaise. Il porta ensuite son cocktail à ses lèvres pour en boire quelques gorgées. C’était délicieux. Fruité et très frais. Il y décela une touche d’alcool. Il faudrait qu’il fasse attention lors de ce dîner. Il devrait prendre la voiture pour rentrer… Mais, alors qu’il pensait mettre de côté le boulot, Kano voulut engager la conversation là-dessus.

"Alors dis-moi. Ton boulot te plaît ? Ça doit pas être évident de rester debout toute la journée et de te plier aux désirs et aux caprices de clients ... Surtout s'ils sont comme moi."

« J’y suis habitué. Ça fait plusieurs années que je fais ce métier. Mais c’est vrai que servir les gens riches n’est pas de tout repos. Heureusement, il y en a certain qui sont sympas. Crois-moi, tu ne fais pas partie des pires. » avoua t-il avec un léger sourire. « Et toi, ton travail ? Ça n’a pas été trop dur au début de gérer études, restaurant et ta place de troisième du clan ? » demanda t-il, s'en fichant un peu mais voulant faire la conversation par politesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kano Sugiura

avatar

Nombre de messages : 424
Age : 20
Sexe : Masculin
Sexualité : Indécis
Relation avec Kiba Tenkai
Métier : Étudiant et Shateïgashira du clan Sugiura
Frère de Tatsuki
Petit(e) Ami(e) : Une relation avec Kiba...
sérieuse ou pas ?
Date d'inscription : 21/02/2009

MessageSujet: Re: Une soirée détente ou sur le qui-vive ? (Abel) TERMINE   Mer 17 Juin - 22:40


« J’y suis habitué. Ça fait plusieurs années que je fais ce métier. Mais c’est vrai que servir les gens riches n’est pas de tout repos. Heureusement, il y en a certain qui sont sympas. Crois-moi, tu ne fais pas partie des pires. »

Kano ne pu s'empêcher de rire. Et son rire était pour une fois plus que sincère. Il se doutait que le monde des riches était remplis de connards, il les côtoyait d'ailleurs... Lui-même était difficile à supporter et il le savait...

« Et toi, ton travail ? Ça n’a pas été trop dur au début de gérer études, restaurant et ta place de troisième du clan ? »


Le jeune homme sourcilla légèrement. Il fut surpris par cette soudaine question. Le blond s'intéressait-il à lui ? ... Naaaaaaa ! C'était juste par politesse et histoire de ne pas laisser de blanc. Le ton du blond n'était pas un ton intéressé.
Kano regarda en direction de la fontaine en souriant légèrement. Peut-être qu'il aurait souhaité que l'amant de son frère s'intéresse un peu à lui, un tout petit peu...pour une fois. Mais, il n'était pas du genre à se laisser abattre.


"Hmm, non non ça va. Merci de "t'en soucier"..."

Il se contenta d'une courte réponse sans plus de détails. A quoi bon s'étaler si le blond s'ennuyait ? Kano n'était pas dupe.
Il termina son cocktail et goûta l'un des canapés proposé sur le plateau.
Contrairement à son frère, il avait de l'appétit.
Ce tête à tête non souhaité s'acheva par l'arrivée en trombe de Keiji.
Chemise transparente, lunette de soleil, le jeune homme arriva en trombe et sauta sur Abel.


"SAAAAAALUT! Ça fait longtemps! Tu m'appelles plus depuis que tu es avec le boss ! Je suis déçu!"

Il tira la langue en éclatant de rire. Il était toujours plein d'énergie et taquin. Il s'assit ensuite. Le serveur lui apporta de suite un verre.
Kano soupira et s'accouda à la table.


"Tu cocottes Keiji ! Putain, pourquoi t'as vidé ta bouteille de parfum ? Merde, on est entre mecs ! Tu vas séduire personne. Tsk, shit, j'ai mal au crâne ! "


Kano était visiblement agacé par la conduite du jeune homme, mais surtout pour son retard qui n'était pas justifié. Keiji bu quelques gorgées de son verre et tapota sur l'épaule de Kano.

"C'est bon ! C'est pas ma faute ! Figure-toi que j'étais sur une affaire incroyable..enfin enfin, je passe les détails ! Après il a fallu que j'aille me doucher, parce que j'ai sué comme un porc! Et en plus ce connard de Tagami avait renversé une boisson glacée sur mon pantalon ! Comme ça sans raison ! Ce type me hait je crois ! A chaque fois il me cherche des crosses ! HAHAHAHAHA....Abel ils me maltraitent tous!"

Keiji le moulin à parole avait toujours des aventure à raconter. Il ne changeait décidément pas. Kano cigarette à la main soupira et retira la main de Keiji de son épaule.

"Jcrois plutôt qu'il t'aime beaucoup...enfin, garde tes sales histoires pour toi ! Je sais que tu as mis trois heures à te faire beau ! Mais t'es pas mon genre désolé!"


Kano ébouriffa les cheveux du blond en écalant de rire. Son comportement jovial était plus que surprenant venant de lui. Il avait l'ait d'un gamin. Il montrait une autre facette de lui qu'il ne montrait que rarement : un côté humain, sympathique et sincère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Une soirée détente ou sur le qui-vive ? (Abel) TERMINE   Mer 17 Juin - 23:23

"Hmm, non non ça va. Merci de "t'en soucier"..."

Kano avait compris qu’Abel avait posé la question par politesse et non par réel intérêt. Le blond n’était vraiment pas doué dans les relations avec les gens. Cela le gênait un peu que son manque d’intérêt se soit autant vu. Enfin, au moins n’avait-il pas à écouter le récit de Kano, c’était déjà cela de gagner. Il but de nouveau un peu de son cocktail et se servit un petit canapé. Il le dégusta tout en regardant l’eau couler de la fontaine quelques mètres plus bas. C’était magnifique et paisible. Malheureusement, ce moment ne dura pas longtemps et fut interrompu par une arrivée en trombe. S’y étant préparé et ayant de très bons réflexes, ceux d’un tueur, Abel avait posé à temps son verre pour accueillir Keiji qui lui sauta littéralement dessus.

"SAAAAAALUT! Ça fait longtemps! Tu m'appelles plus depuis que tu es avec le boss ! Je suis déçu!"

« Salut Keiji… Oui, désolé, j’étais très occupé ces derniers temps. »

Abel s’excusait, mais là aussi par politesse, vu qu’il n’y était pas vraiment obligé. Ses excuses n’avaient pas grand intérêt connaissant Keiji. Il n’était pas rancunier du tout. Mais le grand blond s’en voulait tout de même un peu d’avoir délaissé son ami. Le moulin à parole avait été là durant les deux mois où Abel s’était retrouvé seul et dépressif. Il avait même été un peu trop présent par moment. Bien sûr, ses coups de téléphone avaient remonté le moral du tueur mais parfois tous les jours, cela avait été un peu trop. Mais c’était Keiji, toujours aussi extravagant. C’était ce qui faisait son charme. Abel l’appréciait beaucoup. Il trouvait sa compagnie très agréable et Keiji savait mettre de la bonne humeur autour de lui.

"Tu cocottes Keiji ! Putain, pourquoi t'as vidé ta bouteille de parfum ? Merde, on est entre mecs ! Tu vas séduire personne. Tsk, shit, j'ai mal au crâne ! "

"C'est bon ! C'est pas ma faute ! Figure-toi que j'étais sur une affaire incroyable..enfin enfin, je passe les détails ! Après il a fallu que j'aille me doucher, parce que j'ai sué comme un porc! Et en plus ce connard de Tagami avait renversé une boisson glacée sur mon pantalon ! Comme ça sans raison ! Ce type me hait je crois ! A chaque fois il me cherche des crosses ! HAHAHAHAHA....Abel ils me maltraitent tous!"

"Jcrois plutôt qu'il t'aime beaucoup...enfin, garde tes sales histoires pour toi ! Je sais que tu as mis trois heures à te faire beau ! Mais t'es pas mon genre désolé!"


Abel ne put s’empêcher de rire un peu de la situation. Kano et Keiji avaient de forts caractères mais très distincts. Ce dîner n’allait pas être de tout repos. Mais le grand blond appréciait cette ambiance, surtout que Kano se lâchait un peu. Il semblait plus sympathique et allait même jusqu’à taquiner Keiji. Au fond, peut-être n’était-il pas aussi méchant et désagréable qu’il le laissait tant paraître. Ce n’était peut-être qu’une façade pour se protéger. Abel savait ce qu’il disait. Lui se montrait froid et distant pour éviter qu’on vienne le déranger. Mais il préférait tout de même rester sur ses gardes. Avec Kano, on n’était jamais à l’abri d’un retournement de situation, tout comme avec Tatsuki d’ailleurs. C’était peut-être dans les gènes Sugiura.

« Kano ! Tu ne vois pas que tu as décoiffé Keiji qui avait passé une heure à se faire sa belle coiffure ? Comment va-t-il plaire aux filles maintenant ? »

Le blond se laissa aller à la plaisanterie. Maintenant que Keiji était là, il pouvait se détendre totalement. Lui aussi aimait embêter le moulin à parole. Mais c’était toujours gentiment. Il lui adressa d’ailleurs un sourire taquin avant de finir son cocktail. Seuls les glaçons restaient dans le fond du verre. Il retrouvait enfin sa bonne humeur qu’il pensait avoir perdu depuis des jours et des jours. Le cadre et la compagnie de Keiji n’y étaient pas étrangers. Il préférait attendre un peu avant de dire que Kano lui redonnait le sourire. Il émettait toujours beaucoup de réserves le concernant, même s’il devait avouer que c’était grâce à lui qu’il passait pour l’instant une bonne soirée. C’était agréable de rire, surtout au grand air. Abel se permit d’ouvrir les deux premiers boutons de sa chemise, pour être un peu plus à l’aise. Il faisait chaud, même si le soleil était sur le point de se coucher.

« Au fait Kano, comment est Tagami avec toi ? » demanda t-il, par curiosité cette fois-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kano Sugiura

avatar

Nombre de messages : 424
Age : 20
Sexe : Masculin
Sexualité : Indécis
Relation avec Kiba Tenkai
Métier : Étudiant et Shateïgashira du clan Sugiura
Frère de Tatsuki
Petit(e) Ami(e) : Une relation avec Kiba...
sérieuse ou pas ?
Date d'inscription : 21/02/2009

MessageSujet: Re: Une soirée détente ou sur le qui-vive ? (Abel) TERMINE   Jeu 18 Juin - 14:01


« Kano ! Tu ne vois pas que tu as décoiffé Keiji qui avait passé une heure à se faire sa belle coiffure ? Comment va-t-il plaire aux filles maintenant ? »


Et bien c'était la meilleure...c'était à s'y tromper, mais les trois hommes avaient l'air d'être amis...enfin, surtout Abel et Kano, étant donné que Keiji était sociable avec tout le monde. Les hommes rirent tous en cœur devant les pitreries de Keiji qui se recoiffa sans plus attendre.

« Au fait Kano, comment est Tagami avec toi ? »

Abel semblait vraiment dans le sujet maintenant. Peu à peu, il rentrait dans l'ambiance de la soirée. Le jeune Sugiura fit un signe au serveur pour qu'il apporte la carte. Il fallait bien mettre fin à l'apéritif et consulter la carte des menus. Il y avait du monde ce soir au restaurant, l'attente serait donc un peu longue.

"La carte et une bouteille de champagne!"

L'adolescent était très directif et savait ce qu'il voulait. Le serveur débarrassa les verres de cocktail vides, tandis que Kano s'accouda sur la table en regardant Abel dans les yeux.


"Hmm...il agit aussi étrangement avec moi... Il me suit partout quand il est en ma présence, mais pourtant il m'a jamais dit un mot. Il se contente de jouer les ombres et de me regarder cacher derrière un obstacle. A croire que je l'impressionne et qu'il n'ose pas me faire face jsé pas!"


Kano leva les yeux en l'air en haussant les épaules. Tagami était bizarre avec tout le monde, sauf peut-être avec Tatsuki et encore... Il aimait titiller Keiji, obéir aveuglément à Tatsuki, discuter de temps en temps avec Abel et coller Kyousuke. Quant aux autres, il ne leur parlait pas... Par contre, avec Kano, il avait opté pour un autre moyen de communication... Il ne le quittait pas des yeux et le suivait comme un chien errant. Il était sans doute intrigué par le jeune Sugiura.

"Mouais moi j'pense aussi que tu l'intéresses mais il ose pas te parler ! Ce balafré a sans doute des émotions et un côté gay qui sait ! Mais j'ai rien contre les gays hein Abel....Toi et le boss c'est cool mais moi , enfin, jpréfère les femmes et tout...mais si Tagami est gay jm'en fou, c'est pas pour ça que je l'aime pas...enfin, je...il est bizarre..."

Comme d'habitude, Keiji le maladroit parlait trop. Il avait peur d'avoir vexé Abel en parlant des homo, même si ce n'était pas son intention. Il n'était pas fort pour exprimer ses idées. Kano esquissa un sourire avant de prendre la carte que le serveur avait apporter et de profiter de sa coupe de champagne.

"Écrase on a compris...tu es HOMOPHOBE !!! Allez bois une coupe de champagne Msieur l'homophobe!"

Keiji sautilla comme une puce.

"Non non c'est pas ça ! Arrête !!!"


Kano sadique comme pas eux leva sa coupe de champagne vers Abel.

"Qu'en dis-tu Abel ? On va dire à Tsuki que Keiji ne l'aime pas parce qu'il est bi ?...Ouais, on va dire qu'il l'a traité de pervers!"

Keiji sursauta de plus belles et faillit même renverser sa coupe.

"Nannn Kano j'ai pas dit ça ! Moi jl'aime le boss...en plus même en étant un mec, jdois avouer qu'il est vraiment sexy!! Jveux dire si j'étais moi aussi gay, à coup sûr je m'intéresserais à lui!"


Kano haussa les sourcils et bu une gorgée de son breuvage. Il hocha la tête avec un sourire un peu vicieux en regardant Abel.

"Ouhhh Abel t'entends ça, Keiji a dit qu'il avait des vues sur Tsuki...attention, il va vouloir te le piquer!
Quel garçon indécent ! Petit pervers, je ne te regarderais plus jamais de la même façon..."


Kano en qualité de comédien, fit un nombre de mimiques de circonstances. Il passa la main sur son corps en se le serrant pour se protéger des "avances" de Keiji. Le tout était fait de façon comique et théâtrale.

"Je ne resterai plus jamais dans la même pièce que toi petit HENTAI ... On dit que je ressemble à mon frère, j'ai donc peur que tu me prennes pour substitut..."

Kano tel un enfant fragile baissa les yeux en faisant une petite moue boudeuse avec ses lèvres... Il était vraiment d'humeur joueuse ce soir...
Keiji rougit de plus belles et fit de grands signes de main tel un indien pour convaincre Abel qu'ils se fourvoyaient. Lui seul n'avait pas compris que c'était une blague. Il était si naïf qu'il prenait tout au premier degrés.
Kano n'arrangeait pas les choses et n'en ratait pas une pour mettre mal à l'aise Keiji en déformant ses propos. Bien évidemment, il torturait le jeune tueur en le titillant. Keiji était la tête de turc de tout le monde, et avec un sadique comme Kano, il devait s'en prendre plein la figure le pauvre. Les hommes finirent par éclater de rire...sauf Keiji qui boudait dans son coin un peu gêné et qui grommelait quelques mots.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Une soirée détente ou sur le qui-vive ? (Abel) TERMINE   Jeu 18 Juin - 15:44

Après avoir demandé la carte et une bouteille de champagne d’un ton directif au serveur, Kano répondit à la question d’Abel. Tagami agissait vraiment étrangement et surtout différemment avec les gens. Avec Tatsuki, il suivait les ordres sans broncher, avec Ren, il faisait comme s’il n’existait pas, avec Keiji, il le taquinait… Les personnes à qui il adressait la parole étaient rares et Abel était assez fier d’en faire partie. Tagami avait beau être très étrange et avoir un visage déformé par une grande cicatrice, le blond l’appréciait bien. Concernant le jeune homme, il ne se fiait pas au physique. Au début, certes, cela l’avait un peu choqué mais, après que Tatsuki lui ait dit comment Tagami avait souffert, Abel avait ressenti un profond respect pour le tueur. En plus, il le trouvait très intelligent. Peut-être l’était-il autant que Kano. Mais, vu qu’il parlait très peu, c’était difficile de savoir.

"Mouais moi j'pense aussi que tu l'intéresses mais il ose pas te parler ! Ce balafré a sans doute des émotions et un côté gay qui sait ! Mais j'ai rien contre les gays hein Abel....Toi et le boss c'est cool mais moi, enfin, jpréfère les femmes et tout...mais si Tagami est gay jm'en fou, c'est pas pour ça que je l'aime pas...enfin, je...il est bizarre..."

Abel cacha de sa main son léger sourire. Keiji parlait sans réfléchir et, même s’il n’avait rien dit de mal, il s’excusait et continuait de s’enfoncer. Il n’avait pas à avoir peur de parler d’homosexualité. Le grand blond était très ouvert et, quand bien même Keiji aurait dit quelque chose de déplacé, il n’aurait rien dit. Chacun pensait ce qu’il voulait. Abel était gay et était heureux ainsi. Comment ne pas l’être en ayant trouvé l’homme de sa vie, même s’il fallait avouer que tout n’était pas parfait tous les jours ? Le blond taquinait Keiji sur son amour des femmes. Le jeune homme pouvait donc en faire autant avec lui pour son attirance pour les hommes. Ce n’était pas un sujet tabou. Mais visiblement, Kano voulait exploiter le malaise de Keiji pour s’amuser et le taquiner un peu…

"Qu'en dis-tu Abel ? On va dire à Tsuki que Keiji ne l'aime pas parce qu'il est bi ?...Ouais, on va dire qu'il l'a traité de pervers!"

"Nannn Kano j'ai pas dit ça ! Moi jl'aime le boss...en plus même en étant un mec, jdois avouer qu'il est vraiment sexy!! Jveux dire si j'étais moi aussi gay, à coup sûr je m'intéresserais à lui!"

"Ouhhh Abel t'entends ça, Keiji a dit qu'il avait des vues sur Tsuki...attention, il va vouloir te le piquer!
Quel garçon indécent ! Petit pervers, je ne te regarderais plus jamais de la même façon..."


Abel cacha de nouveau son sourire mais cette fois-ci dans sa coupe de champagne. Pauvre Keiji. Il ne comprenait jamais qu’on se fichait de lui. Il était bien trop naïf. Mais c’était ce côté candide qui plaisait au tueur. On pouvait tout lui dire, il croyait même la plus grosse bêtise qui puisse exister. En tout cas, Abel trouvait cela flatteur d’entendre de la bouche d’un hétéro que son amant était vraiment sexy. Oui, il avait beaucoup de chance d’être avec Tatsuki, même si ce n’était pas toujours un cadeau. Mais en général, c’était vraiment agréable. L’Oyabun savait rattraper ses fautes. De bonne humeur grâce à ce début de dîner qui s’annonçait rempli de bonne humeur, Abel ne pensait même plus se venger. Ces jours d’abandon de la part de son fiancé lui passait aussi dessus de la tête pour l’instant.

"Je ne resterai plus jamais dans la même pièce que toi petit HENTAI ... On dit que je ressemble à mon frère, j'ai donc peur que tu me prennes pour substitut..."

Abel tiqua un peu sur cette dernière remarque. Le risque de beaucoup ressembler à son frère, c’était effectivement qu’on prenne Kano pour un substitut. D’après lui, cela s’était déjà produit dans le passé, en Angleterre, avec Dan. D’après les dires de l’adolescent, le meilleur ami de Tatsuki, juste parce que l’Oyabun refusait ses avances, s’était réfugié dans ses bras. Cela ne devait pas être facile de porter ce poids sur la conscience. Kano avait beau être riche, intelligent et très beau, il n’avait pas eu une vie facile non plus, tout comme son grand frère. Les deux Sugiura se ressemblaient, même dans la noirceur de leur passé. Mais Abel préféra ne pas y penser. Il retrouva le sourire aussi vite qu’il était parti et retourna à Keiji qui cherchait son soutient en faisant des gestes et en lui lançant des regards suppliants. Cela fit même rire Kano et Abel, qui semblaient bien proches ce soir pour une fois, malgré les tensions qu’il pouvait y avoir entre eux.

« Crois-moi Keiji, si tu me piques Tatsuki, tu auras de sérieux ennuis, et pas seulement avec moi… »

Il disait cela pour embêter un peu plus Keiji mais lança aussi un regard entendu à Kano qui, parfois, semblait avoir un sérieux problème avec le fait que Tatsuki ait un amant. Même si la soirée se passait à merveille, Abel n’en oubliait pas les différents qu’il avait avec l’adolescent. Il se demandait même pourquoi Kano semblait si possessif et si jaloux vis-à-vis de son grand frère. C’était vraiment à croire qu’il était amoureux de lui. Mais les Sugiura étaient une famille si étrange que cela ne serait pas étonnant. A un moment, lorsque Tatsuki lui avait présenté sa sœur, son frère et son neveu, Abel avait eu l’impression de retrouver une famille. Mais maintenant, les choses avaient bien changé. Il ne parlait plus à Reira, ne voyait plus le petit Takaaki et, concernant Kano, il avait du mal à se fixer. Sa relation avec lui était très étrange. Tantôt ennemis, ils pouvaient aussi ressembler à des amis de longue date.

« Mon pauvre Keiji, tu te fais avoir à chaque fois. » dit-il en ébouriffant à son tour le jeune homme. « Comment veux-tu qu’on doute que tu es hétéro avec tout ce que tu fais pour plaire aux filles ?... Kano, je dois t’avouer que même en mission, Monsieur le Casanova se pomponne. Dommage pour lui, le dernier jour, j’ai confisqué tous ses produits… Je ne vois d’ailleurs pas pourquoi tu en utilises autant Keiji. T’es pire qu’une fille. » ajouta t-il en tirant la langue pour embêter un peu plus son ami avant de boire encore un peu de champagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kano Sugiura

avatar

Nombre de messages : 424
Age : 20
Sexe : Masculin
Sexualité : Indécis
Relation avec Kiba Tenkai
Métier : Étudiant et Shateïgashira du clan Sugiura
Frère de Tatsuki
Petit(e) Ami(e) : Une relation avec Kiba...
sérieuse ou pas ?
Date d'inscription : 21/02/2009

MessageSujet: Re: Une soirée détente ou sur le qui-vive ? (Abel) TERMINE   Jeu 18 Juin - 19:40


« Crois-moi Keiji, si tu me piques Tatsuki, tu auras de sérieux ennuis, et pas seulement avec moi… »

Kano termina son verre de champagne en riant discrètement. Keiji le distrayait beaucoup. Même s'il aimait le taquiner, il l'aimait bien. Après tout, qui aime bien châtie bien non ? Keiji boudait toujours dans un coin comme un bébé.

« Mon pauvre Keiji, tu te fais avoir à chaque fois. Comment veux-tu qu’on doute que tu es hétéro avec tout ce que tu fais pour plaire aux filles ?... Kano, je dois t’avouer que même en mission, Monsieur le Casanova se pomponne. Dommage pour lui, le dernier jour, j’ai confisqué tous ses produits… Je ne vois d’ailleurs pas pourquoi tu en utilises autant Keiji. T’es pire qu’une fille. »

Abel ébouriffa les cheveux du jeune homme qui s'empressa de sourire. Pas rancunier pour un sous, il passait outre les vannes ou les pics qu'on pouvait lui lancer.

"Oh! Vous êtes des jaloux c'est tout ! J'aime prendre soin de mon apparence MOI! Même si c'est avant d'aller tuer un type ! Je pense pas seulement à moi mais je donne le loisir aux autres de pouvoir contempler ma beauté!"


Égocentrique et vantard avec ça ! Le jeune homme termina lui aussi son verre de champagne avant de se servir de l'eau et d'allumer une cigarette.

"AHHHH pour moi l'alcool c'est fini ! Jveux pas abîmer mon visage en devenant boursouflé!"

Kano leva les yeux en l'air et se resservit un verre de champagne. Son frère et lui buvaient, surtout son frère ...mais pour le moment, leur physique n'était nullement marqué par l'alcool. Le jeune adolescent prit la carte des menus et frappa la tête du jeune tueur avec.

"Commande ! "

Ce n'était pas tout, mais à force de plaisanter, ils avaient oublié qu'ils étaient là pour commander et manger. Kano jeta un rapide coup d'œil sans s'attarder sur la carte. Il avait discuter des menus quelques heures avant, il savait donc quoi prendre. Keiji qui avait des goûts très limités ne s'attarda pas non plus.

"Jte conseille le fois gras Abel...si t'aime pas ça, le cuisinier propose un gigot d'agneau nappé de cognac et de caramel...un délice!"

Kano se mettait à jouer les conseillers culinaires...drôle d'attention venant de lui. Le jeune homme était particulièrement gentil et calme ce soir. Aucun pic ne fusait et il était très attentionné. Mais, par peur de paraître trop gentil, il préféra se rattraper.

"Je dis ça juste pour que tu testes le plat...nous venons de refaire la carte des menu, je veux juste des avis c'est tout....c'est professionnel!"


Fierté oblige ! Kano ne voulait pas laisser entrevoir une seule faiblesse. Il était connu pour être tranchant et sarcastique et non comme étant un gentil garçon. Il ne voulait pas que le blond, ni Keiji se fassent de fausses idées.
Il jeta sa carte et posa son coude pour regarder Keiji.

"Toi baka t'aime pas la viande...donc c'est poisson ou crustacé je suppose!"

Keiji leva les yeux en l'air.

"Je veux pas manger d'animaux vivants donc oui ! Je prendrai une salade au saumon fumé et de la sole au vin blanc sur nid de haricots beurres!

Kano pouffa de rire et tapa de nouveau la tête de Keiji.

"Putain il faudrait te foutre une amende à chaque dois que tu dis des âneries ! T'es pas végétarien, jte l'ai déjà dit ! Sinon même un poisson tu ne le mangerai pas ! C'est pas un être vivant ptêtre ! "


Si on ne le connaissait pas, on se dirait qu'il faisait exprès de dire n'importe quoi. Enfin...Kano leva le bras pour alerter le serveur qu'ils avaient fait leur choix. Le temps passait et l'appétit était au rendez-vous.


"Pour la demoiselle, une salade saumon et la sole printanière...pour moi, une entrée royale mais sans olive et un steak accompagné de rissolé... euh, cuisson à point ! Ajoutez du rosé merci...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Une soirée détente ou sur le qui-vive ? (Abel) TERMINE   Jeu 18 Juin - 20:39

"Oh! Vous êtes des jaloux c'est tout ! J'aime prendre soin de mon apparence MOI! Même si c'est avant d'aller tuer un type ! Je pense pas seulement à moi mais je donne le loisir aux autres de pouvoir contempler ma beauté!"

« Dis tout de suite que Kano et moi ne soignons pas notre apparence et que les autres n’aiment pas nous regarder. »

Au début, Abel eut un air sérieux mais finit par donner une tape amicale à Keiji pour qu’il ne parte pas dans des excuses inutiles. Le jeune homme était beaucoup trop naïf, c’était si facile de le faire démarrer au quart de tour. Le grand blond ne se gênait même plus pour le taquiner. C’était devenu un jeu entre eux, comme entre Keiji et les autres d’ailleurs. Le moulin à parole était en quelque sorte leur bouc émissaire mais personne n’était méchant avec lui. Ils prenaient tous ce jeu à la rigolade. D’ailleurs, cela ne devait pas déplaire à Keiji d’être le centre d’intérêt. Il aimait se mettre en valeur et être le centre d’attention de tout le monde.

"AHHHH pour moi l'alcool c'est fini ! Jveux pas abîmer mon visage en devenant boursouflé!"

Abel fit comme Kano, il leva les yeux au ciel. Qu’est-ce qu’il ne fallait pas entendre comme bêtise. Keiji n’avait pas été le dernier à boire lors du séjour dans les montagnes. Il avait même été celui qui avait le plus bu. D’ailleurs, lorsqu’Abel l’avait raccompagné jusqu’à sa chambre, Keiji n’avait pas marché droit et s’était endormi comme une masse dès que son corps avait touché les draps de son lit. Il était devenu sage de ce côté-là apparemment, mais il devait sûrement compenser avec la gente féminine… Après que Kano ait frappé Keiji avec la carte des menus et lui ait ordonné de commander, Abel prit sa carte et regarda ce qu’il y avait de bon à manger. Il se souvenait ne pas avoir été déçu la dernière fois.

"Jte conseille le fois gras Abel...si t'aime pas ça, le cuisinier propose un gigot d'agneau nappé de cognac et de caramel...un délice!... Je dis ça juste pour que tu testes le plat...nous venons de refaire la carte des menus, je veux juste des avis c'est tout....c'est professionnel!"

Abel s’empêcha de sourire et acquiesça en prenant un air sérieux. Franchement, Kano n’avait pas à se justifier. Le blond l’avait compris dans ce sens et non autrement. Ce n’était pas comme si l’adolescent s’intéressait à lui et lui conseillait tel ou tel plat pour lui faire plaisir et l’empêcher d’être déçu. C’était tout de même amusant de voir Kano peu sûr de lui l’espace d’un instant. Lui aussi avait l’air d’avoir sa fierté, tout comme son frère. Il ne voulait aucunement passer pour un gentil garçon et préférait être détestable aux yeux de tout le monde. Abel trouvait cela très amusant. Mais il ne fit aucune remarque. Cela aurait été déplacé et puis il ne voulait pas faire de vagues en cette belle soirée.

Keiji et Kano parlèrent ensuite des goûts assez particuliers du moulin à parole. Abel savait que Keiji voulait se faire passer pour un végétarien mais sa théorie n’était ni très solide, ni très intelligente. Il disait ne pas vouloir manger d’êtres vivants mais pourtant, il aimait le poisson. N’était-il pas un peu contradiction ? Abel le laissait dire mais par contre, Kano lui fit la remarque. Le petit frère Sugiura n’avait pas non plus la langue dans sa poche et, lorsqu’il avait quelque chose à dire, il le disait franchement. Du moins, avec Keiji et Abel. Avec d’autres personnes, il jouait les fourbes… Le grand blond préférait que cela soit comme ça, quitte à devoir supporter les pics de Kano.


"Pour la demoiselle, une salade saumon et la sole printanière...pour moi, une entrée royale mais sans olive et un steak accompagné de rissolé... euh, cuisson à point ! Ajoutez du rosé merci..."

« Pour moi, ce sera une assiette de crudités puis un gigot d’agneau nappé de cognac et de caramel. »

Il redonna la carte au serveur puis adressa un léger sourire à Kano. Il avait pris ce qu’il lui avait conseillé. Il verrait bien s’il avait fait le bon choix ou non et donnerait son avis sur le plat. Abel aimait la cuisine, que ce soit préparer un plat ou le déguster. Il n’était pas très difficile à satisfaire de ce côté-là. Il mangeait à peu près de tout. Ce n’était pas comme Keiji qui, même là, faisait son difficile. Le moulin à parole était vraiment quelqu’un de compliqué, tout en étant simple. Parfois, il parlait un peu trop mais Abel l’aimait beaucoup. C’était la seule personne qui l’avait soutenu durant sa dépression et il lui en était très reconnaissant.

« Je t’ai conseillé cette après-midi avec mon chocolat viennois, je vais donc suivre cette fois-ci ton conseil Kano. »

Il se justifiait lui aussi, ne voulant pas que l’adolescent croie qu’il avait pris le gigot d’agneau pour lui faire plaisir, même si c’était en partie vrai. Mais juste en partie. Il voulait voir ce que donnaient les conseils de Kano et savoir s’ils avaient les mêmes goûts en matière de cuisine. Tatsuki était très difficile mais, d’après ce qu’il avait compris, ce n’était pas le cas de son petit frère. Peut-être que lui et Abel s’entendraient au moins sur cela. Ce serait déjà une bonne chose. Cela leur offrirait peut-être la possibilité de parler de quelque chose sans s’envoyer de pics. Pour l’instant, cela se passait bien, mais peut-être que la présence de Keiji n’y était pas étrangère. Kano faisait son gentil garçon pour éviter de montrer le démon qui est en lui à Keiji.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kano Sugiura

avatar

Nombre de messages : 424
Age : 20
Sexe : Masculin
Sexualité : Indécis
Relation avec Kiba Tenkai
Métier : Étudiant et Shateïgashira du clan Sugiura
Frère de Tatsuki
Petit(e) Ami(e) : Une relation avec Kiba...
sérieuse ou pas ?
Date d'inscription : 21/02/2009

MessageSujet: Re: Une soirée détente ou sur le qui-vive ? (Abel) TERMINE   Jeu 18 Juin - 22:42


« Pour moi, ce sera une assiette de crudités puis un gigot d’agneau nappé de cognac et de caramel. »

Abel écouta donc les conseils de Kano, c'est du moins comme cela que le prenait le jeune homme. Mais tout restait implicite bien sûr.

« Je t’ai conseillé cette après-midi avec mon chocolat viennois, je vais donc suivre cette fois-ci ton conseil Kano. »


Kano fit un petit sourire de satisfaction. Ce sourire était très sincère en réalité...il était pleinement content que le blond ait suivi ses conseils. Kano avait-il envie de faire plaisir à Abel ? Peut-être...mais ça, il ne le dirait jamais.
Officiellement, Kano avait transformé Abel en goûteur, et officiellement, Abel rendait la pareille au jeune yakuza en écoutant son conseil. Mais aucun n'admettrait qu'il avait eu un élan de gentillesse envers l'autre.
Les hommes discutèrent de divers sujets. De l'approche de l'été qui allait sans doute être une fournaise, des vacances, des conquêtes de Keiji... jusqu'à ce que les entrées arrivent enfin.
Le soleil se couchait petit à petit et une agréable brise venait souffler le long des cheveux des jeunes hommes. Kano dégusta son assiette en prenant son temps pour savourer au maximum cette cuisine de haut standing. Le jeune garçon n'était peut-être pas toujours poli, mais il avait de bonnes manières et une bonne tenue...possible vestige d'une enfance stricte en la matière.


"HMMMM....vraiment bon ! Ton resto est une merveille Kano!"


Le jeune yakuza se contenta d'un signe de tête en guise de remerciement. Quand il mangeait, il n'était pas bavard. En qualité de bon gastronome, il préféra savourer son plat. Il bu ensuite un fond de rosé, et servit même un verre à Abel. Keiji le reluquait un peu envieux, du coup, le jeune yakuza lui en servit un en soupirant.

"Fais toi plaisir baka...on ne vit qu'une fois et c'est pas tous les jours qu'on boit!"

L'adolescent contrairement à son frère ne buvait que pour les occasions. Kano aimait garder la tête froide. Mais ce qui justifiait sa moindre consommation était qu'il ne collectionnait pas les soucis comme son frère. L'entrée terminée, le serveur vint débarrasser la table.
Le téléphone du brun sonna.


"Kano Sugiura...oh salut Hikari...non je dîne actuellement...hmm...écoute je suis pas d'humeur ce soir, mais si je change d'avis je te rappelle ok? ... Hmm...non non je te rappelle"

Il raccrocha en soupirant. C'était une jeune fille qu'il côtoyait parfois, une camarade...

"OHHOHH...Kano, c'était ta copine ? Pourquoi tu vas pas la voir après ? C'est les vacances pour toi! Profites-en !"

Keiji en bon vivant ne concevait pas qu'on refuse une soirée avec des filles. Kano était quelque peu différent...souvent insouciant, il se fichait éperdument de la compagnie des autres.


"Pfff...je travaille tôt demain MOI même si c'est le weekend ! Mais si tu veux je te file son numéro. Les types tape à l'œil, elle aime ça!"

Keiji tapota l'épaule de Kano en souriant. Il se tourna ensuite vers Abel.

"Et toi Abel quel genre d'ado t'étais ? Enfin t'es pas vieux...mais quand t'étais plus jeune ? T'étais du genre dragueur ou un je m'en foutiste comme Kano ? T'as toujours été homo ? Tu l'as su quand ?"


Keiji n'était jamais à court de conversation. Mais pour une fois, il avait posé des questions intéressantes du point de vue de Kano. Celui-ci était très attentif aux réponses d'Abel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Une soirée détente ou sur le qui-vive ? (Abel) TERMINE   Ven 19 Juin - 0:10

L’ambiance était plutôt bonne entre Kano et Abel, très bonne même. C’était même étrange après toutes les crasses que lui avait faites l’adolescent et toutes les méchancetés qu’ils avaient pu se dire. Les tensions semblaient s’être évaporées pour ce soir et ils avaient décidé sans se concerter qu’ils allaient passer une agréable soirée ensemble avec Keiji. Les trois hommes parlèrent de tout et de rien en attendant les entrées. Bien sûr, comme à chaque fois, le sujet qui ne manquait pas de revenir était les conquêtes de Keiji. Il y avait toujours à dire vu la collection que le moulin à parole avait. Mais Abel ne le jugeait aucunement. Lui aussi, avant d’être avec Tatsuki, avait collectionné les histoires sans lendemain. Il semblait sage mais était un homme tout de même. Il avait certains besoins.

Lorsque le premier plat fut servi, les trois hommes commencèrent à manger. Keiji offrit d’ailleurs des compliments à Kano concernant son restaurant. Il n’avait pas tord, c’était délicieux. Abel mangea ses crudités en silence. Rien de tel qu’un plat froid par un temps si chaud pour commencer le dîner. Le blond aimait beaucoup cela. C’était simple comme entrée mais tellement bon et frais. Mais, alors qu’il allait se servir un verre d’eau, Kano se permit de lui servir un verre de rosé. Abel ne refusa pas et le remercia. Keiji eut le droit aussi à un verre, avec un pic en plus de la part de Kano. Un verre de temps à autre ne faisait pas de mal comme il le disait. D’ailleurs, cette réflexion révélait qu’à l’inverse de son grand frère, Kano faisait attention à sa consommation. C’était une bonne chose.

Par contre, une autre chose qu’avaient en commun les deux frères, le téléphone qui sonnait n’importe quand. Kano décrocha. C’était une certaine Hikari à l’appareil. Une copine du jeune frère Sugiura ? Sûrement pas sa petite amie vu qu’il avait avoué à Abel qu’il n’en avait plus. Mais apparemment, Keiji n’était pas au courant et ne put s’empêcher de taquiner un peu le cadet de la table. Sa réflexion n’était pas surprenante venant de lui. Il demandait pourquoi Kano ne profitait pas des vacances pour prendre du bon temps. De ce côté-là, le jeune Sugiura avait l’air plus sage que son grand frère. Il n’avait pas eu l’air intéressé par la proposition de son amie, qui lui avait sûrement demandé de passer la nuit avec lui.


"Pfff...je travaille tôt demain MOI même si c'est le weekend ! Mais si tu veux je te file son numéro. Les types tape à l'œil, elle aime ça!"

"Et toi Abel quel genre d'ado t'étais ? Enfin t'es pas vieux...mais quand t'étais plus jeune ? T'étais du genre dragueur ou un je m'en foutiste comme Kano ? T'as toujours été homo ? Tu l'as su quand ?"


Heureusement qu’Abel venait de poser son verre de rosé sinon il aurait sûrement bu de travers. Keiji était très direct et ne se rendait jamais compte que ses questions pouvaient paraître déplacées. Le grand blond n’était pas habitué à répondre à ce genre d’interrogations. C’était sa vie privée et en partie sa vie intime que lui demandait de dévoiler le moulin à parole. En plus, Abel se doutait que Kano était pendu à ses lèvres, ne demandant pas plus qu’en apprendre plus sur lui, curieux comme il était. Le jeune tueur se décida tout de même à répondre, ne voulant pas passer pour quelque de prude. Et puis, ils parlaient bien des conquêtes de Keiji, pourquoi pas de celles d’Abel ?

« J’étais un mélange de vous deux je dirai. Lorsque j’avais envie de prendre du bon temps, j’abordais un gars, on parlait un peu et puis voilà… Sinon, oui, au fond, j’ai toujours été homo. Je suis sorti avec deux ou trois filles pour faire comme les autres mais il ne s’est jamais rien passé physiquement. Le corps d’une femme ne m’a jamais fait aucun effet… Eh oui Keiji, ça arrive. » dit-il pour plaisanter avant de se tourner vers Kano. « Et toi Kano, finalement, tu es quoi ? Hétéro ou bi ? »

Quitte à être dans les révélations, autant continuer sur la lancée. Abel était très intéressé par la réponse qu’allait donner Kano. Il avait du mal à cerner l’adolescent. Il avait cru comprendre qu’il avait eu une relation avec un homme mais, ensuite, lorsque le blond avait fait quelques allusions à l’homosexualité, Kano s’était énervé à un moment, ce qui était assez contradictoire. En plus, il avait déjà fait du rentre dedans à Abel, allant même jusqu’à l’embrasser et lui toucher l’entrejambe. Il était donc soit hétéro et un vrai emmerdeur, soit bi et emmerdeur aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kano Sugiura

avatar

Nombre de messages : 424
Age : 20
Sexe : Masculin
Sexualité : Indécis
Relation avec Kiba Tenkai
Métier : Étudiant et Shateïgashira du clan Sugiura
Frère de Tatsuki
Petit(e) Ami(e) : Une relation avec Kiba...
sérieuse ou pas ?
Date d'inscription : 21/02/2009

MessageSujet: Re: Une soirée détente ou sur le qui-vive ? (Abel) TERMINE   Ven 19 Juin - 21:23


Abel se plia au jeu et prit pleinement par à la discussion. Après tout, chacun se dévoilait, donc pourquoi pas lui.


« J’étais un mélange de vous deux je dirai. Lorsque j’avais envie de prendre du bon temps, j’abordais un gars, on parlait un peu et puis voilà… Sinon, oui, au fond, j’ai toujours été homo. Je suis sorti avec deux ou trois filles pour faire comme les autres mais il ne s’est jamais rien passé physiquement. Le corps d’une femme ne m’a jamais fait aucun effet… Eh oui Keiji, ça arrive. »


Keiji était obnubilé par la petite histoire du jeune blond. Il ne concevait pas qu’on ne puisse pas être attiré par les femmes. Son patron sortit avec des mec certes, mais il portait aussi un intérêt aux femmes. Tatsuki avait d’ailleurs un beau palmarès concernant la gente féminine, un palmarès bien plus riches que celui de ses conquêtes masculines.
Le jeune tueur ne toucha même pas son assiette de poisson tant il était concentré sur Abel.
Mais lorsque celui-ci décida de questionner Kano, l’attention de Keiji redoubla.


« Et toi Kano, finalement, tu es quoi ? Hétéro ou bi ? »


Keiji éclata de rire en tapotant l’épaule de Kano qui savourait son plat.

"Mais tu plaisantes ! Bien sûr qu’il est hétéro ! D’ailleurs, si tu voyais les filles qu’il ramène des fois à nos petites sauteries, tu tomberais par terre ! Ce sont des mannequins ! Mais pourtant en y réfléchissant Kano…t’amènes toujours des filles et tu te barres ! Ahhh t’es pas comme moi…tu n’es pas un coureur de jupon et tu te contentes de peu… "

Kano continua de manger avec autant de grâce qu’il savait le faire. Il était calme et sans la moindre gêne. Il s’essuya doucement la bouche avec sa serviette avant de se tourner vers Abel en esquissant un léger sourire.

"A vrai dire… j’aime les femmes…"


Keiji enfourna une grosse bouchée de poisson en acquiesçant.
Kano était quelqu’un de complexe même dans ses relations. Il était très discret dans ses fréquentations, si bien qu’il avait l’air d’être toujours célibataire. En réalité, il « étanchait sa soif » très peu de fois dans l’année, à croire qu’il n’avait pas de besoins.


" Hmm…d’ailleurs à part ta petite amie que t’as emmené en vacances…t’en a pas eu d’autre …ou alors t’es un cachottier, ou bien t’as pas de pulsions ! "

Keiji rit avant d’enfourner de nouveau des bouchées de son met. Kano se servit un verre de vin et en bu quelques gorgées.

"T’as pas tord, j’ai eu une seule petite amie en un an et ça a duré le temps de mon séjour à New York…une semaine… Les relations avec les autres ne m’intéressent pas… seul le travail m’intéresse…"

Kano pourrait collectionner les conquêtes s'il le voulait. Il avait tour pour plaire, mais pourtant...une seule petite amie en un an, c'était surprenant...
Le jeune Sugiura toujours très calme poursuivit son petit discours. Il était bien singulier au fond et très seul si l’on regardait bien de près. Il vivait dans son petit monde et il mettait volontairement des barrières aux autres. Il avait peu ou plutôt pas d’ami, pas de relation amoureuse, et pendant des années, il n’avait pas eu de famille… C’était sans doute la raison pour laquelle il s’était tant rapproché de Tatsuki… A part son frère, il n’avait rien d’autre…Avec Reira, c’était différent.
Il fixa ensuite intensément Abel pour lui répondre sérieusement.


"Pour répondre à ta question donc…j’aime les femmes je crois…mais, j’ai déjà couché avec un homme…ça tu le sais. Je suis sûrement « bi » alors…je ne sais pas…"


Il parla de ses penchants sans y mettre la moindre émotion et sans la moindre honte. Il avait toutefois l’air un peu perdu ; la sexualité l’intéressait peu, mais il ne s’était pas encore trouvé. Le plus frappé fut Keiji qui manqua de s’étouffer. Par contre, pour une fois, il s’abstint de toute remarque. Il était choqué d’apprendre que Kano aimait aussi les hommes, mais il jugea préférable de s’abstenir de tout questionnement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Une soirée détente ou sur le qui-vive ? (Abel) TERMINE   Ven 19 Juin - 23:31

"Mais tu plaisantes ! Bien sûr qu’il est hétéro ! D’ailleurs, si tu voyais les filles qu’il ramène des fois à nos petites sauteries, tu tomberais par terre ! Ce sont des mannequins ! Mais pourtant en y réfléchissant Kano…t’amènes toujours des filles et tu te barres ! Ahhh t’es pas comme moi…tu n’es pas un coureur de jupon et tu te contentes de peu… "

Abel sourit légèrement aux paroles de Keiji et porta son verre à ses lèvres avant de s’attaquer à son assiette. Les deux jeunes hommes étaient vraiment très différents. Le moulin à parole était très naïf et coureur de jupon, alors que le jeune Sugiura était très intelligent et ne sautait pas sur tout ce qui bougeait. Abel trouvait d’ailleurs cela intéressant. Kano et Tatsuki étaient différents aussi concernant leurs conquêtes, enfin… à part depuis que l’Oyabun était fiancé, bien sûr. Depuis qu’ils s’étaient remis ensemble, Tatsuki avait juré qu’il resterait fidèle à Abel et qu’il ne coucherait plus avec Hidekazu. Le blond le croyait et lui faisait confiance.

"A vrai dire… j’aime les femmes…"

" Hmm…d’ailleurs à part ta petite amie que t’as emmené en vacances…t’en a pas eu d’autre …ou alors t’es un cachottier, ou bien t’as pas de pulsions ! "

Par le biais de Keiji, Abel en apprenait plus sur Kano. Le petit frère Sugiura avait l’air bien plus calme que Tatsuki niveau sexualité. Il devait même être très ennuyeux de ce côté-là. Le grand blond n’avait pas de grands besoins mais il savait que son homme les comblait sans problème, même au-delà de ses espérances. Il espérait que cela soit réciproque. Il ne voulait pas que Tatsuki ressente un manque et parte voir ailleurs pour chercher ce qu’il ne parvenait pas à avoir avec Abel. Cette pensée tourmentait parfois le jeune blond d’ailleurs. Il faisait confiance à son beau brun mais savait que celui-ci avait plus de besoins que lui, étant bi. Il priait donc pour que son corps seul suffise et l’empêche d’aller, ou plutôt de retourner dans les bras d’une femme.

"T’as pas tord, j’ai eu une seule petite amie en un an et ça a duré le temps de mon séjour à New York…une semaine… Les relations avec les autres ne m’intéressent pas… seul le travail m’intéresse…"

En entendant cela, Abel eut l’impression de se retrouver un peu en Kano. Il avait été comme lui avant de rencontrer Tatsuki. Il avait privilégié son travail de tueur à gage et mit de côté les relations avec les autres, à part lorsqu’il avait eu envie de passer du bon temps avec un homme. Il pensait donc être à même de comprendre ce que pouvait ressentir Kano en ce moment et, à ses yeux, l’adolescent devait se sentir un peu seul. Lorsqu’on favorisait le travail aux relations, c’était en général la solitude qui nous habitait. Pendant des années, après la mort de sa mère, Abel s’était retrouvé longtemps seul avant de rencontrer Tatsuki. Mais l’histoire de Kano était tout de même un peu différente. Il avait sa famille et tous les hommes gravitant autour comme Keiji.

"Pour répondre à ta question donc…j’aime les femmes je crois…mais, j’ai déjà couché avec un homme…ça tu le sais. Je suis sûrement « bi » alors…je ne sais pas…"

« Tu es peut-être asexuel. Tu n’as pas l’air très intéressé par la chose, ou alors tu ne t’es pas encore trouvé. »

Abel disait clairement son point de vue. Kano n’avait pas l’air d’avoir de réels besoins sexuels. Lorsqu’il avait eu des gestes un peu déplacés envers le grand blond au commissariat, cela avait juste été pour jouer, pas parce qu’il était attiré par le tueur. L’adolescent était vraiment très intrigant. Il était extrêmement complexe et c’était le genre de personnes qu’appréciait Abel qui était de nature curieuse et qui aimait en apprendre un peu plus sur les personnes l’entourant. Mais il était aussi méfiant. Il ne voulait pas trop se frotter à Kano. Il savait qu’il risquait d’y laisser des plumes. Il voyait un peu le jeune Sugiura comme une rose : belle d’apparence mais piquante lorsqu’on essayait de la toucher.

« Dis-moi Keiji, tu as perdu ta langue ? Je vais vraiment croire que les relations homosexuelles te gênent… ou alors que tu meurs d’envie d’essayer mais que tu n’oses pas le dire. »

Pour appuyer ses paroles, Abel posa sa main sur celle de Keiji, qui la retira vivement d’ailleurs. Le grand blond ne put s’empêcher de rire face à cette réaction. C’était si facile d’embêter son ami et de le gêner. Mais Abel n’avait aucunement l’intention de le choquer. Il lui fit donc une tape amicale sur l’épaule pour lui faire comprendre qu’il plaisantait. Il avait un peu l’impression que Keiji avait légèrement du mal avec l’homosexualité. Par respect, il ne disait rien, sachant les penchants des hommes l’entourant, mais au fond, cela devait être inconcevable pour lui de se dire qu’un homme n’était pas obligé d’aimer une femme, coureur comme il était. Mais Abel respectait cela. Chacun pensait ce qu’il voulait. Il préféra d'ailleurs changer de sujet, pour ne pas mettre plus mal à l'aise Keiji.

« Hmm, Kano, tu avais raison, ce gigot d’agneau est un délice. Mais je peux me permettre une remarque ?.. J’aurai peut-être mis un peu moins de caramel. » expliqua t-il, sincèrement mais aussi pour ne pas trop faire de compliments à Kano qui était le propriétaire du restaurant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kano Sugiura

avatar

Nombre de messages : 424
Age : 20
Sexe : Masculin
Sexualité : Indécis
Relation avec Kiba Tenkai
Métier : Étudiant et Shateïgashira du clan Sugiura
Frère de Tatsuki
Petit(e) Ami(e) : Une relation avec Kiba...
sérieuse ou pas ?
Date d'inscription : 21/02/2009

MessageSujet: Re: Une soirée détente ou sur le qui-vive ? (Abel) TERMINE   Sam 20 Juin - 17:11


« Tu es peut-être asexuel. Tu n’as pas l’air très intéressé par la chose, ou alors tu ne t’es pas encore trouvé. »

Kano ne réagit pas aux conclusions du blond. Il continua de manger tranquillement avant d'esquisser un sourire.

"Mphh...détrompe-toi...J'aime faire l'amour ou qu'on me fasse l'amour, d'ailleurs je suis du genre bruyant quand je passe à l'acte. C'est juste que je suis quelqu'un de très difficile... Je ne me contente pas de peu et je ne prendrai aucun plaisir à m'envoyer en l'air avec quelqu'un de «moyen»..."


L'adolescent faisait de nouveau le hautain. En clair, personne ne convenait à monsieur et pour profiter de son corps, il fallait vraiment en valoir la peine. Il mettait la barre très haut.

« Dis-moi Keiji, tu as perdu ta langue ? Je vais vraiment croire que les relations homosexuelles te gênent… ou alors que tu meurs d’envie d’essayer mais que tu n’oses pas le dire. »


Keiji réagit comme d'habitude, de façon exagérée. Il ne comprit qu'au bout de quelques minutes que le blond plaisantait avec lui et le taquinait. Un sourire de soulagement s'étira ensuite sur son visage. Kano continua de déguster son plat sans réagir.

« Hmm, Kano, tu avais raison, ce gigot d’agneau est un délice. Mais je peux me permettre une remarque ?.. J’aurai peut-être mis un peu moins de caramel. »

Le jeune yakuza leva le nez un instant. Il savait se source sure (son frère et la cuisinière) que le blond était un cordon bleu. Il s'essuya la bouche avant de repousser son assiette.

"Bien, si tu le dis, je pense que je peux te croire. J'en toucherai deux mots au cuisinier"

Le jeune homme prit plutôt bien la remarque. Autant, il pouvait parfois être peste et nombriliste, mais quand il s'agissait du travail, il n'était pas aussi têtu que son frère. Il savait faire la part des choses entre critique inutile et critique constructive, et là, c'était un assez bon conseil. Le jeune homme se resservit un verre et alluma une cigarette, tandis que Keiji termina son assiette.

"Moi c'était parfait ! Je me suis régalé, dis le aussi au cuisinier hein?"


Le jeune tueur voulait lui aussi faire une petite remarque qu'on prendrait en compte, histoire de dire que lui aussi pouvait être de bon conseil. Kano acquiesça d'un signe de tête. Le plat principal terminé, le serveur vint débarrasser sans perdre une seconde. Kano en profita pour lui glisser un mot à l'oreille.
Le yakuza se leva histoire de digérer un peu et s'appuya contre la rambarde afin de contempler les jardins éclairés par une flopée de lampadaire. La fontaine était également habillée de lumières.


"Ahhh je suis repu ! Mais j'ai toujours de la place pour le dessert ! Ils sont super bons ici Abel, tu verras!"


Keiji était assez gourmand de nature, mais il pouvait se le permettre. Étant donné qu'il pratiquait les sports de combat intensément, il éliminait beaucoup. D'ailleurs, il était assez mince, voire un peu gringalet. Kano se tourna vers les deux hommes en savourant toujours sa cigarette.


"Si vous avez bien mangé c'est le principal...moi avec cette chaleur, je dois avouer que je n'ai pas pleinement apprécié le repas"

Malgré l'heure tardive (plus de 22 heures), il faisait encore très chaud. L'été allait vraiment être caniculaire. Les chants incessants des grillons en témoignaient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Une soirée détente ou sur le qui-vive ? (Abel) TERMINE   Sam 20 Juin - 23:07

"Mphh...détrompe-toi...J'aime faire l'amour ou qu'on me fasse l'amour, d'ailleurs je suis du genre bruyant quand je passe à l'acte. C'est juste que je suis quelqu'un de très difficile... Je ne me contente pas de peu et je ne prendrai aucun plaisir à m'envoyer en l'air avec quelqu'un de «moyen»..."

Abel se serait bien passé des détails. Cela ne le dérangeait pas de parler sexualité, mais du moment que l’on restait soft. Savoir que Kano était bruyant pendant l’acte ne l’intéressait pas. Mais encore une fois, il en apprenait plus sur l’adolescent et pouvait mieux le comparer à son grand frère. Tatsuki aussi était du genre bruyant par moment. Lorsqu’ils faisaient l’amour, c’était même lui qui faisait le plus de bruit. L’Oyabun était très expressif pendant l’acte. Mais Abel préféra ne pas y penser. Son amant lui manquait et il avait envie de lui faire l’amour. En général, il n’était pas très gourmand mais là, cette semaine d’abstinence était plus difficile à tenir que d’habitude, sans véritablement de raison.

Le grand blond donna ensuite son avis sur le plat qu’il venait de manger. Kano dit qu’il allait en parler au cuisinier. Keiji se permit aussi de faire une remarque, même si celle-ci n’était pas très instructive. Mais il voulait sûrement bien faire et surtout ne pas rester sans rien dire après avoir mangé un si bon repas. Keiji garder le silence ? Ce serait du jamais vu. Ou alors cela signifiait qu’il était malade… Après avoir demandé la permission à Kano, Abel lui prit une cigarette et l’alluma à son tour. L’ambiance était tellement agréable. Le blond s’autorisa à fermer un instant les yeux pour profiter du calme, de la brise tiède et du bruit de l’eau coulant de la fontaine.


"Ahhh je suis repu ! Mais j'ai toujours de la place pour le dessert ! Ils sont super bons ici Abel, tu verras!"

"Si vous avez bien mangé c'est le principal...moi avec cette chaleur, je dois avouer que je n'ai pas pleinement apprécié le repas."

Abel se contenta de sourire à Keiji lorsqu’il lui parla des desserts. La dernière fois, il n’avait pas été déçu par le dessert que lui avait commandé Tatsuki. Il pensait même reprendre la même chose tellement il avait adoré. C’était un opéra, un gâteau avec du chocolat noir. Dès qu’il s’agissait de chocolat, Abel avait toujours de la place dans l’estomac… En tout cas, il trouvait cela dommage que Kano n’ait pas pleinement apprécié ce repas à cause de la chaleur de la soirée. Cela signifiait-il qu’il n’avait pas apprécié ce qu’il avait mangé ou bien tout le repas, l’ambiance y compris ? Difficile comme il semblait l’être, ce ne serait pas étonnant. Monsieur ne recherchait que la perfection et ne s’amusait pas en compagnie de gens « moyens ».

« C’est vrai qu’il fait chaud. Ça promet pour cet été… » dit Abel en tirant une dernière bouffée sur sa cigarette avant de l’écraser. « Oh, au fait, c’était quoi cette histoire de pari que vous avez fait ensemble ? C’est pour ça que vous avez décidé de dîner ensemble ce soir, non ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kano Sugiura

avatar

Nombre de messages : 424
Age : 20
Sexe : Masculin
Sexualité : Indécis
Relation avec Kiba Tenkai
Métier : Étudiant et Shateïgashira du clan Sugiura
Frère de Tatsuki
Petit(e) Ami(e) : Une relation avec Kiba...
sérieuse ou pas ?
Date d'inscription : 21/02/2009

MessageSujet: Re: Une soirée détente ou sur le qui-vive ? (Abel) TERMINE   Dim 21 Juin - 19:34



« C’est vrai qu’il fait chaud. Ça promet pour cet été… »


Kano admirait toujours les jardins en fumant sa cigarette. Au vu des chants des grillons, la chaleur s'était installée définitivement. La météo avait même prévu qu'on atteindrait les 30 degrés. Cet été serait donc très chaud...chaud en tout genre à coup sûr...


« Oh, au fait, c’était quoi cette histoire de pari que vous avez fait ensemble ? C’est pour ça que vous avez décidé de dîner ensemble ce soir, non ? »
Kano esquissa un léger sourire...un sourire très ironique...Tandis que Keiji paraissait être dans une confusion totale. confused
Il alluma à son tour une cigarette et regarda d'abord Abel, puis Kano.


"Un pari? De quoi ?"

Visiblement Keiji ne comprenait pas de quoi Abel parlait.


"Kano on a fait un pari ? Me rappelle pas... Jcroyais que tu m'avais invité ici ce soir pour me présenter ensuite une fille!"


Visiblement, Kano avait menti... Il avait attiré les deux hommes dans ce restaurant en utilisant un faux motif. Pour Keiji, ce n'était pas difficile, il suffisait de parler "filles"...Pour Abel, l'adolescent savait qu'il aimait bien la jeune pipelette et qu'il ne refuserait donc pas de venir manger en sa compagnie. Le jeune yakuza éclata de rire et leva les mains en l'air.

"Bien, bien, je suis démasqué...je vous ai menti à tous les deux...que vous êtes crédules!"

Kano admettait le subterfuge. L'un des serveurs arriva avec un gâteau décoré d'une bougie étincelante. Kano sachant à peu près le goût des deux hommes, avait demandé à son cuisinier de lui préparer un gâteau chocolat fourré aux noisettes.
Keiji resta pantois.


"Joyeux anniversaire Baka! Je sais que ce n'est que dans deux jours, mais je pars demain soir en déplacement, et puis...c'est tellement courant de le souhaiter le jour même...Et puis, tu fêteras cette occasion avec des filles en boîtes...c'est sûrement ton souhait, plutôt que d'être en notre "mauvaise compagnie"

Kano était évidemment ironique. Les autres et lui avaient prévu le coup et avait jugé que Keiji préférerait s'éclater avec sa ou ses petites amies pour fêter l'événement.
Keiji ému comme pas deux sauta dans les bras du jeune homme.


"Merci meerci, je savais que tu m'aimais bien au fond...et que t'étais pas si méchant que ça"


Kano tiqua et sourcilla légèrement.

"Méchant ?!...merci..." Neutral

Il esquissa ensuite un petit sourire en tapotant l'épaule du blond. Keiji sauta ensuite dans les bras d'Abel qui n'était pas plus au courant que lui de la petite sauterie. Mais peu importe, Keiji se fichait des cadeaux et autres choses, il voulait juste être réunis avec les gens qu'il aimait bien.

"Ça me fait plaisir que toi aussi tu sois là... vraiment !!"


"Kanzaki et les autres ont prévu d'aller au Casablanca vers minuit...enfin, ils t'attendront là bas pour que vous continuiez la fête...Je savais qu'Abel n'est pas "trop discothèque", surtout si Aniki n'y est pas et quant à moi, j'ai un rdv à l'aube demain...voilà pourquoi j'ai fais notre petite soirée avant...j'espère que vous ne m'en voulez pas pour ce petit mensonge!"

Kano avait donc tout prévu. Keiji se jeta sur le gâteau pour souffler sa bougie,tandis que le serveur amena une bouteille de circonstance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Une soirée détente ou sur le qui-vive ? (Abel) TERMINE   Dim 21 Juin - 21:40

"Un pari? De quoi ?.. Kano on a fait un pari ? Me rappelle pas... Jcroyais que tu m'avais invité ici ce soir pour me présenter ensuite une fille!"

Visiblement, Kano avait menti et ce n’était pas pour une histoire de pari perdu qu’il avait invité Keiji à dîner. Bizarrement, cela ne surprenait pas tant que cela Abel. L’adolescent était prêt à tout pour arriver à ses fins, même à user des mensonges. Mais pourquoi avait-il fait cela ? Pourquoi avait-il voulu dîner avec les deux tueurs ? C’était tout de même étrange. Kano ne semblait pas du genre à aimer passer des soirées entre amis, si on pouvait considérer Abel comme un ami. La petite peste et lui étaient plus ennemis qu’autre chose, bien qu’ils fassent des efforts ce soir pour passer un bon moment. Le blond avait envie de se changer les idées et de se détendre mais, concernant Kano, ce n’était pas très clair. Qu’attendait-il de ce dîner ?

"Bien, bien, je suis démasqué...je vous ai menti à tous les deux...que vous êtes crédules!" dit l’adolescent, avant qu’un serveur n’arrive avec un gros gâteau surmonté d’une bougie. "Joyeux anniversaire Baka! Je sais que ce n'est que dans deux jours, mais je pars demain soir en déplacement, et puis...c'est tellement courant de le souhaiter le jour même...Et puis, tu fêteras cette occasion avec des filles en boîtes...c'est sûrement ton souhait, plutôt que d'être en notre "mauvaise compagnie"

Abel fut pris au dépourvu. Tous comme Keiji, il ne savait pas qu’ils fêtaient ce soir l’anniversaire du moulin à parole. Dans le cas contraire, il aurait sûrement acheté quelque chose pour son ami. Il détestait arriver les mains vides à une fête, même si celle-ci ne comportait que trois personnes. Keiji avait participé à son anniversaire. Abel aurait pu lui rendre la pareille. Heureusement, la date officielle de l’anniversaire du moulin à parole n’était que dans deux jours. Il faudrait que le grand blond trouve quelque chose à lui offrir. Mais en attendant, il lui offrit une étreinte. Il se leva lorsque Keiji lui sauta dans les bras et le serra contre lui en lui tapotant légèrement le dos.

"Ça me fait plaisir que toi aussi tu sois là... vraiment !!"

Abel lui sourit puis finit par le lâcher. Lui aussi cela lui faisait plaisir d’être là. Il appréciait beaucoup Keiji. Il le considérait comme l’un de ses seuls amis. C’était pour lui qu’il était venu et non pour Kano. D’ailleurs, l’adolescent l’avait bien eu en jouant avec son amitié. Mais Abel ne lui en voulait pas. Il lui en était même reconnaissant en fin de compte. Ce fut donc par la négative qu’il répondit aux paroles de Kano lorsque celui-ci leur avoua qu’il espérait qu’ils ne lui en veuillent pas pour ce mensonge. Cela avait été pour la bonne cause après tout. Keiji était aux anges devant le gros gâteau qui était apparemment au chocolat et aux noisettes, d’après ce que pouvait voir Abel. C’était gentil de la part de Kano. En plus, il avait demandé une bouteille pour fêter un peu plus l’occasion.

« Je te souhaite la bienvenue dans la vingtaine Keiji. Joyeux anniversaire mon Casanova préféré. » dit-il en tirant légèrement la langue et en levant son verre à Keiji.

L’alcool et la bonne humeur faisant, Abel se lâchait un peu. Kano avait bien fait de l’inviter. Le grand blond préférait un bon dîner que de passer plusieurs heures en discothèque. Cela pouvait être amusant de danser toute la nuit, mais seulement en très bonne compagnie, c’est-à-dire avec Tatsuki. Mais cela faisait longtemps qu’ils ne s’y étaient pas rendus. La dernière et même la seule fois, cela s’était très mal passé. L’Oyabun s’était énervé après quelqu’un qui avait bousculé Abel alors qu’ils dansaient très collés serrés. S’étaient ensuite suivi une petite bagarre et une grosse dispute. Enfin, le blond préféra ne pas y repenser. Tatsuki n’était pas là. Il n’y avait que Keiji et Kano et Abel avait envie de profiter de leur présence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kano Sugiura

avatar

Nombre de messages : 424
Age : 20
Sexe : Masculin
Sexualité : Indécis
Relation avec Kiba Tenkai
Métier : Étudiant et Shateïgashira du clan Sugiura
Frère de Tatsuki
Petit(e) Ami(e) : Une relation avec Kiba...
sérieuse ou pas ?
Date d'inscription : 21/02/2009

MessageSujet: Re: Une soirée détente ou sur le qui-vive ? (Abel) TERMINE   Lun 22 Juin - 18:49


« Je te souhaite la bienvenue dans la vingtaine Keiji. Joyeux anniversaire mon Casanova préféré. »


Keiji éclata de rire comme un enfant et souffla ses bougies. Le champagne servit, il se chargea de découper les part de gâteau.

"Merci les gars...merci vraiment..."


Il déposa trois assiettes pleines afin que les deux hommes puissent se régaler. Il prit ensuite une coupe de champagne pour trinquer avec ses deux amis.

"Tchin ! Merci Kano pour cette surprise et toi Abel merci d'être là... toi aussi tu es mon...blond préféré !"

Ne sachant pas trop quoi dire pour rendre la pareille, il improvisa du mieux qu'il pu. Les hommes burent tous ensemble leur coupe, avant de passer aux choses sérieuses : le gâteau. Cette petite merveille fondait dans la bouche. Keiji engouffra plusieurs bouchées d'un coup.

"Hmm c'est archi bon! Je me régale!"

Kano avait toujours autant de retenue. Il mangeait en prenant son temps et en étant toujours aussi gracieux. Abel savourait également sa part ; le blond avait l'air d'apprécier lui aussi ce met de haut standing. Le pâtissier du restaurant était français...Le yakuza voulait s'entourer des meilleurs. Keiji prit donc l'initiative de resservir Abel. Autant se régaler tous ensemble.

"Merci ...vraiment... ça fait deux ans que je travaille pour le boss, et j'ai pris l'habitude d'avoir un bon train de vie, jveux dire par rapport à avant dans la rue...mais j'ai jamais eu l'occasion de dîner comme ça simplement entre amis..alors merci!"

Keiji très ému se laissa aller et se confia un peu. Lui qui était si drôle et si insouciant avait aussi eu ses soucis... Sa personnalité extravagante était à l'origine de sa souffrance en réalité... Il voulait croquer la vie à pleine dent maintenant qu'il était entouré. Kano pas très fort dans ce genre de situation se contenta de hocher la tête.

"Pour ton cadeau, tu verras ça après-demain.."

Il n'en dit pas plus. Keiji sourit de plus belle.

"Merci mais ça pour moi...c'est le meilleur cadeau les gars. Et ce soir je vais voir les autres, je n'en demande pas plus!"


Kano termina sa part et alluma une cigarette. Un homme les interrompit avec un téléphone. Il s'inclina légèrement.

"Kano-sama. Je suis désolé de vous interrompre, mai cet appel semble important. C'est Takashi Ryuu.."

Kano fronça les sourcils et prit le téléphone.

"Bonsoir Ryuu-san...non non rassurez-vous, c'est à quel propos ? ...Hmm, je vois...quel sera l'ordre du jour?"


L'adolescent se leva et fit un signe de main pour que les deux hommes continuent de discuter et de profiter du repas. Il était jeune, mais n'en restait pas moins un homme d'affaire. Keiji et Abel se retrouvèrent donc tous les deux. Il était près de 23 heures et il faisait toujours aussi bon dehors.


"Pauvre Kano...il est toujours si occupé...tout comme le boss... Tu sais il a pas l'air comme ça, mais c'est un type bien...même si sa super intelligence m'effraie parfois...Mais même s'il joue le méchant, jpense qu'il souffre un peu des fois...
Enfin, je dis ça, mais j'aimerais pas l'avoir comme ennemi ! Parce qu'il doit être pire que le boss!"

Keiji sourit mais à demi-mesure. Il avait globalement une bonne opinion de Kano et c'était l'un des seuls. Ils se ressemblaient au fond...Keiji avait opté pour l'hyperactivité pour faire face à son mal et Kano pour la méchanceté...même si des fois, le petit teigneux pouvait se montrer sadique et dangereux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Une soirée détente ou sur le qui-vive ? (Abel) TERMINE   Lun 22 Juin - 22:27

"Merci les gars...merci vraiment... Tchin ! Merci Kano pour cette surprise et toi Abel merci d'être là... toi aussi tu es mon...blond préféré !"

Abel sourit et trinqua avec les deux jeunes hommes. Ils commencèrent ensuite à manger leur part de gâteau respective, un vrai délice. Dès la première bouchée, le grand blond ferma par réflexe les yeux pour savourer le chocolat fondant dans sa bouche. Keiji aussi avait l’air d’adorer. Il mit dans sa bouche plusieurs morceaux et mangea le tout sans problème, à croire qu’il n’avait rien mangé depuis plusieurs jours. Kano, quant à lui, mangeait tranquillement et en silence. Cela se voyait qu’il avait grandi dans une famille riche ou plutôt, qu’il avait reçu une bonne éducation car on ne pouvait pas vraiment dire qu’il avait vécu avec sa famille. Eloigné de son pays natal assez tôt, il avait grandi à l’étranger, loin de ses proches. Mais apparemment, il n’était pas le seul autour de la table à avoir eu un passé difficile.

"Merci ...vraiment... ça fait deux ans que je travaille pour le boss, et j'ai pris l'habitude d'avoir un bon train de vie, jveux dire par rapport à avant dans la rue...mais j'ai jamais eu l'occasion de dîner comme ça simplement entre amis..alors merci!"

Abel lui offrit un nouveau sourire. Il savait ce que c’était de vivre dans la rue. Il était passé par là aussi. Ne pas savoir où on allait dormir, ne pas savoir quand on allait manger… Le blond n’avait jamais parlé de cette époque-là à personne. Lorsqu’il avait quitté la maison de son géniteur, il avait terminé à la rue et avait eu du mal à s’en sortir. Ce ne fut que quelques années plus tard qu’on lui proposa une mission, celle de tuer un trafiquant de drogue. Grâce à la belle somme d’argent qu’il avait gagnée, il avait pu louer un appartement puis, au fil du temps, il était revenu à une vie à peu près normale. Il avait pu trouver un autre travail pour justifier ses dépenses et ce fut de cette façon qu’il avait pu s’acheter son petit loft dans les bas quartiers. Maintenant, tout comme Keiji, il avait un bon train de vie, et vivait même dans le luxe avec Tatsuki. Il se fichait un peu de l’argent mais vivre dans un grand confort était plaisant.

L’arrivée d’un homme apportant un téléphone tira de ses pensées Abel. Kano prit la personne à l’autre bout du fil et se leva, faisant signe à ses deux compagnons de table qu’il reviendrait dès que l’appel serait terminé et qu’ils pouvaient continuer à discuter. Le tueur oubliait parfois que Kano commençait à avoir le même rythme de vie que son grand frère et que les coups de fil en fin de soirée n’étaient pas rares pour lui non plus. L’adolescent devenait un vrai homme d’affaire. Abel trouvait même cela dommage. Les Sugiura n’avaient pas une vie facile. Ils commençaient à travailler tôt et surtout devaient évoluer dans le monde impitoyable de la mafia. Le blond ne les enviait pas.


"Pauvre Kano...il est toujours si occupé...tout comme le boss... Tu sais il a pas l'air comme ça, mais c'est un type bien...même si sa super intelligence m'effraie parfois...Mais même s'il joue le méchant, jpense qu'il souffre un peu des fois...
Enfin, je dis ça, mais j'aimerais pas l'avoir comme ennemi ! Parce qu'il doit être pire que le boss!"


« Tu sais, ce n’est pas parce que j’ai accepté son invitation que je suis son ami. Je suis venu parce que je savais que tu viendrais. Kano et moi… Je ne sais pas trop ce qu’on est. Une chose est sûre, on est plus ennemis qu’amis. Mais je ne doute pas que ce soit quelqu’un de bien malgré ses airs de vipère. Il n’a pas eu une enfance facile, tout comme Tatsuki. Ça ne doit pas être facile de vivre dans une famille de yakuza. Je suis bien content que Tatsuki m’éloigne le plus possible de ce monde. Tu as du courage toi pour travailler pour son clan. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kano Sugiura

avatar

Nombre de messages : 424
Age : 20
Sexe : Masculin
Sexualité : Indécis
Relation avec Kiba Tenkai
Métier : Étudiant et Shateïgashira du clan Sugiura
Frère de Tatsuki
Petit(e) Ami(e) : Une relation avec Kiba...
sérieuse ou pas ?
Date d'inscription : 21/02/2009

MessageSujet: Re: Une soirée détente ou sur le qui-vive ? (Abel) TERMINE   Mer 24 Juin - 19:35


« Tu sais, ce n’est pas parce que j’ai accepté son invitation que je suis son ami. Je suis venu parce que je savais que tu viendrais. Kano et moi… Je ne sais pas trop ce qu’on est. Une chose est sûre, on est plus ennemis qu’amis. Mais je ne doute pas que ce soit quelqu’un de bien malgré ses airs de vipère. Il n’a pas eu une enfance facile, tout comme Tatsuki. Ça ne doit pas être facile de vivre dans une famille de yakuza. Je suis bien content que Tatsuki m’éloigne le plus possible de ce monde. Tu as du courage toi pour travailler pour son clan. »


Keiji se doutait au fond que les relations entre Kano et Abel n'étaient pas au beau fixe. Le jeune tueur était un peu tête en l'air et naïf, mais il était aussi très observateur. Il connaissait bien évidement Kano et son caractère bien trempé, mais il savait aussi que sa relation avec Tatsuki était spéciale... voire même flippante. Il avait plusieurs fois pensé que s'il ne savait pas que Tatsuki était le frère de Kano, il aurait sûrement pensé que celui-ci l'aimait... Ce n'était donc pas étonnant que leur relation ne soit pas au beau fixe.
Kano se comportait aussi très sarcastiquement avec Keiji, mais le tueur savait que le jeune yakuza l'aimait bien au fond. La preuve fut l'organisation d'un anniversaire surprise. Kano était quelqu'un de très égoïste, fier et solitaire, mais pourtant, il avait fait ce geste envers Keiji... Et il ne l'avait jamais fait avec personne (en dehors de Tatsuki). Sa vie difficile était à l'origine de son comportement.
Keiji alluma une cigarette et regarda en direction de la fontaine.

"Je sais Abel...il est pas facile à supporter...il est même insupportable c'est l'occasion de le dire ! Mais...même si sa situation n'est pas à plaindre, moi non plus j'aimerais pas avoir sa vie...enfin jveux dire, il est riche, il a tout, mais tout comme nous il a eu une jeunesse difficile. A quoi bon être riche si t'as personne à tes côtés... Il a été élevé loin de ses parents et sans amour. D'ailleurs, le boss aussi..."

Keiji parlait du fond du cœur, il était très sérieux pour une fois.

"J'ai eu l'amour d'une mère jusqu'à mes 14 ans, c'est peu mais c'est pas mal...mais lui, même du vivant de sa mère, elle n'était pas là...depuis qu'il est gosse d'ailleurs...Et comme tu dis, maintenant ils doivent faire face à ce monde. La mafia est un monde cruel . Le boss est sans doute le plus à plaindre...Je me demande souvent comme il fait pour tenir. Je lui ai juré fidélité quand il m'a sauvé de la rue et je tiendrai mes engagements jusqu'à ma mort. Kano s'est toujours bien comporté avec moi, je lui dois aussi beaucoup, même s'il est toujours sarcastique..enfin tu vois ce que je veux dire ! "


Le jeune homme esquissa un sourire l'air penseur, mais il ne dévoila pas plus ce qu'il entendait par "je lui dois aussi beaucoup". Il semblait que le jeune Sugiura s'était aussi occupé de Keiji dans un sens. Lorsque le jeune tueur avait parlé de son passé et de sa vie dans la rue, il avait affiché une triste mine. C'était rare que Keiji le clown ait un visage éteint ...et pourtant.
Keiji se reprit un peu et fit un sourire à Abel.


"Enfin, c'est la vie...Le boss a raison de te tenir à l'écart de ce monde ! Tu ne t'emporteras que mieux va!"

Abel sourit également. Keiji ne savait pas si c'était par politesse, accord ou compassion, mais peu importe. Ils entendirent la voix de Kano au loin qui revenait sur le balcon pour les rejoindre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Une soirée détente ou sur le qui-vive ? (Abel) TERMINE   Mer 24 Juin - 23:45

Tatsuki, Kano, Keiji, Abel… Aucun ne semblait avoir eu une enfance facile et tous avaient perdu leur mère jeunes, trop jeunes, surtout Kano. C’était un peu en pensant à cela, en imaginant que l’adolescent devait se sentir bien seul en Angleterre, loin de sa famille, qu’Abel avait demandé à Tatsuki de ramener son frère au Japon. Il était parvenu à convaincre son amant et en avait été heureux… jusqu’à ce qu’il rencontre Kano. L’insolent lui avait mené la vie dure et, même s’ils avaient en quelque sorte enterré la hache de guerre le temps d’une soirée, cela allait sûrement recommencer par la suite. Le blond s’en fichait un peu. Il n’attendait plus rien de la part de Kano. Si l’adolescent ne voulait pas qu’Abel l’apprécie, celui-ci n’allait pas se forcer et aller à l’encontre de ses choix.

Keiji parla de Tatsuki et avoua qu’il ne savait pas comment l’Oyabun parvenait à tenir à ce rythme-là. A vrai dire, Abel ne savait pas non plus. Il faisait tout pour rendre la vie de son amant plus facile, plus heureuse, mais se disait que cela ne suffisait sans doute pas. Tatsuki ne semblait pas pleinement heureux avec lui et avait sûrement besoin d’autre chose. Pourquoi partirait-il sans raison de la maison sinon ? S’il retournait dans sa demeure familiale, c’était qu’il devait s’y sentir mieux qu’avec son fiancé. Mais peut-être n’était-ce que temporaire. Tatsuki était bien trop instable pour qu’on puisse le comprendre et prévoir ce qu’il allait faire. C’était bien dommage parfois.


"Kano s'est toujours bien comporté avec moi, je lui dois aussi beaucoup, même s'il est toujours sarcastique..enfin tu vois ce que je veux dire !"

Abel répondit par un signe de tête. Par contre, il ne comprenait pas pourquoi Keiji lui avouait devoir beaucoup à Kano. Qui avait-il entre les deux jeunes hommes ? Maintenant qu’il y pensait, le grand blond se disait qu’ils étaient bien proches, c’était étrange connaissant le comportement du jeune frère Sugiura. Il ne le pensait pas capable d’avoir des amis. Mais c’était vrai que lui et Keiji s’entendaient très bien. Abel n’avait jamais participé à une fête où Kano fut convié. Il n’avait donc jamais pu voir comment l’adolescent se comportait en public et surtout comment il avait pu devenir ami avec Keiji. Le tueur regrettait un peu d’être trop casanier. Mais en même temps, il préférait passer ses soirées seul avec Tatsuki. C’était l’un des seuls moments de la journée où il pouvait le voir et passer du temps avec lui.

"Enfin, c'est la vie...Le boss a raison de te tenir à l'écart de ce monde ! Tu ne t'emporteras que mieux va!"

Abel sourit simplement à cette remarque, mais par politesse. Il avait un peu l’impression d’être pris pour un enfant que l’on éloignait de quelque chose de dangereux et que Tatsuki le protégeait. A croire qu’il était faible, mais ce n’était pas du tout le cas. Il savait se défendre et n’était pas assez fou pour se frotter à la mafia. Il détestait ce monde mais était tout de même obligé de le côtoyer un peu, vu qu’il était l’amant d’un yakuza, et pas n’importe lequel vu que celui-ci était Oyabun. Il se retrouvait donc mêlé malgré lui à certaines histoires, comme dernièrement celle avec Yukio. Mais d’un côté, il ne pouvait pas s’en plaindre. Celui lui plaisait un peu de savoir ce que faisait Tatsuki, ce qui le tracassait, ce qu’il désirait faire. Il aimerait même recevoir quelques missions en tant que tueur à gage. Cela faisait longtemps qu’il n’avait pas tenu d’arme à la main et qu’il n’en avait pas utilisée. Cela lui manquait un peu mais il était obligé de se faire à l’idée que Tatsuki ne lui donnerait plus aucune mission…

La voix de Kano leur parvinrent aux oreilles. L’adolescent revenait vers eux. Abel se permit de prendre une cigarette dans le paquet de Keij, lui demandant tout de même la permission avant. Il n’avait jamais de cigarettes sur lui. Il fumait très peu et seulement lorsqu’il y avait au moins un fumeur autour de lui, ou bien un paquet de cigarettes. Il se colla au dossier de sa chaise et ferma les yeux tout en fumant sa cigarette. L’alcool commençait un peu à lui monter à la tête. Il s’était pourtant promis de faire attention mais, dans la bonne humeur générale, il n’avait pas fait attention au nombre de verres qu’il avait bu. Il espérait qu’il n’y aurait aucun policier sur la route lorsqu’il rentrerait à la maison. Il avait déjà assez de problème comme ça avec son port d’arme illégal. Conduite en état d’ivresse lui coûterait cher. Il allait donc arrêter là l’alcool. De toute façon, il avait fini de manger. Il était calé avec ce bon repas, surtout qu’à midi aussi il avait mangé au restaurant.


« C’était le travail ? » demanda t-il à Kano, plus par politesse que par réel intérêt là encore. « Je suis bien content d’être un simple serveur et chocolatier de ce côté-là. J’ai des heures fixes… Au fait Keiji, il faudra que je te fasse goûter mes chocolats. A quel parfum tu les aimerais ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kano Sugiura

avatar

Nombre de messages : 424
Age : 20
Sexe : Masculin
Sexualité : Indécis
Relation avec Kiba Tenkai
Métier : Étudiant et Shateïgashira du clan Sugiura
Frère de Tatsuki
Petit(e) Ami(e) : Une relation avec Kiba...
sérieuse ou pas ?
Date d'inscription : 21/02/2009

MessageSujet: Re: Une soirée détente ou sur le qui-vive ? (Abel) TERMINE   Jeu 25 Juin - 13:23


Kano revint à table et se dirigea directement vers son siège.


« C’était le travail ? ... Je suis bien content d’être un simple serveur et chocolatier de ce côté-là. J’ai des heures fixes… Au fait Keiji, il faudra que je te fasse goûter mes chocolats. A quel parfum tu les aimerais ? »

Kano ne prit pas la peine de répondre tant il était songeur.
Keiji grand sourire aux lèvres était ravi de la proposition du grand blond.


"Bien sûr, ce sera avec plaisir ! J'aime tous les chocolats possible et existant !!!!"


Le jeune tueur était très gourmand tout comme Abel. C'était l'un des grands points communs que les deux hommes avaient. Pendant ce court échange, Kano était en train de reboutonner sa chemise qui était à demi-ouverte et de renouer sa cravate.
Il saisit ensuite sa veste qui était sur la chaise, mais il ne la remit pas tant il faisait chaud.
Keiji un peu étonné fixa le jeune yakuza.


"Tu pars?"

L'adolescent bu un verre d'eau histoire de se réveiller un peu.Mine de rien, ils avaient pas mal bu ce soir.

"Soirée terminée pour moi, je dois voir quelqu'un, mais profitez-en encore si vous le voulez, cette table est à vous..."

Kano était de nouveau redevenu sérieux et rigide. Visiblement, il avait été appeler pour une affaire urgente. Même à minuit, le jeune homme devait être opérationnel. Kano devait revenir à la réalité et se consacrer à son travail. Ce petit dîner lui avait tout de même permis de s'évader un peu.
Un homme arriva afin "d'enlever" Kano à ses hôtes. Il s'agissait de l'un de ses hommes de main. Keiji se contente de lui faire un petit signe de tête sans vraiment le saluer. Tatsuki et Kano avait chacun leurs hommes de main, mais ceux du jeune adolescent était un peu à son image. Froid et distant. Ils ne se mélangeaient guère aux hommes de l'Oyabun, même s'ils étaient aussi dévoués à Tatsuki.


"Allez, je file, bonne soirée à vous... "

Keiji était un peu déçu de la tournure. Il aurait préféré encore un peu prolonger la soirée et profiter de la compagnie de Kano, contrairement à Abel qui devait sans doute s'en foutre. Avant de se retirer, Kano fit quelque chose d'assez étonnant. Il se pencha sur Keiji et et lui frotta le coin de la bouche.

"Essuies-toi bien, t'as du chocolat partout"

Ce geste était étonnant venant de lui, car il n'était pas du genre à aimer les contacts et à se soucier d'autrui. Avec Abel, il s'était permis quelques gestes douteux simplement pour l'ennuyer et le narguer, il n'y avait rien de sérieux. Kano touchait peu les gens et n'aimait pas qu'on le touche, sauf dans des interactions sexuelles. Pourtant, malgré son ironie envers Keiji, il était aux petits soins avec lui...Quelque chose clochait entre eux.

"Oh oui...mais tu veux pas que je vienne? Je veux dire...même si je vais pas en boîte..."

Kano s'éloigna en lui faisant seulement un signe de la main. Le jeune tueur était même enclin à annuler une nuit de folie pour l'accompagner.

"Éclate toi plutôt ce soir...quant à toi Abel, conduis prudemment, t'as bien bu...Je voudrais pas que Aniki me tombe dessus s'il t'arrivait quelque chose"


Kano restait Kano. Il ne s'inquiétait pas pour Abel, mais plutôt de la réaction de son frère si cette soirée tournait mal. Le jeune homme se retira ensuite.
Keiji termina son verre et poussa un soupir. Il regarda sa montre, il était aux alentours de minuit.


"Haaa...c'était quand même une bonne soirée ! Je vais donc aller rejoindre les autres...Je suppose que toi tu vas rentrer chez toi et que tu ne vas pas venir avec moi hein?... Je suppose que le boss m'en voudrait !"

Connaissant Tatsuki, il digérerait mal que son amant passe la nuit dehors. Même si ces temps-ci, il ne passait pas ses nuits chez lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Saalfield

avatar

Nombre de messages : 1666
Age : 27
Age : 25 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Métier : Ex tueur à gages - Souhaiterait ouvrir une boutique
Petit(e) Ami(e) : Tatsuki Sugiura
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Une soirée détente ou sur le qui-vive ? (Abel) TERMINE   Jeu 25 Juin - 15:18

Contrairement à Kano qui ne répondit rien à la remarque d’Abel, Keiji réagit au quart de tour en disant qu’il aimait toutes les sortes de chocolats. Comme le grand blond, il n’était pas difficile en matière de sucreries et était très gourmand. C’était l’un de leurs points communs. Abel lui ferait donc des chocolats et les lui offrirait. Ce serait en quelque sorte son cadeau d’anniversaire. Il verrait tout de même à acheter quelque chose d'autre. Le tueur aimait offrir des cadeaux et, comme il ne pouvait pas le faire avec Tatsuki, il se rattraperait avec Keiji. Il faudrait qu’il réfléchisse à ce qui ferait plaisir à son ami. Sa simple présence à ce dîner ne suffisait pas à ses yeux, même s’il passait une agréable soirée. Par contre, elle semblait prendre fin. Kano se rhabillait, prêt à partir.

"Tu pars?"

"Soirée terminée pour moi, je dois voir quelqu'un, mais profitez-en encore si vous le voulez, cette table est à vous..."


Même s’il ne portait pas l’adolescent dans son cœur, Abel trouvait cela dommage qu’il parte. Sa présence avait été agréable. Mais, visiblement, le jeune Sugiura avait des choses plus importantes à faire. Sûrement un rendez-vous pour le travail. Même à minuit, il y en avait. Dans la mafia, y avait-il des heures où il était interdit de travailler ? Abel en doutait lorsqu’il voyait Tatsuki puis Kano partir au milieu de la nuit pour rencontrer quelqu’un ou régler des problèmes. Quelle vie d’être à la tête d’un clan important. Mais le grand blond était bien obligé de se faire à ce rythme de vie. Il n’avait pas trop le choix de toute façon.

Alors que Kano était sur le point de partir, l’un de ses hommes de main étant venu pour le « kidnapper », il fit quelque chose qui surprit grandement Abel. L’adolescent se pencha vers Keiji et lui essuya délicatement un peu de chocolat que le moulin à parole avait sur le coin de la bouche. C’était étrange de le voir aussi attentionné envers quelqu’un et surtout aussi proche. Kano n’était pas du genre à avoir ce genre de geste. La seule fois où il avait touché Abel, cela avait été par des gestes déplacés, mais juste pour le narguer et le mettre à l’aise, pas vraiment pour faire plaisir au blond… Qui avait-il donc entre Kano et Keiji ?


"Essuies-toi bien, t'as du chocolat partout."

"Oh oui...mais tu veux pas que je vienne? Je veux dire...même si je vais pas en boîte..."

"Éclate toi plutôt ce soir...quant à toi Abel, conduis prudemment, t'as bien bu...Je voudrais pas que Aniki me tombe dessus s'il t'arrivait quelque chose."


Abel acquiesça et souhaita une bonne fin de soirée à Kano avant que celui-ci ne parte. Il avait du mal à réaliser ce qui venait de se passer sous ses yeux. Keiji, le dragueur et fêtard invétéré, avait proposé de ne pas aller à la soirée organisée en boîte avec ses amis, pour accompagner Kano alors que celui-ci avait déjà ses hommes de main ? Oui, il y avait vraiment quelque chose entre ces deux-là. Mais quoi ? Bonne question. Keiji était à 100% hétéro donc les deux jeunes hommes n’étaient pas amants. Ils étaient sûrement de très bons amis. Abel n’avait pas remarqué qu’ils l’étaient autant. A force d’être trop resté isolé, il avait loupé beaucoup d’épisodes. Il était un peu perdu maintenant.

"Haaa...c'était quand même une bonne soirée ! Je vais donc aller rejoindre les autres...Je suppose que toi tu vas rentrer chez toi et que tu ne vas pas venir avec moi hein?... Je suppose que le boss m'en voudrait !"

« Je ne sais même pas s’il va rentrer ce soir. »
répondit Abel en buvant un peu d’eau. « Mais si je ne viens pas, ce n’est pas à cause de lui. C’est juste que je n’aime pas trop aller en boîte. Et puis je suis fatigué. »

Il préférait se justifier vu qu’apparemment, on le prenait pour un bon toutou. Tatsuki n’aimait pas savoir son amant dehors en pleine nuit et ne pas savoir où il était. Mais que faisait-il lui ? Il se permettait de quitter la maison plusieurs jours de suite sans donner de nouvelles à Abel. « Faîtes ce que je dis mais pas ce que je fais »… C’était l’un des défauts de Tatsuki que le grand blond n’appréciait pas. Lui n’avait que peu de libertés alors que l’Oyabun pouvait tout faire. Abel avait vingt-quatre ans, il avait le droit de faire ce qu’il voulait. Il était en plus plus vieux que Tatsuki. Il était bien trop gentil avec son fiancé… Tellement qu’on le voyait sûrement comme quelqu’un n’ayant pas de caractère et faisant tout ce que voulait Tatsuki. Peut-être devrait-il changer…

« Il faudra qu’on se refasse une soirée comme ça. Mais la prochaine fois, on confisquera tout téléphone à Kano. » précisa Abel, le départ précipité de l’adolescent lui ayant quand même un peu déplu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kano Sugiura

avatar

Nombre de messages : 424
Age : 20
Sexe : Masculin
Sexualité : Indécis
Relation avec Kiba Tenkai
Métier : Étudiant et Shateïgashira du clan Sugiura
Frère de Tatsuki
Petit(e) Ami(e) : Une relation avec Kiba...
sérieuse ou pas ?
Date d'inscription : 21/02/2009

MessageSujet: Re: Une soirée détente ou sur le qui-vive ? (Abel) TERMINE   Jeu 25 Juin - 22:17


« Je ne sais même pas s’il va rentrer ce soir Mais si je ne viens pas, ce n’est pas à cause de lui. C’est juste que je n’aime pas trop aller en boîte. Et puis je suis fatigué. »



Keiji acquiesça. Il est vrai que le grand blond était loin d'être un fêtard. Il était bien plus sage que Keiji en la matière. Le jeune tueur garda pour une fois ses questions pour lui quand Abel lui s'il ne savait pas si son amant allait rentrer. Vu son visage, ça sentait un peu le roussi. Keiji savait mieux que quiconque comment était son boss, même s'il n'était pas intime avec lui... Mais vivre avec le beau Tatsuki devait être cauchemardesque pour bien des raisons... Au fond, Keiji admirait un peu Abel pour ça.

« Il faudra qu’on se refasse une soirée comme ça. Mais la prochaine fois, on confisquera tout téléphone à Kano. »

Keiji sourit de toute ses dents en hochant la tête. Lui aussi avait aimé cette soirée et la compagnie des deux hommes. Keiji était très sociable et s'entendait avec beaucoup de monde, mais avec Abel, il avait trouvé un ami. L'amant de son boss était à son écoute et de bon conseil, voilà pourquoi Keiji avait tenu à être près de lui quand il se sentait mal après sa rupture avec Tatsuki.


"Oui, fait moi confiance pour ça ! On invitera aussi Kanzaki ! Il aime faire la fête comme moi...Quant à Ren, il est trop sérieux pour ça ! Pour Kano, ça va être dur de lui enlever son téléphone, mais ça vaut le coup d'essayer"

Après quelques minutes de discussion, les deux hommes se levèrent. Il était temps pour Keiji d'aller rejoindre ses collègues et pour le blond d'aller se reposer un peu. Il avait travaillé toute la journée aujourd'hui, alors que Keiji ne s'était contenté que d'aller voir un type qui devait de l'argent à la société Sugiura dans l'après-midi.
Après être passé au toilette, les deux hommes quittèrent le restaurant la panse bien remplie et aussi de bonne humeur.L'alcool aidait à cela.


"Bon Abel, repose toi bien...mais t'es sûr de ne pas vouloir venir ?"

Vu sa tête...oui il était sûr. Les deux hommes arrivèrent à hauteur de la voiture d'Abel. Celle de Keiji était à quelques mètres seulement. Chacun allait partir de son côté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une soirée détente ou sur le qui-vive ? (Abel) TERMINE   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une soirée détente ou sur le qui-vive ? (Abel) TERMINE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [THEME]Soirée détente [PV Zeno Rowle] TERMINE
» Début de soirée en milieu hostile ...
» Une soirée à l'auberge (libre)
» Fin de Soirée improvisée Sophie /Virginie
» 2eme soirée "So glam" [ ouvert a tous ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yuukoku, la ville aux deux visages... :: Le Quartier des Loisirs :: Les Bars et Restaurants :: Les Restaurants-
Sauter vers: